Test du MacBook Pro 15" mi-2015 Core i7 2,5 GHz

Stéphane Moussie |

Avoir une carte graphique dédiée dans un MacBook Pro coûte maintenant très cher. Depuis la hausse des prix intervenue en mars, le MacBook Pro 15" haut de gamme est vendu 2 799 €. Équipée depuis peu d'une nouvelle carte graphique jusqu'à 80 % plus rapide que la précédente, selon Apple, et d'autres nouveautés périphériques, cette édition mi-2015 vaut-elle le coup ? Réponse dans notre test.

Cliquer pour agrandir

Configurations et prix

Depuis fin 2013, la carte graphique dédiée est réservée au MacBook Pro 15" haut de gamme. Une machine qui a toujours été onéreuse, et qui l'est encore plus depuis la hausse des tarifs de mars due aux fluctuations monétaires. Cette configuration a pris 300 € pour atteindre les 2 799 €.

Pour cette (sacrée) somme, on a droit à un processeur Core i7-4870HQ quadricœur à 2,5 GHz (Turbo Boost jusqu'à 3,7 GHz et présence de l'Hyperthreading), 16 Go de mémoire à 1 600 MHz, un SSD PCIe de 512 Go, et une carte graphique Intel Iris Pro épaulée par une AMD Radeon R9 M370X avec 2 Go de mémoire GDDR5.

En option, on peut choisir un processeur i7 cadencé à 2,8 GHz (+ 200 €) ainsi qu'un SSD de 1 To (+ 600 €).

Ce qui ne change pas

Esthétiquement, le MacBook Pro 15" mi-2015 ne bouge pas d'un iota. Il s'agit toujours d'un bloc d'aluminium de 2 kg à la fabrication irréprochable et au design épuré. L'écran Retina de 15" est magnifique et offre une surface d'affichage très confortable (jusqu'à 1 920 x 1 200 pixels).

La connectique est complète : deux ports Thunderbolt 2, deux ports USB 3.0, un port HDMI, un lecteur de carte SDXC, une prise casque et un port MagSafe 2. Pas de port USB C (ni de nouveau clavier à mécanisme papillon) comme sur le MacBook 12", mais il est trop tôt pour se plaindre de cette absence, cette nouvelle connectique ne va pas remplacer l'USB « standard » (type A) du jour au lendemain.

Le processeur n'évolue pas lui non plus, la faute à des puces de nouvelle génération (Broadwell H) qui tardent à arriver… et qui pourraient même ne jamais arriver. Intel pourrait les passer à la trappe et sortir directement la génération suivante, Skylake, dès la rentrée 2015. Bien malin celui qui sait quand Apple va intégrer ces processeurs Skylake à ces ordinateurs. Une mise à jour moins de six mois après la sortie d'une nouvelle machine est rare, mais ça s'est déjà vu avec le MacBook Pro 13" début 2013.

Ce qui change

La carte graphique

Si le processeur Haswell reste le même, le MacBook Pro 15" haut de gamme mi-2015 peut tout de même faire valoir une nouvelle carte graphique dédiée. C'est un élément particulièrement important de ce Mac, déjà parce que c'est le seul portable à en profiter, mais aussi parce qu'il rentre en compte dans les performances de bon nombre d'applications « professionnelles » (en fait, dans toutes celles qui savent tirer parti du GPGPU, à savoir l'utilisation de la carte graphique pour calculer des opérations à la place du processeur central). C'est une ressource potentiellement très importante de puissance.

La Nvidia GeForce GT 750M est remplacée par l'AMD Radeon R9 M370X. Le passage de Nvidia à AMD refroidira déjà tous ceux qui utilisent CUDA, la technologie de GPGPU de Nvidia prise en charge par plus de 275 applications. Mais il reste bien sûr OpenCL, la technologie concurrente et ouverte promue notamment par Apple.

Geekbench 3, qui teste les performances globales, met les MacBook Pro 15" haut de gamme mi-2014 (violet) et mi-2015 (jaune) au même niveau

La Radeon R9 M370X, qui n'apparait pas sur le site d'AMD, fait partie de la famille des R9 300 qui a été lancée le mois dernier. Son GPU, Cape Verde, n'est toutefois pas tout récent puisqu'il a été inauguré en 2012 avec les HD 7700. Cette carte dispose de 2 Go de RAM GDDR5 et se voit cadencée à 800 MHz. Une fréquence moindre que la GT 750M (925 MHz) qui s'explique certainement par sa propension à chauffer davantage à cadence égale.

Apple assure dans un communiqué de presse que « les graphismes distincts (sic) du MacBook Pro avec écran Retina lui confèrent des performances jusqu’à 80 % plus rapides grâce au processeur graphique AMD Radeon R9 M370X, que ce soit pour le montage vidéo dans Final Cut Pro X, le rendu d’images 3D dans les apps de graphisme professionnelles ou les jeux en haute résolution. »

Cliquer pour agrandir

Dans nos tests applicatifs, le MacBook Pro haut de gamme mi-2015 ne se distingue pas franchement de son prédécesseur. Le gain est à chaque fois minime, à l'exception de Final Cut Pro, qui tire parti du GPU, où on note une hausse des performances de 37 %. Mais peut-être faut-il aussi imputer cette amélioration à la dernière grosse mise à jour du logiciel.

Le test réalisé avec iMovie est celui qui met le mieux en avant l'importance de la carte graphique dédiée quand elle est bien prise en charge. L'export d'un clip 4K d'environ 4 minutes en une vidéo Full HD prend seulement 1 min 46 s avec le dernier MacBook Pro haut de gamme, quand il faut autour de 5 min sur la version sans GPU dédié. Le MacBook Air a, lui, besoin de plus de 7 min pour réaliser la même opération. Quant au petit MacBook 12", il lui faut plus de 9 min.

Sur ce test, le bémol est que le nouveau MacBook Pro 15" haut de gamme ne se démarque pas clairement de son équivalent de mi-2014.

Sur les tests purement graphiques, la déception est de mise. Avec l'animation 3D Valley Benchmark, le gain n'est que de 5 ou 10 % en fonction des réglages. Sur un autre test OpenGL, CineBench, on gagne environ 15 % de performances.

Pour le jeu vidéo, nous inaugurons un nouveau test avec Tomb Raider (la version sortie en 2013). Nous n'avons pas pu comparer les résultats avec le MacBook Pro 15" de l'année dernière, mais face à la première génération sortie mi-2012, les performances bondissent de 50 %.

Sur LuxMark, qui porte sur OpenCL, les performances globales ont quasiment doublées en trois ans.

Au bout du compte, la hausse de performances attendue n'est donc pas tout à fait au rendez-vous. Le bénéfice est marginal avec OpenGL. Il est un peu plus important avec OpenCL, mais certainement pas suffisant pour remplacer une machine récente. Il n'en reste pas moins que le MacBook Pro 15" haut de gamme écrase toujours tous les autres portables quand il fait parler sa carte graphique dédiée.

Un SSD ultra rapide

Les performances d'une machine ne se résument pas seulement à son processeur ou à sa carte graphique. Depuis quelques années, les SSD ont très largement contribué à rendre les Mac plus véloces. Ça se voit par exemple au démarrage, une opération qui prend moins de vingt secondes, ou à la sortie de veille, qui est quasi immédiate.

Déjà rapide, le SSD du MacBook Pro 15" devient carrément ébouriffant cette année. En lecture, le débit va jusqu'aux 2 Go/s par seconde que promet Apple. En écriture, on remarque une différence entre le SSD 256 Go du modèle d'entrée de gamme et le SSD 512 Go de la configuration haut de gamme testée ici. Ce dernier est plus rapide ; il grimpe jusqu'à 1,5 Go/s, tandis que l'autre ne va « que » jusqu'à 1,25 Go/s.

Concrètement, la copie d'un gros dossier de 8,76 Go comprenant 500 photos ne prend que 12 secondes avec ce stockage flash de 512 Go. Il faut ajouter deux petites secondes concernant le SSD 256 Go. Avec un disque dur 7200 t/min, comme celui de l'iMac Retina 5K d'entrée de gamme, la même opération prend 2 min 28 s ! Ceux qui manipulent des fichiers lourds (typiquement des vidéos) apprécieront sans nul doute la vitesse phénoménale de ce nouveau SSD.

Contrairement au SSD du MacBook, il n'utilise pas le nouveau protocole NVMe ni même un contrôleur fabriqué par Apple, mais il n'a visiblement pas besoin de ces raffinements pour être plus de deux fois plus rapide.

Un trackpad ingénieux

Comme le modèle d'entrée de gamme, le MacBook Pro 15" le plus cher gagne bien évidemment le trackpad Force Touch qu'on apprécie tant. Ce trackpad, qui ressemble au précédent mais qui fonctionne bien différemment, apporte du confort d'utilisation et ajoute une nouvelle dimension aux interfaces. Pour l'heure toutefois, peu de logiciels en tirent profit (lire Affinity Designer dessine avec le trackpad Force Touch & Pixelmator gère Force Touch et Photos). Mais la technologie est encore récente et Apple commence juste à élargir le nombre de machines qui en sont équipées. Pour chipoter, on trouve dommage qu'Apple n'en ait pas profité pour agrandir un peu sa surface. Vous trouverez des informations complémentaires dans ces articles :

Une autonomie qui n'est pas supérieure

Apple annonce une heure d'autonomie en plus grâce à une batterie à la capacité un peu supérieure (99,5 Wh au lieu de 95 Wh), soit jusqu'à 9 heures en navigation web sans fil et 9 heures également en lecture de films sur iTunes.

Nous n'avons pas constaté de hausse d'autonomie, celle-ci est même en légère baisse, mais elle reste très bonne. La batterie peut assurer une journée de travail, à condition de ne pas effectuer de tâches trop intensives. Si on tire beaucoup parti du GPU, par exemple en utilisant Final Cut Pro, on peut compter sur la machine pendant au moins deux ou trois heures.

Pour conclure

Finalement, cette mise à jour est mitigée. On apprécie énormément le SSD incroyablement rapide et le très pratique trackpad Force Touch. Mais il est dommage que le nouveau GPU n'ait pas un effet plus substantiel sur les performances graphiques. D'autant que le MacBook Pro 15" avec carte graphique dédiée n'a jamais coûté aussi cher. Dès lors, un renouvellement ne s'avère pas très intéressant.

Pour un nouvel achat, avant tout guidé par les performances, cette machine reste une valeur sûre ; il s'agit toujours très clairement du Mac portable le plus puissant de tous. Mais il faut aussi avoir en tête que des nouveautés importantes vont arriver dans les prochains mois, en particulier le Thunderbolt 3 et les processeurs Skylake.

Note

Les plus :

  • SSD ultra rapide
  • Trackpad Force Touch ingénieux
  • Superbe écran Retina
  • 16 Go de RAM en standard
  • Qualité de fabrication
  • Très bonnes performances

Les moins :

  • Hausse du prix
  • Pas de nouveau processeur
  • Nouveau GPU qui ne tient pas toutes ses promesses
8
10

Prix :

avatar Pommeduverger | 

Vivement les MacBook Pro skylake je frémis de l'avoir ce petit coquin !

avatar Gilnelki | 

@Pommeduverger :
Et pour le coup maintenant on sait quels ports on aura usb c mixé au TB. Mais combien ? 4?6?

avatar Pommeduverger | 

@Gilnelki :

2 ou 4 on verra

avatar bunios | 

J'ai hâte de voir ça aussi....d'où mon attente de changer mon MacBook Pro Classique.

A+

avatar pickwick | 

On est toujours dans l'attente.... Trigano est vraiment le roi ;-)

avatar phoenixback | 

Pas assez cher mon fils

avatar ardienn | 

La question c'est est-ce qu'il y aura refonte du design pour skylake.

avatar patrick86 | 

"La question c'est est-ce qu'il y aura refonte du design pour skylake."

Peut-être un nouvel affinement avec Thunderbolt 3 et USB-C.

avatar pillouti | 

@patrick86 :
Ce serait bien!

avatar jerome74 | 

Pour un affinement, il y a déjà le MacBook air et le MacBook.... Sur le MB Pro, moi j'espère surtout un épaississement pour proposer le fusion drive! Sinon à quel prix le mac avec 1 To de SSD!!!

avatar Pommeduverger | 

@jerome74 :

Justement Jérôme, à mon sens le MacBook Air va disparaître c'est évident mais Apple va probablement affiner le MacBook Pro pour le rendre aussi fin que le MacBook Air mais aussi puissant que les MacBook Pro. Enfin tu vois le truc.

Une gamme grand publique sous Core M pour des usages basique
Une gamme profession le sous Core I pour des usages plus poussé et polyvalent.

Le MacBook Air n'est pas si fin que ça au final et je pense qu'il doit être possible de faire un MacBook Pro de 1,6 mm d'épaisseur avec de l'USB TYPE C sans faire de compromis sur les performances.

avatar Un Type Vrai | 

Tu veux dire aussi puissant que les MBP de 2012 ?

Whaaa....

Ben je préfère un truc plus épais et plus puissant.

Pour info, on devrait avoir un bond de 120% coté CG avec des chipset NVidia 9XXM (en ayant une baisse de consommation au passage).

Mais bon...

avatar Pommeduverger | 

@Un Type Vrai :

C'est stupide ce type de raisonnement.

Les MacBook Pro resteront sous Core "i" et passeront à Skylake donc ils auront des performances de machine "dernier cris".
Les Core "i" ont des ventilateurs donc ça fera très bien l'affaire. Alors évidemment l'idée ne serait pas de faire du MacBook Pro un truc ultra fin mais l'affiner pour le rapprocher du MacBook Air serait tout à fait possible dans empiéter sur les perfs.

Dans les faits le compromis du MacBook est tout à fait acceptable : c'est une machine sans ventilateur avec le core M qui consomme très peu. Pour le public visé c'est un bon choix en réalité.

avatar Un Type Vrai | 

Tellement stupide que j'ai acheté un modèle mi 2013 qui est plus puissant que le modèle 2014 et 2015... pour 700€ de moins.

Les dernières génération d'iMac et de Macbook Pro ont bien sacrifié l'autonomie et la puissance pour la finesse.
Tellement qu'Apple n'a plus d'avance (et est même en retard) sur MSI et consorts...

Quand au Macbook, je pense que personne n'hésite entre un MB et un MBP (encore que la prochaine génération changera peut-être la donne si le MBP n'a plus que 2 ports USB-C et toujours une carte graphique digne du milieu de gamme de 2012...).

Ce ne sont clairement pas les même usages. Alors pourquoi vouloir transformer le MBP en MB ? Ca n'a aucun intérêt (sauf vendre aussi cher un matériel qui vaut de moins en moins).

avatar Pommeduverger | 

@Un Type Vrai :

L'idée n'est pas de transformer le MacBook Pro en MacBook ça serait complètement débile.

Mais de la rapporter du MacBook Air. Et l'usb type C est clairement l'avenir il va falloir t'y faire.

Quand au MacBook Pro les prix n'ont augmenté qu'en Europe en réalité :-/ et c'est bien dommage il faut l'avouer. Quand à la performance sacrifié pour la finesse sur les MacBook Pro j'y crois peu ...

avatar Un Type Vrai | 

"Quand à la performance sacrifié pour la finesse sur les MacBook Pro j'y crois peu"

Et pourtant...
Un jour l'ordinateur personnel le plus puissant du monde était un portable Apple.
Mais c'était il y a très longtemps.

Maintenant, un MSI 1000€ moins cher explose le pauvre macbook pro (qui n'est pas plus léger, un poil moins épais...).

Quand à l'économie de 700€, je l'ai réalisé sur le refourb... à la même date donc (et avec augmentation du prix du refourb).

avatar Pommeduverger | 

@Un Type Vrai :

Je souligne que je n'ai pas dit que tu étais stupide hein, simplement que je trouve ton raisonnement stupide.

Oui un excès de finesse peut être gênant pour les performances mais on peut trouver un juste milieux.

avatar Un Type Vrai | 

Justement, le bon compromis pour un macbook PRO est déjà atteint (voir Apple est déjà allée un peu trop loin).

Ce que tu attends, c'est un Macbook Air de 15" et je suis d'accord qu'une telle machine manque (mais c'est aussi le cas chez pas mal de constructeurs pour qui 15" = épais, lourd en plastic... alors que 13" = fin léger sexy).

avatar patrick86 | 

"Sur le MB Pro, moi j'espère surtout un épaississement pour proposer le fusion drive!"

Faites votre deuil. Il n'y aura plus de superdrive dans les Mac.

avatar jerome74 | 

Non non le superdrive (DVD) je m'en cogne, mais le fusion drive (faudra quand même qu'un jour Apple arrête avec ses noms marketing débiles), c'est à dire disque dur de 1 ou 2 To en plus du SSD, pour une machine pro, c'est pour moi incontournable.

avatar patrick86 | 

"Non non le superdrive (DVD) je m'en cogne, mais le fusion drive"

Au temps pour moi.

"(faudra quand même qu'un jour Apple arrête avec ses noms marketing débiles)"

Alors appelé ça : "combinaison logique d'un SSD et d'un disque dur, avec gestion logicielle automatique de la répartition des données entre les deux, pour optimiser les performance tout en associant la grande capacité d'un disque dur à plateaux, aux performances élevées d'un SSD".

" c'est à dire disque dur de 1 ou 2 To en plus du SSD, pour une machine pro, c'est pour moi incontournable."

Pour vous.

avatar jerome74 | 

"Pour vous."
Absolument, pour moi. Pour ceux qui aiment la finesse, la légèreté, le design, il y a l'embarra du choix dans la gamme Apple, et c'est très bien. Pour moi, et pour ceux qui ont besoin de puissance et capacité de stockage à un prix supportable, il n'y a rien chez Apple. Ah, si, il y a l'iMac, mais non transportable.

avatar MacMarc | 

Pour moi aussi: j'ai mis un SSD 1To dans mon MacBook Pro 13" et c'est encore tout juste...
Quand le portable est l'ordi principal voire même le seul (ce qui est mon cas), à moins de se borner à faire de la bureautique, on a besoin de place...

- Avec les photos au format Raw, les disques se remplissent à un vitesse incroyable...
- Si on fait un peu de vidéo, ça gonfle aussi très vite, surtout si on n'a pas le temps de les monter tout de suite, et pas envie d'être connectés à des disques durs externes chaque fois qu'on veut y travailler un peu.
- si avec ça on utilise de temps en temps GarageBand ou un autre logiciel de musique avec plein d'échantillons de son qui l'accompagnent dans la bibliothèque...

Ben oui, avec 256 Go, on est vite bloqué...

avatar DDivo | 

Question : est-ce que le SSD du modèle 2015 peut être installé dans un modèle 2014 ?

avatar tchit | 

Pour 300€ de moins ça serait un beau produit.

avatar Lawliet | 

Les AMD sont à la ramasse et que fait Apple ? Il les généralise à toutes leurs gammes avec GPU ...
Sinon, vu le prix, j'attendais plutôt une vraie innovation avec une 960M dans le même châssis.

avatar Keysertom | 

Tant qu'Apple n'optilisera pas les pilotes graphiques on se retrouveras avec des machines bridées au possible !

avatar poco | 

Tout à fait d'accord. On mettra des CG haut de gamme pour avoir des perfs moyenne gamme.

Comme donner une Ferrari à un mauvais conducteur afin qu'il soit plus rapide.

avatar jbmg | 

La RAM est soudée mais je ne suis pas arrivé à savoir si le SSD l'est aussi.
Pas d'indication sur cet article ni sur la page Apple ;_;

avatar patrick86 | 

@jbmg :
Il ne l'est pas.

avatar jbmg | 

Je pourrais la changer dans 3 ans ...
Ouf et merci

avatar ormer | 

Je monte de la vidéo, j'hésite entre le MacBookPro 15' à 2,5GHz ou 2,8 GHz.

Quelqu'un peut me dire si c'est vraiment plus rapide?

Le problème est, que si j'achète le 2,8 GHZ, je paie aussi un disque dur de 1T dont je n'ai pas besoin...

Merci

avatar thekeuponsauvage | 

D'après le test ci-dessus (conversion d'une vidéo de 4 minutes 4K en full HD), le modèle 2,5 GHz est bien plus performant que le 2,2 GHz sur iMovie (1'46'' contre 5'10'') mais ne présente pas un réel intérêt sur Final Cut Pro X (51'' contre 1'14'').

avatar thekeuponsauvage | 

La nouvelle gamme de MacBook Pro est une vraie déception !

Je suis photographe et j'aurais bien besoin de remplacer mon matériel mais il n'y a pas grand chose d'intéressant :

• Une entrée de gamme en 13' avec un processeur i5 et seulement 128 Go de stockage (qui peut se contenter de ça en 2015 sur un ordi qui se veut "pro" ?).

• Les autres 13' pouces ont également des processeur i5 et n'ont que 8 Go de RAM ce qui est un gros handicap lorsqu'on sait que ça n'est pas évolutif. Donc on est contraint de payer plus cher pour plus de RAM.

• Le premier prix en 15' dépasse la barre des 2.000 €, je ne suis pas prêt à mettre la main à la poche, de toute façon je n'en ai pas les moyens...

• Le second MBP 15' atteint le prix délirant de 2.800 € pour une machine bien moins impressionnante que son prix (la carte graphique laisse à désirer).

Rien de très convainquant donc... Je sais, je pourrais me contenter d'un modèle sans carte graphique pour faire de la photo, ça ne change pas grand chose. Sauf que si l'idée me venait de faire tourner un jeu sur mon MBP 15' hors de prix en poussant tous les réglages à fond, je ne pourrais même pas. J'aime bien jouer de temps en temps (X-Plane, Call of... ) et c'est frustrant d'être limité sur une telle machine !

Le truc rageant c'est que si je passais sur PC, je pourrais avoir un ordi avec autant de RAM, autant de stockage flash, même processeur, plus de ports (et oui Apple, les ports USB sont utiles), une carte graphique plus performante et un écran mieux défini (UHD contre les 2K de l'écran Retina). Le tout dans un ordi pas si moche que ça (fin, léger, en alu...).

Mais bon, je ne suis pas encore prêt à franchir le pas et travailler sur Windows. Je suis attaché à Mac OS. Je pense qu'Apple nous tient beaucoup grâce à son OS, sans ça nous serions beaucoup à leur avoir tourné le dos.

Je crois encore un tout petit peu en Apple et j'attend la prochaine fournée de MBP en faisant semblant de ne pas avoir vu celle-ci. Mais en attendant, je ne dépenserai pas un centime et je garde ma casserole !

CONNEXION UTILISATEUR