Développeurs : Apple revoit le design de sa section téléchargements

Florian Innocente |

Apple a revu la présentation de sa section téléchargements sur son portail réservé aux développeurs. Les contenus — versions bêta des différentes plateformes, notes de versions, fichiers de restauration et versions finales — y sont mieux mises en évidence. On a toujours cette distinction entre les systèmes d'exploitation et les applications mise en test.

Ce changement d'allure suit la mise à jour de l'app WWDC qui servira aux développeurs ayant obtenu leurs tickets pour la conférence de San José, à partir du 3 juin (lire L'application WWDC à jour avec de nouvelles icônes et des stickers).

Lire les commentaires →

Promos Smartagogo : iPad 2018 à 299 €, iPhone XR à 699 € et iPhone X à 769 € ! 📣

Article sponsorisé |

Smartagogo.com est une petite pépite sur internet. C'est LA nouveauté pour tous vos achats high-tech en ligne : smartphones, tablettes ou disques durs externes, le nouveau site d'e-commerce offre des prix extrêmement compétitifs sur l'ensemble du high-tech : Apple, Samsung, Huawei ou encore Xiaomi.

Et cette semaine, à compter du 22 mai à 10h, de très nombreuses promotions sur le catalogue de produits Apple sont à l'honneur. C'est donc l'occasion idéale de s'offrir un iPad récent, un iPhone X ou même un iPhone XR.

À cette occasion et grâce au code promotionnel "MACG1", Smartagogo vous offre la livraison express en Chronopost : vos articles livrés en 48h chez vous !

L'iPad 6, 2018, accessible dès 299€

L'Apple iPad édition 2018 dispose d'un écran Retina de 9,7 pouces et du design habituel inchangé. Touch ID, puce Apple A10 Fusion et compatibilité avec l'Apple Pencil, ce modèle abordable plaira à tout le monde, des débutants aux plus initiés d'entrevous.

Ce modèle n'échappe pas aux promotions de Smartagogo : attention, les stocks sont également limités :

  • iPad 2018 Wifi, 32 Go, couleur Gris Sidéral à 299€. Il est également disponible en Or et Argent.
  • iPad 2018 Wifi, 128 Go, couleur Argent à 379€. Il est également disponible en Gris Sidéral et Or.

L'iPhone XR dès 699€

L'iPhone XR est disponible chez Smartagogo ! Décliné en six couleurs, le dernier iPhone d'Apple est équipé d'un écran LCD de 6,1 pouces. Plus abordable que ses cousins, l'iPhone XS et l'iPhone XS max, ce smartphone embarque le nouveau processeur A12 Bionic d'Apple et dispose de la reconnaissance faciale Face ID.

Attention, stocks limités. La promotion de cette semaine chez Smartagogo rend l'iPhone XR accessible à partir de 699€ :

  • L'iPhone XR en 64 Go est disponible en Noir, en Blanc, et en Jaune, à 699€
  • iPhone XR en 64 Go et de couleur Bleu est à 709€
  • iPhone XR en 64 Go et de couleur Corail est à 729€

Certains modèles sont également disponibles en 128 GB (comme le modèle en Noir par exemple).

L'iPhone X à 769€

L’Apple iPhone X dispose d'un écran OLED sans bords et de 5,8 pouces. Il embarque le nouveau processeur A11 Bionic, ainsi qu'un double module caméra principal amélioré de 12 mégapixels. Le capteur d'empreintes (Touch ID) a été remplacé par l'excellent système de reconnaissance facial Face ID.

Attention, les stocks sont toujours limités :

  • iPhone X, 64 Go et en couleur Gris Sidéral, est à 769€ (au lieu de 879€ sur le Refurbished Store d'Apple).

Quelques informations sur Smartagogo

Smartagogo s'engage à expédier votre commande le lendemain (si validée avant 18h, et sous réserve que l'article soit en stock). Vous pouvez retrouver toutes les informations de livraison de Smartagogo.com sur ce lien.

Smartagogo dispose également d'un service client : outre le traditionnel formulaire de contact, le site marchand propose un chat en ligne, ouvert de 10h à 18h, du lundi au samedi.

Smartagogo.com propose également des délais de retours plus longs que la moyenne : la reprise d'un article peut être faite sous 60 jours à compter de la réception de votre colis !

Une Foire Aux Questions est également disponible pour y retrouver toutes les informations pratiques.

Vous pouvez également retrouver l'intégralité des offres de Smartgogo directement sur leur site web. iPhone X, iPhone XR, iPhone XS, Huawei Mate 20 Lite ou P20 Pro, Samsung Galaxy Note 9 ou S9, iPad classique Pro et Mini, Galaxy Tab ou MediaPad, des centaines de produits sont disponibles, à des prix défiant toute concurrence.

N'oubliez pas : cette semaine uniquement, la livraison en 24h est offerte pour tous les lecteurs de MacG avec le code promo MACG1.

> Bon shopping chez Smartgogo.com !

Lire les commentaires →

MacBook Pro : des baisses de plus de 100 € sur le refurb

Christophe Laporte |

L’arrivée surprise des MacBook Pro 2019 (lire : MacBook Pro 2019 : prise en main et premiers tests) a eu une heureuse conséquence. En effet, le prix de certains portables Apple a été revu à la baisse sur le refurb. Rien de bien extraordinaire, mais c’est toujours cela de pris (surtout avec Apple).

Par exemple, le MacBook Pro 2017 avec Touch Bar équipé d’un processeur Core i5 à 3,1 GHz, de 8 Go de RAM et de 256 Go de SSD, est vendu 1489 € désormais. Auparavant, pour le même prix, vous aviez une configuration similaire, mais avec un processeur Core i5 à 2,9 GHz. La même configuration était auparavant proposée au prix de 1609 €. Cela fait donc une réduction de 120 €.

En fonction des modèles, les remises sont plus ou moins variables. On constate également des baisses de prix sur les 15”. L’entre de gamme 2018 est proposé à 2329 €, soit une baisse de 50 € par rapport à la semaine dernière.

Egalement sur le refurb, mais sans baisse de prix :

Au passage, si vous avez changé de matériel Apple (ou si vous êtes sur le point de), n’hésitez pas à le mettre en vente sur iOccasion, notre site de petites annonces.

Lire les commentaires →

Des écrans OLED flexibles de Samsung pour les futurs MacBook Pro 16 pouces et iPad Pro ?

Mickaël Bazoge |

Attention, rumeur à prendre avec des pincettes. Selon le site coréen The Elec, Samsung Display discute avec Apple pour fournir au constructeur des dalles OLED destinées aux futurs MacBook Pro et iPad Pro. Le site, qui n’est pas spécialement connu pour sortir des rumeurs concernant Apple, évoque plus spécifiquement un ordinateur de 16 pouces et une tablette de 11 pouces (celle-ci passerait donc du LCD à l’OLED).

Samsung Display produirait des écrans OLED selon la méthode TFE (Thin Film Encapsulation) : pas de substrat en verre pour protéger la dalle OLED, mais un revêtement plus fin. Apple pourrait exploiter la nature flexible de cette technologie pour réduire la taille des bordures, un peu comme dans l’iPhone X et suivants. Le MacBook Pro en particulier en aurait bien besoin.

L’écran OLED plié à l’intérieur de l’iPhone X.

Non seulement les écrans OLED n’ont pas besoin de rétro-éclairage encombrant et gourmand, mais en plus on gagne en finesse (ou en espace à l’intérieur des appareils pour caser une plus grosse batterie, je dis ça, je ne dis rien). Apple ne peut qu’aimer… L’OLED, c’est donc très bien comme on peut en profiter sur l’Apple Watch et les derniers iPhone. Mais c’est aussi une technologie plus coûteuse, or chacun sait qu’Apple n’a pas vraiment besoin d’augmenter encore ses prix (lire : Sans surprise, le prix est un frein à l’adoption du Mac chez les étudiants).

Si l’idée d’un MacBook Pro de 16 pouces vous rappelle quelque chose, c’est que Ming-Chi Kuo l’a entraperçu dans sa boule de cristal qui ne ment jamais. L’analyste avait parlé d’un portable de 16 à 17 pouces, qui pourrait sortir en 2020 ou en 2021 (lire : Apple lancerait un écran de 31,6 pouces en 2019, le nouveau MacBook Pro 16/17 pouces plus tard). Le lancement de nouveaux MacBook Pro cette semaine laisse penser que la prochaine génération attendra un moment.

Lire les commentaires →

GitHub Sponsors : soutenez financièrement les développeurs de logiciels open source

Stéphane Moussie |

La plateforme d’hébergement de code GitHub est en train de mettre en place une fonction très attendue par la communauté : les contributions financières. Les 36 millions d’utilisateurs de GitHub ont désormais la possibilité de soutenir financièrement les développeurs présents sur la plateforme.

Le temps de la bêta, seuls quelques développeurs peuvent être « sponsorisés » — Sindre Sorhus, par exemple, auquel on doit plusieurs utilitaires Mac et de nombreux projets open source. Mais à terme, n’importe quel contributeur à un projet open source pourra faire partie de GitHub Sponsors.

Du point de vue des développeurs, ce programme évite d’avoir à lancer un Patreon ou une cagnotte Paypal à côté. Et du point de vue de GitHub, il incite encore un peu plus les développeurs à héberger leurs projets sur sa plateforme, les contributions financières étant facilitées.

GitHub assure ne facturer aucun frais, l’intégralité des contributions iront dans la poche des membres sponsorisés. Mieux que ça, pour démarrer le programme sur les chapeaux de roues, durant la première année la plateforme prendra à sa charge les frais bancaires et apportera elle-même une contribution équivalente aux contributions versées par le parrainage, dans la limite de 5 000 $ par développeur.

GitHub Sponsors est censé accepter « toutes les méthodes de paiement, partout dans le monde », mais il n’est pas précisé s’il est possible de verser de l’argent en cryptomonnaies.

La plateforme, qui appartient à Microsoft depuis l’année dernière, permet également aux développeurs de signaler la présence de modes de financement alternatif, comme Patreon ou Open Collective, même si GitHub Sponsors semble être mieux mis en avant.

Si vous souhaitez participer au programme en tant que développeur sponsorisé, vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente. Une FAQ précisant divers points est en ligne.

Lire les commentaires →

Sans surprise, le prix est un frein à l’adoption du Mac chez les étudiants

Mickaël Bazoge |

Le Mac serait la machine de prédilection de davantage d’étudiants encore, si les ordinateurs frappés d’une pomme n’étaient pas si chers. C’est un des enseignements de l’enquête menée par Jamf, le service de gestion de flotte de matériels Apple, auprès de 2 244 étudiants de cinq pays. On y apprend ainsi que 71% des répondants utilisent ou aimeraient utiliser un Mac « si les coûts initiaux ne sont pas pris en compte ». 51% des possesseurs d’ordinateurs préféreraient utiliser un Mac si l’argent magique poussait sur les arbres le prix n’était pas un problème.

Ce problème du prix explique en grande partie le déséquilibre dans la répartition entre les utilisateurs de PC (60%) et de Mac (40%), qui est tout de même moins marqué qu’auprès de la population en général1. Ce n’est pas un scoop, acheter un Mac, c’est un investissement qui peut être hors d’atteinte pour les étudiants, même avec des facilités de paiement. Le Mac le plus abordable aujourd’hui (hors refurb et Amazon), c’est le Mac mini à 899 €, et il faut encore lui joindre un moniteur et un clavier/souris. Le sondage de Jamf ne prend en compte ni l’iPad, ni le Chromebook (très présent aux États-Unis), ce qui est plutôt dommage.

Le prix a été le critère déterminant — et le seul — des utilisateurs de PC lorsqu’ils ont dû choisir un ordinateur (51% des étudiants ont pris un PC en raison du tarif de la machine). Chez les étudiants utilisateurs de Mac, plusieurs raisons ont été citées : facilité d’utilisation (59%), fiabilité (57%), durabilité (48%) et synchronisation avec d’autres appareils (49%).

43% du contingent d’utilisateurs de PC s’accorde même pour dire que le Mac offre le meilleur rapport qualité/prix… et ce, malgré le tarif élevé des ordinateurs d’Apple. La valeur de ces machines est d’ailleurs bien intégrée par les utilisateurs : 80% d’entre eux estiment en effet que le Mac offre un meilleur rapport qualité/prix. D’ailleurs, ils sont 83% à vouloir utiliser un Mac dans leur vie professionnelle.

L’étude de Jamf s’intéresse également aux choix des étudiants utilisateurs d’ordinateurs dans la perspective de leur entrée dans le monde du travail. 70% d’entre eux choisiront ou resteront chez leur futur employeur si ce dernier leur propose un ordinateur de travail. « La prochaine génération de demandeurs d'emploi considère Mac [sic] comme plus moderne, intuitif et fiable et voudrait l'utiliser dès son entrée sur le marché du travail », explique Dean Hager le patron de Jamf. À bon entendeur…


  1. Apple détenait un peu moins de 7% du marché mondial au premier trimestre, selon IDC et Gartner. ↩︎

Lire les commentaires →

MacBook Pro 2019 : prise en main et premiers tests

Anthony Nelzin-Santos |

À peine partis, déjà arrivés ! Nous avons reçu le nouveau MacBook Pro 13" et les deux nouveaux MacBook Pro 15" (sans parler du nouvel écran LG UltraFine 23,7"). En attendant notre test complet, voici nos premières remarques et nos premières mesures, pour vous faire patienter.

Image Apple.

Nous allons tester les trois configurations de série :

  • MacBook Pro 13" Core i5 quadricœur à 2,4 GHz (1 999 €) ;
  • MacBook Pro 15" Core i7 hexacœur à 2,6 GHz (2 799 €) ;
  • MacBook Pro 15" Core i9 octacœur à 2,3 GHz (3 299 €).

« Mais Apple propose quatre configurations de série ! » Oui, mais non. Les deux configurations de MacBook Pro 13" diffèrent uniquement sur le plan du stockage, et ont accès aux mêmes options. En la matière, le petit MacBook Pro est moins proche de son ainé que du MacBook Air ou même de l’iPad Pro.

Le MacBook Pro 15" se distingue avec ses processeurs à six et (pour la première fois) huit cœurs, sa carte graphique dédiée, et ses options. Alors que le MacBook Pro 13" ne peut accueillir plus de 16 Go de RAM et 2 To de SSD, le MacBook Pro 15" peut embarquer jusqu’à 32 Go de RAM et 4 To de SSD. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de tester un MacBook Pro 15" « toutes options », le premier capable d’atteindre 5 GHz, dans un second temps.

Dès la sortie du carton, vous devrez mettre à jour votre machine. Nous avons reçu une machine sous macOS 10.14.4, sur laquelle nous avons dû installer macOS 10.14.5, et deux machines sous macOS 10.14.5, sur lesquelles nous avons dû installer la « mise à jour supplémentaire du MacBook Pro » réglant un bug affectant la puce T2. Nous effectuerons tous nos tests sous macOS 10.14.5.

La « mise à jour supplémentaire du MacBook Pro », réservée aux machines de 2018 et 2019 dotées d’une puce T2.

Cette révision est la définition même du speed bump : Apple a pris les dernières puces d’Intel, ajusté les mécanismes papillon du clavier, et laissé tout le reste en place. Ainsi, la puce graphique Intel Iris Plus Graphics 655 est reconduite dans les MacBook Pro 13", et les MacBook Pro 15" utilisent toujours des cartes graphiques AMD Radeon Pro 555X/560X (et des cartes Vega 16/20 en option).

À composants graphiques égaux, performances graphiques égales. (Ou presque : les mesures synthétiques doivent toujours être prises avec une marge d’erreur. Nous multiplierons les mesures, dans différentes conditions thermiques, avant de parvenir à nos conclusions définitives.)

Le processeur Core i5-8279U du MacBook Pro 13" n’est pas inscrit au catalogue d’Intel, mais semble dériver du Core i5-8269U, et prend directement la suite du Core i5-8259U employé en 2018. Les MacBook Pro 15" adoptent des puces de la neuvième génération. Le Core i7-8750H du premier modèle laisse sa place au Core i7-9750H, un peu plus rapide de base mais un peu moins rapide en pointe. Surtout, le modèle haut de gamme troque son Core i7-8850H contre un Core i9-9880H, la première puce octacœur dans un MacBook Pro.

Les gains d’une année sur l’autre sont appréciables, notamment sur le MacBook Pro 15", qui atteint de nouveaux sommets avec son processeur octacœur.

Malgré des gains conséquents d’une année sur l’autre, cette mise à jour peut sembler très mineure. Mais une petite révision tous les douze mois vaut sans doute mieux qu’un gros oubli pendant plusieurs années, les amateurs de Mac mini et d’iMac pourront en témoigner. S’il faut critiquer un choix, c’est plutôt celui qui consiste à laisser croupir le MacBook Pro 13" sans Touch Bar, seule machine « professionnelle » encore proposée sous la barre des 2 000 €.

Pour finir, il nous semble impossible d’apprécier l’effet des modifications apportées aux mécanismes papillon du clavier, s’il y en a un. Au premier coup de doigt, les touches sont fermes et stables, la course est extraordinairement réduite… comme sur les MacBook Pro 2018. Nous reviendrons très prochainement sur ce point, et nous publierons notre test complet dans le courant de la semaine prochaine.

Lire les commentaires →

Pages