Tesla annonce ses nouvelles intentions pour la conduite autonome

Nicolas Furno |

Tesla tenait une conférence hier soir, non pas pour présenter une nouvelle voiture, mais pour faire un point sur ses avancées en matière de conduite automobile. Trois heures de présentation pour dévoiler le nouvel ordinateur du constructeur dédié à l’électrique, un ordinateur suffisamment puissant pour enfin offrir la conduite autonome promise depuis des années par Elon Musk. Et dont voici une présentation, diffusée hier par Tesla :

Si vous avez l’impression que l’histoire se répète ou qu’Elon Musk commence à radoter, ce n’est pas qu’une impression. Le patron de Tesla a déjà donné plusieurs dates et déjà annoncé que tous les véhicules produits étaient prêts pour la conduite autonome. La dernière fois, c’était en 2016 et le CEO promettait alors une démonstration fin 2017 et le déploiement de la conduite autonome pour 2018 (lire : Tesla se prépare pour la conduite vraiment autonome).

Inutile de dire que ce plan-là ne s’est jamais réalisé. Tesla a eu du mal à lancer la production de la Model 3, ce qui explique une partie du retard, mais c’est aussi qu’Elon Musk avait, encore une fois, sous-estimé la difficulté et sur-estimé l’avancée de son entreprise. Alors naturellement, ses nouvelles déclarations doivent être considérées avec cet historique et peut-être que l’on refera un point dans quelques années en soulignant à nouveau le retard du constructeur.

Un nouvel ordinateur surpuissant et taillé pour la conduite autonome

Quoi qu’il en soit, Tesla annonçait hier que toutes les Model S, 3 et X actuellement en production sont équipées sur le plan matériel pour la conduite autonome. La seule chose qui manque encore, c’est le logiciel, mais Elon Musk est confiant : ce devrait être réglé l’année prochaine. Pour le dire autrement, la conduite autonome devrait être une réalité mi-2020, au moins aux États-Unis1. Tesla n’a pas modifié la batterie de capteurs à l’extérieur de ses voitures, c’est l’ordinateur qui traite les données qui a été revu.

Jusque-là, Tesla utilisait une solution clé-en-mains fournie par Nvidia. Son nouvel ordinateur a toutefois été développé en interne, au sein d’une équipe menée par Pete Bannon, ancien de PA Semi et d’Apple qui a travaillé sur les premiers SoC qui ont équipé iPhone et iPad. C’est un ordinateur dédié entièrement à la conduite autonome et à la vision par ordinateur (apprentissage automatisé pour décrypter une image) qui doit analyser le contexte transmis par les huit caméras qui équipent toutes les Tesla. Par rapport à l’ordinateur précédent, cette nouvelle génération peut analyser 21 fois plus d’images par seconde, une puissance de calcul adéquate pour obtenir les informations nécessaires à la conduite autonome.

Ce nouvel ordinateur a été conçu pour être physiquement identique à l’ancien, un point essentiel puisque Tesla a promis un remplacement gratuit pour toutes les voitures récentes associées à l’option de conduite autonome. Il est aussi moins cher à produire et ne consomme pas plus que l’ancien modèle, un point important pour éliminer tout impact sur l’autonomie des voitures. Et il est « le meilleur au monde… objectivement », a souligné Elon Musk avec sa mesure habituelle.

Outre sa puissance supplémentaire, cet ordinateur a l’avantage d’être complètement redondant. Il est équipé de deux puces FSD, deux systèmes complètement indépendants qui travaillent en parallèle en temps normal pour améliorer la conduite autonome, mais peuvent agir seul en cas de défaillance de l’un des deux éléments. Tesla a tout prévu pour éviter les pannes, y compris deux alimentations totalement indépendantes, ce qui a permis à Elon Musk d’affirmer que la fiabilité de l’ordinateur sera infiniment supérieure à celle d’un esprit humain.

Détail du SoC dessiné par Tesla qui est le composant au cœur de l’ordinateur. Samsung produira ces puces pour Tesla.

Elon Musk n’a pas pu s’empêcher de défendre une nouvelle fois son choix des caméras au détriment du LIDAR. Tesla fait cavalier seul dans ce domaine, les autres acteurs dans le monde de la conduite autonome s’appuient sur ce laser qui peut donner une vue en trois dimensions du monde autour du véhicule. Le CEO a répété à plusieurs reprises que les LIDAR étaient coûteux, encombrants et inutiles à partir du moment où les données fournies par les caméras sont correctement analysées.

Par exemple, un LIDAR détectera un objet sur la route, mais pas sa nature, alors qu’une caméra peut faire les deux et juger s’il s’agit d’une roue ou d’un sac plastique gonflé par le vent. Autre exemple donné hier, celui d’un cycliste qui veut tourner devant la voiture, ce que Tesla devrait pouvoir détecter en suivant son visage, là où le LIDAR ne verra qu’un cycliste sans « comprendre » ses intentions. Pour enfoncer le clou, Tesla a présenté un nuage de points 3D comme le proposerait un LIDAR, mais reconstitué à partir des huit caméras.

Naturellement, rien n’empêche les concurrents de Tesla d’ajouter des caméras pour enrichir les données du LIDAR avec les mêmes informations. Elon Musk n’a pas évoqué cette option, on s’en doute, mais il reste campé sur ce choix et le développement du nouvel ordinateur, spécialisé dans l’intelligence artificielle et les réseaux neuronaux pour offrir une vision informatique fiable. Est-ce que ce pari sera une erreur qui forcera Tesla à ne pas tenir toutes ses promesses pour ajouter des LIDAR à ses véhicules ? L’avenir le dira…

Robotaxi, le service de conduite autonome de Tesla

En offrant (enfin) la conduite vraiment autonome en 2020, Tesla devrait alors pouvoir passer à la phase suivante de son plan : le service de conduite autonome partagé. En clair, transformer les voitures du constructeur en taxi robotisé, un service qui est logiquement nommé « Robotaxi » et qui pourrait être lancé dès 2020 dans certaines villes américaines.

Tesla imagine une app qui ressemble fort à celle d’Uber.

Pour les clients, l’idée serait la même qu’avec Uber et compagnie. Vous pourrez louer une voiture pour aller d’un point à un autre, sauf qu’il n’y aurait aucun conducteur derrière le volant. En termes de prix, Elon Musk a indiqué qu’il pourrait être d’un dollar par miles, soit environ 50 centimes d’euros par kilomètre parcouru.

Pour les propriétaires de Tesla, Robotaxi sera une opportunité de rembourser leur achat en ajoutant leur voiture au service de partage. L’idée étant que, tant que vous ne l’utilisez pas vous-même, la voiture pourra être louée par n’importe qui en conduite autonome et vous rapportera de l’argent, sur le modèle d’AirBnB.

Elon Musk a indiqué que l’on pouvait espérer gagner jusqu’à 30 000 $ par an en participant au service Robotaxi. Ce chiffre est un idéal théorique, mais l’idée centrale est que votre voiture pourra servir et se rembourser puis vous enrichir quand vous ne l’utilisez pas. Ce n’est pas une idée nouvelle, mais Tesla sera bien le premier à la concrétiser… en tout cas si cette promesse de 2020 est tenue, ce qui n’est pas rien.

Outre les voitures des propriétaires de Tesla, Robotaxi sera alimenté par des Model 3 dédiées, modifiées par le constructeur pour en retirer le volant à l’avant. Ces voitures ne seront pas nouvelles, il s’agira en fait des modèles revenus des offres de location longue durée (leasing). Avec la Model 3, Tesla a modifié le contrat de location, si bien qu’il n’est pas possible d’acheter la voiture à la fin du contrat. La firme compte récupérer tous les véhicules et les convertir en taxis.

Une Model 3 sans volant, véhicule dédié au service Robotaxi et donc à la conduite totalement autonome.

Pour que ce service soit rentable, Tesla va encore améliorer la fiabilité des voitures. Une nouvelle batterie, qui devrait entrer en production en 2020, a été pensée pour tenir pendant 1,6 million de kilomètres, tout comme les moteurs électriques des Model 3 et toutes les pièces maîtresses. Les Tesla en mode Robotaxi devraient tenir pendant plus de dix ans en roulant autour de 150 000 km par an, à raison de 16 heures par jour à une moyenne de 25 km/h.

Comme sur le LIDAR ou les caméras, Tesla semble bien seul à continuer de promettre une conduite totalement autonome, même sans conducteur, à court terme. Le groupe PSA, par exemple, a renoncé il y a quelques mois à ses ambitions dans le domaine, en visant une conduite autonome de niveau 3 seulement, soit quasiment le niveau actuel des Tesla où la supervision du conducteur reste nécessaire. Le PDG de Ford a indiqué dernièrement avoir sous-estimé la difficulté et la conduite autonome promise par son groupe pour 2021 sera plus limitée que prévue finalement.

Est-ce que Tesla a une vraie avance sur tous ses concurrents dans ce domaine ou bien s’agit-il à nouveau de fantasmes de son patron ? Il faudra attendre 2020 pour en juger… mais on peut souligner que Tesla a tenu ses promesses jusque-là. Avec beaucoup de retard, certes, mais le « Master Plan » d’Elon Musk se déroule toujours comme prévu, pour le moment (lire : Tesla : les nouveaux commandements d'Elon Musk).


  1. Pour des raisons légales, le déploiement sera nettement plus lent dans le reste du monde. Et puis, Tesla travaille uniquement sur la navigation nord-américaine, avec ses spécificités et sans tenir compte des particularités que l’on a en Europe. ↩︎

avatar karateka31 | 

Ils vont tellement loin! C’est impressionnant

avatar anonx | 
avatar Sacha12 | 

@anonx

Tesla model S premier model (2012) les batteries d’avant 2013 n’étaient pas fiables du tout, c’est à Shanghai et peut être qu’elle a eu un défaut de fabrication
(made in china oblige)

avatar anonx | 

@Sacha12

Tu dis ça en 2019, en 2025 tu diras peut-être la même chose pour les batteries d’aujourd’hui...

Bref c’était en 2013 qu’il fallait avoir ces certitudes... C’est rassurant ☺️

avatar Sacha12 | 

@anonx

Non en 2025 ou en 204748383 je resterais sur du concret : les batteries de voitures d’avant 2013 n’étaient pas sûr et la technologie utilisé ne l’était donc pas, il suffit d’aller sur internet et de voir ça plutôt que de “gnegne en 2025 tu diras pareil d’ajd” ?
Et oui pour les réfractaires comme toi à l’avancée c’est rassurant ?

avatar pocketalex | 

@anonx

Tu sais, des vidéos de voitures qui brulent toutes seules, je t'en sors des palanquées.
Donc ... si l'on devait interdir tout véhicule dont un modèle a, à un moment, un problème grave, on roulerait tous en vélo...

Donc, tu veux en venir ou avec ton commentaire ?

avatar anonx | 

@pocketalex

C’est de l’actualité point...

Il y a eu des articles pour moins que ça et sous prétexte que ce serait une marque que tu apprécies on devrait ranger ça sous le tapis ?

J’attends de voir la suite de l’histoire, moi, ça m’intéresse.

Montre-nous des vidéos à la pelle de Tesla qui brulent merci ✌?

avatar pocketalex | 

@anonx

"C’est de l’actualité point..."

C'est sur, une Audi qui s'autocombustionne, ça fera pas les gros titres...

"sous prétexte que ce serait une marque que tu apprécies"

Euh... tu sors ça d'ou ? tu sais partir sur des discussion et conclure des choses sur des arguments totalement inventés...

"Montre-nous des vidéos à la pelle de Tesla qui brulent merci"

Je parlais des voitures "normales", toutes marques, c'était pas clair ?

avatar anonx | 

@pocketalex

« Euh... tu sors ça d'ou ? »

Le « tu » est en général. On sait qu’ici Tesla est très appréciée...

Parler des autres marques n’intéressent pas.. ils ne sont pas précurseur dans le domaine ?

D’ailleurs parler des problèmes de Tesla (à ses débuts jusqu’ maintenant) pourrait éviter de les retrouver chez les autres constructeurs ! Bref

Et parler des voitures « normales » est totalement hors sujet!

avatar pocketalex | 

@anonx

Je suis avec intérêt l'aventure Tesla, maintenant je me sens pas "fan" de cette marque au point de venir ici la défendre coute que coute sur tout sujet. C'est l'aventure électrique dans sa globalité qui m'intéresse, et sur ce point je suis acteur depuis plus de 5 ans, étant délaissé mes scooters thermiques pour un modèle électrique (plus la trottinette M365).

Sur la mobilité sur de petits parcours, j'ai foi en l'électrique, et j'y trouve un moyen de déplacement, avec le vélo (électrique ou non) bien plus intéressant que de se trimballer une caisse de 2 tonnes pour emmener les enfants à l'école ou au centre de loisirs, ou au cinéma ou au parc ou à tout endroit situé dans les 2 à 4km d'ou on part.

Je précise, j'ai 2 enfants, donc le discours "j'ai des enfants, il me faut une voiture" ... ça passe mal. C'est sur, emmener son fils à l'école en temps de froid ou de pluie, on a pas le confort qu'offre une grosse Berline, c'est sur. Mais pas de victoire sans sacrifice, sur le trajet de l'école je ne crache pas de Nox ou autres particules fines qui foutent en l'air les poumons de petits et grands. Ayant passé plusieurs séjours à l'hôpital pour surveiller mon fils bardé de tuyaux, de fils, et un masque collé à la gueule, cette expérience peut me rendre "mauvais" envers toute personne qui m'expliquera que le confort d'emmener son rejeton sur un trajet de 1 ou 2km est plus important que de niquer les poumons des autres.

Parles des voitures normales est totalement DANS le sujet quand on nous sort une "Une" qui explique qu'une Tesla s'est autocombustionnée. Pris comme ça, on en déduit qu'une Tesla, ça peut partir en feu. Donc que c'est dangereux, etc, etc.
D'où l'importance, il me semble, d'expliquer que ce genre de fait divers arrive on ne peut plus régulièrement avec les voitures "normales" et que cela ne fait pas les "Unes" des journaux. Ce genre de recul permet de regarder les statistiques et non les faits divers, pour avoir un raisonnement plus approprié. Surtout quand la conclusion est, de loin, en faveur des Tesla.

Bref, je suis pas "fan" de Tesla, ni utilisateur. Je suis ici parceque je ne suis pas "fan" de Mac, mais utilisateur. Cela me permet d'échanger sur le sujet, de partager mon expérience, de prendre des conseils, et, accessoirement, de latter un ou deux haters à l'occasion.

avatar anonx | 

@pocketalex

Non mais là le problème c’est de traiter ou pas un sujet...

Tu sembles vouloir échanger mais seulement avec des sujets qui te plaise et, je le répète, mettre sous le tapis ceux qui te tracassent..

C’est mon emoji qui te plaît pas parce qu’elle semble te faire croire que la situation me plaît?

Alors oui une Tesla qui prend feu c’est pas normal et j’espère qu’une enquête va révéler ce qu’il faut révéler.

Maintenant si ça révèle qu’il y a encore des problèmes de batterie à l’image de Samsung ou d’autres (dans une moindre mesure comme Apple) bah écoute ça m’inquiète et je suis encore moins confiant en ce qui concerne le véhicule « autonome ».

Concernant les voitures « normales » et bien si tu es hors sujet... car c’est une technologie que l’on maitrise de A à Z et alors dans le jeu des comparaisons il va falloir me sortir des stats concernant le % de risque et le nombre de véhicules qui circulent... et des véhicules en bon état hein, pas des poubelles non entretenues de 30 ans.

PS: l’électrique m’intéresse aussi énormément !!!

avatar pocketalex | 

@anonx

C'est fou comme les sujets sont traités chez certains, dont toi, suivant UN angle, et comme quoi si l'on remet en question la chose, on s'entend reprocher exactement ce que l'on te reproche...

Ai-je nié la possibilité, ou l'importance, qu'une Tesla prenne feu toute seule ? jamais.
J'ai juste indiqué que cet événement, isolé, n'a pas la même portée qu'avec du recul sur le sujet. Et hop, on est traité de fan boy, ou de vouloir minimiser telle ou telle info, belle ouverture d'esprit

En parlant des voitures "normales", je ne cherche pas à faire du HS, mais à répondre à UNE partie d'UN commentaire - et pas à l'article - sur UNE affirmation

Les véhicules thermiques ont beau être maîtrisés de A à Z, et c'est très vrai, cela n'empêche pas les soucis divers et variés et les nombreux rappels des constructeurs sont régulièrement là pour nous le rappeler (un exemple)
Par ailleurs, les poubelles de 30 ans ont bien moins de raison de prendre feu toutes seules que les tout derniers modèles bardés d'options. Maintenant, je suis pas la pour dire que les voitures brulent toutes seules souvent, cela reste un événement très rare, heureusement.

avatar anonx | 

@pocketalex

« (un exemple) »

Et bien je suis persuadé que les personnes intéressées sur ce sujet trouveront leur bonheur sur un forum traitant de ce sujet... ☺️

avatar pocketalex | 

@anonx

"Et bien je suis persuadé que les personnes intéressées sur ce sujet trouveront leur bonheur sur un forum traitant de ce sujet..."

ça existe des forums dédiés à l'auto combustion des véhicules ? tu as un lien ?

Sinon je ne vois pas en quoi cela change le problème, sinon de ne pas prendre de recul sur les sujets abordés, ce qui est une forme de discussion. Limitée, mais possible. Mais limitée.

avatar anonx | 

@pocketalex

Tu sombres dans le ridicule pour avoir le dernier mot...

Et pour te répondre oui sûrement sur des forums auto « normales » on peut trouver des sujets sur Audi and co traitant de leurs soucis...

Pour l’heure, ici on parle de Tesla et toi tu es hors sujet complet... ?

avatar Moumou92 | 

@pocketalex

"Mais pas de victoire sans sacrifice, sur le trajet de l'école je ne crache pas de Nox ou autres particules fines qui foutent en l'air les poumons de petits et grands. "

Pas de NOX c’est cool... dommage de devoir empoisonner l’eau pour ne pas rejeter de NOX...

avatar pocketalex | 

@moumou

La batterie Lifepo c'est polluant, alors que l'extraction du pétrole c'est top propreté, les sables bitumineux, c'est écolo, la fracturation hydraulique c'est bon pour la nature, les pipelines, les raffineries, c'est l'avenir, et au final, une bonne dose de Nox ou de particules fines dans les narines de nos enfants, c'est le bonheur, face à cette pourriture blocho-électrique

merci, je connais le refrain, j'ai lu les tracts de Total...

avatar Moumou92 | 

@pocketalex

Je dit simplement que l’énergie propre et renouvelable n’existe pas... l’électricité tu la produit comment? Charbon? Nucléaire ? Même l’éolien a un impact sur les flux d’air... à grande échelle l’éolien pourrait changer le climat en modifiant les courants... mais ce qui nous la rend à nos yeux sans impact n’est avant tout la rareté de ces installations...

L’entropie ne peut que croître dans un système fermé... toute action ne peut que dégrader la qualité de cette énergie et notre environnement... ce n’est pas de la démagogie mais de la physique...

avatar fte | 

@Moumou92

"Je dit simplement que l’énergie propre et renouvelable n’existe pas..."

Non. Mais il y a néanmoins des solutions en développement. Le thorium, sous-produit de l’industrie des mines, les réacteurs thermiques à sels fondus, les batteries Li à électrolyte liquide complètement recyclables...

avatar Moumou92 | 

@fte

Qui reste des énergies non recyclables... il n’y a pas besoin d’un doctorat de physique pour savoir que cela est totalement contraire au lois de la physique (thermodynamique première année...).

avatar fte | 

@Moumou92

"Qui reste des énergies non recyclables..."

Il n’existe aucune solution parfaite. Le thorium existe en telles quantités qu’on en a des réserves pour un million d’années. Sans déchets ingérables.

Pour fabriquer panneaux solaires et turbines pour éoliennes, on mine du thorium. Dont on ne fait rien aujourd’hui sinon en faire des tas. De nombreux gros tas. Plus besoin de creuser pendant 10’000 ans, on a déjà assez de tas.

avatar Moumou92 | 

@fte

"Il n’existe aucune solution parfaite."

C’est la seule chose que je dit... rien d’autre... l’énergie renouvelable n’existe pas, il y a toujours un prix à payer... arrêtons de parler d’énergie renouvelable, ce qui est une vaste fumisterie...

avatar fte | 

@Moumou92

"arrêtons de parler d’énergie renouvelable, ce qui est une vaste fumisterie..."

Je ne l’ai pas fait.

Mais balourder des crétineries à propos de l’électricité en général n’est pas non plus souhaitable.

avatar Moumou92 | 

@fte

Quelles cretineries? Je suis curieux de savoir ce que j’ai pu dire qui ne tient pas la route (je précise que les moteurs électriques, c’est justement mon métier...).

avatar fte | 

@Moumou92

Je ne pensais pas à toi spécifiquement. Pourquoi te sens-tu visé ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR