Fermer le menu

AAPL

Tous les articles de MacGeneration sur Apple.

Chez Apple, la recette de Tim Cook est au point

| 18/09/2014 | 09:00 |  

« L'innovation est bel et bien vivante à Cupertino ». C'est un Tim Cook en grande forme qui a reçu Bloomberg pour un long article en forme de mise au point. « S'il persistait des doutes, je pense que nous les avons balayés », estime-t-il, son Apple Watch au poignet. C'est que le CEO, qui a définitivement pris les rênes de l'entreprise il y a trois ans (après avoir assuré quelques remplacements longue durée pour un Steve Jobs malade), avait beaucoup de choses à prouver, notamment sur sa capacité à impulser l'innovation au sein d'Apple. L'Apple Watch, qui fait rentrer le constructeur dans un tout nouveau secteur à cheval entre les industries de l'horlogerie et celle du luxe, est la conséquence du travail de fond effectué par le CEO — car même si l'ADN de Steve Jobs « infuse » dans l'Apple Watch, le développement de la montre connectée a débuté après la disparition du fondateur d'Apple, sous la férule de Tim Cook donc.

Crédit Geordie Wood/Bloomberg.

« Je me sens sacrément fier de travailler dans l'équipe de Tim », assure Eddy Cue, le grand patron des contenus chez Apple. « Si [Tim] reçoit un peu de reconnaissance de la part du monde extérieur, c'est super. Il mérite beaucoup plus que ce qu'il va recevoir ». C'est Steve Jobs lui-même qui a consacré Tim Cook, son bras droit, au poste de CEO. « Même si Tim a accepté la responsabilité d'être le CEO avec beaucoup d'enthousiasme, il a été freiné par un sens très profond du deuil. Cela a rendu la transition difficile, pas seulement pour Tim mais aussi pour tout le monde », raconte Bob Iger, patron de Disney et membre du conseil d'administration d'Apple. Tim Cook « avait beaucoup à prouver ».

Dans les premiers mois du magistère Cook, il y a eu un peu de flottement parmi les équipes d'Apple, habituées à travailler en silo avec à sa tête, un Steve Jobs dont la vision s'imposait à tous. Le déclic est arrivé fin 2012, lorsque le patron a assis son autorité en se débarrassant de Scott Forstall et en remaniant les différentes branches éparpillées de l'entreprise afin de mieux faire travailler tout le monde ensemble. S'il est dans la nature du CEO de fonctionner de manière collaborative, c'est également un impératif stratégique au moment où « les lignes entre le matériel, le logiciel et les services sont floues ou en train de disparaître » : le fonctionnement en silo, où chacun travaille dans son coin sans se préoccuper de l'autre, est terminé.

La seule man...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Confidentialité des données : Tim Cook et Apple s'engagent à plus de transparence

| 18/09/2014 | 08:00 |  

La sécurité des données, c'est le nouveau cheval de bataille d'Apple. Le constructeur a très récemment intégré l'authentification en deux étapes non seulement pour le portail iCloud.com, mais également pour les applications tierces faisant appel à un des services dans le nuage d'Apple. Après le Celebgate qui a vu circuler des photos intimes de vedettes dont les identifiants et mots de passe ont pu être subtilisés via iCloud en passant par un processus d'ingénierie sociale (lire : Fuite de photos de stars : la responsabilité d'Apple est-elle engagée ?), Tim Cook en personne avait justement promis une amélioration de la sécurité du bouquet de services web d'Apple — un engagement nécessaire à l'heure où la Pomme va demander à ses utilisateurs de lui faire confiance pour le paiement mobile sans contact Apple Pay, sans oublier la récolte et le traitement des données médicales sur lesquels les parlementaires américains s'interrogent.

Le constructeur poursuit donc cette offensive avec une nouvelle section de son site web consacré à la confidentialité des données, qui s'ouvre sur une lettre ouverte de Tim Cook. « La sécurité et la vie privée sont fondamentaux lors du développement de nos produits, de nos logiciels et de nos services », explique le CEO, « y compris pour iCloud et les nouveaux services comme Apple Pay ». L'identification en deux étapes, qui se cachait auparavant au fin fond d'une note de support, est désormais clairement au cœur du système de sécurisation des comptes iCloud. « Tous les produits Apple sont conçus autour des principes » suivants : demander l'autorisation à l'utilisateur de partager ses données, et faire en sorte de lui donner la possibilité de changer d'avis à tout moment, facilement.

« Il y a quelques années, les utilisateurs de services internet ont commencé à réaliser que quand un service en ligne est gratuit, ils n'étaient pas les consommateurs. Ils sont le produit », rappelle Tim Cook, un argument qui a déjà fait mouche il y a quelques jours chez Charlie Rose (lire : ...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Santé et confidentialité des données : Apple défend sa position à Washington

| 17/09/2014 | 21:30 |  

Apple s'adonne à un peu de lobbying à Washington. Bud Tribble, vice-président en charge du logiciel et Afshad Mistri, directeur produit santé, ont discuté avec le puissant comité de l'énergie et du commerce du Congrès US afin de désamorcer les inquiétudes qui pointent du côté des représentants américains. D'après Politico, le duo « a fourni un aperçu de la nouvelle offre d'Apple, fait la démonstration des nouveaux produits et discuté de la manière dont Apple voyait le développement du marché ».

La présentation de l'Apple Watch ainsi que l'orientation « santé » de l'iPhone et d'iOS 8 (avec l'app Santé et HealthKit) soulève des interrogations parmi les édiles américains, notamment pour ce qui a trait à la gestion et la confidentialité des données recueillies par ces nouveaux terminaux. Le procureur général du Connecticut y est ainsi allé de sa lettre à Apple pour demander des explications. Il s'est dit « encouragé » par la manière dont Apple chiffrait les données, mais il souhaite qu'un dialogue s'enclenche avec le constructeur. Des sénateurs démocrates ont également fait part de leurs craintes sur la sécurité des informations privées des utilisateurs.

Apple est en mode déminage sur le sujet, Tim Cook n'étant pas le dernier à se vouloir rassurant, tout en taclant la concurrence (lire : Tim Cook : Apple ne vend pas les données de ses utilisateurs). Cette réunion organisée à Washington est rare pour Apple, mais le CEO a déjà fait part de sa volonté de défendre plus ardemment le point de vue de l'entreprise auprès de l'appareil législatif américain.

> Accéder aux commentaires

Tim Cook en conférence à la Climate Week

| 17/09/2014 | 20:00 |  

La protection de l'environnement est devenu stratégique pour Apple, non seulement au sein de sa chaîne de production, mais aussi pour sa communication. Avec Tim Cook à sa tête, le constructeur a un fervent défenseur de la cause, et il va le prouver une fois de plus le 22 septembre à New York. Il se tiendra ce jour des conférences en lien avec la Climate Week, et le CEO d'Apple sera présent avec son homologue d'IKEA, Peter Agnefjäll.

Cette conférence tournera autour du rôle des entreprises dans le changement climatique, et les solutions qu'elles peuvent apporter. La discussion débutera à midi à la bibliothèque Morgan. Comme son nom l'indique, la Climate Week court sur une semaine, du 22 au 28 septembre cette année. Organisée depuis 2009, c'est l'occasion pour les organisations, les gouvernements, les entreprises et les universités de discuter et de débattre sur l'environnement.

> Accéder aux commentaires

Un special event d'octobre aux couleurs de l'iPad et du Mac ? [màj : pas pour le 21 octobre ?]

| 17/09/2014 | 15:53 |  

Il y aura du nouveau chez Apple mi octobre. Une source fiable d'AppleInsider annonce que le constructeur a dans ses cartons de nouveaux produits sur lesquels il lèvera le voile dans le courant du mois prochain.

Ça n'est pas à proprement parler un scoop, puisque la rumeur bruisse depuis des mois d'un second special event pour le mois d'octobre, comme cela avait d'ailleurs été le cas l'an dernier - le 22 octobre 2013, Apple avait ainsi présenté les iPad Air et iPad mini Retina. Il devrait cette année encore être question de tablettes, avec la deuxième génération de ces mêmes ardoises dans lesquels on trouvera sans doute le même processeur A8 que les iPhone 6, ainsi qu'un capteur Touch ID. Nous avons également appris que ces nouvelles tablettes avaient été évoquées lors d'une réunion entre Apple et Orange.

Mais la vedette pourrait bien être cette année OS X Yosemite. Le système d'exploitation des Mac, dont les versions beta ont été mises à jour en début de semaine, fonctionne main dans la main avec iOS 8, notamment pour les fonctions de Continuité avec les terminaux mobiles; Apple a d'ailleurs prévenu que la fonction d'envoi et de réception des SMS attendra le mois d'octobre (il faudra également mettre à jour iOS 8 pour l'occasion).

Le site se fait plus hésitant sur la possibilité du lancement d'un nouveau MacBook Air avec écran Retina et un design affiné (sans ventilateur ni clic mécanique pour le trackpad). Du côté des processeurs, Intel devrait pouvoir fournir Apple en puces Core M à architecture Broadwell un peu avant les autres constructeurs (lire : Intel : les Core M Broadwell officiellement officiels), mais rien ne dit que la Pomme en profitera pour lancer ce nouveau modèle de 12 pouces. Une rumeur récente l'annonçait pour le début de l'année prochaine,...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

VirnetX v Apple : le patent troll perd en appel, nouveau procès en vue

| 16/09/2014 | 20:06 |  

Le contentieux entre Apple et le patent troll VirnetX est loin d'être terminé. Depuis la condamnation d'Apple au versement de 368,2 millions de dollars pour infraction à un brevet lié à des technologies utilisées dans FaceTime (ainsi qu'à la gestion VPN dans iOS), VirnetX n'a cessé de vouloir faire les poches du constructeur californien; en juin, le troll était à deux doigts de toucher une rente confortable : 0,98% sur chaque vente d'iPhone et d'iPad aux États-Unis (lire : Apple devra-t-elle verser 1% des revenus de l'iPhone à un patent-troll ?).

Nouveau coup de théâtre ce soir : la décision initiale de novembre 2012 a été renversée en appel. La cour d'appel fédérale à Washington a statué que le verdict original avait été « contaminé » par les directives données au jury, des instructions qui se sont révélées erronées. La cour estime aussi que le témoignage d'un expert appelé à la barre par VirnetX n'aurait pas dû être pris en compte. Par contre, elle ne s'est pas prononcée sur le fond du dossier, à savoir si Apple avait (ou pas) enfreint les brevets de VirnetX.

Un nouveau procès entre les deux parties devra donc être organisé, alors que la première plainte dans ce dossier remonte à 2010.

> Accéder aux commentaires

Tim Cook : Apple ne vend pas les données de ses utilisateurs

| 16/09/2014 | 07:30 |  

Tim Cook a donné à Charlie Rose, intervieweur vedette du réseau PBS, une des plus longues et riches entrevues qu'ait jamais accordé le CEO d'Apple. En fin de semaine dernière, dans le premier segment de cette interview au long cours, Tim Cook annonçait, entre autres considérations sur Beats, l'Apple TV et Steve Jobs, des produits que la rumeur n'a jamais évoqué.

Dans cette seconde partie, le patron du groupe a évoqué l'activité d'Apple qui, au contraire d'autres sociétés, n'est pas de récolter des informations sur les utilisateurs pour les revendre ensuite aux annonceurs. Avec Apple, « vous n'êtes pas notre produit », affirme-t-il en référence à la fameuse maxime que l'on accole souvent à Google ou à Facebook : « Si c'est gratuit, alors c'est vous le produit ».

Nos produits sont cette montre, nos Mac et bien d'autres. Nous faisons marcher une entreprise très différente. Je pense que tout le monde doit se poser la question, comment les entreprises gagnent-elles de l'argent ? Suivez l'argent ("follow the money"). Et si elles engrangent de l'argent principalement en collectant des quantités de données personnelles, je pense que vous avez le droit de vous inquiéter.

Tim Cook ajoute qu'Apple ne « lit » pas les courriels et les iMessages, son but étant d'éviter de se transformer en « coffre à trésor » pour les organismes de sécurité nationaux (la NSA est visée). « Nous avons des milliers et des millions de consommateurs. Et il y a de très rares occasions où on nous demande des données. Une des raisons est que nous ne les conservons pas ». Il n'existe pas non plus de porte dérobée permettant l'accès aux serveurs d'Apple. En revanche, les gouvernements n'ont pas trouvé le « bon équilibre ». C'est le cas du président américain et de son administration, pointe-t-il.

Cette interview est aussi l'occasion pour Tim Cook de revenir sur quelques unes des impulsions qu'il a contribué à donner à Apple, particulièrement la diversité : « Traiter les personnes avec dignité. Traiter les personnes de manière égale. Que tout le monde bénéficie du même niveau basique de respect des droits de l'homme, peu importe la couleur de sa peau, sa religion, son orientation sexuelle, son genre. Que tout le monde mérite le respect. Et vous savez, je vais me battre pour ça jusqu'au bout ».

Il est revenu égaleme...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pour Apple, l'Apple Watch passe avant le Mac

| 15/09/2014 | 21:30 |  

Personne n'y fait vraiment attention, mais la signature d'Apple en bas de ses communiqués de presse évolue de temps à autre, afin de refléter les impulsions nouvelles du constructeur. La description de l'entreprise a changé avec le communiqué du jour concernant les pré-commandes record de l'iPhone 6. La précédente version disait ceci :

Apple conçoit les Mac, les meilleurs ordinateurs personnels au monde, ainsi que le système d’exploitation OS X, les suites iLife et iWork et des logiciels professionnels. Apple mène la révolution de la musique numérique avec ses iPod et l’iTunes Store en ligne. Apple a réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et son App Store révolutionnaires, et définit l’avenir des appareils multimédias et informatiques mobiles avec l’iPad.

La nouvelle signature traduite par Apple France est la suivante :

Apple a réinventé la téléphonie mobile avec son iPhone et son App Store révolutionnaires, définit l’avenir des appareils multimédias et informatiques mobiles avec l’iPad et a annoncé l’Apple Watch, son appareil le plus personnel à ce jour. Apple mène la révolution de la musique numérique avec ses iPod et l’iTunes Store en ligne et contribue à accélérer le rythme de l’innovation dans les logiciels mobiles avec iOS et ses services intégrés, tels qu'Apple Pay et iCloud. Apple conçoit les Mac, les meilleurs ordinateurs personnels au monde avec le système d’exploitation OS X, ainsi que les apps iOS et OS X gratuites comme iWork et iMovie.

Alors que le Mac continuait de figurer en tête des priorités du constructeur informatique, les ordinateurs et OS X sont désormais relégués à la toute fin, derrière même l'Apple Watch qui ne sera disponible qu'au début de l'année prochaine, ou encore après iCloud dont la fiabilité est parfois discutable. Quoi qu'il en soit, il ne fait désormais plus guère de doute qu'Apple est d'abord et avant tout une société orientée vers la mobilité et les services.

[Edit] Apple France a envoyé le communiqué de presse aux médias.

> Accéder aux commentaires

Tim Cook évoque des produits dont les rumeurs n'ont jamais entendu parler

| 12/09/2014 | 23:41 |  

Tim Cook, toujours en représentation médiatique, est l'invité de Charlie Rose du réseau PBS. Dans les trois premiers segments offerts par la chaîne (regroupés dans une playlist ci-dessous), le CEO d'Apple évoque l'héritage de Steve Jobs (son bureau est resté intact), l'actuelle famille de produits du constructeur, l'acquisition de Beats.

Si Apple s'intéresse à beaucoup de choses, le souci permanent d'une réalisation impeccable empêche le constructeur de s'éparpiller. Les décisions les plus difficiles prises par l'entreprise concernent des « produits sur lesquels nous ne pouvons pas travailler ». La télévision est un de ces domaines de grand intérêt, mais évidemment le CEO ne donne pas plus de détails, si ce n'est dresser le portrait d'un secteur figé dans les années 70. L'Apple TV, avec ses 20 millions d'utilisateurs, a « largement dépassé le stade du hobby ».

Cook revient aussi sur Beats et cette acquisition que beaucoup n'ont pas comprise. Jimmy Iovine et Dr Dre, « des génies créatifs », sont les raisons principales de cet achat à 3 milliards, le plus important de l'histoire d'Apple. Si le marché des casques (et sa croissance) semble également intéresser Tim Cook, c'est surtout le concept de listes de lecture au contenu sélectionné par des humains qui a visiblement plu au patron d'Apple, même s'il s'était montré sceptique. Puis il a essayé Beats Music une nuit, et il a été convaincu par la justesse des listes de lecture.

Mise à jour — De nouveaux extraits de l'émission sont apparus. Le CEO évoque des produits sur lesquels travaille Apple et dont les rumeurs n'ont jamais entendu parler, ce qui ne manquera pas de faire chauffer le moulin aux indiscrétions… Le transcrit de l'émission que s'est procuré The Verge revient également sur bon nombre de sujets comme le fameux Celebgate. Cook insiste sur le fait qu'iCloud « n'a pas été piraté ». Il s'agissait de hameçonnage, une menace sur laquelle Apple va se montrer plus soucieuse à l'avenir.

La rumeur récente d'une acquisition de Path est renvoyée dans les cordes : le constructeur n'a « aucun projet dans le secteur des réseaux sociaux »; en lieu et place, il préfère les intégrer dans ses services, comme pour Facebook et Twitter.

Apple aurait pu lancer un iPhone à l'écran plus grand, assure t-il également. Mais « il n'a jamais été question...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Les photos bientôt accessibles sur iCloud.com ?

| 12/09/2014 | 16:15 |  

En fouillant le code source de la version bêta d’iCloud.com (réservée aux développeurs), un lecteur a fait une découverte intéressante. À peine cachées dans le code, on trouve de multiples références à une application dédiée aux photos, en plus des autres webapps qui composent le service, du webmail aux applications bureautiques iWork, en passant par les interfaces pour accéder aux contacts, au calendrier ou encore à ses notes.

Montage MacGeneration

De fait, tout semble prêt pour qu’Apple ajoute une icône sur la page d’accueil avec un service dédié aux photos. Une icône reprenant celle d’iOS 7 existe — nous l’avons utilisée pour le montage ci-dessus — et il suffirait de quelques légères modifications au code actuel pour que le site l’affiche avec un lien vers une section dédiée aux photos.

Voici l’un des éléments du code source du site qui permet de savoir qu’une application Photos est envisagée.

Cette section n’existe pas encore, mais il semble logique que le site lié à iCloud affiche les photos. Avec iOS 8 et OS X Yosemite, Apple propose à ses utilisateurs de stocker toutes leurs photos et même leurs vidéos sur ses serveurs, avec comme seule limite l’espace de stockage restant sur leur compte. Sur les appareils mobiles et les ordinateurs vendus par le constructeur, des applications natives permettent d’accéder à toutes les photos. Pourquoi ne pourrait-on pas aussi y accéder depuis un navigateur ?

Quand on veut vraiment lancer l’application Photos dans la version bêta d’iCloud.com, on finit par avoir ce message qui semble au moins indiquer que le cas a été prévu…

Les photos intégrées à iCloud ne seront pas disponibles tout de suite, il faudra attendre 2015 pour que cette fonction soit disponible pour tout le monde. Apple a ainsi largement le temps de finir une version web, si le constructeur veut proposer une telle fonction. Quoi qu’il en soit, la découverte est intéressante…

> Accéder aux commentaires

Pages