Le gendarme américain du commerce porte plainte pour bloquer l'acquisition d'Arm par Nvidia

Mickaël Bazoge |

Le gendarme du commerce américain a porté plainte aujourd'hui pour empêcher Nvidia d'empocher Arm. La Federal Trade Commission (FTC) estime que l'acquisition envisagée par le fondeur lui donnerait la possibilité d'exploiter les technologies d'Arm pour saper la concurrence. Un des plus importants fabricants de puces aurait le contrôle sur des technologies utilisées par des rivaux pour développer leurs propres puces.

La FTC relève que les clients d'Arm — qui sont aussi des concurrents de Nvidia — sont amenés à partager des informations sensibles avec la société. De quoi intéresser Nvidia, même si on imagine que des garde-fous seront mis en place. Résultat : des produits de moins bonne qualité, moins d'innovation, des prix plus élevés, moins de choix pour les consommateurs.

La plainte de la Commission s'intéresse en particulier aux puces qui servent à l'assistance à la conduite, aux produits réseau et aux entreprises d'informatique dans le nuage. Avec tout ça, Nvidia est habillé pour l'hiver, alors que le projet du groupe fait aussi l'objet d'une enquête approfondie de la Commission européenne depuis fin octobre, et de l'autorité de la concurrence britannique annoncée mi-novembre.

Nvidia a indiqué que la finalisation de l'acquisition aurait lieu dans le courant de l'année prochaine (le CEO Jensen Huang avait précédemment espéré que le tout sera terminé en mars). La FTC annonce de son côté que la procédure administrative débutera en août 2022.

Lire les commentaires →

Apple veut des dérogations de taxes douanières pour l'Apple Watch et le Mac Pro

Mickaël Bazoge |

Apple aimerait bien que l'administration Biden lève les tarifs douaniers qui pèsent sur les importations aux États-Unis de certains produits et composants. Le constructeur a en effet demandé au Bureau du représentant américain au commerce (U.S. Trade Representative, USTR) de remettre en place des dérogations temporaires pour les tarifs qui alourdissent la facture des coûts de l'Apple Watch (7,5%) et des composants du Mac Pro (25%). Des produits importés de Chine.

La ligne d'assemblage texane du Mac Pro. Crédit : Apple.

Ce dossier des taxes douanières a été une épine dans le pied d'Apple tout au long de la présidence Trump, mais le constructeur avait su s'épargner bien des tracas (notamment grâce à l'entregent de Tim Cook). Mais l'arrivée d'un nouveau locataire à la Maison Blanche n'a pas levé toutes ces restrictions sur les importations chinoises. D'ailleurs, les dérogations accordées sur certains produits importés ont pris fin soit en fin d'année dernière, soit au début de cette année. Il faut savoir que l'iPhone n'est pas soumis à ce régime douanier.

Quelle politique technologique avec Joe Biden ?

Quelle politique technologique avec Joe Biden ?

En octobre dernier, le USTR avait annoncé qu'il pourrait accepter des exemptions de taxes douanières au cas par cas. Le bureau avait aussi demandé aux entreprises voulant des dérogations d'expliquer pourquoi les produits ne pouvaient pas être fabriqués aux États-Unis ou dans d'autres pays que la Chine. L'Apple Watch est en grande partie manufacturée en Chine, mais le constructeur défend un développement américain. Quant au Mac Pro, si la tour est assemblée dans l'usine texane d'Austin, beaucoup de ses composants proviennent d'ailleurs (et de Chine, donc).

Lire les commentaires →

Amazon Web Services propose la location de Mac mini M1 dans le nuage

Mickaël Bazoge |

Les développeurs clients d'AWS (Amazon Web Services) vont pouvoir louer des Mac mini M1 pour leurs serveurs dans le nuage. Le géant de l'hébergement en ligne a en effet annoncé l'arrivée d'instances EC2 (Elastic Compute Cloud) équipées de ces machines, quasiment un an pile après que le service de location de serveurs a accueilli des Mac mini 2018 (Intel).

Un Mac mini M1 dans le nuage d'AWS. Crédit : AWS

Ces instances font tourner macOS dans le nuage, ce qui est officiellement possible depuis novembre 2020, Apple ayant reconnu les services de location de Mac et d'hébergement sous macOS .

Cela permet aux développeurs de compiler, de tester et de signer leurs applications pour les plateformes iOS, macOS et les autres systèmes d'exploitation d'Apple depuis des serveurs. Et avec la puissance de la puce d'Apple, ils gagneront du temps sur le processus de compilation Xcode. AWS promet un gain prix/performances de 60% sur les instances X86.

Ces instances sont équipées de Mac mini M1 (8 cœurs CPU + 8 cœurs GPU) dotés de 16 Go de mémoire unifiée. Les ordinateurs sont accessibles depuis AWS Nitro System (jusqu'à 10 Gbps), en SSH ou VNC. Les premières régions concernées par cette offre sont l'Est et l'Ouest des États-Unis, le déploiement dans d'autres régions est dans les tuyaux.

Lire les commentaires →

iPhone et Mac : la gravure à 3 nm se profile pour 2023

Florian Innocente |

La perspective de voir des Mac, iPhone et iPad équipés de processeurs gravés en 3 nm se précise… à moyen terme. D'après Digitimes, TSMC a démarré ses tests de fabrication, dits "N3".

Sauf obstacles, la production commerciale de ces puces pourrait être lancée au quatrième trimestre 2022. Il faut en effet une bonne année pour roder et caler les outils et les procédures utilisées. Le fondeur aurait pris quelques mois de retard devant la complexité que représente cette nouvelle finesse. Ce qui emmènerait dès lors à 2023 pour la voir exploitée dans les appareils d'Apple.

L’une des installations TSMC actuelles (photo 曾 成訓 (CC BY 2.0).)

Ce planning avait été déjà esquissé à quelques reprises — notamment par TSMC lui-même, qui fait des points d'étape sur ses capacités de production mais sans aller jusqu'à dire ce que cela implique pour les lancements de produits de ses clients.

La génération 2022 des iPhone pourrait donc arriver trop tôt pour être en mesure de faire un bond de 5 à 3 nm sur son processeur. Il faudrait attendre la génération de l'automne 2023. Dans l'intervalle, Apple se reposerait sur des puces toujours gravées en 5 nm mais avec un procédé plus avancé.

L

L'iPhone 14 pourrait manquer les puces gravées à 3 nm

Apple lancerait des Mac à 40 cœurs et gravés en 3 nm en 2023

Apple lancerait des Mac à 40 cœurs et gravés en 3 nm en 2023

Lire les commentaires →

Tesla lance un Cyberquad électrique… pour enfants

Félix Cattafesta |

Tesla vient de mettre en vente un nouveau véhicule, et pas n'importe lequel : un quad électrique pour enfants. Baptisé Cyberquad, celui-ci garde le look du Cybertrunk présenté en 2019 mais se destine aux utilisateurs de 8 ans et plus. Le véhicule est évidemment électrique, propulsé par une batterie à l'autonomie de 24 kilomètres permettant d'aller jusqu'à 16 km/h. Tesla annonce 5 heures pour une charge complète et précise que la durée de la batterie sera influencée par le poids de l'enfant et l'utilisation du quad.

Le Cyberquad est doté d'un cadre entièrement en acier, d'un siège rembourré et d'une suspension réglable avec un frein à disque arrière. Des barres lumineuses à LED sont aussi présentes pour renforcer l'esthétique cyberpunk du produit. Niveau réglages, on a le droit à deux vitesses en plus d'une marche arrière. Et le prix ? 1 900 $. Tout comme le sifflet Tesla, le véhicule est réservé au marché américain. Si vous êtes sur place, vous pouvez dès maintenant commander votre exemplaire, les livraisons devraient commencer d'ici 2 et 4 semaines.

Lire les commentaires →

Avec Teams Essentials, Microsoft veut séduire les petites entreprises

Félix Cattafesta |

Microsoft s'attaque à un nouveau segment de marché avec une nouvelle version de Teams indépendante baptisée Teams Essentials. Proposée à 3,40 € HT par utilisateur et par mois, elle est dissociée de la formule Microsoft 365 qui inclut également des logiciels comme Word ou Excel. Avec Teams Essentials, Microsoft veut séduire les TPE et PME qui auraient besoin de plus que ce qu'offre la formule gratuite actuelle, mais qui ne désirent pas non plus trop dépenser. En souscrivant, elles auront donc droit à quelques fonctionnalités supplémentaires ainsi qu'à un support dédié.

Avec cette formule, Microsoft veut répondre aux besoins des petites entreprises dans une période où le télétravail s'impose de plus en plus. Jared Spataro, vice-président de la division Modern Work de Microsoft explique :

Nous savons à quel point les 20 derniers mois ont été difficiles pour les petites entreprises. Elles ont dû faire preuve d'une extrême flexibilité pour s'adapter, souvent avec un accès limité aux outils et à la technologie. Teams Essentials est construit spécifiquement pour répondre aux besoins uniques des petites entreprises, leur permettant de prospérer dans cette nouvelle ère de travail."

Cette version enrichie permettra d'obtenir 10 Go de stockage cloud contre 5 en version gratuite. Les réunions durent maintenant 30h maximum, et jusqu'à 300 personnes peuvent s'y connecter. Les discussions sont désormais persistantes afin de plus facilement s'y retrouver. On trouvera aussi un nouveau tableau de bord pour accéder au contenu partagé, qui sera alors rangé par catégories.

Les fonctionnalités habituelles du mode gratuit (partage d'écran, arrière-plans virtuels, mode immersif « Ensemble », etc.) sont évidemment toujours accessibles. Notons tout de même que certaines d'entre elles plus premium (transcription des réunions, salle pour petits groupes) restent réservées aux formules Windows 365. Teams Essentials est disponible directement auprès de Microsoft ou bien via certains partenaires.

Lire les commentaires →

MacBook Pro 2021 : un lecteur SD parfois capricieux

Florian Innocente |

C'est un problème qui empoisonne certains utilisateurs des nouveaux MacBook Pro mais pour qui une solution se profile peut-être : le lecteur de carte SD des 14" et 16" 2021 affiche des lenteurs exécrables ou bien les cartes ne sont pas reconnues ou encore le Finder plante. C'est embêtant, de manière générale, mais encore plus pour des clients de ces machines qui espéraient ce retour d'un lecteur SD intégré.

Image : MacGeneration

Plusieurs forums sur Reddit, Apple et ailleurs font état de ce problème qui se manifeste de différentes manières (1, 2, 3, 4). Il y a au moins un point commun : lorsque ces utilisateurs ont essayé leurs cartes avec un lecteur externe, les supports de stockage ont fonctionné comme attendu et à pleine vitesse. Ce qui conforte l'idée d'un problème lié soit au lecteur interne soit à macOS.

La prochaine version du système pourrait justement régler le problème. L'un des utilisateurs a vu ces dysfonctionnements disparaître après avoir installé la bêta 4 de macOS 12.1 distribuée hier soir. C'est le seul témoignage de ce type dans ces échanges mais cette bêta est encore tout fraiche.

Test des MacBook Pro 2021 : retour à bons ports

Test des MacBook Pro 2021 : retour à bons ports

Test des MacBook Pro 2021 : un nouvel espoir

Test des MacBook Pro 2021 : un nouvel espoir

Lire les commentaires →

Pages