macOS Big Sur met l’Utilitaire de réseau à la retraite

Nicolas Furno |

macOS Big Sur intègre toujours l’Utilitaire de réseau, mais l’app ne fonctionne plus du tout. Cet outil intégré au système depuis une vingtaine d’années affiche uniquement un message pour détailler les fonctions à utiliser pour le remplacer. On imagine que l’app disparaîtra totalement dans le successeur de macOS 11.

L’utilitaire de réseau n’avait pas été mis à jour depuis des années, Apple a finalement décidé de le supprimer dans une prochaine version du système.

L’Utilitaire de réseau affichait des informations sur la connexion de votre Mac, et proposait une liste d’outils liés aux réseaux et à internet : Netstat, Ping, Lookup, Traceroute, Whois, Finger et Port Scan. Tous ces outils peuvent être remplacés par le terminal, comme le signale Apple dans Big Sur.

L’outil « Ping » dans l’Utilitaire de réseau de macOS Catalina.

Pour la majorité des outils, la commande porte le même nom. Vous pourrez ainsi utiliser ping macg.co ou traceroute igen.fr et obtenir les mêmes informations qu’en saisissant l’adresse du site à tester dans l’interface de l’utilitaire. Et pour remplacer la fonction Port Scan, vous pouvez installer nmap (brew install nmap si vous utilisez Homebrew) et vous obtiendrez les mêmes informations.

L’outil ping en action dans le Terminal de macOS Big Sur.

Apple rappelle aussi que l’app Diagnostic sans fil est toujours présente dans macOS Big Sur pour les problèmes de réseau liés au Wi-Fi. Avec tout cela, l’Utilitaire de réseau peut bien prendre une retraite bien méritée.


avatar YuYu | 

Savez-vous si Automator a été mis à jour ?

avatar huexley | 

Non c'est la même version que dans la 10.15.5 (v2.10)

avatar YuYu | 

@huexley

Ok donc on peut se dire qu’Apple abandonne l’outil... vivement l’arrivée de Shortcuts sur macOS !
Merci pour ta réponse 😊

avatar oomu | 

utilitaire réseau faisait partie de la mode de transposer ce ping, netastat etc en une version "graphique" sans absolument aucune valeur ajoutée (très important). Grande mode sous windows. Linux aussi y a eu droit.

Dommage.

Je suppose donc qu'Apple peut la virer, plutôt que d'intégrer dans Moniteur d'activité toutes sortes d'informations sur l'activité (réseau et autre) de la machine et des outils de diagnostique, avec diagramme, journaux, archivage et export des données remontées, etc.

avatar Un Type Vrai | 

Moniteur d'activité se concentre sur l'activité du mac, là où utilitaire réseau permet de voir autour du mac.
Donc une fusion n'est pas forcément une bonne idée.
Pour aller plus loin dans les outils diagnostique, c'est vraiment dommage qu'Apple ait "10 ans d'avance" sur Linux sur le sujet (voir les débats sur systemd, à prendre avec pincettes et guillemet d'usages) mais l'utilise à la marge côté utilisateurs.
On aurait pu avoir des outils intéressants et facile à programmer/utiliser pour assombrir l'interface dans telles conditions, alerter sur les activités wifi suspectes, changer automagiquement les préférences selon les réseaux disponibles (et donc l'emplacement probable) etc.
Mais Apple décide des interactions de bout en bout.
Exemple : le mode jour/nuit qui correspond à ce qu'Apple imagine. Perso, j'ai un thème sombre la journée et clair (avec baisse de la luminosité) la nuit sur ma FreeBSD... C'est pour moi plus reposant pour les yeux et ça évite d'avoir un clavier lumineux gênant dans un environnement trop "noir". Sur OS X, je ne peux pas faire ça.

Pour en revenir à la news : Le terminal fait le job, gloire au terminal, à UNIX et POSIX (et donc de moins en moins à Linux...)

avatar BeePotato | 

@ Un Type Vrai : « Sur OS X, je ne peux pas faire ça. »

Si, on peut. Juste pas avec les options qu’Apple propose via ses préférences système.
Mais je trouve qu’il est plutôt sain qu’Apple n’essaye pas de tout faire et de proposer toutes les options possibles, se contentant de couvrir les cas les plus fréquents et laissant la possibilité de développer des logiciels tiers pour gérer les autres cas.
C’est malheureusement cette dernière partie qui est trop souvent négligée. Dans l’exemple de l’inversion du mode jour/nuit, il y a bien le principal : ce qu’il faut pour commander le changement de mode depuis n’importe quel programme (ou un simple script). Mais il n’y a apparemment pas d’API officielle pour être notifié des passages jour⇢nuit et nuit⇢jour. Il y a des solutions (si on fait son propre programme, on peut utiliser une API privée de l’OS, sinon on peut trouver une autre source pour cette information), c’est juste un peu dommage de devoir bricoler au lieu d’avoir un truc bien propre prévu pour être extensible.

« Pour en revenir à la news : Le terminal fait le job, gloire au terminal, à UNIX et POSIX (et donc de moins en moins à Linux...) »

Pas compris le « de moins en moins à Linux ».

avatar supermars | 

Question un peu H-S : avec un mac arm, pourra-t-on toujours effectuer des sauvegardes sur une Time capsule en wifi ?

avatar oomu | 

@supermars

Le fait qu'un mac soit "arm" ne devrait pas avoir d'incidences techniques sur la possibilité de sauvegarder.

Sauf si Apple décide de ne plus maintenir cette fonctionnalité dans le prochain macos.

avatar occam | 

@oomu

"Sauf si Apple décide de ne plus maintenir cette fonctionnalité dans le prochain macos."

Ce qui paraît tout à fait concevable, Apple ayant l’habitude de flinguer ou de ranimer arbitrairement des fonctionnalités, proférant dans les deux cas des justifications sans queue ni tête.

Dernier exemple en date, le retour de l’indicateur de capacité de charge de la batterie. Que de sornettes pour en motiver la suppression dans Sierra, et maintenant, abracadabra, il y a de nouveau un lapin dans le chapeau.

Quand Apple veut, Apple peut.

avatar BeePotato | 

@ occam : « Ce qui paraît tout à fait concevable »

Non.

avatar occam | 

@BeePotato

Si.

avatar oomu | 

"Dernier exemple en date, le retour de l’indicateur de capacité de charge de la batterie. Que de sornettes pour en motiver la suppression dans Sierra, et maintenant, abracadabra, il y a de nouveau un lapin dans le chapeau."

est ce le cas même sur les mac intel ?

j'aurais cru sinon au pouvoir magique de l'ARM ;) (ou plus exactement l'unité de gestion d'énergie apple dans les processeurs apple)

avatar supermars | 

@oomu

🙏

avatar raoolito | 

@oomu

oui, « si » meme si je vois tres mal apple virer time machine.
mais tres mal !

avatar Un Type Vrai | 

ça dépend, Time Machine existe pour iPad ? Non...
Donc Apple va faire au choix :
- Supprimer Time Machine sur Mac
- Sortir une version TimeMachine pour iPad
- Rester dans cet état
- Sortir un nouveau concept de sauvegarde entre la sauvegarde de l'iPhone et TimeMachine et supprimer toutes autres solutions de sauvegarde, même si le nouvel outil fait 10% des fonctionnalités des anciens.

avatar occam | 

« Tous ces outils peuvent être remplacés par le terminal, comme le signale Apple dans Big Sur. »

Bien entendu.
Comme, pour le restant, le GUI.
Du Mac faisons table rase.
Merci pour la simplification du support.
🤬🤯

avatar oomu | 

@occam

virons Textedit (et sublimetext et tout le reste), tous ces outils peuvent être remplacés par le terminal, avec Vi par exemple

soyons modernes :)

avatar Un Type Vrai | 

emacs ! (juste pour le fun)

avatar TheUMan | 

Effectivement, quelle connerie, et ils vont appeler cela une "simplification"....
C'est sûr que l'utilisateur "de base" va taper les commandes dans le terminal sans même les connaitre. Certes, dans l'absolue, on ne perd pas de commande et heureusement, mais par contre niveau accessibilité/simplicité, c'est vraiment une perte.

avatar Malouin | 

@TheUMan

A mon avis, l’utilisateur de base se contrefout aussi des informations sur l’état de sa connexion...

avatar TheUMan | 

@Malouin
Sauf quand il doit utiliser des programmes à travers son VPN pour télétravailler de chez lui et que son support essai simplement de le dépanner... (voir s'il possède une connaissance de base, de simplement rechercher des informations réseau).

avatar oomu | 

"A mon avis, l’utilisateur de base se contrefout aussi des informations sur l’état de sa connexion..."

l'utilisateur de base , qui peut être un comptable de base, une chirurgienne de base, un ouvrier de base en formation à distance, une gamine qui veut son épisode de sa série favorite TOUT DE SUITE, le directeur général confiné qui veut ses indicateurs du process interne de l'entreprise, madame Michu qui traite sa micro-entreprise avec sa banque en ligne etc tous ces gens là sont TRES TRES TRES concernés par les informations sur l'état de la connexion.

Surtout quand ils ont un soucis et qu'ils harcèlent le support technique et qu'ils ont besoin de détailler ce qui se passe.

-
j'ai eu le cas, il est spécifique, mais dans le fond il n'était qu'un des multiples cas que j'ai constamment eu, d'un responsable pédagogie universitaire qui était constamment inquiet de savoir quel programme tournait sur sa connexion. Il avait installé Little Snitch et surveillait les processus et les ports ouverts avec les outils de macOs.

Il était pourtant qu'un responsable pédagogique de base d'une universitaire de base formant des jeunes humains de base.

On est tous une base de quelque chose ou de quelqu'un.

ça peut nous tomber dessus à tout instant d'être concerné par de la "technique" alors que pourtant on est un Oomu de base fanfaronnant sur son forum orange de BASE.

On est pas super exceptionnels ici. Vous êtes des profils très communs.

avatar Un Type Vrai | 

Il faut avouer que la plus value de l'utilitaire était mince, du fait qu'Apple n'ait ni simplifié l'interface ni filtré les retours, ni ajouté d'explications.
Toutes ces personnes seront à peine plus perdues qu'aujourd'hui.
Il y avait l'opportunité aussi de faire évoluer l'outil pour faire des retours selon le cas d'usage voulu... (voir l'outil de configuration des timecapsule il y a 5-6 ans par exemple, ça faisait du ping, du bonjour, du truc mais l'utilisateur voyait des boutons gris devenir bleu).

avatar pocketjpaul | 

Parce que l'utilisateur de base fait souvent un traceroute ou un ns lookup ?
Ce sont des outils qui non seulement sont dédiés aux admins réseaux (qui, heureusement, savent utiliser un terminal), mais qui en plus sont de toutes façons nettement plus accessibles en ligne de commande puisque plus aisés à manipuler via une connexion ssh par exemple.

avatar TheUMan | 

Vous avez lu l'article ? Pour faire un port scan ?
Oui, l'utilisateur de base peut avoir à fournir cette information à son support technique.
C'est même une info de base avant de commencer toute autre investigation supplémentaire. Renseignez-vous si vous ne connaissez pas...

avatar oomu | 

je suis passé maître dans l'art d'expliquer comment démarrer un terminal/shell sans expliquer ce que c'est :)

on survivra pour faire du support distant.

mais effectivement j'aurais préféré l'inverse : l'ajout de fonctionnalités pratiques et puissantes DANS Moniteur d'activité plutôt que de dire "ben y a le terminal lol"

(ben vi, c'est bien le terminal d'ailleurs je recommande d'en manger. mais pour un ingénieur)

avatar oomu | 

"Parce que l'utilisateur de base fait souvent un traceroute ou un ns lookup ?'

ça arrive. si le support d'un opérateur vous demande des informations.

en entreprise, c'est courant comme demande pour débugger des soucis de connexions.

Faire passer les gens par le terminal et qu'il faut taper des commandes avec un curseur, c'est du temps à leur expliquer, de perdu

avatar TheUMan | 

Le ponpon c'est votre phrase : "Et pour remplacer la fonction Port Scan, vous pouvez installer nmap (brew install nmap si vous utilisez Homebrew) et vous obtiendrez les mêmes informations." Mais LOL, c'est sûr que je vais demander à mon interlocuteur d'installer Homebrew pour faire un simple Port Scan... A vraiment, c'est beau le progrès...

avatar abalem | 

@TheUMan

C’est quoi le ponpon ?

avatar TheUMan | 

Et ne pensez pas que ce n'est pas utilisé couramment; pendant ce confinement, je ne compte plus le nombre de fois où l'on a utilisé ce même utilitaire pour tester les VPN et applications réseau...

avatar pocketjpaul | 

Et pourquoi c'était mieux que d'utiliser le terminal ou un accès distant (si internet fonctionnait bien sûr) ?

avatar byte_order | 

@pocketjpaul
> Et pourquoi c'était mieux que d'utiliser le terminal ou un accès distant
> (si internet fonctionnait bien sûr) ?

Parce que souvent derrière le "internet fonctionne pas !", c'est surtout _l'accès_ qui ne fonctionne pas. Et donc point d'accès distant possible ?

Dans ce genre de cas, c'est plus facile de dire à la personne de lancer telle app, d'aller dans l'onglet ping, de rentrer telle valeur dans le champs texte et cliquer le bouton que d'espérer qu'elle ne fera pas d'erreur en tapant une commande dans un Terminal qu'elle n'aura p'tet jamais vu de sa vie encore.

Mais *surtout*, cela évite qu'une erreur de commande dans le Terminal n'ait des conséquences désastreuses, rajoutant un bazard sans nom au problème de départ.
Alors que là, un outil graphique, même moche, ne fait pas poser ces risques.

Bref. Quelqu'un reproposera un outil graphique pour remplacer l'économie de bout de chandelle d'Apple. En espérant qu'il ne sera pas payant, mais bon, business is business.

avatar BeePotato | 

@ byte_order : « Bref. Quelqu'un reproposera un outil graphique pour remplacer l'économie de bout de chandelle d'Apple. En espérant qu'il ne sera pas payant, mais bon, business is business. »

Le problème d’une telle approche, c’est qu’au moment où on a besoin d’un tel utilitaire, on n’est peut-être pas en mesure de le télécharger.
Un des gros avantages de l’Utilisaire de réseau, en plus de tous ceux cités, c’est d’être là, disponible dans l’OS quand on en a besoin.

avatar byte_order | 

@BeePotato
> Le problème d’une telle approche, c’est qu’au moment où on a besoin d’un tel utilitaire,
> on n’est peut-être pas en mesure de le télécharger.

Ah oui, c'est vrai aussi.
Oh, pas grave, car il sera toujours possible de lui envoyer un dmg pour qu'il installe
Ah, euh, on me souffle dans l'oreillette qu'il n'est pas garanti qu'on puisse continuer à installer des apps sans passer par le MAS...

Ben y'aura qu'a envoyer le mac en SAV, et puis voilà.

C'est pas comme si Apple allait laisser ses clients choisir à sa place quels sont leurs besoins, quand même !

avatar BeePotato | 

@ byte_order : « Oh, pas grave, car il sera toujours possible de lui envoyer un dmg pour qu'il installe
Ah, euh, on me souffle dans l'oreillette qu'il n'est pas garanti qu'on puisse continuer à installer des apps sans passer par le MAS... »

Puisque là on parle de Big Sur, si, c’est garanti, n’en déplaise aux fans inconditionnels de cette prédiction récurrente de fin du monde. :-P
Et on est sur Mac, là : pas besoin « d’installer » quoi que ce soit — on lui colle l’application sur une clef USB (sans qu’il soit nécessaire de l’enrober dans une image disque) et il l’exécute directement depuis là.

Dès qu’il aura trouvé un adaptateur USB A / USB C pour connecter la clef. :-)

avatar Kabrice | 

Je ne savais pas que cet utilitaire existait. Il n'apparait pas dans mes applications ou dans les utilitaires.
J'ai toujours utilisé les lignes de commandes du coup il ne me manquera pas trop.

avatar TheUMan | 

Pour info, il te suffit de taper "utilitaire de réseau" dans la recherche Spotlight en haut à droite de ta barre de menu pour lancer ce programme TRÈS utile…
Tu auras appris une chose aujourd'hui ;-)

avatar Kabrice | 

@TheUMan

Oui merci je l'ai trouvé comme ça. Mais bon je vais continuer en ligne de commande ;-) Pas la peine de s'attarder sur quelque chose qui ne m'a pas manqué et qui n'existera pas plus dans sa forme actuelle dans le prochain Mac OS

avatar TheUMan | 

Mouais, pour un port scan c'est quand même plus simple...

avatar Khrys | 

@Kabrice

Idem! Je préfère, et de loin, utiliser le terminal!

Sur la forme, cet utilitaire ne me manquera pas.
Sur le fond, je peux comprendre qu'il soit utile occasionnellement à une certaine catégorie d'utilisateurs.

Dans sa philosophie initiale, le Mac est censé simplifier les choses pour l'utilisateur. Là, c'est un petit retour en arrière, surtout que de faire évoluer cet outil vers Big Sur ne doit pas être la chose la plus compliquée qu'il soit pour Apple.

Bref, c'est un choix discutable, et je le comprends!

avatar TheUMan | 

Pour paraphraser un de vos titres d'article: Apple Silicon : « les Mac resteront les Mac que vous connaissez et que vous aimez »

C'est mal parti…

avatar oomu | 

Les mac que vous connaissez et que vous aimez c'est pas le macbook tout soudé configuré par défaut pour ne démarrer que des applications signées ou de l'app store ? ;)

avatar Nicolas Furno | 

@TheUMan

Mais quel rapport ? 😳

avatar TheUMan | 

@Nicolas Furno
Tu ne vois pas le rapport... dommage pour toi.
Le rapport c'est le fait qu'Apple pense qu'il n'est plus nécessaire de fournir des applications qui simplifie la vie de leurs utilisateurs depuis des années et que lors du passage à l'architecture ARM ils n'ont pas daigné refaire l'application "Utilitaire de réseau" qui est pourtant simple, mais qui restait pour beaucoup TRES utile.

avatar Nicolas Furno | 

@TheUMan

C’est ce que je dis, le sort de l’Utilitaire de réseau n’a absolument rien à voir avec ARM. C’est aussi le cas sur un Mac Intel et de toute manière, les outils en question fonctionnent tous très bien sur ARM depuis des années.

avatar TheUMan | 

@Nicolas Furno
L'outil a été fourni depuis des années (même caché au fin fond de l'OS, il était toujours disponible).
Pourquoi Ils(Apple) le retire maintenant, C'est simple ils n'ont pas souhaité le réécrire (ou simplement le recompiler) pour la version ARM de macOS 11…
Et, arrêtes de dire qu'on a l'équivalent via le terminal, tu le dis toi même dans ton article le port scan en est un magnifique contre-exemple !!!

avatar raoolito | 

@nicolasf

nan mais c’est TheUMan, je ne sais pas ce que vous vous racontez mais faut arreter de dialoguer avec lui il est infernal! (il est hidé de mon coté)

avatar BeePotato | 

Beuh.

« Tous ces outils peuvent être remplacés par le terminal, comme le signale Apple dans Big Sur. »

Évidemment, puisque c’était même la logique inverse qui avait conduit à la création de cet outil : mettre tout ça vite fait dans une interface graphique pour ne pas avoir à lancer ces commandes dans un terminal.
Mais justement, c’était bien pratique. Bon, tant pis (car il faut bien avouer que ce n’était pas indispensable non plus).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR