Apple : Carl Icahn cherche le soutien des actionnaires

Christophe Laporte |

Depuis quelques semaines, Carl Icahn souffle le chaud et le froid avec Apple. L’homme d’affaires qui est en une du Time avec comme titre « Master of the Universe » (Maître de l’univers, rien que ça) en a profité pour évoquer le cas de la firme de Cupertino.

Ces derniers mois, Carl Icahn a accumulé les actions Apple. Aux dernières nouvelles, il serait actionnaire à hauteur de 0,5 %, ce qui est « considérable » quand on sait que la capitalisation boursière d’Apple dépasse les 500 milliards de dollars.

Estimant à juste titre que le cours de l’action est sous-évalué, il milite pour qu’Apple revoie à la hausse de manière sensible son programme de rachat d’actions. En avril dernier, Tim Cook avait fait savoir qu’Apple achèterait d’ici 2015 pour 60 milliards de dollars d’actions, soit six fois plus que ce qui était prévu initialement en 2012 (lire : Apple va racheter six fois plus de ses actions).

Carl Icahn veut interroger les actionnaires

Mais l’homme d’affaires estime que cela n’est pas suffisant et qu’Apple devrait monter ce programme à 150 milliards. Après bien des discussions, Tim Cook a émis une fin de non-recevoir en octobre dernier lors de la publication des résultats trimestriels d’Apple (lire : Tim Cook repousse les avances de Carl Icahn).

Pour arriver à ses fins, Carl Icahn a décidé de prendre les actionnaires à partie. Fin novembre, il a accompli les démarches nécessaires pour qu’il soit demandé aux actionnaires d’Apple lors de la prochaine assemblée générale si Apple doit revoir à la hausse son programme de rachat d’actions, sans donner toutefois un montant précis.

Les assemblées générales d’Apple étaient souvent de simples formalités. Celle qui s’annonce et qui devrait avoir lieu en février prochain s’annonce un peu plus délicate qu’à l’accoutumée. Cela pourrait être une sacrée partie d’échecs.

En théorie, le conseil d’administration prend position sur chacune des propositions qui lui sont formulées et qui sont sujettes à un vote. La particularité de la demande d’Icahn, c’est qu’elle n’est pas directive. Même si elle était amenée à recueillir la majorité des suffrages, elle laisserait le soin à la direction de trancher en ultime ressort. Mais celle-ci apparaîtrait comme affaiblie.

Apple a d’ailleurs peut-être déjà pris les devants. Anormalement bavard pour une fois, son porte-parole, Steve Dowling, a fait savoir au magazine Time que son groupe allait étudier le retour de ses actionnaires concernant les programmes de versement de dividendes et de rachat d’actions mis en place. La direction et le conseil d’administration analyseront ensuite la situation et décideront éventuellement de les réévaluer durant la première partie de 2014.

En attendant, Carl Icahn joue à merveille sa partition soufflant le chaud et le froid. S’il se fait menaçant - juste ce qu’il faut - il parvient également à se montrer bienveillant vis-à-vis de l’équipe en place. Au Time, il assure que « Tim Cook fait un bon travail avec l’entreprise ». D'autre part, son tweet indique qu'il était susceptible d'accepter un montant moindre que les 150 milliards demandés jusqu'à très récemment.

Quelles sont les conséquences d’une OPRA ?

Une offre publique de rachat d’actions (OPRA) a plusieurs conséquences. Un tel procédé renforce les actionnaires en place, puisqu’il y a moins d’actions sur le marché. Cela a principalement deux conséquences : cela augmente d’une part mécaniquement le bénéfice net par action, et donc le dividende versé. D’autre part, cela fait repartir mécaniquement l’action à la hausse.

Ce type de programmes se pratique uniquement pour les sociétés disposant d’une situation financière florissante et disposant d’une trésorerie abondante, dont elle ne sait que faire.

Depuis un an, le parcours boursier d'Apple n'est guère reluisant
Depuis un an, le parcours boursier d'Apple n'est guère reluisant

Apple remplit tous ces critères. On notera que les 150 milliards demandés par Icahn correspondent peu ou prou à la somme qu’Apple possède en cash. Précisons au passage que si la firme de Cupertino cédait aux demandes de Carl Icahn, les réserves financières d’Apple ne disparaîtraient pas du jour au lendemain. C’est un programme échelonné dans le temps, et qui implique un montage financier complexe.

