Fermer le menu

Hackintosh : premier bilan, cinq mois après

Nicolas Furno | | 10:30 |  263

Cet article appartient à une série sur mon expérience avec les hackintosh. Si vous avez raté le début, vous pouvez retrouver les premiers épisodes à cette adresse.

Le temps passe vite : cela fait maintenant plus de cinq mois que j’utilise un hackintosh au quotidien pour travailler ! Depuis le 22 août 2016, l’ordinateur tourne en continu quand je suis au travail. J’ai désormais suffisamment de recul pour tirer un premier bilan de cette expérience.

Le hackintosh, en bas à gauche, tiré en avant par rapport à sa position normale. Cliquer pour agrandir

Qu’est-ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas comme sur un Mac ? Qu’est-ce que je changerais si je me lançais dans l’aventure aujourd'hui ? Est-ce que je regrette mon choix ? Je vous dis tout !

Mes objectifs ont-ils été remplis ?

Quand j’ai commencé à réfléchir sérieusement à l’idée de monter un hackintosh, j’avais établi quelques objectifs que l’ordinateur devait remplir. Pour mémoire, voici ma liste :

  • Autour de 1000 € sans périphériques ;
  • un boîtier de taille moyenne tour ;
  • aussi silencieux que possible ;
  • suffisamment de puissance, mais surtout de l’endurance pour les tâches les plus lourdes ;
  • un SSD pour le système et les données, un disque dur pour la sauvegarde ;
  • au moins 16 Go de RAM et de la place pour en ajouter ;
  • une carte graphique suffisante pour de la bureautique sur un écran 4K ;
  • de l’Ethernet pour se connecter à internet ;
  • une carte Wi-Fi Apple pour conserver les fonctions de Continuité ;
  • les ports importants en façade.

Pour commencer ce bilan, revenons rapidement point par point sur ces objectifs. Le premier n’a pas vraiment été rempli, essentiellement parce que je m’étais documenté à l’origine avec des prix en dollars, sans prendre en compte la conversion en euros qui n’était pas en notre faveur. Par ailleurs, de nombreux composants sont plus chers en Europe qu’aux États-Unis, Apple n’a pas le monopole de cette situation.

À l’arrivée, ma configuration tournait plutôt autour de 1300 € lors de la commande, en juillet dernier. Un tarif sans aucun accessoire puisque j’avais déjà les écrans et autres accessoires de saisie indispensables. Ajoutons que les prix de certains composants, en particulier la mémoire vive, ont nettement augmenté depuis l’été, si bien que la même configuration tourne actuellement autour de 1550 €.

Prix des composants à l’heure actuelle. Cliquer pour agrandir

Je voulais aussi un boîtier de taille moyenne au format tour, celui que j’ai choisi correspond parfaitement à ce critère. Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce point, il est rangé sous le bureau et il offre bien des ports USB et une sortie jack en façade, l’un de mes autres objectifs.

Le silence m’inquiétait beaucoup quand j’ai commencé ce projet, mais je sais maintenant que c’était une peur inutile, provenant de vieux souvenirs qui ne sont plus vraiment d'actualité aujourd'hui. Je n’avais pas suivi l’actualité des PC personnalisés et il s’avère que les constructeurs ont fait de nets progrès dans ce domaine. J’ai choisi exprès des composants silencieux et le résultat est indéniablement impressionnant : je n’entends que les disques durs, jamais les ventilateurs. Même en poussant le Hackintosh au maximum de ses capacités pendant une demi-heure voire une heure, il reste parfaitement silencieux.

Rétrospectivement, j’aurais certainement pu économiser sur ce point pour favoriser un autre composant, mais je reviendrai plus loin sur les changements que j’apporterais si je construisais l’ordinateur aujourd'hui. En attendant, je peux dire que le silence du hackintosh est impressionnant et c’est un gain net par rapport à mon MacBook Pro 15 pouces Retina 2012 et ses deux ventilateurs qui deviennent parfaitement audibles dès qu’ils s’activent.

Les critères de puissance et surtout d'endurance sont parfaitement remplis, avec un bémol que j’évoquerai plus loin. À l’usage, le hackintosh est plus rapide que mon Mac de 2012, même si les benchmarks ne le montrent pas toujours. Je n’ai plus jamais de brefs blocages de l’interface comme je pouvais en avoir et la fluidité reste assurée à tout moment, sauf naturellement en cas d’un bug de macOS (cela reste rare, fort heureusement). La différence est sensible dans Final Cut Pro : le logiciel de montage vidéo est toujours fluide, même en 4K.

J’ai installé macOS sur un SSD de 750 Go, une capacité largement confortable au quotidien, mais qui ne permet pas de sauvegarder beaucoup de données. Qu’à cela ne tienne, j’ai aussi installé un disque dur de 4 To. Certes, il augmente assez nettement le bruit généré par l’ordinateur, mais il me sert autant de sauvegarde Time Machine que d’espace de stockage pour mes projets Final Cut Pro, pour les vidéos des keynote Apple ou bien encore pour ma musique complète. Et j’ai encore de la marge, environ 1,5 To de libre à l’heure actuelle… sans compter qu’ajouter un autre disque dur ou remplacer l’actuel sera très facile si je le souhaite.

Le disque dur de 4 To en place pendant le montage. Il me reste encore un emplacement libre en dessous si je veux ajouter un deuxième disque dur. Cliquer pour agrandir

J’ai installé 16 Go de RAM et il me reste encore deux emplacements si je veux augmenter la quantité de mémoire vive. Pour le moment, je n’en ressens vraiment pas le besoin et je pense que cette capacité me suffira encore longtemps.

La carte graphique que j’ai choisie, la MSI GTX960 GAMING 2G, est largement assez puissante pour mes besoins. Je dirais même qu’elle est « trop » puissante, non pas que ce soit un problème à l’usage, mais disons que je ne l’utilise jamais vraiment. C’est en partie à cause des choix d’Apple, on y reviendra, mais c’est aussi que je ne joue jamais et que mes besoins en graphisme sont limités.

Cela dit, l’objectif est rempli et j’ai utilisé un écran 4K pendant deux mois sans aucun souci avec le hackintosh. L’interface était tout aussi fluide et je pourrais probablement brancher deux ou trois écrans 4K sans problème. Je voulais essayer la 5K, mais cette définition n’intéresse plus vraiment qu’Apple et je n’ai pas trouvé de moniteur à tester.

Moniteur 32 pouces 4K branché au hackintosh.

Pour finir ce tour des objectifs, la connexion Ethernet Gigabit fournie par la carte-mère est aussi rapide que celle d’un Mac et fonctionne de manière aussi fiable. La carte AirPort Apple montée sur PCI que j’avais choisie s’est avérée une excellente idée. Le Wi-Fi a toujours fonctionné parfaitement, le Bluetooth a nécessité un petit peu plus de travail en amont pour identifier le port USB interne qui était utilisé (les détails dans l’article dédié).

Une fois ce travail préparatoire effectué, la connexion sans fil du hackintosh n’a jamais failli. Je n’utilise pas le Wi-Fi pour l’internet, mais pour les fonctions de Continuité comme AirDrop, Handoff ou encore le déverrouillage avec l’Apple Watch de macOS Sierra. Toutes ces fonctions sont bien au rendez-vous sans effort de ma part, de ce côté c’est un sans-faute.

Sur le papier, tous mes objectifs de départ ont bien été remplis. Il est grand temps de se pencher sur le bilan concret : à l’usage, que vaut un/ce hackintosh ?

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


263 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar macfredx 11/02/2017 - 21:10 via iGeneration pour iOS

@Bigdidou

"Marenostrum : Garçon ! Un café et un croissant.
Le garçon : ah, désolé, monsieur, on n'a plus de croissant.
Marenostrum : bon, c'est pas grave, donnez moi un croissant à la place, alors.
Etc..."

😂😂😂😂😂

avatar melaure 11/02/2017 - 14:58 via iGeneration pour iOS

@marenostrum

Déjà arrête d'en perdre sur MacG ...

avatar marenostrum 11/02/2017 - 15:20

c'est pas pareil. ici en perdant du temps je prends du plaisir. donc ça rembourse. tandis que monter un Pc et faire un bench pour épater les débiles, sans me payer, ça me donne pas de plaisir.



avatar vrts 11/02/2017 - 15:25

"troll sur internet" , quel beau passe temps...super enrichissante ta vie mec.

Au moins mon hackintosh me rapporte du pognon ;)

avatar Starcraft 13/02/2017 - 14:36

@marenostrum

C'est vraiment étrange cette vision étroite. Je me suis fait un Hackintosh, car justement Apple ne me propose plus une machine de puissance dont j'ai besoin (+ les ports, + la place pour mettre des cartes, etc). Mais je désire avant tout rester sur OSX car c'est béton, simple d'utilisation, et que mon logiciel est très stable et que beaucoup de mes plugins sont uniquement compatibles OSX.

Le choix est simple et egalement beaucoup moins couteux.

avatar jb18v 11/02/2017 - 11:15 via iGeneration pour iOS

Pour le boot le logo Gigabyte se désactive dans le bios ;)

avatar CR_B 11/02/2017 - 20:47

Ca ne se change plus les boot screen du bios via un utilitaire

avatar flux_capacitor 11/02/2017 - 11:22 via iGeneration pour iOS

Gigabyte fait bien une carte d'extension PCI Thunderbolt 3 :
http://www.gigabyte.fr/Motherboard/GC-ALPINE-RIDGE-rev-10

avatar Nicolas Furno macG 11/02/2017 - 11:24

@ flux_capacitor : ah ben oui, j’avais cherché pourtant… Merci, je vais préciser.

avatar Pierre H 11/02/2017 - 12:31

Oui mais il semble que le Thunderbolt sur Mac OS ne marche que si la puce est intégrée à la carte mère, càd à un niveau très bas et très direct avec le processeur. Sinon, ça fait longtemps qu'on pourrait avoir du Thunderbolt dans les Mac Pro Camion.

avatar Madalvée 11/02/2017 - 11:29 (edité)

Pour les problèmes de sortie de veille, j'ai les mêmes sur mon MBA Apple depuis quelques mois, c'est sans doute un problème logiciel commun.

avatar tchit 11/02/2017 - 11:43 via iGeneration pour iOS

Question :
Est ce que ton problème d'horloge survient après un dual-boot sur Windows ? Parce que si c'est ça c'est un problème documenté, expliqué et simple à corriger.

avatar Nicolas Furno macG 11/02/2017 - 11:47 via iGeneration pour iOS

@tchit

Je n'ai pas installé Windows, ni aucun système d'ailleurs. Donc non. :-)

avatar dtb06 11/02/2017 - 12:14

Est-ce que l'horloge se décale seulement en heures et pas en minutes ? Par exemple elle indique 12h21 au lieu de 14h21 ? Parce qu'à ce moment-là je dirais que c'est un problème de fuseau horaire, et peut-être faut-il régler un fuseau horaire bidon dans le bios (dans mon exemple essayer de décaler l'horloge du bios de 2h ou alors de mettre la vraie heure française mais avec un fuseau GMT+0).
Sinon après une recherche rapide sous Google, il y a des gens qui ont le souci sous Windows et qui créent une tache planifiée de temps en temps pour resynchroniser l'heure. C'est du bricolage, mais ça doit être aussi possible sous OSX.
Peut-être aussi qu'il faut désactiver la synchronisation automatique de l'heure.

avatar Pierre H 11/02/2017 - 12:22

Sur mon MacBook 12" 2016, en sortie de veille, l'horloge met plusieurs minutes à revenir à l'heure. Elle est coincée deux heures plus tôt. Je me demande si cela à voir avec les Prefs Système "Power Nap".

avatar NicoDFR 11/02/2017 - 11:45 via iGeneration pour iOS

Très bon article. J'aimerais aussi intégrer une carte AirPort dans mon Hackintosh. J'imagine qu'il y a plusieurs références. Laquelle avez vous utilisé ? Merci

avatar SiCMoi 11/02/2017 - 11:47

Nicolas, j'aurais bien aimé un retour d'expérience sur filevault car mon expérience sur hackintosh à cause du chiffrement de disque a été catastrophique.

avatar Nicolas Furno macG 11/02/2017 - 12:01 via iGeneration pour iOS

@SiCMoi

Désolé, je n'ai pas testé. J'ai eu des soucis avec sur mon Mac alors depuis…

avatar Maverick73 11/02/2017 - 19:33 via iGeneration pour iOS

@SiCMoi

Salut, avec un hackintosh, je te déconseille d'activité FileVault, même avec Sierra que j'ai essayé sur autre SSD ça été une catastrophe.

avatar XiliX 11/02/2017 - 11:49 via iGeneration pour iOS

Avant d'acheter mon iMac 27"5k il y a deux ans, j'ai regardé l'option Hackintosh.

Malheureusement au niveau tarif je suis arrivé à un peu plus cher que mon iMac actuel refurbished. Du coup je l'ai pris sur le refurb.
iMac 27" 5k i7 4GHz 16Go RAM 3 To DD Fusion (environ 2500€)

En fait pour le hackintosh ce qui coûtait cher à l'époque c'était le moniteur 27" 5k. 1500€ chez Dell

Merci pour le retour Nicolas... je garde un oeil sur les hackintosh

avatar marenostrum 11/02/2017 - 11:53

bref ça sert à rien.

avatar LolYangccool 11/02/2017 - 13:19

Si, et pas qu'à une chose !
On apprends beaucoup, aussi, en faisant un hackintosh. ;)

A ce compte là, dans l'immédiat rien ne sert à quelques chose, puisqu'au bout du compte on fini par mourrir et donc tout perdre...

avatar marenostrum 11/02/2017 - 13:27

tu apprends quoi ? tu deviens ingénieur ? n'importe qui peut monter un hackintoch, les éléments on les trouve sur le marche. rien à inventer. sinon le gars n'aurait pas fait un article, mais commercialiser la chose, comme l'a fait Steve Jobs avant lui.

avatar XiliX 11/02/2017 - 14:05 via iGeneration pour iOS

@marenostrum

N'importe qui ?

Pages