L'info de janvier 1980 : un ordinateur dans un salon de coiffure

Jean-Baptiste Leheup |

Et si on profitait de ce début de nouvelle année, avec un compte bien rond, pour regarder un peu dans le rétroviseur ? Quatrième et dernier épisode aujourd'hui avec un retour sur 1980. Alors que l'ayatollah Khomeini vient d'accéder au pouvoir en Iran, que l'URSS vient d'envahir l'Afghanistan et que Valéry Giscard d'Estaing et Jimmy Carter vivent leur dernière année au pouvoir, de quoi était-il question dans les pages de nos revues informatiques ?

Précisons tout de suite qu'en 1980, les revues informatiques ne sont pas bien nombreuses. Il y a bien sûr l'indétrônable 01 informatique, qui mène le bal depuis 1966, et L'Ordinateur Individuel, son petit frère apparu en 1978, la même année que le très technique Micro Systèmes. Et… c'est à peu près tout. En 1980, l'informatique se lit encore dans des revues d'électronique ou de sciences. Pom's ne verra le jour qu'en 1981, Golden, Hebdogiciel et SVM n'apparaîtront qu'en 1983, MacWorld et consorts à partir de 1984, forcément !

Commençons donc avec quelques publicités extraites du numéro de fin d'année 1979 de Micro Systèmes. Du noir et blanc, du processeur Intel 8085, du P.E.T., du Commodore, du Z80… L'informatique est encore un monde très hétérogène !

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !

Promos : MacBook Air à 1 083 €, iPad Air cellulaire à 570 €

Florian Innocente |

Le MacBook Air Retina de dernière génération est à un prix intéressant chez Amazon : 1 083 € pour la version d'entrée de gamme (gris sidéral) avec Core i5 1,6 GHz et 8/128 Go. Chez Apple il faut compter 1 249 €.

On peut même le voir à 1 068 € (modèle or) malheureusement il y a un gros délai d'attente. À voir s'il s'améliore sans que le prix remonte dans la foulée. On prend les paris que non…

Bon plan aussi sur le nouvel iPad Air 10,5" en 64 Go et cellulaire, qu'Amazon met à 569,95 € (modèle or) au lieu de 709 € chez Apple. Et si vous visez le Smart Keyboard compatible, il est à 160,46 € au lieu de 179 € sur l'Apple Store.

Lire les commentaires →

Swift for Good : un livre sur Swift au bénéfice d’une bonne cause

Florent Morin |

Swift for Good: Volume One est un nouvel ouvrage sur la programmation qui se démarque par la générosité de ses auteurs (renommés), la qualité de son contenu et la cause qu’il défend.

Le projet a été impulsé par Paul Hudson, créateur du célèbre site Hacking with Swift. La préface a été rédigée par Chris Lattner, qui n'est autre que le créateur du langage de programmation auquel le livre est consacré.

Swift for Good réunit pas moins de 20 auteurs, dont certains noms qui devraient vous parler si vous êtes déjà familié de la communauté Apple :

Cette équipe, représentative de la richesse de la diversité que promeut l’ouvrage, a su concevoir un ouvrage riche d’enseignements pour tout développeur Swift.

L’ouvrage traite des principales thématiques rencontrées par les développeurs dans leur quotidien : le design d’API, le design d’interfaces, le déboggage, les différents aspects du langage, l’accessibilité et encore bien d’autres sujets.

La petite vingtaine de sujets traités est d’une véritable utilité dans le quotidien du développeur Swift. C’est un ouvrage à avoir sous le coude qui donne des réponses sérieuses à des problématiques récurrentes.

Le tout est illustré de schémas, liens et exemples de code qui enrichissent chaque étape de la lecture et simplifient la compréhension générale. Un très bon contenu en somme. Swift for Good n'est pas destiné aux débutants qui voudraient apprendre Swift de zéro, il s'adresse à ceux qui ont déjà une certaine expérience.

Acheter un bon livre, c’est bien. Si c’est pour la bonne cause, c’est encore mieux ! 100 % des bénéfices seront reversés à Black Girls Code.

Pour faire court, la communauté afro-américaine est déjà terriblement discriminée aux États-Unis. La raison est purement historique, une Histoire douloureuse qui amène à des difficultés au quotidien, donc celle de prendre l’ascenseur social en marche. C’est d’autant plus difficile pour les jeunes femmes, qui subissent en plus une discrimination de genre.

La volonté de Black Girls Code est d’apporter à ces jeunes femmes la possibilité de s’émanciper via l’apprentissage de la progammation. Savoir coder leur permet d’accéder beaucoup plus facilement à de bons emplois, un bénéfice pour elles et pour les générations à venir.

L’ouvrage est disponible dans plusieurs formats numériques (ePub, PDF, HTML). Pour l’acheter, il suffit de le commander via la plateforme Gumroad. Le prix affiché est de 40 $ (36 €), mais il est possible de donner plus. 100 % des revenus seront reversés à Black Girls Code.

Lire les commentaires →

Low-code (2/2) : des technologies qui s'adaptent à cette tendance

Florent Morin |

Outre les plateformes low-code à proprement parler que nous avons évoquées, la plupart des technologies actuelles sont plutôt adaptées à une logique que l'on pourrait qualifier de low-code, en particulier les plus récentes.

Swift et SwiftUI

Le langage Swift permet de facilement transformer des objets JSON provenant des services web (et donc d’une plate-forme low-code) en objets exploitables dans le code, notamment grâce au protocole Codable arrivé avec Swift 4.

Certains se sont même amusés à contrôler leur interface à distance en utilisant du JSON côté serveur et SwiftUI (disponible depuis iOS 13) + Codable côté app. Parmi ceux-ci on trouve le célèbre développeur John Sundell, également connu pour être le contributeur principal de l’ancienne plate-forme low-code HubFramework de Spotify.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen

Apple fait retirer les vidéos d'un site d'archives de ses pubs

Florian Innocente |

The (Unofficial) Apple Archive, un site qui depuis quelques jours rassemblait un bon millier de clips et de vidéos d'Apple, en tout genre et de toutes époques, a été vidé de son contenu (lire Apple Archive : une tonne de clips Apple avec des inédits sur AirPower, l'iPad et le Mac).

Image : Sam Henri Gold

Son auteur, Sam Henri Gold, a reçu de la part de Vimeo, autant de mail que son site contenait de clips, pour l'informer que chacun était retiré de la plate-forme d'hébergement, sur demande d'Apple.

La Pomme a pointé chacune des vidéos (pubs anciennes comme actuelles, vidéos de keynote ou de publicités jamais vues, comme celle de l'AirPower) et a fait valoir ses droits à leur égard. Dès le départ cette conclusion semblait inévitable au vu de la masse de contenus amassés, sur lesquels des copyrights sont appliqués et dont certains avaient été conçus exclusivement pour un usage interne.

C'est parce qu'un gros compte d'archives sur YouTube, équivalent dans son contenu, avait fini par subir la même réponse d'Apple, que Sam Gold avait entrepris de créer ce site, avec un format plus organisé.

Il est dommage néanmoins que nombre de ces publicités — il en est qui remontaient au Lisa — ne soient pas réunies en un seul endroit, elles participent à raconter l'histoire d'Apple et de l'informatique en général. L'adolescent avait mis en ligne environ 1 000 vidéos, il disait en avoir encore 14 000 attendant d'être publiées. Un éditeur, Rogue Amoeba, lui avait apporté un soutien financier pour l'hébergement sur Vimeo et permettre son fonctionnement sans bandeaux pub.

Lire les commentaires →

Fnac : une vente flash Apple avec un gros bonus adhérent

Florian Innocente |

Il y a quelques promos intéressantes du côté de la Fnac, pour qui dispose de la carte adhérent et cherche un nouveau Mac. À la remise de base, le site crédite la carte à raison de 10 € tous les 100 € d'achat. Les machines concernées sont dans la section Ventes flash Apple et distinguées par l'étiquette "Prix adhérent".

Exemple avec ce MacBook Pro 15" Touch Bar Core i9 octocœur 2,3 GHz 16/512 Go. Le tarif adhérent le met d'abord à 2 400 €. Une fois dans le panier, avec le code FNAC10 appliqué, 230 € seront crédités sur la carte. De quoi compléter par exemple avec un disque externe ou un accessoire.

Moyennant la possession d'une carte adhérent, 230 € y seront ajoutés

Autre exemple, parmi d'autres, avec le MacBook Pro 13 Touch Bar d'entrée de gamme, doté d'un Core i5 Quad 2,4 GHz, en 8/512 Go. Au prix remisé à 2 137 € s'ajouteront 210 € sur ce compte fidélité (il vaut 2 249 € chez Apple).

Cette opération est également valable sur certaines Apple Watch. Cette offre promotionnelle a débuté hier, elle s'achèvera ce lundi 27 à 13h00.

Lire les commentaires →

Jamf prépare son lancement en Bourse

Mickaël Bazoge |

Jamf, qui développe des logiciels de gestion de flotte pour appareils Apple, a l'intention de se lancer en Bourse. Bloomberg indique que l'éditeur a mandaté plusieurs banques, dont Goldman Sachs, pour préparer cette introduction boursière (initial public offering, IPO). Le lancement en lui-même n'est pas pour tout de suite, cela peut prendre de nombreux mois, néanmoins la publication parle d'une introduction cette année. L'entreprise cherche à une valorisation à hauteur de 3 milliards de dollars.

Jamf, qui est basé à Minneapolis, repose pratiquement entièrement sur le bon vouloir d'Apple. Les logiciels de gestion de flotte (MDM) de l'éditeur ne se destinent en effet qu'aux plateformes macOS et iOS. Tout récemment, Jamf a ajouté une composante sécurité avec l'acquisition de Digita Security, dont les outils ont été intégrés à son offre.

Apple et Jamf collaborent ensemble depuis des années, afin de faciliter la vie aux entreprises qui font le choix des appareils du constructeur. Reste que les investisseurs pourraient faire la moue en découvrant qu'Apple est potentiellement en mesure d'assécher à tout moment l'activité de Jamf. Ce n'est pas dans son intérêt, mais la Pomme ne fait généralement pas de sentiment avec ses partenaires. Les outils de l'éditeur supervisent 15 millions de terminaux Apple ; l'entreprise compte 35 000 clients. Son chiffre d'affaires s'établissait l'an dernier à 220 millions de dollars.

Lire les commentaires →

Pages