La gestion par Apple des affaires de harcèlement critiquée par des employées

Stéphane Moussie |

Le département des ressources humaines (RH) d'Apple n'est pas toujours à la hauteur dans la gestion des affaires internes de harcèlements ou d'agressions sexuelles, indique le Financial Times qui a mené une enquête aux États-Unis.

Le journal rapporte le cas de Megan Mohr, abusée par un collègue lors d'une soirée, qui n'a pas trouvé de soutien auprès des ressources humaines après son signalement. D'autres victimes d'agressions ou de harcèlements reprochent à Apple son apathie dans ce genre d'affaires. Sur quinze victimes interrogées par le Financial Times, huit déclarent avoir subi des représailles après avoir rapporté leur agression, et sept estiment que les RH ont été décevantes voire contre-productives.

Dans sa réponse au journal, l'entreprise a assuré qu'elle s'efforçait de mettre en place « un environnement dans lequel les employés se sentent à l'aise pour signaler tout problème ». Elle a néanmoins reconnu qu'il y avait eu des manquements dans la gestion de certaines affaires. « Certains cas soulevés ne reflètent pas nos intentions ou notre politique. Nous aurions dû les traiter différemment. […] Nous allons apporter des changements à notre formation et à nos procédures », a déclaré Apple.


avatar JohnWalker | 

Bientôt des chiffonnettes en peau de zob d’employés Apple ? Là, Apple aurait la classe 🤷‍♀️

avatar IsaPain | 

@JohnWalker

Nul, c'est drôle à 0%.

avatar JohnWalker | 

@IsaPain

Notre société évolue mal très mal.

avatar romain31000 | 

« Nous allons apporter des changements à notre formation et à nos procédures ». Ce genre de réponses 🤮
Il faudrait surtout accompagner et soutenir les employés concernés, les dédommager et sanctionner les employés fautifs

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@romain31000 "Il faudrait surtout accompagner et soutenir les employés concernés"
Non :
Il y a le particulier et le général. S'il est important de "réparer" la faute particulière repérée, il est encore plus important sur le mode structurel d’empêcher ce dysfonctionnement de se reproduire.
Donc oui bien sur il est souhaitable que ce cas particulier soit traité au mieux, mais le plus important est bien de créer des conditions pour que cela ne puisse plus se reproduire.

avatar corben64 | 

@romain31000

C’est gentil de vouloir jouer au DRH… 🤦‍♂️

avatar cosmoboy34 | 

@romain31000

Ne pas juger trop tôt sans connaître le détail des faits en question. D’une part il y a toujours 2 versions d’autre part on est dans une époque où tout devient du harcèlement et parfois c’est une carte utilisée un peu facilement. Il est préférable de s’abstenir de faire des déductions en l’absence de fondement ou non de ces affaires internes.

avatar Paquito06 | 

Les enquetes FT, ca vaut bien les plaintes du NYT 😊

“Le journal rapporte le cas de Megan Mohr, abusée par un collègue lors d'une soirée, qui n'a pas trouvé de soutien auprès des ressources humaines après son signalement.”

Une soiree sur le lieu de travail apres une derniere reunion, ou en after party avec alcool et drogues comme on en fait partout dans la bay area? Ca va etre difficile pour les RH, apple ou pas.

avatar Ensearque | 

@Paquito06

Les soirées du jeudi soir et after work en IDF sont nombreuses et ça n’empêche pas les RH d’enquêter et de faire remonter les faits à la police.

Dans les cas évoqués, la victime donne l’identité de son agresseur. Je ne vois pas comment Apple n’arrive donc pas à améliorer la situation.

avatar Paquito06 | 

@Ensearque

“Les soirées du jeudi soir et after work en IDF sont nombreuses et ça n’empêche pas les RH d’enquêter et de faire remonter les faits à la police.”

Oui, ca ne me choque pas, en effet.
Et en meme temps, lors d’une soiree, je me fais harceler ou toucher, je vais pas envoyer un email a un RH (y a un turnover chez les RH en plus, laisse tomber), ils y comprennent rien (et j’ai travaillé avec les RH des Gafa/top tier bank dans de nombreux pays) dès que ca sort de la paperasse pour signer un contrat. Niveau lois, reglementation, visa, social, c’est une cata. Je vais au commissariat le plus proche, direct, de toute facon c’est la police/justice qui traite ca, pas les RH. Y a pas besoin d’etre une lumiere pour comprendre ca, mais si ca n’effleure toujours pas l’esprit, en 2022, y a un probleme.

“Dans les cas évoqués, la victime donne l’identité de son agresseur. Je ne vois pas comment Apple n’arrive donc pas à améliorer la situation.”

Plein d’elements font que, Apple ne peut pas ou n’a pas a gerer cela.

avatar samgrosfite | 

On croirait la réponse sortie d’un manuel de management ou de PR quel cliché et surtout quelle honte. En opposition complète avec leur discours public et marketing.

avatar romain31000 | 

@samgrosfite

👍

avatar Spinaker | 

Mais comment faites vous pour avoir de tels propos, si appuyés, sans même connaître le début du commencement des histoires en question ?

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

on avait un manager comme ça dans un AS sur paris, à la limite du harcèlement moral, mais comme les résultats étaient au rdv c’était sa parole contre celles des salariés…
Le pire c’est qu’il a fait son petit bout de chemin alors que les salariés sont soit partis soit mutés

avatar Paquito06 | 

Ah d’ailleurs, est ce qu’en France on a des cameras dans les ascenseurs au bureau maintenant?
Ca m’avait agreablement surpris quand j’etais arrivé aux US y a 10 ans de voir ca, alors que j’en n’avais pas vu a Paris. Ca coupe tous les doutes qu’on peut avoir quand 2 personnes se retrouvent seules.

avatar Ensearque | 

@Paquito06

Pas toutes, mais oui il y en a pas mal.

Par contre il me semble que seule les forces de police ont accès à ces vidéos.

avatar Paquito06 | 

@Ensearque

Ok :)
Pour les videos, aucune idee. Je pense que la securite de la boite (ou sous traitant) y a acces 🤔

avatar Insomnia | 

Apple qui s’excuse, on a pas l’habitude de ce genre de situation donc on fait rien 😏 ou on se trompe 😒 Apple a suffisamment les moyens pour trouver le personnels capables de traiter ce genre d’agression.

avatar Paquito06 | 

@Insomnia

“Apple a suffisamment les moyens pour trouver le personnels capables de traiter ce genre d’agression.”

On nous fait chier avec apple qui floute des photos et scan les phototheques icloud, c’est pas son job etc., etat de droit, apple c’est pas la police ni la justice, mais aujourd’hui faudrait qu’apple s’occupe des agressions sexuelles? Hmmmm. That’s a NO.

avatar Insomnia | 

@Paquito06

Pardon ? Au sein de son entreprise Apple est responsable des actes qu’auront commis ces employés, si Apple ne les déclare pas en sera responsable fasse à la loi, est ce si compliqué ? C’est bien beau de prôner la pomme mais bizarrement certains trouvent toujours une excuse.

avatar Paquito06 | 

@Insomnia

“Pardon ? Au sein de son entreprise Apple est responsable des actes qu’auront commis ces employés, …”

On ne sait pas si c’est sur le lieu de travail. C’est en soirée.

avatar Insomnia | 

@Paquito06

Dans la cadre de l’après travail et l’agresseur présumé et la victime travaillent sur le même lieu, Apple est au courant des faits et se doit de réagir que les faits soient dans ou en dehors.

avatar Paquito06 | 

@Insomnia

“Dans la cadre de l’après travail et l’agresseur présumé et la victime travaillent sur le même lieu, Apple est au courant des faits et se doit de réagir que les faits soient dans ou en dehors.”

Le jour où mon employeur est au courant de ce que je fais chez moi dans un cercle privé… ca pose probleme a personne? … en attendant, il serait peut etre bon d’alerter les bonnes personnes.

avatar IceWizard | 

@Insomnia

« Dans la cadre de l’après travail et l’agresseur présumé et la victime travaillent sur le même lieu, Apple est au courant des »

Ah bon, ils ont des télépathes pour scanner l’esprit des gens ? Tu confonds rêves et réalité, fantasmes et Science Fiction !

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Harcèlements ? Agressions sexuelles...
"Megan Mohr, abusée par un collègue lors d'une soirée" !
Mais que vient faire le RH dans cette histoire ? C'est à la police et à la justice de réprimer ces crimes. Ce n'est ni à moi, ni à vous, aux réseaux sociaux de juger de cette affaire qui nous reste incompréhensible faute d'informations détaillées;

"abusé"... ça à l'aire bien "grave" mais cela veut dire quelque chose pour vous? ou cette dénomination est suffisamment floue pour décrire des faits répréhensibles par la loi dans certains cas ? répréhensibles par la morale dans d'autres ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

J'ai trouvé sur Internet une description de ce qu'a subi Megan Mohr.
Cela semble bien correspondre à une agression sexuelle devant être investigué par le système judiciaire.
Je continue à ne pas comprendre ces victimes qui affirment avoir été violées ("two instances of serious sexual assault including being raped") et qui attendent d'Apple une solution. Cela nécessiterait des investigations policières, et ce n'est heureusement pas à Apple de juger de ces questions. Si nécéssaire, c'est aussi à la justice d'imposer une distance entre les deux parties tant que l'affaire n'a pas été jugée)

avatar IsaPain | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Tu n'as rien compris à l'évolution de notre société en matière de harcèlement ou abus sexuels...
De plus, l'employé se doit de veiller à ta sécurité au travail. C'est dans la loi.
Le travail de la justice doit se faire évidemment, en parallèle de mesures prises en entreprises.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@IsaPain "Tu n'as rien compris"
Pas de problème raconte moi ce que tu as compris.
La sécurité au travail... oui ! rien de neuf aucune évolution sur ce point là.
La sécurité en dehors des lieu de travail : heureusement pour les employés, l'entreprise n'a aucune légitimité pour s'en mêler.
En ce qui concerne cet article, il faudrait être particulièrement idiot pour prétendre avoir une idée tranchée après sa lecture sans avoir fait un travail sérieux d’enquête. Quelle plaie ces réseaux sociaux où chacun se croit habiliter de juger d'affaires sérieuses auquelles il ne comprend rien.
La justice est un objectif suffisamment sérieux pour qu'il ne soit ni du domaine du RH ni des réseaux sociaux

avatar IceWizard | 

@IsaPain

« Tu n'as rien compris à l'évolution de notre société en matière de harcèlement ou abus sexuels... »

Ce genre de propos venant d’un type appartenant à la clique qui savait pour DSK, et la manière dont beaucoup de producteurs exigent des faveurs sexuels de la part des actrices, parfois d’acteurs (c’est arrivé à l’un de mes amis, dans le milieu du théâtre) et N’ONT RIEN FAITS ET MÊME PROTÉGES LES CRIMINELS est particulièrement gerbant !

avatar BingoBob | 

Que veut dire « abuser ? » et que peux faire un RH quand c’est parole contre parole ?
A part monter un dossier et attendre que d’autres victimes présumées se manifestent…

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@BingoBob
Un RH n'a rien à faire dans cette histoire. Cela concerne la victime + criminel éventuel, le juge et leurs avocats...
Pourquoi la victime va voir le RH et non pas la police dans cette histoire criminelle ?
Probablement les victimes + avocats ont bien envie d'attaquer Apple car c'est là qu'il y a un maximum de blé à faire, c'est probablement un aspect central caché de cette histoire.

avatar debione | 

@J'en_crois Pas_mes yeux:

Donc toi, si tu te fais violer par ton collègue, tu retournes le lundi matin au boulot, t'assieds sur le siège d'à côté, et tu fermes les yeux en espérant que cela ne se reproduise plus? Ton travail n'en sera pas impacté? Et donc comme les RH n'ont rien à faire dans cette histoire, c'est toi le violé qui se fera mettre à la porte par manque de rentabilité?

Quel manque d'humanisme, c'est sidérant...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@debione
"Si je me fais violé..." : je vais à la police et en fonction des éléments que je leur fournirai et de l’enquête, le "violeur présumé innocent" sera mis en détention préventive, ou encore en liberté avec interdiction de m'approcher, ou etc
@debione, ce n'est pas à l'employeur de faire la justice, de déroger à l'innocence présumé, il n'a pas non plus la moindre compétence pour faire l’enquête.
Je gerbe sur ces réseaux sociaux et leurs crétins qui voudraient juger derrière leur ordinateur d'une situation dont ils ignorent presque tout.

CONNEXION UTILISATEUR