Fermer le menu
 

Jonathan Ive : les articles de rumeurs sont du « clickbait cynique »

| 30/11/2017 11:15 | 84

Jonathan Ive a participé à une conférence organisée par Smithsonian Magazine où il s’exprime sur sa méthode de travail, l’Apple Park ou encore l’iPhone X. Le compte rendu n’apprend rien de plus que les précédentes interviews du designer en chef d’Apple, mais l’enregistrement audio contient quelques déclarations nouvelles.

Les rumeurs autour des futurs produits sont-elles amusantes ou ennuyeuses, demande une personne de l’auditoire (à partir de 23 min 10). « C’est bien sûr très ennuyeux car il s’agit juste de beaucoup de rhétorique basée sur bien peu de choses, en fait, répond Jonathan Ive. Je pense que c’est du clickbait (piège à clics, ndr) cynique. »

D’après mon expérience, c’est beaucoup mieux de faire le travail puis de dire “hey, nous avons fait ça”, plutôt que de dire à tout le monde “nous allons faire ça”.

Apple a dérogé à cette règle en présentant six mois à l’avance l’iMac Pro et le HomePod. Pas de chance, l’enceinte connectée a dû être repoussée pour une raison non communiquée. Quant à l’iMac Pro, il est toujours prévu pour décembre.

Sur un tout autre sujet (42 min 16), Jonathan Ive dit être vraiment à l’écoute des clients d’Apple, mais il y a un produit sur lequel il n’accepte pas les critiques externes : l’Apple Park. « Nous n’avons pas créé l’Apple Park pour les gens [extérieurs à Apple]. Beaucoup de critiques sont vraiment bizarres. Je sais comment nous travaillons, vous non. »

L’Apple Park est la première réalisation d’envergure créée par Apple (avec l’agence d’architecture Foster + Partners) juste pour Apple, justifie le designer qui a supervisé le projet.

> Accéder aux commentaires

Un crédit à 0% sur les produits Apple chez les revendeurs

| 30/11/2017 10:16 | 15

En prévision des achats de fin d'année, les revendeurs Apple proposent une offre de crédit à 0% sur n'importe quel produit de la Pomme (seul l'iPhone X est exclu à en lire certaines conditions). En clair, le paiement peut être étalé sur plusieurs mois, sans coût supplémentaire par rapport à la valeur du produit. L'opération s'achève le 31 décembre inclus.

Chez ceux qui ont déjà mis en ligne leur offre, les conditions varient. Le plus simple est encore de chercher l'Apple Premium Reseller le plus proche de chez vous et de voir avec lui ce qu'il propose.

Trois exemples non exhaustifs :

  • Chez MCS à Cannes et Nice c'est également en 10 fois sur tout produit Apple
  • Chez BIMP présent un peu partout en France c'est un règlement en 12 fois
  • Avec AndroMac (Aix-en-Provence et Plan de Campagne) c'est 6 fois sans frais à partir de 300 € d'achat. Si l'on veut étaler plus, le taux alors augmente.

> Accéder aux commentaires

Forecast facilite la préparation des podcasts audio

| 30/11/2017 09:30 | 0

Forecast est un nouvel utilitaire gratuit destiné aux créateurs de podcasts audio. Son rôle est d’intervenir en bout de chaîne, quand le son a déjà été enregistré et qu’il ne reste plus qu’à publier le fichier pour le diffuser. Cet utilitaire réservé aux Mac convertit la source en MP3 et il automatise un grand nombre de tâches répétitives ou complexes à obtenir autrement.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Pour commencer, Forecast apprend automatiquement les informations importantes concernant un podcast et à condition de respecter un nom de fichier précis, l’utilitaire peut remplir automatiquement plusieurs informations. Nom du podcast, numéro de l’épisode, image de pochette, etc. sont remplis à l’ouverture d’un fichier.

Le gros morceau de Forecast concerne les chapitres, une fonction utilisée par trop peu de podcasts et qui simplifie considérablement l’écoute d’un épisode, surtout s’il est long. L’app permet de définir des chapitres avec un début et une durée, un titre, éventuellement une URL spécifique et même une image différente, certains lecteurs de podcasts pouvant alors changer la pochette en fonction du chapitre. Si votre éditeur audio est capable de définir des marqueurs, l’app les exploite pour créer automatiquement les chapitres.

Pour finir, l’app encode le fichier original en MP3, et uniquement en MP3 puisque c’est le seul format audio pris en charge universellement (l’AAC est mal géré sur Android, notamment). Forecast est optimisé pour les Mac avec plusieurs cœurs et l’encodage sera plus rapide qu’avec les encodeurs traditionnels, beaucoup plus rapide. Pour la petite histoire, l’encodeur MP3 standard (LAME) ne gère qu’un seul cœur à la fois. Pour accélérer les choses, le développeur a intégré plusieurs encodeurs et son programme découpe le fichier audio autant que nécessaire pour donner à chaque cœur une partie du travail.

Forecast nécessite El Capitan au minimum, son interface n’est proposée qu’en anglais. L’app est actuellement au stade de la bêta, mais elle devrait rester gratuite même après avoir été finalisée.

> Accéder aux commentaires

Faille root : un correctif en cas de bug avec le partage de fichiers

| 30/11/2017 07:00 | 55

Quand ça veut pas, ça veut pas. En bouchant la faille root de macOS High Sierra, Apple a provoqué un bug au niveau du partage de fichiers du système. Après l'installation du patch Security Update 2017-001 — que macOS peut installer d'autorité sans le consentement de l'utilisateur —, cette fonction de partage de fichiers est susceptible de ne plus fonctionner correctement.

Apple propose une manipulation pour résoudre le problème, qui passe par le Terminal. Lancez le logiciel (qui se trouve dans le dossier Utilitaires des Applications du Mac), puis saisissez :

sudo /usr/libexec/configureLocalKDC

Tapez Entrée, entrez le mot de passe administrateur, puis de nouveau la touche Entrée. Quittez le Terminal. Tout devrait être rentré dans l'ordre (jusqu'au prochain problème ? Espérons que non).

> Accéder aux commentaires

Pixelmator Pro parle français dans sa première grosse mise à jour

| 29/11/2017 22:26 | 10

Ça n'aura pas traîné. Quelques heures seulement après la mise en ligne de Pixelmator Pro, le nouveau logiciel d'édition d'images accueille une version 1.0.1. La nouveauté la plus importante est le support du français et de plusieurs autres langues (dont l'italien, l'espagnol…).

Cliquer pour agrandir

Mais visiblement, les développeurs préparaient cette mise à jour depuis un moment puisqu'elle comprend aussi une tonne d'améliorations et de modifications ! Les performances du logiciel progressent pour plusieurs fonctions (réarrangement des calques, zoom, l'ouverture des images est six fois plus rapide) ; la sélection magnétique est plus précise, tout comme les aperçus des ajustements de couleur.

Difficile de faire le tour de toutes les nouveautés car il y a de quoi remplir une soirée, mais cette mise à jour devrait satisfaire tous ceux qui sont en train de tester de fond en comble ce qui est présenté comme un concurrent de Photoshop.

> Accéder aux commentaires

Windows 10 présent sur 600 millions de PC actifs

| 29/11/2017 20:10 | 69

Bim ! Windows 10 est présent sur 600 millions d'appareils actifs, a révélé Satya Nadella le patron de Microsoft, durant la rencontre annuelle avec les actionnaires de l'entreprise. En mai, ce chiffre était de 500 millions.

Cliquer pour agrandir

L'objectif de l'éditeur est d'atteindre le milliard « dans les deux à trois ans suivant le lancement » du système d'exploitation, avait indiqué Terry Myerson, vice-président en charge de Windows, juste avant la mise en ligne de Windows 10 fin juillet 2015. On part donc plutôt sur une fenêtre de trois ans pour remplir la mission.

Microsoft livre deux fois par an une mise à jour majeure, au printemps et à l'automne. Les deux dernières, des « Creators Update », ont apporté et amélioré des fonctions destinées bien sûr aux plus créatifs (lire : Windows 10 : la mise à jour Fall Creators est disponible).

> Accéder aux commentaires

Apple corrige le bug d'accès root et s'excuse

| 29/11/2017 17:25 | 123

Apple distribue le correctif de sécurité pour macOS High Sierra destiné à supprimer le bug lié aux droits d'accès root. Ce "Security Update 2017-001" est destiné exclusivement à High Sierra 10.13.1 minimum, Sierra et versions antérieures n'étant pas touchés. Il n'est pas encore proposé aux utilisateurs de la bêta 10.13.2 b5. Aucun redémarrage n'est nécessaire après son application.

Cliquer pour agrandir

Chose rare mais adaptée aux circonstances, le Mac App Store enjoint les utilisateurs à installer cette mise à jour aussitôt que possible.

Dans un communiqué envoyé aux médias américains, Apple s'excuse platement en rappelant que la sécurité est une priorité (c'est la deuxième bourde de cette nature avec High Sierra, lire macOS 10.13 : une mise à jour pour la faille de sécurité APFS).

Elle précise qu'en plus du correctif mis en téléchargement, elle va commencer dans les prochaines heures à modifier automatiquement les macOS High Sierra 10.13.1 des utilisateurs pour appliquer cette mise à jour. De manière à ce que tout le monde en soit pourvu. « Nos clients méritent mieux » poursuit Apple après avoir renouvelé ses excuses, et de conclure : « Nous avons lancé un audit dans nos processus de développement pour éviter que cela se reproduise ».

Security is a top priority for every Apple product, and regrettably we stumbled with this release of macOS.

When our security engineers became aware of the issue Tuesday afternoon, we immediately began working on an update that closes the security hole. This morning, as of 8 a.m., the update is available for download, and starting later today it will be automatically installed on all systems running the latest version (10.13.1) of macOS High Sierra.

We greatly regret this error and we apologize to all Mac users, both for releasing with this vulnerability and for the concern it has caused. Our customers deserve better. We are auditing our development processes to help prevent this from happening again.

> Accéder aux commentaires

Explications sur la grosse faille root de High Sierra

| 29/11/2017 17:14 | 29

Quelle est la cause de l’énorme faille root de High Sierra mise en lumière hier ? Des experts se sont penchés sur la question et ont d’ores et déjà trouvé des éléments de réponse. À la suite de ses recherches, Yoann Gini, consultant spécialiste des systèmes Apple, livre ces explications à nos confrères de Slice42 :

Le problème vient d’une fonction introduite dans la gestion des identités pour APFS et globalement de la sécurité des identités sous macOS. Il y a donc un process de mise à jour de l’ancien vers le nouveau modèle. Celui-ci intègre aussi un process pour du très ancien (pre OS X 10.4) vers le tout nouveau. Ce process n’a pas été correctement testé et permet de régler un mot de passe sur un certain type de compte.

Les comptes en question sont ceux qui utilisent le modèle pre 10.4 et qui sont désactivés selon ce mode de fonctionnement. C’est le cas de tous les comptes système. Tous les comptes systèmes peuvent donc être attaqués pour avoir un mot de passe de configuré et devenir utilisable. Ceci incluant le root ».

Autrement dit, la faille ne touche pas que le compte administrateur. Yoann Gini met en garde contre une attaque sur des services de macOS Server, notamment. En attendant le correctif promis par Apple, il faut donc mettre un mot de passe sur tous les comptes.

Le chercheur en sécurité Patrick Wardle livre une analyse technique concordante. Il récapitule le bug de la sorte :

  • Pour les comptes qui sont désactivés (c’est-à-dire qui n’ont pas de données “shadowhash”), macOS va essayer de réaliser une mise à niveau
  • Durant cette mise à niveau, l’instruction od_verify_crypt_password retourne une valeur nulle
  • Le mot de passe fourni par l’utilisateur ou l’attaquant (un malandrin, ndr) est ensuite « mis à niveau » et enregistré pour le compte

Pedro Vilaça, un autre expert en sécurité, estime que ce bug est dû à un manque de test/debug.

> Accéder aux commentaires

Microsoft rénove son campus pour préparer l'avenir

| 29/11/2017 14:34 | 18

C'est au tour de Microsoft de se lancer dans la rénovation de son campus et siège américain Comme Apple avec Cupertino, Microsoft reste fidèle à sa ville d'origine, Redmond, à coté de Seattle dans le nord-ouest des États-Unis. Pas de nouveau campus distinct du siège comme l'a fait Apple, mais une refonte importante de l'existant après qu'une portion va être rasée.

Cliquer pour agrandir

18 bâtiments vont ensuite sortir de terre, un immense parking va être enfoui, des terrains de foot, baseball et de cricket vont être aménagés et ouverts aux employés comme au voisinage. L'accent sera mis sur la circulation à pied et à vélo.

Le campus de Microsoft est une véritable ville dans la ville, il compte 125 bâtiments de toutes tailles auxquels vont s'ajouter ces prochains. « L'équivalent de 180 terrains de foot » en surface totale explique l'éditeur. 47 000 personnes y travaillent et 8 000 autres pourront les rejoindre. À côté, Apple Park avec ses 12 000 personnes fait presque petit.

Le rendu 3D de ces futures installations montre un assortiment de bâtiments assez classiques : des parallélépipèdes formant un groupe, relié par une passerelle aérienne au reste du campus, de l'autre côté de l'autoroute. Ce chantier devrait durer entre 5 et 7 ans, le nom de ses architectes n'a pas été précisé.

> Accéder aux commentaires

Pixelmator Pro est maintenant disponible sur macOS High Sierra

| 29/11/2017 11:50 | 32

L’éditeur d’images Pixelmator Pro est désormais en vente dans le Mac App Store au tarif de lancement de 64,99 € (puis il coûtera autour de 100 €). Il s’agit d’une version plus avancée de Pixelmator, qui reste disponible à un tarif inférieur (16,99 € actuellement).

Cliquer pour agrandir

Les nombreuses nouveautés de Pixelmator Pro ont été présentées ces dernières semaines. L’interface comme le moteur ont été revus de fond en comble. Fini les palettes flottantes, place à une fenêtre unifiée. Tous les outils sont situés dans une barre latérale à droite de l’image.

Pixelmator Pro exploite les dernières technologies de macOS : réécriture en Swift 4, utilisation de Metal 2 pour des performances optimisées, exploitation de Core ML pour mettre un peu d’intelligence dans certaines fonctions. Les calques sont automatiquement nommés en fonction de leur contenu. Nos premiers essais avec des images simples (un chat, un arbre, un train…) ont été concluants.

Tout ou presque a été amélioré : traitement perfectionné des images RAW et prise en charge de leurs calques ; application non destructive des effets (styles, ajustement des couleurs…) ; création de lots de préréglages réutilisables à volonté ; compatibilité avec le nouveau format d’image HEIF utilisé dans iOS 11 et High Sierra, etc.

En bref, si vous trouviez Pixelmator un peu limité pour votre usage ou que vous n’aimiez pas ses palettes flottantes, et qu’Affinity Photo ne vous convainc pas, Pixelmator Pro est fait pour vous. Le logiciel est compatible avec macOS High Sierra uniquement et il faut un Mac compatible avec Metal 2. Pixelmator Pro n’est pas traduit en français. Une version d’essai utilisable pendant 30 jours est disponible.

Mise à jour à 13 h 50 : la version d'essai, qui est un poil plus avancée (v1.0.2) est traduite en français. La traduction ne devrait donc pas tarder dans la version commerciale.

> Accéder aux commentaires

High Sierra : quand la faille root était présentée comme une solution à un bug

| 29/11/2017 10:58 | 40

À quelque chose malheur est bon. La faille root de High Sierra mise en lumière hier soir n’est pas uniquement un gros problème de sécurité, c’est aussi une solution à un bug du système.

C’est de cette manière innocente que la faille a été présentée le 13 novembre sur les forums d’Apple. À un utilisateur de High Sierra qui avait vu ses deux comptes administrateurs se transformer en comptes standards à cause d’un bug, un certain chethan177 a suggéré deux solutions pour retrouver les droits administrateur, dont celle-ci :

Rends-toi dans Préférences Système > Utilisateurs et groupes. Clique sur l’icône de cadenas. Quand les identifiants sont demandés, tape « root » comme nom d’utilisateur et laisse le mot de passe vide. Appuie sur entrée. Cela devrait générer une erreur, mais essaye encore avec le même nom d’utilisateur et sans mot de passe. Cela devrait déverrouiller le cadenas.

Il s’agit exactement de la faille éventée beaucoup plus largement hier et pour laquelle Apple a promis un correctif. Rétrospectivement, chethan177 avait conclu son message d’une façon savoureusement candide : « PS : la solution 2 a marché pour moi. Aucune idée du pourquoi ni du comment. J’espère que cela t’aidera. »

> Accéder aux commentaires

Non, le MacBook Pro Retina n'est pas le meilleur portable qu'Apple ait jamais fait

| 29/11/2017 10:00 | 176

« C'était mieux avant ». Ce bon vieil adage marche également pour l'industrie high-tech. Le développeur et podcaster Marco Arment a succombé à cette terrible tentation en affirmant récemment que « Le MacBook Pro 15 pouces Retina [les modèles avant la Touch Bar, NDLR] était le meilleur ordinateur portable qu'Apple n'ait jamais conçu ». Balivernes ! Malheureusement, il est victime d'un syndrome bien connu dans le milieu de l'industrie high-tech que cette image illustre à merveille.

via GIPHY

Alors oui, le MacBook Pro Retina est devenu au fil du temps une bien belle machine. Mais si on devait jouer à ce petit jeu, et quitte à être jusqu'au-boutiste voire snob, on dirait que le dernier portable à avoir frisé la perfection, c'était le Pismo ou le Wall Street. Rendez-vous compte ce dernier avait un système d'extension avec deux baies interchangeables. On pouvait ainsi partir avec deux batteries, une batterie et un lecteur de CD-ROM ou encore une batterie et un support de stockage. Mieux encore, il était très facile à démonter et on pouvait alors très simplement remplacer le processeur qui était sur une carte fille. Que demande le peuple ?

Mais abandonnons cette époque que les millennials n'ont pas connu. Si Marco Arment et d'autres sont victimes du syndrome du poisson rouge, c'est parce qu'ils ont oublié un certain nombre d'éléments. À l'époque, les mêmes (peut-être ?) n'hésitaient pas à clamer qu'une machine sans port Ethernet ni lecteur SuperDrive était bonne à jeter à la poubelle pour les utilisateurs professionnels, que les périphériques Thunderbolt 2 se comptaient sur les doigts de la main et que l'écran Retina, c'était sympa sur les iPhone, mais pas vraiment indispensable sur les ordinateurs portables. Ce discours, beaucoup l'ont connu…

Puis, il y a eu la réalité du "terrain". Le MacBook Pro Retina n'était pas exempt de tout défaut. On rappellera que les premières générations avaient par exemple beaucoup de mal à driver l'écran Retina, que certaines dalles avaient des problèmes de ghosting, que le revêtement antireflet continue à faire parler de lui en 2017, que certains trackpads cessaient de fonctionner sans raison...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Promos : adapteurs USB-c vers HDMI 4K 60 Hz à 16 €, support MacBook Pro à 24 € et Hub USB-C à 19 €

| 29/11/2017 09:26 | 1

Les adaptateurs USB-C vers HDMI 4K sont légion. Par contre, ils ne supportent pas tous la 4K à 60 Hz. Si vous cherchez un tel accessoire pour votre MacBook ou MacBook Pro, sachez qu’Anker propose son modèle en promotion. Il est actuellement vendu 16 €. À noter que pour avoir la 4K à 60 Hz, l’autre condition est d’avoir un câble récent de bonne qualité.

Si vous trouvez que votre ordinateur portable manque de ports, ce hub USB-C avec ses 5 ports USB- 3.0 et ses 2 ports USB-C devrait vous ravir. Il permet même de recharger votre tablette ou votre smartphone. Prix : 24 €.

Enfin, si l’espace est très réduit sur votre bureau, sachez qu’Amazon propose en promotion un support vertical en aluminium pour MacBook Pro. Intéressant à la condition bien entendu de posséder un écran externe. Prix : 19 €.

> Accéder aux commentaires

Le HDMI 2.1 est prêt pour la 4K 120 Hz, la 8K 60 Hz et la 10K

| 29/11/2017 09:10 | 17

Annoncé pour la première fois au CES 2017, le HDMI 2.1 est désormais finalisé. Comme toujours ou presque, cette évolution de la norme HDMI fait augmenter la bande passante maximale et les définitions prises en charge.

De 18 Gbit/s avec le HDMI 2.0, on passe à 48 Gbit/s. Cela permet de gérer des écrans 4K en 120 Hz, 8K en 60 Hz ou bien encore 10K pour des usages industriels et spécialisés.

Câble HDMI 2.1

Le HDMI 2.1 apporte aussi le Dynamic HDR, pour un HDR plus précis, et des améliorations sur la gestion du rafraîchissement de l’écran, dont une implémentation standardisée des technologies FreeSync d’AMD et G-Sync de Nvidia permettant aux moniteurs compatibles de suivre précisément la cadence de la carte graphique pour améliorer la fluidité.

Le HDMI 2.1 est rétrocompatible avec les précédentes versions de la norme, mais un nouveau câble « Ultra High Speed HDMI » est nécessaire pour profiter de toutes les fonctionnalités.

Apple et Belkin n’avaient pas attendu la finalisation de la norme pour commercialiser le premier câble HDMI 2.1. On trouve aussi un moniteur 8K sur le marché, le Dell UltraSharp UP3218K, mais il exploite deux entrées DisplayPort et coûte près de 4 000 $.

> Accéder aux commentaires

Faille root de macOS High Sierra : Apple promet une mise à jour

| 28/11/2017 23:28 | 123

L'affaire de la faille root de macOS High Sierra a fait suffisamment de bruit pour sortir Apple de sa torpeur. Dans une courte déclaration, le constructeur indique travailler sur une mise à jour pour corriger le problème. En attendant, la Pomme conseille de créer un compte root puis de saisir un mot de passe pour l'utilisateur root (la fiche technique en français est disponible à cette adresse).

> Accéder aux commentaires

Apple loue un circuit en Arizona pour ses voitures autonomes

| 28/11/2017 23:02 | 16

Apple fait circuler ses voitures autonomes sur les routes californiennes depuis quelques temps, le constructeur ayant même modifié et amélioré le radar placé sur le toit de ses véhicules. Mais c'est encore insuffisant visiblement, c'est pourquoi la Pomme aurait loué un circuit privé situé à Surprise, dans l'Arizona.

Cliquer pour agrandir

Ce circuit était auparavant utilisé (et détenu) par Chrysler pour tester l'impact de la chaleur sur les voitures et ses composants. Il comprend une piste à grande vitesse, des pentes, des zones humides. Le constructeur automobile pouvait aussi mesurer les effets de la corrosion sur la carrosserie et la peinture.

En 2005, Chrysler vendait les lieux pour 312 millions de dollars à un promoteur qui souhaitait y bâtir 16 500 maisons. Un programme qui est tombé à l'eau quelques années plus tard, laissant le site plus ou moins à l'abandon. L'an dernier, la ville de Surprise a signé un accord de développement avec le propriétaire, pour louer la zone à une entreprise du nom de Route 14 Investment Partners.

Cliquer pour agrandir

Cette société est peut-être connectée avec Apple par la bande : elle s'est enregistrée en 2015 dans l'État du Delaware auprès d'une entité appelée Corporation Trust Company ; il se trouve qu'Apple possède une boîte aux lettres dans les bureaux de cette entreprise.

Même si les rumeurs autour du projet Titan se sont tues ces derniers temps, Apple rappelle de temps en temps son intérêt pour la conduite autonome. Récemment, le constructeur a publié des travaux sur la détection de piétons ou de cyclistes.

> Accéder aux commentaires

Photoshop : le détourage rapide avec l'intelligence artificielle d'Adobe

| 28/11/2017 22:30 | 20

Les graphistes connaissent bien l'exercice du détourage, considéré par certains comme un art… et par d'autres comme une contrainte un peu pénible. Dans Photoshop, Adobe propose plusieurs outils pour réaliser un détourage en fonction de ses besoins, mais l'intelligence artificielle est ici en mesure de faire des miracles. L'éditeur a ainsi présenté un nouvel outil, Select Subject, pour son logiciel phare.

Comme son nom le laisse deviner, cette fonction analyse l'image et repère les sujets qui sont présents (humains comme animaux). Il est ensuite facile pour le graphiste de retoucher la sélection si le détourage automatique a loupé un cheveu ou deux. Les résultats de Select Subject semblent plutôt bons dans la vidéo d'Adobe ci-dessus, mais évidemment il faudra voir la fonction à l'œuvre en vrai, avec des images qui ne sont pas aussi nettes et propres.

Cliquer pour agrandir

Adobe exploite une fois encore Sensei, une technologie d'intelligence artificielle mise à l'honneur durant les récentes conférences MAX de l'éditeur. Outre le détourage, Sensei peut aussi épauler l'utilisateur pour réaliser rapidement un montage (lire : Avec Sensei, le futur de Photoshop va être étonnant). Select Subject sera proposé dans une future mise à jour de Photoshop CC.

> Accéder aux commentaires

macOS High Sierra : la root est ouverte à tous ! [Une solution]

| 28/11/2017 21:32 | 212

Mise à jour — Apple promet un correctif.

C'est une grosse faille de sécurité qu'Apple va devoir boucher très très vite. Lemi Orhan, d'Agile Software, s'est rendu compte qu'il était vraiment facile de se connecter au compte administrateur d'une machine sous macOS High Sierra.

La manipulation permet à un malandrin ayant un accès physique au Mac de sa victime d'obtenir toutes les informations contenues dans l'ordinateur, de modifier tous les réglages ou d'installer un malware à l'insu de l'utilisateur. Pire : la faille fonctionne également à distance, via la fonction d'écran partagé (qu'on gagnera à désactiver pour s'éviter des problèmes).

Dans le panneau Utilisateurs et groupes des Préférences système, cliquez sur le cadenas qui, fermé, empêche les modifications. Entrez le nom d'utilisateur "root", puis une nouvelle fenêtre flottante demande de saisir une fois encore un identifiant. Tapez de nouveau "root", et… surprise, vous accédez tout simplement au compte admin du Mac. Le tout sans avoir tapé aucun mot de passe.

Le mode d'emploi a fonctionné chez plusieurs d'entre nous, même sur la bêta 10.13.2 sortie ce soir (les machines sous Sierra ne sont pas concernées). Évidemment, on peut regretter que le découvreur n'ait pas d'abord prévenu Apple de sa trouvaille, car désormais elle est publique et la manip' se répand à vitesse grand V.

Ce slogan qui trône sur la page Sécurité de macOS a soudain pris un coup de vieux…

Une solution pour éviter les problèmes

Une solution pour contourner ce risque de piratage est de modifier le mot de passe du compte root. Rendez-vous dans les options du panneau Utilisateurs et groupes, cliquez sur Rejoindre puis sur Ouvrir Utilitaire d'annuaire.

Dans l'Utilitaire d'annuaire, déverrouillez le cadenas et rendez-vous dans le menu Edition > Modifier le mot de...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

MindNode 5 : la nouvelle application de brainstorming de référence

| 28/11/2017 18:00 | 16

Annoncée début octobre, la nouvelle version majeure de MindNode est désormais disponible sur Mac et iOS. Le studio IdeasOnCanvas explique avoir voulu faire évoluer son éditeur de cartes mentales vers une application de brainstorming visuel plus évoluée.

Cliquer pour agrandir

Pour cela, il a introduit de nouvelles fonctionnalités et modifié l’interface. Le nouveau design est particulièrement réussi sur iOS, où MindNode 5 adopte des panneaux rétractables et flottants similaires à ceux que l’on trouve dans Plans. C’est élégant et ingénieux.

Sur Mac, certains outils sortent de l’inspecteur pour devenir plus accessibles dans la barre d’outils. Une nouvelle barre latérale affiche l’arbre des idées et le sélecteur de thèmes.

Cliquer pour agrandir

Sur le plan des fonctionnalités, MindNode 5 bénéficie d’une icône dans la barre des menus sur Mac et d’un widget sur iOS pour créer rapidement une nouvelle carte heuristique. L’application mobile facilite aussi l’ajout de contenus externe en prenant en charge le glisser-déposer, ainsi que l’application Fichiers.

Cliquer pour agrandir

MindNode 5 améliore également l’organisation des idées de plusieurs façons, gère mieux les raccourcis clavier sur iOS, peaufine le support de la Touch Bar sur Mac… Les nouveautés sont nombreuses sur iOS comme sur Mac.

La consultation de documents et le partage sont gratuits. Pour éditer les cartes, il faut payer 16,99 € sur iOS et 41,99 € sur Mac en achat in-app. On peut essayer gratuitement toutes les fonctions payantes pendant deux semaines.

Les possesseurs de MindNod...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pages