Irresponsabilité fiscale : Apple parmi les pires multinationales

Mickaël Bazoge |

Les multinationales du numérique paient peut-être tous les impôts dus, mais dans les faits, et comme le dernier rapport de Fair Tax le confirme, ces grandes entreprises sont très loin de jouer franc jeu vis à vis des administrations fiscales du monde entier. À commencer par Apple.

De gauche à droite : les impôts réellement payés par les Silicon Six ; les provisions pour régler ces impôts ; le montant des impôts en fonction du taux d'imposition standard ; le montant en fonction du taux moyen constaté dans les pays de l'OCDE.

Fair Tax, un organisme britannique à but non lucratif qui certifie les commerces, les entreprises et les organisations responsables devant l'impôt, a analysé sur la période 2010-2019 les rapports trimestriels et annuels des « Silicon Six », ces six mastodontes américains du numérique que sont Amazon, Facebook, Google, Netflix, Apple et Microsoft.

Globalement, la différence entre ce que ces sociétés ont provisionné pour régler leurs impôts et ce qu'elles ont réellement payé s'établit à 100,2 milliards de dollars. En dehors des États-Unis où le taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises s'établit à 35%, ces entreprises parviennent à réduire ce taux à 8,4% seulement. Les bénéfices réalisés par ces grands groupes un peu partout dans le monde sont siphonnés dans des pays à la fiscalité avenante comme les Pays-Bas, l'Irlande, le Luxembourg ou encore les Bermudes.

L'organisme classe les six entreprises en fonction de leur niveau d'irresponsabilité fiscale. Amazon est le pire du lot : le géant du commerce en ligne n'a réglé que 3,4 milliards de dollars sur les huit années examinées, soit un taux de versement réel de 12,7% sur ses profits. Il est vrai aussi que les profits restent relativement modestes pour Amazon.

Facebook affiche le taux de règlement fiscal le plus bas des six, avec 10,2% globalement ; Google s'est contenté d'un taux de 15,8%, tout comme Netflix. Microsoft a l'attitude la « moins agressive » contre l'impôt, l'éditeur ayant réglé 46,9 milliards de dollars sur la période, soit un taux d'imposition sur les profits de 16,8%. Quant à Apple, qui se présente comme le « plus grand payeur de taxes au monde » avec une contribution de 93,8 milliards de dollars sur la décennie (pour des bénéfices de plus de 548 milliards), le taux reste toutefois relativement modeste à 17,1%.

Ce rapport appelle à la mise en place de nouvelles règles de taxation internationale pour ces entreprises multinationales qui savent mieux que quiconque tirer sur les ficelles de l'optimisation fiscale. Exploiter les failles des systèmes fiscaux n'a rien d'illégal, mais quand on se présente comme une entreprise citoyenne, ces pratiques apparaissent comme moralement douteuses.

avatar fousfous | 

Bah non Apple n'est pas dans les pires vu que le taux est le plus haut, c'est un peu mensonger le titre la.

avatar IceWizard | 

@fousfous

D'après le document original cité en source de l'article, Apple est en 5iéme position.

Par contre, c'est un classement uniquement pour les sociétés AMERICAINES ! Il serait intéressant d'y ajouter aussi quelques grosses entreprises asiatiques opérant dans le même secteur (suivez mon regard ..) !

avatar bonnepoire | 

@ IceWizard
Et Total?

avatar Eldemian | 

"Oui mais regardez, les autres font pareils" n'est pas vraiment une bonne défense.

avatar frankm | 

@fousfous

De toutes façons ils utilisent les astuces fiscales qui ont été mises en place par les divers gouvernements pour les intérêts propres des dirigeants de ces mêmes gouvernements.
Vaut mieux en rires et s’en plaindre

avatar debione | 

C’est comme dire que les hackers utilisent les astuces mis en places par les sociétés pour leurs intérêts propres...

avatar Billytyper2 | 

@debione

J’y avais pas pensée 😳

avatar bonnepoire | 

@ debione
Ben non. Elles restent dans le cadre légal alors que le hacker c'est plutôt celui qui se planque dans des paradis fiscaux avec des comptes opaques. Comme les syndicats en fait...

avatar debione | 

@bonne poire
Non hacker quelque chose n’est pas forcément illégal... il y a même des concours organisé par les boites qui vont se faire hacker... C’est vous qui étendre le terme a uniquement des voyous voulant de l’argent.
Hacker, c’est profiter d’un ensemble si compliqué qu’il y aura forcément des chemins empruntable pour atteindre ce qui devrait ne pas être atteignable. Et pas forcément de manière illégale. Je peux hacker mon iPad ( non je sais pas faire soyons honnete🥳)et y mettre Palm os... je ne suis ni voleur, ni n’ai enfreint une seule loi de mon pays.
La c’est la même, ces boites hackent le système fiscale, et pour le coup, ils rejoignent complètement votre description du début, vu que ces boites ont tous des comptes dans des paradis fiscaux...

avatar Bigdidou | 

@debione

« C’est vous qui étendre le terme a uniquement des voyous voulant de l’argent. »

Le simple fait de s’introduire volontairement dans un système informatique protégé pour lequel on ne t’a pas donné de permission d’accès est un délit.

avatar jaymcfly | 

@Bigdidou

Non.

avatar Bigdidou | 

@jaymcfly

« Non. »

Oh, si.
Et heureusement.
Tu t’imagines quoi ? Que sous prétexte qu’une porte est mal fermée tu as le droit de fourrer ton nez partout ?

Avec tout un cortège de lois à ce sujet depuis une base en 1988, renforcée en 2004.
Un petit effort et tu devrais retrouver tout ça.

avatar debione | 

@Bigdidou
Quand vous montez un hackintosh ( qui porte d’ailleurs bien son nom) , vous ne vous mettez pas en opposition avec la loi, la même si vous jailbreaker votre iPhone... et pourtant ce sont des actes de hacking....
Ce qui est interdit, ce n’est pas le hack, c’est utiliser le hack afin de commettre un délit, comme subtiliser des données, ou autre...

avatar Bigdidou | 

@debione

Non, la simple intrusion dans un système est un délit.
C’est pas une histoire d’opinion.
Tu n’as pas le droit de t’introduire dans un système sécurisé dans lequel tu n’es pas explicitement invité.
Pas plus que tu n’as le droit d’entrer chez qui que ce soit sous prétexte que la porte est mal fermée.

Après, je vois pas trop le rapport avec monter un hackintosh, effectivement, ou s’amuser avec les protection de son propre matériel.

avatar debione | 

@Bigdidou
On se bat sur les mots, mais non hacker quelque chose n’est pas FORCÉMENT un délit. Quand vous vous amusez avec les protections de votre matériel, vous hacker, si vous participez à un concours de hacking organisé par Apple, la police ne vous attendra pas à la sortie...

C’est en ce sens que je fais u. Parallèle. Vous pouvez hacker le système financier d’une manière légale ( pas très moral mais légal) ou vous pouvez hacker le système financier d’une manière illégale.
Et les grosses boites de ce monde ont des armées de hackers afin de hacker de manière légale le système d’imposition. Et certain sont tellement à la limite que très régulièrement ont vois de gros redressement d’impots.

avatar bonnepoire | 

@ debione
Tu es la malhonnêteté intellectuelle personnifiée. J'imagine qu'on peut rentrer chez toi en forçant le barillet. C'est juste une question de point de vue...

avatar Bigdidou | 

Doublon

avatar Dimemas | 

Non

avatar Lelong | 

C'est normal il est difficile d'avoir les bons chiffres à déclarer avec le clavier papillon ... un zéro ou plusieurs peuvent malencontreusement ne pas avoir été saisis sur la déclaration fiscale ...
ok, je sors ... bonnes fêtes à toutes et tous!

avatar webHAL1 | 

@Lelong

😂

avatar jean_claude_duss | 

@Lelong

🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

avatar pagaupa | 

@Lelong

Mdr...

avatar iVador | 

Aux états de s’entendre pour boucher les failles du droit fiscal.

avatar PacmanJones | 

@iVador

Pour l’UE je crois qu’il faut l accord de tous les etats membres sachant le luxembourg, l irlande et les pays bas refuseront. Autant s’économiser du temps.

avatar ForzaDesmo | 

iVador
Aux états de s’entendre pour boucher les failles du droit fiscal.

Quand tu vois que l'Irlande et le Luxembourg tirent la couverture à eux, c'est clair que pour avoir une politique européenne où il faut l'unanimité pour le lever le petit doigt, c'est pas gagné.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR