Tim Cook ne sera « probablement plus » à la tête d'Apple dans dix ans

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a profité de ce lundi férié pour répondre aux questions de Kara Swisher, du New York Times. Une interview1 sous forme de podcast au long cours, qui touche bon nombre de sujets d'actualité.

Le CEO d'Apple est revenu sur l'application iOS du réseau social Parler, supprimée de l'App Store peu après l'assaut des partisans de Donald Trump sur le Capitole de Washington — bon nombre d'entre eux ont utilisé cette application pour coordonner leurs attaques. Une mise à jour de l'app a été rejetée récemment, car des propos haineux s'y échangent toujours.

Crédit : Apple.

Tim Cook espère toujours que l'application de Parler reviendra dans la boutique, « nous travaillons dur pour avoir tout le monde dans l'App Store, pas pour rejeter des gens ». Mais pour cela, il faudra que Parler mette en place une modération qui tienne la route. « Je pense qu'avoir plus de réseaux sociaux est mieux que d'en avoir moins ».

Interrogé sur la désinformation qui se propage et prospère grâce aux réseaux sociaux, le CEO fait valoir la différence d'Apple qui croit en la « curation », l'organisation ordonnée du contenu comme dans l'App Store et Apple News : « nous avons des éditeurs humains qui sélectionnent les histoires importantes ». Ce qui permet aux services « d'éviter toute la désinformation qui a cours ailleurs ».

La réalité, affirme-t-il, c'est que certaines zones d'internet sont devenus des « endroits sombres » et que sans curation, la désinformation se propage et s'amplifie. Malheureusement, selon lui, les outils permettant la collecte de données pour le suivi publicitaire servent à des fins de désinformation ou extrémistes.

Facebook et le suivi publicitaire

iOS 14.5, dont la version finale sortira « dans les prochaines semaines », compte parmi ses nombreuses nouveautés un nouveau panneau qui va obliger une application à demander à l'utilisateur l'autorisation de le suivre, afin d'afficher des publicités personnalisées. Cette fonction ATT (pour App Tracking Transparency) a soulevé un vent de panique auprès des régies publicitaires, et aussi chez Facebook.

Pour défendre le suivi publicitaire et les réclames personnalisées, le réseau social a expliqué que l'initiative d'Apple allait affecter les petits commerces. Tim Cook ne s'attendait pas à une telle levée de boucliers, car en bout de course, il s'agit simplement de donner le choix à l'utilisateur. « C'est difficile d'être contre ça ». Selon lui, les arguments de Facebook ne tiennent pas la route.

Tim Cook pense qu'il est possible de faire de la publicité en ligne et d'être rentable « sans avoir à suivre les gens sans qu'ils le sachent ». Il renvoie dans les cordes Facebook, qui estime qu'Apple est un de ses principaux concurrents : « Oh, je pense que nous sommes concurrents pour certaines choses. Mais non, si on me demandait qui étaient nos principaux concurrents, [Facebook] n'en ferait pas partie. Nous ne sommes pas dans le business des réseaux sociaux ».

App Store et concurrence

Le procès avec Epic Games s'ouvrant dans moins d'un mois, le 3 mai, le podcast permet à Tim Cook de resservir les mêmes arguments qui seront sans aucun doute au cœur de la défense d'Apple. Il rappelle ainsi que 85% des développeurs ne paient aucune commission, qu'il n'y a pas de commission prélevée sur les ventes de biens physiques, et que les 15% payés par Prime Video le sont par tous les services de streaming — c'est dans les faits beaucoup plus compliqué que ça et Amazon en a profité pendant des années avant que les autres puissent en bénéficier.

Pour défendre le mécanisme de paiement des achats intégrés, qui permet à Apple de toucher sa com' sur chaque transaction, Tim Cook explique que cette obligation est nécessaire pour renforcer la confiance de l'utilisateur. « Je pense que c'est ce que nos utilisateurs veulent », assure-t-il, bien qu'ils n'aient jamais eu la possibilité de tester et, peut-être, d'apprécier un autre système.

Pas question non plus d'autoriser des boutiques alternatives : « Si vous commencez à [permettre l'installation d'apps en dehors de l'App Store] , vous allez casser le modèle de confidentialité et de sécurité ». Cela reviendrait à « ouvrir un vecteur important » de problèmes de sécurité. Mais c'est ce qui se passe sur Mac depuis toujours, sans pour autant que la plateforme macOS soit devenue un enfer pour la confidentialité et la sécurité de l'utilisateur…

Le CEO d'Apple met beaucoup en avant les efforts de curation accomplis par Apple, pour organiser et promouvoir les applications. C'est une partie « importante » de l'App Store, chaque semaine 100 000 apps sont examinées et 40 000 sont rejetées, « la plupart du temps parce qu'elle ne fonctionnent pas ou qu'elles ne fonctionnent pas comme elles le devraient ». Si Apple perd le contrôle sur l'App Store, alors elle perdra la supervision du contenu, prévient-il : « vous imaginez ce qui se passerait dans la boutique très rapidement ».

Personne n'est infaillible, et Apple non plus. Les exemples sont innombrables de ces apps qui passent sous le radar et tentent de tromper ou d'arnaquer les utilisateurs, comme l'app clone de Raccourcis ci-dessus (avec un abonnement de 10 $ par semaine !), cette histoire de vol de bitcoins par une app bidon validée par la boutique, ou encore le scandale des applications parasites.

Réalité augmentée

Moment incontournable dans chaque interview de Tim Cook, le passage obligé sur la réalité augmentée alors que les rumeurs sur un casque d'Apple tournent à plein régime. Bien sûr, le CEO ne peut rien dire des projets d'Apple, mais le podcast est l'occasion de donner un exemple de ce à quoi l'AR peut servir.

Concept d'Apple View par Antonio De Rosa.

« Nous avons une très bonne conversation en ce moment. Elle pourrait sans doute être encore mieux si nous pouvions "augmenter" notre discussion avec des graphiques ou d'autres choses qui pourraient apparaitre », décrit-il. Une sorte d'iMessage en réalité augmentée, en quelque sorte ! Tim Cook pense que l'AR a toute sa place dans les domaines de la santé, de l'éducation, du jeu vidéo, de la vente au détail… « Je vois déjà la réalité augmentée décoller dans plusieurs de ces secteurs avec un smartphone ».

Elon Musk et Tesla

En décembre, Elon Musk révélait qu'il avait voulu vendre Tesla à Apple au dixième de la valeur actuelle de l'entreprise… mais que Tim Cook s'était refusé à le rencontrer. Interrogé sur cette anecdote, le patron d'Apple assure n'avoir jamais parlé à Elon Musk, mais il a pour lui « une grande admiration et un grand respect pour l'entreprise qu'il a bâtie ».

« Je pense que Tesla a accompli un travail remarquable non seulement pour se lancer sur ce marché, mais aussi pour rester à la première place pendant si longtemps dans le segment des voitures électriques ». Bien évidemment, Tim Cook n'ira pas plus loin, si ce n'est qu'à son avis, la conduite sans chauffeur est « une technologie centrale ». En prenant un peu de recul, la voiture est « un robot : une voiture autonome, c'est un robot. Et il y a beaucoup de choses possibles à faire avec l'autonomie ».

Apple travaille sur tout cela en interne, admet-il, mais « beaucoup [de ces technologies] ne verront jamais le jour ». Tim Cook se refuse à en dire plus, notamment sur cette question pourtant très intéressante : « Est-ce que ce sera la forme d'une voiture ou de la technologie dans la voiture ? ». Le fameux projet Titan vogue constamment entre ces deux possibilités, à en croire les rumeurs.

Tim Apple et le vote par iPhone

Après une réunion, Donald Trump avait remercié un certain « Tim Apple » pour sa contribution. Un nom qui est resté collé à la peau de Tim Cook, qui s'en est même amusé sur son compte Twitter. Le podcast de Kara Swisher est l'occasion pour lui de revenir sur la politique américaine qui a changé de bord avec l'administration Biden. Il explique qu'il travaillera avec cette dernière, comme il l'avait fait sous la présidence Trump.

« Tim  »

Plus intéressant, il « rêve » qu'il soit un jour possible de voter depuis son iPhone. « Nous faisons nos comptes bancaires sur des téléphones. Nous avons nos données de santé sur nos téléphones. Nous avons plus d'informations sur nous dans un téléphone que dans nos maisons. Et pourquoi pas [le vote] ? ». Le vote électronique est une vieille lune qui pose de sérieuses interrogations sur la sécurité. Peut-être qu'Apple pourrait s'intéresser à ce problème, bien que cela n'empêchera pas la politisation de cette forme de vote — en particulier par le camp qui perd.

Sur le plus long terme, et c'est peut-être la réponse la plus étonnante donnée par Tim Cook dans cette interview, il pense qu'il ne sera probablement plus à la tête d'Apple dans dix ans — il est entré dans sa 60e année . « Je peux vous dire que je m'y sens très bien en ce moment. Et il n'y a aucune échéance en vue. Mais dix ans de plus, c'est beaucoup de temps et probablement pas dix ans encore [à la tête d'Apple] ». Il ignore ce qu'il fera dans dix ans, « j'aime tellement cette entreprise, c'est difficile d'imaginer ma vie sans elle ».


  1. L'enregistrement remonte au 27 mars, pour être précis. ↩︎


Tags
avatar p@t72 | 

Et voilà le Romain t'as pas l'air con maintenant t'excuser....
Tu me fais pitié.... Non à vrai dire !

avatar romainB84 | 

@p@t72

avatar Sindanárië | 

@p@t72

Alors écoutez-moi bien les sent-la-pisse, vous êtes probablement en train d'insulter un roi désigné par les dieux... Et s'il y a une chose dont il ne faut pas se foutre, c'est les dieux !

avatar romainB84 | 

@Sindanárië

avatar romainB84 | 

@Sindanárië

« Mais parce que votre existence est merdique mon pauvre ami, vous avez l'œil qui brille à chaque fois qu'un oiseau pète, c'est triste à voir. Ça fait des années que vous menez un train de vie de noix de St-Jacques, alors évidemment, un message qui annonce la visite d'un imbécile porteur de bonnes nouvelles, c'est déjà un petit festival pour vous ! J'suis sûr que vous vous êtes peigné pour l'occasion ! »

Je crois que c’est l’un de mes passages préférés 🤣🤣🤣

avatar jazz678 | 

@romainB84

Sanctis recorda, sanctis deus rex ..

avatar romainB84 | 

@jazz678

Mundi placet et spiritu maxima
Ça ne veut rien dire mais on pourrait traduire par « le roseau plie ... mais ne cède ... qu’en cas de pépin... » c’qui ne veut toujours rien dire

avatar pocketalex | 

@p@t72

"Et voilà le Romain t'as pas l'air con maintenant t'excuser....
Tu me fais pitié.... Non à vrai dire !"

C'est tout à son honneur de s'excuser. Et ça montre qu'il est ouvert à la discussion.
Tout ce que tu n'es pas ... à te lire.

avatar YetOneOtherGit | 

@p@t72

"Et voilà le Romain t'as pas l'air con maintenant t'excuser....
Tu me fais pitié.... Non à vrai dire ! "

😳😳😳😳😳😳
🤯🤯🤯🤯🤯🤯
🤯🤯🤯🤯😳😳

Romain se trompes de destinataire sur un échange qui s’envenime forcément sur ce malentendu banal.

Il constate son erreur et s’en excuse.

Tu y vois un comportement “pitoyable” 🙄🙄🙄

C’est au contraire tout à son honneur.

C’est plutôt toi qui est ici pitoyable de médiocrité par cette attaque 🤢

avatar romainB84 | 

@YetOneOtherGit

Ne cherche pas à comprendre ces gens là 🤣🤣!
Chaque fois qu’ils prennent la parole, c’est une nouvelle pépite 🤣🤣!
Je vais faire une citation de kaamelott (ça vaut ce que ça vaut mais c’est très approprié ici pour lui 🤣!!) :

« Vous êtes toujours désespérément là où l’on vous attend. Par exemple, tout le royaume pense que vous êtes un con.

(Dagonnet): Oui

Loth: Et quand vous ouvrez la bouche, vous ne faites que confirmer que vous en êtes un. Vous n’avez pas le sens du coup de théâtre. »

avatar Amaczing | 

@pga78

Oh @anonx serait un trou …. ? A vrai dire ma croyance va dans ce sens.

avatar YetOneOtherGit | 

@BleuRooster

Ok je vois le modèle 🤮🤮🤮

Mon pauvre 🤪

avatar mat16963 | 

@BleuRooster

Si vrai malheureusement ! Comme beaucoup le disent Tim Cook est un gestionnaire et un financier d’exception et ça c’est indéniable. Apple ne s’est jamais aussi bien porté qu’aujourd’hui et c’est le propre d’une entreprise capitaliste.
Mais Tim Cook a plus la passion de l’argent, du chiffre, des bénéfices et des actionnaires que de la technologie, comme l’avait Steve Jobs... et donc d’un point de vue client Tim Cook n’est PAS un bon dirigeant...

avatar YetOneOtherGit | 

@mat16963

"comme l’avait Steve Jobs."

Il y a énormément de fantasmes sur SJ et son rapport au business 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@mat16963

"et donc d’un point de vue client"

Il n’y a jamais eu autant de clients d’Apple que sous TC 😎

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Tout comme de moutons de panurges.

En ces temps on les appelle des ... followers

Les gourous sont appelés des influenceurs, moi ils me 🥱🥱🥱

Ils sont souvent plus proches du bling bling que de la technologie et le pire, c’est que ca fonctionne

Chacun sa médiocrité 🖖 mais quel triste monde, ils sont de moins en moins exigeants, c’est peut-être une part de l’explication des modes bling bling

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Tout comme de moutons de panurges."

Et toujours ce besoin de mépriser et de te croire supérieur à ceux qui ne font pas les même choix que toi 🤢🤢

Et tu nous sort après ton couplet sur l’ignorance de la chose informatique que tu connais toi si bien et qui est pour toi la seule explication à ce phénomène?

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Ils sont souvent plus proches du bling bling que de la technologie et le pire, c’est que ca fonctionne"

Bien voyons je l’annonçais et c’est là 🤢

Tu nous fais une couche de bobo tant que tu y es ? 🤮

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"Chacun sa médiocrité 🖖 mais quel triste monde, ils sont de moins en moins exigeants, c’est peut-être une part de l’explication des modes bling bling"

Mes acquisition de produits Apple sont donc le fruit de mon congénital manque d’exigence sans doute doublé d’une absolue méconnaissance de la chose informatique, heureux de l’apprendre 🤪🤪🤪🤪

Ce besoin de mépriser et donc de se sentir supérieur à ceux qui ont le malheur de ne pas partager tes choix est affligeant 🤢

Et après tu te drapes dans ta dignité bafouée quand on te rappelle ces comportements stigmatisant pour les millions de personnes qui font des choix allant à l’encontre de tes dogmes 🙄🙄🙄🙄

Tes critères de choix ne sont en rien supérieur à ceux des clients d’Apple.

Quant à tes connaissances dont tu te gargarise pour prétendre faire des choix “éclairés” te permettant de te fantasmer dans une autre catégorie que les moutons ignorants bling bling ... c’est de la poudre aux yeux 🧐🤓

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

Je savais que vous alliez réagir et me tomber dessus ainsi 🥳 mais 🤫 😋

Tim bénéfice de l’héritage Jobs

J’ai de gros doutes sur le fait qu’il ait pu en arriver là sans cela. La mayonnaise ayant bien pris.

Quand je parle d’exigence il ne faut pas le voir de manière péjorative. C’est juste que je suis sûr que s’ils l’étaient un peu plus, Apple leur donnerait, je suis convaincu qu’Apple peu bien mieux mais qu’elle se contente un peu « par facilité ». Attention je ne dis pas que tout est facile mais que c’est la marque qui a le plus de potentiel pour faire les objets parfaits. Seulement elle a un peu trop positionné avec Tim le curseur du côté de la rentabilité (je sais je sais c’est le but d’une entreprise) que de celui des fonctionnalités pour le client. Le genre de travers du tout soudé, plus de jack, quasiment plus de ports usb. L’ordi s’éloigne du couteau suisse informatique et devient de moins en moins multi tâche sauf a le payer 3000-4000 euros et avec toujours des verrous. Ce qui est quand même rédhibitoire à ce tarif.

Une grosse partie à quand même un usage assez basique et se contente de ce qui est ce qu’il y a de moins pire sur le marché. Et puis il y a l’effet objet de code social. Le nier serait être naïf.

Tant qu’on a le pognon, pour beaucoup ce n’est pas dérangeant de lâcher 2000 euros tous les 5 ans

avatar YetOneOtherGit | 

@CorbeilleNews

"me tomber dessus ainsi "

Cela me semble plus que mérité tant ta position clivante, méprisante et ostracisante est indéfendable.

Que les offres d’Apple ne correspondent ni à tes attentes ni à tes visions est absolument recevable.

Que tu es besoin de mépriser aussi bêtement ceux qui ne partagent pas tes choix est dangereusement imbécile.

Je suis surpris que tu ne te rendes pas compte de ce que ta posture a d’odieux et de puérile 🤯

C’est aussi crétin que le mépris pour les utilisateurs de Windows, d’Android, de système Wintel ... que peuvent hélas afficher certains ici.

Nul besoin de mépriser les choix des autres pour valider les siens.

La stigmatisation du goût des autres est toujours la porte ouverte aux pires horreurs. 😡

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

J’ai édité lâchez vous 😀

avatar CorbeilleNews | 

@YetOneOtherGit

« La stigmatisation du goût des autres est toujours la porte ouverte aux pires horreurs. »

Et le verrouillage pour l’utilisateur qu’est ce que c’est, c’est pour son bien ?

Allez dire cela aux peuples sous régime totalitaire qui ne l’on pas vu venir 😏

Comment peut-on acheter quelque chose qui va vous verrouiller si ce n’est par manque de connaissance ou pour idolâtrer une marque ?

Comment restaurer uniquement des sms ou les contacts après plantage des fichier sur un iphone, il faut tout restaurer et on perd ce qui à changer entre temps dans les autres rubriques : notes agenda signets... De tels examples il y en a des dizaines, croyez-vous que si tout le mode connaissait ces inconvénients / risques ...

Bien sûr il y a iCloud, mais pourquoi pas en local ??? Et pourquoi iCloud aspire par défaut les données aussitôt que l’on met ses identifiants pour se connecter au compte Apple si ce n’est pour nous FORCER LA MAIN ???

Bien sûr tout les acheteurs SAVENT TOUT CA ?

Et tout ce que je ne dis pas... la liste est longue

Je ne compte plus les personnes de mon entourage qui ont déchanté après avoir appris ci ou ça...

Dommage car je le dis encore c’est la marque qui a le plus de potentiel pour tirer tout le monde vers le haut même les autres marques, seulement elle l’exploite pour encore mieux enfermer le client, et rien que cela m’a fait déchanté à chaque itération ... qu’est-ce sinon de l’exigeance ? J’ai l’impression que beaucoup renonçaient pendant que d’autres découvraient la marque sans savoir comment elle était il y a 10-20 ans. Forcément quand on ne sait pas ce à quoi l’on peut prétendre on n’a pas le choix de se contenter de ce qui existe. Ce que je fais aussi pour un ordi fixe : obligé de trouver des solutions pour la mobilité contre une part de mes convictions, mais jamais ne me sentir coincé comme le fait Apple

avatar jazz678 | 

@CorbeilleNews

« Et le verrouillage pour l’utilisateur qu’est ce que c’est, c’est pour son bien ?
Allez dire cela aux peuples sous régime totalitaire qui ne l’on pas vu venir 😏 »

J’avais un notion claire de votre considération pour l’utilisateur Apple lambda mais je trouve votre vision du totalitarisme assez curieuse 🤨

Ps: évitez d’utiliser des termes dont visiblement vous ignorer les sens (..même pour taquiner)

avatar CorbeilleNews | 

@jazz678

Peut-être mais cela ne répond pas a la question de savoir si c’est pour le bien de l’utilisateur qu’Apple l’enferme dans des choix aussi verrouillés

Vous aimez cela vous ?

Combien ignorent ces pratiques et s’en accommode au quotidien faute de solution ou de connaissances a leur portée ?

Remarquez que je n’affirme rien je pose la question. Mais autour de moi vu ma fonction je le constate. Même si d’autres diront que je ne suis pas représentatif, mais alors qu’est-ce qui l’est : la parole d’évangile de Tim ?

Quand on veut de la transparence de la part des publicitaires (et je suis pour) il faut aussi être disposé à laisser le choix au gens et ne pas les verrouiller plus qu’ils ne l’étaient auparavant pour les rendre encore plus captif et les plumer ! Si le produit est bon, aucune crainte à avoir

Là ou je trouve cela dommage c’est qu’il était bon voir très bon mais plus le temps passe plus il perd dans son ouverture. Et on sait où cela mène de se refermer sur soi même : ce n’est pas valable que pour les citoyens. Après on arrive quand même avec un bon matraquage publicitaire saupoudré d’un peu de bling bling a fournir à certains (attention pas tous car ca stigmatise aussi ici, on se demande pourquoi certains se défendent tant s’ils ne se sentent pas concernés) ce qu’ils veulent : un produit à la mode affichant du code social (merci de ne pas vous défendre si vous ne vous sentez pas concerné mais cela n’empêche pas l’existence de l’acheteur bling-bling)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR