Salto n'a pas besoin de Flash pour son streaming

Mickaël Bazoge |

Salto, la nouvelle plateforme française de streaming, devrait jeter un œil sur ses pages d'assistance et y faire un peu de ménage ! On peut en effet y lire que les navigateurs web compatibles doivent intégrer le plug-in Flash pour pouvoir lire les vidéos ! Or, petit souci, le lecteur Flash a un pied et demi dans la tombe, il ne sera plus supporté par Adobe à la fin de l'année1.

@Vivien Gueant

La fiche support de Salto se trompe car il est tout à fait possible de profiter du catalogue du service sans lecteur Flash. En fait, Salto est compatible avec les navigateurs embarquant EME (Encrypted Media Extension), un système de DRM pour les fichiers HTML5 porté par le W3C — tout le monde y est passé, de Safari à Firefox, en passant par Chrome et Edge.

Si Flash traine toujours sur votre Mac, une seule solution, éradiquez-le ! Suivez notre mode d'emploi : Restez chez vous : supprimez Flash, enfin.


  1. Safari 14, disponible depuis le mois de septembre sur macOS Mojave et Catalina, est totalement incompatible avec Flash.  ↩︎

Lire les commentaires →

Un iPad comme prochain Mac #3 : lire, écouter et regarder

Audrey Couleau |

Aux origines, l’iPad était avant tout présenté comme un outil de consultation. Souvenez-vous de Steve Jobs, bien installé dans son fauteuil en cuir, premier iPad en mains devant un public subjugué. On a rarement fait plus cool, d’autant que l’iPad a été rapidement critiqué et promis à un plantage certain. Dix ans plus tard, l’iPad a tout le potentiel pour remplacer votre Mac.

La lecture, sous toutes ses formes

Grâce à votre iPad, vous accédez aux plus grandes plateformes de livres numériques et audio : Apple Books (Livres) déjà installé sur votre iPad, Kindle, Google Play Livres, Kobo, etc. Sans oublier les livres audio sur Apple Books mais également dans des apps dédiées comme Audible.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen

Apple aurait un nouveau MacBook Pro 16 pouces Intel dans son chapeau

Mickaël Bazoge |

Y aura-t-il un nouveau MacBook Pro 16 pouces d'ici la fin de l'année ? La note de version 6.1.13 pour Boot Camp le laisse en tout cas deviner : Apple explique que cette mise à jour améliore la compatibilité des Mac avec Windows sous Boot Camp, et corrige un bug de stabilité qui peut arriver pendant un lourd traitement CPU dans le MacBook Pro 16 pouces de 2019… et de 2020. Qui n'existe pas, du moins pas encore.

On n'est pas à l'abri d'une simple erreur dans le changelog, mais qui sait, peut-être qu'Apple a un nouveau grand MacBook sous Intel dans ses cartons (sachant que les Mac équipés d'une puce Apple Silicon n'auront pas Boot Camp). Le premier, et unique modèle pour le moment, de ce portable est sorti en fin d'année dernière (lire notre test).

Apple pourrait organiser un troisième keynote le mois prochain, peut-être bien le 17 novembre. Il devrait y être question de Mac Apple Silicon, on voit mal pourquoi le constructeur voudrait brouiller les cartes avec un Mac Intel, mais bien malin qui sait ce qui se trame dans les sombres donjons de Cupertino.

Mise à jour — Comme le rappelle fort justement Fousfous dans les commentaires, Apple a ajouté aux options graphiques du MacBook Pro 16 pouces la Radeon Pro 5600M au mois de juin (2020). Peut-être que le constructeur estime qu'il s'agit d'une nouvelle génération ?

Lire les commentaires →

maOS Big Sur : Apple ne respecte pas les extensions réseau et les VPN pour ses apps

Nicolas Furno |

Le nouveau mécanisme d’extensions exécutées dans l’espace utilisateur imposé par Apple ne permet plus de garantir que la configuration réseau des Mac et appareils iOS, et notamment la configuration d’un serveur VPN, est toujours utilisée par les apps système. C’est ce qui apparaît au fur et à mesure que les extensions de noyau traditionnelles (kexts en anglais) sont remplacées par leurs remplaçantes dans le cadre de DriverKit.

C’est un changement lancé par Apple il y a plusieurs années. macOS High Sierra a commencé par bloquer par défaut les extensions du noyau, puis macOS Catalina a ajouté DriverKit, un nouveau mécanisme pour offrir des extensions dans la session de l’utilisateur. Depuis macOS 10.15.4, un message d’alerte signale que les anciennes extensions sont désormais obsolètes et seront bloquées dans une future mise à jour du système.

Le message d’erreur affiché par le système depuis macOS 10.15.4, ici pour une ancienne version de Little Snitch, avant son passage à DriverKit.

Les développeurs n’ont pas le choix, ils doivent basculer sur le nouveau système qui est censé éviter tout problème d’instabilité et réduire les risques en matière de sécurité. En installant et exécutant des extensions dans la session de l’utilisateur, Apple opte pour une approche qui fonctionne à un niveau moins bas dans la hiérarchie du système. C’est positif pour les raisons que l’on vient d’évoquer, mais cela veut aussi dire qu’il est désormais techniquement possible de contourner une extension.

C’est ce que fait Apple avec ses propres apps pour les configurations liées au réseau. Comme l’a noté initialement le développeur @mxswd sur Twitter, puis confirmé par le chercheur en sécurité Patrick Wardle et par le développeur de l’app TripMode, 56 apps et services d’Apple ne respecteront pas les extensions de réseau installées par l’utilisateur à partir de macOS Big Sur. Si vous configurez un VPN, ces apps ne l’utiliseront pas pour leurs communications. Et si vous avez une app comme Little Snitch qui surveille le réseau et fait office de pare-feu, ces apps ne seront pas identifiées et filtrées.

Sur cet exemple fourni par Patrick Wardle, Little Snitch est configuré pour bloquer toutes les connexions externes. Pourtant, le Mac App Store a toujours accès à internet.

Cette liste de 56 apps et services n’est pas nouvelle, elle était déjà définie dans macOS Catalina. Mais jusque-là, Apple n’utilisait pas cette exception accordée à ses propres apps et c’est la nouveauté de macOS Big Sur. Dans le lot, on retrouve le Mac App Store, le système de mises à jour de macOS, FaceTime, le service de notifications, l’app Musique ou encore Plans. Toutes ces apps pourront accéder à internet même si elles sont bloquées par un pare-feu, une app ne pourra pas visualiser leur trafic et la configuration VPN ne sera pas utilisée.

C’est un problème sur le plan de la sécurité, mais aussi pour une app comme TripMode qui surveille l’utilisation d’internet de chaque app pour éviter de vider son forfait trop rapidement quand on utilise un smartphone en mode modem. Avec macOS Big Sur, l’app ne pourra plus surveiller ni bloquer les 56 apps et services d’Apple, ce qui veut dire notamment que les mises à jour du système pourront être téléchargées à votre insu. Il est toujours possible de désactiver le téléchargement à l’arrière-plan dans les Préférences système, mais TripMode permettait de conserver ce comportement par défaut tout en le bloquant en mode modem.

Si vous comptez sur ces fonctions, vous pouvez l’indiquer à Apple en utilisant l’app Feedback Assistant sur votre Mac, un appareil iOS ou via le site web. Le développeur de Trip Mode encourage à citer le radar FB8808172 pour indiquer à Apple que c’est un problème qui touche beaucoup de monde.

Lire les commentaires →

Opération Back to the Mac jusqu'à mercredi 📣

Article sponsorisé |

Mise à jour —Jusqu'au mercredi 28 octobre, Macway offre jusqu'à 50% de réduction sur une centaine de produits destinés au Mac. Il y en a pour tous les goûts : stockage, RAM, support et docks, batteries et alimentation, sacoches et housses, coques et protections, périphériques, clavier et souris, et moniteurs.

On trouve entre autres :

Mise à jour — Comme vous le savez, Macway fête ces jours-ci ses 30 ans avec de nombreuses promotions à la clé sur son site. A cette occasion, vous pouvez participer à un concours avec de jolis lots comme un MacBook Air, une trottinette électrique ou encore un casque Bose. Pour participer à ce jeu, c'est simple, il suffit de donner votre nom, prénom, adresse mail et date de naissance.

👉 Je participe au concours des 30 ans de Macway


Article original — Le célèbre site de vente en ligne Macway fête ces jours-ci son trentième anniversaire. Un tel événement, cela se fête. Rendez-vous compte, l'entreprise créée par Jean-Christophe Linder a vu le jour avant le lancement commercial de l'Internet grand public. Et plus ou moins en même temps que le Macintosh LC.

Maintenant que les choses sont mises en perspective, sachez que Macway propose pendant un peu plus d'un mois des promotions pouvant atteindre jusqu'à 50 % sur des milliers de produits high-tech. La grosse promo du moment, c'est ce SSD Samsung 1 To, le Série 860 QVO, qui est proposé au prix de 99,90 € !

On trouve également des promotions en partenariat avec des marques connues comme LaCie, Crucial, Belkin, Synology, Devolo, Bose ou encore Transcend.

Autre chose à savoir. Si vous commandez durant cette période chez Macway, vous repartez avec un cadeau :

  • un mug édition limitée vous est offert si vous commandez pour plus de 99 €
  • Un organisateur de bureau sans fil 10 W si vous commandez pour plus de 249 €
  • Un réveil / chargeur USB et QI + Lumière LED intégrée si vous commandez pour plus de 499 €

Pour en bénéficier, il suffit juste d'ajouter le lot qui vous intéresse dans le panier avant de finaliser la commande ! Enfin, vous pouvez également participer à un jeu-concours sans obligation d'achat ! En jeu : un MacBook Air, une trottinette Force Moov ou encore 1 casque Bose !

👉 Découvrez les promotions Macway !

Lire les commentaires →

Foxconn, Luxshare : rivalité sourde chez les fournisseurs d'Apple

Florian Innocente |

Foxconn, grand commis d'Apple pour l'assemblage de ses iPhone, a mis en place une « task force » pour contrer « Luxshare » un autre assembleur d'Apple dont la concurrence se fait menaçante. D'un côté un énorme groupe taïwanais, de l'autre une bien plus petite entreprise chinoise.

Terry Gou, le patron fondateur de Foxconn, a mis en place l'année dernière un groupe dévolu à analyser l'ascension de Luxshare, rapporte Reuters. Ce dernier pourrait, au fil des prochaines années, menacer la domination de Foxconn sur les contrats d'assemblage des iPhone.

Cette « task force » doit étudier les technologies de Luxshare, ses projets d'expansion, sa stratégie d'embauche — des recrutements de cadres de Foxconn ont été relevés — et essayer de comprendre dans quelle mesure le gouvernement chinois aide à ce développement. Un gouvernement qui entend mettre en place une « chaine de sous-traitance rouge » capable de récupérer les contrats de groupes comme Apple, aujourd'hui signés avec des entreprises taïwanaises.

Luxshare, avec ses 78 000 employés, ne représente que 5% du CA de Foxconn mais sa croissance inquiète le taïwanais. L'entreprise, possédée en majorité par sa directrice et son frère, s'est construite depuis 2004 au fil d'acquisitions.

Cette entreprise a commencé par fabriquer des câbles pour les iPhone et MacBook, puis des éléments audio pour les iPhone et désormais Apple lui a confié la fabrication des AirPods. 58 % de son chiffre d'affaires provient d'Apple, selon un cabinet d'analyses.

Selon l'une des sources de Reuters, Foxconn voit en Luxshare un « concurrent majeur » malgré la différence de taille et entend le mettre à terre. Foxconn a démenti les informations de Reuters, collectées auprès de trois sources proches de ce dossier.

Lire les commentaires →

Refurb et promo : MacBook Air 2020 à partir de 1 019 €

Florian Innocente |

Il y a 2 types de configurations de MacBook Air 2020 disponibles aujourd'hui sur le refurb, avec des prix allant de 1 019 € pour un Core i3 bicœur à 1,1 GHz en 8/256 Go à 1 549 € pour un Core i7 quadricœur à 1,2 GHz en 16/512 Go.

Il manque à l'appel le modèle intermédiaire avec le Core i5 quadricœur à 1,1 GHz. Amazon fait des réductions sur cette configuration qui, si elles n'égalent pas celles du refurb, restent intéressantes (de 10 à 14 %).

Le modèle en Core i5 avec 8 Go de RAM et 512 Go de stockage est à 1 291 € au lieu de 1 499 € dans la version gris sidéral. La déclinaison argent est à 1 340 € et la or à 1 350 €.

Le refurb est également rempli de MacBook Pro 13" 2020 à partir de 1 809 € pour un Core i7 quadricœur à 1,7 GHz en 8/512 Go et ça grimpe jusqu'à 3 719 €, signe de l'éventail du choix.

Enfin, c'est la dernière ligne droite pour l'offre destinée aux étudiants qui peuvent obtenir des AirPods après l'achat d'un Mac ou d'un iPad. L'opération s'achève le 29 octobre.

Lire les commentaires →

Pages