La secrète Apple confrontée à l'envie de démocratie de ses employés

Félix Cattafesta |

La culture du secret fait partie du succès d'Apple. La communication de Cupertino est strictement contrôlée afin de donner une aura positive et uniforme. Cette image pourrait bien être écorchée par les critiques publiques de plus en plus nombreuses de ses employés.

Plusieurs anecdotes sonnant presque comme des légendes urbaines illustrent le culte du secret qui règne chez Apple depuis toujours, un credo qui participe à son image de marque. On pense à Kim Scheinberg, la femme d'un ingénieur d'Apple à qui on a demandé « d'oublier tout ce qu'elle avait vu » à propos des travaux de son mari. Ou alors à cet employé d'Apple expliquant que le premier iPad était stocké dans une pièce sans fenêtre, attaché par une chaîne à un bureau et imbriqué dans un cadre pour qu'on ne puisse pas en déceler les formes.

Le culte du secret

Aucune information sur les nouveaux produits ne doit être révélée avant les annonces officielles. C'est certes plus ou moins réussi avec les fuites qui continuent année après année, mais force est d'admettre que la Pomme continue de nous surprendre. Et pour cela, Apple est prête à tout.


avatar Lucas | 

Encore un article de fond sur un sujet passionant, merci MacG et n’hésitez pas à vous abonner !

avatar bhelden | 

@Lu Canneberges

Souscrivez à un abonnement 🔥

avatar raoolito | 

" Évidemment, ce type de communication est négatif pour l'image d'Apple qui voit son nom accolé à des polémiques dans les médias allant à l'opposé des valeurs promulguées par les commerciaux."

si c'est c'est pas déjà un parti pris :)
sinon passionnant article en effet !!

avatar  | 

Article très intéressant. C’est sidérant cette nouvelle génération qui passe son temps à se plaindre, et j’en fais partie de cette génération de 20-30 ans qui arrivent sur le marché du travail et qui pensent que tout leur est dû et que les entreprises et patrons doivent se plier à leurs désidératas.
Qu’ils changent de boîte s’ils sont en désaccord avec les choix de celle-ci, et qu’ils lavent leur linge sale en privé.

avatar Artefact3000 | 

@

Y a des gens qui ne peuvent s’empêcher de dénoncer des injustices, des inégalités et qui ne peuvent non plus s’empêcher de changer les choses et les mentalités. Des vrais empêcheurs de tourner en rond.

avatar frankm | 

@

Bah, c’est ce qu’ils font, les jeunes, ils changent de boîte. Pour eux aujourd’hui, le boulot c’est du consommable. Ce qui désempare les vieux

avatar DG33 | 

@frankm

Ces jeunes déchanteront lorsque leur patron les remplacera d’un clic par un télétravailleur.
Puis lorsqu’ils seront embauchés à la tâche.
Mais ce sera trop tard.

avatar oomu | 

"Bah, c’est ce qu’ils font, les jeunes, ils changent de boîte. Pour eux aujourd’hui, le boulot c’est du consommable. Ce qui désempare les vieux"

c'est un fantasme.

la vérité est que les "jeuuuuuuuneuh" se comportent comme les "vieuuuux" : en être humain.

selon le rapport de force, employé et patron vont mettre en avant leur intérêt personnel.

Un jeune peut être + mobile, avoir pour lui de n'voir aucune dépendance et donc d'être + difficile à retenir , d'un autre coté, il est jeune, donc moins formé, moins expérimenté à l'entreprise, donc moins critique : + facile à virer.

mais le jeuuuuneuh finit par devenir comme tous les vieuuuux liquides depuis 150 000 ans : il s'installe, il se met en couple (yurk!) et a des enfants

sa mobilité et liberté diminuent grandement

l'employeur le sait... GNARK! Le rapport de force change mais d'un autre coté l'employé a de l'expérience et n'est pas facile à remplacer (re-gnap!) mais il coute cher et peut justifier de le virer quand même si le coût de sa perte est + faible
etc etc etc

bref: RIEN n'a JAMAIS changé !

Absolument RIEN

Votre propos est aussi faux/vrai aujourd'hui qu'il y a 10 ans qu'il y a 30 ans.

-
notons que la flexibilité : télétravail, externalisation et délocalisation peuvent se retourner facilement contre le jeune employé (il est précarisé car tout le monde va avoir intérêt à le maintenir en période d'essai/interim/mission)

mais d'un autre coté, c'est aussi sa force: il peut facilement changer si l'entreprise est naze. et c'est une arme de négociation.

je recommande de s'arracher de la tête toute lubie absolutiste : il n'y a pas de solution unique , Vous n'êtes pas un Humain D'Un Type Nouveau, et 2021 est comme toutes les années.

A vous de voir le rapport de force et faire de votre mieux.

" Ce qui désempare les vieux"

ce qui désempare les vieux c'est la vieillesse puis le cancer... la jeunesse elle.. bah tout vieux a déjà été jeune, les cheveux dans le vent et persuadé que tous les vieux sont des abrutis.

avatar Timmy | 

@

Je partage ton avis.
Mais il y a des gens plus intelligents que toi et moi qui vont t’expliquer que grâce à eux et leurs protestations, le monde va mieux se porter …
Ces nombrils prétentieux sont à éviter absolument.
😉

avatar Dadourun | 

@Timmy

Tout à fait d’accord.
Pour aller plus loin, il faut aussi reconnaître qu’Apple communique sur sa morale. Or morale et valeurs sont des choses bien différentes.
Concernant l’ « experte » en management qui prétend donner des leçons à Tim Cook, il faudrait peut être qu’elle comprenne qu’elle aurait peut-être faire encore mieux et plus vite en bossant en présentiel, en plus du distanciel.

avatar oomu | 

' Mais il y a des gens plus intelligents que toi et moi qui vont t’expliquer que grâce à eux et leurs protestations, le monde va mieux se porter …"

je suis plus intelligent que vous et lui et je viens vous expliquer que grâce à moi et mes protestations, le monde se PORTE mieux.

et oui mon nombril prétentieux est à éviter absolument.

avatar Timmy | 

@oomu

[Ed. : Pour éviter toute confusion]

"' Mais il y a des gens plus intelligents que toi et moi qui vont t’expliquer que grâce à eux et leurs protestations, le monde va mieux se porter …"

je suis plus intelligent que vous et lui et je viens vous expliquer que grâce à moi et mes protestations, le monde se PORTE mieux.

et oui mon nombril prétentieux est à éviter absolument."

Tout à fait d’accord.
J’estime que le dialogue est toujours plus efficace que la contestation. Mais encore faut-il avoir du recul et un peu de maturité.

avatar romainB84 | 

@

+100
L’un des commentaires les plus intelligents qui m’ait été donné de lire sur macg depuis un bon moment !
Mais par contre tu risques d’avoir des soucis avec les génies de la bienpensance toi 😅😅

avatar oomu | 

de la bien pensance ? de la bien.. pensance ? HAHA !

Le point est que le monde de l'entreprise et quiconque autour de vous ne sont que des choses à écraser et ponctionner au maximum possible selon VOTRE INTERET PROPRE et INDIVIDUEL

A vous d'estimer quand vous pouvez négocier/forcer un avantage, ou quand vous allez trop loin, mais c'est à chacun de voir selon ses priorités et arguments sur le moment.

Il est logique que des gens tentent de défendre leur position. c'est une position capitaliste et individualiste des plus froides.

c'est l'antithèse de la "bien pensance": c'est la compétition perpétuelle. même vis à vis de votre employeur et inversement.

vous ne devez rien à votre employeur, lui ne vous doit rien non plus, au delà du contrat de travail.

avatar andr3 | 

@

Au risque d’en énerver plus d’un, je partage ton point de vue. Je bosse depuis plus de 30 dans l’IT et j’ai bien souvent changé de boulot quand la boîte où je bossais ne rencontrait plus les aspirations.

Depuis 2012, c’est plus pareil … je suis free-lance … 👍

avatar David Finder | 

@

Va dire ça aux collègues de Lyon ! Dans des Store où on ne peut parfois pas faire un pas sans se faire littéralement attraper le t-shirt par un client alors que ça fait 20 minutes qu’on essaye de prendre notre pause déjeuner, c’est juste hallucinant de vouloir rétrécir la zone de vente tout en interdisant dans le même temps le télétravail !!!

Tu n’imagines pas le nombre de stores qui ont été mal conçus dès le départ. A croire qu’Apple ne savait pas ce qu’elle faisait. Et je te parle des Store français qui ont 10 ans. À plus de 100 employés sur le terrain pour des salles de pause qui ne peuvent parfois accueillir que 10 personnes sans qu’on ne se marche dessus… et je connais, je vis ça tous les jours.

Certaines choses ont changées, à force de se plaindre. Et faut pas rêver, les managers et Store Leaders sont très souvent de notre côté, puisqu’ils vivent le terrain aussi !

C’est pas parce que tu critiques des choix de ton entreprise que tu n’aimes pas ton entreprise !
Critiquer certaines choses ne veut pas dire vouloir changer LA SOCIÉTÉ ! Ces 2 choses ne sont pas opposées ! Faut aussi se dire que parfois, la direction d’une boîte peut avoir une mauvaise vision du terrain, et dans le cas d’Apple, il y a tellement d’étapes à franchir avant que ça arrive tout en haut, qu’il faut parfois donner de la voix.

Apparemment, t’es pas vraiment encore arrivé dans le monde du travail.

avatar BingoBob | 

@

J’ai rarement lu un commentaire aussi nul. Une boîte n’est jamais parfaite et a toujours moyen de s’améliorer. Les jeunes ne valorisent plus la valeur travail comme leurs aînés, qui souvent, souffraient en silence, ou jouaient d’un masochisme pur.
C’est ça qui a changé. Le management exige le meilleur de toi. En échange, tu as aussi le droit d’exiger le meilleur du management, et espérer qu’il s’adapte à tes besoins. Aucune grande entreprise ne réussit en maltraitant ses salariés, surtout les hauts potentiels qui iront voir ailleurs.

Sinon, très chouette article !

avatar Fredouille14 | 

@

👍

avatar oomu | 

"C’est sidérant cette nouvelle génération qui passe son temps à se plaindre, et j’en fais partie de cette génération de 20-30 ans qui arrivent sur le marché du travail et qui pensent que tout leur est dû et que les entreprises et patrons doivent se plier à leurs désidératas."

trop gentil.

avatar Fredouille14 | 

j’attends d’Apple, de bons produits et une concurrence qui puisse me faire douter (pour entretenir l’émulation) - tant qu’apple respecte la loi le reste je m’en fiche un peu.

Après libre à chacun d’acheter un produit d’une boite car elle est plus progressiste qu’une autre - et alors là bon courage, apple, google, microsoft, huawei ou samsung, …

apple semble vouloir se diversifier géographiquement au-delà de la Silicon Valley, pas impossible que ce soit en lien - pour montrer à quelques uns qu’ils peuvent être remplacés par des gus à 500 ou 5000km.

avatar Fennec72 | 

Qu’en est-il des théories récurent sur des fuites organisées par Apple pour alimenter le buzz et faire monter l’excitation à l’approche de la sortie d’un produit Apple?

avatar Brice21 | 

@Fennec72

Des carabistouilles pour conspirationnistes en herbe.
Ça tient pas la route économiquement versus l’effet de surprise sur les ventes et le Big Bang PR.

avatar Hasgarn | 

Très chouette article !
Merci MacG 👍

avatar TWIN92 | 

Sur ce sujet, Steve Jobs avait là encore une vision claire et assumée. Le rôle d’une entreprise n’est pas de faire de la politique, mais du business. Ce qui n’est pas toujours compatible avec le fait de donner des leçons de morale.
C’est là où la direction de Tim Cook risque de se prendre les pieds dans le tapis.

avatar DavidAubery | 

Merci MacG : j’adore quand vous publiez ce type d’article. Du factuel et de l’analyse. Encore ! Et en route pour les 10.000 abonnés ✅

avatar Sindanárië | 

Pfff. Ils sont pas doués ces gens qui veulent trahir un secret d’Apple. Qu’ils les fassent diffuser par des russes… Apple ne pourra rien faire contre eux, au mieux ! 😂

avatar oomu | 

"On pense à Kim Scheinberg, la femme d'un ingénieur d'Apple à qui on a demandé « d'oublier tout ce qu'elle avait vu » à propos des travaux de son mari."

à propos des exigences de sécurité et conjoints : https://www.penny-arcade.com/comic/2007/05/23/

The bomb says no, Brian.

CONNEXION UTILISATEUR