Fermer le menu
 

Toujours pas de nouveau Mac Pro à cause du Thunderbolt 3 ?

Stéphane Moussie | | 14:00 |  256

Qu'attend Apple pour rafraîchir le Mac Pro, si tant est qu'une mise à jour est bien au programme ? C'est la question que les utilisateurs professionnels sont en droit de se poser après presque trois ans d'immobilisme. Car, faut-il le rappeler, le Mac Pro tubulaire n'a pas été pensé pour être évolutif, contrairement à son prédécesseur. Et pour couronner le tout, sa fiabilité lui fait défaut.

Image Paul Hudson CC BY

Alors qu'Apple avait lâché des bribes d'infos sur le cylindre dès 2012 pour rassurer la communauté (« nos clients professionnels sont très importants pour nous [...] ne vous inquiétez pas, nous travaillons sur quelque chose de vraiment génial », avait répondu Tim Cook à une personne soucieuse), les utilisateurs font cette fois-ci face à un silence assourdissant.

Le seul indice un tant soit peu tangible auquel on peut s'accrocher remonte à novembre 2015, quand un bidouilleur a trouvé dans El Capitan un nouvel identifiant, AAPLJ951, similaire à celui du Mac Pro actuel (AAPLJ90,1), et la mention de 10 ports USB-C.

Les Xeon v4 Broadwell, des pierres d'achoppement ?

Qui dit USB-C, dit Thunderbolt 3, au moins en partie. On n'imagine pas une autre connectique majoritaire que le Thunderbolt 3 dans le prochain Mac Pro : la technologie a été lancée l'année dernière, les MacBook Pro Touch Bar en sont largement garnis et le cylindre ne compte que sur l'extension externe. Rester maintenant sur du Thunderbolt 2 serait malvenu.

La connectique du Mac Pro actuel.

Mais justement, est-ce que ce n'est pas le Thunderbolt 3 qui « bloque » une mise à jour actuellement ?

On l'a dit, le Thunderbolt 3 a été lancé l'année dernière, en même temps que Skylake, la sixième génération de processeurs Core, en fait. C'est ainsi que, un an avant les MacBook Pro 2016, on a vu débarquer des PC (portables) avec processeur Skylake et ports Thunderbolt 3.

Oui mais voilà, les processeurs Xeon utilisés par le Mac Pro ont un temps de retard sur les puces Core grand public. Les Xeon E5 v4, les derniers en date qui ont été lancés en mars dernier, reposent sur l'architecture Broadwell, qui précède Skylake (pour rappel, le Mac Pro a des Xeon E5 v2 Ivy Bridge).

Un problème pour la prise en charge du Thunderbolt 3 ? En théorie, non. Intel avait indiqué lors du lancement que le protocole n'était pas associé à Skylake. Sur le papier, à condition d'avoir le contrôleur Alpine Ridge, un ordinateur équipé d'un processeur (Core ou Xeon) Broadwell est compatible avec le Thunderbolt 3.

En pratique, tous les ordinateurs Thunderbolt 3 ont des puces Skylake à notre connaissance. En août 2015, Alienware avait dévoilé des portables Thunderbolt 3 avec processeurs Broadwell (et même Haswell, plus ancien), avant d'annoncer quelques jours plus tard qu'ils seraient finalement motorisés par Skylake.

Pas de nouveau Mac Pro, parce que pas de Thunderbolt 3, parce que pas de Xeon E5 Skylake ? C'est possible. Il faut savoir qu'Intel gère étroitement le Thunderbolt. Si Apple voulait réaliser son propre contrôleur, comme elle le fait depuis peu avec les SSD, il n'est pas sûr qu'elle puisse le faire. Intel est le seul fabricant de contrôleurs Thunderbolt 3 (Alpine Ridge) à l'heure actuelle.

Le Thunderbolt 3, objet de toutes les précautions

À cela s'ajoute l'exigence d'Apple vis-à-vis du Thunderbolt 3. Des personnes bien au fait de la technologie nous ont indiqué que le constructeur a attendu qu'elle se stabilise avant de s'y investir pleinement. Ce serait une des raisons pour lesquelles les nouveaux MacBook Pro sont sortis si tardivement.

Cette exigence s'est d'ailleurs manifestée par l'incompatibilité des portables avec certains périphériques Thunderbolt 3 lancés antérieurement. Car Apple ne se contente pas de la certification Intel, elle a des exigences plus strictes, comme l'emploi d'un contrôleur USB-C plus récent.

Qui plus est, on nous a raconté que Cupertino avait fait une razzia sur des composants liés au Thunderbolt 3 pour les MacBook Pro, sans qu'on sache si cela a pu avoir un impact sur un éventuel nouveau Mac Pro.

La lumière au bout du tunnel ?

Mais cette semaine, Intel a peut-être allumé la lumière au bout du tunnel. Le fondeur a annoncé succinctement l'arrivée des Xeon E5 v5 à la mi-2017.

Non seulement cette nouvelle génération sera basée sur l'architecture Skylake qu'Intel semble requérir pour le Thunderbolt 3, mais en plus elle va augmenter le nombre de lignes PCIe, ce qui sera plus que bienvenu, puisque le Mac Pro en manque déjà.

Le cylindre dispose en effet de 40 lignes de PCIe 3.0 actuellement, dont 32 sont accaparées par les deux GPU. Ne restent donc que 8 lignes, alors qu'il en faudrait 12 pour les 6 ports Thunderbolt 2 (ils demandent chacun 2 lignes PCIe 3.0). Apple a une astuce : un commutateur pour « transformer » les lignes PCIe 3.0 en un plus grand nombre de lignes PCIe 2.0 (lire : Mac Pro : les ports, c'est important, et pourtant…).

Cliquer pour agrandir

Imaginez maintenant le casse-tête avec 6 ports Thunderbolt 3 requérant chacun 4 lignes PCIe... L'avantage du Xeon E5 v5 Skylake, c'est qu'il a 48 lignes PCIe 3.0 au lieu de 40, ce qui permettrait de gérer déjà pleinement 4 ports Thunderbolt 3.

Intel pourrait lancer cette nouvelle génération de Xeon autour du Computex 2017, fin mai, soit quelques jours avant la WWDC… mais ne tirons pas de plan sur la comète.

Si notre hypothèse autour du Thunderbolt 3 venait à se confirmer, cela n'excuserait pas pour autant la stratégie d'Apple vis-à-vis des professionnels. Laisser végéter une gamme dépassée sans donner d'informations sur l'avenir n'est pas un signal… du tonnerre.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


256 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Jazzride 18/11/2016 - 19:21

Il serait temps qu’Apple annonce des nouveaux mac pro et mac mini ou qu'elle en confirme l'abandon.

Ce sont les ultimes news que j'attends pour me positionner définitivement vis à vis de cette marque. Les nouveaux MBP m'ayant profondément déçu, il ne resterait que ces 2 produits pour m'intéresser chez Apple. Les MBP plus intéressé, Imac pas intéressé, Ipad plus intéressé, iphone plus intéressé... restent potentiellement mac mini mac pro. c'est tout. retournement de situation pour moi par rapport à l'époque SJ où tout me plaisait chez Apple.

Comme je ne peux pas attendre des années je me donne jusqu'en 09.2017 pour le retour d'info officiel ou officieux. Au delà de cette date, silence vaudrait de tout manière abandon définitif à mon avis.

Fin 2017 soit station de travail soit mac pro. mais un mac pro qui tienne la route vu le prix (déjà du NVIDIA), sinon tant pis (tant mieux ? ) je repasserai 100% win10. J’avoue être saturé par les cookeries et la dernière keynote (keynote apple je précise parce que l'autre m'a plutôt enthousiasmé) m'a dégouté. Moi qui me disais jamais plus Windows jamais plus ça", j'aurais mieux fait de me taire.

"Fontaine,
Je ne boirai plus de ton eau."

Ceci dit je suis persuadé à 99% (reste un petit % de doute) que Apple s'en fout et se concentre sur 1° Iphone 2° macs portables le reste, à la baille.

avatar dvd 19/11/2016 - 00:43

deadline trop lointaine. xserve, mac mini, Mac pro même combat.
vu le comportement d'apple, aucune boîte sérieuse, sauf avec un fan boy à la tête des achats, ne s'équipe en mac.
visibilité nulle, changement top brutal (macbook pro etc).
fcpx ? première /resolve /avid sont cross platform.
sans compter les devices pc efficaces, accessible et standards...

avatar awk 19/11/2016 - 00:48

@dvd

"xserve, mac mini, Mac pro même combat."

Absolument pas :

- Les Xserve sont une des rares grave erreur d'estimation des réalités du marché et des ses évolutions de la part d'Apple, l'approche était vouée à l'échec dés le départ.
- Le Mac Mini est une machine qui a eu une importance fondamentale quand Apple faisait de très faible PDM et quand le Desktop représentait encore la norme dominante du marché, deux situation qui ne sont plus du tout le contexte de notre époque.



avatar dvd 19/11/2016 - 12:22 (edité)

le résultat est le même : il sont abandonnés.

avatar awk 19/11/2016 - 14:50

@dvd

Peut-être mais ce n'est pas du tout le même combat contrairement à ce que tu mettes en avant 😉

avatar dvd 20/11/2016 - 07:54

le client final de fout de ça. il voit le résultat.

avatar awk 20/11/2016 - 13:30

@dvd

Je commenté ton propos et son non sens.

Pourquoi produit tu des propos s'il ne faut pas en tenir compte et ne lire que "Apple vilain pas beau' ?

" xserve, mac mini, Mac pro même combat.'

Cela a un sens et ce sens est ici un contresens tant les situations des trois produits sont fort différente même si le résultat sera le même.

Ne s'intéresser qu'aux conséquence sans jamais analyser les causes est une posture difficile à défendre tant elle est intellectuellement stérile 😎

avatar YanCT 18/11/2016 - 20:43 via iGeneration pour iOS

Bêta 3 iOS dispo au public je viens de recevoir la OTA

avatar Jazzride 18/11/2016 - 20:46

Si le prochain OS des MP est IOS alors en effet c'est mort ^^

avatar cv21 18/11/2016 - 21:11 (edité)

Et des cartes vidéos différentes pour les mac pro 2013 ? Oui, non, ...

avatar awk 20/11/2016 - 13:30

@cv21

Tu veux dire une possibilité de m-à-j des GPU ?

avatar Orus 19/11/2016 - 00:12

Ah parce que Apple va trouver à nouveaux des pigeons pour acheter un Mac Pro ?
Fascinant.

avatar awk 19/11/2016 - 00:44 via iGeneration pour iOS

@Orus

Et ces pigeons ont de biens beaux CV 😛

Se besoin d'ostracisser ceux qui ne partagent pas ses choix est detestable 😳🙄

avatar awk 19/11/2016 - 00:33 via iGeneration pour iOS

Au final j'ai le sentiment que beaucoup ont du mal à voir ou à accepter que sur de nombreux usages voraces en puissance macOS est absolument marginal depuis très longtemps 😎

Apple pourrait sortir la meilleur station de travail du monde que cela ne changerait pas grand chose, sauf à mettre en avant qu'elle pourrait aussi tourner sous GNU/Linux ou Windows 😛

avatar thierry37 19/11/2016 - 08:42 via iGeneration pour iOS

Comment c'est possible que rien ne fuite en sortie de l'usine américaine du MacPro ?

Personne n'a réussi à savoir combien ils produisent de macpro sur leur chaîne, chaque semaine. Ou mois.

Ça doit pas être dur à compter....

avatar awk 20/11/2016 - 13:31 (edité)

@thierry37

"Comment c'est possible que rien ne fuite en sortie de l'usine américaine du MacPro ?"

A ton avis ? 😉

avatar Jazzride 19/11/2016 - 09:08

Je suis retombé sur l'article de juillet faisant état des graves dysfonctionnements du MP2013 c'est effrayant. Je crois que la question est réglée en ce qui me concerne; sauf changement majeur de conception, tout comme les mbp2016 fini. Certains ont confondu ordinateurs et compressions de César.

Effarant que tout cela. je vous renvoie a l'article sur macg.

Il ne reste plus qu'a se renseigner sur les HPZ et a remplacer du logic final cut par du adobe avid, j'ai envie de dire, comme tout le monde en fait.

avatar awk 19/11/2016 - 11:28

@Jazzride

Les propos sur les défaillance des MacPro 2012 ont été plus qu'exagéré, il y a effectivement eu une petite période de machine à pb.

Nous mutualistes avec divers acteurs du milieu à l'international nos suivit de maintenance de parc machine afin d'avoir une idée de la fiabilité des divers produits utilisé sur des échantillons sérieux.

Sur le MacPro 2013 il y a effectivement un tôt anormal de retour atelier (Chiffres basé sur plus de 1000 machine) qui est de l'ordre de 12%.

C'est anormale mais ce n'est en rien l'absolu manque de fiabilité que certains ont voulu mettre en avant 😎

avatar levincefr 19/11/2016 - 09:12 via iGeneration pour iOS

Un nouveau mac pro ! My ass !

avatar Jazzride 19/11/2016 - 13:45

@ awk c’est quand même ce qui ressort d’analyses et bilans par des boites sérieuses

A ce stade je veux bien te croire à condition que tu abattes tes cartes: sources, etc.

Pour l'heure quand je lis les propos d'une société comme Atreid par ex ça fait froid dans le dos. Ce ne sont pas des plaisantins et puis de toute manière, on n'a aucune info sur quoi que ce soit, sans parler des découvertes, chaque jour, des défauts majeurs affectant les nouveaux mac book pro.

Ça fait un profil peu sérieux pour l’Apple de cook. J'avais une totale confiance envers cette boite qqes années auparavant (il y a encore quelques années on gardait son mac 10 ans sans avoir l’ombre d'un problème, alors quand je vois les tares affectant les nouveaux mac book pro; mais aussi les nouveaux Imac les nouveaux Mac pro, sans parler des téléphones, ça ne donne plus du tout envie de sortir sa CB)

Il faut bien avouer que pour miser 100% apple en 2016 il faut être un peu kamikazé.

Le plus comique dans histoire est que je me suis pris il y a 1 an 2 pC pour tenir le temps qu’Apple sorte ses nouvelles gammes, persuadé que .. ça allait arriver... et finalement... je suis en train de switcher sur win10 tout simplement, effaré par la contre performance généralisée de Apple.

Et c’est un phénomène récent, lié à la reprise en mains (si j'ose dire) de Apple par deux bras cassés qui ne savent que monter les prix et aplatir les macs. Auparavant c'était endurant, fiable, sans emmerdes, en béton, des tanks, ça coutait cher, moins qu'en 2016, mais on s'y retrouvait 10X. Et c'était beau aussi. Évidemment ça faisait quelques millimètres en plus, la belle affaire... Mais comme tout était dans la machine, qu'on n'avait pas pour obligation stupide de se trainer un pack de câbles et d'adaptateurs à la con, finalement, ça tenait bien moins de place que ces macs absurdes à la ive.

donc voila.

avatar awk 19/11/2016 - 13:56 via iGeneration pour iOS

@Jazzride

Les stations PC sont aujourd'hui de remarquables produits

Pour reste les retours que tu mets en avant sont très biaisées et très partiels, mais je n'ai rien d'autre qu'une confiance que tu ne veux m'accorder pour témoigner 😎

Pas de soucis à cela d'ailleurs 😏

avatar awk 19/11/2016 - 14:03 via iGeneration pour iOS

@Jazzride

Après il faut avoir conscience qu'Apple ne perdrait pas grand chose si les dernières niche d'utilisateurs de stations de travail sur mac finissait par deserter.

Nous sommes aujourd'hui sur des volumes de 18M d'unités

Imaginons qu'Apple parvienne à capter 100% du marché de la station de travail haut de gamme, ce qui est bien évidemment impossible, cela n'impacterait les ventes de Mac que de 5% en nombre d'unités.

Il faut avoir conscience que pour Apple nous sommes sur un marché potentiel qui a beaucoup de mal à dépasser les 50k unités par an même si les offres étaient exceptionnellement attractives.

avatar pocketalex 19/11/2016 - 18:41

@awk : être présent sur une niche n'est pas une question de volumes de ventes mais de présence dans un secteur clé et de bénéficier des retombées d'image

Le mac est un ordinateur de création, pour les créateurs, et par extension une machine destinée à ceux qui "pensent différemment" : ceux qui aiment les beaux produits bien faits, les amateurs de design, etc, etc on connait la chanson.

Hors ce domaine, hors de cette cible, le mac n'a que très peu d'atouts à jouer, un PC sous Windows est plus approprié pour les jeux vidéos, des postes de travail basiques type secrétariat, etc, etc

Le Mac Pro dans les boites de production et de post production, c'est la nVidia GTX 1080 dans les cartes graphiques : c'est des trucs qui coutent une blinde, c'est du matos destiné à une poignée d'utilisateurs "power-user", les ventes son ridicules, mais .... si tu es absent de cette gamme, tu démontres que tu es pas forcément la meilleure solution, que dès qu'il faut aller vers des choses puissantes, vers le top de ce que tu es censé savoir faire ... ben en fait c'est pas ton matos qu'on utilise

Le "créateur amateur" qui va monter du film sans formation de montage c'est sympa. Il déboule d'on ne sait ou, il est friqué, ses zozoteries sur Youtube rameutent des centaines de milliers de spectateurs, il y a aucun souci à lui refiler une machine à 4000€ là ou une machine à 1500€ lui suffirait, mais à terme si les belles créations diffusées à gogo sur le Web sont l'apanage des PCs, l'image du Mac "machine de création" va s'écorner

Tout comme si nVidia abandonne le haut de gamme pour se concentrer sur le moyen ou l'entrée de gamme, à terme nVidia aura une image de matos pourri et une mauvaise image, c'est très compliqué à rattraper

Enfin, c'est pas comme si il fallait des efforts incommensurables pour une maison comme Apple pour simplement mettre à jour le Mac Pro. Pas besoin de laisser pourrir la situation des années.

avatar awk 19/11/2016 - 19:07

@pocketalex

J'ai très régulièrement mis en avant e fait que l'avenir du Mac Pro n'était pas lié qu'à des considérations d'intérêts économique directe auquel cas il n'en aurait plus aucun depuis bien longtemps.

Le Mac Pro cible effectivement un secteur de l'audiovisuel qui grade un potentiel glamour, mais surtout il est pour Apple une occasion de montrer son savoir faire.

Ce n'est pas pour rien que le Mac Pro 2013 est aussi atypique et original dans son architecture.

Après le pouvoir d'attraction de ce type de considération sur les cibles actuelle d'Apple n'est plus ce qu'il était.

Le MacPro et son usage en production indiffère totalement une grande part des cibles.

Les équipes du marketing d'Apple doivent y voi bien plus clair sur ces considérations que nous mais il me semble assez rationnel de considérer le poids de ceci finalement assez faible aujourd'hui.

avatar awk 19/11/2016 - 19:11

@pocketalex

"Tout comme si nVidia abandonne le haut de gamme pour se concentrer sur le moyen ou l'entrée de gamme, à terme nVidia aura une image de matos pourri et une mauvaise image, c'est très compliqué à rattraper"

C'est ce qu'à fait AMD en se focalisant sur des offres agressive financièrement, avec les résultat financier que l'on sait.

Mais attention le marché des GPU est très différent de celui des ordinateur, c'est en B2C avant tout un marché de performance vs prix où les gamers font la loi.

C'est très different de celui des ordinateurs dans sa forme et dans ces ressorts 😎

Pages