Confinement : il est possible de faire réparer son Mac ou son iPhone

Christophe Laporte |

Si les Apple Store sont toujours fermés, il est encore possible malgré tout de faire réparer son ordinateur. Les activités de réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication sont autorisées pendant le confinement. Encore faut-il trouver un magasin qui veuille bien prendre en charge votre Mac ou votre iPhone.

Sur Paris, le Premium Service Provider Apple Aldorande continue de fonctionner. Pour l’occasion, la société a mis en place un service d'enlèvement par coursier, permettant de répondre aux demandes de réparation de MacBook, iMac et Mac Pro.

C’est également le cas d’iConcept, qui a rouvert cinq magasins dans le Sud ouest (Anglet, Bordeaux, Pessac, Pau et Toulouse) pour gérer les pannes et les urgences. Les clients sont reçus dans un espace d’accueil qui a été revu pour respecter les normes de sécurité sanitaire en vigueur.

Si vous êtes dans le sud est de la France, sachez également que MCS organise également une permanence uniquement sur rendez-vous deux fois par semaine (le mardi et le vendredi) dans sa boutique de Nice.

Enfin, si vous rencontrez des difficultés avec votre Mac ou votre terminal iOS, n’hésitez pas à faire un tour sur nos forums. Vous trouverez sans doute une solution à votre problème !

Lire les commentaires →

Télétravail : les solutions logicielles d'Intego à - 50 % pour entretenir, protéger et sécuriser votre Mac 📣

Article sponsorisé |

En ces temps où le télétravail est de rigueur pour bon nombre d'entre nous, nos Mac sont devenus de véritables alliés pour travailler confortablement tout en étant productif.Après avoir défini un espace puis un rythme de travail, il faut commencer à s'y mettre. Mais s'il y a bien une chose à laquelle on ne pense pas forcément, c'est à la protection et l'entretien de nos machines, que ce soit sur notre Mac personnel ou sur un Mac prêté par notre entreprise.

Il serait donc temps de s'équiper en logiciels, et quitte à le faire, autant sélectionner et installer des logiciels de qualité. À ce sujet, Mac Premium Bundle X9 est une suite de logicielle pour Mac abordable et complète qui fournit une excellente protection contre tous les types de logiciels malveillants (virus, ransomwares, spywares, adwares, etc). Développée par Intego, entreprise leader en sécurité depuis 20 ans, la suite comprend également un pare-feu, un outil de contrôle parental, un logiciel de nettoyage et un outil de sauvegarde façon Time Machine. En bref, tout ce qu'il faut pour bien entretenir son Mac, et à un prix attractif, puisque le bundle est en ce moment proposé à 39,99 € (au lieu de 79,99 €).

Voici un court aperçu des cinq logiciels inclus au sein de ce bundle qui saura répondre à la plupart de vos besoins !

Dites adieu aux virus et programmes malveillants avec VirusBarrier X9

Surtout utile si vous travaillez en ce moment sur un Mac prêté par votre entreprise (il vaut mieux éviter les problèmes), le premier logiciel inclus au sein de Mac Premium Bundle X9 est VirusBarrier X9, un outil de protection contre les programmes malveillants pour macOS (mais aussi iOS, Windows et Linux). Cet anti-malware détecte et supprime ainsi les fichiers malveillants les plus récents sur vos différents ordinateurs ainsi que sur votre smartphone. Les Mac n'étant plus aussi protégés qu'avant, VirusBarrier X9 s'avèrera donc aussi pratique à court terme qu'à long terme.

VirusBarrier X9, une interface simple à prendre en main sur macOS.

Notez qu'il comprend également une analyse en temps réel qui permet de pouvoir naviguer sur Internet en toute sécurité, sans risquer de télécharger un fichier infecté.

Récupérez de l'espace disque et gardez votre Mac réactif avec Mac Washing Machine X9

Skype, Zoom, Google Hangouts, Slack... Il va falloir faire de la place pour toutes ces applications, en plus des nombreux fichiers de travail qui vont venir s'empiler sur votre disque dur. Si l'espace disque de votre Mac sature et si ce dernier semble plus lent qu'à l'accoutumée, c'est qu'il est temps de faire un petit ménage de printemps. Si vous ne préférez pas le faire vous-même (par peur de supprimer des fichiers indispensables), Mac Washing Machine X9, troisième logiciel de la suite, est là pour le faire à votre place.

Ce logiciel pratique et intuitif permet par exemple de supprimer les fichiers de cache obsolètes, les fichiers de langue non utilisés ou les fichiers en doublons. Notons qu'il offre aussi la possibilité de faire un peu de rangement sur votre bureau ou sur votre Dock, histoire de faire de la place en quelques secondes pour vos outils de travail.

Protégez et supervisez la navigation Internet de vos enfants avec ContentBarrier X9

Avec le télétravail et la fermeture des écoles, nous sommes nombreuses et nombreux à organiser nos journées avec nos enfants à la maison. En plus de la planification des journées, il faut aussi penser à surveiller le temps d'écran ainsi que les sites visités par les plus jeunes. ContentBarrier X9 peut vous aider sur ce point précis : c'est un outil de contrôle parental efficace pour Mac. Il peut bloquer des catégories entières de sites Internet afin que vos enfants ne soient pas confrontés à des contenus inappropriés. Il peut aussi vous aider à établir une liste blanche de sites « approuvés » par vous-même afin que vos enfants puissent y accéder sans être bloqués accidentellement par un filtre.

Son avantage principal réside dans le fait qu'il est possible de définir un profil spécifique par enfant, pour plus de flexibilité si vous êtes une grande famille. Le logiciel vous permet de garder un œil sur les historiques de navigation et les conversations. Il est en outre possible de fixer des créneaux horaires de navigation spécifiques afin de déterminer vous-même leur temps d'écran.

Sauvegardez et synchronisez votre Mac avec Personal Backup 10.9

Si vous travaillez à la maison sur des projets ou des dossiers importants, il va falloir penser à la sauvegarde ! Comme Time Machine le faisait à l'époque, Personal Backup 10.9 permet de concevoir un plan de sauvegarde qui correspond à vos besoins. Celui-ci vous permet de synchroniser vos données entre tous vos appareils, sur des volumes réseau, des DVD, et bien plus encore.

Notez par exemple que Personal Backup 10.9 vous donne la possibilité de créer des clones démarrables sur un disque dur externe, si nécessaire.

Contrôlez votre trafic entrant et sortant avec NetBarrier X9

Enfin, le dernier logiciel de la suite se nomme NetBarrier X9, un pare-feu complet et simple d'utilisation pour votre Mac. Ce dernier permet de protéger le trafic entrant comme le trafic sortant, pratique si vous exportez des données privées sur un serveur distant par exemple, un cas classique en cas de télétravail. Cela évitera simplement que vos données soient subtilisées durant l'opération par toute entité malveillante telles que des applications.

NetBarrier X9, un pare-feu accessible pour tous.

L'interface propose des pré-réglages intuitifs pour les débutants. Les utilisateurs aguerris seront cependant ravis d'apprendre que le logiciel offre des paramètres plus avancés, comme la gestion des connexions à des domaines spécifiques.

Mac Premium Bundle X9 est à - 50 % !

Vous l'aurez compris, Mac Premium Bundle X9 offre tout ce dont un utilisateur Mac a besoin pour protéger, nettoyer, sauvegarder et sécuriser son système. Si vous souhaitez passer à l'action, le bundle est en ce moment proposé à - 50 %, soit 39,99€ (au lieu de 79,99€).

Mac Premium Bundle X9 comprend VirusBarrier X9, NetBarrier X9, Mac Washing Machine X9, ContentBarrier X9 ainsi que Personal Backup 10.9.

Si vous préférez essayer cette solution avant de l'acheter, sachez qu’une version de démonstration fonctionnelle pendant 30 jours est également disponible au téléchargement.

Bon courage à toutes et à tous.

👉 Mac Premium Bundle X9, la suite logicielle complète et idéale pour chouchouter votre Mac !

Lire les commentaires →

Apple achète Voysis pour améliorer Siri

Mickaël Bazoge |

À chaque jour ou presque l'annonce d'une nouvelle acquisition pour Apple. Après l'app météo Dark Sky, on apprend que le constructeur a sorti son carnet de chèques pour acheter Voysis, une entreprise irlandaise spécialisée dans l'intelligence artificielle. La technologie développée par Voysis se concentre plus spécialement sur la compréhension du langage naturel dans les applications de shopping.

Cette technologie permet d'affiner les résultats d'une recherche vocale, par exemple en demandant « Je veux une nouvelle télé LED » puis « Mon budget est de 1 000 $ ». Voysis fournit cette IA à d'autres entreprises pour l'intégrer à leurs propres applications et assistants. La société, créée en 2012, s'appuie sur Wavenets, un système d'apprentissage automatique développé en 2016 par DeepMind (Google). Siri pourrait utiliser cette technologie pour améliorer la compréhension des commandes vocales.

Lire les commentaires →

Amazon pourrait repousser le Prime Day

Mickaël Bazoge |

Les annulations d'événements se sont multipliées presque aussi vite que la propagation du coronavirus. Aux différentes manifestations repoussées, transformées ou tout simplement supprimées du calendrier, on pourra ajouter le Prime Day d'Amazon. Cette opération commerciale du géant de la distribution n'aura pas lieu en juillet, rapporte Reuters. Il faudra attendre au moins le mois d'août.

Pas cette année.

Le Prime Day, dont la première édition remonte à 2015, s'était déroulé les 15 et 16 juillet l'an dernier. C'est l'occasion pour Amazon d'écouler des millions de produits en tout genre, et notamment des appareils maison (Echo, Kindle, tablettes et clés Fire…). Et aussi de recruter de nouveaux clients Prime, puisqu'il s'agit de promotions destinées aux abonnés du bouquet de services d'Amazon.

La décision de repousser l'événement signifie que le groupe va avoir 5 millions de produits supplémentaires à vendre à prix cassé. Les vendeurs tiers vont être aussi affectés par ce retard à l'allumage dû à la crise sanitaire. Selon la note visée par l'agence de presse, le manque à gagner oscillerait entre 100 et 300 millions de dollars.

Lire les commentaires →

Plus besoin de compte ni de téléchargement pour les réunions Skype

Mickaël Bazoge |

Skype a loupé le coche : le logiciel de messagerie et d'appels audio/vidéo aurait pu devenir l'application de prédilection de millions d'utilisateurs confinés de par le monde. Au lieu de ça, c'est Zoom qui s'est imposé, notamment grâce à sa facilité d'utilisation. Microsoft s'inspire des méthodes de son concurrent — les bonnes, pas les mauvaises — en permettant la création gratuite de réunions sans inscription ni téléchargement.

L'outil disponible à cette adresse génère un lien unique à partager avec les participants de la réunion. Ni l'hébergeur de la réunion, ni les correspondants n'ont besoin d'un compte Skype pour discuter, il n'est même pas nécessaire de télécharger le client sur son ordinateur puisque tout peut passer par un navigateur web (Edge ou Chrome uniquement).

La version web de Skype permet de discuter en texte, ainsi qu'en audio et même en vidéo. Les réunions n'ont pas de date d'expiration, on peut donc les créer à l'avance et les rejoindre quand on le souhaite. Les enregistrements des appels sont conservés pendant 30 jours ; les contenus partagés le sont encore plus longtemps. Cette solution mérite sans doute d'être testée par tous ceux qui goûtent peu les méthodes de Zoom.

Lire les commentaires →

Faille de sécurité : Safari pouvait activer la caméra sans votre autorisation

Nicolas Furno |

Le chercheur en sécurité Ryan Pickren a trouvé pas moins de sept failles « zero-day », c’est-à-dire des failles de sécurité totalement inconnues jusque-là, dans Safari. En exploitant trois de ces failles, il a réussi à créer un site qui, une fois affiché dans le navigateur d’Apple, activait la webcam d’un Mac ou la caméra avant d’un appareil iOS sans que l’utilisateur ne donne son autorisation.

Inutile de paniquer, ce chercheur a informé Apple en premier à la fin du mois de décembre 2019 et toutes les failles ont été comblées depuis. Les trois qui ont servi à la démonstration ont été corrigées avec Safari 13.0.5 sortie à la fin du mois de janvier et distribuée avec macOS 10.13.3 et iOS 13.3. Les autres failles de sécurité découvertes par Ryan Pickren étant moins graves, Apple a pris son temps, mais depuis Safari 13.1, sorti il y a quelques jours avec macOS 10.13.4 et iOS 13.4, elles sont comblées.

Si vous maintenez votre Mac, iPhone ou iPad à jour, vous n’avez donc plus aucune crainte à avoir. Et puisque ce chercheur en sécurité a suivi cette voie, Apple l’a récompensé avec un don de 75 000 $ dans le cadre de son programme bug bounty qui est désormais ouvert à tout le monde. C’est une belle somme, même si le programme prévoit jusqu’à un million de dollars pour les plus grosses failles de sécurité. Et quand on voit ce que cela donnait concrètement, on se dit que cette faille était quand même sérieuse1 :

La faille de sécurité permettait d’outrepasser les mesures de sécurité d’Apple en se faisant passer pour un autre site déjà autorisé par l’utilisateur, ici Skype.

Le chercheur en sécurité a publié un article détaillant sa technique pour arriver à contourner les règles de sécurité. Pour faire simple, il a utilisé le mécanisme de Safari qui autorise certains sites à utiliser la caméra pour créer un faux site qui se fait passer pour le site légitime. En clair, le navigateur d’Apple pensait que vous aviez ouvert une page de Skype et il reprenait les réglages de sécurité de ce site. Si vous aviez déjà utilisé Skype et autorisé Safari à activer la caméra, le faux site bénéficiait de la même permission.

C’est très malin et les explications complètes détaillent tout ce qu’il a fallu faire pour déjouer les garde-fous mis en place par Apple pour éviter précisément ce cas de figure. Comme beaucoup de faille de sécurité, ce chercheur a pensé à des cas de figure qui n’existent jamais en théorie et qui n’avaient ainsi pas été envisagés par les développeurs d’Apple. Par exemple, au lieu d’afficher un site en http ou https, il a utilisé un autre « scheme »2, en l’occurrence blob qui sert parfois avec JavaScript.

Toute l’astuce du chercheur a été de duper Safari en évitant de charger la page web qui était fausse et qui aurait conduit le navigateur à détecter la supercherie et la bloquer. La manipulation assez complexe se fait en huit étapes, dont une qui implique de modifier l’historique du navigateur, une autre qui crée une iframe et encore une qui ouvre un pop-up dans cette iframe.

Diagramme qui décrit les différentes étapes nécessaires pour tromper Safari.

Il fallait y penser, mais c’est précisément pourquoi chercheur en sécurité est un métier. Et une fois que tout est en place, l’attaque fonctionne remarquablement bien, comme le prouve bien la vidéo envoyée par Ryan Pickren à Apple. Si vous avez encore une copie de Safari 13.0.4 ou antérieur qui traîne, vous pouvez tester la faille à cette adresse, en saisissant le mot de passe blahWrasse59.


  1. Et au passage, elle rappelle fort cette faille de sécurité liée à Zoom découverte l’été dernier qui avait conduit Apple à bloquer l’app à distance.  ↩

  2. Dans une URL, le scheme correspond à tout ce qui se trouve avant ://. Les plus connus sont http et https bien sûr, mais vous en avez peut-être croisé d’autres : ftp, mailto ou encore tel.  ↩

Lire les commentaires →

Lutte contre le gaspillage : « c’est le consommateur qui choisira, pas le fabricant ou le législateur  »

Anthony Nelzin-Santos |

De la loi française « relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire » à la feuille de route européenne pour un « pacte vert », l’idée d’un droit à la réparation fait doucement son chemin. Un nouveau droit pour les citoyens, et de nouveaux devoirs pour les entreprises. Qu’en pensent les premiers concernés, les réparateurs et les reconditionneurs, qui ont participé à la fabrique de la loi ? Nous avons posé la question à Jean-Christophe Estoudre, président de Smaaart, et Benoît Varin, responsable du développement durable de Recommerce.

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !

Pages