Intel abandonne déjà ses Compute Card

Stéphane Moussie |

Intel met un terme aux Compute Card, ses petites « cartes informatiques » destinées à alimenter toutes sortes de produits.

Image Tom’s Hardware.

« Nous croyons toujours que l’informatique modulaire est un marché où il existe de nombreuses possibilités d’innovation. Cependant, en examinant le meilleur moyen de saisir cette opportunité, nous avons décidé de ne pas développer de nouvelles Compute Card », a déclaré Intel à Tom’s Hardware.

À peine plus grosses qu’une carte de crédit, les Compute Card comprennent tous les composants nécessaires (processeur, RAM, stockage…) pour être le cœur de téléviseurs, tablettes et autres appareils électroniques.

Quand Intel les a présentées en 2017, leur principal argument était qu’il allait être possible de les remplacer dans le temps par de nouveaux modèles plus puissants. Un argument qui tombe à l’eau, puisqu’il n’y aura pas de nouvelle génération.

Lire les commentaires →

Bouygues enrichit un peu ses offres Bbox et augmente leurs prix

Stéphane Moussie |

Bouygues Telecom revoit une partie de ses abonnements Bbox aujourd’hui. L’offre Bbox Ultym, la plus complète, accueille un nouveau bonus, Canal+ Séries. Deux connexions simultanées, dont un écran TV au maximum, sont autorisées pour le nouveau service de streaming de séries de Canal+.

Fibre

Ce bonus est valable pendant 24 mois. S’il ne vous intéresse pas, vous pouvez choisir à la place une clé 4G, le bouquet TV Bbox jeunesse ou bien le service Playzer. Ces bonus sont valables eux aussi pendant 24 mois uniquement.

Le débit montant maximum de Bbox Ultym double pour passer à 500 Mbit/s et un nouveau répéteur Wi-Fi 802.11ac est fourni (il est mis à disposition gratuitement sur demande). Autrement, l’offre comprend toujours un décodeur Android TV 4K, les appels illimités et le bouquet presse LeKiosk, notamment.

Bbox Ultym coûte 24,99 €/mois pendant un an, puis 41,99 €/mois en fibre ou 39,99 €/mois en ADSL. En fibre, c’est 2 € de plus par mois que dernièrement (ou 4 € de plus par mois par rapport à il y a un an).

ADSL

Bouygues augmente également le prix de l’abonnement Bbox Must en fibre. Il passe de 32,99 €/mois à 34,99 €/mois (la première année est à 19,99 €/mois). Petite contrepartie, le débit montant maximum augmente de 200 Mbit/s à 300 Mbit/s. Par rapport à l’offre Ultym, Bbox Must ne comprend pas de répéteur ni de bonus, en particulier.

Enfin, Bbox Fit, qui n’inclut pas la TV ni la fibre, augmente de 2 €/mois à 24,99 €/mois (première année à 14,99 €/mois).

Lire les commentaires →

Le refurb est ouvert avec des Mac mini à 459 € et des MacBook Air à 929 €

Christophe Laporte |

L’Apple Store fermera-t-il ses portes ce soir ? On serait tenté de répondre non, vu qu’Apple a fait le nécessaire la semaine dernière (lire : iMac, iPad mini, iPad Air et AirPods : une semaine d’annonces Apple). Mais peut-être n’a-t-elle pas tout dévoilé. Après tout, si Apple sort un service de jeu vidéo en illimité dès aujourd’hui comme la rumeur l’annonce, alors un iPod touch remis au goût du jour pourrait être la petite surprise de cet événement.

En attendant, le refurb est bien là et propose une riche sélection de produits. Tous les Mac sont présents à l’exception des iMac. En ce qui concerne le Mac mini, vous avez le choix entre l’ancien modèle à 459 € et le nouveau à 759 €.

Même topo pour le MacBook Air. Vous pouvez craquer pour le modèle non Retina à 929 € et le modèle 2018 à 1149 €. On vous recommande vraiment ce dernier quitte à choisir.

Le rayon MacBook affiche complet. Les prix débutent à partir de 1269 €. On aimerait bien connaitre les plans d’Apple concernant cette machine. C’est également vrai pour le MacBook Pro sans Touch Bar en vente à partir de 1269 €. La machine n’a plus évolué depuis juin 2017. Et si vous voulez une Touch Bar, il faudra alors investir au minimum 1609 €.

Lire les commentaires →

Un raccourci clavier pour ne rien oublier

Audrey Couleau |

Chaque jour, nous lisons des tas de choses intéressantes sur internet : on découvre des astuces qui facilitent notre quotidien, des réflexions qui nous éveillent, des jeux de mots qui nous font rire ou des recettes qui éveillent nos papilles. On aimerait pouvoir tout retenir, mais il faut bien avouer que nos espoirs dépassent souvent la réalité et nos capacités cérébrales. Alors on fait des copier-coller, on note, on classe, on met de côté.

