Fermer le menu
 

Mac

Tous les articles de MacGeneration sur les Mac.

MacBook Pro 2011 défaillants : une class action intentée aux USA

| 28/10/2014 | 23:28 |  

Face à l'indifférence d'Apple sur le problème des MacBook Pro 2011 défaillants, trois Américains viennent d'intenter une class action à son encontre. Zachary Book, Donald Cowart et John Manners ont fait appel au cabinet d'avocats Whitfield Bryson & Mason LLP, qui avait commencé à se pencher sur le sujet cet été, pour trainer en justice la firme de Cupertino.

Photo mkkostia

Au cœur de l'affaire, un dysfonctionnement de la carte graphique AMD des MacBook Pro 2011 qui provoque des bugs graphiques : apparition d'artefacts, de bandes, écran totalement blanc ou noir... Pointé par de nombreux utilisateurs (une pétition a récolté plus de 20 000 signatures) depuis plus d'un an, ce problème n'est pas officiellement reconnu par Apple, ce qui oblige les clients à prendre en charge eux-mêmes la réparation — sauf à avoir affaire à un réparateur zélé.

La plainte porte sur ce défaut de prise en charge (le remplacement de la carte mère coûte entre 350 et 600 $). Peuvent se joindre à cette class action les personnes résidant en Californie ou en Floride.

Pour mémoire, une méthode de réparation artisanale a été éprouvée par les membres de notre forum : faire cuire la carte mère au four. Vous trouverez plus d'informations dans cet article et dans ce fil de discussions où les témoignages sont nombreux.

> Accéder aux commentaires

Refurb : des MacBook Pro à partir de 929 € et des iPad à partir de 226 €

| 28/10/2014 | 08:29 |  

Sur le refurb, Apple propose à la vente ce matin des MacBook Pro à partir de 929 €. Le modèle le moins cher est équipé d’un Core i5 à 2,5 GHz, de 4 Go de RAM et d’un disque dur de 500 Go. Il est équipé d’un SuperDrive. Autrement dit, il ne s’agit pas d’un modèle Retina. On trouve des portables avec des écrans à haute définition à partir de 1239 € en 13” et à partir de 1529 € en 15”.

Mais c’est sans doute le rayon iMac qui offre le plus de choix avec 21,5” à partir de 1099 € et des 27” à partir de 1529 €. Apple vend également des MacBook Air 13” à partir de 929 €.

Mais comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, le rayon le plus abondant et de loin, c’est le rayon consacré aux iPad. Le premier modèle est un iPad mini de première génération vendu 226 €. Mais notre « chouchou », si vous désirez une tablette à petit prix, c’est l’iPad mini 2 Wi-Fi 16 Go qui est vendu 266 € !

> Accéder aux commentaires

Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve

| 27/10/2014 | 15:07 |  

Voilà maintenant des années qu’il se murmure qu’Apple pourrait abandonner l’architecture x86 pour au moins une partie de ses ordinateurs. La rumeur est tenace et devient à chaque fois plus crédible quand on compare la hausse de performances enregistrée à chaque révision d’iPad ou d’iPhone.

En ce qui concerne les performances brutes, le processeur A8X de l’iPad Air 2 affiche des résultats séduisants qui montrent très clairement que cela n’est plus de l’ordre du fantasme, mais bel et bien une possibilité à court ou moyen terme.

Pour la première fois, en matière de performances brutes (au niveau du processeur), l’iPad Air 2 s’approche véritablement du MacBook Air. Sur le test multi-core, la tablette d’Apple fait quasiment jeu égal avec le MacBook Air entrée de gamme.

L'écart se resserre sur ce test, car l'iPad Air 2 possède trois cores contre deux pour le MacBook Air
L'écart se resserre sur ce test, car l'iPad Air 2 possède trois cores contre deux pour le MacBook Air

Toutefois, quand il s’agit du même test effectué sur un seul core, le MacBook Air conserve un certain avantage : 1806 pour le petit dernier de la gamme iPad contre 2534 pour le MacBook Air de dernière génération. Toutefois, l’iPad Air 2 réalise un meilleur score qu’un MacBook Air de 2011.

Les graphiques recensent les performances réalisées chaque année par l’iPad haut de gamme et le MacBook Air entrée de gamme du moment
Les graphiques recensent les performances réalisées chaque année par l’iPad haut de gamme et le MacBook Air entrée de gamme du moment

On insistera sur le fait que Geekbench 3 [3.2.2 - US - 8,99 € - Primate Labs Inc.] a été pensé et conçu pour donner des résultats qui sont comparables entre plate-formes et appareils différents.

Évidemment, il ne s’agit que d’un aspect des choses. Mais petit à petit, l’écart se resserre. Apple ne s’en cache pas d’ailleurs dans son discours : « Le point de départ des performances rapides et fluides de l’iPad Air 2, c’est la puce A8X. Avec son architecture 64 bits et ses trois mil...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Mac mini : une mise à jour pas négligeable pour MacMiniColo

| 27/10/2014 | 11:20 |  

Le rafraîchissement de la gamme Mac mini a certes permis au petit pavé de repasser sous la barre des 500 euros, mais pour le reste il n’a pas fait que des heureux. Disparition du modèle Server, performances en recul, ouverture plus difficile… La lecture de notre article sur les benchmarks de ces nouveaux ordinateurs montre que ces derniers sont en retrait par rapport à leurs prédécesseurs d’il y a deux ans (lire : Premiers tests de trois Mac mini 2014). Malgré tous ces défauts, Brian Stucki se veut optimiste. Et le patron de MacMiniColo sait de quoi il parle : depuis 2005, son activité d’hébergement de sites web sur Mac mini ne connait pas la crise.

« Beaucoup de gens sont heureux » de voir de nouveaux Mac mini, nous explique t-il. « Je pense que c’est une bonne mise à jour » rassure t-il, tout en ajoutant qu’« avec ces composants, [cette mise à jour] aurait pu être faite il y a 6 mois ». « J’imagine qu’Apple a délibérément revu à la baisse les spécifications des Mac mini, afin que les gens puissent acheter un Mac à moins de 500$ ». Parmi les déceptions qui n’ont pas manqué de surgir, se trouve l’absence de nouveau design. C’est un point sur lequel « il est difficile d’être tranché. Nous apprécions le design actuel, mais peut-être est-ce parce que nous n’avons pas encore vu le nouveau design »… s’il existe, serait-on tenté de compléter.

La disparition du modèle Server ne sera en tout cas pas un problème pour MacMiniColo. « N’importe quel Mac peut être un serveur, cela dépend de ce que vous voulez en faire ». Du point de vue de Brian Stucki, la suppression du Mac mini Server n’est pas une erreur d’Apple. « D’après notre expérience, peu de gens utilisent les disques dur d’1 To de la version Server ». En revanche, la difficulté d’ouverture des nouveaux pavés va poser des problèmes aux utilisateurs qui voudront des machines personnalisées : « Nous ne serons plus capables d’aider nos clients aussi facilement [qu’auparavant]. Mais nous nous assurerons qu’ils connaissent les options à leur disposition dans l’Apple Store ».

OS X Server 4.0, sorti dans la foulée d’OS X Yosemite, est « une bonne mise à jour », décrit rapidement Stucki. « Le firewall et les améliorations dans Mail seront les plus appréciés », estime t-il. Quant à la rumeur d’un Mac mini équipé d’un processeur ARM, elle est jugée « intéressante » pa...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple Store : délai en baisse pour l’iPad, en hausse pour l’iMac Retina

| 27/10/2014 | 00:19 |  

Faut-il y voir un signe ? Moins d’une semaine après leur commercialisation, les délais d’expédition des nouveaux iPad sont déjà en train de se réduire. L’iPad Air 2 est annoncé avec un délai d’expédition de 1 à 3 jours. Initialement, le délai annoncé était de 3 à 5 jours. Bref, des délais qui n’ont rien à voir avec ceux des des iPhone 6 et 6 Plus qui sont toujours aussi longs : 7 à 10 jours le premier et 3 à 4 semaines pour le second. Quant à l’iPad mini 3, il est déjà disponible sous 24 heures.

Il est encore un peu tôt pour savoir si les nouveaux iPad ne déchaînent pas les passions ou si Apple a parfaitement réussi son lancement. En ce qui concerne l’iMac Retina, les choses sont moins maîtrisées. Les délais, au contraire, ont tendance à augmenter. Ils étaient de 5 à 7 jours initialement. Ils sont dorénavant de 7 à 10 jours. Pas de souci par contre pour le Mac mini qui peut partir des entrepôts d’Apple en moins de 24 heures.

> Accéder aux commentaires

Refurb : des Mac mini à 419 € et des MacBook Pro 15 à 1529 €

| 25/10/2014 | 04:01 |  

Le nouveau Mac mini étant loin de faire l’unanimité (lire : Premiers tests de trois Mac mini 2014), les modèles en vente sur le refurb devraient connaître un certain succès. On trouve à la vente aujourd’hui l’ancien entrée de gamme à 419 € qui embarque un processeur plus puissant que le nouveau modèle.

Également disponible à la vente :

> Accéder aux commentaires

iMac Retina : prise en main du modèle à 4 GHz

| 24/10/2014 | 18:00 |  

Un deuxième iMac Retina est arrivé à la rédaction. Après le modèle d’entrée de gamme, que nous avons pris en main cette semaine (lire : Prise en main de l’iMac Retina 5K), c’est un modèle haut de gamme que nous pouvons commencer à tester maintenant. Derrière son écran Retina toujours aussi défini, un Core i7 avec quatre cœurs à 4 GHz (une première pour le tout-en-un d’Apple) et la carte graphique haut-de-gamme, la Radeon R9 M295X avec 4 Go de mémoire dédiée.

Les deux iMac Retina — Cliquer pour agrandir

Pour faciliter les comparaisons, nous n’avons changé que le processeur et la carte graphique et nous avons conservé les autres composants égaux par ailleurs. On reste ainsi sur les 8 Go de mémoire vive par défaut — Apple facture très cher la RAM supplémentaire de toute manière — et sur le Fusion Drive de 1 To. Rappelons que vous pouvez aussi, pour le même prix, choisir plutôt 256 Go de SSD.

En tout, cette configuration coûte 3099 € tout de même et la question qui se pose naturellement est de savoir si le surcoût par rapport à l’iMac Retina de base est mérité. Sans donner de conclusion définitive à ce sujet — il faudra attendre notre test complet pour cela —, voici quelques benchs rapides pour avoir une première idée sur les performances du processeur et de la carte graphique.

A droite l'affichage sur "Optimal Retina" (2560x1440) et à gauche sur "Plus d'espace" (3200x1800) — Cliquer pour agrandir

Processeur

Pour améliorer son iMac Retina, la première des deux options que l’on peut choisir concerne le processeur. Au lieu du modèle par défaut — un Core i5 quadricœur à 3,5 GHz —, on peut opter pour le plus puissant d'Intel pour certaines tâches à l’heure actuelle, rien de moins. Moyennant 250 € de plus, Apple peut installer un Core i7, également un quad-core, mais cette fois à 4 GHz et qui peut même monter à 4,4 GHz en cas de besoin. Autre avantage sur le Core i5 Quad, cet i7 gère l'Hyperthreading et peut faire fonctionner jusqu'à 8 coeurs au lieu de quatre maximum pour son cousin. Est-ce que cette débauche de puissance est nécessaire ?

Deux iMac Retina : le minimum pour travailler correctement !

Il est encore trop tôt pour répondre à cette question et o...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Textual 5 : un mode sombre pour ce client IRC

| 24/10/2014 | 10:35 |  

À l’heure des réseaux sociaux, l’IRC peut paraitre ringard, pourtant ce moyen de communication est loin d’être tombé en désuétude. Nombre de développeurs continuent par exemple d’utiliser ce protocole pour communiquer entre eux.

Comme son nom le suggère, Textual IRC Client [5.0.0 - US - 4,49 € - OS X 10.8 - Michael Morris] est un client IRC lequel vient tout juste de sortir en version 5.0. C’est dans l’air du temps, cette version a été revue pour Yosemite.

Elle offre notamment des variantes dans ses thèmes aussi bien pour coller avec le mode classique du nouveau système d’exploitation que son mode « sombre » lequel s’active dans les Préférences Système dans la section « Général ».

Outre des corrections de bogue, cette version offre la prise en charge de l’algorithme de chiffrement CBC, permet d’interagir plus facilement avec le contenu multimédia intégré dans les conversations et comporte une option empêchant l’ordinateur d’entre en veille lors d’un transfert de fichiers. Une version de démonstration est disponible au téléchargement.

> Accéder aux commentaires

Prise en main de l’iMac Retina 5K

| 22/10/2014 | 19:15 |  

L’iMac Retina 5K est arrivé à la rédaction ! Pour commencer, nous avons commandé un modèle d’entrée de gamme, à savoir un iMac avec un Core i5, un quadricœur cadencé à 3,5 GHz, mais qui peut monter à 3,9 GHz en cas de besoin. Nous n’avons pas touché à la configuration originale et nous avons donc 8 Go de mémoire vive (deux barrettes de 4 Go), un Fusion Drive de 1 To et une carte graphique signée AMD, une Radeon M9 M290X avec 2 Go de mémoire dédiée. Et naturellement, un écran Retina 5K avec 14,7 millions de pixels, pas un de moins.

En attendant notre test complet, voici nos premières impressions sur cet iMac haute définition vendu 2599 €. Est-il aussi impressionnant qu’Apple veut bien le dire ? On fait un rapide tour du propriétaire !

Avant de commencer, rappelons que l’iMac Retina est disponible sur l’Apple Store en ligne avec un délai de 5 à 7 jours ouvrables pour la configuration de base. Si vous voulez la modifier pour quelque chose de plus musclé, l’attente peut également s’allonger, mais a priori, toutes les configurations achetées en ligne sont livrées avec ce délai. Les boutiques Apple Store ont commencé aussi aujourd'hui à présenter l’ordinateur et vous devriez pouvoir l’acheter dès demain.

Un écran aussi impressionnant que prévu

Apple n’a pas manqué de vanter les mérites de l’écran Retina de son iMac. Pendant le keynote, le constructeur a insisté sur les 14,7 millions de pixels, sur les composants spécifiques créés pour les gérer et sur le soin apporté pour obtenir la dalle de la meilleure qualité possible (lire : iMac Retina : ce que l’on sait (et ne sait pas) sur l’écran). Le tout, sans augmenter l’épaisseur de l’ordinateur qui doit rester extrêmement fin (5 mm sur les bords) et tout en réduisant la consommation énergétique.

Les écrans Retina sont loin d’être neufs chez Apple : on a pu les expérimenter pour la première fois sur les iPhone avec l’iPhone 4 en 2010, puis les iPad et les Mac en 2012 avec l’iPad 3 et le MacBook Pro Retina. On a eu le temps de s’habituer, mais il faut reconnaître que retrouver un écran aussi défini sur 27 pouces reste une expérience impressionnante. Dès le premier allumage, on est surpris par la finesse de l’affichage et par l’absence de pixels : comme sur les autres a...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L’iMac Retina : star incontestée du keynote

| 22/10/2014 | 16:40 |  

Récemment, nous vous demandions quelle était la nouveauté matérielle présentée par Tim Cook et son équipe, qui vous avait le plus bluffé lors du special event la semaine dernière.

Vous avez été quasiment 3000 à répondre. On se doutait que la partie se jouerait entre l’iMac Retina et l’iPad Air 2. Ce sont les deux produits sur lesquels Apple a le plus insisté durant sa conférence.

Finalement, c’est le monobloc d’Apple qui l’emporte assez largement avec 56 % des voix, contre seulement 16 % pour la nouvelle tablette d’Apple. Le Mac mini recueille 3 % des voix alors que l’iPad mini 3 stagne à 1 %. Il est à noter qu’un quart des votants n’a été impressionné par aucun produit.

Aujourd’hui, nous vous demandons si vous utilisez FileVault pour chiffrer vos données sur votre ordinateur. Pour voter, c’est par ici.

> Accéder aux commentaires

Pages