Fermer le menu
 

Swift : Apple ouvre un forum officiel

| 22/01/2018 15:49 | 0

Apple a revu sa façon de communiquer autour de Swift, son langage de programmation open source. Les mailing lists ont été abandonnées au profit d’un forum officiel où les développeurs pourront consulter les annonces d’Apple, mais aussi discuter entre eux. Le forum est constitué de quatre sections : évolution de Swift, développement, utilisation et commentaires sur le site.

Cliquer pour agrandir

Le forum est basé sur Discourse, une plateforme open source utilisée par de nombreux autres projets et communautés. On peut s’y connecter avec son compte GitHub ou en créer un dédié.

> Accéder aux commentaires

Tim Cook : apprendre à programmer très jeune, oui, aller sur les réseaux sociaux, non

| 22/01/2018 12:16 | 17

Apprendre à programmer lorsqu'on est très jeune, oui mille fois oui, mais fréquenter les réseaux sociaux, non. C'est en substance le message de Tim Cook la semaine dernière, alors qu'Apple annonçait l'élargissement à l'Europe (et à la France) de son programme « Tout le monde peut coder », pour maîtriser les fondements du langage Swift dès le plus jeune âge, avec le concours d'établissements scolaires.

Crédit : Apple Cliquer pour agrandir

The Guardian a rapporté quelques-uns des propos du patron d'Apple, en déplacement dans un établissement scolaire près de Londres. « Je ne crois pas en une utilisation exagérée de la technologie. Je ne suis pas de ceux qui estiment que l'on a réussi dès lors qu'on l'utilise en permanence. Je n'adhère pas du tout à cette façon de voir les choses » a expliqué Tim Cook.

Même dans certains domaines, comme la création graphique, où l'informatique est devenue un outil incontournable, elle ne doit pas s'imposer en permanence : « Il y a toujours des concepts dont il est nécessaire de débattre et qu'il faut comprendre. En cours de littérature, est-ce qu'il me semble nécessaire de beaucoup utiliser la technologie ? Probablement pas ».

La pratique de la programmation informatique dès le plus jeune âge est à l'inverse une nécessité de son point de vue. Plus importante même, dans certaines circonstances, que d'apprendre une autre langue. Un sujet sur lequel il admet volontiers ne pas être au diapason de tout le monde :

« Je pense que si vous deviez faire un choix, il est plus important d'apprendre à programmer que d'apprendre une autre langue. Je sais que des gens sont en désaccord avec moi sur ce point. Mais la programmation est un langage global ; c'est par ce biais que vous pouvez discuter avec 7 milliards d'individus ».

Une position qui n'est pas nouvelle et qu'il faut interpréter à l'aune de l'explosion des apps mobiles. Lors de ses conférences développeurs annuelles, Apple insiste toujours sur la capacité des apps à s'insérer dans la vie courante d'un innombrable public à travers le monde. Ces apps font aujourd'hui partie de notre routine quotidienne. D'une certaine manière, et c'est probablement ce que veut dire Coo...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

La 4G Box de Bouygues est officiellement limitée à 200 Go

| 22/01/2018 11:37 | 34

Ce qui était implicite est (enfin) officiel : la 4G Box de Bouygues n’est plus une connexion limitée, mais une connexion bridée après 200 Go. Cette offre de 4G fixe lancée au début de l’année dernière offre une connexion internet de bonne qualité, meilleure que l’ADSL dans de nombreux cas, à des adresses rurales ou des petites villes où la fibre n’est encore qu’un doux-rêve.

La page produit sur le site de Bouygues Telecom a déjà été mise à jour pour signaler la nouvelle limite. Ce n’est plus seulement l’offre « 4G Box », mais « 4G Box 200 Go ». Cliquer pour agrandir

Mais cette offre a toujours été handicapée par une sorte d’épée de Damocles : Bouygues évoque depuis le départ la possibilité de brider la connexion après 200 Go, une mesure qui est censée être exceptionnelle. Problème, au fil des mois, des utilisateurs ont constaté que l’exception devenait la règle, alors que la 4G Box était toujours vendue comme une connexion illimitée.

L’opérateur a fini par céder face aux demandes des utilisateurs et mettre les points sur les i : la 4G Box devient une offre limitée à 200 Go par mois. La connexion n’est pas coupée ensuite, mais elle est bridée à 512 kbit/s en téléchargement par la suite. Autant dire que dans bien des cas, même une connexion ADSL très médiocre fournirait un meilleur débit réel.

Malgré tout, cette situation claire est meilleure que la menace permanente qui prévalait auparavant. À partir de février, tous les clients de la 4G Box verront une jauge d’utilisation sur leur compte, comme pour les forfaits mobiles traditionnels. Malheureusement, l’opérateur ne semble pas décidé à répondre aux utilisateurs qui veulent plus de 200 Go. Il n’y a pas, pour le moment, d’option pour recharger son offre une fois atteint ce seuil.

Bouygues indique que la « très grande majorité » de ses utilisateurs n’atteint pas 100 Go de data par mois et même que « plus de la moitié » d’entre eux ne dépasse pas les 60 Go. Reste que ceux qui atteignent les 200 Go n’ont pas de solution pour le moment. Le service presse de Bouygues Telecom nous a confirmé qu'il n'y avait rien de prévu pour le moment, ni pour augmenter la limite mensuelle, ni pour souscrire deux 4G Box à la même adresse, par exemple.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Amazon ouvre son supermarché sans caisses au public

| 22/01/2018 10:45 | 56

Amazon a présenté le concept d’Amazon Go en décembre dernier et après une bonne année de tests avec ses propres employés, après quelques problèmes techniques qui ont retardé les plans initiaux, le géant du commerce en ligne est prêt à ouvrir. Pour rappel, ce petit supermarché urbain d’un nouveau genre ne contient aucune caisse, la promesse étant que vous pouvez entrer en vous identifiant avec un smartphone et qu’une batterie de caméras et capteurs suivent ce que vous achetez pour vous facturer le bon prix à votre sortie.

Un concept futuriste qui a nécessité des ajustements ces derniers mois, puisque l’expérience était initialement bien inférieure aux promesses de la vidéo. On imagine qu’Amazon a réussi à améliorer son système pour corriger ses failles et s’assurer que les bons produits sont bien crédités aux bons clients. Le tout, sans avoir à employer des opérateurs humains derrière les caméras, puisque c’était la solution mise en place pendant les premiers mois de test.

Pour l’heure, il n’y a qu’un seul Amazon Go au monde, le prototype situé à Seattle, au rez-de-chaussée des nouveaux bureaux de l’entreprise. Tout le monde peut entrer dans la boutique à condition de télécharger l’app associée (iOS et Android) sur son smartphone et de se connecter avec un compte Amazon. Une carte de paiement devra être enregistrée spécifiquement pour les courses effectuées dans ce supermarché. L’app sert aussi de catalogue, notamment pour connaître les plats tout prêts disponibles chaque jour, mais elle ne permet pas d’acheter, évidemment, tout se fait sur place.

L’app Amazon Go est déjà disponible sur l’App Store français, si vous voulez voir ce que ça donne. Chaque produit est associé à une fiche, y compris la salade niçoise qui, pour une raison ou une autre, intègre des morceaux de steaks… 🤔...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple soutient le Fonds Malala qui œuvre pour l'éducation des filles

| 22/01/2018 09:19 | 28

Apple va prendre part au Fonds Malala œuvrant pour le droit des filles à l’éducation, annonce aujourd’hui l’entreprise. Créé en 2013, ce fonds est mené par Malala Yousafzai, militante pakistanaise lauréate du Prix Nobel de la paix en 2014.

Tim Cook et Malala Yousafzai. Image Apple.Cliquer pour agrandir

Le soutien d’Apple devrait permettre de doubler le nombre de bourses octroyées par son réseau baptisé Gulmakai et étendre les programmes du fonds à l’Inde et l’Amérique latine. L’objectif est d’élargir l’accès à l’éducation pour 100 000 jeunes filles. Le réseau Gulmakai est actuellement présent en Afghanistan, au Pakistan, au Liban, en Turquie et au Nigeria. Apple aidera le Fonds Malala à se développer en l’assistant sur les aspects technologiques et scolaires.

Tim Cook a rencontré Malala Yousafzai pour la première fois en octobre dernier, en Angleterre. « Au gré de nos conversations, nous nous sommes vite rendu compte que nous désirions collaborer. J’ai aimé sa vision, son audace et son ambition », a-t-il expliqué au journal L’Orient-Le Jour qui a pu assister à l’annonce du partenariat à Beyrouth, au siège de l’association Lebanese Alternative Learning.

Cliquer pour agrandir

« Mon rêve et notre vision, c’est que toutes ces jeunes filles doivent avoir le droit de choisir leur avenir, a déclaré pour sa part Malala Yousafzai. C’est ce que nous essaierons d’assurer notamment par cette coopération avec Apple. J’ai confiance dans l’avenir, je crois que de plus en plus de filles pourront réintégrer l’école et décider de ce qu’elles veulent devenir. »

> Accéder aux commentaires

Les iPad Pro 10,5” enfin sur le refurb à partir de 629 €

| 20/01/2018 10:25 | 93

Cela faisait un moment qu’on les attendait sur le refurb. L’iPad Pro 10,5” est enfin disponible à la vente sur la boutique dédiée aux produits reconditionnés. Ce matin, on trouve les configurations suivantes :

  • Wi-Fi 64 Go à 629 €
  • Wi-Fi 256 Go à 769 €
  • Wi-Fi + Cellular 256 Go à 909 €
  • Wi-Fi + Cellular 512 Go à 1099 €

Plusieurs coloris sont disponibles à la vente. Le modèle 12,9” se fait attendre par contre. On trouve toutefois des modèles de la génération précédente à partir de 669 €. D’autre part, on notera qu’Apple n’a pas profité de l’occasion pour revoir à la baisse le prix des iPad Pro 9,7”, qui sont en vente à 529 € en Wi-Fi 32 Go et à 649 € en version cellulaire.

Le rayon Macintosh n’est pas en reste. On trouve quelques Mac mini à partir de 459 €, des MacBook Air à partir de 929 € et même des Mac Pro à partir de 2369 €. Mais comme souvent les sous-rayons les mieux fournis sont ceux du MacBook et du MacBook Pro.

Le portable poids plume d’Apple est disponible à partir de 1269 €. La configuration haut de gamme se négocie pour sa part à 1679 €. En ce qui concerne les MacBook Pro, comme c’est le cas depuis peu, on trouve un grand nombre de 13”, mais également une importante sélection de 15”. Les prix vont de 1269 € pour les premiers MacBo...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Les produits Cast de Google brouillent le Wi-Fi [MàJ]

| 19/01/2018 21:46 | 33

Le Wi-Fi, c'est compliqué. Google est au cœur d'un embrouillamini qui provoque des sautes d'humeur de la connexion internet de la maison. Des propriétaires du Home Max, la dernière enceinte connectée du moteur de recherche, ont commencé à témoigner de fritures sur leur ligne internet sans fil. Ces derniers possédaient aussi un routeur Archer C7 de TP-Link qui, depuis, a reçu une mise à jour. Mais l'affaire était loin d'être terminée.

Le nœud de l'affaire, c'est la fonction Cast de Google qui permet de diffuser un contenu depuis un smartphone vers un appareil (audio ou télé). Cast envoie des paquets d'informations à des intervalles réguliers afin de garder une connexion active avec des produits comme le Home Max. Néanmoins, en sortie de veille un de ces appareils Cast peut transférer tellement de données d'un coup que le routeur perd pied et cesse de fonctionner normalement. D'où les interruptions inopinées du Wi-Fi.

Google « travaille rapidement pour trouver une solution », a expliqué l'entreprise à 9to5Google. En attendant mieux, il faudra redémarrer le routeur, ou déconnecter l'appareil Cast s'il n'est pas en fonction.

[MàJ le 19/01] : Google a publié un correctif pour éviter ce type de congestion. Il ne fait toutefois référence qu'à des situations qui comprenaient l'utilisation d'un smartphone Android avec un Chromecast (ou avec l'une de ses enceintes Home).

> Accéder aux commentaires

Apple a pioché dans les effectifs de Silicon Valley Data Science

| 19/01/2018 21:31 | 1

Apple a confirmé avoir recruté une petite douzaine d'employés de la société américaine Silicon Valley Data Science, dont son fondateur qui a désormais le titre de "Strategy and Analytics Leader".

Née en 2013 sous l'impulsion de Sanjay Mathur Silicon Valley Data Science (un peu moins de 80 employés) fournit des services de consulting auprès d'entreprises qui veulent mettre en place de nouvelles stratégies commerciales, mieux comprendre les besoins ou comportements de leurs clients, améliorer des services, etc. Elle a eu comme clients Nike, Red Hat, General Electric, PayPal.

SVDS leur propose des solutions, des apps ou des plate-formes logicielles conçues à partir de l'analyse de données dont peuvent disposer ces entreprises mais qu'elles n'utilisent pas pleinement ou pas correctement.

D'après Bloomberg, la brochette d'employés arrivés chez Apple depuis décembre va travailler plus particulièrement sur les informations relatives à la publicité, et peut-être plus particulièrement la pub sur l'App Store (que l'on n'a pas encore en France).

> Accéder aux commentaires

Un nouveau candidat à la succession du JPEG se dessine avec l'AV1

| 19/01/2018 20:30 | 42

L’Alliance for Open Media expérimente un nouveau format d’image basé sur son codec vidéo encore en développement, l’AV1. Ce nouveau format n’a que des avantages face au JPEG vieux de 20 ans, à commencer par une réduction significative de la taille des images sans dégradation visible de la qualité. Vous pouvez comparer les compressions sur cette page de démo.

JPEG / HEIC / AV1. Cliquer pour agrandir

Pour l’utilisateur, ce serait plusieurs Mo d’économisés sur son forfait mobile à chaque envoi de photos (ainsi qu’un envoi plus rapide quand la connexion est mauvaise). Pour un site de partage de photos comme 500px, ce serait des économies « astronomiques » de stockage et de bande passante, explique un manager à CNET.

Le nouveau format basé sur AV1, qui n’a pas encore de nom à ce stade, pourrait aussi être capable de restituer une grande gamme dynamique (HDR) et même incorporer un peu de vidéo afin de prendre en compte les Live Photos et images animées similaires.

Les formats d’images voulant remplacer le JPEG sont nombreux, mais aucun n’y est parvenu jusqu’à présent pour divers motifs, dont l’enracinement du fameux format. Le projet basé sur l’AV1 retient néanmoins l’attention en raison des acteurs qui sont derrière : grosso modo toute l’industrie informatique (Amazon, ARM, Facebook, Google, Intel, Microsoft, Mozilla, Nvidia, Netflix…).

« Ce n’est pas quelque chose concocté par Google et Mozilla, c’est une demande faite par plusieurs membres de l’alliance », indique Matt Frost, le responsable des formats de fichiers chez Google.

De haut en bas : JPEG, HEIC, AV1. Cliquer pour agrandir

De son côté, Apple pousse depuis septembre dernier HEIF/HEIC, un format basé sur le codec vidéo HEVC/H.265. Bien que tout d’un coup des centaines de millions d’iPhone, iPad et Mac soient devenues compatibles avec ce format, les appareils Android et Windows y restent hermétiques (sauf à utiliser une application spécialisée). C’est que, comme pour le HEV...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple, l'entreprise la plus admirée chez Fortune depuis une décennie

| 19/01/2018 17:30 | 23

Apple se porte très bien dans la liste établie par Fortune des 50 entreprises les plus admirées au monde. La Pomme se loge à la première place, pas seulement cette année mais pour la 11e consécutive. Ce tableau de bord comprend à la base 680 grands groupes, pour une bonne part américains (il se compose toutefois de 29 pays au total) et dont le chiffre d'affaires annuel démarre à 10 milliards de dollars.

Apple est suivie par Amazon et Alphabet. Si l'on cherche les premiers noms français, il faut aller dans les soixantièmes places avec Air France-KLM et Airbus.

La méthodologie employée mérite d'être précisée, car le magazine ne s'est pas appuyé sur les avis de clients finaux de ces sociétés. Mais sur ce que l'on pourrait qualifier de profils type de son lectorat : des cadres dirigeants, des analystes, des membres de conseils d'administration. Leurs votes portent sur les critères de valeur boursière, de qualité du management, des efforts produits en matière de responsabilité sociale et sur la capacité de ces groupes à attirer les talents.

C'est donc moins un classement qui récompense la qualité des produits ou services fournis, qu'un podium décernant des prix de bonne gestion. Mais dans certaines entreprises les deux vont de pair.

Sur les 12 mois écoulés, l'action Apple a grimpé de 121 $ à 178 $ aujourd'hui Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Sound Control : contrôlez le son de chaque app Mac individuellement

| 19/01/2018 16:00 | 41

Vous regardez des vidéos sur YouTube tout en écoutant en même temps un podcast avec en plus de la musique en fond sonore ? Sound Control pourrait vous être utile. Cet utilitaire Mac permet de régler individuellement le volume sonore de chaque application.

Le réglage se fait simplement à l’aide de curseurs accessibles depuis la barre des menus de macOS. Il y en a un par application, ainsi qu’un autre pour le système entier. On peut ainsi baisser rapidement le son de Spotify ou d’iTunes, sans interrompre la lecture, quand on commence à regarder une vidéo dans son navigateur. Sound Control permet aussi de définir un égaliseur et une sortie audio par application.

L’application fonctionne encore avec Yosemite aujourd’hui, mais sa prochaine version demandera El Capitan. Elle est pleinement compatible avec High Sierra. Sound Control coûte 12 €. On peut l’essayer gratuitement pendant 14 jours [5,8 Mo].

> Accéder aux commentaires

Skyfall et Solace, deux nouvelles failles dans les processeurs

| 19/01/2018 13:19 | 77

Meltdown et Spectre, les deux failles processeur découvertes au début du mois, ne vous ont pas suffi ? Voici Skyfall et Solace, deux nouvelles failles de sécurité dénichées dans les processeurs modernes. On ne sait encore quasiment rien à leur sujet, mais un site officiel a été lancé hier pour annoncer leur existence et indiquer que l’on en saura plus quand les failles auront été corrigées.

Il ne s’agit pas du même Skyfall. Cliquer pour agrandir
Il ne s’agit pas du même Skyfall. Cliquer pour agrandir

On sait néanmoins que ces deux nouvelles failles sont basées sur les mêmes mécanismes que Meltdown et Spectre, en particulier sur l’exécution spéculative qui sert à accélérer les processeurs. De la même manière, la correction devra être effectuée en même temps au niveau du système d’exploitation et des processeurs eux-mêmes.

Il n’est guère surprenant que les deux premières failles ne soient pas les seules. Les constructeurs de processeurs n’ont jamais vraiment sécurisé l’exécution spéculative depuis son apparition dans les années 1990. C’est quelque chose qu’ils devront tous faire à l’avenir, mais en attendant, il reste probablement de multiples failles de sécurité encore à découvrir…

> Accéder aux commentaires

Wine 3.0 fait tourner Photoshop CC 2018 sur Linux

| 19/01/2018 11:00 | 43

Une nouvelle version majeure de Wine, une couche de compatibilité permettant d’exécuter des applications Windows sur macOS et Linux (y compris Android), est disponible. Wine 3.0 apporte la prise en charge des API Direct3D 10/11, de la fonctionnalité Command Stream de Direct3D, des pilotes graphiques Android et bonifie de nombreux autres points.

Photoshop CC 2018 sur SUSE Tumbleweed. Image paulcarroty007. Cliquer pour agrandir

Cela signifie en résumé que la compatibilité des applications Windows est améliorée. Preuve en est avec la possibilité de faire tourner Photoshop CC 2018 sur Linux, selon un utilisateur. L’installation n’est pas encore aussi simple que sur Windows ou macOS, mais ça marche apparemment.

Wine est open source et gratuit. Si vous désirez l’exploiter plus simplement, il existe CrossOver, une version « affinée » de Wine vendue à partir de 32 € (CrossOver n’a pas encore été mis à jour avec Wine 3.0).

> Accéder aux commentaires

Le programme éducatif Everyone Can Code d'Apple gagne l'Europe [MAJ]

| 19/01/2018 10:11 | 5

70 instituts et universités européennes ont adopté le programme Everyone Can Code, se félicite aujourd’hui Apple. Les étudiants de ces établissements suivront le cours « App Development with Swift » d’une durée d’un an mis au point par Apple et des enseignants. Ils apprendront à créer des applications mobiles avec les technologies Apple, dont Swift.

Harlow College, au Royaume-Uni. Image Apple.

Les établissements participants sont situés dans 16 pays différents : Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne, Pays-Bas, Suède, Danemark, Norvège, Autriche, Belgique, République Tchèque, Irlande, Luxembourg, Pologne et Portugal.

L’apprentissage de la programmation sera adapté en fonction des spécificités locales. Par exemple, le département Chair for Applied Software Engineering de la Technical University of Munich collaborera étroitement avec BMW et Siemens pour que la formation soit « adaptée au monde du travail actuel ».

Cette expansion en Europe est la suite de l’internationalisation du programme débuté il y a deux ans aux États-Unis. Le cours est proposé à tout à chacun gratuitement sous la forme d’un guide dans iBooks (une introduction en français est disponible).

Mise à jour à 14 h 30 : Les établissements français participant au programme Everyone Can Code sont SUPINFO, CESI, ESGI et Sorbonne Université, nous a précisé Apple.

> Accéder aux commentaires

Peugeot veut s'électrifier en 7 ans

| 19/01/2018 08:00 | 83

Peugeot s'est donné un cap pour proposer de l'électrique dans absolument tous ses véhicules : 2025. Dans le courant des sept prochaines années, a annoncé le PDG Carlos Tavares lors du Automotive News World Congress de Detroit, la gamme des véhicules sera « 100 % électrifiée ».

Peugeot 5008

Cela se fera soit par des modèles hybrides, soit complètement électriques. Précision importante : cette généralisation prendra la forme d'options, les moteurs thermiques ne vont pas subitement disparaître à cette échéance.

Autre rendez-vous, l'horizon 2030 où 80 % des Peugeots devraient être capables d'une relative autonomie de conduite et 10 % d'entre elles à même de se débrouiller toutes seules sur la route. Cela porte à fort loin si l'on compare avec ce que fait déjà Tesla, mais Peugeot et ses concurrents ont la capacité de toucher une plus vaste clientèle.

Autre grande ambition de Peugeot, s'appuyer sur Opel pour revenir rouler aux États-Unis. Cela se fera en plusieurs étapes : d'abord par l'utilisation de Peugeot pour son service de covoiturage Free2Move puis par la vente directe de futurs modèles développés pour le marché US par les ingénieurs d'Opel.

Ce même jour, Renault publiait ses (bons) résultats lesquels montraient une poussée des ventes de son petit modèle sur batteries, la Zoé, qui ont cru de 44 % pour représenter 24 % de parts de marché en Europe sur les voitures 100 % électriques.

> Accéder aux commentaires

Refurb : la foire aux Mac mini à partir de 459 €

| 19/01/2018 00:44 | 15

Le refurb sait varier les plaisirs. Aujourd’hui, la boutique dédiée aux produits reconditionnés d’Apple fait la part belle au Mac mini. Une dizaine de configurations est disponible à la vente avec des prix allant de 459 € à 1679 €. Apple propose des modèles avec disque dur, Fusion Drive ou encore avec de la mémoire Flash.

Par rapport à hier, Apple propose encore plus de MacBook Pro à la vente que les jours précédents. On trouve des modèles 13” sans Touch Bar à partir de 1269 €, des 13” avec Touch Bar à partir de 1489 € et des 15” avec Touch Bar à partir de 2149 €. Notez, car ce n’est pas toujours le cas, on trouve un grand nombre de 15” que ce soit avec ou sans Touch Bar. Comme toujours également, on trouve beaucoup de MacBook à partir de 1269 €.

Le rayon iPad est également très bien fourni, mais on attend toujours la gamme Pro de 2017.

> Accéder aux commentaires

Donald Trump est ravi de l'investissement d'Apple aux États-Unis

| 18/01/2018 23:09 | 102

Donald Trump, qui n'a pas cessé de lancer des piques contre Apple durant la campagne électorale, se réjouit du montant des investissements que le constructeur va réaliser dans les cinq prochaines années : 350 milliards de dollars, rien de moins, c'est une somme qui frappe effectivement l'imaginaire.

S'exprimant à Pittsburgh aujourd'hui, le locataire de la Maison Blanche pensait que Tim Cook parlait de « millions » et pas de « milliards » : « Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu d'aussi gros investissement dans ce pays par une entreprise ». Trump a passé un coup de fil à Tim Cook (un « gars formidable ») pour le remercier de cet investissement rendu possible par la réforme fiscale votée en fin d'année dernière. L'annonce d'Apple avait déjà fait l'objet d'un tweet enthousiaste :

« J'ai promis que ma politique permettrait à des entreprises comme Apple de ramener aux États-Unis d'énormes sommes d'argent. C'est formidable de voir qu'Apple profite des RÉDUCTIONS DE TAXES. Une grande victoire pour les travailleurs américains et pour les États-Unis ! ».

Apple va rapatrier aux États-Unis quelques 245 milliards de dollars qui dormaient à l'étranger. Une opération qui va lui coûter 38 milliards en taxes : Tim Cook espère que cet argent va servir à l'éducation, aux infrastructures, à la création d'emplois.

Le président américain a aussi rappelé qu'il considérerait sa politique économique comme un succès si Apple installait des usines aux États-Unis (en juillet dernier, il avait déclaré que le constructeur allait construire trois « grosses, grosses, grosses » usines, sans qu'Apple confirme).

À défaut d'usine, Apple va déjà bâtir un nouveau campus, embaucher 20 000 nouvelles personnes et investir chez ses fournisseurs de l'industrie américaine. Au-delà de ces gros chiffres impressionnants, on peut se demander si l'entreprise n'aurait pas...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Office 2016 est plus collaboratif

| 18/01/2018 20:27 | 35

Microsoft propose une grosse mise à jour d'Office 2016 pour Mac aujourd'hui. Certes, le numéro de version est assez anonyme (16.9.18011602, excusez du peu), mais les nouveautés sont dignes d'intérêt. La grande affaire de cette version 16 — appelons-la comme ça —, c'est l'introduction d'outils collaboratifs dans Word, PowerPoint et Excel.

Cliquer pour agrandir

L'auteur d'un document peut le partager avec d'autres utilisateurs, les modifications sont synchronisées, et on a accès en tout temps à un historique des changements. Les fichiers doivent au préalable avoir été sauvegardés en ligne, sur OneDrive ou SharePoint Online.

Les trois principaux logiciels bureautique de la suite comprennent aussi une fonction de sauvegarde automatique ; là aussi, l'utilisateur trouvera un journal des changements, ce qui lui permettra de remettre la main sur une précédente version du document.

Excel propose de nouveaux types de tableaux (histogramme, en « entonnoir »…). Des fonctions supplémentaires sont aussi de la partie pour les formules de calcul. PowerPoint accueille de son côté un assistant qui aiguille l'utilisateur à créer une présentation jolie productive. Et pourquoi ne pas y glisser une vidéo ? L'atelier vidéo et audio permet désormais de couper le début et la fin du fichier. Le curseur de la souris peut se transformer en pointeur laser.

Outlook n'est pas oublié avec un nouveau geste à réaliser sur le trackpad permettant d'archiver ou de supprimer un courriel. Les outils Calendrier et Contacts de Google sont aussi pris en charge.

C'est finalement sous le capot que les changements sont les plus importants : les applications partagent désormais plus de code en commun avec les autres plateformes. Un travail de fond qui payera à terme puisqu'elle facilitera le développement de toutes les versions d...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple commencera à garnir le bas de laine irlandais de 13 milliards d'euros en mars [màj]

| 18/01/2018 17:00 | 21

Si Apple a désormais les coudées franches pour rapatrier aux États-Unis son trésor de guerre stocké à l'étranger, le constructeur n'en oublie pas pour autant les ardoises à régler ici et là. Il y en a une très très grosse qui attend d'ailleurs d'être nettoyée, c'est le remboursement de 13 milliards d'euros auprès du fisc irlandais, comme l'exige la Commission européenne depuis l'été 2016.

Margrethe Vestager, Commissaire européenne à la concurrence.

En attendant que les recours d'Apple et de l'État irlandais soient entendus, le constructeur doit immobiliser cette somme dans un dépôt fiduciaire. Lorsque les arbitrages auront été rendus, on saura alors si cet argent ira dans les caisses du trésor public du pays, ou s'il retournera dans les poches d'Apple (lire : Apple et l'Irlande d'accord sur le transfert de 13 milliards d'euros).

En attendant, ce compte à terme ne contient aucun euro. Il va commencer à se garnir à partir du mois de mars, explique le site de la RTÉ. Apple va abonder le compte jusqu'en septembre, a indiqué le comité des comptes publics. Derek Moran, le secrétaire général du ministère des Finances, précise toutefois qu'au vu de l'étendue et de la nature du recouvrement, il n'était pas possible de donner une date plus précise sur la fin de la collecte.

Mise à jour — Le fait qu'Apple va verser 38 milliards de dollars au trésor américain pour rapatrier son trésor de guerre ne change rien pour Bruxelles. Le constructeur ne doit pas s'attendre à une réduction des 13 milliards, et l'Irlande reste dans l'obligation de recouvrer la somme auprès d'Apple. « Les changements dans la législation américaine n'altèrent pas cette obligation », a confirmé un porte-parole de la Commission à Reuters. Le contraire aurait été étonnant.

> Accéder aux commentaires

FolderMarker simplifie la personnalisation de l'apparence des dossiers

| 18/01/2018 15:19 | 16

Pour retrouver plus rapidement vos différents dossiers ou simplement rendre votre Finder plus coloré, vous pouvez personnaliser l’apparence des dossiers. Vous pouvez le faire à la main en créant des icônes au format ICNS, mais si vous avez beaucoup de dossiers à modifier, cela prend du temps. FolderMarker est une application qui simplifie la création et la pose de couvertures personnalisées.

Vous pouvez changer la couleur de fond du dossier et ajouter du texte, des emojis, des icônes génériques ou même vos propres images. Pour appliquer le nouveau look, il suffit de glisser le dossier sur la création.

FolderMarker, qui coûte 5,49 €, est concurrencé par Image2icon, qui sait faire la même chose gratuitement. FolderMarker a essentiellement l’avantage d’être plus pratique pour modifier l’apparence de nombreux dossiers grâce à sa liste des créations. On peut d’ailleurs glisser un dossier dans la barre des menus pour faire apparaître FolderMarker et changer son apparence.

> Accéder aux commentaires

Pages