Aller à l’encontre de l’ADN d’Apple ?

L’argumentation de Carl Icahn pour pousser Apple à booster son programme de rachat d’actions est simple. À plusieurs reprises, l’homme a déclaré : « Apple n'est pas une banque et elle ne doit pas être dirigée comme une banque, parce que les investisseurs n'ont pas investi dans une banque. Apple a tout cet argent, ils doivent l'utiliser ! ».

À Time, il a répété qu’il discutait fréquemment avec Tim Cook et que ce dernier l’écoutait avec une oreille attentive. Sa dernière discussion remonte au 21 novembre et a duré une vingtaine de minutes.

Pour l’anecdote, Carl Icahn raconte que l’assistant de Tim Cook a tenté de caler le rendez-vous téléphonique à 5 heures du matin (fuseau du pacifique). L’homme hilare a répondu que c’était à cette heure qu’il se couchait et que cet homme était plus difficile à avoir que le président des États-Unis.

La difficulté pour les dirigeants d’Apple, c’est que cette affaire la met face à son histoire et ses vieux démons. A la fin des années 90, elle était à trois semaines de la faillite. Steve Jobs n’a jamais oublié cet épisode et a accumulé (plus que de raison ?) des dizaines et des dizaines de milliards de dollars. Le temps est-il venu pour Apple de revoir sa doctrine ?

Carl Icahn donne peut-être la réponse : « Beaucoup de gens disent que Steve Jobs ne m’aurait probablement jamais adressé la parole et c’est peut-être vrai. Mais je pense qu’il (Tim Cook) trouve nos conversations intéressantes. Il dit ‘Ecoutez, vous avez accompli beaucoup de choses, et nous voulons vous écouter.’» 


avatar Terence993 | 

Il ne lâchera décidément pas si facilement dis-donc...

avatar saji_sama | 

Enfin un article cohérent et intéressant au sujet du rachat d'actions

avatar Hari-seldon | 

a la limite ils ont qu a lui acheter que ses actions a lui ...

avatar saji_sama | 

@Hari-seldon
Je pense pas qu'il acceptera au cours actuel.... Ah oui c'est vrai ça s'appelle la loi de l'offre et de la demande il paraît :)

avatar Jeckill13 | 

Ce n'est qu'une histoire de gros sous et d'une personne qui veut se faire une plus valu conséquente avec ses actions Apple.

avatar iDidier | 

Tim Cook a fait la pire chose qu'il pouvait faire : payer des dividendes. Steve doit se retourner dans sa tombe ! Cook a ouvert la porte à des loups. Il a trahi. Il doit partir.

avatar Rigat0n | 

@iDidier :
Il a péché en enfreignant la parole sacrée du Grand Guide Steve Jobs. Il doit mourir lapidé nu un soir de pleine lune en haut du colline, car telle est la volonté de notre Guide Spirituel.
...
Franchement, mon message est à peine plus ridicule que le tien.

avatar saji_sama | 

Au fait a quoi ça sert les actions ? Parce que apparemment les actionnaires sont perçu comme des parasites, alors pourquoi avoir laisser les parasites prendre le contrôle de notre Apple adorée, à oui c'est comme ça que fonctionne une entreprise ;)

avatar DarkMoineau | 

Ils sont censés aider les entreprises à se développer en investissant de l'argent.... Mais au point ou en est Apple c'est à se demander si elle a encore besoin d'actionnaires.

avatar saji_sama | 

@DarkMoineau

Ahh nous y voilà et donc que doit faire Apple pour se débarrasser de ses actionnaires ? Ça serait pas justement de racheter ses actions?

avatar DarkMoineau | 

Sauf qu'il ne faut pas le précipiter pour ne pas perdre trop rapidement d'argent. Tout est question d'équilibre.

De plus les employés ont des actions.

avatar saji_sama | 

@DarkMoineau
Ça n'a rien a voir avec le fait de se précipiter puisque il s'agit de la loi du marché l'offre et la demande, si Apple veut racheter ses actions autant le faire quand le cours est bas, ce qui est le cas, et si certains actionnaires ne veulent pas vendre a Apple c'est leur choix après tout est une question de montant, autre chose plus le temps passe plus Apple accumule de l'argent plus le montant devra être important, tout simplement parce qu'il ne faut pas oublier que les actionnaires sont les véritables propriétaires d'Apple, certains semblent l'oublier.... Tant que ça ne gêne pas l'activité de l'entreprise, ce qui est le cas, alors c'est la meilleure stratégie à adopter plutôt que de garder 150 milliards qui ne servent à rien

avatar Claude Pelletier | 

Bien vu Saji Sama, les actionnaires dont le mérite est d'avoir eu l'opportunité d'utiliser des fonds inemployés de façon à la fois plus lucrative et plus risquée qu'en les couchant sur un livret d'épargne, sont de facto les "proprios".

Actionnaires propriétaires des produits de la petite Pomme qui est devenue grosse grâce au travail, au talent de ceux qui ne sont pas "les actionnaires". ;—{

avatar saji_sama | 

@Claude Pelletier

Et oui parce que c'est pas en épargnant sur des livrets que l'on créer des emplois, ça s'appelle le facteur capital maintenant si tu sais comment on créer et fait vivre une entreprise sans investisseurs qui apportent le capital tu me dis hein ;)

avatar marvelous | 

Vlad Dracul version western WS ou l'art de tourner autour de sa proie avant de l'empaler.

Ce n'est pas sa première tentative, une parmi bien d'autre … qqun finira bien par payer … suffit de trouver le bon pigeon.

'il serait actionnaire à hauteur de 0,5 %, ce qui est « considérable »', merci pour les guillemets. C'est moins la part que le réseau Icahn dont ce dernier n'est que la partie visible qui fait le poids réel.

Des années pour construire et consolider avant de se voir spolié par ce genre sangsue.

Révélation : Icahn a fait ses écoles auprès du du fisc américain.

S'il faut payer qqch alors une prime pour ceux qui montent nos machines préférées.

Mais donner un centime de ce que j'ai payé à ce raton … abject

avatar Rigat0n | 

@marvelous :
Heu alors "raton" ça me semble être un terme un peu merdique par contre

avatar marvelous | 

bien sûr - autant que sa tête sur TIME magazine

je parle ici d'une tête de raton laveur - pas d'autre chose

avatar Claude Pelletier | 

Faut pas dire du mal de ces gentils animaux. S'il vous plaît, merci beaucoup.

Et le monsieur à la Une n'a pas à être attaqué personnellement même si ça peut surprendre qu'il en soit resté au minitel. Gag.

avatar joneskind | 

Désolé pour le HS les petits amis mais est-ce que l'un d'entre vous saurait comment désactiver les notifications nouveaux commentaires par défaut s'il vous plait ? J'en ai un peu marre de me faire polluer ma boite mail à chaque fois que j'oublie de décocher cette foutue case. Vous pourriez me dire "t'as qu'à arrêter de poster petit con ça nous fera des vacances" mais vous ne répondriez pas à ma question ^_^.

Merci et bonne nuit à tous !

avatar joneskind | 

[Edit]

Ok désolé pour le commentaire inutile.

Pour ceux qui cherchent, c'est dans les options de compte. Personnellement je n'y a avais pas mis les pieds depuis le jour de mon inscription. J'en conclus donc que l'option s'est activée "toute seule". Si y a un fantôme chez Macgé, appelez les Ghostbusters ou l'Exorciste mais par pitié faites quelque chose. Merci.

avatar arturus | 

Il peut pas allé enquiquinner quelqu'un d'autre celui là ? Il commence à devenir gonflant. Pour qu'un mec fasse autant de bruits, c'est qu'il a plus à gagner que tout le monde dans cette historie.

avatar Thib-76 | 

Leur cash est ce qui fait leur sécurité, la société tourne très bien actuellement, pourquoi vouloir tout liquider et ainsi concentrer plus de pouvoir dans moins de mains. A moins qu'à terme Apple compte de racheter entièrement :p

avatar Thib-76 | 

Se* racheter entièrement

avatar Thib-76 | 

De toute manière pas vraiment de soucis à se faire, l'équipe actuelle sait ce qu'elle fait ;)

avatar Elrifiano | 

Je n'ai pas les compétences en business fe Tim Cook mais je ne le sens pas trop ce Carl. On a surtout l'impression de voir un loup roder autour de la bergerie. J'espère que Tim Cook campera sur ses positions et repoussera ses avances car il a l'air d'etre un sacré dur.

avatar Francis Kuntz | 

Apple n'a qu'a racheter les 0,5% d'actions de iCahn comme ca il arretera de casser les couilles !

avatar marvelous | 

C'est ce qu'il veut - mais pas à n'importe quel prix

avatar CBi | 

Je ne connais pas Icahn plus que ça, mais le frontispice de sa page Twitter montre qu'il a une très haute idée de lui même : "certaines personnes deviennent riches en étudiant l'intelligence artificielle, moi je fais de l'argent en étudiant la bêtise naturelle"
Le problème est de savoir si son assurance le conduit à faire partie de ces gens "qui osent tout : c'est même à ça qu'on les reconnaît."

avatar Wolf | 

@CBi : Il n'a pas forcément tort. La bêtise humaine est une locomotive impressionnante parfois.
Après on apprécie ou pas ce type, mais il est dans son rôle.
Son seul problème est d'avoir immobilisé des réserves de cash chez Apple. A mon avis il risque d'en avoir besoin plus ou moins rapidement sinon il gesticulerait pas autant.
Comme il n'a rien a perdre il doit tenter

avatar Un Vrai Type | 

@saji_sama :
Non, c'est un des NOMBREUX moyen qu'une entreprise a pour s'endetter afin de produire et de vendre ( un bien ou une prestation) qui va lui rapporter.

C'est effectivement le seul aujourd'hui pour les entreprises a partir d'une certaine taille.

Bref, il faut arrêter de croire que la finance aujourd'hui existé de tout temps. Le système a moins de 20 ans...

avatar saji_sama | 

@Un Vrai Type

Il ne s'agit pas de La Finance mais de la réalité économique de la structure d'une entreprise, il faut du capital dans une entreprise point. Si il y a pas d'argent (associés, actionnaires) alors il y a pas d'entreprises, fais pas comme si tu ne savait pas et personnifier la finance comme si c'était un ennemi ou une doctrine économique comme peut le faire notre cher président et ça s'appelle le capitalisme ou facteur capital marrant comment 20 ans sont en fait plus de 200 ans d'histoire.
Et arrêtés une entreprise que sa soit une TPE ou une multinationale, c'est exactement la même chose c'est à dire des parts sociales ou des actions, la seule différence est la cotation journalière officielle de cette même action sinon c'est la même....

avatar Un Vrai Type | 

Donc selon toi, le système boursier actuel à plus de 200 ans d'histroire.

Interessant...

Je SAIS qu'une entreprise doit s'endetter, mais TU NE SAIS PAS que le pouvoir des actionnaires, la désindexation totale (par rapport au dollard ou à l'or, ou aux matières premières ou... de nombreuses autres formes qui ont existé et toutes ont moins de 200 ans...) a évolué et qu'aujourd'hui, de nombreux outils "anti-crise", "anti-perte" etc sont en place et n'existaient pas il y a 20 ans.

Le problème des parts sociales, c'est la levée de fond. La bourse, c'est rapide, c'est "simple", c'est "illimité" (bien que ce soit de la dette, en abuser tue l'entreprise, comme tout emprunt).
Sinon, il existe aussi le bon vieux système bancaire (qui lui à 200 ans lâââârgement par contre), mais il est rigide et frileux.

Bref.

PS : Quand aux idées politiques, je pense que si on a pas les bases de l'histoire, on doit fermer sa bouche, j'espère que nos élus appliqueront ce conseils, ça fera un bon silence sur a peu près tous les sujets (Informatique, copie privée, énérgie...)
PS2 : Nous aimons élire des ignards qui gaspillent notre argent, mais ne nous en plaignons pas, c'est bien de notre faute.

avatar saji_sama | 

@Un Vrai Type

Rien à voir tu confonds tout, le système de bulle actuelle est due majoritairement au quantitative easing que font les banques centrales, et effectivement depuis la des indexation de l'étalon or par rapport au dollars en 1973 c'est n'importe quoi car les monnaies ne valent plus rien étant donner qu'elles ne sont plus backer par de l'or mais ça tu devrais plutôt te plaindre aux gouvernements qui ont laisser se faire diriger par le système bancaire et à des instances supra nationales, tu as du peux être entendre parler du scandale du libor et du Tibor, donc il faut pas chercher bien loin les coupables, mais ne les mélanges pas avec l'actionnariat qui est véritablement créateur d'emplois, peut être as tu entendu parler des business angels c'est la même logique c'est évidement pas pour la gloire mais pour en retirer des plus values, c'est le deal de départ avec l'entreprise, le système capitaliste lui est pertinent (facteur capital) donc déjà il faudrait ne pas tout mélanger quand on veut parler d'économie, si tu veux trouver les vrais coupables regarde plutôt du côté des politiques qui sont corrompus jusqu'à l'os....

avatar saji_sama | 

@Un Vrai Type

Le seule différence d'iCahn avec les autres actionnaires c'est justement son poids en % d'actions alors il peut être représentatif ou pas des actionnaires, c'est un peu comme faire un référendum mais si personne n'ose prendre la décision de le faire alors rien d'étonnant que les avis des actionnaires ne soient pas pris en compte....

avatar Un Vrai Type | 

En fait, en lisant tes réponses, je vois que tu es d'accord avec moi, mais que veux quand même me contredire :)

Je ne mélange pas tout, Icahn et sa vision du monde (j'ai des sous, je les investi là pour en récupérer plus - en coulant la boite puisque extraire sur un court terme n'est jamais bénéfique à l'entreprise - ) est devenu possible parce que le système boursier à évolué dans le mauvais sens (Contre l'entreprise et à cause de la faiblesse de nos politiques).

En plus clair et simple :
Le capital dont tu parles part d'un risque.
On est obligé de s'endetter pour créer de la valeur.
Et la production de valeur génére de l'emploi.

Le capital vu par Icahn part d'un rapport de force actionnaire/décisionnaire favorable au premier.
Il suffit de trouver une faille, acheter en masse des actions, faire plier les dirigeants, amaser la plus-value accumulée pendant des années en quelques "seconde" et se barrer sur une autre faille.

Je ne vois pas comment l'emploi est protégé de ces attaques, ni comment elles servent positivement notre économie.
Je ne remets pas en cause tout le système.

Et c'est justement pas du tout comme un référendum (un humain == une voix) mais bien la loi du plus fort (j'ai plus de thune, donc je peux te tuer impunément).

avatar saji_sama | 

@Un Vrai Type

Ça s'appelle le capitalisme et c'est valable depuis la nuit des temps donc rien de fous non plus, effectivement on se rejoint mais tu sembles oublier que le rachat d'actions même si il augmente le pouvoir décisionnaire des actionnaires restants, est une bonne chose pour Apple puisque sur le long terme elle permet de diminuer la masse d'actions disponible sur le marché et de ne pas avoir à payer des dividendes sur les actions rachètées car autant les dividendes sont justement une rente (donc si tu n'aimes pas les rentiers tu sais ce qui n'est pas bon) , après chacune est libre de disposer et d'acheter des actions et forcément plus quelqu'un dispose d'actions plus il aura une importance dans la prise de décision, il ne faut pas non plus oublier qu'il les a acheter a un prix relativement conséquent (450$ environ) ça veut dire une petite fortune qui est temporairement bloquée, il est tout à fait normal que cet argent ne serve à rien que ça soit pour Apple ou pour iCahn, donc à terme ça s'appelle des plus values, ce qui serait justement pas normal ce serait d'accorder un dividende exceptionnel une fois seulement et la il pourrait revendre une fois avoir empocher le pactole, la au contraire ça se fait sur la durée et tant que la trésorerie d'Apple n'est pas mise en danger alors pas de soucis, Apple gagne 45 milliards de bénéfices par an donc ça sera largement amorti, et ne pas oublier qu'au final Apple appartient à ses actionnaires donc si tu veux obtenir cet argent a terme il faut acheter des actions, que tu payes au prix du marché, CQFD

avatar Lennart | 

Le principe de la bourse/actionnaires, moins sophistiqué qu'aujourd'hui il est vrai, a du commencer avec les Compagnies des Indes, ça doit faire plus de 200 ans.

avatar saji_sama | 

@Lennart

Oui 200 ans minimum la bulle spéculative en Hollande sur la tulipe date du 17eme siècle après effectivement tu peux remonter très loin avec les premières routes commerciales en Orient, donc la capitalisme est la base du commerce, mais la doctrine socialiste à fait déjà pas mal de lavages de cerveaux....

avatar Macduff | 

Si He-CAhN (!) est The Master of the Univers (!) cela veut dire que Karl Marx est en fait the Evil Skeletor et que Wall Street est réalité the Castle of Grey Skull !
Le monde de finance spéculative est beaucoup plus gay que je ne le pensais.

avatar Crunch Crunch | 

Ce type me dégoûte ! Steve Jobs le disait: L'important se sont les "Produits" qu'Apple crée ! La bourse, elle, suivra !

Apple, concentre-toi sur tes produits, et oublie la bourse... Des types comme ce "Cahrl" n'en on rien à foutre d'Apple. Il en veut juste à son fric... Minable ! Comme tous les financiers, d'ailleurs, qui perdent de vue le monde réel !!!

avatar Highmac | 

Ce gars là me fait peur !
il faudrait le mettre hors circuit. C'est vraiment un loup ou une sangsue ou un Raice, comme vous voulez.
Il bouffe l'énergie vitale d'une entreprise et après: poubelle !

avatar macbookeur75 | 

décidément, ce type a pas fini d'emmerder Apple tant qu'il aura pas eu sa grosse plus-value

un vrai cancer pour les entreprises...

avatar ysengrain | 

" L’homme d’affaires qui est en une du Time avec comme titre « Master of the Universe » On sent l'homme proche des plus démunis, prêt à dépenser pour améliorer le sort des autres. Un non-homme comme je les aime.

avatar DarKOrange | 

http://www.cnbc.com/id/101213364

Si il fallait encore des preuves de la mentalité de ce mec...
Ce n'est pas un actionnaire au sens noble du terme mais un opportuniste qui n'en a rien à foutre de la boîte.

avatar debione | 

Bon ce qu'il faut faire:

Ne pas bouger, s'en tenir à sa ligne de conduite pendant encore quelques mois... Icahn va finir par s'essouffler, son argent est trop mobilisé pour trop peu de rendement... Et une fois qu'il sera obliger de retirer ses billes (car il place de l'argent aussi pour des personnes à qui il a promis un rendement), genre deux jours après que sa participation soit passé sous les 0,1% annoncer le rachat d'action...

Bon à par ça je préfèrerais qu'Apple prépare un très très gros investissement (fibre, aérospatial etc) qu'Apple rachète ses propres actions... Je trouve pas cela très sexy (même si j'y vois bien l'intérêt, on ne peut pas dire que les actionnaires d'Apple aient été à un moment ou à un autre durant ses 15 dernière années un problème pour la boîte, ses choix stratégique etc...)

avatar saji_sama | 

@debione

Le problème c'est qu'Apple ne peut pas aller plus vite que la technologie, comme l'avait souligner berber1 au sujet de la smartwatch, tant que le hardware ne sera pas d'actualité au point de vue autonomie et finesse ça ne servira a rien, et il ne suffit pas de croire que lâcher 150 milliards en r&d va faire évoluer les choses plus vite

avatar debione | 

Ah mais rien à voir avec de la R&D, ni avec la marche courante des affaires... Peut-être que la smartwatch est en route, peut-être l'itv ou l'isurprise, mais tout cela est en route, le budget R&D est déjà mobilisé...

Il y a un endroit dans l'éco système ou Apple ne maîtrise rien, c'est la transmission des données... Ils font des ordis, des tels, des ibidules, mais tout ce beau monde est directement tributaire des opérateurs en tout genre dont tout l'éco système d'Apple dépend (maintenant qu'ils sont réellement dans le dématérialisé côté soft)...
Il y a deux manières d'au moins en partie se passer de certains opérateurs, les lignes trans-océanique, mais c'est je pense un peu trop compliqué, par contre un système satellitaire permettrait à Apple de s'affranchir de tous les opérateur pour les ibidules, et ça je pense que c'est ou a été pensé par Apple. Pour quelques dizaines de milliards il est possible de couvrir la terre en télécommunication + images... Après il faut voir le prix pour faire marcher tout cela au quotidien (serait-ce assez rentable?), mais assurément qu'Apple a les reins assez solides, à condition d'avoir des réserves... Parce que dans un projet fou du genre, c'est pas le fait de plus posséder sa société qui permet de le lancer, mais des réserves, de grosses réserves... ;)

avatar DouceProp | 

Ça coûte combien une action Apple ? 565 € ?

avatar Orus | 

N'y a t-il pas un volontaire pour faire disparaitre ce genre de blatte ?

avatar saji_sama | 

150 milliards de dollars de réserves avec un bénéfice net de 45 milliards par ans soit 1/3 de free cash flow/tréso c'est largement considérable nan?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR