Tim Cook ne sera « probablement plus » à la tête d'Apple dans dix ans

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a profité de ce lundi férié pour répondre aux questions de Kara Swisher, du New York Times. Une interview1 sous forme de podcast au long cours, qui touche bon nombre de sujets d'actualité.

Le CEO d'Apple est revenu sur l'application iOS du réseau social Parler, supprimée de l'App Store peu après l'assaut des partisans de Donald Trump sur le Capitole de Washington — bon nombre d'entre eux ont utilisé cette application pour coordonner leurs attaques. Une mise à jour de l'app a été rejetée récemment, car des propos haineux s'y échangent toujours.

Crédit : Apple.

Tim Cook espère toujours que l'application de Parler reviendra dans la boutique, « nous travaillons dur pour avoir tout le monde dans l'App Store, pas pour rejeter des gens ». Mais pour cela, il faudra que Parler mette en place une modération qui tienne la route. « Je pense qu'avoir plus de réseaux sociaux est mieux que d'en avoir moins ».

Interrogé sur la désinformation qui se propage et prospère grâce aux réseaux sociaux, le CEO fait valoir la différence d'Apple qui croit en la « curation », l'organisation ordonnée du contenu comme dans l'App Store et Apple News : « nous avons des éditeurs humains qui sélectionnent les histoires importantes ». Ce qui permet aux services « d'éviter toute la désinformation qui a cours ailleurs ».

La réalité, affirme-t-il, c'est que certaines zones d'internet sont devenus des « endroits sombres » et que sans curation, la désinformation se propage et s'amplifie. Malheureusement, selon lui, les outils permettant la collecte de données pour le suivi publicitaire servent à des fins de désinformation ou extrémistes.

Facebook et le suivi publicitaire

iOS 14.5, dont la version finale sortira « dans les prochaines semaines », compte parmi ses nombreuses nouveautés un nouveau panneau qui va obliger une application à demander à l'utilisateur l'autorisation de le suivre, afin d'afficher des publicités personnalisées. Cette fonction ATT (pour App Tracking Transparency) a soulevé un vent de panique auprès des régies publicitaires, et aussi chez Facebook.

Pour défendre le suivi publicitaire et les réclames personnalisées, le réseau social a expliqué que l'initiative d'Apple allait affecter les petits commerces. Tim Cook ne s'attendait pas à une telle levée de boucliers, car en bout de course, il s'agit simplement de donner le choix à l'utilisateur. « C'est difficile d'être contre ça ». Selon lui, les arguments de Facebook ne tiennent pas la route.

Tim Cook pense qu'il est possible de faire de la publicité en ligne et d'être rentable « sans avoir à suivre les gens sans qu'ils le sachent ». Il renvoie dans les cordes Facebook, qui estime qu'Apple est un de ses principaux concurrents : « Oh, je pense que nous sommes concurrents pour certaines choses. Mais non, si on me demandait qui étaient nos principaux concurrents, [Facebook] n'en ferait pas partie. Nous ne sommes pas dans le business des réseaux sociaux ».

App Store et concurrence

Le procès avec Epic Games s'ouvrant dans moins d'un mois, le 3 mai, le podcast permet à Tim Cook de resservir les mêmes arguments qui seront sans aucun doute au cœur de la défense d'Apple. Il rappelle ainsi que 85% des développeurs ne paient aucune commission, qu'il n'y a pas de commission prélevée sur les ventes de biens physiques, et que les 15% payés par Prime Video le sont par tous les services de streaming — c'est dans les faits beaucoup plus compliqué que ça et Amazon en a profité pendant des années avant que les autres puissent en bénéficier.

Pour défendre le mécanisme de paiement des achats intégrés, qui permet à Apple de toucher sa com' sur chaque transaction, Tim Cook explique que cette obligation est nécessaire pour renforcer la confiance de l'utilisateur. « Je pense que c'est ce que nos utilisateurs veulent », assure-t-il, bien qu'ils n'aient jamais eu la possibilité de tester et, peut-être, d'apprécier un autre système.

Pas question non plus d'autoriser des boutiques alternatives : « Si vous commencez à [permettre l'installation d'apps en dehors de l'App Store] , vous allez casser le modèle de confidentialité et de sécurité ». Cela reviendrait à « ouvrir un vecteur important » de problèmes de sécurité. Mais c'est ce qui se passe sur Mac depuis toujours, sans pour autant que la plateforme macOS soit devenue un enfer pour la confidentialité et la sécurité de l'utilisateur…

Le CEO d'Apple met beaucoup en avant les efforts de curation accomplis par Apple, pour organiser et promouvoir les applications. C'est une partie « importante » de l'App Store, chaque semaine 100 000 apps sont examinées et 40 000 sont rejetées, « la plupart du temps parce qu'elle ne fonctionnent pas ou qu'elles ne fonctionnent pas comme elles le devraient ». Si Apple perd le contrôle sur l'App Store, alors elle perdra la supervision du contenu, prévient-il : « vous imaginez ce qui se passerait dans la boutique très rapidement ».

Personne n'est infaillible, et Apple non plus. Les exemples sont innombrables de ces apps qui passent sous le radar et tentent de tromper ou d'arnaquer les utilisateurs, comme l'app clone de Raccourcis ci-dessus (avec un abonnement de 10 $ par semaine !), cette histoire de vol de bitcoins par une app bidon validée par la boutique, ou encore le scandale des applications parasites.

Réalité augmentée

Moment incontournable dans chaque interview de Tim Cook, le passage obligé sur la réalité augmentée alors que les rumeurs sur un casque d'Apple tournent à plein régime. Bien sûr, le CEO ne peut rien dire des projets d'Apple, mais le podcast est l'occasion de donner un exemple de ce à quoi l'AR peut servir.

Concept d'Apple View par Antonio De Rosa.

« Nous avons une très bonne conversation en ce moment. Elle pourrait sans doute être encore mieux si nous pouvions "augmenter" notre discussion avec des graphiques ou d'autres choses qui pourraient apparaitre », décrit-il. Une sorte d'iMessage en réalité augmentée, en quelque sorte ! Tim Cook pense que l'AR a toute sa place dans les domaines de la santé, de l'éducation, du jeu vidéo, de la vente au détail… « Je vois déjà la réalité augmentée décoller dans plusieurs de ces secteurs avec un smartphone ».

Elon Musk et Tesla

En décembre, Elon Musk révélait qu'il avait voulu vendre Tesla à Apple au dixième de la valeur actuelle de l'entreprise… mais que Tim Cook s'était refusé à le rencontrer. Interrogé sur cette anecdote, le patron d'Apple assure n'avoir jamais parlé à Elon Musk, mais il a pour lui « une grande admiration et un grand respect pour l'entreprise qu'il a bâtie ».

« Je pense que Tesla a accompli un travail remarquable non seulement pour se lancer sur ce marché, mais aussi pour rester à la première place pendant si longtemps dans le segment des voitures électriques ». Bien évidemment, Tim Cook n'ira pas plus loin, si ce n'est qu'à son avis, la conduite sans chauffeur est « une technologie centrale ». En prenant un peu de recul, la voiture est « un robot : une voiture autonome, c'est un robot. Et il y a beaucoup de choses possibles à faire avec l'autonomie ».

Apple travaille sur tout cela en interne, admet-il, mais « beaucoup [de ces technologies] ne verront jamais le jour ». Tim Cook se refuse à en dire plus, notamment sur cette question pourtant très intéressante : « Est-ce que ce sera la forme d'une voiture ou de la technologie dans la voiture ? ». Le fameux projet Titan vogue constamment entre ces deux possibilités, à en croire les rumeurs.

Tim Apple et le vote par iPhone

Après une réunion, Donald Trump avait remercié un certain « Tim Apple » pour sa contribution. Un nom qui est resté collé à la peau de Tim Cook, qui s'en est même amusé sur son compte Twitter. Le podcast de Kara Swisher est l'occasion pour lui de revenir sur la politique américaine qui a changé de bord avec l'administration Biden. Il explique qu'il travaillera avec cette dernière, comme il l'avait fait sous la présidence Trump.

« Tim  »

Plus intéressant, il « rêve » qu'il soit un jour possible de voter depuis son iPhone. « Nous faisons nos comptes bancaires sur des téléphones. Nous avons nos données de santé sur nos téléphones. Nous avons plus d'informations sur nous dans un téléphone que dans nos maisons. Et pourquoi pas [le vote] ? ». Le vote électronique est une vieille lune qui pose de sérieuses interrogations sur la sécurité. Peut-être qu'Apple pourrait s'intéresser à ce problème, bien que cela n'empêchera pas la politisation de cette forme de vote — en particulier par le camp qui perd.

Sur le plus long terme, et c'est peut-être la réponse la plus étonnante donnée par Tim Cook dans cette interview, il pense qu'il ne sera probablement plus à la tête d'Apple dans dix ans — il est entré dans sa 60e année . « Je peux vous dire que je m'y sens très bien en ce moment. Et il n'y a aucune échéance en vue. Mais dix ans de plus, c'est beaucoup de temps et probablement pas dix ans encore [à la tête d'Apple] ». Il ignore ce qu'il fera dans dix ans, « j'aime tellement cette entreprise, c'est difficile d'imaginer ma vie sans elle ».


  1. L'enregistrement remonte au 27 mars, pour être précis. ↩︎


Tags
avatar YetOneOtherGit | 

@oboulot

Ta maman doit être fier de la vulgarité et de la vacuité de son rejeton qui est si fier d’étaler sa misére intellectuelle publiquement 👏👏👏

avatar raf30 | 

@mat16963

Un super comptable qui fait plaisir aux actionnaires. 10 ans, c’est long. Qu’il aille tout de suite en politique, les choses seront plus claires.

avatar p@t72 | 

@BleuRooster
Tim Cook à certainement mieux mené le bateau apple, que le Co fondateur Steve!

avatar YetOneOtherGit | 

@p@t72

"que le Co fondateur Steve"

Sur la période de son retour, je ne suis pas d’accord.

Autant sur sa première période il fut à l’origine de choix stratégiques et tactiques assez catastrophiques, autant le retournement qu’il fît à son retour reste un chef d’œuvre de direction d’entreprise comme on en voit rarement.

avatar p@t72 | 

Tu m'insupportes John...
Au moins reconnais tu qu'il n'était pas parfait
Le destin de l'entreprise aurait pu virer au cauchemard.

avatar Sindanárië | 

@BleuRooster

"3) Un vieux bobo « gauchistes » (gauche caviar)!"

T’as oublié de dire aussi que la terre est plate et que dans les couches inférieures vivent encore des dinosaures

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"T’as oublié de dire aussi que la terre est plate et que dans les couches inférieures vivent encore des dinosaures"

L’influence d’Angela Davis sur TC est hélas trop souvent oubliée 🤓

avatar pocketalex | 

@bleurooster

t'as des valeurs toi ? rien n'est moins sur...

avatar oboulot | 

@BleuRooster

Tu décrit le lecteur moyen de macG 😏😝

avatar comboss | 

@BleuRooster

100% d’accord

avatar cecile_aelita | 

@BleuRooster

avatar codeX | 

Pas un lundi de Pâques, quand même !!!

avatar YetOneOtherGit | 

@codeX

"Pas un lundi de Pâques, quand même !!!"

Pas besoin de résurrection pour les crétins haineux 😃😉

avatar bhelden | 

Tant que Craig reste tout va bien 🍆😍

avatar DamienLT | 

@bhelden

🤣🤣🤣

avatar Paquito06 | 

Le vote par iPhone, une question de temps seulement. On a la technologie pour, il faut la validation des politiques, ca risque d’etre difficile a court terme.

avatar corse34 | 

Vivement

avatar fabricepsb71 | 

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai plus de haine pour ce connard de Jony Ive qui s’est pris pour Dieu le père en inventant le Mac jetable et sous équipé que pour Cook qui, de toute façon a fait financièrement parlant un sans faute depuis qu’il dirige Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"pour ce connard de Jony Ive"

Qui fût un des artisans du redressement d’Apple et est clairement un des designer les plus important de l’époque, mais bon le sens de la mesure se perd de nos jours 😬

avatar fabricepsb71 | 

@YetOneOtherGit

Le toutou Ive était tenu en laisse par son maître SJ

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"Le toutou Ive "

Quel,niveau de mépris imbécile 😳🙄

avatar fabricepsb71 | 

@YetOneOtherGit

En attendant le toutou lui, il n’existe plus

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"il n’existe plus"

Tu plaisantes?

Le CA annuel de son activité actuelle a de grandes chances de dépasser ce que tu gagnera en une vie et il est toujours un des designers les plus reconnu de la planète.

Mais bon qu’espérer d’une énergumène de ton engeance? 🤢

avatar Amaczing | 

@YetOneOtherGit

@fabricepsb71 est jaloux de Ive. Lui qui n’a jamais conçu que de mettre ses chaussettes en boule.

avatar YetOneOtherGit | 

@Amaczing

"est jaloux de Ive"

Je peux parfaitement comprendre que l’on est un jugement critique sur son œuvre mais sombrer dans le ridicule du mépris et la négation de l’importance de son travail ... 🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"en inventant le Mac jetable et sous équipé"

Tu donne une importance à Ive qu’il n’eu jamais.

Ce sont là des choix absolument dans l’ADN d’Apple et de SJ qui. sont absolument rationnels et judicieux.

Ils ont donné rien moins que la période la plus prospère de l’histoire du Mac.

Il aura fallut attendre l'exercice 2010 pour cumuler un peu plus de 100 millions de Mac vendus depuis l'exercice 1984 soit 27 exercices.

En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

En trois exercices de 2015 à 2017 ce sont 58 millions de Mac qui ont été vendus

Il c’est vendu en 2017 120M d’unités de PC en moins qu’en 2011.
Il c’est vendu en 2017 3M d’unités de Mac en plus qu’en 2011.

avatar fabricepsb71 | 

@YetOneOtherGit

« Il s’est vendu »

Putain apprenez à écrire quand vous faites des cours d’histoire 😖

avatar cecile_aelita | 

@fabricepsb71

« Putain »

C’est clair qu’un type qui commence une phrase moralisatrice par une insulte est au top de sa crédibilité 😅😅.

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"Putain apprenez à écrire quand vous faites des cours d’histoire 😖"

Quand on en est à s’attaquer à l’orthographe c’est vraiment que l’on n’a pas grand chose en magasin comme argument 🙄

avatar fabricepsb71 | 

@YetOneOtherGit

C’est l’argument standard des incultes en orthographe de ton genre

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"incultes"

🙄🙄🙄

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> En sept exercices de 2011 à 2017 ce sont 128 millions de Mac qui ont été vendus.

Y'a un effet de levier évident de l'iPhone derrière ces ventes. Ce n'est pas uniquement dû au fait que le Mac, seul, est devenu un meilleur produit à partir de ces années là.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Y'a un effet de levier évident de l'iPhone derrière ces ventes. Ce n'est pas uniquement dû au fait que le Mac, seul, est devenu un meilleur produit à partir de ces années là."

Meilleur produit? Ça veut dire quoi ce concept foireux?

La seule pierre de touche pour définir la pertinence d’une offre c’est sa rentabilité en valeur absolue.

Le Mac ne cesse d’être une remarquable machine à cash depuis longtemps, Apple fait remarquablement bien son travail, le reste n’est que littérature.

Après en tant que consommateur on peut ou non adhérer aux offres, mais cette non adhésion personnelle n’est en rien le signe d’une erreur de l’entreprise.

A titre personnel, sur les ordinateurs, Apple doit représenter 20% de notre parc. Mais le fait que les 80% restant ne viennent pas d’Apple ne signifies nullement qu’ils se trompent en n’adressant pas nos besoins, bien au contraire.

D’ailleurs je ne cesse de l e répéter: n ‘aillez pas peur d’aller voir ailleurs, il y a de superbes choses en dehors de l’écosystème Mac 😋

avatar YetOneOtherGit | 

Toujours amusé par cette caricature de financier (manipulé par des personnes ne comprenant même pas le sens du concept d’ailleurs) alors même que le board d’Apple a la particularité de faire la plus belle part à des profits scientifiques et techniques et non à des purs alumni des écoles de business.

Le board d’Apple est largement constitué de passionnés de technologie ayant une grande liberté d’action de part l’éclatement de l’actionnariat d’Apple.

Après fort heureusement ils font leur travail de gestionnaire :
- Créer de la valeur pour les actionnaires
- Assurer la croissance
- Assurer la rentabilité

Et le SJ de la dernière période chez Apple était absolument en ligne avec cela, le fantasme d’un SJ désintéressé des réalités business est un anachronisme qui ne tenait plus après Pixar et NeXT.

Un Apple qui eu été toujours dirigé par SJ serait fort marginalement différent de celui de SJ.

Aucun des choix stratégique et tactique de TC n’est en désaccord avec les dogmes de SJ, si ce n’est peut-être une plus grande écoute des clients.

Quant au choix de redistribuer la pléthorique trésorerie d’Apple à ses légitimes propriétaires via dividende et rachat d’Apple, les niveaux stratosphériques de trésorerie atteint le rendait absolument inévitable et absolument rationnel.

SJ l’aurait fait comme TC avec son pragmatisme et sa capacité à faire évoluer ses positions habituelles qui fût une de ses grandes forces.

avatar Foguenne | 

@YetOneOtherGit

Comme toujours /souvent, tout à fait d’accord avec toi. (Mais tu l’exprimes mieux que moi. 😂😂😂👍🏻) C’est un plaisir de te lire. 👍🏻

avatar YetOneOtherGit | 

@Foguenne

"C’est un plaisir de te lire. 👍🏻"

🙏

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Toujours aussi plaisant à lire 👏🙌

Quand j’essaie d’expliquer, il manque des informations ou alors une certaine formulation mais ici 😎

avatar pocketalex | 

@YetOneOtherGit

Toujours halluciné, pour ma part, du niveau "caniveau" de nombreux commentaires ici

On est dans une problématique complexe : tout le monde à droit d'exprimer ses idées, mais que faire quand les crétins finis débarquent en massent pour tirer vers les bas des échanges qui pourraient pourtant être fort intéressants ?

Quelle énergie, toi et d'autres, vous dépensez pour sauver ce forum de la betise, de l'aigreur, de l'inculture et de la haine. Je vous en suis reconnaissant, j'essaie pour ma part d'aller également dans ce sens, mais grand dieu ... des fois on part de loin, tellement loin

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Quelle énergie, toi et d'autres, vous dépensez pour sauver ce forum de la betise, de l'aigreur, de l'inculture et de la haine. Je vous en suis reconnaissant, j'essaie pour ma part d'aller également dans ce sens, mais grand dieu ... des fois on part de loin, tellement loin"

Ce semble hélas être le destin du web que d’être envahie des crétins qui font tout pour décourager ceux qui osent ne pas sombrer dans leurs complotismes, leur manichéisme, leur hypercritique, leur postures post-verité, leur plaisir à exhiber leur aigreurs rances ...

Rien qu’en ses lieux combien de contributeurs de qualité avec qui l’on pouvait explorer en bonne intelligence ses divergences de vues ont disparus ?

Il y une conquête du cyberspace détestable actuellement 🤢

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ce semble hélas être le destin du web que d’être envahie des crétins"

Le monde est envahi de crétins. Et nous sommes tous le crétin d’autres.

Ils ont juste plus d’occasions de s’exprimer sur le net.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ils ont juste plus d’occasions de s’exprimer sur le net."

yep (cf Umberto Eco) et d’avoir un territoire à conquérir.

avatar cecile_aelita | 

@fte

+1

avatar Darlito | 

Je vois plein de commentaires qui souhaitent que Tim parte plus tôt… Mais vous voulez que qui le remplace alors ?

avatar cecile_aelita | 

@Darlito

Eux mêmes 🤣🤣

avatar Darlito | 

@romainB84

🤪

avatar YetOneOtherGit | 

@Darlito

"Mais vous voulez que qui le remplace alors ?"

Un vrai pure produit de business school ça leur permettrait de voir ce que c’est et de regretter le temps de TC 🤑

Carly Fiorina semble abandonner ses velléités électorales elle serait parfaite et en plus c’est une républicaine 😝

avatar Darlito | 

@YetOneOtherGit

Ok je vais regarder de plus près qui est-ce…

avatar YetOneOtherGit | 

@Darlito

"Ok je vais regarder de plus près qui est-ce…"

Le Board d’Apple est très loin d’être typique et représentatif de celui de fortune 500.

Mais pour les bas de plafond ce sont des « financiers » aux commandes chez Apple 🙄🙄🙄🙄

avatar Sindanárië | 

@Darlito

"Mais vous voulez que qui le remplace alors ?"

Mickey

avatar Sindanárië | 

@Darlito

"Mais vous voulez que qui le remplace alors ?"

Ou... l’ami de Mickey

Pages

CONNEXION UTILISATEUR