Fermer le menu
 

iOccasion : du Mac Plus aux derniers MacBook Pro

| 11/10/2017 21:00 | 0

Sur les forums, il y a une section consacrée aux anciens Mac. Elle s’appelle Classic Mac. On y parle de bricolage et de réparation d’ancien Mac, de pièces détachées d’anciens Mac, de TurboSE, de PowerCD ou encore d’estimation des prix d’anciens Mac.

Sur notre site de petites annonces iOccasion, on parle également « vieux chiffons ». Dans la section Autre Mac, on fait parfois de belles découvertes. On trouve entre autres des iMac Graphite, des Xserve, des LC III, des Macintosh Plus ou encore des Power Mac G3. Un collectionneur fait même le don de 13 anciens Mac tous fonctionnels. Bref, une belle remontée dans le temps.

Que vous ayez envie de vendre votre premier ou votre dernier Mac, n’hésitez pas à vous servir d’iOccasion pour le mettre en vente !

> Accéder aux commentaires

iOS, l'enfant préféré d'Apple au détriment des autres

| 11/10/2017 20:00 | 108

Chaque année, Apple parvient à sortir des mises à jour majeures de tous ses systèmes d'exploitation en l'espace de quelques jours seulement. Certes, il y a « majeur » et « majeur ». Entre les bonds de géant d'iOS et les sauts de puce de tvOS, il y a un monde… Concernant macOS, son évolution est décriée depuis plusieurs années. Le système de bureau avance toujours, mais il est définitivement dans l’ombre d’iOS.

Cette année, le successeur de Sierra apporte de gros changements sous le capot avec notamment Metal 2 et APFS. Pour l’utilisateur lambda toutefois, cette mise à jour est très loin de lui bouleverser son quotidien, si ce n’est par ses bogues diront les mauvaises langues.

Cela n'empêche pas l'arrivée de nouveautés très pratiques comme l'amélioration du mode plein écran de Mail, le renforcement de Photos ou encore les nombreuses améliorations de Safari. Et puis la synchronisation enfin opérante des raccourcis textuels justifie à elle seule cette mise à jour.

iOS : ce petit frère qui fait la loi

macOS n’évolue que par ricochet. Craig Federighi ne s’en est pas caché avec son fameux « Back to the Mac ». Les technologies et applications sortent d’abord sur iOS avant d’être recyclées sur macOS. Siri, APFS, Metal, le mode plein écran, Plans, Photos et iBooks, pour ne citer qu’eux, sont des pièces rapportées.

Le recyclage des technologies à la sauce Apple

Le focus sur iOS que certains qualifieront d’excessif, on peut toutefois le comprendre. Après tout, l’iPhone est responsable de la majeure partie du chiffre d’affaires d'Apple. Le développement d’une nouvelle version d’iOS a un caractère hautement stratégique pour Apple.

L’idée avec chaque mise à jour d’iOS est d'exploiter pleinement le potentiel matériel de l'iPhone. Apple joue à fond la carte de la symbiose du logiciel, du matériel et des services. Et elle va sans cesse plus loin dans ce domaine. Cette année, elle a équipé ses iPhone d’un système sur puce particulièrement doué pour la réalité augmentée et l’intelligence artificielle.

watchOS, dans une moindre mesure, repose sur le même principe. Les sorties des nouvelles versions sont coordonnées avec celles des nouvelles montres. Si on met l’Apple TV de côté, l’iPad et le Mac répondent à des logiques différentes. Le matériel n’est pas synchronisé avec le logiciel. Et pour les rédacteurs de ce site, ce n’est pas plus mal… Si Apple devait revoir l’ensemble de ses Mac, iPhone, iPad et Apple Watch en l’espace...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Eddy Cue en Inde pour Logic Pro X

| 11/10/2017 17:15 | 6

Apple n'encourage pas que la programmation informatique à l'école, elle va mettre en place, en Inde, deux "Mac Labs" consacrés exclusivement à l'apprentissage de Logic Pro X.

Eddy Cue et A.R.Rahman (à gauche) Cliquer pour agrandir

Eddy Cue a fait le déplacement à Mumbai pour l'occasion. Ces espaces ouvriront sous l'égide des conservatoires KM Music, créés par A.R.Rahman, un auteur compositeur déjà primé aux Oscars. Apple va également financer une bourse d'études pour 10 étudiants issus de milieux défavorisés.

Cliquer pour agrandir
Apple travaille à améliorer sa présence dans le gigantesque marché indien. Elle n'a pas encore reçu l'autorisation d'ouvrir des Apple Store mais depuis cet été, des iPhone SE sortent d'une usine de son partenaire Wistron marqués "Assemblés en Inde".

> Accéder aux commentaires

Dix mois après, YouTube encode toujours la 4K en H.264

| 11/10/2017 16:20 | 77

Cela fait une dizaine de mois que YouTube a arrêté de diffuser ses vidéos en 4K dans Safari. À l’époque, Google avait justifié ce changement par une raison technique : les nouvelles vidéos en ultra haute définition sont encodées exclusivement en utilisant un codec maison, le VP9, qu’Apple ne prend pas en charge. C’est la même raison qui justifie l’absence de vidéos 4K sur la nouvelle Apple TV 4K : le boîtier n’est pas compatible avec le VP9 de Google et les vidéos sont ainsi limitées au 1080p.

Cette vidéo en 4K est bridée au 1440p dans Safari… Cliquer pour agrandir
Cette vidéo en 4K est bridée au 1440p dans Safari… Cliquer pour agrandir

C’est une raison qui pourrait être valable pour expliquer l'incompatibilité… sauf qu'elle est fausse. Certes, YouTube utilise exclusivement le VP9 pour diffuser ses vidéos 4K sur son site et dans ses apps, mais la plateforme encode toujours des vidéos 4K en H.264 et rien n’empêcherait de les proposer aux utilisateurs de Safari et de la nouvelle Apple TV, en tout cas rien sur le plan technique.

Pour le vérifier, nous avons utilisé youtube-dl, un outil en ligne de commande qui permet de télécharger des vidéos diffusées sur internet et qui dispose d’une option pour afficher tous les formats de fichier proposés par le service. Nous avons essayé plusieurs vidéos disponibles en 4K dans Chrome mais bloquées au 1440p dans Safari, et à chaque fois nous avons trouvé une version 4K encodée en H.264.

Sur cette vidéo 4K, YouTube dispose bien de deux versions pour chaque taille d’écran, l’une en VP9 et l’autre en H.264. Y compris pour la version 4K (bleu). Cliquer pour agrandir
Sur cette vidéo 4K, YouTube dispose bien de deux versions pour chaque taille d’écran, l’une en VP9 et l’autre en H.264. Y compris pour la version 4K (bleu). Cliquer pour agrandir

Par défaut, cet outil télécharge la meilleure qualité proposée par YouTube. Et en effet, les vidéos 4K sont téléchargées en VP9, mais il est possible de modifier la requête pour obtenir une version en H.264. Nous avons obtenu un fichier en...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apollo Cloud 2 Duo : la nouvelle Time Capsule de Promise est sur l'Apple Store

| 11/10/2017 15:04 | 36

Annoncé à la fin aout, l'Apollo Cloud 2 DUO de Promise est entré au catalogue de l'Apple Store. Ce cousin de la Time Capsule (dont l'avenir est incertain depuis un an) est la seconde version d'une solution grand public conçue par une entreprise surtout versée dans la clientèle professionnelle.

Cliquer pour agrandir

Vendu 579 €, ce gros périphérique se connecte par ethernet à votre routeur et renferme deux disques durs de 4 To chacun. La première option est de les assembler en RAID 0 pour totaliser 8 To de stockage ou de jouer la prudence avec l'option RAID 1 qui ne mettra à disposition que 4 To mais en redondance. Une prise USB 3 ajoute une possibilité supplémentaire de sauvegarde vers un autre volumes externe.

Le périphérique est compatible avec Time Machine — utilisable sans fil comme le propose la Time Capsule — ou bien il peut servir à partager ses fichiers à distance. Promise a prévu jusqu'à 40 utilisateurs pouvant disposer chacun d'espaces de stockage privés et conserver le journal des modifications. Des applications iOS et macOS servent de lien pour sauvegarder des documents ou vos photos.

> Accéder aux commentaires

Promos : un hub USB conçu pour l’iMac à 14 € et un hub USC-C à 21 €

| 11/10/2017 09:55 | 8

Ce hub USB 3.0 avec quatre ports est conçu spécifiquement pour être monté sur un iMac ou un écran suffisamment fin. En aluminium comme les ordinateurs d’Apple, il vient se positionner sur la tranche pour présenter les ports USB à l’avant. Au dos, une vis le maintient en place tout en offrant de la souplesse pour l’adapter aux différents générations d’iMac. Vous pouvez même le placer sur le bord d’un bureau, si vous le souhaitez.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Vendu normalement à 18 €, il est en promotion ce matin à 14 € seulement.

Autre hub USB, mais cette fois pour les MacBook (Pro) équipés de ports USB-C : conçu par dodocool, il ajoute à ces modèles quatre ports USB 3.0 au format standard et une prise HDMI compatible en 4K à 30 fps. Ce produit ne contient pas de prise USB-C pour charger le Mac, ce qui le rendra plus adapté aux modèles Pro, qui n’ont pas qu’une seule prise dans ce format.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Vous pouvez l’acheter ce matin pour 21 € au lieu de 25.

> Accéder aux commentaires

Sur le marché du PC, Apple stagne ou recule

| 11/10/2017 09:44 | 151

Le marché du PC continue de se rétracter, selon les estimations trimestrielles d'IDC et de Gartner. Seul hic, les deux maisons ne parviennent toujours pas à accorder leur violon : la première parle d'un recul des livraisons de PC de 0,5%, la deuxième de 3,6%.

Chez IDC.

Autre souci, le sort d'Apple : chez Gartner, le constructeur rétrograde à la cinquième place avec 6,9% du marché (-5,6% par rapport au troisième trimestre 2016), chez IDC la Pomme sauve sa quatrième place et mieux encore, elle enregistre une très légère hausse de 0,3% de ses livraisons (avec 7,3% du marché mondial).

Chez Gartner.

IDC annonce 4,9 millions de Mac livrés entre juillet et fin septembre, contre 4,6 millions pour Gartner. On aura l'heure juste le 2 novembre, lorsque Apple livrera ses résultats trimestriels (le quatrième fiscal en ce qui concerne l'entreprise).

En ce qui concerne les trois premiers du classement, ils sont à la même place chez l'un comme chez l'autre : HP, Lenovo et Dell squattent, dans cet ordre, le podium avec des fortunes diverses. HP profite d'une hausse sensible de ses livraisons (de 4,4% à 6%), mais les deux autres stagnent, voire régressent.

> Accéder aux commentaires

Notre livre sur macOS High Sierra disponible ce jeudi

| 11/10/2017 08:30 | 11

Le guide de macOS High Sierra, notre nouveau livre sur la nouvelle version de macOS, sera disponible au téléchargement dès jeudi. Son auteur, Anthony Nelzin-Santos, procède actuellement aux derniers ajustements, et le soumettra à l’iBooks Store dans la journée de demain. Autrement dit, si tout va bien, vous pourrez le lire ce jeudi 12 octobre.

L’extrait qui accompagne la précommande inclut un pas-à-pas complet de la procédure d’installation de macOS High Sierra. La première version, que vous pourrez feuilleter dès jeudi, vous permettra de découvrir les nouveautés du système, de faire le plein de trucs et astuces et de (re)découvrir toutes les subtilités du système en général, du Finder, de Spotlight, de Siri, de Safari, de Photos, de TextEdit, de Notes, de Mail, et on en passe.

Comme tous nos livres, Le guide de macOS High Sierra sera régulièrement mis à jour et ce gratuitement. La première mise à jour, qui sortira dès la semaine prochaine, s’attardera sur FaceTime, Messages et Aperçu.

Le guide de macOS High Sierra est déjà un gros bébé : c’est tout simplement le plus gros livre qu’on n’a jamais écrit sur macOS. La différence d'ailleurs par rapport à ses prédécesseurs, c'est qu'il ne s'intéresse pas qu'aux nouveautés, mais couvre l’ensemble des principales fonctions du système. Bref, on ne peut que vous conseiller de le précommander au plus vite et de profiter de son prix de lancement (4,99 €) qui sera prochainement revu à la hausse.

Et en attendant jeudi, n’hésitez pas à vous plonger dans notre guide d’iOS 11.

>Précommander le guide de macOS High Sierra

> Accéder aux commentaires

Undisturbed masque les compteurs du Dock de macOS

| 11/10/2017 08:00 | 8

Le mode « Ne pas déranger » de macOS masque les notifications et les sons associés, mais pas les compteurs sur les icônes des apps dans le Dock du système. Si vous ne voulez vraiment pas être déconcentré par tous les mails et tweets qui arrivent, ces compteurs peuvent être une source de gêne visuelle et même vous distraire, au moins pendant quelques secondes à chaque fois.

Undisturbed est un utilitaire qui règle ce problème en masquant tous les compteurs du Dock quand il entre en action. Placé dans la barre des menus de macOS, il s’active d’un clic et masque alors tous les compteurs sur les icônes des apps, tout en empêchant les mises à jour tant qu’il reste actif.

Malheureusement, l’app ne s’active pas en même temps que l’utilisateur enclenche le mode « Ne pas déranger » de macOS, il faut le faire en deux étapes. Undisturbed fonctionne toutefois comme promis et il est gratuit, même si vous pouvez payer 4 € pour un mode pro qui permet d’activer plus rapidement le mode ne pas déranger amélioré. Cette option permet aussi d’afficher un indicateur dans la barre de menus quand vous recevez de nouvelles notifications.

Undisturbed n’est pas traduit en français, macOS Sierra est nécessaire pour l’installer.

> Accéder aux commentaires

Refurb : les MacBook Pro 15" 2017 arrivent aux États-Unis

| 11/10/2017 07:15 | 7

Les MacBook Pro 15" sortis en juin sont arrivés pour la première fois sur le refurb américain. Cinq configurations standard et sur mesure y sont vendues avec des réductions de l'ordre de 360 $ pour les premières.

En général c'est le signe d'une arrivée probable, dans les jours à venir, sur le refurb français. Les MacBook Pro 13" 2017 y sont déjà depuis la mi-août.

Il peut y avoir cependant des exceptions. C'est le cas des iMac 2017, vendus sous une forme reconditionnée depuis deux mois aux États-Unis, on les attend toujours chez nous.

> Accéder aux commentaires

Tim Cook : apprendre le code, c'est plus important que l'anglais

| 10/10/2017 22:23 | 116

Entre le poisson d'avril douteux de Kit Harington et les extensions de poils de nez nouvelle tendance sur Instagram, le site Konbini a ouvert ses portes à Tim Cook, de passage en France en ce début de semaine pour rencontrer Emmanuel Macron. Dans un « creative chat » de moins de deux minutes, le patron d'Apple se dit très heureux d'être de retour en France, un pays qui lui donne « beaucoup d'énergie ».

Les applications conçues par des développeurs français l'« impressionnent beaucoup », par exemple Coach Guitar — qui a reçu la visite du CEO —, il est devenu très facile d'apprendre la guitare. Tim Cook est aussi revenu sur son dada, l'apprentissage du code à l'école. S'il était un écolier français de 10 ans, le big boss d'Apple pense qu'il lui serait plus judicieux d'apprendre le code avant l'anglais.

« Je ne dis pas aux gens de ne pas apprendre l'anglais, [mais le code est] un langage avec lequel on peut s'adresser à 7 milliards de personnes dans le monde », explique-t-il. Cook estime que le code devrait être enseigné dans toutes les écoles publiques du monde, et évidemment, si possible, en Swift. Un langage dont tout le monde a besoin, « et pas seulement les informaticiens ».

> Accéder aux commentaires

Avec moins d'emballage, Apple en fait plus pour l'environnement

| 10/10/2017 21:30 | 52

C'est une des obsessions environnementales d'Apple : réduire l'utilisation de papier dans l'emballage de ses produits. Quand on écoule 200 millions d'iPhone par an, cet enjeu est essentiel, pour des raisons économiques évidemment, mais aussi pour la protection de l'environnement. Apple a mis en ligne un document roboratif (PDF) décrivant par le menu sa stratégie « papier et packaging ».

L'approche d'Apple en la matière est guidée par trois principes : utiliser le papier de manière plus efficace et utiliser du papier recyclé à chaque fois que c'est possible ; utiliser du papier vierge de façon responsable ; protéger et créer des forêts durables. Les deux premiers principes visent à réduire la demande d'Apple dans la ressource "papier" et améliorer ses pratiques d'achat. Mais ces dernières ne sont pas suffisantes aux yeux du constructeur, qui a aussi décidé d'investir dans des forêts durables comme en Chine.

Ces efforts ont eu des conséquences sur le packaging de l'iPhone 7. Alors que l'emballage de l'iPhone 6s comptait deux plateaux de plastique (un pour l'iPhone, l'autre pour les accessoires), Apple a développé un seul plateau pour faire le travail de ses prédécesseurs. Le matériau a aussi évolué, le constructeur emploie désormais de la fibre à la place du plastique, un produit du pétrole.

Le support des EarPods a aussi changé d'un iPhone à l'autre. Le support plastique, autour duquel s'enroule le câble des écouteurs, et qui tient le produit en place a été remplacé par une solution à base de papier dans l'iPhone 7. L'emballage de ce smartphone a ainsi réduit de 84% son utilisation de plastique par rapport à celui de l'iPhone 6s.

Apple a également modifié le film qui entoure le packaging du smartphone. Jusqu'à l'iPhone 7, ce film utilisait un volume significatif d'élastomère thermoplastique ; depuis, la Pomme a remplacé une couche d'élastomère par du papier recyclé. Résultat : une hausse de 30% de l'usage de fibre recyclée entre l'iPhone 6s et son successeur.

Le document d'Apple, long et fouillé, poursuit en évoquant les forêts durables implantées aux États-Unis et en Chine, et l'amélioration des pratiques pour la fourniture de matériaux resp...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

High Sierra : explications sur le bug de mot de passe des volumes APFS chiffrés

| 10/10/2017 18:16 | 36

Dévoiler le mot de passe à la place de l’indice, c’est ce que faisait l’Utilitaire de disque de High Sierra concernant les volumes APFS chiffrés avant qu’Apple ne sorte en catastrophe un correctif.

« toto » n’est pas l’indice, mais le mot de passe……

Quelle est la cause de ce bug énorme ? En l’absence d’explications précises de la part d’Apple, l’auteur du blog Cocoa Engineering s’est livré à un exercice détaillé de rétro-ingénierie.

Le développeur a commencé par comparer la version de l’Utilitaire de disque de High Sierra avec la nouvelle incluse dans la Supplemental Update. Résultat : aucune différence.

Il a alors poursuivi ses recherches dans les frameworks liés, dont StorageKit, le composant qui fait le lien entre APFS et l’Utilitaire de disque. En examinant son code, il a trouvé des différences entre les deux versions de StorageKit… et l’origine du bug.

En vert, la ligne de code responsable du bug.
En rouge, la version corrigée.

Logiquement, il y a une variable pour le mot de passe et une autre pour l’indice. Or, c’était la même variable, celle du mot de passe, qui était utilisée comme valeur dans les deux cas, ce qui signifie que le mot de passe était considéré comme l’indice (et qu’il était stocké en clair).

Pas de faille dans APFS donc, il s’agissait d’une bête erreur de programmation — mais avec une lourde conséquence. « C’est un exemple typique de bugs où du code avec une structure commune est copié-collé sans que le développeur pense à effectuer toutes les modifications nécessaires », commente le chercheur.

Mais pourquoi le bug se produisait avec l’Utilitaire de disque mais pas avec les lignes de commandes ? Parce que ces deux méthodes n’utilisent pas exactement le même cheminement.

Rappelons que l’application de la mise à jour n’est pas suffisante à elle seule pour protéger les volumes APFS chiffrés créés avant son arrivée. Il faut supprimer et restaurer les volumes concernés,...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Fake news : Google achète Apple 😱

| 10/10/2017 16:45 | 52

Une nouvelle fracassante diffusée sur le fil d'actu du Dow Jones — l'indice boursier de New York — est apparue, et elle a sans doute fait hausser quelques cils de la part des traders : Google y annonce en effet l'acquisition d'Apple !

Cliquer pour agrandir

Cette annonce a provoqué un spasme de l'action d'Apple, qui a brièvement franchi le seuil des 158 $… avant de fléchir quelques secondes plus tard. Et pour cause, jamais il n'a été question que Google achète Apple 😅

Nous ne sommes pas le 1er avril, c'est donc que le fil du Dow Jones a été piraté. C'est d'autant plus clair que le deal, soi-disant scellé « secrètement » en 2010 entre Larry Page (le patron de Google de l'époque) et Steve Jobs, n'aurait coûté que 9 milliards de dollars au moteur de recherche.

« L'accord a été annoncé lors de la lecture du testament de Steve Jobs », poursuit la dépêche. Quant aux effectifs du moteur de recherche, ils vont « évidemment » déménager dans le nouveau QG d'Apple. Les employés de Google ont déclaré : « Youpi ». Ces pirates ont de l'humour, mais on aurait bien ajouté un zéro à la somme. Ou raconté l'inverse…

Mise à jour — La société Dow Jones a officiellement réagi à cette histoire via un communiqué, dans laquelle elle demande de ne pas prendre en compte la vraie/fausse nouvelle concernant l'acquisition d'Apple par Google. Celle-ci est le fruit malheureux d'une « erreur technique ». On ignore qui est à l'origine de ce bug, un pirate… ou un employé facétieux.

> Accéder aux commentaires

Sketch 47 facilite le travail collaboratif

| 10/10/2017 16:30 | 0

Numérotée 47, la dernière version de Sketch est disponible. L’éditeur vectoriel gagne une fonction bien pratique dans un contexte collaboratif : des bibliothèques de symboles qui peuvent être partagées. Un fichier peut déjà utiliser des symboles, réutilisables dans différents contextes. Ils servent souvent aux icônes d’une interface, pour prendre un exemple.

Avec cette mise à jour, ces symboles peuvent être extraits d’un document, placés sur un espace partagé et utilisé ensuite dans plusieurs documents. Quand le symbole est modifié dans la bibliothèque de départ, la modification est ensuite répercutée dans tous les documents qui l’utilisent. Cette nouveauté peut aider un designer indépendant qui exploite les mêmes symboles dans plusieurs fichiers, mais elle prend tout son sens dans le cadre d’un travail collaboratif.

Dans une équipe de designers, un groupe peut ainsi travailler sur une série d’icônes, ou sur des logos. Ils créent avec Sketch 47 une bibliothèque qu’ils partagent ensuite, soit sur Dropbox ou un service concurrent, soit sur Github ou équivalent, soit encore sur un volume de stockage utilisé en interne. Les autres designers exploitent ces icônes et logos dans leur travail, ils piochent alors dans la bibliothèque partagée pour réutiliser les symboles.

Par la suite, toute modification des symboles effectuée sur la bibliothèque partagée sera répercutée dans tous les documents qui sont utilisés de manière transparente. Auparavant, les modifications devaient être reportées manuellement dans chaque document concerné, ce qui était nettement plus contraignant et source d’erreurs.

Interface de mise à jour affichée dans Sketch 47 quand un fichier repose sur des symboles et qu’ils ont été mis à jour. Les changements doivent encore être validés dans chaque document, pour éviter les problèmes et contrôler le processus. Cliquer pour agrandir
Interface de mise à jour affichée dans Sketch 47 quand un fichier repose sur des symboles et qu’ils ont été mis à jour. Les changements doivent encore être validés dans chaque document, pour éviter les problèmes et contrôler le processus. Cliquer pour agrandir

Sketch 47 ajoute aussi un outil spécialisé pour créer des formes avec des bords arrondis, par exemple des icônes d’apps iOS. Le rendu est d’ailleurs calibré spécifiquement pour reproduire l’arrondi utilisé par Apple depuis iOS 7. Vous...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Des processeurs Xeon sous-cadencés pour l'iMac Pro ?

| 10/10/2017 15:25 | 54

Les processeurs de l’iMac Pro ne figurent peut-être pas dans la liste des Xeon W publiée par Intel fin août. D’après une découverte de Pike’s Universum, la future station de travail d’Apple aurait des puces un peu différentes de celles déjà annoncées. Différentes en quoi ? Elles sont sous-cadencées.

  • Intel Xeon W–2140B @ 3.2GHz (8 cores / 16 threads, CPUID 0x050654)
  • Intel Xeon W–2150B @ 3.0GHz (10 cores / 20 threads, CPUID 0x050654)

Le Xeon W–2140B qui équiperait l’iMac Pro de base a une fréquence de 3,2 GHz, contre 3,7 GHz pour le Xeon W–2145 dévoilé par Intel. Le Xeon 10 cœurs en option serait le W–2150B à 3 GHz, alors qu’Intel a à son catalogue un W–2155 cadencé à 3,3 GHz. Pas d’info sur une éventuelle puce spéciale pour l’option à 18 cœurs.

La gamme de processeurs Xeon W d'Intel. Cliquer pour agrandir

Sous-cadencer un processeur permet de réduire son enveloppe thermique (TDP), une mesure probablement indispensable pour intégrer ces Xeon à l’iMac Pro, et ce en dépit d’un nouveau système de refroidissement. Pour donner une idée, les Xeon W officiels ont un TDP de 120 W minimum, quand les iMac « non Pro » n'ont pas de puce supérieure à 91 W.

Autre particularité de ces Xeon supposément spécifiques à l’iMac Pro, ils auraient une puce graphique intégrée. C’est a priori un autre moyen pour réduire la dissipation thermique en évitant que la Radeon Pro Vega tourne quand une carte graphique intégrée peut suffire.

> Accéder aux commentaires

Free pousse toujours plus son offre combinée avec Canal Panorama

| 10/10/2017 13:30 | 43

Free propose depuis plus d’un an une offre combinée : avec sa Freebox Revolution, les abonnés peuvent accéder à cinquante chaînes de télévision payantes dans le cadre du bouquet Canal Panorama. Cet accès est facturé 2 € supplémentaires par mois, pour un total de 40 € par mois.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Quand cette offre est apparue, les abonnés actuels disposaient d’un délai pour indiquer qu’ils ne voulaient pas en profiter et rester ainsi au tarif en vigueur auparavant, soit 37,98 € par mois. Les nouveaux abonnés avaient aussi le choix, même si l’offre sans Canal Panorama était un petit peu masquée par Free, mais il était possible de souscrire à la formule simple.

Le FAI de Xavier Niel passe à la vitesse supérieure en masquant totalement l’offre alternative sur son site internet. L’ancienne offre reste en fait visible dans la fiche d’information standardisée, elle est donc disponible à condition de le savoir. A priori, un appel est obligatoire pour souscrire l’offre classique, celle sans Canal Panorama, il n’y a plus aucune option sur le site où le choix se résume à la « Freebox Revolution avec TV by Canal Panorama », le nom officiel de l’offre, ou la Freebox mini 4K.

Par ailleurs, tous ceux qui n’ont pas encore refusé le passage à la nouvelle offre vont y passer automatiquement à partir du mois prochain. Si vous avez souscrit à l’offre simple depuis l’an dernier et que vous ne voulez pas payer 2 € de plus par mois, vous devez vous connecter à votre espace abonné avant le 31 octobre pour désactiver l’option. Vous la trouverez dans la section « Mon abonnement » et la partie « Revenir à mon offre précédente ». Vous n’aurez pas besoin de refaire cette procédure si vous l’avez déjà faite l’an dernier.

> Accéder aux commentaires

Antiterrorisme : finalement pas d'obligation de déclarer ses identifiants électroniques

| 10/10/2017 11:30 | 45

L’obligation pour un suspect dans une affaire de terrorisme de déclarer tous ses identifiants électroniques ne fait plus partie du projet de loi antiterroriste. Cette mesure votée par l’Assemblée nationale mais pas par le Sénat a été supprimée par la commission mixte paritaire chargée d’harmoniser les textes des deux chambres.

Cette disposition controversée soulevait plusieurs problèmes de constitutionnalité, dont le droit de se taire (« nul n’est tenu de s’accuser », a reconnu le Conseil constitutionnel), le principe de proportionnalité (un seul oubli d’identifiant aurait été puni de trois ans de prison et 45 000 € d’amende) et le principe de nécessité (des outils existent déjà pour récupérer les identifiants).

