Avec le projet Volterra, Microsoft tente de nouveau le kit de développement Arm

Mickaël Bazoge |

Chez Apple, on connaissait le Developer Transition Kit (DTK), un Mac mini aux allures de créature de Frankeinstein avec ses entrailles tirées d'un iPad Pro. Il a permis aux développeurs d'optimiser leurs premières applications pour la puce M1.

À l'occasion de sa conférence Build, Microsoft reprend la même idée (assez commune dans le petit monde de l'informatique) d'un appareil à destination des développeurs, dans une optique proche de celle d'Apple : concevoir et adapter à l'architecture Arm des applications… mais des apps spécialisées pour le cloud et l'intelligence artificielle.

Microsoft a travaillé avec son partenaire Qualcomm sur un boîtier baptisé projet Volterra. À l'intérieur se trouve une puce Snapdragon doublée d'un NPU, une unité de calcul neuronal. L'appareil sera disponible dans le courant de l'année, tout comme la version native Arm64 de Visual Studio et le support .NET.

Peut-être que Volterra connaitra plus de succès que le kit de développement de l'an dernier, conçu lui aussi en partenariat entre Microsoft et Qualcomm, et qui devait servir à créer des apps Arm64 pour Windows. On n'a pas vu beaucoup d'ébullition autour de ce projet.

Microsoft et Qualcomm vont lancer un kit de développement Windows ARM

Microsoft et Qualcomm vont lancer un kit de développement Windows ARM

Lire les commentaires →

WWDC22 : Apple confirme le keynote du 6 juin

Mickaël Bazoge |

Ça n'est une surprise pour personne, Apple confirme qu'il y aura bien un keynote inaugural pour lancer la WWDC ! L'événement se déroulera le 6 juin à 10h heure locale, soit 19h par chez nous. La présentation, qui sera probablement enregistrée au préalable comme tous les keynotes depuis la début de la pandémie, sera visible sur le site d'Apple, dans l'app Developers, sur Apple TV ainsi que sur YouTube.

Le visuel un peu étrange choisi par Apple pour la WWDC22.

Vous pourrez également suivre la conférence en direct et en français en notre excellente compagnie sur LeKeynote.fr ! La journée sera bien chargée, avec le Platforms State of the Union qui suivra à 14h (23h à Paris), un keynote qui présentera plus en détails les différentes nouveautés des systèmes d'exploitation.

Cette grosse journée se terminera avec la cérémonie des Apple Design Awards durant laquelle le constructeur récompensera les meilleures applications. Cette édition 2022 de la WWDC se déroulera en mode virtuel, néanmoins le 6 juin sera en partie en présentiel avec des développeurs invités qui seront physiquement présents à l'Apple Park.

Les développeurs du monde entier pourront profiter gratuitement de cette semaine de sessions et de rencontres avec des ingénieurs d'Apple ! Rendez-vous à cette adresse pour le programme.

La WWDC 2022 se déroulera du 6 au 10 juin, en virtuel

La WWDC 2022 se déroulera du 6 au 10 juin, en virtuel

Lire les commentaires →

Google présente une IA bluffante qui transforme n'importe quel texte en image

Félix Cattafesta |

Vous connaissez peut-être thispersondoesnotexist.com, un site qui génère de faux selfies en se basant sur une intelligence artificielle de NVIDIA. Google travaille sur un concept similaire, mais beaucoup plus poussé baptisé Imagen. Son fonctionnement est simple : on entre une description de quelques mots, et l'IA se charge de vous concocter une image. L'entreprise a diffusé quelques exemples dans un billet de blog, et le résultat est bluffant. Jugez par vous-même :

À gauche : « Un aigle à tête blanche fait de chocolat en poudre, de mangue et de crème fouettée ». À droite : « Un chien qui regarde avec curiosité dans un miroir et voit un chat ».

Google n'est pas le premier sur ce segment : il existe déjà le logiciel DALL-E, dont une deuxième version est sortie le mois dernier et développée par OpenAI. Selon la firme de Mountain View, son outil est plus puissant. Elle s'est amusée à comparer ses résultats avec ceux de DALL-E, et son étude montre que les évaluateurs humains préfèrent nettement Imagen aux autres méthodes.

Si ces résultats sont impressionnants, il faut toutefois nuancer : les équipes ont sans doute choisi les meilleurs résultats et omis de relayer les images floues ou à côté de la plaque. DALL-E par exemple a du mal avec les négations (« un bol de fruits sans pommes »), les visages ou encore avec les textes. Google propose sur son site une petite démo, qui permet de jouer avec une version limitée de l'IA avec seulement quelques mots utilisables.

À gauche : « Un geai bleu debout sur un grand panier de macarons arc-en-ciel ». À droite : « Un corgi mignon vivant dans une maison faite de sushis ».

Il faut dire que les résultats parfois impressionnants obtenus grâce à cette IA n'incitent pas à laisser son code open source à l'heure où les fake-news se partagent à tour de bras. « Les risques potentiels d'utilisation abusive soulèvent des inquiétudes quant à l'ouverture responsable du code et des démos », précisent les équipes de Google.

De plus, les chercheurs expliquent avoir nourri leur algorithme à l'aide de très nombreuses données non triées venant du web. Autrement dit, ils ingèrent à peu près n'importe quoi, que ce soit de la pornographie ou des contenus haineux. « Ces ensembles de données ont tendance à refléter des stéréotypes sociaux, des points de vue oppressifs et des associations désobligeantes, ou autrement nuisibles, à des groupes d'identité marginalisés », précise le texte.

À gauche : « Un fruit du dragon portant une ceinture de karaté dans la neige ». À droite : « Une sculpture transparente d'un canard réalisée en verre. La sculpture se trouve devant une peinture représentant un paysage ».

De plus, l'IA aurait un biais général en faveur de la génération d'images de personnes au teint plus clair ainsi qu'une « tendance à aligner les images représentant différentes professions sur les stéréotypes de genre occidentaux ». Les concurrents d'Imagen ont le même soucis : DALL-E a tendance à représenter le personnel de bord d'un avion comme des femmes, et les PDG comme des hommes.

Google précise également que son IA présente de sérieuses limitations lors de la génération d'images représentant des personnes. Tout cela pousse l'entreprise à conclure que son produit « n'est pas adapté à une utilisation publique sans mettre en place de garde-fous supplémentaires ».

Lire les commentaires →

Abonnez-vous au Club iGen et profitez de la WWDC à fond !

Mickaël Bazoge |

Dans deux semaines, nous serons à la veille du plus grand événement Apple de l'année. L'édition 2022 de la WWDC s'annonce d'autant plus excitante que pas grand chose n'a transpiré ces derniers mois sur les nouveautés attendues. Peu ou pas de rumeurs sur iOS 16, macOS 13 et consorts, des conjectures autour des nouveaux Mac, mais rien de très solide auquel se raccrocher.

Tim Cook face au Steve Jobs Theater plein de memojis lors du keynote de la WWDC 2021.

Autant dire qu'Apple a un boulevard pour étonner son monde. En ce qui nous concerne, la WWDC sera évidemment un moment fort, et vous pouvez compter sur nous pour vous tenir au courant de toutes les nouveautés de la Pomme durant cette semaine qui sera bien bien chargée en actus, en aperçus, en chroniques et en podcasts !

Si tout le monde aura droit à sa rasade d'infos, les abonnés du Club iGen seront privilégiés avec des articles et des podcasts exclusifs qui iront encore plus loin dans l'analyse de la WWDC. Pourquoi ne pas en faire partie ? En plus de ce contenu inédit, les membres du Club ont aussi droit à :

  • un site web dédié sans pistage avec de nombreuses options de personnalisation (choix des polices, thèmes de couleur…) ;
  • la suppression de la publicité dans nos apps iOS et Android ;
  • des filtres pour un contenu sur mesure ;
  • la joie de soutenir l'indépendance de MacGeneration !

C'est grâce au Club iGen que nous pouvons tenter des formats originaux comme Sortie de veille, notre nouveau podcast quotidien et des développements comme la cloche des notifications. Deux formules sont disponibles, à 4,99 € par mois ou 45 € par an (un abonnement faible revenus est aussi proposé). Alors qu'attendez-vous 🤗 !

👉 Abonnez-vous au Club iGen !

Lire les commentaires →

Apple Store : les « studios créatifs » proposés dans de nouvelles villes

Stéphane Moussie |

Lancés l'année dernière dans une demi-douzaine de villes à travers le monde, les sessions Today at Apple Creative Studios vont arriver dans des pays supplémentaires. Cette initiative qui prend place dans les Apple Store vise à mettre le pied à l'étrier aux jeunes talents des communautés sous-représentées. Des employés des boutiques ainsi que des partenaires locaux prodiguent des formations gratuites dans plusieurs domaines créatifs, comme le podcasting, la production audio ou la vidéo.

Nashville, Miami, Berlin, Milan, Taipei, Tokyo et Sydney s'ajoutent à la liste des villes où les Creative Studios seront disponibles. L'initiative sera reconduite pour une seconde année dans une dizaine d'autres villes, dont Paris. Dans la capitale française, les participants pourront acquérir des compétences en matière de narration et d'ingénierie audio grâce à une nouvelle formation axée sur le podcasting. L'inscription se fait sur le site d'Apple.

Lire les commentaires →

Visual Studio 2022 devrait être nettement plus rapide sur Mac

Nicolas Furno |

Microsoft annonce la sortie de Visual Studio 2022 pour macOS, une mise à jour mineure de son environnement de développement qui s’accompagne de gros changements sous le capot. Ils ne seront pas tous visibles, mais l’entreprise a modifié l’interface pour la rendre plus native macOS, comme promis l’an dernier. Elle restera bien à l’écart des standards de la plateforme, mais elle devrait améliorer les performances.

Visual Studio 2022 (image Microsoft)

L’autre changement du côté de la rapidité, c’est le passage sous le capot à .NET 6, une nouvelle version de la plate-forme de développement de Microsoft. Cette mise à jour permet aussi de faire de Visual Studio 2022 une app universelle, optimisée autant pour les Mac Intel que ceux qui ont basculé sur une puce Apple Silicon. Entre l’interface améliorée et ces bases optimisées, Microsoft annonce des gains de performances notables : 50 % plus rapide pour ouvrir de gros fichiers que Visual Studio 2019, par exemple.

La mise à jour est aussi l’occasion de ramener quelques fonctions depuis Windows. En particulier, l’intégration du suivi de version avec Git est meilleure, avec une fenêtre dédiée aux modifications apportées sur le projet. On pourra aussi glisser/déposer des outils dans une fenêtre et se déplacer à l’intérieur d’un mot avec le clavier. Vous trouverez tous les détails dans l’article de blog qui accompagne la mise à jour.

Visual Studio est disponible gratuitement à cette adresse, même si certaines fonctions sont réservées à des versions payantes de l’app. macOS 10.15 est nécessaire au minimum et l’app est traduite en français.

Lire les commentaires →

Test de la MX Master 3S : la souris phare de Logitech mise au goût du jour à prix gonflé

Félix Cattafesta |

Logitech affine sa désormais célèbre MX Master 3 avec une nouvelle déclinaison « S » qui apporte quelques ajouts bienvenus. Si le design n'évolue pas, plusieurs petits détails viennent améliorer son utilisation au quotidien. Tout cela mérite-t-il de vous faire passer à la caisse ? Faut-il jeter votre MX Master 3 achetée le mois dernier ? Réponse dans notre test !

Dans la boîte

Mis à part pour la couleur sombre légèrement moins prononcée, difficile de faire la différence entre une MX Master 3 et ce nouveau modèle 3S au premier coup d'œil. La souris conserve son aspect extérieur sobre et ergonomique, avec un repose-pouce permettant d'accéder rapidement à trois boutons et à une molette supplémentaire. Au niveau des couleurs, on aura le choix entre du noir et du gris : on reste donc sur quelque chose de très sobre qui ne devrait pas dénoter sur votre bureau.

Pages