Travailler pour Apple : passion, secrets, et frustration

Anthony Nelzin-Santos |
skitchedOn parle souvent de la culture de l'entreprise Apple à partir de bribes glanées çà et là. Les témoignages de Chad Little de Facebook et Justin Maxwell de Mint, deux anciens employés d'Apple qui se sont confiés à Quora, aident à mieux saisir ce que signifie travailler pour Apple.

« Si vous êtes sur un projet sur lequel ne travaille pas Steve [Jobs], la moindre avancée va prendre des mois de réunions. Mais si Steve veut qu'il soit bouclé, alors le projet va être bouclé plus vite que ce tout le monde pense être humainement possible. La meilleure façon de mener à bien un projet mobilisant plusieurs départements est de dire que c'est pour Steve, et vous l'aurez le jour même », explique ainsi Little.

S'il peut donc être frustrant de travailler pour Apple, travailler sur un projet considéré comme prioritaire est par contre intense : « Apple est une de ces sociétés dans lesquelles les gens travaillent avec un niveau quasi-religieux d'investissement ». Il poursuit en expliquant que les employés Apple « pensent vraiment qu'ils changent le monde avec ce qu'ils font ».

Cette implication totale se retrouve dans la culture du secret d'Apple : « ce ne sont pas que des règles, c'est le travail lui-même », explique Maxwell, signifiant par là que pour les employés Apple, ce secret devient une seconde nature. « Les mesures prises par Apple pour protéger son environnement intellectuel et créatif sont sans précédent dans la Silicon Valley […] elles s'étendent aux blogs, aux conversations, à ce que l'on raconte à nos épouses. La plupart des gens comprennent et respectent [cette culture du secret] ».

Il poursuit : « si j'étais encore chez Apple, je ne répondrais pas à cette question, et je ne me sentirais pas frustré de ne pas pouvoir le faire… L'idée générale est la suivante : vous êtes partie prenante de quelque chose de plus grand que vous. Les idées que vous échangez dans le couloir, l'astuce que vous trouvez en CSS, la technique de fabrication unibody, sont une partie de votre travail ». Un travail que l'on fait certes pour avoir sa paye, mais aussi « pour le succès d'Apple, pas pour satisfaire son ego sur un blog ». Bref : parce que les employés d'Apple sont sous le coup du champ de distorsion de la réalité (et quand même parce que leur travail doit être sacrément prenant), ils respectent la culture du secret comme un credo.

Un article du New York Times était revenu sur les conditions de travail des employés Apple tenus à respecter ce secret, avec au menu voiles noirs sur les produits et lumières rouges dans les couloirs (lire : Apple et le culte du secret). Un article qui allait peut-être peu loin, selon un ancien ingénieur d'Apple qui nous avait expliqué que le secret était total, mais ne virait pas non plus à la folie (lire : À propos des lumières rouges des labos d'Apple).

L'aboutissement logique de ce travail est la sortie du produit, souvent lors de présentations publiques, qui procurent « certainement le sentiment le plus puissant que l'on peut avoir en travaillant chez Apple ». Mais les bénéfices associés sont parfois maigres : la cafétéria comme la salle de gym du campus de Cupertino sont payantes. À un employé qui le lui faisait remarquer, Steve Jobs aurait simplement répondu : « c'est mon boulot de faire en sorte que vos stock-options prennent de la valeur pour que vous puissiez vous payer ce genre de choses ».
avatar Mabeille | 
@_io_ j'ai un droit de réponse quand on m'interpelle ou tu estimes que non?
avatar gazobu | 
j'ai toujours considéré que le culte de la personnalité est une chose exécrable, tant pour celui qui s'y adonne, que pour celui qui en est l'objet. le respect mutuel, lui, est une valeur qui fait avancer les choses.
avatar Link1993 | 
@ Mabeille : Je crois que les HTC HD 2 est toujours plus performant que le Iphone 4 ^^' (mais pas sur. En tout cas, mon pro 2 a une equivalance du 3GS alors qu'il date de l'annee dernier x) )
avatar Hol-Rukka | 
@Mabeille : "@Hol-Rukka non non je réagissais sur le commentaire de dotnef" Ok au temps pour moi xD Sur l'iPhone ont voit pas les grand rectangle ce qui m'as fait pensé que tu te répondais tout seul.
avatar Mabeille | 
@Link1993 possible mais pas sûr non plus j'attend pour changer de phone prochainement.
avatar béber1 | 
[quote]Explique moi pourquoi j'ai du Mac ici si je déteste Apple?[/quote] Schizo SM inversé?
avatar Mabeille | 
@béber1 y a peut être une réponse plus simple je ne déteste pas Apple... ça t'as pas effleuré ça? Dommage avec ton expérience, ça aurait pu.
avatar béber1 | 
oups, maintenant que tu le dis... C'est vrai qu'une telle insistance n'est pas le signe d'une indifférence
avatar Mac1978 | 
La culture américaine poussée à l'extrême. Les employés font presque partie d'une secte, de quelque chose de "plus grand qu'eux" qui les dépassent et dont ils sont fiers. J'interviens dans une boîte US à Genève et cette culture met les employés suisses et français (la majorité) assez mal à l'aise. Notamment le FaceBook interne où leur absence est remarquée! Pour moi, le respect de la culture locale ne doit pas se retrouver que dans le marketing adapté, mais également dans le respect des collaborateurs/-trices et de leurs valeurs qui peuvent être non anglo-saxonnes.
avatar ipodtouch3000 | 
Cela n'empêche que ça doit être cool de travailler chez Apple
avatar tomtom688 | 
incroyable !! sujet très agréable à lire et tout à fait compréhensible de la part d'Apple.Les employés aiment ce qu'ils font et ca ce sent une fois leur produit en mains ;)
avatar Yamtaijika | 
@ Mac1978 Le "Facebook interne" dont tu parle est un intranet, ni plus ni moins. Pas besoin de travailler dans une boîte made in USA pour en avoir un, je travaille dans une petite PME bien française, et l'intranet est utile notamment pour diffuser des informations, et oui, pour aussi indiquer les absences des uns et des autres, afin de pouvoir remplacer temporairement leur poste (et non pour les fliquer). Après, l'esprit corporate est un concept effectivement très américain. Chez nous, on parle plus d' "esprit de cohésion". Mais on est pas Apple, en même temps...
avatar Etienne000 | 
Excusez moi mais employé , c'est une catégorie socioprofessionnelle , le terme salarié seraitplus approprié dans vos articles....
avatar chantalp73 | 
Apple a sa culture d'entreprise, comme Microsoft, comme Google et que mes anciennes entreprises. Cette culture est, mine de rien, importante pour que les salariés se sentent bien et aient le sentiment d'appartenir à quelque chose et de travailler pour quelque chose. Travailler dans une entreprise dépourvue de culture d'entreprise ou de cohésion est d'une frustration extrême pour le salarié (en règle générale) Cette culture du secret ne me choque pas, car il faut bien l'avouer, et que cela plaise ou non, Apple a réussi à bouleverser pas mal de chose ces dernières décennies dans nos habitudes informatiques et multimédia.
avatar JustThink | 
Ça semble vraiment génial de travailler chez Apple ! Le terme "secte" fait peur a beaucoup de gens, mais peut être est il plus judicieux de comparer l'equipe comme une équipe de sport qui est en compétition et dont les match se font sur la sortie de nouveaux produits. Ces objectifs communs doivent renforcer l'esprit de groupe et rendre le travail agréable au quotidien.
avatar chantalp73 | 
@Mac1978 Je ne pense pas que cela soit propre à la culture américaine poussée à l'extrême et propre à Apple et encore moins secte. Les salariés d'Apple travaillent sur des projets et comme dans toutes les entreprises, il y a le secret professionnel. Et ce secret professionnel est proportionnel au degré d'innovation des projets.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
" la cafétéria comme la salle de gym du campus de Cupertino sont payantes" Steve Jobs aurait justifié : "Prenez du thé."
avatar Perc3val | 
Hum... Je vois d'ici l'interview à la nasa : "monsieur Rodriguez pouvez-vous nous dire quelles sont vos projets en cour ?" "tout a fait, en tant que technicien de surface en chef je suis amené à gérer la répartition des surfaces à nettoyé. Nous avons également mis à l'étude le remplacement des balais en crin de chevaux par des synthétiques." "Mmm... Moui merci, mais que pouvez-vous nous dire de "l'espace"?" "vous savez c'est pas l'avenir l'espace... Trop de vide et pas de poussière."
avatar laurent.1979 | 
Pour plus de détails concernant la vie chez Apple : https://twitter.com/ilaurent/status/17888163862
avatar fontanitum | 
Quelqu'un connaît une cafétéria qui n'est pas payante, ailleurs que - parfois - en Suède-Norvège-Danemark-Finlande ?
avatar Eurylaime | 
Je ne sais pas pourquoi mais dans toutes les entreprises quand l'ordre vient du patron ça va toujours très vite... celà n'est nullement spcifique à Apple.
avatar MakJet | 
rien ne doit sortir du vestiaire :-)
avatar youpla77 | 
@ Justthink : tout dépend de l'équipe et du meneur... Comme dit dans l'article, si tu bosses sur un produit stratégique soutenu par Jobs c'est parfait, ca avance, par contre pour le reste faut attendre un p'tit bout de temps avant que quelqu'un ne daigne porter un peu d'intérêt. Enfin je crois que c'est un peu partout pareil sur ce point ;)
avatar valentinnb | 
@ Fontanitum, Au hasard, chez Google ?
avatar ricchy | 
Passion, secrets, et frustration… Sont frustrés de payer leur cafés les pauvres chouchous. o_o

Pages

CONNEXION UTILISATEUR