Le vote définitif du projet de loi aura lieu demain à l’Assemblée nationale et le 18 octobre au Sénat.

> Accéder aux commentaires

Twitterrific de retour sur Mac avec une base modernisée

| 10/10/2017 10:15 | 8

Twitterrific 5 [5.0 – US – 21,99 € – OS X 10.11 – The Iconfactory] est de retour sur Mac, après plusieurs années d’absence. Ce client Twitter était un pionnier à sa sortie en 2007, mais il a été largement abandonné depuis quelques années. La précédente mise à jour majeure, la version 4, remonte à février 2011 et elle n’avait pas été mise à jour du tout depuis fin 2013.

Ses concepteurs présentent aujourd'hui une toute nouvelle version, une 5.0 qui est la conséquence d’un effort de réécriture totale financée sur Kickstarter. Cette mise à jour pose des bases modernes pour permettre à Twitterrific de devenir à nouveau la référence qu’il a été, même si on n’y est pas encore.

Twitterrific 5 en action, avec une timeline et un profil ouvert sur le côté. Cliquer pour agrandir
Twitterrific 5 en action, avec une timeline et un profil ouvert sur le côté. Cliquer pour agrandir

Cette cinquième version est repartie de zéro et elle est pour le moment moins complète que la précédente, et naturellement moins complète que ses concurrents, comme Tweetbot ou le client officiel. Parmi les fonctions manquantes, citons l’envoi d’une vidéo, la gestion des listes (on peut afficher celles qui existent), la possibilité de modifier son profil dans l’app, la géolocalisation des messages ou encore la gestion des filtres. Si vous utilisez Twitterrific iOS, la synchronisation iCloud permettra toutefois de récupérer les filtres (nommés muffle) créés sur mobile et de masquer ainsi les tweets correspondants sur Mac.

Twitterrific doit encore composer avec quelques limitations surprenantes : par exemple, vous ne pouvez rédiger qu’un seul tweet à la fois et il n’y a pas vraiment de brouillons pour le moment. Le contenu d’un message est mémorisé dans la fenêtre de rédaction, mais c’est tout, alors que la version iOS est beaucoup plus complète sur ce point. Ses concepteurs avaient prévenu : ils ont sorti un client Twitter fonctionnel, mais incomplet, une...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Refurb : du choix dans les MacBook et MacBook Pro 13" 2017

| 10/10/2017 09:51 | 4

Le refurb est un peu mou du genou en ce moment — pas d'iMac, de MacBook Pro 15" ni d'iPad Pro récents — mais si l'on cherche du matériel moins cher que le neuf et de dernière génération il y a quelques opportunités.

C'est le cas des MacBook Pro 13", sortis au début de l'été, qui sont devenus majoritaires face aux 2016. Six modèles sont en vente.

À partir de 1 699 €, soit une réduction de 300 €, on la Touch Bar, un Core i5 à 3,1 GHZ, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Il y a le choix entre du gris sidéral et de l'argent.

Un cran plus haut, à 1 909 € (340 € de réduction), il y a un modèle avec le double de RAM (16 Go), l'autre avec le double de stockage (512 Go).

Restent deux modèles en haut de gamme avec une configuration sur mesure. Le premier contient un Core i7 à 2,5 GHz, 16 Go de RAM et les 256 Go sur SSD de rigueur, il est vendu 1 979 € (c'est 370 € de moins). Le second le second est identique mais avec un Core i7 plus rapide à 3,5 GHz. Il coûte 2 169 € c'est une réduction de 430 €

Même chose pour les MacBook 12" où l'on trouve plusieurs configurations 2017. Les prix démarrent à 1 269 € (-230 €) pour des Core m3 avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage.

Trois versions à 1 529 € (-270 €) proposent un processeur plus rapide (que l'on conseillera), le Core i5 à 1,3 GHz et le double de stockage avec 512 Go. Les prix s'envolent ensuite au-delà des 1 600 € voire 1 800 € grâce à l'adjonction de plus de RAM et d'un Core i7.

> Accéder aux commentaires

Pages