WWDC 2020 : le récap' de la semaine

Stéphane Moussie |

La tenue exclusivement en ligne de cette WWDC 2020 n'aura rien enlevé de l'intensité de l'événement pour la communauté Apple. Après un keynote à la nouvelle scénographie très largement appréciée, les développeurs (et toute l'équipe de MacG) ont dû enquiller les sessions pour ingurgiter les innombrables nouveautés de macOS Big Sur, iOS 14, iPadOS 14, tvOS 14 et watchOS 7, sans oublier bien sûr les futurs Mac Apple Silicon.

Voici le récap' de la semaine… en sachant que nous sommes loin d'avoir fini de décortiquer toutes ces mises à jour. Bonne lecture !

macOS Big Sur

Mac Apple Silicon

iOS 14 et iPadOS 14

tvOS 14

watchOS 7

Tags
avatar Lelong | 

Merci à toute l'équipe de MacG pour cet important travail d'analyse et de synthèse ...

Je pense que c'était une WWDC importante pour le Mac et MacOS (dont le nom subsiste) même s'il se rapproche de plus en plus d'IOS, ce qui accélérera peut-être la disparition des MBP au profit des iPad Pro, mais cela me semble inévitable ... on va donc ne pas être trop nostalgique ...

avatar SebKyz | 

Je vois pas pourquoi on perdrait le form factor du Mac et qu'on perdrait aussi à n'avoir qu'une tablette et donc devoir acheter un clavier détachable avec un tout petit trackpad.
Et si c'était le cas il y a encore pas mal de taf donc pas avant une dizaines d'années !

avatar MachuPicchu | 

@Lelong

Les MBP (voir même le MBA) gardent tout de même quelques atouts: écran qui permet un usage plus polyvalent, plus grand, utilisation plus confortable pour un usage plus poussé, ventilé, plus épais, permet donc d’avoir un CPU plus puissant, un GPU discret pour le 16”, et pourquoi pas sur le 13” à l’avenir…les avantages pour le Mac sont encore nombreux, et il n’est pas près de disparaître.
La question que l’on peut se poser en revanche, c’est est-ce qu’un jour Apple va oser franchir le pas et sortir un hybride Mac/tablette, à la Microsoft Surface? Le faire les obligerait à revenir sur ce qu’ils ont dit par le passé par rapport au manque d’ergonomie d’un tel appareil, mais qui sait, le pragmatisme pourrait l’emporter.

avatar Lelong | 

@MachuPicchu

Puissent les dirigeants d'Apple suivre ton avis ...
Je ne suis pas sûr que dans l'esprit d'Apple toute l'architecture de MacOS pour PME l'intéresse encore, j'en veux pour preuve la disparition de MacOS Serveur ... je devrai d'ailleurs remplacer prochainement la dernière tour de 2012 et ses disques RAID sous 10.6.8 Server (cela fonctionne encore correctement même avec les dernières machines sous Mojave en réseau, une dizaine d'iMacs), cela me fera donc mal au coeur de devoir remplacer cette tour par un NAS, mais c'est semble-t-il obligatoire si je veux conserver la recherche intégrale sous Spotlight en réseau ... je fonctionne ainsi depuis 23 ans!

avatar SebKyz | 

@Lelong

Heureusement que dans les faits on n’est pas limité à iPad pour utilisation perso et Mac pour les entreprises.
Je serais obligé de prendre un PC Windows 😕 pour faire tout ce qu’un iPad ne peut faire...

avatar occam | 

@MachuPicchu

Pardon, mais il me semble que toute cette discussion est axée sur la présomption que le MacBook Pro définit l’optimum de l’ordinateur portable, et que toutes les interrogations ne tournent qu’autour du transfert d’équivalence vers l’architecture ARM.

Je crois que l’on se trompe.
Que l’enseigne Mac ou MBP soit préservée, superficiellement, est la moins importante des choses.
Ce que le passage à l’ARM sur tous les calibres permet désormais à Apple, voilà le plus significatif.
Et s’ils jouent leurs atouts, ça ne sera pas « business as usual ».

Sur le fil de MacInTouch dédié à Apple Silicon, et plein de considérations fondées d’expérience, un contributeur que je ne connaissais pas encore vient d’interroger les motifs et les conséquences du switch d’Intel vers ARM. La lecture vaut le coup, surtout cet extrait :

« So, if I merely want to build a laptop that looks just like laptops do today, I'm already at an advantage because I have better power management and can make the battery last twice as long without visible decrease in performance.

But much more interestingly, if I think the laptop of tomorrow won't look exactly like the computer of today does - perhaps I think it will use machine learning to build in richer natural language interfaces and self-aware slide presentation coaching, or low-level always-present background processing of some sort for bulletproof cybersecurity monitoring - I now have a CPU design that's much closer to what I need. And, if I have an even newer idea the day after tomorrow that's unique to my computers - embedded quantum key generation? - I can probably build that too, instead of waiting for it to become mass market enough for Intel to care.

The bottom line is that there's currently a vicious circle in play that's been a real issue for quite a while. The design and manufacture of mass-market CPUs is so expensive that almost no one can afford to do it, so everyone gets locked into the cycle of the few people who can - i.e., Intel and perhaps AMD. But Apple, almost uniquely, has the resources to break the cycle. We'll see what they do with it, but I expect at least some of that will be some pretty significant shifts in the fundamental baseline idea of what a "personal computer" is in the next few years.

https://macintouch.com/community/index.php?threads/mac-arm-transition-ap...

avatar MachuPicchu | 

@occam

Lecture très intéressante en effet! J’espère qu’Apple utilisera le plein potentiel de leurs puces.

avatar raoolito | 

@occam

sauf que ca ne fonctionne pas comme ca. Le design ARM input/output est verrouillée par licence. apple ne peut pas ajouter la moindre instruction supplémentaire qui n'ai pas été validée et approuvée par ARM (et Arm devra donc revoir systématiquement tout ses schémas pour les autres clients)
Alors certes, ARM doit etre clairement plus malléable et ouvert aux idées d'Apple, mais cela ne changera finalement pas grand chose aux possibilitié d'avenir.. une meilleure latitude oui, mais pas la liberté absolue. Du tout

avatar bl@ck warrior_69 | 

@MachuPicchu

Pour le GPU je compterais pas trop la dessus. Dans une session sur Apple Silicon de la WWDC, ils détaillent les déférences de leur architecture en disant que pour Intel il y avait parfois un GPU dédié, mais que sur Apple Silicon il n'y aurai rien de tout ça. Je pense qu'il faudra se contenter d'une puce tout en un comme sur les iBidules.

avatar JOHN³ | 

@Lelong

Ils font prospérer la vision de Steevy, qui voyait les Mac comme les futurs tracteurs de l’informatique.

L’avenir appartient à iPad va falloir s’y faire...

avatar Bruno de Malaisie | 

@JOHN³

Pas les tracteurs, les camions...
Mais le clivage est grand entre utilisateurs MacOS et ceux d’iOS / iPadOS.
J’ai choisi mon camp depuis longtemps.

avatar JOHN³ | 

@Bruno de Malaisie

Ah mince dans mes souvenirs c’était des tracteurs 🚜🤣

avatar Bruno de Malaisie | 

@JOHN³

Nonobstant, le camion et le tracteur sont dans le même registre.... Lourd, pas versatile et pas rapide...

avatar SebKyz | 

@JOHN³

Va surtout falloir qu’ils améliorent l’iPad ! Mais perso je pense qu’ils peuvent tous cohabiter ensemble, encore plus avec le chgt de processeur. Comme ça il y a du choix.

avatar YosraF | 

MacG : je suis étonné qu’on échange pas beaucoup sur la fusion iPad et macOS.

iPadOS : le grand oublié ? Tout coïncide pour une fusion ? Allons nous garder deux os dans les années à venir ?

On peut lancer des apps iOS sur Mac Arm. Cool, tout le monde s’en fiche. La question c’est est ce qu’on pourra lancer la version Photoshop Mac OS arm sur iPad ? :)

C’est là que ça devient intéressant et je suis étonné de rien voir à ce sujet depuis 1 semaine

avatar Rez2a | 

@YosraF

"La question c’est est ce qu’on pourra lancer la version Photoshop Mac OS arm sur iPad ? :)"

Catalyst ne fonctionne que dans un seul sens donc vous avez votre réponse !

avatar YosraF | 

@Rez2a

Faux. Catalyst c’est pour processeur Intel. Je parle de macOS Arm...

avatar Rez2a | 

@YosraF

Non, Catalyst est également la techno qui va permettre aux applis iOS de s’exécuter sur des Mac ARM. Ça n’a aucun rapport avec Intel.

avatar YosraF | 

@Rez2a

C’est un raccourci trop rapide. Le but l’année dernière était de passer de UIKit à AppKit.

Utiliser la puissance de swiftUI pour adapter une app d’ipadOS à macOS.

Si tout tourne sur ARM, il faut s’attendre à de nouvelles choses et donc avoir Xcode sur iPad etc...

avatar Rez2a | 

@YosraF

Non, Catalyst ça consiste en gros à retranscrire UIKit dans macOS pour que les applis utilisant UIKit pour leur UI puissent s’exécuter dans macOS.

Ce n’est pas moi qui le dit c’est Apple, ils en ont parlé lors du Platforms State of the Union, un ingénieur mentionne explicitement le fait que les applis iOS pouvant tourner sur macOS ARM avec Big Sur c’est dû à Catalyst. Si ça ne sera le cas que pour les Mac ARM, c’est dû au fait que les applis iOS présentes sur l’App Store ne sont compilées que pour ARM.

On verra peut-être ce que tu dis se produire lorsque les applis seront passées à SwiftUI, puisque la vocation du framework c’est d’être compatible avec tous leurs OS.

Mais à ma connaissance, il n’y a rien de prévu pour que les applis tirant parti d’AppKit puissent s’exécuter sur iOS.
Si on voit un jour une même appli Photoshop tourner sur macOS et iOS, ça sera soit que Catalyst fonctionnera dans l’autre sens, soit que Adobe aura réécrit Photoshop pour utiliser SwiftUI.

avatar SebKyz | 

Lancer des applications iOS sur Mac tout le monde s'en fiche ? Non moi je veux bien lancer les un ou deux jeux que j'ai sur iPad, mais aussi certaines applications non dispo sur Mac pour le moment. Pourquoi vouloir plus lancer Photoshop macOS sur un iPad ? Car l'iPad est moins cher ? C'est quoi votre raisonnement là ?

avatar YosraF | 

@SebKyz

Oui bien sûr ça a un intérêt. Je dis ça simplement pour provoquer :)

Mon interet est de retrouver mes apps de production final cut, ou d’autres logiciels sur iPad avec un clavier et un trackpad. Moins chère pas vraiment, je prend un iPad Pro 12 pouce c’est plus cher qu’un MacBook Air.

avatar Nico_Belgium | 

@YosraF

Oui enfin niveau puissance graphisme il y a tout de même un monde de différences entre le MacBook Air et l’iPad pro 12’ (largement en faveur de l’iPad).

Donc, si. A capacité égale, c’est moins cher :-)

avatar SebKyz | 

Tu m'as trouvé alors 🙃

Si je pouvais me passer de mon iPad ça m'irait mais je prends pas mal de notes encore mais j'y réfléchis. Si je peux retrouver les quelques applis sympa d'iOS sur mon Mac c'est parfait, le tactile me manquera pas car le trackpad fait le boulot. C'est le form factor d'un ordinateur qui me plait sans compter les tailles d'écran.
J'ai l'impression que tu veux avoir une expérience macOS avec un petit écran et un clavier/trackpad vraiment juste comparé aux claviers des Mac. Autant prendre un Mac sauf si l'expérience utilisateur est trop bonne pour toi sur la tablette. Pour ma part j'ai essayé, j'aime bien mais l'ordinateur que j'utilise le plus même pour surfer sur le net est un Mac, j'aime ces machines !

avatar devkid | 

Hello,
Un iPad pro 12 dispose d'un écran plus grand que feu le MacBook (sans ventilo) et feu le MacBook air 11 pouce. Je ne parle même pas de la différence de résolution entre le Air 11 non rétina, et le ipad pro 12.

J'ai pourtant adoré travailler avec OSX sur le 11 pouce, et j'ai pu tout faire ce que je voulais avec, et ce durant de nombreuses années. (musique, code, Photoshop, VMs...)

Je trouve que l'argument de la taille d'écran parait plutôt limite, par rapport aux ordinateurs portable Apple inférieurs à 15 pouces.

iPadOS est à plus d'un titre un super OS. Mais il a néanmoins encore un long chemin avant de rattraper MacOS pour celui qui souhaite une experience Laptop/Desktop satisfaisante en production. (raccourcis clavier limités, gestion des écran externes, Split View sympathique mais limitant, PAS XCODE...).

bon dimanche!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR