OS X Mavericks, un système plus performant, mais moins gourmand

Anthony Nelzin-Santos |

Toutes les nouveautés d'OS X 10.9 Mavericks ne sont pas visibles. Quelques-unes des plus importantes sont même invisibles : ces « technologies avancées », aux bases du système, ont été conçues pour améliorer les performances et l’autonomie. Explications.



Une gestion plus fine du processeur



Les applications demandent des ressources processeur à intervalles réguliers. Le timer coalescing, intégré à Windows depuis Server 2008 R2 et désormais à OS X, consiste à aligner les intervalles des différentes applications afin de « réveiller » le processeur le moins souvent possible. Ces opérations sont imperceptibles, mais permettent de réduire drastiquement l’activité processeur (jusqu’à 72 % selon Apple) et donc d’augmenter l’autonomie.




À gauche sans le timer coalescing, à droite avec. Image Apple.

À l’échelle supérieure, OS X est désormais capable de « ralentir » les apps inactives à l’arrière-plan pour économiser jusqu’à 23 % d’activité processeur, une fonction baptisée App Nap (« sieste d’app »). Les onglets de Safari 7 se comporteront de la même manière : chaque onglet étant désormais un processus distinct, un onglet à l’arrière-plan sera « ralenti » et ne tirera donc plus sur la batterie pour rien.



Mieux encore, ce raisonnement a été appliqué aux plug-ins de Safari 7 : les éléments périphériques en Flash (comme une publicité) ne sont plus chargés par défaut. Un aperçu statique s’affiche à la place, un bouton permettant de charger le contenu. Si Safari estime que l’élément est au contraire central (comme une vidéo YouTube), il sera chargé normalement. Là encore, il s’agit de ne solliciter le processeur que lorsque c’est nécessaire, et donc de prolonger encore un peu l’autonomie.



Le blocage d’un contenu périphérique en Flash. Image Apple.

Et si tout cela ne suffisait pas, même la lecture de vidéos HD dans iTunes a été optimisée afin de consommer 35 % d’énergie en moins. iTunes tire ainsi parti de l’accélération graphique et accède moins souvent au disque dur ou au SSD.



Une gestion plus conservatrice de la mémoire



Les Mac ne souffrent pas des mêmes limitations que les appareils iOS, mais OS X 10.9 gère la mémoire presque aussi agressivement qu’iOS. La gestion de la mémoire est désormais totalement centralisée, le système informant plus fréquemment et plus explicitement les apps de la situation générale afin de minimiser les risques de saturation de la RAM.





Comme cela ne suffira pas, Mavericks dispose d’un mécanisme de mémoire compressée. Lorsque le système a besoin de mémoire, il écrit la mémoire inactive sur le disque avant de la libérer, une opération de swapping qui ralentit légèrement les opérations. OS X 10.9, lui, sera capable de la compresser pour libérer de l’espace, ce qui est beaucoup plus rapide, et de la décompresser au besoin, ce qui est là aussi très rapide. Et s’il faut vraiment écrire sur le disque, les fichiers de swap seront plus petits.



Des astuces pour fluidifier les opérations



Là encore comme iOS, OS X 10.9 Mavericks regorge de petites astuces permettant de fluidifier les opérations. De nouvelles API permettent par exemple de « mettre en cache les défilements » : le contenu qui n’est pas encore visible mais qui le sera au défilement est prérendu avec Core Animation. Et comme ce « défilement responsive » s’intègre avec les fonctions d’économie du processeur et de la mémoire, le défilement est plus fluide et plus rapide, tout en étant moins gourmand en ressources.



Du réseau plus rapide et moins gourmand



Enfin, on remarquera que SMB2 est le protocole de partage de fichiers par défaut d’OS X 10.9 Mavericks. Là encore, Apple privilégie à la fois les performances et l’efficacité, SMB2 disposant d’un système de cache et de gestion des ressources agressif et rapide. Cerise sur le gâteau, SMB2 est plus sûr et parfaitement compatible avec Windows Vista, Windows 7 et Windows 8. AFP et NFS sont toujours inclus pour la communication avec les autres systèmes.

avatar Albator | 
Parfait, j'ai hâte de l'installer! Par contre là je teste iOS 7, qui consomme à mort! :0 Du délire, sinon j'aime bien même si Apple devrait laisser des choix de thèmes!
avatar vincentbls | 
@Tankiste : En même temps c'est de la bêta...
avatar LittleBigFrancois | 
Ah tiens pour moi SMB2 c'est le fleuron de l'aviation française des années 60!
avatar ovea | 
Y'a déjà des trucs pour mettre en pause comme App tamer http://www.stclairsoft.com/AppTamer/
avatar marc-5 | 
Ils sont sympas aussi ces tests : https://www.igen.fr/iphone/apercu-d-ios-7-des-apps-revues-et-corrigees-106613 https://www.igen.fr/iphone/apercu-d-ios-7-un-os-et-des-utilisateurs-plus-adultes-106612 https://www.igen.fr/iphone/apercu-d-ios-7-comprendre-la-refonte-d-ios-106611
avatar Ragondin | 
J'ai presque cru qu'on aurait droit a une version sur processeur ARM.
avatar Mactot18 | 
Bien vu en ce qui concerne le blocage des pubs. C'est déjà ça de gagné.
avatar curly bear | 
@ovea : J'utilise pauser qui est plus frustre qu'Apptamer mais qui est gratuit et qui fait bien son boulot. Mais la solution de Mavericks est bien plus efficace
avatar Fraaldr45 | 
avatar elamapi | 
Donc, en gros, Apple vient de découvrir le coalescing et zram ... autant dire que oui, c'est une super avancé pour OSX, mais. .... il était temps oserais-je dire. Bon, en même temps, pour 99,99% de la population, la compression de la RAM ne servira à rien, sachant qu'ils n'utilisent pas toute la ram (les macs étant souvent vendus avec 8Go) ou swappent sur SSD (qui annule quasiment le gain de la compression par la rapidité d'écriture. Mais comme d'hab, on verra sur piece. Depuis des années, Apples est censé optimiser les drivers 3D et le stack wifi .... qui sont toujours merdiques.... peut être qu'avec maveric on y arrivera ....
avatar florian1003 | 
Apple a vraiment fait du bon boulot !
avatar Le docteur | 
Je me demande si ce système saura "calmer" les applications (comme celles de MS ou d'Adobe) fait par des gens qui estiment que ça ne les regarde pas d'optimiser leur bouzin pour se foutre à 0% d'utilisation du processur (comme tout le monde sauf eux) quand elles ne sont pas utilisées mais restent lancées.
avatar Mithrandir | 
@misc : C'est aussi mon impression.
avatar hartgers | 
@Le docteur : peu de chance. Depuis le temps qu'on attend déjà des versions 64bits complètes des applications Adobe, ils ne vont pas en plus s'embêter à optimiser leurs performances.
avatar Seccotine | 
[i]« ...à aligner les intervalles des différentes applications afin... »[/i] Ça ne veut pas dire grand chose cette phrase. Un intervalle de quoi ? On suppose intervalle de temps, mais alors une application n'est pas une mesure temporelle. Ce qui se passe c'est que les applications et les processus d'arrière-plan utilisent des timers pour exécuter des opérations de routine qui réveille le CPU. Le truc est alors d'aligner les le démarrage des [b]timers[/b] des applications pour qu'un maximum de ces opération de routines soient exécutées en même temps et donc maximiser le temps où le CPU n'est pas sollicité. P.S.: timer = minuteur
avatar mbpmbpmbp | 
je croise les doigts pour le wifi, j'en ai marre de le perdre et de devoir activer / desactiver le wifi...
avatar patrick86 | 
@elamapi : 'Bon, en même temps, pour 99,99% de la population, la compression de la RAM ne servira à rien, sachant qu'ils n'utilisent pas toute la ram (les macs étant souvent vendus avec 8Go) ou swappent sur SSD (qui annule quasiment le gain de la compression par la rapidité d'écriture' Au cas où tu ne serais pas au courant, ton 99,99% des utilisateurs qui passeront à OS X 10.9 ne rachèteront pas tous un Mac neuf pour le faire. Loin de là ! Or, il fut un temps où les Mac n'étaient pas tous équipés de 8Go de RAM et de SSD. Qui plus est, même si on utilise pas toute la RAM pour OS X et ses apps, c'est vite fait de l'engorger quand on démarre une machine virtuelle...
avatar Jeckill13 | 
timer coalescing, intégré à Windows[…] permettent de réduire drastiquement l’activité processeur (jusqu’à 72 % selon Apple) … moi ce qui me choque c'est que malgré l'avance technologique supposée de windows avec cette technologie windows rame lamentablement ! Entre un "vieux" iMac de 2009 et un Pc de la même époque le fossé est ahurissant.
avatar USB09 | 
Donc si je comprend bien on a un OS optimiser au petit oignon (ok ça c'est fait) , des onglet dans le Finder et un nouveau fond d'écran. Ah, et un IOS qui ne ressemble en rien a OSX. C'est bien mince tout ça.
avatar patrick86 | 
@jeckill13 : Si j'ai bien compris l'article, il s'agit de windows server. Mais j'ai peut-être mal saisi, à vérifier donc.
avatar Jeckill13 | 
@patrick86 : Possible… ceci dit s'il pouvait, monsieur Crosoft, en faire de même ça ne serait pas superflu !
avatar aramoro | 
c'est un peu tôt mais ce serait cool qu'il y ait un comparatif avec snow leopard. Tout le monde a l 'air si enthousiaste pour un fois que j'envisagerais peut être de me mettre à jour.
avatar Armas | 
Sympa comme article, l'info est interessante
avatar Tomn | 
@ elamapi : OpenGL 4, déjà. Par contre je n’ai pas entendu quel numéro de sous-version. J’aimerais bien que la connexion aux Wi-Fi d’entreprises (peut-être malconfigurés) fonctionne mieux : varier entre une connexion publique, une connexion d’entreprise et une connexion privée à domicile chaque semaine, ça en fait des redémarrages. Sinon oui ç’aurait été sympa plus d'informations dans le Finder pendant la copie de fichiers et plus d’actions (pause).
avatar Silverscreen | 
@ Tomn J'ai lu que la version d'OpenGL serait la 4.1 Sinon, comme le mot d'ordre de cette version semble avoir été l'optimisation, on peut espérer du mieux au niveau des opérations du Finder (copie...) et du wifi. Enfin, j'espère...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR