Attac a redécoré l’Apple Store des Champs-Élysées [MàJ]

Nicolas Furno |

À moins d’une semaine de son ouverture — ce sera le dimanche 18 novembre à midi —, la nouvelle boutique d’Apple sur les Champs-Élysées est la cible d’Attac. Une équipe de l’association a modifié tôt ce matin les illustrations posées par le constructeur en attendant l’ouverture. Ces dessins doivent mettre en avant le programme de formations gratuites Today at Apple, mais elles sont détournées pour inciter l’entreprise à payer davantage d’impôts en France.

@attac_fr
@attac_fr

Ce n’est pas la première fois qu’Attac s’en prend à Apple via ses boutiques françaises. Des militants de l’association ont déjà occupé plusieurs Apple Store pour protester contre les pratiques d’optimisation fiscale de la firme californienne. Le nouveau magasin des Champs-Élysées deviendra sûrement le plus connu en France, probablement aussi le plus fréquenté, et on pouvait s’attendre à une intervention de l’association altermondialiste.

https://www.youtube.com/watch?v=dTsMeOzD3II

[MàJ 12/11/2018 09h50] : cela n’aura pas trainé ! Comme le montre cette photo que nous a envoyée un lecteur, Apple a rapidement entrepris de nettoyer les affiches de sa boutique, enlevant tous les ajouts apportés par Attac ce matin.


avatar kino | 

Si vous mangiez moins de viande, votre cerveau fonctionnerait mieux...parce que là, vos propos sont nauséabonds....

Non seulement ils le sont, mais en plus, je ne vois pas où est le rapport avec le fait qu'Apple ne paie pas des impots sur les sociétés?

Je n'achèterais plus jamais un produit apple si cette entreprise continue à se comporer comme une voleuse et une profiteuse.

avatar NathanRDN | 

Ce qui me pose problème avec eux c’est que dans le fond ils ont raison mais leur manière de le faire est ridicule à chaque fois.

avatar pagaupa | 

@NathanRDN

Moi je trouve ça drôle...

avatar 8enoit | 

@NathanRDN

Le problème des impôts est du côté politique car Apple reste dans la légalité pour ce qui est de l’optimisation fiscale. Donc le message s’adresse avant tout à Macron et ses homologues européens.
Sur la forme il s’agit de toucher l’image d’Apple. Et c’est bien joué de la part d’attac sans être violent.

S’il s’avère qu’Apple a triché en utilisant les paradis fiscaux, là c’est la justice qui doit s’en mêler. J’espère qu’on peut compter sur Vestager et son armée d’enquêteurs.

Quant aux Vegans, d’accord pour punir les filières d’abattoirs irrespectueuses des législations, d’accord également pour améliorer le contrôle.

D’accord aussi pour mettre en prison les Vegans qui terrorisent les bouchers et charcutiers. Ces intolérants haineux (si tu ne penses pas comme eux, ils te montrent du doigt) me donnent juste envie de manger plus de viande, moi qui n’en mange pas tous les jours.

Le veganisme est pratiqué par les mêmes qui prônent le « vivre-ensemble » alors qu’eux-mêmes sont incapables d’accepter qu’on pense autrement qu’eux. Imposture totale.

avatar lepoulpebaleine | 

@NathanRDN

C’est un peu mon avis. Ils ont raison, mais ils m’énervent. Peut-être car ils se prennent trop au sérieux ?
Dans un genre différent, je préfèrent les FEMEN. Pas pour leurs nichons (on peut en voir partout) mais pour leur côté transgressif et un peu barge.
Attach sont trop « intellos »...

avatar jaymcfly | 

@NathanRDN

Exactement.

avatar brunnno | 

Moi ça m’amuse ?

avatar frankm | 

Moi aussi, je vais recevoir mon XR aujourd'hui, à la tienne Attac !

avatar iVador | 

J'attends avec impatience les commentaires des débiles qui vont prendre la défense de l'optimisation fiscale des multinationales, alors qu'eux même en sont victimes en devant payer plus d'impots pour compenser.

avatar oomu | 

Pas de soucis,je paierai à leur place. En fait il m’arrive aussi de faire des dons à Attac à la place des débiles

Vous voyez; encore plus débile ici. Je soutiens cet activisme. Donc tout va bien.

-
« Hulalala des affiches sur les murs. Qui va payer la colle et le ménage ? »

Le Oomu, toujours le Oomu. Il est là pour ça.

-
Le soucis avec Apple et les autres boites dont on se fiche: c’est légal.

Il faudrait surtout monter les gens contre les politiciens. Sur ce sujet là.

-
On aura droit aux commentaires habituels comme à chaque fois. Donc je ressortirai mes vieux commentaires.

avatar olivier9275 | 

@oomu

C’est légal oui, en partie. Mais le problème vient surtout du fait que les règles fiscales ont été établies dans un « ancien » monde (industriel) et que nos politiques n’ont pas su anticiper la situation des grandes entreprises IT, organisées de manière totalement différente, et qui peuvent échapper à la fiscalité traditionnelle de ce fait.

On peut en vouloir à nos politiques, mais plus pour leur manque d’anticipation, leur incompétence finalement, que parce qu’ils auraient mis sciemment en place des règles favorables aux GAFA et consorts.

avatar oomu | 

Oui.

avatar raphta | 

C'est légal ET voulu ... malheureusement.
Il y a une concurrence inter étatique pour attirer les grosses entreprises. Les états sont prêt à renoncer à l’impôt des sociétés pour obtenir un peu d'emploi.
La source du problème, c'est la mondialisation économique et d'internet, alors qu'il n'y a aucun gouvernement pour réguler ce marché. Un vrai bonheur pour les entreprises.

avatar olivier9275 | 

@raphta

Non pas voulu. Seulement, les règles fiscales n’ont pas évolué aussi vite que l’économie. C’est en train de changer mais lentement...

avatar raphta | 

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/thunder-power-devoile-le...

voici un exemple ou les politiques valident l'évasion fiscale...

avatar IceWizard | 

@olivier9295
"C’est légal oui, en partie. Mais le problème vient surtout du fait que les règles fiscales ont été établies dans un « ancien » monde (industriel) et que nos politiques n’ont pas su anticiper la situation des grandes entreprises IT, organisées de manière totalement différente, et qui peuvent échapper à la fiscalité traditionnelle de ce fait."

Mouais .. l'optimisation fiscale des grosses boîtes repose essentiellement sur les tarifs de transferts de bien internationaux au sein d'une même entreprise. Ce mécanisme est connu depuis fort longtemps. Il a notamment été expliqué en détail dans le film français "1000 milliards de dollars", d'Henry Verneuil sorti en 1982 .. On ne peut pas dire que les "politiques ne savaient pas".

avatar olivier9275 | 

@IceWizard

Ce que les politiques ne savaient pas, c’est que les pratiques de prix de transfert et leurs effets sont démultipliés dans l’économie numérique.

Quand tu travailles dans l’industrie lourde, tu peux transférer des bénéfices dans des pays sympas en jouant sur les prix de transferts, mais dans des proportions limitées (même si ça représente déjà des sommes importantes).

Mais quand tu travailles dans le numérique, où l’essentiel des revenus est lié à des prestations intellectuelles (R&D, licences, logiciels, magasins d’applications etc.), les limites sont beaucoup plus souples, et tu peux du coup localiser des portions encore plus importantes de tes revenus et résultats dans ces pays sympas.

Du coup, ce qui était un problème « acceptable » avant est devenu intolérable avec l’éclosion des géants du numériques. Et les sommes effacées de l’impôt ont bondi.

avatar vince29 | 

@olivier9275 Ce que les politiques ne savaient pas, c’est que les pratiques de prix de transfert et leurs effets sont démultipliés dans l’économie numérique.

Bien sûr. Prenez nous pour des jambons.

avatar olivier9275 | 

@vince29

Renseignez vous. Personnellement, je ne me renseigne pas en regardant des films ou des émissions niaiseuses sur France 3

avatar IceWizard | 

@olivier9275

Techniquement parlant, Apple n'est pas une entreprise numérique, l'essentiel de son activité consistant à vendre des produits physiques. Les dizaines de milliards d'optimisation fiscales sont faites sur les ventes d'iPhone, d'iPad et de Mac. Comme par exemple mon MPB acheté sur le refurb français, mais facturé par une filiale hollandaise d'Apple, en exploitant exactement le mécanisme décrit dans le film de 1982 ..

avatar olivier9275 | 

@IceWizard

???

L’essentiel des revenus tirés de la vente des produits est considéré comme venant des activités intellectuelles de la firme. Le produit physique (iPhone par exemple) ne vaut pas grand-chose. Ce qui permet d’accroître massivement la part des revenus transférables dans un pays « sympas » sous la forme de redevance.

Cela parce que la valeur de l’iPhone tient en grande partie dans les études de conception et l’OS qui le fait fonctionner.

C’est très différent de l’industrie automobile par exemple, qui utilise le même type de schéma, mais de façon nettement plus limitée compte tenu de leurs produits et de la nature de leurs marges.

Je ne parle même pas des revenus tirés des app stores.

avatar Maczard | 

@iVador

Alors je vais faire partie des débiles ....

Parce l’optimisation fiscale, même si elle peut-elle considérée comme amorale, n’en reste pas moins légale.... je la pratique moi-même lorsque je bénéficie de réduction d’impôts lors de travaux dans ma maison, ou que je déclare la nounou de mes enfants ou des dons aux associations caritatives, aux pompiers et éboueurs, ou aux partis politiques qui font élire des parlementaires qui concoctent des niches fiscales pour pouvoir faire en toute légalité de l’optimisation fiscale.....

Et la boucle est bouclée !!!!

Pas toi ?????

avatar olivier9275 | 

@Maczard

Ça n’a rien à voir. Les niches fiscales sont prévues et voulues par les gouvernants pour soutenir un secteur en particulier (ex: l’embauche de personnel à domicile, qui permet de donner un emploi à des gens qui seraient au chômage sans cela).

Dans le cas d’Apple et des autres, on parle de jouer avec les règles fiscales pour localiser des revenus dans des pays où ils n’ont presque pas d’activité et où les taux d’impôt sont très faibles. Et surtout des jouer avec des règles fiscales pas prévues pour cela initialement. Mais simplement mal faites et pas adaptées à leur situation. Donc oui c’est légal, mais pas voulu. Heureusement, les règles sont en train de changer.

avatar Maczard | 

@olivier9275

Bah si justement... sauf que dans le cas d’Apple ça se situe au niveau des états.

Je ne suis pas si gourmand ... et j’ai moins d’argent pour profiter des lacunes des systèmes fiscaux légaux en général et du français en particulier, en payant une flopée d’avocats fiscalistes qui rentabilisent leurs honoraires.

avatar frankm | 

Parfait tout est dit. Et oui celui qui profite le plus de la backdoor fiscale est celui qui l'a créée !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR