Fermer le menu

Logiciels

Tous les articles de MacGeneration sur les logiciels pour OS X.

AirParrot dote Chrome OS du mode miroir AirPlay

| 01/11/2014 | 00:18 |  

AirParrot fonctionne désormais sur Chrome OS, où il permet de diffuser l’écran d’un Chromebook sur un Apple TV. Comme la version OS X et Windows, la version Chrome OS d’AirParrot est capable de détecter automatiquement les appareils sur lesquels l’écran peut être projeté.

Mais elle contient aussi des fonctions uniques, comme la possibilité d’entrer manuellement un code PIN de connexion au cas où le réseau n’autoriserait pas la découverte automatique. Des réglages permettent d’adapter la qualité du flux vidéo aux conditions de connexion, et de régler l’image en fonction du moniteur utilisé.

S’il est moins utile sur OS X depuis que le système embarque un mode miroir AirPlay natif, AirParrot a encore des arguments à faire valoir. Il est par exemple capable d’envoyer le flux de l’écran vers une application comme Reflector, ou de capturer non pas tout l’écran mais seulement une application en particulier. Toutes fonctions qui sont aussi disponibles sous Windows, et donc maintenant sous Chrome OS.

> Accéder aux commentaires

Les bons plans du Mac App Store : spécial Halloween

| 31/10/2014 | 17:00 |  

C’est bientôt le week-end, l’occasion de faire un point sur les applications du Mac App Store actuellement en promotion. Grâce à notre sélection, vous allez assurément passer deux journées chargées en sensations, surtout que c’est Halloween, et que nous vous avons aussi réservé des jeux qui font peur (ou presque), et qui réveilleront vos voisins si vous vous y essayez en pleine nuit.

Les jeux pour Halloween

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Microsoft met à jour Outlook, en attendant Office en 2015 [prise en main]

| 31/10/2014 | 15:38 |  

Microsoft a publié une nouvelle version d’Outlook, son client mail qui fait aussi de gestionnaire de tâches, de calendrier et de carnet d’adresses. La nouvelle version propose une nouvelle interface plus moderne, mais qui conserve l’idée des rubans, chère à la suite bureautique Office. L’interface OS X est toutefois plus proche de celles des autres versions du logiciel, notamment sur Windows, sur le web ou encore avec les versions mobiles (iOS et Android)

Cliquer pour agrandir

Cette mise à jour est disponible dès aujourd'hui pour tous les utilisateurs d’Office 365 et elle annonce surtout la sortie de la prochaine version d’Office pour Mac. L’éditeur l’annonce officiellement : la nouvelle version d’Office pour Mac sera disponible dans la seconde moitié de 2015. Une première bêta publique sera disponible dès le début de l’année et Microsoft donne aussi quelques précisions sur le modèle économique.

Si vous avez souscrit à Office 365, l’abonnement annuel, vous bénéficierez des nouvelles versions immédiatement et sans surcoût. Pour les autres, Microsoft proposera sa suite Office à un tarif qui reste à déterminer, mais qu’on imagine proche des tarifs actuels. On n’a pas encore tous les détails sur la liste des nouveautés à attendre des nouveaux Word, Excel et PowerPoint, mais quelques éléments avaient fuité (lire : Le nouvel Office pour Mac sortirait au premier semestre 2015). Et on peut aussi, en attendant, regarder de plus près les nouveautés d’Outlook.

Outre les changements esthétiques, le client mail devrait être plus rapide et plus fiable, notamment sur les grosses bases de données. Outlook peut en outre chercher dans les archives de ses boîtes mails Exchange, qu’elles soient en ligne ou en local. Les listes de catégories sont désormais synchronisées entre les appareils, les mails sont poussés en temps réels quand on dispose d’un compte Office 365 et les comptes Exchange Web Service devraient être plus rapides pour synchroniser les nouveaux mails.

Détail de la nouvelle interface d’Outlook

Pour obtenir cette nouvelle version, la procédure est différente selon votre licence. Si vous avez un abonnement Office 365 lié à votre entreprise, connectez-vous...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Nouvelles corrections de Dropbox pour Yosemite

| 31/10/2014 | 15:30 |  

Dropbox sort deux nouvelles mises à jour de son logiciel avec notamment des améliorations pour Yosemite. La version 2.10.44 du canal dit "stable" règle différents problèmes avec le Finder du 10.10 et des cas occasionnels de gel de l'application à son lancement [45,5 Mo].

Si l'on préfère utiliser les versions bêtas, la série 2.11 est aussi mise à jour avec une 2.11.31 [46,2 Mo]. Les correctifs cités précédemment ont été intégrés ainsi que d'autres pour des bugs sur la fonction de capture d'écran.

D'une manière plus générale, les versions 2.11.x de Dropbox sur OS X sont conçues pour améliorer le transfert de fichiers de petites tailles, afficher des icônes d'état de la synchronisation auprès de chacun des fichiers et pour optimiser l'affichage de Dropbox dans la barre des menus de Yosemite lorsque le Finder est en mode foncé.

Un autre chantier est ouvert dans la plomberie du logiciel avec un système d'identifiant pour chacun des documents stockés. Il permettra au logiciel de mieux suivre les modifications intervenues sur les dossiers et fichiers et améliorer ainsi la fonction d'historique proposée sur le site web du service.

> Accéder aux commentaires

Après Bastion, Transistor débarque sur le Mac App Store

| 31/10/2014 | 12:30 |  

Trois ans après Bastion [1.4 – US – 13,99 € – 1,07 Go - Warner Bros.], les développeurs de Supergiant Games reviennent sur le Mac App Store en proposant leur nouvelle création baptisée Transistor [1.00 – US – 14,99 € (promotion à 8,99 € – OS X 10.7 – 2,5 Go - Supergiant Games, LLC].

Vendu à un tarif réduit pour son lancement sur le store d’Apple (alors qu’il est proposé sur Steam depuis déjà quelques mois, avec une version compatible Windows et Linux, en plus d'OS X), ce titre mélange le jeu de rôle et l’action dans un univers de science-fiction où l’héroïne doit utiliser une arme légendaire (le Transistor) afin de survivre dans une ville futuriste aux décors surprenants. Vous devrez percer les mystères de l’arme afin de découvrir qui sont ses anciens propriétaires, et pourquoi pas sauver le monde au passage.

Cliquer pour agrandir

Doté d’une bande-son particulièrement sympathique, Transistor repose surtout sur un gameplay nerveux que l’on peut personnaliser. Si vous ne l’avez pas encore acheté sur la plateforme de Valve, profitez donc de son arrivée sur le Mac App Store, il nécessite OS X 10.7.5 ou supérieur pour fonctionner. Sur Steam, le jeu est en anglais, sous-titré en français ; on imagine que ce sera la même chose avec cette version.

Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Ces (trop rares) applications adaptées à OS X Yosemite

| 31/10/2014 | 11:30 |  

Les applications revues spécialement pour OS X Yosemite ne se bousculent pas au portillon — il faut dire qu’entre les nouveautés d’iOS 8 et les sautes d’humeur des équipes de validation, les développeurs sont déjà fort occupés. Reste que quelques-uns d’entre eux ont trouvé le temps d’intégrer widgets et autres extensions de partage : revue de quelques applications adaptées aux nouveautés d’OS X Yosemite.

La plupart des développeurs d’utilitaires se sont concentrés sur les widgets du Centre de notifications, avec plus ou moins de succès. Le cas de PCalc est emblématique : son widget n’est qu’une simple calculette… comme il en existe déjà une, fournie par Apple.

Avant que vous ne disiez « oui mais sur le widget de PCalc, il y a des boutons copier et coller ! », essayez donc ⌘C et ⌘V sur le widget Calculette d’Apple.
Avant que vous ne disiez « oui mais sur le widget de PCalc, il y a des boutons copier et coller ! », essayez donc ⌘C et ⌘V sur le widget Calculette d’Apple.

Comme PCalc elle-même, le widget pourrait se distinguer en étant personnalisable à souhait, mais il sortirait alors du cadre prévu par Apple (je souligne) :

Les widgets donnent aux utilisateurs un accès rapide aux informations qui leurs sont utiles sur le moment. Par exemple, les utilisateurs peuvent ouvrir la vue Aujourd’hui pour vérifier le cours de leurs actions ou les conditions météorologiques, consulter leur agenda, ou accomplir une tâche rapide […] Les meilleurs widgets sont ceux qui fournissent des bribes d’information ou permettent d’accomplir des tâches très simples. Si vous voulez créer une extension qui permet de réaliser plusieurs opérateurs successives, ou qui aide les utilisateurs à accomplir des tâches complexes, [les widgets] ne sont pas le bon choix.

Beaucoup de widgets restent dans les clous : ceux de Deliveries et Parcel permettent de garder l’œil sur le suivi d’un colis, ceux de Wunderlist et Things affichent les tâches de la journée, celui de...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Un Humble InDIE Bundle pour Halloween

| 31/10/2014 | 00:30 |  

Les petits gars du Humble Bundle ont encore frappé cette semaine puisqu’ils lancent un bundle spécial Halloween. Vous avez toutefois un peu de temps pour en profiter, puisque si la fête des citrouilles (et des clowns) est prévues pour demain, le bundle restera quant à lui en ligne pendant encore douze jours.

Si vous ne connaissez pas le principe, sachez que vous avez la possibilité de récupérer un certain nombre de jeux en fonction de ce que vous donnez. Si vous donnez le minimum, soit 1 $, alors vous aurez droit à OlliOlli, Insanely Twisted : Shadow Planet et Tower of Guns. Mais si vous donnez plus que la moyenne des dons (environ 7 $ à l’écriture de ces lignes), alors vous avez droit à quatre jeux supplémentaires, ainsi que ceux qui seront rajoutés en cours de route. Dépassez 12 $, et vous recevrez le sympathique remake Shadowrun Returns.

En prime, vous aurez droit aux musiques de plusieurs des jeux présents dans le bundle, ainsi que quatre copies de Risk of Rain. Par ailleurs, vous pouvez récupérer gratuitement Teleglitch : Die More Edition, simplement en donnant votre mail sur le site officiel du Humble Bundle.

> Accéder aux commentaires

Aperçu de Desk, un outil pour bloguer simplement

| 30/10/2014 | 22:30 |  

Pour écrire et publier des articles sur un blog, il existe plusieurs solutions sur Mac. MarsEdit fait figure de logiciel de référence en la matière, mais son interface, qui n’a pas évolué depuis trop longtemps, accuse le poids des années. Par ailleurs, ses multiples fonctions intéressent les blogueurs exigeants, mais elles ont aussi de quoi effrayer les débutants qui veulent simplement publier des articles de blog.

Desk, en action

Desk [1.0 – US – 26,99 € – OS X 10.9 - yo gg llc] fait le pari inverse : en développement depuis le début de l’année, cet éditeur d’articles de blog a réduit au maximum le nombre de fonctions et réduit au strict minimum son interface. À tel point que l’on commence avec un rectangle beige et uniquement ceci. À bien des égards, ce nouveau-venu rappelle les éditeurs de texte minimalistes spécialisés dans le Markdown que l’on connaît bien sur Mac, même s’il est parfaitement adapté à sa finalité, les blogs.

De fait, même si Desk semble très simple, il est loin d’être simpliste. Le logiciel gère plusieurs moteurs de blogs — WordPress bien sûr, mais aussi Tumblr, Blogger, Squarespace, Facebook, Typepad et Movable Type — et il propose aussi toutes les fonctions de chaque moteur. Pour le premier et le plus populaire par exemple, on peut régler la catégorie et les mot-clés, on peut aussi modifier l’URL de l’article (par défaut, le titre sans majuscule ni ponctuation), ajouter une image mise en avant et régler le statut de l’article (publié, brouillon, protégé par un mot de passe…).

Même chose pendant la rédaction : Desk a opté pour un mode hybride qui mêle WYSIWYG (on utilise les raccourcis clavier standard ou les commandes dans les menus pour mettre en forme) et Markdown pour mettre en forme. On peut aussi sélectionner du texte et obtenir un pop-up de mise en forme, qui permet aussi de créer des liens ou des listes. On peut glisser des images dans son article en construction et le logiciel se charge naturellement de tout, y compris de la mise en ligne.

Sur la gauche : pop-up de mise en page qui apparaît à la sélection d’un texte ; sur la droite, le panneau qui permet de régler toutes les options pour un article. — Cliquer pour agra...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

iTunes 12 : retrouvez l’ancien inspecteur « Lire les informations »

| 30/10/2014 | 19:00 |  

L’inspecteur Lire les informations d’iTunes 12 est… disons… joli ? Passe encore qu’il défasse dix ans de mémoire musculaire, on comprend moins qu’il ajoute de nouveaux problèmes à la liste déjà longue de ceux touchant son prédécesseur. Un prédécesseur qui n’a été supprimé : on peut toujours l’utiliser, à condition de maintenir la touche avant de cliquer sur Fichier > Lire les informations.

Le nouvel inspecteur, avec son joli en-tête… qui n'est pas cliquable.
Le nouvel inspecteur, avec son joli en-tête… qui n'est pas cliquable.

Ce n’est pas la panacée, mais cela permettra au moins ne pas s’arracher les cheveux le temps qu’Apple règle (ou pas) les comportements irritants du nouvel inspecteur. Oh, il a de bonnes idées, comme l’affichage dynamique des champs selon qu’ils soient remplis ou pas (puisque le champ BPM ne sert qu’aux DJ, autant qu’il soit caché par défaut).

L'ancien inspecteur, qui était loin d'être parfait… mais dont on avait fini par apprendre les bogues.
L'ancien inspecteur, qui était loin d'être parfait… mais dont on avait fini par apprendre les bogues.

Mais il en a aussi de très mauvaises, comme l’affichage des principales informations dans un en-tête qui n’est pas cliquable, ou son incapacité à passer au morceau suivant avec ⌘N si l’on pas validé les changements d’un champ avec Entrée. Et bon sang, en 2014, il est toujours modal !

Remarquez, cela pourrait être pire : Apple aurait pu enlever cet inspecteur, comme elle l’a fait dans iBooks

> Accéder aux commentaires

OS X Yosemite : le lecteur de flux RSS caché de Safari

| 30/10/2014 | 17:30 |  

Le Safari d’OS X Yosemite est décidément plein de surprises : théoriquement plus discret et véritablement plus économe, plus pratique et plus partageur, il intègre aussi… un lecteur de flux RSS. Apple avait pourtant retiré le lecteur RSS de Safari et de Mail dans OS X Mountain Lion, et n’avait pas eu l’air particulièrement émue par la disparition de Google Reader.

Ce lecteur ne remplacera pas NetNewsWire, Reeder ou ReadKit : il vient plutôt en complément des notifications push et des liens partagés. Il prend d’ailleurs place dans la barre latérale de ces liens partagés (⌘"), où l’on peut cliquer sur le bouton Abonnements pour Ajouter un flux.

Comme nous vous l’expliquons dans notre livre Les nouveautés d’OS X Yosemite, Safari est suffisamment malin pour vous proposer le flux de la page en cours, ainsi que ceux des pages que vous avez récemment visitées. Vous pouvez évidemment cliquer sur un lien RSS pour l’ajouter sans passer par la barre latérale — pour l’exemple, cliquez sur ce lien vers le « mégaflux » de MacGeneration.

Comme lorsque vous cliquez sur un lien partagé, une barre apparaît en haut de la page lorsque vous naviguez depuis les flux RSS.
Comme lorsque vous cliquez sur un lien partagé, une barre apparaît en haut de la page lorsque vous naviguez depuis les flux RSS.

Notez que ces flux sont synchronisés, par le biais d’iCloud, avec le Safari d’iOS 8. L’opération est étonnamment rapide, et fonctionne bien entendu dans les deux sens, pour l’ajout comme pour la suppression. Malheureusement, Safari ne fait pas la distinction entre les éléments lus et non-lus, mais ce lecteur intégré satisfera sans doute des utilisateurs occasionnels du RSS.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pages