Apple v Samsung : l'arme de dissuasion massive

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a gagné une victoire décisive contre Samsung en Californie, mais il ne s'agit que de la partie émergée de l'iceberg. Même si les conclusions changent en appel, Samsung sera marquée du sceau de l'opprobre. Bien qu'elle sorte victorieuse, Apple n'a pas obtenu gain de cause au sujet de l'iPad. Et le marché de la téléphonie pourrait paradoxalement en sortir plus stable.



Samsung v Apple



Une victoire décisive pour Apple



Le milliard de dollars que pourrait payer Samsung en dommages ? Un détail pour Apple. Il ne vaut rien face à la décision du jury populaire, qui valide l'ensemble de sa stratégie en matière de protection de sa propriété intellectuelle (« and boy have we patented it ») et de communication sur l'identité visuelle et fonctionnelle de ses appareils.



Car le jury a reconnu la validité des arguments d'Apple sur l'apparence générale et les modèles déposés de l'iPhone, visiblement convaincu par les graphiques avant / après 2007 présentés par les avocats. Il y a eu d'autres téléphones noirs avant l'iPhone, il y a eu d'autres téléphones à coins arrondis avant l'iPhone, il y a eu d'autres téléphones à bouton d'accueil avant l'iPhone, Samsung l'a rappelé. Mais aucun smartphone n'a cumulé tous ces aspects et provoqué un retournement de l'industrie : l'iPhone a bel et bien représenté une rupture, et Samsung a été condamnée pour s'être appuyée sur l'image de l'iPhone pour faire la promotion de ses appareils.



Samsung v Apple



Le cœur de l'iPhone est le logiciel, et le jury a aussi reconnu la validité et l'originalité de plusieurs concepts d'interface inaugurés par Apple. Samsung a tenté de démontrer que les trois brevets présentés par Apple ne fournissaient pas une solution unique et non évidente à un problème donné. Les experts avaient néanmoins relevé la faiblesse des antériorités avancées : le brevet #7,844,915 sur l'effet de butée en fin de défilement, le brevet #7,469,381 sur le défilement des listes et le brevet #7,812,826 sur la détection de deux points ou plus sur un écran tactile et les mouvements de zoom ou rotation sont désormais difficilement contestables.



Un camouflet pour Samsung



Pire, le jury estime que Samsung a « délibérément » violé la propriété intellectuelle d'Apple, convaincu en cela par un document interne de 132 pages détaillant les modifications à apporter à Android pour se rapprocher du fonctionnement d'iOS. Si la juge Koh confirmait ce point — et un juge va très rarement à l'encontre d'un jury —, Samsung devrait payer non plus un milliard de dollars de dommages, mais potentiellement plus de trois milliards.



Samsung v Apple



Samsung avait contre-attaqué en accusant Apple de violation de trois brevets sur des fonctions basiques, mais les jurés les ont balayés d'un revers de la main — il faut dire que l'un d'entre eux a été déposé après qu'Apple a fait la démonstration de la fonction qu'il couvre. Ils ont aussi ignoré les brevets FRAND de Samsung, et pour cause : là où la narration d'Apple était limpide, celle de la firme coréenne était beaucoup plus technique, trop pour un jury populaire. Les autorités américaines et européennes de la concurrence enquêtent d'ailleurs sur l'utilisation abusive des brevets FRAND par Samsung, alors qu'ils concernent des standards incontournables (ici la 3G).



Quel contraste, d'ailleurs, avec la Corée du Sud ! Selon des avocats coréens, Samsung laisse entendre que les conclusions des jurés ont été motivés par une forme de protectionnisme, et qu'elle n'hésiterait donc pas à remonter jusqu'à la Cour suprême — nonobstant le fait qu'un procès sur quelques brevets et des modèles déposés ne serait sans doute pas étudié par la plus haute juridiction américaine. En Corée du Sud pourtant, la justice n'a pas hésité à condamner Apple de violation de brevets… essentiels à des standards. Même si Samsung a aussi été reconnue coupable de violation du brevet sur le défilement d'iOS, certains n'hésitent pas à imaginer de possibles frictions commerciales entre les États-Unis et la Corée du Sud.



Le pire n'a pas (encore) eu lieu



Reste qu'en Californie, on pourrait estimer que Samsung s'en tire à bon compte. Comme le résume Robert Scoble, Samsung ne paye finalement pas cher son accession au sommet du marché de la téléphonie mobile (en volume) et sur la deuxième marche de la rentabilité dans le domaine (derrière Apple). Dans l'hypothèse où la firme coréenne devrait s'acquitter finalement de trois milliards de dollars, elle effacerait cette ardoise en une semaine. Le procès affirme Samsung comme le principal concurrent d'Apple, la défaite la place dans la position parfois enviable du challenger. Pas sûr que l'image de copieur qui lui collera désormais à la peau l'empêchera de continuer à dominer l'industrie — cela a très bien réussi à Microsoft.



Samsung v Apple



Au passage, quelques-uns des secrets les mieux gardés d'Apple ont été révélés, mais ce n'est pas le plus grave. La firme de Cupertino n'a pas réussi à faire valoir son point de vue sur le design de l'iPad — parce qu'elle avait déjà forcé Samsung à revoir l'apparence de ses tablettes. Il s'agit du seul point positif pour la firme coréenne, qui l'exploite déjà : elle a d'ores et déjà déposé une motion pour faire lever l'interdiction de vente de sa tablette aux États-Unis. Cette interdiction ne tenait néanmoins qu'à un modèle déposé, et les jurés considèrent que la Galaxy Tab 10.1 viole plusieurs brevets d'Apple — elle pourrait donc à nouveau être interdite.



Car ce procès n'est pas tout à fait terminé : la juge Koh doit rendre ses conclusions dans les prochaines semaines. Dans l'intervalle, Apple va faire la liste de tous les appareils pour lesquels elle réclamera une injonction (dont la Tab 10.1 sur la base des brevets plutôt que des modèles). Samsung devrait déposer une motion pour tenter d'obtenir de la juge qu'elle aille à l'encontre du jury. Un cas extrêmement rare, mais la firme coréenne pourrait utiliser certaines déclarations des jurés pour démontrer leur partialité : le président du jury détient lui-même des brevets et a parlé de « punition » contre Samsung, alors qu'un jury est censé non punir le perdant, mais dédommager le gagnant. Samsung devrait ensuite sans doute faire appel, comme devrait peut-être aussi le faire Apple pour que le cas de l'iPad soit réexaminé.



Une arme de dissuasion massive



D'aucuns estiment que cette victoire en poche, Apple va maintenant poursuivre tous ses concurrents pour les faire cracher au bassinet de la même manière. Comme un arsenal nucléaire, pour ne pas citer Steve Jobs, cette décision est en fait une arme de dissuasion massive : elle place Apple en position de force pour négocier des accords de licence, maintenant que la validité de ses brevets les plus importants a été affirmée.



Google qui assure que les conclusions de ce procès ne la concernent pour ainsi dire pas ? C'est oublier que l'Android « pur » du Nexus S est concerné, et que ce procès finit de rendre le système de Google payant. Un accord de licence avec Apple, désormais incontournable face à l'autorité de cette décision de justice, s'ajouterait aux 10 à 12 $ par appareil que versent la plupart des fabricants à Microsoft. Un Microsoft qui doit avoir le sourire : grâce à Apple, Android coûtera demain plus cher que Windows Phone. Selon l'estimation donnée par Apple pour 2010, un accord avec Samsung pour les prochaines années pourrait lui rapporter au moins 500 millions de dollars par an.



Samsung v Apple

Bill Cow est le directeur du marketing de Windows Phone.



Bien sûr, la plupart des fabricants pourront réduire la facture au minimum en se tenant à l'écart des brevets d'Apple : Android n'enfreint déjà plus les brevets sur le défilement en disposant depuis quelques mois de son propre effet indiquant l'arrivée en fin d'une liste. Ils ne pourront néanmoins pas se passer du corpus imposant de brevets sur le multitouch : des accords de licence croisés seront alors le seul moyen d'éviter d'en passer par les fourches caudines d'Apple. À moyen terme, ce procès devrait en fait stabiliser le marché en forçant tous les fabricants à l'entente cordiale — une forme de guerre froide du mobile.



Vers une redéfinition du marché



De même et dans un prolongement logique, ce procès devrait avoir les effets inverses des conclusions évidentes en matière de design. Alors que Samsung parle d'« une défaite pour le consommateur américain », à moyen terme, les conclusions de ce procès appellent aussi au retour vers une plus grande diversité des formes : ce mouvement sera nécessaire dans un marché où les technologies de base seront stabilisées pour un temps et où l'apparence du logiciel et du matériel devront de jure se distinguer des choix d'Apple. Et c'est d'ailleurs tout ce que réclamaient Steve Jobs et Tim Cook, qui ont obtenu pleine et entière satisfaction sur ce point.



Samsung a précédé cette obligation avec le Galaxy S III, qui se distingue sensiblement de ses prédécesseurs accusés de copie de l'iPhone. Le design de cet appareil a été fortement critiqué, ce qui peut favoriser des experts du matériel comme HTC, Nokia, ou… Motorola Mobility, la filiale de Google. Ils ont l'occasion de capitaliser sur ce procès pour faire la promotion de leur différence, mais vont devoir faire vite. La plus grande force de Samsung est son adaptabilité, et il serait caricatural de la reléguer au rang de simple plagieur : on peut railler le stylet, mais c'est un choix technologique valable et pertinent, et l'on connaît l'expertise de Samsung dans le domaine des écrans, qui pourront demain être flexibles ou transparents.



Samsung v Apple



À court terme, ce procès permet à Apple d'affirmer sa préséance sur le marché du mobile. À long terme cependant, et comme dans le domaine de l'ordinateur personnel à la fin des années 1990, il va permettre aux choses de se décanter et au marché de la téléphonie de perdre la folie de sa jeunesse. Et si l'histoire se répète de faire naître une nouvelle concurrence qui pourrait remettre en cause l'hégémonie d'Apple.


avatar Hindifarai | 
@ Lemmings L'image n'est pas de moi, je ne fais que la reprendre parce qu'elle m'a fait rire et qu'elle met en avant beaucoup de points qui me semblent véridiques. Je pense que le F700 et l'iphone se ressemblent, oui le F700 avait un clavier slide en plus, mais c'est bien le design de face qui fait polémique. Après, à savoir qui l'a dessiné en premier ça n'est pas vraiment mon soucis, la ressemblance me fait rire c'est tout. Pour le dock c'est bien antérieur à NextStep. NextStep a recopié le principe qui était présent sur le système d'exploitation Arthur sorti en 1987 et ancêtre de RISC OS ;) .
avatar Mac1978 | 
@Mabeille Alors il fallait attaquer Apple, ce que certains ont fait et avec du succès, c'est-à-dire par règlement extra-judiciaire. Apple n'est sans aucun doute pas une sainte et s'inspire aussi sans aucun doute, d'idées ou solutions soit non brevetées, soit dont le brevet a expiré. Et souvent elle a davantage eu le courage d'amener aux consommateurs des concepts ou idées qu'elle a acquis ailleurs en les terminant (cf MacOS 1.0 et les concepts Xerox) que d'inventer "from scratch". Apple est une société industrielle innovante, pas un labo de R&D pur, ni une start-up désireuse de développer une idée juste pour la vendre à une multinationale en touchant le jack-pot. Avant MacOS, c'était C:\ Avant l'Apple LaserJet, la micro édition n'existait pas, Avant l'iPod et iTunes, la musique dématérialisée était un monde obscur réservé à quelques geeks désireux de ne pas payer les artistes, ou de ne pas se faire raser par les majors, Avant l'iPhone et son multi-touch affiné, le smartphone n'avait de smart que son nom. Etc... N'importe qui, sans être fan d'aucune entreprise, doit admettre qu'aucune autre entreprise n'a amené autant de changements majeurs dans la vie des consommateurs. Personnellement, j'ai un certain respect pour celles et ceux qui prennent le risque d'amener un vrai changement, et non quelques améliorations, parfois en se plantant magistralement (Newton, QuickTake, etc...). Et au passage, assez peu pour ceux qui produisent un document de 132 pages ultra confidentiel pour expliquer ce qu'il faut copier ailleurs...
avatar starbus | 
incroyable le nombre d'idiots à courte vue qui traine sur se site à passer leur temps à cracher sur apple et ses utilisateurs et défendre l'indéfendable. MacG , à quand des réactions ou on pourrait noté les contributeurs des réactions afin de ne plus etre polluer par ces énergumène ?
avatar Lemmings | 
@Hindifarai : "mais c'est bien le design de face qui fait polémique" Non, le design est protégé par un brevet complet, qui décris l'ensemble de l'appareil, pas uniquement la face avant. Quand au dock, si on oublie les fonctionalités (qui elles sont spécifiques au next), l'ancettre est plus à trouver côté Microsoft avec Windows 1 en 1985 : http://img.clubic.com/02574124-photo-microsoft-windows-1-0-1.jpg
avatar Jamseth | 
Bon article !
avatar Bonze | 
Autre procès, autre jugement "Apple a été débouté vendredi par un tribunal de Tokyo de sa plainte contre Samsung qu’il accusait de violer ses brevets..." http://www.liberation.fr/economie/2012/08/31/samsung-marque-un-point-contre-apple-au-japon_843049?xtor=rss-450
avatar daito | 
"Samsung ne paye finalement pas cher son accession au sommet du marché de la téléphonie mobile (en volume) et sur la deuxième marche de la rentabilité dans le domaine (derrière Apple)." Sauf que Samsung ne donne pas de chiffre de vente et il apparaît que les chiffres donnés par les cabinets d'analyse ne sont pas très justes. Par ailleurs, aux US, Apple est au sommet en volume et en revenue (contrairement à ce que l'on pensait).
avatar damien83 | 
@daito Pas faux .
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@daito : sauf que ces chiffres, le procès les a donné…
avatar lifenight | 
Le Galaxy Nexus et le Galaxy S III sont-ils complètement hors de cause ? Je n'ai trouvé cette réponse nulle part ... Les constructeurs devraient faire comme Acer qui sort ses tablettes et son prochain smartphone acer cloudmobile en rom d'origine Google avec ses applications et quelques widgets en plus.
avatar damien83 | 
En tout ça si il en y en a qui doivent être content c'est bien Microsoft et Nokia ! Ils auront enfin le champ libre vu que samsung aura moins de produit à la vente .
avatar damien83 | 
Voir même tout les concurrent de s'aing qui proposent des a présent des designs originaux et novateur !
avatar NatRi | 
Certes l'image du copieur de Microsoft l'a peu désavantagé mais c'est aussi lié aux prix que Microsoft exerce par rapport aux prix des ordinateurs Apple même si la qualité n'est pas la même. Tandis que sur le marché de la téléphonie les prix des téléphones pour lesquels Samsung et Apple sont jugés sont équivalents ou presque. Pour le même prix vous préférez un iPhone (issu de recherches poussées) ou un Samsung Galaxy (issu de copiage poussé) ?
avatar Domsou | 
Merci pour cet article qui apporte un peu de recul et de vision à moyen terme.
avatar lifenight | 
NatRi tout dépend, un smartphone Android tu en fais ce que tu veux, si tu aimes changer de rom, de skin, jouer avec les widgets, intégrer tes logiciels de voip nativement à tes contacts ... ce n'est pas vers la pomme que tu te tournes, le système est plus débridé. Mais je suis certain que l'écosystème que Microsoft est en train de bâtir autour de windows phone et windows 8 sera le meilleur à long terme, même si windows phone 8 est aussi si pas plus fermé que ios.
avatar daito | 
"sauf que ces chiffres, le procès les a donné…" Bien oui justement. C'est comme ça qu'on a appris qu'aux US Samsung est à la ramasse sur les Smartphones et les tablettes.
avatar NatRi | 
@lifenight oui c'est vrai que Android est moins bridé mais bon Apple est une de ces marques dont tout le monde rêve d'avoir un produit.
avatar Steeve J. | 
Pendant le procès certains affirmaient que Samsung avait déjà gagné le procès mais on se rends compte désormais que les quelques soit disant vieux secrets d'Apple qui ont été révélés n'auront aucun impact sur la suite mais que la condamnation de Samsung va en avoir beaucoup plus. Google s'est déjà très adroitement désolidarisé de Samsung et va le faire encore plus si son cours de bourse continue à descendre comme il le fait actuellement au contraire de celui d'Apple qui est reparti de plus belle dans sa folle ascension. Samsung ferait mieux d'accepter la condamnation et faire son mea-culpa et surtout dire et montrer qu'il ne le refera plus ça serait meilleur pour son image. En tout cas c'est chez Microsoft que ça doit rigoler et si l'histoire se répète peut être que dans 10 ans Samsung gagnera son procès contre Huawei (ou un autre industriel Chinois !) qui l'aura à son tour copié.
avatar daito | 
"Pendant le procès certains affirmaient que Samsung avait déjà gagné le procès mais on se rends compte désormais que les quelques soit disant vieux secrets d'Apple qui ont été révélés n'auront aucun impact sur la suite mais que la condamnation de Samsung va en avoir beaucoup plus." Tout à fait. Je me souviens encore de cet article rigolo de MacG dont le titre était : "Samsung a déjà gagné son procès contre Apple".
avatar Lemmings | 
Vous allez un peu vite en besogne là ! C'est pas parce que le jury a estimé que Samsung violait ces brevets qu'ils sont bien valides. Ils peuvent encore (et aisément) se faire invalider. Surtout ceux liés au multitouch...
avatar wxcvbn22 | 
À chaque fois que l'on parles des décisions du jury il serait bien de préciser que les membres de ce jury ont été soigneusement choisis pour leur méconnaissance totale des nouvelles technologies. Car la dans l'article on a l'impression que le jury est un panel d'experts...
avatar Lemmings | 
@daito : tablettes oui, en smartphone pas tant que ça. Les chiffres ne donnent pas tous les modèles, et même avec ceux étudiés, faire 25% de ce que fait Apple c'est énorme.
avatar Terrehapax | 
Bravo pour cet article, la meilleure analyse des enjeux du jugement que j'ai lue.
avatar shenmue | 
@Anthony Nelzin:"sauf que ces chiffres, le procès les a donné…" Ben justement, les chiffres du procès montrent clairement que les ventes de Samsung sur la période sont très en deça de que les analystes avaient affiché pour le coréen (aux US). Les ventes sont franchement faibles, même pour les modèles les plus haut de gamme justement (Galaxy S2). et les appareils incriminés couvrent la quasi totalité des modèles Android sur la période, il n'en manque que 4... D'ailleurs cet écart entre les ventes américaines et la PDM supposée de Samsung là bas a fait un joli foin aux US (pas ici où bien sûr on gobe les chiffres des ânes à listes comme si c'était des données brutes). Samsung ne domine le marché mondial que depuis 1 trimestre et sans doute pas dans les proportions décrites. Donc pas sûr que le coup ne soit pas si rude pour eux...
avatar daito | 
@Lemmings, Come on. Entre 2010 et 2012, Samsung a écoulé 21 millions de Smartphones aux US avec 24 modèles. Sur la même période et avec beaucoup moins de modèle (2 à 3 modèles) Apple a vendu 62 millions d'iPhone. C'est presque une humiliation ! Apple a aussi vendu plus de tablette que Samsung de Smartphone aux US. On comprends maintenant pourquoi Samsung ne donne pas les ventes de ses téléphones !
avatar oupsman | 
Je pense que cet article tire un peu des plans sur la comète, étant donné que Samsung VA faire appel du jugement. Et il y'a vraiment lieu de penser que le jugement sera invalidé, au vu des témoignages des jurés sur les conditions de délibération. Par ailleurs, le fait que le président du jury soit quelqu'un connaissant bien le système des brevets montre que non, les jurés n'étaient pas TOUS ignorants en manière de technologie. Pour rappel, ce cher monsieur possède un brevet sur un système d'enregistrement numérique de vidéos : http://www.google.com/patents?id=XjGoAAAAEBAJ&pg=PA1&lpg=PA1&dq=Velvin+Hogan&source=bl&ots=M2JU5S0Ohp&sig=s2-rG9ryKbpmTfFaZWbLQOBSttA&hl=en&sa=X&ei=rZ46UJkchYTxBM_9gbgM&sqi=2&pjf=1&ved=0CC8Q6AEwAA#v=onepage&q=Velvin%20Hogan&f=false Avant de s'enflammer, il convient, à mon avis, de se resservir une bonne bière et d'attraper le bocal de pop corn. Ca va devenir très intéressant.
avatar FreddyF | 
Très bel article sur les conclusions du procès
avatar Lemmings | 
@daito : Oui donc c'est bien ce que je dis, 21 millions contre 62, un bon tiers. C'est excellent pour un fabricant Android. Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que Samsung aux USA... D'ailleurs cela aurait plutôt dut jouer en faveur de Samsung que d'Apple là, le nombre de gens ayant potentiellement acheté un Samsung au lieu d'un iPhone est d'autant plus faible !
avatar Sidewipe | 
Et on ne parle pas de ça ? http://www.numerama.com/magazine/23511-apple-contre-samsung-de-fortes-chances-d-annulation-du-jugement.html
avatar daito | 
@lemmings, Toi tu trouves ça bien mais moi je trouve ça catastrophique. Encore une fois, avec beaucoup moins de modèle Apple vend 3x plus de Smartphone et je ne parle même pas des revenus. C'est peut être correcte en comparaison d'un autre fabricant Android (peut être as-tu les chiffres des concurrents) mais face à Apple c'est une déculotté. Encore une fois, on comprend pourquoi Samsung ne donne plus les chiffres réels de vente de ses produits. Ils sont mauvais en comparaison au concurrent qu'il copie sauvagement.
avatar damien83 | 
@daito : c'est en Europe que Samsung vend plus la ou la crise passe ...
avatar erobinsonn01 | 
daito +1
avatar mccawley2012 | 
C'est même peut être par la que le déclin d'Apple se fera, par l'annulation de vendre pour Samsung des produits phare, windows phone va peut être se démocratiser et prendre une grande place dans le secteur. Mais l'os de Microsoft fonctionne dans la même écosystème fermé d'Apple et iOS. Ah ah quel suspense intenable !! Quel technologie va venir chambouler nos vies (de geek ?? ^^ ) ??
avatar elise | 
@NatRi La recherche poussée of course
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le sceau de l'opprobre! Rien que ça! MAIS LOL ! C'est pas les "valeurs" d'Apple qui font son succès c'est le marketing. Un produit Apple c'est un signe extérieur de classe et de richesse... Tant qu'il y aura des gens pour payer un produit au mieux aussi performant mais bien plus cher pour l'image qu'il apporte ça marchera. Le grand public n'en a rien à foutre de qui copie qui, de qui à des valeurs, sinon on porterait tous des fringues en chanvre bio équitable... Faut ouvrir les yeux, ça a beau passer aux infos, 99% des gens s'en tamponnent... Seules l'image et le prix à y mettre comptent... Pour le 1% restant... ils ont pour la plupart leurs oeillères solidement fixées, dans un camp comme dans l'autre... Sinon encore un bel article objectif ^^ qui omet totalement la profonde remise en cause de la partialité et de la compétence du jury de ce procès.
avatar daito | 
"c'est en Europe que Samsung vend plus la ou la crise passe ..." Bien justement, on ne sait pas. Comme Samsung ne donne pas de chiffres et que les chiffres des cabinets ne semblent pas très justes.....
avatar youpla77 | 
Comment le jury peut dire que le galaxy s ressemble au 3GS et pas le galaxy ace...
avatar damien83 | 
@daito : oui pas faux ! XD !
avatar Scs38 | 
Lol la guerre thermonucléaire de Steve Jobs a commencé ;) attention aux débris de la concurrence
avatar macbookeur75 | 
Sharp, LG et d'autres ont sacrement interet à innover, parce que le jour où samsung pondra une technologie ultra avancee qu'ils refuseront de licencier à Apple, la pomme fanfaronnera beaucoup moins
avatar shenmue | 
@Lemmings:"Les chiffres ne donnent pas tous les modèles, et même avec ceux étudiés, faire 25% de ce que fait Apple c'est énorme." Il ne manque que 3 modèles sur la période incriminée, et sur la période, le S3 n'est pas là, le dernier Nexus oui mais ses ventes sont considérées comme très faibles...bref, les chiffres des analystes sont fantaisites, à moins de mettre les mobiles sous windows Phone beauocup plus haut dans les ventes, ce qui est bien sur ridicule. tout cela a déjà été vu et revu dans des articles très critiques aux US sur le poids d'IDC, NPD et consorts qui semblent jouer de façon artificielle le sur-gonflage des chiffres Android...ils jouent gros sur leurs prévisions à 5 ou 10 ans...
avatar iCaramba | 
"Samsung a tenté de démontrer que les trois brevets présentés par Apple ne fournissaient pas une solution unique et non évidente à un problème donné" C'est moi où ils sont cons les avocats de chez Samsung ?
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@NjordKIN : « qui omet totalement la profonde remise en cause de la partialité et de la compétence du jury de ce procès » : manque de pot, c'est dans l'article.
avatar patman11 | 
J'ai du mal à comprendre les réactions anti protection de brevets. S'ils sont pertinents, avérés, clairs; bien d'autres industries (pharma, automobile,...) travaillent ainsi je crois. Je pense même que ne pas les reconnaître et les protéger serait ne pas établir une concurrence saine, mais laisser la place à la copie à tout va, ou une guerre des prix (exemple : le retail et la grande distrib? Où rien presque n'est protégé). Apple, comme les autres n'ont qu'à se différencier et innover (vraiment). Ceux qui jouent à la copie ou au bas prix alors jouent avec les règles (brevet, risque d'être moins low cost que le voisin...). Je trouve ça bien. Et ce serait pareil pour archos, "surface" et l'invention du gel à cheveux qui enlève les pellicules ;-) (quoi ça existe et c'est pas protégé...?)
avatar joneskind | 
@wxcvbn22 : les 2 parties ont choisi leurs jurés. C'est toi la méconnaissance totale.
avatar joneskind | 
@shenmue : Salut ! Ça fait longtemps dis moi ! ^_^
avatar joneskind | 
Trés bon article qui met un peu les choses en perspective. Je trouve l'analyse sur le coût de la licence Androïd intéressante par rapport à Windows 8. En tout cas ce procès est entrain de chambouler pas mal de choses et c'est tant mieux. On va attendre patiemment le verdict clair et définitif. En tout cas ça commence bien. Ceux qui innovent ou ont innové sont et seront récompensés (Apple et M$) et les autres devront faire l'effort pour apporter des solutions nouvelles aux consommateurs.
avatar marsu94000 | 
J'attend de voir la décision du Juge avant de réagir car il me semble qu'ici tout le monde c'est emballé sans attendre la finalité du rendu. Il est toujours possible que le Juge estime aberrant Le retour fait les jurés qui ont réussis à répondre à 700 questions en 36heures Le montant des dommages Bref attendons le verdict final c'est à dire dans 3 ans :-)
avatar damien83 | 
@marsu94000 C'est peu le montant des dommages ... Apple demandais 2,5 milliards , mais bon malgré le fait que je suis certain que sang copie et qu'il mérite cette condamnation on va attendre un peu .
avatar marsu94000 | 
Un milliard c est peu ? C est juste le bénéfice réalisé par un grand groupe du cac40 mais bon après nous n avons pas tous les mêmes échelles de valeurs et c est peut être peu pour Samsung ou pour Apple. Je suis contre les brevets logiciels de toute façon. Le coup du zoom par exemple est juste la transcription du zoom du langage des signes a un écran autant dire un réflexe d utilisation normal. Par contre le brevet sur les technos le permettant là je ne suis pas oppose mais sous modèle FRAND pour permettre la concurrence après que le meilleur gagne.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR