Hackintosh : OpenCore protège ses réglages avec un mot de passe au démarrage

Nicolas Furno |

Comme tous les mois, la nouvelle version d’OpenCore est disponible. Cette mise à jour du bootloader, ce programme qui permet à un ordinateur lambda d’installer et lancer macOS et ainsi de se transformer en hackintosh, apporte une longue liste de petites nouveautés et de multiples correctifs. Ce mois-ci, il y a aussi plusieurs nouveautés visibles dans OpenCanopy, l’interface graphique qui permet de choisir le volume de démarrage.

OpenCanopy en action sur mon hackintosh, ici dans une ancienne version sans les nouveautés.

Les créateurs d’OpenCore expliquent avoir entièrement réécrit OpenCanopy dans le traditionnel article de blog qui accompagne chaque mise à jour. Le sélecteur de volumes a été revu, tout comme la partie qui gère les contrôles de l’utilisateur, au clavier ou à la souris. Les performances devraient être bien meilleures, même sur les écrans 4K et cette réécriture a été l’occasion d’ajouter plusieurs nouvelles fonctions.

Deux boutons ont été ajoutés sur l’écran pour éteindre et redémarrer l’ordinateur. La nouveauté la plus intéressante est la possibilité de définir un mot de passe. Le cas échéant, OpenCanopy affichera une boîte de dialogue et exigera ce mot de passe pour permettre à l’utilisateur d’accéder aux paramètres de démarrage. C’est une protection intéressante, car on pouvait avoir envie de protéger l’accès à ces paramètres bas niveau qui pourraient servir de façon malveillante.

OpenCore prend aussi en charge les derniers processeurs desktop d’Intel, la famille Rocket Lake qui est sortie le mois dernier. Maintenant qu’Apple a abandonné les CPU Intel, les créateurs du bootloader doivent gérer seuls les nouvelles générations et ce n’est pas une tâche facile. D’ailleurs, cette prise en charge est encore trop limitée à ce stade d’après les premiers retours et il est préférable par simplicité de s’en tenir à une génération utilisée par Apple dans ses Mac.

Comme toujours, ne vous lancez pas dans la mise à jour d’OpenCore sans lire attentivement les changements à appliquer à votre configuration. De manière générale, il est préférable de ne pas le faire sans une bonne raison, car c’est une tâche qui reste complexe à ce stade du développement de l’outil, comme je l’expliquais dans mon dernier article sur mon hackintosh :

Pour aller plus loin :

avatar KimoMac | 

Compatible AMD?

avatar Nicolas Furno | 
avatar Lum | 

@KimoMac

A part des apps à patcher de temps en temps ça marche bien sur les Ryzen

avatar KimoMac | 

@Lum

Cool! Tu as un lien vers un bon tuto?

avatar Lum | 

@KimoMac

La doc https://dortania.github.io/OpenCore-Install-Guide/ est une super base, à recouper avec des posts des forums hackintosh et Reddit

avatar KimoMac | 

@Lum

Merci!

avatar Gwynpl@ine | 

Il sera compliqué d'avoir les nouveaux processeurs Intel, tout comme les processeurs AMD.

Le mien date de 2013, juste un changement de carte graphique, bientôt 9 ans de support ^_^ et je pense qu'il fera bien encore 3 ans avant la disparition du support Intel.

Tout ça pour dire, il ne faut plus mettre 1 centime dans le hackintosh.

avatar Tatooland | 

Mais du coup, avec l’arrivée des processeurs maison (genre M1) l’avenir du hackintosh, à 5 ou 6 ans, est quand même vachement compromis non ?

avatar morpheusz63 | 

@Tatoolan wait and see

avatar Nicolas Furno | 

@Tatooland

Tant que macOS gère les processeurs x86, et tant que l’on aura des processeurs x86 correctement pris en charge, ça ira.

Mais oui, à terme, les hackintosh devraient disparaître sous leur forme actuelle. Peut-être qu’une nouvelle forme apparaîtra à partir de processeur ARM non Apple, mais ça paraît nettement plus compliqué d’un coup.

avatar Gwynpl@ine | 

Tu peux tabler sur 3 ou 4 ans, Apple a déjà fait vite du PPC au Intel, et ils iront plus vite pour oublier Intel.

avatar Macbook31 | 

Désolé de « faire mon lourd » mais à faire aujourd’hui un fixe chez Apple, un Mini M1, un système raid a côté si on veut du stockage, y’a pas plus simple.

Et pas hors de prix.
Et surtout sans enm……

Je ne parle pas bien entendu des gens ayant besoin d’un Mac Pro…

avatar akaaw | 

@Macbook31
Moi j’ai mis à jour mon hackintosh sur Big Sur, et ça tourne du feu de dieu (Core i7, 32 Go de Ram, carte wifi mac, super carte mère Asus Maximus IX) , même mieux que sur mon vrai lac du boulot. L’avantage en dehors du prix, c’est les performances hors norme, mais surtout l’avantage pour moi qui suis informaticien, d’avoir un PC avec triple boot: macOs, Windows, Ubuntu. Selon mes besoins, je peux basculer sur un des trois Os. Mais celui que j’utilise au quotidien, c’est macOs Big Sur. Franchement pour rien au monde je l’échangerais contre un vrai mac.

avatar Sonic Tooth | 

@Macbook31
De toute façon la cible de ce logiciel est des plus restreinte, car en effet à part une poignée de geeks qui va se faire des nœuds au cerveau avec ça ? L’argument « Apple c’est cher » ça ne passe plus (finement joué, la Pomme).

avatar MarcMame | 

@Sonic Tooth

"L’argument « Apple c’est cher » ça ne passe plus (finement joué, la Pomme)."

L’argument plus de Boot Camp il passe ou pas ?

avatar olgluk | 

@MarcMame

L’absence de bootcamp est ce qui le fait me renseigner (pour l’instant car encore sous Mac Intel) pour monter une configuration Ryzen à côté de min futur Mac. Mais en y regardant de plus près je réalise que presque tous les jeux qui me font rebooter sous Windows au final se comptent sur les doigts de la main.
Soit ils existent en natif (borderlands 3) soit j’y ai accès via GeForce now (hitman 3, cyberpunk). Reste au final dans mon cas que Star Citizen qui sera peut être sur une de ces plateformes s’il sort un jour (oui bon …). Surtout si shadow ne reste pas bloqué à leur offre Boost et sont rachetés alors au final un Pc intégral dans le cloud sera la solution je pense (pour mes usages).
Donc c’est vrai que pour les utilisateurs plus pro je ne dis pas, ou ceux qui veulent des mégas performances pour jouer (mais qui ont déjà un PC avec des meilleurs cartes graphiques que sous Mac) mais au final je pense que bootcamp ne va pas tant que cela me manquer.
Mais chacun a un profil et besoin différent.

avatar akaaw | 

@Sonic Tooth

"Des noeuds au cerveau"
Non pas du tout. Aujourd’hui faire un hackintosh, ce n’est pas du tout compliqué.
Sur le web, on a des sites et forums qui permettent de réussir une installation propre et performante.

avatar melaure | 

@Sonic Tooth

Ha bon où as-tu vu qu’en passant au M1 les produits étaient à un tarif correspondant a la réalite du matériel ???

En passant au M1, qui remplace une série de composants pour une fraction de leur prix, la fabrication des Macs est nettement moins honèreuse mais le prix de vente lui n’a pas vraiment bougé. Donc on voit une fois de plus qu’Apple a une vraie clientèle de dindons ... et au moins les hackintosheurs, qui eux ont la culture du matos et le VRAI prix des composants en tête, comprennent très bien ça !

avatar koko256 | 

Le mot de passe, tapé en qwerty ?

avatar Pierre H | 

OpenCore c'est pas que pour les Hackintosh. Sur un Mac Pro "Cheese Grater", ça permet d'avoir l'accélération matérielle si on a une carte graphique compatible, chose bridée par Apple. Et d'autres petits bonus comme installer Big Sur sans avoir à le patcher.

avatar nliechti | 

Merci OpenCore ! Avec toi mon vieux MacPro 5.1 format camion tourne comme une horloge avec sa carte graphique Sapphire Radeon RX580 Pulse. L'écran de démarrage me permet de choisir ma partition Windows 10 pour les jeux des enfants et ma partition OSX avec BigSUR pour le boulot. Un vrai plaisir de faire
durer ainsi une si vieille machine !

avatar marc_os | 

Marrant : Un hackintosh avec écran Apple.
Mais peut-être s'agit-il d'un vieux Mac derrière ?
Pourtant il parle de Hackintosh...

CONNEXION UTILISATEUR