Carl Icahn achète 500 millions de dollars d’actions Apple de plus

Anthony Nelzin-Santos |

Les jours se suivent et se ressemblent pour Carl Icahn. Il annonçait hier avoir acheté 500 millions de dollars d’actions Apple et rappelait son mécontentement face à la stratégie financière de la société, il annonce aujourd’hui avoir acheté 500 millions de dollars d’actions Apple de plus et rappelle son mécontentement face à la stratégie financière de la société.

L’homme d’affaires américain porte ainsi son investissement dans la firme de Cupertino à 3,6 milliards de dollars. Un investissement qu’il compte faire fructifier : il estime que l’action Apple, actuellement valorisée à 556 $, vaudrait 840 $ si son ratio C/B était semblable à celui des 499 autres plus grandes sociétés américaines.

Le programme de rachat d’actions lancé par Apple augmentera mécaniquement le ratio C/B et le cours, mais pas suffisamment au goût d’Icahn. Alors que le conseil d’administration de la firme de Cupertino s’oppose à sa requête d’augmenter sensiblement la portée de ce programme, l’homme d’affaires tape à nouveau du poing sur la table :

La société recommande de voter contre notre proposition pour diverses raisons. [Apple croit] qu’à cause du "paysage concurrentiel dynamique" et du "rythme rapide d’innovation, requérant des investissements sans précédent et un accès direct et flexible à des ressources financières", elle ne dispose actuellement pas de suffisamment de liquidités pour augmenter la portée de son programme de rachat d’actions. En supposant que telle est sa raison, nous estimons que sa position est trop conservatrice (au point d’être irrationnelle) — surtout si l’on prend en considération le fait que la société comptait 130 milliards de dollars de trésorerie au 28 septembre 2013 et qu’elle devrait engranger 40 milliards de dollars de bénéfices l’an prochain. […] De notre point de vue, Apple est sans doute l’entreprise la plus surcapitalisée de l’histoire.

Le mois prochain, les actionnaires réunis en assemblée générale choisiront le gagnant de ce bras de fer. Quand bien même le conseil d’administration subirait un camouflet qu’il pourrait tout de même s’opposer en dernier recours : la requête d’Icahn ne possède aucun caractère directif.

Mais l’homme d’affaires pourrait alors se poser en victime et démarrer un long travail de sape du leadership des dirigeants de la société, tout en renforçant sa position financière — jusqu’à finalement exiger un siège au conseil d’administration. Une stratégie qu’il a peaufinée au fil des années, sur laquelle il a construit sa fortune et sa réputation de fossoyeur.


avatar fessebook | 

Encore un requin de wall street..,

avatar whocancatchme | 

"J'ai fais les courses et toi Carl t'as dépensé aujourd'hui ?"
"Ah Moi un peu j'ai claqué un demi milliard"

avatar arnaud06 | 

@whocancatchme

Moi je pense surtout qu'il place très bien son argent. Et que son magot va bien fructifier.

Je suis contre un plan massif de rachat d'action qui est coûteux et une stratégie purement boursière sans aucun intérêt économique ..

Mais en revanche je suis très déçu qu'apple ne se serve pas de son trésor pourfaire quel que emplettes comme N'est par exemple...

avatar Le docteur | 

... dans une boîte dont je dis qu'elle est pourrie...
Et toi, t'as acheté du cassoulet périmé ?

avatar saji_sama | 

YEAAH ^^

avatar Terence993 | 

Je souhaite qu'il se vautre royalement afin que ça lui serve de leçon. Certes, les actionnaires sont absolument nécessaires pour créer une entreprise et prospérer mais celui-là fait vraiment partie du côté "obscur".

avatar Erwan S. | 

Eh bien, au moins, il a du cran !

avatar wmangon | 

Il n'a qu'à proposer des produits innovants et investir dans la RD ce con! Sinon c'est encore un qui va faire sombrer des gens et une boîte dans le rouge...

avatar aimstar | 

Jespere aussi qu'il se cassera les dents cet enfoiré..

Apple est une des rares entrerprises qui a un vrai but en plus de son but lucratif ce qui est bon pour nous consommateurs et lui il veut enlever ca et garder la cash machine..

avatar zako93s | 

S'il n'est pas content qu'il invetisse son argent ailleurs :)

avatar mightymini | 

Ce type est pour moi néfaste dans sa vision à court terme de maximisation du profit qui va l encontre du cycle de recherche et développement des produits Apple.
Il est tout aussi casse pied en actionnaire d eBay qui cherche la vente de paypal en envoyant des actionnaires troyen au conseil d administration d eBay .

avatar wmangon | 

Ah j'oubliais a l'âge qu'il a l'argent ne doit pas lui servir a autre chose que d'acheter des petits pots pour vieux alors qu'il les donne ses actions à Apple et cela fera embaucher et non licencier!

avatar arnaud06 | 

Pour faire quelques emplettes *
Nest *

avatar RDBILL | 

@aimstar

Oui je suis convaincu de ce que tu dis. Apple ne crache pas du tout sur ses beaux bénéfice et son monumental magot, mais il ont aussi et sans doute même d'abord l'objectif de faire de beaux produits simples et efficaces, tels que se les imaginent les dirigeants, feu Jobs, Ive et quelques autres... N'en déplaisent à d'autres qui comme MS ne partagent pas une telle vision.
Apple : faisons de bons produits, comme nous imaginons qu'ils doivent être et le succès et la fortune viendront (ou pas) en conséquence...

M$, IBM, Google, Samsung....
Comment pouvons nous fourguer euh, fabriquer des produits qui nous rapporteront le plus possible ?...

avatar ysengrain | 

Chaque $ dépensé dans cette stratégie n'engendre que dégoût et mépris

avatar redchou | 

Le trésor de guerre de la pomme reste le principal intérêt des investisseurs peu scrupuleux comme iCahn...
Il n'est clairement pas dans l'intérêt d'Apple de le faire disparaître dans les mains de tels actionnaires.

avatar rhapso | 

J'aimerais bien un petit retour de Steve là pour lui rabattre le clapet à ce requin...

avatar RDBILL | 

Jobs le disait, il ne voulait pas verser de dividendes aux actionnaires pour éviter les emmerdes...
Apple verse des dividendes depuis un ou deux ans, et paf voilà les emmerdeurs :

Mais l’homme d’affaires pourrait alors se poser en victime et démarrer un long travail de sape du leadership des dirigeants de la société, tout en renforçant sa position financière — jusqu’à finalement exiger un siège au conseil d’administration. Une stratégie qu’il a peaufinée au fil des années, sur laquelle il a construit sa fortune et sa réputation de fossoyeur.

Ps : j'ai des actions Apple, en milliers de dollars, je n'étais pas ok pour les dividendes...

avatar johnios | 

Malheureusement je ne peux que constater que lorsque les actionnaires veulent plus de pognions, c'est aux détriments des emplois, puis ensuite aux détriments des valeurs qui ont fait progresser l'entreprise.

avatar nayals | 

Le premier paragraphe m'a bien fait sourire :)

avatar iDidier | 

Tim Cook est seul responsable de cette situation. Il a osé faire ce que Steve a toujours refusé de faire. Et il savait pourquoi ! Cook a fait entré le loup dans la bergerie…

avatar skynext | 

@iDidier :
Pourquoi distribuer des dividendes renforce les actionnaires ?(c'est vraiment une question)

avatar Nesus | 

@skynext

Parce qu'il y'a quelque chose à gagner.
Sans dividende on ne peut pas jouer avec l'action. On l'achète, on la revend. On espère que ce fut le meilleur moment. Très aléatoire, donc dans l'absolu ce qui l'achète c'est surtout pour investir dedans.
Une action à dividende, on l'achète pour qu'elle rapporte quelque chose.les dividende sont versées en fonction du bénéfice. A partir de ce moment les actionnaires ont le droits de fournir des requêtes afin que les dividendes soient plus importantes. La logique est tout autre. L'action c'est un investissement avec remboursement et gain sur le court terme avec une capitalisation sur l'achat.
L'actionnaire a donc un poids supplémentaire, puisque qu'on rentre dans un logique où la société doit quelque chose à l'actionnaire.

avatar Applesoft | 

@skynext :

Pourquoi distribuer des dividendes renforcent les actionnaires ?

Bonne question ! C'est la pratique qui le démontre : quand tu verses un dividende, les investisseurs se "calent" dessus, notamment des fonds de pension qui font la loi sur les cours de Bourse.

Autrement dit, sauf si tu verses un dividende à caractère exceptionnel, les actionnaires ont en tête que tu verses chaque année un dividende. Et l'observation montre que ce qu'attendent les actionnaires par la suite, c'est un dividende en hausse chaque année. Ce sont des emmerdes potentielles car tout vote d'un dividende en baisse est alors très mal interprété par les marchés puisqu'ils commencent à raisonner sur des ratios qui incluent le dividende.

Verser un dividende modifie toujours le rapport de force. Tu ne peux plus revenir en arrière et dire "ok on arrête". Tu as ouvert la boîte de Pandorre -:) Tous les patrons créateurs de boîte le savent et ils ne veulent surtout pas perdre de leur pouvoir -:)

avatar Eaglelouk (non vérifié) | 

Ce monde là m'étonnera toujours..

avatar NoxDiurna | 

J'espère que l'action d'Apple va chuter gravement simplement pour que ce con perde sa fortune.

avatar johnios | 

Je crois que s'il est capable de mettre 3 milliards dans des actions, c'est qu'il a vraiment beaucoup plus...

avatar joneskind | 

@NoxDiurna

You made my day !

Si seulement ça pouvait être aussi simple...

avatar LaurentR | 

Est-ce que quelqu'un au fait de la bourse pourrait expliquer en termes clairs en quoi ce monsieur peut-il mettre Apple en danger ? N'y connaissant rien, la seule chose que je retiens de l'article est le terme de "fossoyeur" employé à la fin qui me fait penser que ce Monsieur Icahn serait prêt à faire couler une entreprise si cela lui permettait de faire grossir sa fortune. Est-ce que ça ne confirme pas la justesse de la décision du patron de Dell de racheter les actions de son entreprise, alors que d'après ce que je viens de lire, il avait lui aussi eu affaire avec Carl Icahn ? Est-ce que Apple serait en mesure de faire la même chose et est-ce que ça ne serait pas une bonne idée pour qu'elle ne dépende plus du bon vouloir de financiers de ce genre ?

avatar Lem3ssie | 

@LaurentR

Je ne suis pas expert, mais ce qui me paraît logique est que ce programme de rachat va renforcer les gros porteurs, en effet, s'il y a moins d'actionnaires, donc d'actions dans la nature, un gros porteur comme icahn voit sa position renforcée.
Imagine qu'il existe 1 milliard d'actions, et qu'il en possède 1 million, ok ? Maintenant si Apple en rachète 100 millions, ce qui les fait disparaître, alors le pourcentage d'action d'icahn augmente mécaniquement, et son influence aussi.

Les puristes ou spécialistes me tueront peut être pour cette vulgarisation, mais en gros c'est ça.

avatar arnaud06 | 

@LaurentR

La valeur fondamentale pour la valorisation d'une action en bourse est le rapport (cours) sur (bénéfice par action - BPA) appelé en anglais Price Earning Ratio ou PER.

Apple dispose d'une trésorerie pléthorique. Icahn veut qu'Apple rachète ses propres actions pour les annuler.

Toutes choses égales par ailleurs, le bénéfice est le même mais divisé par moins d'action (vu que les actions rachetées par Apple sont annulées) donc le BPA augmente.

PER = cours de l'action / BPA, si le BPA augmente cela fait baisser artificiellement le PER.

Hors une action est valorisée selon le PER de son secteur. Augmenter le BPA en maintenant le PER équivalent au secteur revient donc à augmenter mécaniquement le cours de l'action pour s'ajuster sur le PER du secteur.

Icahn parie donc sur le fait qu'Apple bénéficie de 2 gros moteurs pour la hausse du cours

1 - après la baisse injustifiée du cours en fin d'année dernière la valeur est sous évaluée par rapport au secteur
2 - si il arrive à convaincre Apple de racheter ses actions cela va encore accroître la sous-évaluation du cours

À très court terme cela ne change rien mais à moyen terme c'est le PER de l'action qui guide le cours et naturellement Apple retournera vers la moyenne du secteur grace à une hausse du cours de l'action.

À ce moment Icahn revend ses actions avec une grosse plus-value.

Quel impact sur Apple ?

avatar Vae | 

Pour résumer l'histoire : Apple annonce un programme de rachat d'actions, c'est à dire qu'elle va racheter ses propres actions (car elle son capital est ouvert aux actionnaires, à l'inverse de Dell aujourd'hui). Cette opération va donc rendre les actions Apple plus rares, et son cours va donc augmenter.

Icahn souhaite alors qu'Apple rachète encore plus d'actions qu'initialement annoncé, et ce afin que le cours augmente encore plus. Le but est qu'après cette opération, Icahn puisse vendre et se faire la plus grosse marge possible. Mais Apple refuse, et Icahn achète encore plus d'actions non seulement afin d'avoir un plus gros retour sur investissement, mais aussi afin de pouvoir se faire encore plus entendre par le conseil d'administration.

Toute l'histoire gravite autour du rachat d'actions par Apple et de l'augmentation de son cours. Le versement de dividendes n'y est pour rien. Et là où Apple est en "danger", c'est que ce Monsieur veut qu'Apple dépense plus d'argent que prévu, mais aussi qu'il s'immisce dans la prise de décision de la société alors qu'il ne cherche que son intérêt personnel.

En revanche, il n'est pas possible de faire comme Dell, car Apple vaut beaucoup trop cher (500 milliards de dollars).

J'espère avoir répondu à ta question :-)

avatar Le docteur | 

"prêt à faire couler une entreprise si cela lui permettait de faire grossir sa fortune."
Au cas où tu serais revenu du pole Nord après un séjour d'une trentaine d'années, c'est à peu près maintenant la définition de tout actionnaire et de la bourse elle-même.

avatar prommix | 

Voilà de l'eau pour le moulin de Dieudonné :)

avatar Mark Twang | 

Karl iCanh

avatar softjo | 

Apple devrait tout faire pour diminuer sa valeur de moitié pour l'entuber.

Des gens se pètent le cul pour faire des entreprises, qui remue ciel et terre pour la faire prospérer et grandir, puis vient ensuite une sous-espèce d'être humain (ces types n'ont plus rien d'humain), d'égoïstes qui viennent tout détruire, mettre en danger des milliers d'emploi, des milliers de vies pour leurs propres intérêts.

Un actionnaire peut vouloir de faire de l'argent, ils aident les entreprises, ils ne les coulent pas. Icon est justement l'exemple type du gros *** égoïste qui n'hésiterait pas une seconde a presser sur un bouton tuant 5 milliards de personne pour gagner 1$ de plus.

Ces types ont leur place en prison, puisqu'ils causent au moins autant de mal d'un meurtrier. Du mal moins grave, mais sur ayant des conséquences sur beaucoup de personne, au final on arrive a la même gravité.

avatar Kill Bill 45 | 

Encore un qui pense "j'ai de l'argent, boh, tient je vais foutre la merde !"

Il serait temps qu'icahn .. (il canne .. vous l'avez ?)

avatar AubinB | 

@lem3ssie :
C'est tout à fait ça. Les puristes approuvent

avatar arnaud06 | 

Quel impact pour Apple ?

Le fait pour Apple de racheter ses actions avec sa trésorerie ne crée aucune valeur économique. C'est donc tout à fait artificiel.

En revanche la trésorerie a bien disparue et Apple dispose de moins de trésorerie après l'opération.

Dans le cas d'Apple, ce n'est pas très grave car non seulement le clash est pléthorique mais en plus il s'accroit chaque jour à coups de millions de dollars.

Mais intellectuellement c'est un non sens que d'utiliser son cash pour acheter et détruire des actions.

Le meilleur emploie possible du cash dans une entreprise est de développer les investissements et la recherche et développement pour créer les produits innovants de demain qui généreront les bénéfices après-demain.

C'est ici que le bas blesse car Apple semble ne pas avoir une vision à long terme et ne pas savoir quoi faire de ses milliards.

Fatalement l'immobilisme de l'entreprise vient attiser l'appétit des prédateurs comme Icahn, qui ne réfléchissent que par leur porte monnaie sans penser un seul instant à l'histoire industrielle de la société

avatar macbookeur75 | 

ce serait très drôle pour icahn que l'action se casse la gueule comme en 2012

ça ne changerait rien à la santé de l'entreprise, mais par contre, le vautour ferait une crise cardiaque

avatar arnaud06 | 

Vous espoir de baisse du cours sont très mal venue. N'oubliez pas que les salariés d'Apple sont de gros actionnaires de l'entreprise et cela baisserait automatiquement leur patrimoine.

De plus Icahn, tout prédateur qu'il est, achète des actions à des gens qui vendent et qui sont donc contents de trouver en face quelqu'un pour les acheter un prix qu'ils considèrent comme équitable.

Les spéculateurs en bourse entraînent une très forte volatilité des actions (variation fortes imprévisibles) mais permettent ainsi la liquidité du titre. C'est la chose la plus importante pour un investissement en bourse. Le pire étant de vouloir vendre sans avoir personne en face pour acheter.

Donc les spéculateurs sont à la fois le poisson mais la solution pour avoir un marché qui fonctionne correctement.

avatar Le docteur | 

Bla.

avatar arnaud06 | 

Poison*

avatar noAr | 

Merci pour ces échanges éclairés. On se serait cru sur Quora quelques instants, ça change de la fosse à trolls.

avatar raf30 | 

oui, merci à tous les contributeurs pour vos lumières...

avatar Boumy | 

N'ai rien compris si ce n'est que dans mon souvenir d'articles lus ici, c'est Jobs qui avait contacté ce monsieur pour lui demander ce qu'il ferait avec autant de blé et des actionnaires qui mettent la pression sur Apple. Et Icahn a conseillé à Jobs qu'Apple rachète ses propres parts. Et c'est ce que l'actuel CEO fait. Et comme il ne le fait assez vite selon icahn, alors celui-ci s'en mêle.

avatar XiliX | 

@Boumy

Non... c'était Warren Buffett et pas Carl Icahn. Effectivement Warren Buffett a conseillé S Jobs.

http://tech.fortune.cnn.com/2013/03/04/apple-warren-buffett-cash/

Mais le programme de rachat qu'il a conseillé restait raisonnable.
D'ailleurs il est contre la proposition de Icahn

http://www.macnn.com/articles/13/10/16/investor.praises.apple.management/

avatar alan63 | 

Carl , t'as pas 100 balles ?
100 balles
.....enfoiré va !

avatar John McClane | 

Merci pour vos explications boursières !

avatar gela | 

C'est pour ça que tout les pays du monde sont sur-endettés. L'argent mondiale disponible est dans les comptes d'une poignée d'individus. Et en plus ils râllent. Vivement qu'on les mettent enfin à contribution.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR