OS X 10.10 : que peut-on attendre du successeur de Mavericks ?

Pierrick Aubert |

Alors que les rumeurs autour d’iOS 8 sont assez précises et proviennent de sites fiables, il y a encore peu d’informations à se mettre sous la dent pour le successeur de Mavericks. Mais avec un peu de jugeote et d’imagination, on peut tracer les contours de la prochaine version d’OS X.

Ce que la prochaine version d’OS X ne sera pas

Commençons par ce que l’on sait de sources sûres : OS X ne sera pas fusionné avec iOS. C’est Craig Federighi, le patron des deux OS, qui l’a déclaré à l’occasion des 30 ans du Mac :

La raison pour laquelle OS X a une interface différente d’iOS n’a rien à voir avec le fait que l’un est arrivé après l’autre ou parce que l’un est ancien et l’autre nouveau. [Le Mac] a été amélioré pendant 30 ans pour fonctionner de manière optimale avec des claviers et des souris. Ce n’est pas compliqué du tout de coller un écran tactile dessus, mais est-ce que cela apporte une bonne expérience utilisateur ? Nous pensons que non.

Phil Schiller a renchéri que ce serait « une perte de temps » de ne faire qu’une seule interface qui tenterait tant bien que mal de fusionner les deux systèmes. Voilà qui a le mérite d’être clair. Inutile donc d’attendre un « iOS X » ou un « OS X touch », ça n’arrivera pas tant qu’Apple sera dirigée par cette équipe.

« Nous avons réalisé de très nombreux essais utilisateurs et nous en avons conclu que cela ne fonctionnait pas. Les surfaces tactiles ne veulent pas être verticales. »

OS X 10.10

Ce à quoi on peut s’attendre en revanche, c’est un successeur d’OS X 10.9 simplement numéroté OS X 10.10. Il apparaît en tout cas sous ce numéro dans les statistiques de visites de site web (lire : OS X 10.10 bruisse sur le web).

Son nom n’est pas encore connu, mais Apple n’a pas fait de mystère sur sa nouvelle façon d’appeler son système de bureau. Les noms de félin ont été abandonnés au profit d’endroits célèbres de la Californie, là où siège Apple. Mavericks est un spot de surf de renommée mondiale à une heure de route de Cupertino. Quel sera le prochain lieu californien à avoir les honneurs d’Apple ? Le parc national de Yosemite ? Le Golden Gate Bridge ? La Sierra Nevada ? Les paris sont ouverts.

En attendant, on connaît déjà le nom de code d’OS X 10.10. Comme toujours, il s’agit d’un cépage, et cette fois, c’est syrah, un cépage noir français et suisse.

Un design qui évoluera

On peut avancer sans trop prendre de risque que le design d’OS X évoluera avec cette mise à jour. Après avoir procédé à un lifting complet d’iOS, Jonathan Ive est certainement en train de travailler sur l’interface d’OS X pour rendre les deux plus cohérents. Apple a toujours procédé par petites touches pour changer l’interface de son système de bureau. Les barres de défilement bleues d’Aqua sont par exemple restées jusqu’à Snow Leopard, alors que le métal brossé des fenêtres a disparu dès Leopard.

Concept d’Edgar Rios

On peut, là encore, supputer sans trop de risque que le design d’OS X 10.10 empruntera des éléments d’iOS 7. C’est d’ailleurs ce que confirme 9to5Mac qui a des sources fiables. Selon le site américain, « le nouveau design sera proche d’iOS 7 et iCloud.com, mais pas aussi radicalement différent ». Un changement en douceur qui inspire beaucoup (d'apprentis) designers.

Concept de Danny Giebe

Les concepts d’OS X 10.10, plus ou moins inspirés, ont déjà commencé à pleuvoir. Un élément les lie tous : la transparence. Comme iOS 7 utilise beaucoup d’effets de transparence, les designers en mettent à toutes les sauces, qui de la barre de menus, qui du centre de notifications, qui des fenêtres elles-mêmes. Le résultat a parfois un petit goût de Windows Vista.

Concept d’Andrew Ambrosino

Les nouveautés espérées

L’application Plans, introduite dans Mavericks, va sans doute progresser en même temps que son équivalent sur iOS 8. Apple a pris l’habitude d’améliorer son service de cartographie à chaque nouveau système mobile, il n’y a pas de raison qu’OS X n’en profite pas.

On entre ensuite plus dans le domaine des suppositions (voire des désirs) que des rumeurs. Siri arrivera un jour sur OS X, Apple travaille incontestablement sur le sujet, mais est-ce que ça sera sur 10.10 ? Il est également assez évident qu’à terme AirDrop permettra d’échanger des fichiers entre un Mac et un terminal iOS. Quant à savoir si ça sera pour la prochaine version d’iOS et OS X...

Et jusqu’où va aller le mouvement Back to the Mac initié par Apple en 2010 ? Partant du constat qu’OS X dispose d’un centre de notifications, un designer a imaginé un centre de contrôle qui remplacerait le traditionnel menu Pomme.

Il y a aussi cette rumeur de sauvegarde dans le nuage. La sauvegarde iCloud disponible sur iOS pourrait s’étendre au Mac. Des services de sauvegarde automatique sur des serveurs existent déjà (CrashPlan et Backblaze), mais il faut être très très patient lors de la mise en route, même avec une connexion fibre. Apple conserve déjà sur ses serveurs pas mal de données (emails, musique avec iTunes Match, films avec iTunes dans le nuage, etc.) qui sont autant de choses à ne pas uploader. L’arrivée d’un tel service sur OS X va dans le sens des choses, mais une disponibilité dès cette année paraît encore peu probable.

Plus plausible, une mise à jour de Mail. L’application n’a pas évolué avec Mavericks — on aurait même plutôt tendance à déclarer qu’elle a régressé. La prise en charge des tags, la possibilité d’ajouter un rappel à un email ou encore la synchronisation des règles de courrier entre plusieurs appareils seraient des nouveautés bienvenues pour un logiciel qui fait du surplace depuis plusieurs versions.

De nouvelles technologies avancées

Outre les services et applications visibles par l’utilisateur, on attend aussi du neuf du côté des « technologies avancées », ces technologies au cœur du système qui contribuent à le rendre performant.

Apple est en pointe sur OpenCL, il ne serait donc pas étonnant qu’OS X 10.10 prenne en charge sa version 2.0 qui a été finalisée à la fin de l’année dernière. Ce framework notamment utilisé pour tirer parti de la puissance de calcul des cartes graphiques dans des opérations non-graphiques (GPGPU) est exploité à fond par le Mac Pro. Le constructeur a tout intérêt à rester à jour le plus rapidement possible pour concurrencer efficacement le concurrent CUDA de Nvidia.

En revanche, Apple ne fait pas preuve du même empressement pour l’API graphique libre OpenGL. Elle a comblé une partie du retard avec la prise en charge d’OpenGL 4.1 par Mavericks, mais il y a encore une marge de progression. OS X 10.10 va sans aucun doute supporter une version plus récente (la 4.4 est sortie en juillet 2013), reste à savoir laquelle.

Toujours dans le domaine graphique, on peut espérer que la prochaine version d’OS X permettra d’éradiquer certaines limites sur les Mac Pro. À l’heure actuelle, contrairement à Windows, le système d’Apple ne prend en charge que Cross Fire X qui ne fonctionne qu’avec les applications Direct3D ou OpenGL en plein écran. Autrement dit « les applications […] en mode fenêtré ne seront accélérées que par une seule carte. » La gestion de Cross Fire Pro permettrait de dépasser cette limite.

L’intégration du codec vidéo H.265 (aussi appelé HEVC) est aussi une nouveauté envisageable. Apple a été un des grands promoteurs du H.264 qui a été pris en charge dès Tiger. Son successeur, qui est finalisé depuis un an, divise la bande passante par deux à qualité égale. Plutôt intéressant pour faciliter le passage au 4K.

Temps processeur utilisé pour la lecture, H.265 vs H.264

La contrepartie du H.265, c’est qu’il consomme plus de ressources. D’après nos premiers essais réalisés avec VLC qui prend en charge ce codec, la lecture d’un fichier H.265 consomme en moyenne entre 2,8 et 3,3 fois plus que la lecture d’un fichier H.264. Pour que le nouveau codec puisse être utilisé convenablement, il faut que les solutions matérielles de décodage se démocratisent. Intel n’a encore rien annoncé dans ce sens, mais Imagination a d’ores et déjà présenté une puce spécialisée à destination des mobiles (lire : H.265 : les constructeurs, éditeurs et développeurs se préparent). Apple va-t-elle prendre les devants en intégrant le HEVC dès OS X 10.10 ou attendra-t-elle sagement les solutions d’accélération matérielle ?

On pourrait évoquer bien d’autres pistes. Beaucoup rêvent par exemple qu’Apple dote ses systèmes d’exploitation d’un nouveau système de fichiers ou procède à un toilettage important de son noyau. Mais entre les rêves et les réalités…

Un système gratuit

Retour aux certitudes à propos du prix du futur OS. Peter Oppenheimer, le directeur financier d’Apple, a déclaré lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre que les successeurs d’OS X Mavericks seront gratuits.

Un choix qui coûte de l’argent à Apple (900 millions de dollars avec iLife et iWork gratuits), mais qui lui permet de s’assurer que les utilisateurs adoptent la dernière version de ses logiciels — dans la limite de la compatibilité matérielle.

Cette gratuité reflète parfaitement la façon dont le développement d’OS X a évolué depuis que Craig Federighi a les pleins pouvoirs. Plus que jamais, OS X est un chantier permanent. Auparavant, la plupart des nouveautés étaient réservées aux mises à jour majeures. C’est encore le cas aujourd’hui, mais la firme de Cupertino n’hésite plus à apporter des fonctionnalités supplémentaires dans les mises à jour mineures de son système.

Si 10.9.1 s’attachait à régler les défauts de jeunesses de Mavericks, ses successeurs ont toujours apporté de nouvelles fonctionnalités : 10.9.2 a apporté la prise en charge de FaceTime Audio alors que 10.9.3 permet la synchronisation en local des agendas et contacts et offre une meilleure gestion de la 4K.

Encore un lancement à l’automne ?

La date de lancement d’OS X 10.10 peut être anticipée en se basant sur l’historique des sorties. En 2010, Lion avait été annoncé en octobre pour une sortie publique en juillet 2011. En février 2012, c’est au tour de Mountain Lion d’être présenté pour sortir en juillet suivant. Mavericks a quant à lui été dévoilé à la WWDC 2013 en juin et est sorti en octobre. Si Apple se cale sur le planning de Mavericks, ce qui semble probable, OS X 10.10 sera présenté à la WWDC en juin, disponible en bêta dans la foulée et sortira pour tout le monde à l’automne.

Et vous, qu’attendez-vous de la prochaine version d’OS X ?


Tags
avatar Florent Morin | 

Homebrew en natif pour les développeurs.

avatar bugman | 

@ FloMo : http://brew.sh

avatar jackhal | 

J'imagine que tu veux dire "un équivalent d'Homebrew géré par Apple" plutôt qu'une simple installation par défaut d'Homebrew ?
Je suis à peu près certain que ça n'empêcherait pas Homebrew, Macport et Fink d'exister, cf https://xkcd.com/927/

avatar iSc0tty | 

J'aime bien le style esthétique :)

Après je seraisbpaz contre un bouton pause lors de la copie de fichiers par exemple..

avatar ArchiArchibald | 

Moi je dis : iCloud, iCloud et iCloud pour le prochain OSX !!!
Il faut améliorer la gestion des fichiers, trop simpliste, sur iCloud.
La sauvegarde parfaite...
Une chose possible : la bibliothèque iPhoto à 100% sur iCloud pour qu'un iMac puisse avoir la même bibliothèque qu'un MacBook Air ou Pro et qu'un iPad ou un iPhone, avec sélection des "événements" à synchroniser hors connexion.

Puis plein d'autres choses sur iCloud. C'est ça l'avenir : ne plus jamais se poser de question pour dire "j'ai perdu mon document à cause du crash de mon ordi" ni "je peux pas t'envoyer le document maintenant, je ne l'ai pas sur cet appareil, il faut attendre que je rentre chez moi"... Tout dispo tout de suite et sans risque de perte. C'est clairement ça l'avenir.

Et quelques arrangements cosmétiques seraient agréable.

Enfin, je pense à un iOSisation du clavier. Un double tap espace pourrait faire un point. Je me prends à le faire parfois involontairement. Comme une auto-complétion des mots plus aboutie... À voir.

avatar patrick86 | 

"Il faut améliorer la gestion des fichiers, trop simpliste, sur iCloud."

C'est pas grave ça.

"La sauvegarde parfaite..."

… elle est faite par Time Machine sur mes disques durs externes.

" la bibliothèque iPhoto à 100% sur iCloud pour qu'un iMac puisse avoir la même bibliothèque qu'un MacBook Air ou Pro et qu'un iPad ou un iPhone, avec sélection des "événements" à synchroniser hors connexion."

Ce serait tellement MIEUX dans une solution LOCALE (à base d'OS X Server par exemple)

"Puis plein d'autres choses sur iCloud. C'est ça l'avenir"

Non. Le Cloud est ce qu'il y avait avant Internet. C'est les réseaux informatiques des années 50, jusqu'au Minitel. Ça n'a rien de nouveau.

"ne plus jamais se poser de question pour dire "j'ai perdu mon document à cause du crash de mon ordi"

Ça s'appelle Time Machine sur Mac.

"je peux pas t'envoyer le document maintenant, je ne l'ai pas sur cet appareil, il faut attendre que je rentre chez moi"... Tout dispo tout de suite et sans risque de perte. C'est clairement ça l'avenir."

Ça s'appelle synchroniser ses appareils.
Le Mac manque encore de solutions faciles à mettre en place pour faire ça, mais pour ceux qui s'en sentent capables, OS X Server le fait bien.

Mais bon dieu, pourquoi vouloir s'emmerder à faire ça avec des serveurs situés à des milliers de kilomètres de nos machines, via de connexions réseau pas toujours disponibles ? Je ne comprendrais jamais le sadomasochisme.

avatar NicolasBx33 | 

@patrick86 :

La plupart des utilisateurs du Mac ne sont pas de gros geeks passant leur vie sur MacG... Il faudrait voir plus loin que son nez. Si l'utilisateur lambda a la possibilité d'avoir ses données enregistrées automatiquement et régulièrement sur un serveur à distance, de sorte qu'il puisse les récupérer en deux clics en cas de problème, alors l'expérience utilisateur n'en sera qu'améliorée.
Moi-même, qui sait très bien m'occuper d'un ordinateur, j'aimerais avoir le moins de manip à faire. Ne pas avoir à me soucier de sauvegardes et autre réglages "compliqués". Tout simplement...

avatar patrick86 | 

@NicolasBx33 :

"La plupart des utilisateurs du Mac ne sont pas de gros geeks passant leur vie sur MacG"

Je me considère alors dans "la plupart des utilisateurs de Mac".

"Moi-même, qui sait très bien m'occuper d'un ordinateur, j'aimerais avoir le moins de manip à faire. Ne pas avoir à me soucier de sauvegardes et autre réglages "compliqués". Tout simplement..."

Mais moi aussi ! C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles j'utilise un Mac.

Le fond de mon propos est qu'on n'a absolument pas besoin de Cloud souverain pour faire des trucs simples, sans réglages compliqués, etc.
Il est parfaitement possible de faire des solutions locales de sauvegardes et synchronisations, simples est efficaces.

Pour les sauvegardes, Time Machine est déjà très simple et intuitif. Tu branches le DD, Time Machine te demande si veux l'utiliser pour sauvegarder, tu dis oui, point terminé, il sauvegarde TOUT ton Mac.

Vous trouvez plus simple d'aller balancer des dizaines ou centaines de Go sur le Cloud ?
Moi non. J'ai toutes mes données à ma disposition, connexion Internet ou pas.

avatar feezypasgo | 

Combien de temps me faudrait-il pour uploader ma photothèque de 35 Go sur iCloud avec une connexion ReAdsl de 512 k ?

avatar feezypasgo | 

@ArchiArchibald
Combien de temps faudrait-il pour uploader ma photothèque de 35 Go sur iCloud avec une connexion de 512 ko ?

avatar USB09 | 

@feezypasgo

Serait peut être temps de faire le ménage.

avatar SteveC72 | 

Yen a qui capote raide ...

Une interface de mobile sur un écran de 27 pouces ???? SVP ya des limites a dire n'importe quoi

OSX doit avoir une interface(GUI) qui aide à l'utilisation d'un poste de travail ( iMac, Mac Pro, Mac mini ) et non pas en faire un gros iPad ...

ET le maudit aplat .... quand on n'est même plus en mesure de faire la différence entre le caption label static sur l'interface et le bouton actif d'une fonction ça n'aide en RIEN l'utilisateur ........

Une chance que c'est Graig qui a le dernier mot et non pas une certaine secte d'illuminé d'iOS qu'on retrouve sur les blogues de Mac ....

avatar chasse-patates | 

La jugeote et l'imagination (pour autant que Mr Aubert en ait) ne sont pas de l'information sėrieuse.... Du blabla pour remplir une page vide.

avatar iMakSe | 

Franchement ce Mavericks il a absolument rien apporté. Quand on voit la différence entre iOS 6.0 et 7.0 il faudrait vraiment qu'il fasse un effort plutôt que de rendre tout gratuit

avatar patrick86 | 

"Franchement ce Mavericks il a absolument rien apporté."

??
Un peu de lecture : https://www.apple.com/fr/osx/whats-new/features.html

"Quand on voit la différence entre iOS 6.0 et 7.0"

Je comprend mieux…
Il n'y a pas que la peinture dans un logiciel. Le FONCTIONNEL, c'est bien aussi.

iOS 7 est un changement esthétique ET fonctionnel.
OS X 10.9 est un changement essentiellement fonctionnel.

avatar iMakSe | 

Et surtout par pitié cela fait des années que Windows propose lorsqu'on clique sur l'icône de voir toutes les fenêtres de ce même software. Aujourd'hui sans trackpad impossible de le faire.

avatar Santadenn | 

C'est également possible depuis des années avec Mac OS X. Peut-être même avant que Windows ne le fasse. Et ça s'appelle aujorud'hui Mission Control que tu peux gérer depuis une touche de ton clavier ou encore plus simple, avec les coins actifs !

avatar patrick86 | 

"Et surtout par pitié cela fait des années que Windows propose lorsqu'on clique sur l'icône de voir toutes les fenêtres de ce même software. Aujourd'hui sans trackpad impossible de le faire."

Sur Mac, ça s'appelle Exposé et ça existe depuis… — je suis pas en fait, Tiger ?, Léopard ? Panther ?.
C'est accessible de plusieurs manières :
- touche F10 avant Mavericks (maintenant c'est ctrl + flèche bas) ;
- on peut configurer un bouton de sa souris (click molette par exemple) ;
- clique droit sur l'icône du dock, puis "afficher toutes les fenêtres"

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « Sur Mac, ça s'appelle Exposé et ça existe depuis… — je suis pas en fait, Tiger ?, Léopard ? Panther ?. »

Panther.
Ça ne fait qu’un peu plus de 10 ans, donc. :-)

Mais pour être parfaitement honnête, l’accès à Exposé en mode application (affichage des fenêtres d’une application donnée, donc) via son icône dans le Dock a connu diverses formes : Snow Leopard avait apporté la possibilité de passer dans ce mode vie un clic long sur l’icône, mais ça a été un peu saboté depuis en étant remplacé par ce menu (le même qu’on obtient via un clic droit) avec l’option « Afficher toutes les fenêtres ». C’est un poil moins rapide comme accès (mais ce n’est pas la mort non plus).
Heureusement, l’accès direct à Exposé reste disponible lors d’un glisser-déposer vers l’icône de l’application (et ça, c’est toujours aussi pratique !).

avatar patrick86 | 

@BeePotato :

Y'a aussi la liste des fenêtres dans le menus d'une icône du Dock.

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « Y'a aussi la liste des fenêtres dans le menus d'une icône du Dock. »

Oui, je sais bien, mais ça n’a rien à voir avec Exposé (ça reste pratique dans quelques cas, quand une fenêtre peut être idéntifiée facilement à partir de son nom).

avatar Lio70 | 

Si on veut rester dans les noms d'animaux puissants pour le nom de l'OS, tout en melant les noms d'endroits celebres de Californie, il y a aussi Big Bear.

@Armas
Bien d'accord. Et le processeur G5, qui etait plus lent que les Intel mais plus constant.

avatar ReWill_ | 

@jyo21 :
Même en attendant longtemps des fois ça ne va pas se connecter auto :/

avatar Adrienhb | 

Deux vœux (très très très) pieux:
- le retour de Rosetta
- la limitation au maximum du recours à iCloud

avatar patrick86 | 

"le retour de Rosetta"

Très, très peu probable.

"la limitation au maximum du recours à iCloud"

Je vote pour.

avatar Pierre H | 

Si c'est que d'ordre esthétique, on s'en fout un peu on verra bien - chaque version du système n'est généralement qu'une petite évolution par rapport à la précédente. Un peu plus flat, un peu moins, bref ça change pas grand chose.

Par contre, ce qui est plus inquiétant c'est la suppression silencieuse de fonctions qui faisaient des Mac l'une des machines les plus agréables pour bosser. Je prends un exemple perso: je bosse dans la vidéo. Depuis Mavericks, si tu ouvre un fichier QuickTime et qu'il n'est pas au format H264 ou au format ProRes, QuickTime lance une conversion d'office. Même avec les codecs installés sur la machine, impossible. Quand tu bosses en vidéo et que tu utilise volontairement des codecs spécifiques pour des taches bien précises, l'intérêt que ce soit converti est inexistant. Donc sur ma machine de tous les jours, j'ai du installer QuickTime 7 (qui date de Snow Leopard quand même) pour pouvoir lire les fichiers qu'on m'envoie. Oui je sais bien qu'on peut installer un autre lecteur, mais QuickTime est installé sur toutes les machines, et surtout il marchait très bien jusqu'à présent. J'ai d'autres exemples du même type...

Sur mes machines de production, on est resté à Mountain Lion qui est encore le plus abouti des OS récents (depuis Snow en tout cas) et sur lequel il est possible de désactiver les gadgets qui ne servent pas en production comme les notifications sur le côté.

Bref, très bien que le système évolue, mais ce qui me dérange et qui est relativement récent chez Apple c'est d'écarter les utilisateurs pointus. On l'a vu avec Final Cut X qui a tout bonnement supprimé ce qui faisait que FCP 7 était très apprécié en milieu collaboratif. On le voit avec le MAS qui tente d'écarter une certaine catégorie de développeurs (pour l'instant, on peut encore installer une appli soi-même, mais pour encore combien de temps ?)
Apple veut amener plus d'utilisateurs au Mac en le rendant aussi simple qu'iOs qui ne te permet pas de faire quoi que ce soit d'autre que ce qui est prévu. Pourquoi pas, Apple a toujours fait un système simple pour tout le monde. Mais il y a encore peu de temps, Apple permettait aux "power users" de faire comme eux voulaient. Et ça, c'est en train de disparaître, et c'est bien triste.

avatar Jacti | 

Je t'approuve à 110% !

avatar Lio70 | 

@Adrienhb
Je partage tes voeux ;-) Oui, Rosetta, pur faire tourner quelques vieilles applis qui n'existent pas en version actualisee, que je puisse virer ma partition Snow Leopard. Cela ferait aussi plaisir a quelques-uns de mes clients qui ont le meme probleme. Des apps professionnelles dont l'editeur a decide de cesser la commercialisation sur Mac, ou meme en totalite, mais qui contiennent par exemple une base de donnees dans un format proprietaire, qui constitue toujours une mine d'or pour l'utilisateur, meme quelques annees plus tard.

avatar patrick86 | 

Rendre OS X utilisable sur écran tactile serait en effet une grosse erreur. Pour que ce soit pratique, il faudrait grossir par deux à peu près tous les boutons, engendrant une perte de place CONSIDÉRABLE.

"Il est également assez évident qu’à terme AirDrop permettra d’échanger des fichiers entre un Mac et un terminal iOS."

Je rêve d'un transfert de fichiers direct entre appareils, du style : je glisse mon fichier Pages du Mac vers l'iPad sur lequel il s'ouvre pour que je continu à bosser dessus ; ou d'un iMac vers MacBook et vice-versa.
Le tout par communication réseau directe entre les deux machines bien sûr (pas de perte de temps avec du foutu Cloud).

"Il y a aussi cette rumeur de sauvegarde dans le nuage. La sauvegarde iCloud disponible sur iOS pourrait s’étendre au Mac."

Sauvegarder 500 Go sur le Cloud, avec un débit remontant de 1 Mbit/s ?
Hum… non.
Et même avec un débit de 10 Gbits/s, c'est NON.

"Peter Oppenheimer, […] a déclaré […] que les successeurs d’OS X Mavericks seront gratuits."

En général, quand Apple fait apparaitre un gros "Free" avec des flashs, c'est pas pour revenir en arrière.

"Un choix qui coûte de l’argent à Apple"

C'est pas comme s'il n'avait pas des marges confortables non plus…

avatar ombral26 | 

Compatibilité airdrop entre iOS et OSX me semble être le must have dans un premier temps ! La suite, j'aimerai bien une grosse mise à jour des pilotes graphiques aussi

avatar bugman | 

@ ombral26 : +2

avatar zombie1871 | 

A la question "que peut on attendre du successeur de Mavericks ?", je réponds "qu'il marche".

Avec mon mac mini de mi-2013, bien boosté en ram, je suis toujours pas passé sous mavericks. J'ai essayé. Ca ramait, problème avec Mail, problème de lenteur.

Donc je reste sous ML.

avatar Philactere | 

@zombie1871

"Avec mon mac mini de mi-2013, bien boosté en ram, je suis toujours pas passé sous mavericks. J'ai essayé. Ca ramait"

À mon avis tu dois avoir un problème matériel, mon MBP fin 2007 (deux mille sept) non boosté en RAM (4 petits Go) tourne aussi bien que sous Snow Léopard.

avatar zombie1871 | 

J'ai pas mal lu sur le net. Et j'ai eu l'impression d'une sorte de roulette russe avec Maverricks. Des mac qui aurait du avoir des soucis n'en avait pas et d'autres qui n'aurait pas du en avoir en avait. Sans vraiment de logique. Mon Mini fonctionne comme une horloge avec son système d'origine, je vais pas aller plus loin. J'ai quitté le monde PC juste pour plus avoir avoir ce genre de discussion sur la compatibilité de telle ou telle pièce ou la qualité de tel ou tel composant.

avatar Anthanagor | 

J'adore les concepts ! :)
Perso aucun problème avec Mavericks sous MBPR 15" début 2013, mais si la 10.10 améliore encore plus les Mac, je suis preneur ! :)

avatar Philactere | 

@Anthanagor

"Perso aucun problème avec Mavericks sous MBPR 15" début 2013"

Le contraire aurait été inquiétant...

avatar alan63 | 

Pitié , que Apple nous foute la paix avec iCloud

avatar rei_vilo | 

Le retour du partage de document et d'écran ainsi que de la conférence à plusieurs dans FaceTime, comme le faisait très bien iChat.

avatar ricounet | 

J'attends une interface entièrement vectorielle, indépendante de la définition d'écran.
L'adoption d'un look épuré à la iOS7, ça va dans ce sens.
iOS8 et 10.10 pourraient ainsi s'adapter facilement à des terminaux aux définitions variées : iphone 6" - écrans 4K etc.

avatar BeePotato | 

@ ricounet : « J'attends une interface entièrement vectorielle, indépendante de la définition d'écran. »

?!?
Pourquoi, puisque l'approche actuelle (qui mixe éléments vectoriels et bitmaps) fonctionne déjà très bien ?

avatar Jacti | 

Je souhaite que la prochaine version revienne à Snow Leopard et qu'on nous vire tous les trucs inutiles genre Launchpad, centre de notification et iCloud, par exemple.

avatar ysengrain | 

"cela apporte une bonne expérience utilisateur " sans relation directe avec le sujet.

Ne pourrait-on une bonne fois cesser de transposer des américanismes en langue française ? "A good/fine user experience" est une L-O-C-U-T-I-O-N qui ne DOIT pas être traduite comme ici. Dire ou écrire "cela apporte une bonne utilisation" est tout aussi explicite ET français.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR