Les dessous de l'accord commercial majeur entre Apple et Amazon

Stéphane Moussie |

Finalement, le plus intéressant dans l'audition antitrust qui s'est tenue hier, ce ne sont pas les réponses de Tim Cook, convenues, mais les documents confidentiels révélés par les parlementaires. Ceux-ci révèlent notamment les coulisses des deux partenariats entre Apple et Amazon [màj le 31/07 : le PDF original a entre-temps été expurgé de la partie relative à Amazon, décrite ci-après. iFixit a mis en ligne une copie du document complet].

En 2016, Eddy Cue a traité directement avec Jeff Bezos des conditions de l'arrivée d'Amazon Prime Video sur iOS et Apple TV. Dans un email écrit par ses soins, le boss des services en ligne d'Apple donne son accord sur une commission de 15 % lorsqu'un utilisateur s'inscrit via l'app, alors que la commission habituelle est de 30 % (puis 15 % après la première année dans le cadre d'un abonnement).


avatar Nesus | 

Bel accord, qui justifie de ne prendre que 15% la première année et qui disqualifie l’ensemble des autres prétendants aux 15%. C’est clair et j’aurais adoré avoir un tel accord avec une centrale GMS ;-).

avatar romain31000 | 

Est ce que l’on a une idée de quand la phase 2 du partenariat sera mise en place? Je suis particulièrement intéressé par le Canada, pays où il est très rare d’avoir de belles promos 😅

avatar raoolito | 

oui, dans les deux cas il y a des concessions specifiques pour l'autre partie.. logique finalement.
d'ailleurs on peut concevoir cela, c'est quand meme amazon et apple, il y a nue certitude de benefice quand ces deux là se mettent d'accord...

avatar gardiolan | 

Ce qui tend à prouver quand même que Amazon ne fait le ménage (contrefaçons et libellés trompeurs) que sous pression ou par intérêt manifeste 😏

avatar Sindanárië | 

Patouch’ Amazon !
C’est notre prochain Dieu à tous.
Tout finira par porter le logo Amazon... même les courgettes et le paracetamol !

😬

avatar fousfous | 

Bah l'accord me semble plutôt honnête, y a pas l'air d'avoir d'abus en faisant tout pour cacher la concurrence.
C'est une bonne chose de virer les contre-façons.

avatar DrStax | 

Très intéressant.

avatar fte | 

Tout le monde est soumis aux mêmes conditions, sauf exception.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Tout le monde est soumis aux mêmes conditions, sauf exception. »

S’il y a exception, pas tout le monde alors.

En général, dans un système économique ou social auquel tout le monde est soumis, ce sont les exceptions, précisément, qui sont d’autant plus mal vécues qu’elles sont rares et voyantes.

avatar fte | 

@Bigdidou

"S’il y a exception, pas tout le monde alors."

C’est ce que je soulignais avec ironie.

Depuis l’app YouTube, on peut ouvrir un lien vers une page pour s’abonner sans passer par le store.

Une erreur ou une exception ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« Une erreur ou une exception ? »

Un contrat ;)

avatar fte | 

@Bigdidou

"Un contrat ;)"

J’imagine la négociation.

G: On lie hors App Store ou pas YouTube.
A: Pas d’exception, App Store pour tous.
G: Et on bloque WebKit sur le site YouTube.
A: Splendide idée ce lien hors store, on allait le proposer.

avatar Bigdidou | 

@fte

J’ai plus court.
Google : vous voulez combien ?

avatar Rifilou | 

Que veut dire le terme knock off svp?

avatar Longfield | 

Knock off est au pire un contrefaçon et au mieux une copie, éventuellement légal et souvent (mais pas toujours) moins bien que l'original.

avatar Rifilou | 

@Richard Haycraft

Merci beaucoup 😊

avatar freestef | 

Apple, Amazon, même combat. Tous au trou.

CONNEXION UTILISATEUR