Fermer le menu
 

Promo : jusqu’à 20 € de réduction par mois sur les Livebox Sosh

| 29/05/2017 23:38 | 5

Sosh, la filiale low-cost d’Orange, propose une réduction pendant un an sur ses offres Livebox + Mobile. Les nouveaux abonnés peuvent bénéficier jusqu’à 20 € de réduction par mois pendant un an en utilisant le code BOXSOSH au moment de passer la commande.

Cliquer pour agrandir

Les quatre offres sont concernées, depuis la « petite » qui combine ADSL et fibre et le forfait mobile entrée de gamme de Sosh qui est affiché normalement à 30 € par mois et qui passe à 15 € pour un an. Jusqu’à l’offre la plus riche avec un forfait mobile qui contient 40 Go de data et l’ADSL ou la fibre, facture normalement à partir de 50 € par mois et qui passe à 35 € mensuels pendant un an.

Les quatre offres en promotion sont proposées aux mêmes prix que vous soyez éligibles à l’ADSL seulement ou aussi à la fibre optique. C’est ce qui explique la différence de réduction de tarifs : 15 € en ADSL, 20 € par mois en fibre.

Cette offre est proposée jusqu’au 16 juin. Les abonnés Sosh peuvent en bénéficier s’ils ne sont pas également abonnés à une offre fixe Orange et si leur abonnement mobile n’est pas associée à une promotion.

> Accéder aux commentaires

Apple rassemble du contenu éducatif pour le centenaire de JFK

| 29/05/2017 22:22 | 0

John Fitzgerald Kennedy (JFK) est né il y a cent ans exactement aujourd'hui et pour l’occasion, Apple a mis en place une page spéciale sur son site américain. Placée dans la section éducation du site, cette page rassemble des ressources que les écoles peuvent exploiter pour évoquer l’ancien Président américain.

Cliquer pour agrandir

On y trouvera son discours inaugural au complet, un lien iBooks Store vers Profiles in Courage, un essai qu’il a publié dans les années 1950, on pourra aussi y écouter le discours sur la conquête spatiale donné en 1962 ou celui sur les droits civiques de 1963. Bref, tous les grands classiques avec à chaque fois des ressources que les écoles pourront utiliser… si elles sont équipées en produits Apple évidemment.

Cliquer pour agrandir

À part le livre, tout le contenu est disponible gratuitement, même si vous n’êtes pas dans une école affiliée à Apple.

> Accéder aux commentaires

MacBook Pro 15 : un petit peu de délai avant la WWDC

| 29/05/2017 21:44 | 14

Les MacBook Pro 15 pouces ne seront pas livrés avant une semaine si vous les commandez aujourd'hui. Mac Rumors en a fait le constat aux États-Unis, mais c’est la même chose sur l’Apple Store français. À une exception près, les MacBook Pro ne seront pas livrés avant le 7 juin, soit mercredi prochain, deux jours après le keynote de la WWDC.

Les deux modèles de base de MacBook Pro 15 pouces souffrent de la même attente. Cliquer pour agrandir

Ces délais ne signifient pas nécessairement qu’il faut s’attendre à une mise à jour, mais la rumeur a déjà évoqué cette possibilité et c’était le très bien renseigné Mark Gurman qui en était à l’origine. Apple pourrait se contenter d’améliorer les modèles actuels avec des processeurs Kaby Lake, la dernière génération fournie par Intel. Il s’agirait probablement d’une mise à jour mineure, un « speed bump » comme on les surnommait à l’époque où Apple sortait encore régulièrement de nouveaux Mac.

Seuls les 15 pouces sont concernés, les 13 pouces restent disponibles d’ici la fin de la semaine en configuration de base. Quant aux MacBook Air qui étaient également évoqués dans la dernière rumeur, ils sont tous bien en stock ce soir.

Chez Leclerc, on solde le 13 pouces d’entrée de gamme. En attendant du neuf ? (Merci Florent) Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

CloudMounter monte les services de stockage en ligne comme des disques locaux

| 29/05/2017 18:40 | 10

Si vous cherchez un moyen de libérer plusieurs Go de stockage sur votre Mac, CloudMounter [21,7 Mo] pourrait vous aider en gardant vos fichiers Dropbox, Google Drive ou OneDrive dans le nuage. Il est déjà possible de ne garder en local que le nécessaire en utilisant la synchronisation sélective de ces services, mais CloudMounter a une autre approche intéressante.

L’application permet d’accéder à Dropbox et ses concurrents comme s’il s’agissait de disques locaux. Après avoir connecté son compte Dropbox à l'application et monté son disque virtuel sur l'ordinateur, on accède à son contenu à travers le Finder. Tous les fichiers affichés dans le Finder sont en fait hébergés en ligne, y compris les documents sur lesquels on travaille. Pratique pour gagner de la place sur son SSD. En revanche le versionnement des documents modifiés n’est pas possible.

Depuis peu, CloudMounter sait aussi chiffrer le contenu des services de stockage en ligne. Mais attention, si vous activez cette option, vous ne pourrez consulter vos fichiers que sur votre Mac.

L’utilitaire prend en charge Dropbox, Google Drive, OneDrive, Amazon S3, (S)FTP, WebDAV et OpenStack Swift.

CloudMounter est actuellement en promotion à 2,29 € dans le Mac App Store, une très bonne affaire car il est généralement vendu autour de 20 €. On peut l’essayer gratuitement pendant 15 jours en le téléchargeant sur le site de son éditeur. Il est traduit en français et nécessite OS X Yosemite au minimum.

À noter que d’autres applications, dont le gestionnaire de téléchargements Folx Go+ du même éditeur, sont actuellement en promotion à 2,29 € dans le cadre de l’opération 2 $ Tuesday.

> Accéder aux commentaires

Asus Blue Cave, un trou dans le routeur

| 29/05/2017 14:50 | 13

Tout juste dévoilé à l'occasion du Computer de Taiwan, le prochain routeur "Blue Cave" d'Asus a déjà reçu le surnom de "taille-crayon" pour Engadget ou évoqué des rapprochements avec les ventilateurs de Dyson chez The Verge.

Tout cela à cause de son design en forme de boite largement trouée en son centre. Un orifice dont la paroi de couleur bleue tranche avec le blanc du plastique autour. Pas d'antennes visibles sur ce routeur alors que les autres modèles d'Asus ressemblent à de véritables araignées.

C'est tout l'objet de ce design où les antennes ont été placées dans la partie supérieure de l'orifice tandis que l'électronique d'Intel est logée dans la partie basse. La perforation assurant une distance entre les deux.

Doté de cinq ports Ethernet et d'un USB, il gère les débits Wi-Fi double bande AC2600 (800 Mbps en 2,4 GHz et 1 733 Mbps en 5 GHz), le streaming 4K, les scripts IFTTT et une app mobile permet de surveiller son usage, de régler le contrôle parental ou d'être averti de l'ajout d'un nouveau périphérique au réseau ou d'une tentative d'intrusion. La date de lancement n'est pas connue, le produit devrait coûter autour de 180 $.

> Accéder aux commentaires

Le Thunderbolt 3 Express Dock HD de Belkin arrive pour les MacBook Pro

| 29/05/2017 13:57 | 12

Après Elgato c'est au tour de Belkin de préparer la commercialisation de son Thunderbolt 3 Express Dock HD. Contrairement à son concurrent qui annonce une disponibilité le 6 juin, Belkin s'en tient à la "mi-juin".

Ce périphérique conçu pour les tout derniers MacBook Pro avait été annoncé en octobre dernier, sans date et sans prix. On sait maintenant qu'il coûtera 350 €, un tarif qui va le mettre en porte-à-faux avec le Thunderbolt 3 Dock puisque celui-ci est vendu moins cher (300 €) et que les deux produits sont pour ainsi dire des frères.

Leur design — un parallélépipède de métal avec l'essentiel des ports au dos — est similaire mais c'est surtout leur connectique qui les réunit. Ils comportent tous les deux un total de deux ports Thunderbolt 3 en USB-C, deux USB 3.0, un Gigabit Ethernet, deux entrées et sortie audio 3,5 mm et un DisplayPort/HDMI.

Belkin a simplement placé à l'arrière l'une des prises audio et il fournit un câble Thunderbolt de 1 m contre 50 cm pour son voisin. Pour le reste, les deux produits devraient offrir des prestations tout aussi équivalentes, du moins sur le papier.

> Accéder aux commentaires

SFR bouscule Orange sur le podium des débits dans le fixe

| 29/05/2017 12:00 | 20

nPerf a publié son baromètre trimestriel des débits constatés sur les accès internet fixes chez les quatre opérateurs. Une analyse portée par 1,1 million de tests volontaires réalisés par des abonnés (particuliers, et non entreprises) en haut débit et très haut débit.

Premier constat, l'augmentation de lignes fibrées mises en service stimule la moyenne générale des débits descendants. Tous types d'accès confondus, elle s'est établie à 44,30 Mb/s ces trois derniers mois, c'est 11,19% de mieux qu'à la fin 2016. Orange a vu durant ce trimestre sa suprématie contestée par SFR qui le dépasse de peu en débits descendants. Une progression qui suggère que le classement pourrait être bousculé plus franchement au prochain trimestre, aux dépens d'Orange.

Moyennes générales

Les opérateurs en pointe sur la fibre optique sont naturellement devant lorsqu'on fait la moyenne générale de leurs résultats.

En débits descendants, SFR et Orange se retrouvent au coude à coude avec respectivement 51,39 Mb/s et 51,15 Mb/s, devant Bouygues (38,27 Mb/s) et Free loin derrière (29,5 Mb/s).

Cliquer pour agrandir

SFR réussit donc à dépasser Orange d'un cheveu, il fait 20 % de mieux que le précédent baromètre alors même qu'Orange progresse également de 9 %. Au dernier trimestre de 2016, Orange était 4 Mb/s devant SFR, cet écart est effacé. Quant à Free, malgré sa dernière place il remonte sur Bouygues, avec 14,8 % de mieux contre +6 % pour son concurrent.

En débits montants le classement est identique. La moyenne générale est de 18,09 Mb/s, c'est 11,2 % de mieux. Toutefois les écarts sont bien plus marqués entre Orange qui domine de la tête et des épaules grâce à un parc fibre plus important (26 Mb/s) et SFR qui fait deux fois moins (13 Mb/s). Bouygues et Free sont à 14,6 Mb/s et 11 Mb/s.

Haut débit

Dans cette catégorie du haut débit qui englobe les accès ADSL et câble, SFR passe devant Orange avec une moyenne de débits descendants de 8,2 Mb/s face à 6,59 Mb/s. Orange est pénalisé par plusieurs facteurs, explique nPerf.

Cliquer pour agrandir

L'opérateur historique dessert parfois des zones très éloignées et ignorées par ses concurrents. Les abonnés ont peu de débit, ce qui malmène la moyenne d'Orange, mais au mo...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Test du Drobo 5N2 : le NAS de Drobo à deux ports Ethernet

| 29/05/2017 11:05 | 19

Le Drobo 5N « mériterait un deuxième port Ethernet », disions-nous dans notre test du NAS à cinq baies de Drobo, en déplorant que la connexion limite directement ses performances. Il faut croire que le fabricant californien nous a entendus : le nouveau Drobo 5N2 possède deux ports Ethernet. Ce que cela change ? La réponse dans notre test.

Un Drobo 5N à deux ports Ethernet

Au petit jeu des sept erreurs, vous aurez bien du mal à distinguer le 5N2 du 5N, du moins pas sans le retourner. Comme son prédécesseur qui reste au catalogue de Drobo, le 5N2 est doté de cinq baies pour autant de disques 3,5 pouces et d’un emplacement pour un « accélérateur » SSD au format mSATA, dont l’installation ne requiert aucun outil.

Comme son prédécesseur, il est flanqué d’une flopée de témoins lumineux prévenant d’éventuels problèmes, et doté d’une petite batterie prévenant les dommages consécutifs à une coupure de courant. Comme son prédécesseur enfin, il se configure à l’aide d’une application, Drobo Dashboard, et utilise un système RAID propriétaire, BeyondRAID.

Vous voulez en savoir plus sur tous ces aspects du Drobo 5N2 ? Consultez le test… de son prédécesseur le Drobo 5N. Concentrons-nous plutôt sur ses quelques différences, dont la plus visible est l’intégration d’un deuxième port Ethernet. Celle d’un processeur quadricœur cadencé à 1,6 GHz n’est pas visible, mais elle est sensible, tant elle accélère l’utilisation du Drobo Dashboard et des logiciels embarqués.

À propos de logiciel, le 5N2 reprend la fonction DroboDR du NAS professionnel B810n, dont on peut dire qu’il est une déclinaison « grand public ». DroboDR, pour disaster recovery (« rétablissement après une catastrophe »), permet de synchroniser un 5N2 avec un autre 5N2, celui du bureau avec celui gardé à la maison par exemple.

L’idée est simple : en cas de problème majeur, le clone permet de reprendre le travail immédiatement, puisqu’il contient les réglage...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Astuce : un raccourci clavier pour afficher ou masquer les fichiers cachés

| 29/05/2017 09:55 | 29

Certains fichiers et dossiers sont masqués par défaut dans le Finder de macOS. Leur nom commence par un point et ils sont en général cachés pour une bonne raison, mais certains utilisateurs, notamment des développeurs, doivent y accéder de temps en temps. Une commande à saisir dans le terminal permet de les afficher ou de les masquer, mais si c’est quelque chose que vous faites régulièrement, ce n’est pas le plus aisé.

Comme souvent, il existe un raccourci clavier qui permet d’afficher ou de masquer ces fichiers cachés à la volée : la touche cmd et le point. Malheureusement, ce raccourci a été pensé pour les claviers QWERTY et il ne fonctionnait pas sur nos claviers AZERTY. La différence est probablement que le point doit être actionné avec la touche shift sur ce clavier, soit ⌘⇧;, mais cela ne donnait rien.

Sur Twitter, @trebleum a donné la bonne combinaison de touches : il faut ajouter la touche fonction (fn) située en bas à gauche du clavier. Le raccourci devient donc fn⌘⇧; : quatre touches, cela commence à faire beaucoup, mais nous avons testé et confirmé que cette combinaison fonctionne bien. Notez par ailleurs qu’il est possible de l’utiliser dans n’importe quelle fenêtre du Finder ou dans une boîte de dialogue pour ouvrir ou enregistrer un document.

Voici les quatre touches du clavier à utiliser. Cliquer pour agrandir

Une meilleure solution serait qu’Apple reprenne le même raccourci en l’adaptant aux claviers AZERTY. À notre connaissance, ⌘; n’est pas utilisé dans le Finder et cela pourrait faire un bon candidat plutôt que cette longue combinaison. Si vous avez accès aux rapports de bugs d’Apple, Guillaume Gete a signalé le problème et vous pouvez créer des duplicate pour que l’entreprise pense à le corriger.

> Accéder aux commentaires

Mellel 4 dévoile ses nouvelles fonctions

| 29/05/2017 09:18 | 15

Mellel [3.5.3 – Français – 42,99 € – 138 Mo – RedleX] est un traitement de texte extrêmement complet et d’une fiabilité à toute épreuve, même s’il a toujours été un petit peu austère en contrepartie. Pour écrire de longs documents très structurés, comme un mémoire universitaire, il propose des fonctions avancées de mise en page et surtout d’organisation. Et il va aller encore plus loin avec la quatrième version, une mise à jour majeure que ses concepteurs ont dévoilé en partie.

Cette mise à jour aurait dû déjà sortir, mais ses concepteurs ont préféré retarder la sortie pour ajouter quelques fonctions en préparation. En guise d’avant-goût, on peut ainsi découvrir quelques fonctions à venir dans Mellel 4. L’interface dédiée au plan du document en cours intègre désormais un champ de recherche et elle permet aussi d’ajouter des notes.

Mellel 4 avec un mode « outline » (plan) amélioré. Cliquer pour agrandir

Une toute nouvelle fonction qui rappelle Scrivener vient s’ajouter à Mellel. Le mode « Story » devrait surtout servir aux écrivains et scénaristes, il permet de collecter des informations sur des personnages, des lieux et des points importants de l’histoire. Tous ces éléments sont disponibles sous la main en permanence sur la gauche de l’écran et on pourra y mettre du texte et des images.

Le mode Story de Mellel 4, ici pour stocker des informations sur les personnages. Cliquer pour agrandir

Enfin, Mellel 4 permettra de créer un index pour lister les mots importants d’un document. L’index apparaîtra également dans la barre latérale et une interface permettra d’ajouter rapidement un élément. Chaque entrée pourra être associée à un commentaire, des mot-clé et une couleur.

La nouvelle fonction d’index de Mellel 4. Cliquer pour agrandir

Les concepteurs de Mellel se gardent bien d’avancer un date de sortie, il faut dire que le logicie...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple Store : ouverture à Singapour et mise à jour dans le reste du monde

| 27/05/2017 19:03 | 12

Apple a ouvert en grande pompe sa première boutique à Singapour, qui est aussi la première en Asie du sud-est. On avait déjà eu le droit d’y jeter un premier œil cette semaine, mais le constructeur a tenu à fournir ses propres images de l’inauguration.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Sans surprise, la boutique située sur Orchard Road est impressionnante avec sa façade en verre de plus de 36 mètres de haut, deux étages, une canopée de 7 mètres pour protéger l’intérieur de la chaleur tropicale, un escalier géant en pierre, 237 employés…

L’ouverture de la boutique a donné lieu à un bel attroupement devant la façade. Comme toujours dans les grandes occasions, les premiers arrivés sont repartis avec un t-shirt commémoratif (images Mashable).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Angela Ahrendts a fait le voyage et partagé quelques photos de l’événement et de son voyage à Singapour.

Cliquer pour agrandir
@BashirHafidz...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L'iPhone 3GS, des MacBook Air et des MacBook Pro rejoignent la liste des produits obsolètes

| 27/05/2017 17:31 | 64

C’est la dure loi du temps qui passe : de nouveaux appareils Apple vont rejoindre la liste des produits considérés comme obsolètes. Ce n’est pas qu’ils ne fonctionneront plus ou qu’ils ne seront plus capables de rendre de fiers services, c’est simplement que le constructeur ne fournira plus de support matériel pour ces appareils, que ce soit en Apple Store ou chez les réparateurs agréés.

Selon la liste récupérée par 9to5Mac, l’iPhone 3GS de 2009 (16 et 32 Go) va intégrer cette liste, qui comptera aussi très bientôt plusieurs Mac : MacBook Air 11 pouces (mi 2011), MacBook Air 13 pouces (mi 2011), MacBook Pro 13, 15 et 17 pouces 2011, MacBook Pro 17 pouces (2009). Apple ajoutera aussi la borne AirPort Express 802.11n de première génération (2008). C’est à partir du 30 juin que ces vaillants produits seront considérés obsolètes.

Cliquer pour agrandir

Cette liste inclut des appareils anciens qui ne sont plus fabriqués depuis plus de 5 ou 7 ans. Pour les produits dits « anciens » (plus de 5 ans), il y a quelques exceptions pour la Turquie et la Californie. Pour les appareils de plus de 7 ans dits « obsolètes », il n’y a plus d’exception.

> Accéder aux commentaires

Chroniques numériques de Chine : l'attaque des clones

| 27/05/2017 10:00 | 36

Il est un pays où les Google, Facebook et autre Twitter dont nous ne pouvons pas nous passer sont quasiment inexistants. Ce pays, c'est la Chine. Expatrié dans l'Empire du Milieu, Mathieu Fouquet nous raconte son périple technologique.

Un instant plus tard, Alice avait traversé le verre et avait sauté légèrement dans la pièce du Miroir.

— Lewis Carroll, De l’autre côté du miroir

Arriver dans un nouveau pays, cela a toujours quelque chose d’irréel. Pas parce que tout y est fondamentalement différent, mais justement parce que nos repères les plus familiers s’y réincarnent dans des formes étranges et surprenantes. Une boîte de camembert en langue étrangère, des toilettes sur lesquelles on ne peut pas s’asseoir, des scooters silencieux… Des différences tantôt profondes, tantôt anecdotiques, mais qui conditionnent l’esprit à ne rien considérer comme acquis : les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent — et en territoire inconnu, tout est possible.

Croyez-le ou non : ceci n’est pas un véritable Apple Store. Crédit : dianping.com.

Mais nos repères ne sont pas les seules choses qui se réincarnent : parfois, c’est un téléphone Oppo qui se transforme par magie en iPhone, ou un simple revendeur qui devient soudainement un Apple Store. C’est une transmutation fascinante, à la fois absurde, outrageante et drôle, qui sait immanquablement éclairer mon quotidien en Chine. Penchons-nous donc sur le kaléidoscope des copies chinoises et de leurs ramifications pour la firme de Cupertino.

« Les bons artistes copient, les grands artistes volent. »

J’en conviens, c’est un peu facile : après tout, les plaisanteries sur la Chine et la propriété intellectuelle ne sont pas exactement de première fraîcheur. Le souci, c’est qu’elles sont aussi incontournables : si je voulais ignorer les copies et autres contrefaçons au quotidien, il faudrait que je me résigne à porter des lunettes en contreplaqué.

Pas que je veuille les ignorer, cependant : il y a dans leur culot totalement décomplexé quelque chose qui suscite presque l’admiration. Et puis ne dit-on pas que l’imitation est la plus sincère des flatteries ? Si c’est le cas, Jony Ive peut se consoler en se disant qu’Apple n’a pas fini d’attirer les admirateurs secrets.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Paramétrez le défilement de votre souris à molette avec Smooze

| 26/05/2017 17:17 | 5

Pas satisfait du type de défilement produit par votre souris à molette ? Smooze [4,8 Mo] permet de paramétrer précisément la réaction logicielle au roulement de la molette.

Démo de Smooze

Cette application donne la possibilité de choisir l’amplitude, le type d’effet et la latence du défilement. Les changements sont immédiatement répercutés à travers l’ensemble du système. Smooze assure être très économe en consommation processeur, ce que nous avons pu vérifier avec une souris Anker.

L’application permet également de définir des raccourcis (lancement d’une application, raccourci clavier, contrôle multimédia…) pour les différents boutons de la souris. Et on peut aller plus loin en créant des actions liées à des gestes : par exemple, tracer un trait horizontal avec le clic droit pour mettre en pause la musique. Ça fonctionne assez bien tant qu’on s’en tient à des formes simples.

Les options pour désactiver l’accélération et définir le nombre de lignes à faire défiler en même temps sont totalement gratuites. Passés les 7 jours d’essai, il faut payer 4,55 € pour continuer à profiter des autres fonctions.

Tout ce qui a trait au défilement est réservé aux souris à (vraie) molette : la Magic Mouse et le Magic Trackpad ne sont pas pris en charge (mais il est possible de régler leur défilement dans le panneau Accessibilité des Préférences Système). Par contre, la création de gestes fonctionne aussi avec les périphériques d’Apple. Smooze est uniquement compatible avec macOS Sierra.

> Accéder aux commentaires

TripMode 2 contrôle plus finement le partage de connexion

| 26/05/2017 14:37 | 10

Sortie à l’origine en 2015, TripMode est une application très pratique pour contrôler sa consommation de data sur Mac quand l’iPhone sert de modem. Les forfaits mobiles ont beau être de plus en plus généreux, certains usages sur ordinateur reste inappropriés, comme une sauvegarde CrashPlan de plusieurs dizaines de Go…

Une mise à jour majeure de l’application est disponible depuis quelques jours. TripMode 2 [10,6 Mo], qui a été entièrement réécrit et bénéficie d’une interface plus soignée, permet de contrôler plus finement sa consommation grâce à de nouvelles fonctionnalités.

TripMode 2

Il est dorénavant possible de créer des profils en fonction du réseau auquel on est connecté. Par exemple, on autorisera seulement son client mail et son navigateur web quand on est en partage de connexion, et on autorisera tout sauf CrashPlan quand on utilise le vieux réseau ADSL de sa maison de campagne. Le changement de profils peut s’effectuer manuellement ou automatiquement. On peut aussi s’en tenir à une configuration unique.

TripMode 2 sait aussi bloquer automatiquement le trafic quand la limite prédéfinie a été atteinte. Cette limite peut être fixée pour une certaine période (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle). On peut suivre à tout moment la consommation globale et par app en cliquant sur l’icône de l’application dans la barre des menus.

Les profils de TripMode 2

D'autres améliorations ont été apportées, parmi lesquelles une meilleure accessibilité, un tri des applications par dernière activité ou bien encore un compte mensuel démarrant à un jour spécifique.

TripMode 2 est vendu 7,99 $ (environ 7 €). On peut l’essayer gratuitement pendant une semaine. La mise à jour est gratuite pour les possesseurs de la première version. L'application est traduite en français et compatible avec OS X Yosemite et ultérieur.

> Accéder aux commentaires

Promo : des formations Udemy à 10 € et un jeu concours

| 26/05/2017 10:20 | 9

Udemy rassemble des milliers de formations vidéo à suivre à votre rythme et souvent à petit prix. Pendant encore quelques jours, le service organise un « Festival de l’apprentissage » qui se concrétise surtout par des promotions sur une bonne partie du catalogue. Quel que soit le prix de bases, les formations sont alors proposées à 10 € seulement. Et si vous en achetez une, vous participerez automatiquement à un concours qui permettra d’obtenir des formations gratuitement.

Cliquer pour agrandir

Les formations concernent des sujets variés, mais il y a beaucoup de cours d’informatiques. Comme ce cours qui vient de sortir et qui permet de découvrir le développement pour Android N, de l’installation des outils de développement à des travaux pratiques, en passant par les bases de Java indispensables sur la plateforme de Google. Il est vendu normalement 200 €, mais vous l’obtiendrez à 10 € seulement pendant la durée du festival.

Pour en rester à Java, ce cours permet d’en découvrir toutes les bases, pas forcément liées à Android. Il y a de nombreuses autres thématiques, que ce soit sur JavaScript, sur Unity (le moteur graphique qui sert à développer des jeux) ou encore cette introduction au Machine Learning, une thématique qui a le vent en poupe en ce moment.

Les promotions seront disponibles jusqu’au 26 mai et elles vous permettent automatiquement de participer au tirage au sort. Cent clients se verront offerts un crédit de 250 €, de quoi ensuite découvrir de nombreuses autres formations. Et si vous achetez cinq cours, vous participerez à un autre concours, avec cette fois un bon d’achat de 10 000 € à la clé.

> Accéder aux commentaires

Final Cut Pro X 10.3.4 corrige des bugs au montage

| 26/05/2017 07:46 | 2

Trois corrections de bugs accompagnent la mise 10.3.4 de Final Cut Pro X. Elle a été précédée hier par celle d'iMovie mais pour des problèmes différents.

  • Résolution d’un problème de stabilité lors de l’usage des raccourcis clavier pour élaguer dans des scénarios secondaires
  • Correction d’un problème où certaines opérations de montage pouvaient créer un fondu entrant audio supplémentaire
  • Correction d’un problème où la zone de dialogue Partager pouvait afficher incorrectement un avertissement lié au codec

> Accéder aux commentaires

iMovie 10.1.6 améliore la stabilité et résout un bug de baisse du volume

| 26/05/2017 00:38 | 5
Cliquer pour agrandir

Petite surprise du chef ce soir, une mise à jour (mineure) d’iMovie pour macOS ! Le logiciel de montage vidéo d’Apple est désormais proposé dans une version 10.1.6 qui apporte des améliorations de la stabilité « lors de la mise à jour de bibliothèques créées avec des versions antérieures d’iMovie ». Cette mouture résout également un bug qui pouvait entraîner une baisse du volume des extraits après des transitions.

> Accéder aux commentaires

WWDC 2017 : le keynote sera retransmis en vidéo et en direct [màj]

| 25/05/2017 20:11 | 44

C’est une bonne nouvelle qui était certes attendue, mais ça va mieux en le disant : Apple retransmettra le keynote inaugural de la WWDC, qui se tiendra le 5 juin à 10h à San José, à 19h heure de Paris. Le constructeur a mis en place une page spéciale de son site web où l’on pourra suivre l’événement en vidéo et en direct. Vous pourrez également profiter de notre couverture depuis lekeynote.fr, bien sûr !

Cliquer pour agrandir

La vidéo d’Apple pourra être suivie depuis Safari sur un Mac (macOS 10.8.5 minimum), ou sur un appareil iOS (à partir d’iOS 7.0). Sur un PC, il faudra utiliser Edge. Et bien sûr, l’événement sera aussi retransmis sur Apple TV.

Mise à jour — Sur Apple TV, l’application Évènements Apple s’est mise au diapason du keynote.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Un coup d'œil dans le premier Apple Store de Singapour

| 25/05/2017 15:51 | 12

À Singapour, Apple ouvrira les portes de son premier Store le 27 mai (incidemment, ce sera également la première boutique du constructeur en Asie du Sud Est). En attendant, la presse a eu droit à une visite en avant première, en particulier Cnet et Mashable, qui ont réalisé quelques jolis clichés de ce magasin situé sur l’artère commerçante Orchard Road.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Images : Cnet

Derrière sa façade de verre d’une hauteur de 36 mètres, cet Apple Store répond aux caractéristiques de boutiques haut de gamme du constructeur, à l’instar de celui de San Francisco. L’escalier en verre, qui était une des signatures de design des précédentes générations d’Apple Store, laisse sa place à un escalier « en dur » avec une rampe creusée à même le mur.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Images : Mashable

Le Forum avec son écran géant servira entre autres aux présentations Today at Apple, la grande affaire d’...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pages