Vous le savez certainement, votre Mac est livré avec une application très justement nommée Aide-mémoire. Elle permet de créer des notes colorées sur le bureau pour y inscrire toutes ces choses à retenir et utiles au quotidien. Malgré sa nécessité et son usage spécifique qui diffère selon moi de l’application Notes, Aide-mémoire n’a quasiment pas évolué ces dernières années. Pourtant, depuis ce matin et suite à une mauvaise manipulation (raccourci clavier décalé d’une touche et donc saisi par erreur), elle est remontée instantanément dans mon estime.

En effet, grâce au raccourci clavier ⌘⇧Y, il est possible de créer une nouvelle note contenant n’importe quelle phrase ou paragraphe sélectionné et cela depuis n’importe quelle application ! Aide-mémoire n’a même pas besoin d’être lancée (l’app s’ouvrira à la saisie du raccourci) pour que ce raccourci fonctionne :

Grâce au raccourci clavier ⌘⇧Y, une nouvelle note est créée et contient le texte que j'ai surligné.

Il est important de sélectionner du texte avant d’utiliser ce raccourci clavier, autrement il ne fonctionnera pas (pas d’ouverture d’une note vierge grâce à lui).

Après vérification, les Préférences Système > Clavier > Raccourcis m’ont bien confirmé qu’il s’agissait d’une fonction liée aux Services de macOS :

On devrait plus souvent se perdre dans les raccourcis 😍

Il est évident que ce raccourci me sera utile tous les jours, m’évitant par exemple des allers-retours vers une page web pour vérifier une information que j’étais sûre d’avoir pourtant mémorisée…

Lire les commentaires →

Quel est le nouveau produit présenté cette semaine qui vous plaît le plus ?

Stéphane Moussie |

Tim Cook s’est ri de nous au début de la semaine en dévoilant successivement plusieurs nouveaux produits. Nouveaux iMac, iPad mini, iPad Air et AirPods : il y aurait presque eu de quoi faire un keynote s’il n’y avait pas ce service de vidéo à lancer en grande pompe lundi prochain.

Quelle est la nouveauté présentée cette semaine qui vous plaît le plus ?

Tim Cook s’est ri de nous au début de la semaine en dévoilant successivement plusieurs nouveaux produits. Nouveaux iMac, iPad mini, iPad Air et AirPods : il y aurait presque eu de quoi faire un keynote s’il n’y avait pas ce service de vidéo à lancer en grande pompe lundi prochain.

Quelle est la nouveauté présentée cette semaine qui vous plaît le plus ?

Lire les commentaires →

Vendez votre ancien iPad ou iMac sur iOccasion

Christophe Laporte |

Suite à la présentation des nouveaux iPad, des nouveaux AirPods, ou encore des nouveaux iMac, vous avez craqué, vous avez peut-être un ancien produit sur les bras. Quel qu’il soit, tant que cela reste un produit technologique en lien avec Apple, nous ne pouvons que vous recommander de le mettre en vente sur iOccasion, notre service de petites annonces. C’est simple et gratuit !

À l’inverse, si vous êtes à la recherche d’un produit Apple à petit prix, on trouve de tout sur iOccasion ou presque. Cela va de l’iPad au Mac en passant par l’iPhone. Même si dans la très grande immense majorité des cas, les choses se déroulent très bien entre vendeurs et acheteurs, nous vous demandons de faire preuve de vigilance, on n’est jamais assez prudent.

> Acheter ou vendre un produit Apple sur iOccasion

Lire les commentaires →

En Australie, les grands magasins Myer ne vendent plus d’appareils Apple

Mickaël Bazoge |

Les produits Apple ne font plus recette chez Myer, un des plus importants réseaux australiens de magasins « en dur », équivalent des Galeries Lafayettes pour le pays du bout du monde. L’entreprise a tout simplement décidé de ne plus vendre d’appareils frappés d’une pomme, ni dans les rayons des 16 grandes surfaces où on pouvait les trouver (sur un total de 61), ni dans ceux virtuels de sa boutique en ligne. La raison de cette désaffection est simple : les produits d’Apple ne sont pas suffisamment rentables.

Cet arrêt des ventes d’iPhone, d’iPad et autres appareils intervient dans un contexte délicat pour Myer. Fondée il y a plus d’un siècle, l’entreprise s’est lancée dans une restructuration visant à la rendre plus compétitive face aux commerces en ligne. Et cela passe par l’arrêt des ventes de produits aux marges trop fines.

« Nous n’avons pas pu obtenir de conditions commerciales acceptables », explique un porte-parole du groupe à Reuters. Histoire de ne pas insulter l’avenir, il remercie Apple pour le « partenariat positif » entre les deux entreprises durant toutes ces années.

La place libérée par la disparition des appareils Apple va permettre à Myer de distribuer des produits plus rémunérateurs. Pour le constructeur de Cupertino, c’est une nouvelle qui tombe mal. Les magasins Myer sont généralement situés dans des lieux très achalandés et très commerçants. Bien sûr, les produits de la marque sont toujours disponibles via l’Apple Store en ligne et ses 22 magasins physiques, ainsi que chez des distributeurs autorisés.

Lire les commentaires →

Pages