Face aux autorités, Tesla reconnaît qu’Elon Musk exagère les capacités de l’Autopilot

Nicolas Furno |

Elon Musk promet dès qu’il en a l’opportunité que la conduite entièrement autonome est une affaire de mois. Cela fait des années que le patron de Tesla la promet à un horizon proche, la dernière fois lors de la présentation des nouvelles Model S et Model X où il envisageait une conduite sans intervention dans le courant de l’année 2021. Cela repose sur la prochaine mise à jour majeure du FSD, pour « Full Self Driving », la version évoluée de l’autopilot Tesla en test depuis plusieurs mois aux États-Unis.

Cette vidéo de la version bêta du FSD publiée en avril montre assez bien les capacités et limites du système de Tesla dans une ville avec du trafic. La visualisation superposée en bas présente ce que l’ordinateur de bord « voit », mais c’est un affichage temporaire en bêta.

Elon Musk promet beaucoup sur son compte Twitter ou même lors des conférences de Tesla, mais quand le constructeur est interrogé de manière officielle, le ton change. Quand CJ Moore, directeur du programme Autopilot chez le constructeur, est interrogé par la DMV californienne (autorité en charge des permis et de l’enregistrement des voitures), il reste bien plus prudent sur les aptitudes du logiciel intégré à ses voitures. Loin de parler de conduite autonome, il évoque un assistant de conduite de niveau 2, c’est-à-dire qu’il nécessite une présence humaine en permanence.

Pour rappel, une échelle de cinq niveaux a été établie pour déterminer la capacité des voitures à conduire seules. Le niveau 1 est le plus basique et il concerne les régulateurs de vitesse adaptatifs ou dispositifs de freinage d’urgence. Le niveau 2 franchit une étape supplémentaire, le véhicule peut désormais tourner le volant, accélérer et freiner, mais il se contente de suivre une voie ou un véhicule, il ne sait pas prendre d’initiative. Et surtout, le conducteur doit toujours rester maître de la conduite et ne jamais détourner son attention.

Le niveau 3 est similaire au niveau 2, mais avec une différence fondamentale : cette fois, le conducteur peut, dans les conditions optimales, détourner son attention de la route. Le niveau 4 se rapproche de la conduite autonome comme on l’entend dans le langage courant, cette fois le véhicule se débrouille réellement seul et sans intervention de votre part. La différence avec le dernier niveau, c’est que cette conduite est limitée à des portions de route, comme des autoroutes. Dans le niveau 5, on a un véhicule autonome qui sait se débrouiller en toutes circonstances et qui peut évoluer n’importe où sans personne à bord.

Photo Marcus Zacher (CC BY-NC 2.0)

Comme tous les constructeurs qui travaillent dans ce domaine, Tesla vise le niveau 5. Ce n’est qu’en atteignant cet horizon que le service de « Robotaxi » envisagé par Elon Musk pourra exister : les voitures du constructeur pourront alors se déplacer dans les villes sans conducteur et prendre des passagers sans aucune intervention humaine. Alors même que le patron de l’entreprise californienne espérait lancer ce service en 2020, le niveau 5 de la conduite autonome reste encore du domaine de la science-fiction1.

Le rapport du DMV de la Californie remet les pendules à l’heure. Derrière les beaux discours et de l’aveu même du responsable du programme, l’Autopilot de Tesla n’est qu’au niveau 2, soit le même que tous ses concurrents. Les déclarations officielles du constructeur notent par ailleurs qu’il y a bien peu de chances que la conduite de niveau 5 promise par Elon Musk soit disponible d’ici la fin de l’année 2021. Sans contredire entièrement le charismatique patron, la communication officielle se fait nettement plus prudente et suggère qu’il faudrait des améliorations extraordinaires du programme pour atteindre cet objectif.

Tesla a régulièrement été critiqué par son message marketing qui laisse entendre que ses véhicules peuvent conduire tout seul, alors que ce n’est pas le cas. À l’heure actuelle, le site continue d’entretenir le doute en promettant une « capacité de conduite entièrement autonome » en gros, puis en nuançant en tout petit qu’il ne s’agit en fait pas de rendre la voiture autonome. Le manuel des véhicules (exemple pour la Model 3) est quant à lui explicite sur l’absence de conduite autonome, mais combien de propriétaires ont pris la peine de le lire ? 

Le site français de Tesla entretient soigneusement le doute : si vous ne lisez que le gros titre en haut, vous pourriez penser que votre voiture sera entièrement autonome en ajoutant cette option à 7 500 €. Sauf que la petite note surlignée en jaune ici le dit clairement : il n’est pas question de conduite autonome, uniquement d’assistants de conduite plus évolués.

Ce double discours n’est pas nouveau et il a déjà valu des ennuis à Tesla, notamment en Allemagne où le constructeur ne peut plus employer le terme « Autopilot » depuis 2016. Est-ce que d’autres pays suivront cet exemple ? En tout cas, on sait que des conducteurs placent une confiance dangereuse dans les assistants à la conduite du constructeur californien, et laissent leur voiture conduire tout en faisant autre chose.

Ces comportements dangereux seraient certainement moins nombreux si Tesla et Elon Musk n’essayaient pas de vendre une conduite entièrement autonome comme ils le font depuis des années maintenant.


  1. Aux dernières nouvelles, c’est Honda qui a pris de l’avance en commercialisant la première voiture avec une conduite de niveau 3. Mais pour vous donner une idée de la faible ampleur de l’annonce, cela ne concernera que cent Legend Hybrid EX vendues au Japon et la conduite autonome ne sera disponible que sur une partie des autoroutes du pays.  ↩︎


avatar paulg | 

Il est fatigant lui, j’aimerais bien un filtre anti Elon Musk pour internet, il devient pire que Trump sur Twitter...

avatar Bruno de Malaisie | 

@paulg

Rien ne t’empêche de ne pas le suivre…
Ou de suivre d’autres personnes travaillant chez Tesla mais moins délirantes:)

avatar paulg | 

@Bruno de Malaisie

Si seulement c’était aussi simple :p mais malheureusement on peut pas lui échapper avec les milliers d’articles etc sur Internet à chaque fois qu’il raconte une bêtise haha

avatar EricBM1 | 

@paulg

On ne peut pas vraiment lui en vouloir pour ses exagérations puisqu’il a le syndrome d'Asperger qui est une forme d’autisme

avatar oomu | 

@EricBM1

*lève les yeux au ciel tellement que perdus dans l'espace, ils errent maintenant entre Jupiter et Saturne*

#JeNeSuisPasTrollProfessionelJAiAsperger

avatar EricBM1 | 

@oomu

C’est à moi que tu voulais répondre ou à quelqu’un d’autre ? Parce que je n’ai rien compris à ton message

avatar oomu | 

@paulg

queuah ?! vous voulez ignorer IRONMAN ?! Mais on a pas fait mieux en idole geek vaguement réelle depuis Steve Jobs !

Oui, il occupe beaucoup le terrain médiatique. Il est un "bon client", c'est à dire que les articles parlant de lui font vendre, lui même est créateur de "contenu" (il trolle sciemment en sachant que ça va faire parler) et les Oomus commentent ("engagement" sur le site) les articles.

Nous sommes prisonniers de nos réactions !

avatar paulg | 

@oomu

Je suis pas certain que Steve Jobs aimerait la comparaison, mais pour le reste excellente analyse je suis complètement d’accord :)

avatar jean512 | 

Moins pire que toi en tout cas

avatar paulg | 

@jean512

Oui?

avatar noooty | 

@paulg

Juste pour te faire plaisir:

Elon Musk révèle avec humour être atteint du syndrome d’Asperger https://www.lepoint.fr/tiny/1-2425737 #Culture via @LePoint

avatar paulg | 

@noooty

Ouai c’est encore une blague de lui ça

avatar ys320 | 

Oh le bel article Tesla bashing. Avez-vous deja conduit une Tesla ? Niveau 2 si on veut, mais aucun constructeur n’arrive au niveau de conduite de Tesla avec l’auto pilote livré d’origine. Sans meme parler de l’option améliorée ou du FSD.

avatar Baptiste_nv18 | 

@ys320

Mais ça reste du niveau 2. Meilleur que tous les autres, pourquoi pas, mais là n’est pas la question.

avatar Nicolas Furno | 

@ys320

C'est le directeur du programme Autopilot qui le dit, pas moi. 🙂

Le problème, c'est surtout que le niveau 2 est très vaste, entre simple suivi de voie et quasiment le niveau 3. Il peut y avoir de grandes différences entre constructeurs au sein même de ce niveau, c'est tout à fait vrai.

avatar House M.D. | 

@nicolasf

Clairement le niveau 2 est un peu « fourre-tout », c’est clair. Ils devraient faire des paliers, comme on a eu la « 3.5G », ils devraient faire le palier 2.5 voire 2.8, ou autre.

avatar EricBM1 | 

@House M.D.

C’est clair. Il y a plein de voitures chinoises ou autres qui sont officiellement de niveau 2 alors que c’est super dangereux. Les Tesla devraient être à 2,5 pour montrer une différence. Ça manque de palier

avatar leber726 | 

@House M.D.

Mobileye le fait, ils appellent ça niveau 2+. Allez faire un tour sur leur chaîne Youtube, c'est impressionnant, leurs voitures conduisent toutes seules sans intervention du conducteur (qui doit rester attentif) et vous mènent à bon port, avec juste un calculateur bon marché et des webcam (comme Tesla mais eux, ce n'est pas du vent). Le tout pour un coût inférieur à 1000€ par voiture, marge de Mobileye comprise. Soit en fait 500€ de plus que toutes les voitures qui sortent d'usine maintenant, qui ont obligatoirement un ADAS niveau 1 (freinage d'urgence automatique, etc...). Et en tous cas pas les 7500€ pour un logiciel qui n'existe pas, comme le fait Tesla.
ça doit être commercialisé d'ici la fin de l'année par un constructeur chinois, et l'an prochain par Ford.

avatar EricBM1 | 

@leber726
J’ai vu une vidéo qui n’est pas faite par mobileye (donc moins partisane) et ce n’est pas terrible quand même

avatar House M.D. | 

@leber726

MobilEye a été dégagé par Tesla pour leur incompétence… et les vidéos non publiées par MobilEye sont bizarrement bien moins à leur avantage…

Quant à l’autopilot, pour un truc « sur du vent », il est vendu, lui, et il me sert pourtant quasiment tous les jours…

avatar leber726 | 

Housse MD, c'est bien, tu as bien recopié le message précédent, peux-tu donner un lien pour qu'on puisse te prendre au sérieux ou es-tu juste un fanboy frustré qu'on s'attaque à sa marque fétiche, comme il y en a malheureusement des cageots entiers dès qu'on parle de Tesla ?
Et c'est quoi qui te sert tous les jours au juste ? Les capacités de l'"autopilpte" Tesla, on les connait, et ses limites sont bien illustrées par pas mal de vidéos qu'on trouve facilement (j'entends, des vraies vidéos qui existent vraiment)

avatar House M.D. | 

@leber726

Bah c’est juste l’expérience d’une personne qui a déjà plus de 40000 km en Model 3 avec FSD, mais bon, que vous trouviez ça « fanboy », après tout, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre 😚

Maintenant on attend le nombre de vos actions MobilEye vu votre ardente passion pour cette marque 😘

avatar IsaPain | 

@ys320

Faut pas jouer au fanboy dès que l'on critique une marque que l'on apprécie...
L'article est bien nuancé, et les critiques sont argumentées.

Si tu veux applaudir Elon, retourne au replay du Saturday Night Live, on l'y perçoit dans son meilleur jour: celui de comédien. 🤡

avatar ys320 | 

@IsaPain

Je ne parle pas d’Elon Musk, mais de Tesla dans mon commentaire et du niveau technologique de la conduite. Il a toujours cette notion de voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. C’est comme ceux qui titrent « Starship a encore raté son atterrissage ». En oubliant que ce sont des tests et que c’est logique d’échouer, l’important c’est d’y arriver. Ce que Elon Musk et évidemment ses équipes viennent de réussir la semaine derniere.

avatar marenostrum | 

un atterrissage qui fait pas confiance en tout cas. les premiers victimes et y aura encore interdiction de vol pour une dizaine d'années.

pour moi presque tout ce qui se fait en ce moment (conduite autonome, Lune, Mars, etc) c'est plus une spéculation ( boursière, tromper les marchés et vivre avec l'argent des autres. la vie est courte en tout cas, on va mourrir de tout façon, et ces gens l'ont bien compris).

avatar House M.D. | 

@IsaPain

Autant son commentaire manque peut-être de neutralité en étant selon vous « fanboy », autant le vôtre vous classe directement dans les « haters »…

Paille, poutre, etc… 😉

avatar IsaPain | 

@House M.D.

"C'est celui qui dit qui est" comme dirait ton idole Vladimir P. 😬

avatar House M.D. | 

@IsaPain

Ah? Je crois que je n’étais pas au courant que j’avais Poutine pour idole… amusant ces jugements à l’emporte-pièce sur une réaction…

Il va falloir revoir vos jugements et votre façon de penser je crois, il y a un sérieux souci.

avatar IsaPain | 

@House M.D.

Tu es aussi catégorique que lui quand aux jugements à l’emporte pièce… « hater » parce que je demande à ce que l’on relativise un peu quand un article critique et étayé sort concernant une marque aussi passionnante (dans le sens les hordes de trolls passionnés sortent défendre le nouveau messie au point de citer la bible sur un forum mac pour faire un joli raccourci messianique et tenter de noyer le poisson…).

Alors retour faire mumuse avec ta voiture électrifiée mais dont le bilan écolo est aussi mince que l’épaisseur du plastique qui recouvre les câbles USB des iPhone, et dis nous quand vous serez passez de l’auto pilot en alpha à une bêta au moins en 1.1 …

Cheers ! 🥳

avatar House M.D. | 

@IsaPain

Oh, un troll qui crie au troll ! C’est mignon mais ouste.

avatar IsaPain | 

@House M.D.

C’est celui qui dit qui est. 😝

avatar jazz678 | 

@ys320

« Avez-vous deja conduit une Tesla ? »

Oui. Plusieurs fois
Mais jamais sans les mains

avatar ys320 | 

@jazz678

Normal c’est interdit

avatar MachuPicchu | 

@ys320

…donc c’est du niveau 2. CQFD. Et il me semble très, très peu probable que Tesla arrive à bondir du niveau 2 au niveau 5 d’ici la fin de l’année.

avatar IsaPain | 

@MachuPicchu

Ben, c’est quand même Élongation qui a dit qu’ils allaient y arriver !
Oh, wait, on nous aurait menti !!! 😱

avatar Sindanárië | 

@ys320

"Avez-vous deja conduit une Tesla ?"

Non seulement des hot-weels. C’est l’équivalent. C’est quelle marque de lessive qui distribue ça maintenant?

avatar oomu | 

@ys320

oui, y en a marre du Tesla Bashing par les cadres de Tesla !

avatar ancampolo | 

@ys320

J’ai le fsd bridé mais a l’aide du poids sur volant ça prends tout son sens monte dans n’importe quel autre véhicule aucun ne sais faire pareil.

avatar EricBM1 | 

@ancampolo

Forcer « l’auto pilote » en mettant un poids sur le volant marche avec à peu près tous les véhicules électriques. Par exemple avec le Kia E-Niro. Mais bon, c’est hyper dangereux. Le plus prudent est de faire ce poids avec sa main comme ça t’es prêt à intervenir

avatar ys320 | 

@ancampolo

C’est juste prendre des risques inutiles et en cas d’accident grave l’assurance ne te loupera pas. Pour moi c’est comme rouler en moto en short et en tongs sans casque.

avatar House M.D. | 

@ys320

Clair et net… Vivement l’activation de la caméra intérieure comme sécurité supplémentaire pour éviter ces pratiques dangereuses, qui en plus nuisent à l’évolution en jetant le discrédit par non respect des règles élémentaires…

avatar Commander Ham | 

Attention à ne pas tomber dans l’excès inverse. Le système de Tesla est vraiment impressionnant et à des années lumières de mon Tiguan qui possède déjà des fonctions bien avancées par rapport aux autres voitures. Autant Musk fait du commercial bourrin avec ses deadlines hyper optimistes. Autant les réponses officielles du constructeurs visent à le protéger dans un environnement légal hyper complexe aux USA… la vérité doit se trouver entre les 2

avatar romainB84 | 
avatar House M.D. | 

@romainB84

En effet, il est de notoriété que le personnage d’Iron Man en films récents a été fortement inspiré d’Elon Musk… bien vu 😉

avatar oomu | 

@House M.D.

le personnage de Tony Stark était déjà un connard arrogant dans les comics depuis des décennies.

il fut aussi un alcoolique à une période (sous-entendu dans le film ironman 2)

On est bien d'accord: il est de notoriété publique que le personnage d'Elon Musk a été fortement inspiré du comics Iron Man ;)

avatar House M.D. | 

@oomu

Ah mais je n’ai jamais dit qu’il était parfait, loin de là… les asperger ne sont pas forcément connus pour leurs capacités en société hein ;)

avatar EricBM1 | 

Le seul problème est le terme « auto pilote » qui induit en erreur. Certains usagers de Tesla oublient bien souvent que ce n’est qu’une « aide à la conduite ». C’est pourtant bien connu que l’auto pilote de Tesla n’est pour l’instant qu’une aide à la conduite et la voiture rappelle sans cesse de garder les mains sur le volant. D’un coté Tesla n’est pas responsable de l’imbécilité de certains conducteurs, et de l’autre il n’est pas totalement innocent en employant le terme mensonger d’auto pilote

avatar anon8029 | 

popcorn ok

avatar Giru | 

Seulement niveau 2? Ca veut dire quoi, qu'actuellement les Tesla sont "seulement" niveau 1 pour ce qui est de l'assistance à la conduite?

J'avoue ne pas du tout avoir suivi l'évolution de la conduite autonome, mais au vu des descriptions données je pensais qu'on tournait plutôt autour du niveau 3. Bon... ben c'est pas demain que l'on vivra dans un monde avec uniquement des voitures autonomes.

avatar EricBM1 | 

@Giru

Les Tesla sont au niveau 2, et aux USA plutôt en 2,5

Pages

CONNEXION UTILISATEUR