macOS Server présente-t-il encore un intérêt ?

Stéphane Moussie |

À quoi sert encore macOS Server aujourd’hui ? Où Apple le mène-t-elle ? Ce sont les questions qui se posent quand on observe les évolutions du système pour serveur, la dernière en date étant le retrait de deux fonctionnalités au profit de High Sierra.

Le déclin de macOS Server

« J’avoue que j’ai du mal à comprendre le mouvement d’Apple, sauf à vouloir intégrer petit à petit toutes les fonctions serveur dans macOS, pour ensuite éliminer complètement l’application, nous confie Guillaume Gete, consultant indépendant spécialisé dans la gestion de parc et le déploiement macOS et iOS. Pourtant ça me semble compliqué car certaines parties n’intéressent clairement pas le grand public ».

Pour Bertrand Pourcel, un autre membre du réseau Apple Consultants Network, la migration des serveurs de mise en cache et Time Machine vers High Sierra est au contraire assez logique. Time Machine était déjà présent dans les Préférences système de macOS et le serveur de cache avait fait une apparition discrète dans Sierra : « Ça évite les confusions pour un utilisateur qui voudrait configurer un petit serveur. Où devait-il aller paramétrer les choses ? Dans Server.app ou dans les Préférences système ? Ça me paraît plutôt cohérent d’un point de vue ergonomique. »

Lion Server : le passage d’un système d’exploitation serveur complet à une application dédiée.

Ces deux retraits succèdent à une longue série de signes de désintéressement de la part d’Apple. Il y a bien sûr eu l’abandon des Xserve en 2010, puis le passage d’un système d’exploitation à part entière vendu au prix fort (à partir de 500 €) à une application très abordable (39,99 € puis 21,99 €) s’installant sur macOS.

Avec le recul, l’objectif n’était pas tant de démocratiser le serveur que de faire passer la pilule de sa dépréciation. « Apple a préféré investir ses ressources de développement vers macOS et iOS, en laissant de côté une partie qui ne devait pas lui rapporter autant… », commente, fataliste, Guillaume Gete.

La montée en puissance des NAS

Le déclin de macOS Server est d’autant plus prégnant que les NAS ont progressé significativement dans le même temps. « Les NAS ont souvent deux baies de disque, coûtent de moins en moins cher, leurs configurations matérielles sont de plus en plus puissantes… Et leurs interfaces web sont désormais très sympas, expose Guillaume Gete. Si vous avez envie d’un support pour gérer vos ressources multimédias, partager des fichiers en famille ou même en pro, un NAS peut tout à fait être adapté. »

« On trouvera des fonctions de partage de fichier, de partage collaboratif (CalDAV), ou de fonctions réseau (DNS, DHCP, VPN) sur des environnements dédiés tels que des NAS ou des Box », confirme Marc Saliou d’iNet System.

Et puis les NAS progressent régulièrement sur le plan matériel, ce qui n’est plus le cas des Mac mini. Le Mac mini Server qui présentait l’avantage de posséder deux disques durs ou SSD a été abandonné en 2014, et les autres modèles n’ont pas évolué depuis cette même année.

Quand les NAS ne sont pas utilisés comme serveur central, ils servent au moins de support de sauvegarde pour les Mac mini en l’absence de RAID interne. Bertrand Pourcel les exploite aussi pour accéder aux données à distance de manière plus sécurisée qu’en accédant directement au serveur. « Il faut mixer les solutions pour en tirer le meilleur parti, et ne pas baser tout sur une seule technologie », explique-t-il.

Malgré tout, les Mac mini sont toujours appréciés pour leur fiabilité. « Je suis assez surpris de la capacité de ces petites machines à encaisser sans broncher 20 a 30 postes connectés sans problème », déclare Bertrand Pourcel, appuyé par Guillaume Gete :

Les Mac mini, c’est du matériel indestructible, sûrement le modèle de Mac le plus fiable que j’ai rencontré. Il dégage peu de chaleur, tient dans un mouchoir de poche, ne fait aucun bruit, et donc peut être installé à des endroits où un serveur n’est pas envisageable. J’ai géré un paquet de Mac mini depuis 10 ans, et le seul gros souci rencontré, c’est le disque dur…

Une pertinence conservée dans quelques domaines

Si macOS Server n’est clairement plus à la fête, il reste néanmoins incontournable pour certaines utilisations. Sa pertinence s’est réduite et elle est aujourd’hui « très limitée », concède Marc Saliou, mais il a toujours quelques atouts à faire valoir.

Le spécialiste met en avant le Profile Manager, une solution ayant peu d’équivalents chez la concurrence selon lui, qui permet de gérer une flotte de mobiles mais aussi un parc de Mac avec des fonctions dédiées de macOS.

« macOS Server est encore à ce jour essentiel pour de nombreux professionnels qui ont besoin de faire tourner une application serveur dédié native (Cogilog, Medistory, Kerio…) », renchérit le consultant Thibaut Metzinger. Et ce ne sont pas les nouveaux partenariats retentissants d’Apple avec les géants du secteur de l’entreprise qui vont changer cela. Les solutions d’IBM, SAP ou Cisco ne s’adressent pas aux petites structures.

Au bout du compte, c’est l’intégration on ne peut plus poussée à l’écosystème Apple qui sauve macOS Server aujourd’hui. Mais son avantage concurrentiel s’amenuise d’année en année et Apple ne fait rien pour rassurer sur son avenir.


Tags
avatar misterojd | 

Cet article mérite t-il vraiment une notification ?

avatar DeaDPooL | 

@misterojd

Oui.

avatar romainB84 | 

c'est meme uniquement ce genre d'article qui meriterais des notifications justement !!
un article excelent et vraiment utile (plutot que des articles de rumeurs et de ragots qu'on a bouffé pendant des mois sur la sortie du dernier iphone !!)
en tout cas, continuez comme ca macG, ce type d'article est vraiment interessant

avatar C1rc3@0rc | 

@romainB84
oui et deja il a le merite de signaler l'existence de macOS serveur...

Apres, poser la question de la pertinence de cette extension graphique de MacOS induit un biais des le depart.
Plus encore qu'un composant qui etait voué a disparaitre avec les xServe et MacMini server, c'est surtout l'encloudage forcé qui menace macOS server. Car il rappelle que l'ecosysteme Apple a ete construit sur le Mac et rappelle les qualités et l'efficacité de MacOS de l'epoque.
L'autre element c'est que MacOS serveur rappelle qu'un Mac c'est une machine durable (un serveur ça ce change pas tous les 4 matins..)

Apres on peut s’étonner du tarif ridiculement bas de MacOS server... une anomalie pour une societe qui cherche a faire payer le plus possible le client. Mais la tout s'explique si on regarde d'un peu pres la bete:
- quasi toutes les fonctions existent dans MacOS, mais ne sont accessible qu'en ligne de commandes. MacOS Server est donc principalement une interface graphique
- le monde unix/Linux fourni des serveurs pour tous les secteurs gratuitement.
- MacOS serveur n'est pas certifié.

On remarque aussi que si MacOS a recuperer des fonctions de MacOS server, il en a aussi perdu et des tres utiles: par exemple le serveur WEB Apache qui se resumait a une case a cocher dans l'onglet partage des preferences systeme, fonction de base qui faisait le joie des developpeurs WEB, mais qui permettait aussi de creer son propre cloud evitant que voir son calendrier se retrouver sur les serveurs des GAFAM...

Au final, on ne peut que conseiller a toute personne qui a plus qu'un Macbook d'investir les 20 petits euros dans l'extension MacOS serveur.

Le souci c'est qu'Apple a eliminé les versions permettant d'utiliser MacOS 10.11 et 10.12, et il serait totalement absurde de devoir passer a un truc aussi instable et bugué que MacOS Hight Sierra (10.13) pour beneficier des fonctions server...
Pour rappel, cette saleté qu'a fait Apple est une nouveauté et par definition une version serveur ça doit etre maintenu plus longtemps qu'une version utisateur!!!

Et c'est peut etre ça le plus gros scandal de MacOS Server...

avatar patrick86 | 

"Le souci c'est qu'Apple a eliminé les versions permettant d'utiliser MacOS 10.11 et 10.12"

Non. Il suffit d'installer l'app Server depuis macOS El Capitan ou Sierra pour avoir la version qui va bien. Je l'ai fait deux fois pas plus tard que cette semaine.

avatar C1rc3@0rc | 

@ patrick86
Comment as tu fait?
une relation m'a demandé ou trouver le serveur pour Mac OS 10.12 m'indiquant qu'elle n'est plus sur le MacApp Store et que la 5.4 ne fonctionne qu'avec 10.13. J'ai eu beau chercher, l'app server compatible avec MacOS 10.11 et 10.12 est introuvable. Pour ceux qui veulent migrer leur serveur sur autre chose que 10.13 ça semble impossible.

avatar patrick86 | 

@C1rc3@0rc :

J'installe macOS Sierra sur la machine, me connecte sur l'App Store et télécharge ou achète l'app Server. Un message indique que la 5.4 ne fonctionne pas sur Sierra et propose de télécharger la dernière version compatible. Aussi simple que ça :-)

avatar Bigdidou | 

@patrick86

« J'installe macOS Sierra sur la machine, me connecte sur l'App Store et télécharge ou achète l'app Server. Un message indique que la 5.4 ne fonctionne pas sur Sierra et propose de télécharger la dernière version compatible. Aussi simple que ça :-) »

Voilà, il suffit de faire les choses et tout devient simple.
Les incantations en boucle « ça marchera jamais, c’est nul, c’était mieux avant », et les théorisations fumeuses autour d’un système et de machines qu’on n’utilise pas et dont on ne sait manifestement pas se servir, ça marche moins bien.

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

« Pour ceux qui veulent migrer leur serveur sur autre chose que 10.13 ça semble impossible. »
C’est ça ton problème.
Tu nous bassines à longueur de forum avec tes impossibilités.
Ton monde tel que tu nous le décrit en boucles récurrentes est faite d’impossibilités et de choses graaavissiiimes devant lesquelles la seule chose que tu sais faire c’est des incantations stériles, en confondant tes fantasmes et tes insuffisances que tu projettes sur les autres avec la réalité du monde.
J’en n’aurais rien à faire si ça restait ton problème, et si en filigrane tu n’insultais pas en permanence les utilisateurs des machines « inutiles », « indigentes », « absurdes » et que sais-je que nous sommes.
Tu viens nous emmerder en nous expliquant qu’on
Tu viens nous emmerder et nous insulter en nous expliquant qu’on achète des machines « absurdes » et « non fonctionnelle » jusque dans les news concernant le refurb, où tu n’as manifestement rien d’autre à faire que venir faire chier.

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Tu viens nous emmerder et nous insulter en nous expliquant qu’on achète des machines « absurdes » et « non fonctionnelle » jusque dans les news concernant le refurb, où tu n’as manifestement rien d’autre à faire que venir faire chier."

Houla t’es en pétard là ?
Mais effectivement c’est assez penible mais surtout dommage car il a d’énormes connaissances techniques mais qu’il n’utilise apparemment pas à bon escient . Et ça c’est c’est triste .
Ses avis personnels subjectifs prenant le pas sur sa raison scientifique .

En gros c’est du Prosélytisme à l’état pur .
Sauf si il a le courage ici de reconnaître son erreur ...

avatar fte | 

@fifounet

"car il a d’énormes connaissances techniques"

La connaissance sans compréhension ne sert à rien.

avatar fifounet | 

@fte

¨La connaissance sans compréhension ne sert à rien.¨

Pour l’avoir lu je pense qu’il comprend parfaitement ses connaissances mais il les met très mal à contribution et encore plus mal en application.

avatar Bigdidou | 

@patrick86

« Non. Il suffit d'installer l'app Server depuis macOS El Capitan ou Sierra pour avoir la version qui va bien. Je l'ai fait deux fois pas plus tard que cette semaine. »

Aucun problème pour Sierra pour moi non plus.
C’est assez typique de ces forums.
Des gens qui ne sont manifestement pas concernés puisqu’ils ne vont pas voir, nous expliquent en boucle à quel point tout est compliqué et impossible chez Apple.
Quand on s’en sert vraiment, qu’on y va voir de bonne foi, tout devient possible et simple…

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Des gens qui ne sont manifestement pas concernés puisqu’ils ne vont pas voir, nous expliquent en boucle à quel point tout est compliqué et impossible chez Apple."

Oui mais ils n’ont pas compris (on ne comprennent plus qu’Apple n’est pas fait à la base pour les informaticiens de haut niveau )
Et c’est justement parce que c’est simple qu’ils n’arrivent plus à s’en servir sans buter sur quelque chose de pourtant simple pour les autres .

Quelqu’un de simple dans son approche veut un soft, il ne se pose pas de question il le cherche et l’installe (ou du moins essaye) sans aller plus loin ni se prendre la tête en amont .
Un "spécialiste" (l’étant ou pensant l’être) a des réflexes , il va chercher la bonne version compatible avec son système , examiner les pre requis , regarder si il n’y a pas de problème sur les forums et seulement ensuite il va essayer de l’installer .
Du coup ses certitudes de spécialiste le freinent .

avatar Bigdidou | 

@fifounet

« Un "spécialiste" (l’étant ou pensant l’être) a des réflexes , il va chercher la bonne version compatible avec son système , examiner les pre requis , regarder si il n’y a pas de problème sur les forums et seulement ensuite il va essayer de l’installer .
Du coup ses certitudes de spécialiste le freinent . »

Ok, elle me plait bien, ton analyse.
Sauf que Patrick86 m’a l’air de s’y connaitre un peu, pourquoi il est pas freiné, lui ?
Un bon spécialiste, c’est tout de même quelqu’un qui sait se mettre aux niveaux en dessous, non ?
Et pas incanter en permanence qu’en dehors de sa spécialité et sa spécialisation, rien n’existe, rien n’est possible, tour est scandale et gravissime…

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Un bon spécialiste, c’est tout de même quelqu’un qui sait se mettre aux niveaux en dessous, non ?"

Ça ce n’est pas donné à tout le monde justement ...

avatar fifounet | 

@C1rc3@0rc

"quasi toutes les fonctions existent dans MacOS, mais ne sont accessible qu'en ligne de commandes. MacOS Server est donc principalement une interface graphique"

Tu préfères la politique de Microsoft ??
Non parce qu’on on peut en parler ...

"le monde unix/Linux fourni des serveurs pour tous les secteurs gratuitement."

Et en cas de problème tu te tournes vers qui ?

avatar fifounet | 

@C1rc3@0rc

"Et c'est peut etre ça le plus gros scandal de MacOS Server..."

Le problème c’est que comme ton principe de base est faux toute ta théorie s’écroule comme un château de cartes ...

Une autre fois peut être ?

avatar MightyMac | 

@misterojd

Oui.

avatar stefhan | 

@misterojd

Oui.

avatar sebasto72 | 

@misterojd

Oui.

avatar dexter | 

@misterojd

Oui.

avatar occam | 

@misterojd

L'antithèse de la loi de Betteridge.

Tout commentaire qui commence par demander :
"Cet article mérite t-il vraiment une notification ?"
ne mérite qu'une seule réponse : un Oui retentissant.

C'est, disons, la loi MacG.

avatar PierreBondurant | 

@misterojd

Oui (retentissant)

avatar Hideyasu | 

Le mini c'est vrai qu'il est excellent. J'ai la version 2011, j'ai remplacé les 4Go de ram et le DD bien lent par 16Go de ram et un SSD 500Go, ça dépote. Aussi rapide que mon MBP Retina pour l'utilisation que j'en ai !

avatar LeGrosJeanLou | 

@Hideyasu

Ça fait plusieurs années que je réfléchis à investir dans un Mac mini pour remplacer mon Hackintosh (qui est trop vieux, trop bruyant, trop chaud et trop laid) mais j'ai quand même été pas mal refroidi par l'impossibilité de changer le disque dur (c'est possible mais il faut tout démonter) et la machine n'ayant pas évolué depuis 2014 je ne me vois pas investir aujourd'hui.

Alors j'attends désespérément la mise à jour, en me disant que si tout est soudé je pourrai au moins lui mettre un SSD externe. Mais je trouve vraiment dommage qu'Apple ne soigne pas un peu plus cette machine. Elle est parfaite pour celui qui veut tester le monde Apple, robuste et polyvalente.

Il parait qu'il n'a pas été abandonné... Je croise les doigts.

[Edit]:
Je viens de penser à un truc. Avec la gestion du eGPU par macOS, les Mac mini vont clairement changer de position. En tout cas, s'il était aujourd'hui possible d'ajouter un eGPU à un mini on pourrait avoir une vraie bête de course modulaire. Un module eGPU, un module UC et un module stockage en TB/USB-C. Donc le Mac mini va changer, ou devenir une des briques du nouveau Mac Pro.

Ok je m'emballe un peu ^_^.

avatar Hideyasu | 

@LeGrosJeanLou

J'avoue que cela peut faire peur de changer le DD d'un mini de 2011 ou 2012, mais même si il faut tout démonter, en suivant le tutoriel ifixit avec une de leur boîte à outils, j'ai été impressionné de la simplicité de démontage. Le Mac Mini de ce côté là est vraiment bien foutu

avatar C1rc3@0rc | 

Oui, un Mac Mini server 2012 ou précédent est d'une simplicité enfantine a demonter.

Certes on est pas sur un PC ou NAS ou l'on peut changer le disque a chaud moyennant l'ouverture d'une trappe ou d'un simple volet en facade, ou encore changer la RAM en 5 secondes.
Mais c'est a la portée de n'importe qui se comportant pas comme un bûcheron...

On peut meme transformer un Mac Mini non server en serveur moyennant un kit bon marché qu'on trouve chez iFixit, OWC et Amazon...

L'avantage c'est qu'on peut avoir 2 disques que l'on peut adapter comme on veut: melange SSD/ disque mecanique, uniquement du disque mecanique (attention la on comprend qu'Apple n'optimise plus du tout ses OS pour autre chose que les SSD, MacOS 10.12 est un suplice de lenteur et un immondice dans la gestion des acces disque, surtout si on compare avec MacOS 10.8) ou 2 disques SSD (oui, mieux que tous les Mac sortis apres 2012, dont le Mac Pro poubelle et le futur vaporware iMacPro)

Le processeur est une bete de course et qui tient la charge en 24/24, et ce permet en plus de battre en monocore les Mac Pro 2013 et n'est depassé que par les iMac 27 5k tres haut de gamme, mais le Mac Mini server 2012 lui ne throttle pas au bout de 20mn...

Le seul point negatif avec cette petite merveille c'est l'absence de GPU et l'indigence de l'iGPU embarqué dans le processeur. En usage serveur, developpement, calcul, bureautique, c'est pas un souci, on peut meme faire tourner tres bien Pixelmator ou a la limite photoshop sans trop souffrir, mais faut oublier les applications qui demandent un GPU et surtout CUDA, et les jeux on y pense meme pas... m'enfin on est sur du Mac, donc on sait a quoi s'attendre.

Le Mac Mini 2012 est l'anti-these du Mac Pro 2013 ou du Macbook retina: une machine extremement bien conçue , puissante, polyvalente, bon marché, durable et qui a un potentiel et une modernité supérieure a tout ce qui lui a succédé. Probablement le meilleur Mac des 10 dernieres annees (avec le Mac Pro "camion" bien sur, mais plus onereux)

avatar occam | 

@C1rc3@0rc

« Le Mac Mini 2012 est l'anti-these du Mac Pro 2013 ou du Macbook retina: une machine extremement bien conçue , puissante, polyvalente, bon marché, durable et qui a un potentiel et une modernité supérieure a tout ce qui lui a succédé. »

C'est le genre de conclusion avec laquelle je suis tellement d'accord que cela me gêne presque de le souligner. Mais je me souviens de la maxime de Talleyrand : Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant.

Mon seul regret, c'est de ne pas en avoir acheté assez quand ils étaient neufs.
Une des rares fois quand j'ai péché par optimisme, et je l'ai payé cher.

Comme chantait Joni Mitchell :
Don't it always seem to go
That you don't know what you've got
Till it's gone
They paved paradise
And put up a parking lot

avatar Hideyasu | 

@LeGrosJeanLou

Je précise que c'était la 1er fois que j'ouvrais un Mac, je suis un novice de l'informatique.

avatar leber726 | 

@LeGrosJeanLou
c'est vrai que cet ensemble va être particulièrement élégant et gracieux, bien plus beau que ton hackintosh actuel...

avatar LeGrosJeanLou | 

@leber726

Empile 3 Mac minis et t'as une idée de la "grâce" de mon installation.

Et en effet ce sera déjà plus gracieux que mon actuelle tour PC.

avatar pocketalex | 

@LeGrosJeanLou

J'ai remplacé tous les DD de tous les Mac mini de ma boite par des SSD

L'opération est très simple et en aucun cas on ne démonte "toute la machine".

On ouvre le capot rond en plastique, on démonte quelques parties légères et on remplace le disque. On remonte et on referme, ça prend 10 min tout au plus

"Avec la gestion du eGPU par macOS, les Mac mini vont clairement changer de position."

Oui et non

Déja, le eGPU, c'est sur port TB3, donc il faut un renouvellement du mac mini, c'est pas les modèles actuels ou passé qui y auront droit

Ensuite, le eGPU ça apporte une CG dédiée puissante, faut voir l'intérêt. ça sert pour les jeux vidéo, mais les jeux vidéo sur Mac c'est une vaste blague. Sinon ça sert pour les applications accélérée par le GPU, et dans ce lot il y a deux types d'applications : celles qui se servent du GPU ponctuellement (plug-in after/premiere/photoshop, etc) et celles qui se servent du GPU abondamment (rendu 3D, CAD et je ne sais quoi d'autres)

Mais ces dernières applis, si elles tournent sur un Mac mini, sont plutôt taillées pour tourner sur un Mac Pro, un iMac ou un hackintosh solide, avec beaucoup de RAM, des disques internes rapide et des disques externes volumineux (RAID, NAS) et, surtout, un CPU balaise

Bref, ça peut être une idée intéressante le Mac mini + eGPU, mais au final si on en a vraiment besoin, généralement on a autre chose qu'un Mac mini

avatar LeGrosJeanLou | 

@pocketalex

"L'opération est très simple et en aucun cas on ne démonte "toute la machine"."

C'est pas l'impression que j'ai eu sur iFixit. Ils datent de quand tes Mac minis ?

"Déja, le eGPU, c'est sur port TB3, donc il faut un renouvellement du mac mini, c'est pas les modèles actuels ou passé qui y auront droit"

Oui. C'est bien pour ça que j'ai utilisé le futur dans mon hypothèse.

"Ensuite, le eGPU ça apporte une CG dédiée puissante, faut voir l'intérêt."

Ça sert pour tout ce qui utilise de la puissance graphique. Genre AutoCAD ou Fusion360 s'en sortent quand même vachement mieux avec une bonne CG. Pour le calcul de rendu 3D aussi. Bref, il y a quand même pas mal de cas de figure où une bonne CG est indispensable, même si ça ne concerne pas tout le monde (et c'est tout l'intérêt du eGPU justement qui reste optionnel)

"ça sert pour les jeux vidéo, mais les jeux vidéo sur Mac c'est une vaste blague."

Peut-être que la raison pour laquelle le jeu video sur Mac est une vaste blague est précisément liée à l'absence de bonne CG de jeu sur Mac ? Non ? Parce que des bons jeux sur Mac il y en a. C'est juste qu'ils sont rares.

"Mais ces dernières applis, si elles tournent sur un Mac mini, sont plutôt taillées pour tourner sur un Mac Pro,"

Le i7 du Mac mini haut de gamme est pas mauvais. Et le Mac Pro est beaucoup moins abordable.

L'avantage du Mini c'est qu'il n'est pas pieds et poings liés à son écran. Par ailleurs ce qu'on va le plus souvent changer sur un PC c'est sa carte graphique. Le CPU n'a que peu d'impact sur la fluidité des jeux ou la rapidité des calculs 3D.

Un Mac mini modulaire pourrait trouver une place de choix entre l'iMac et le Mac Pro, si on pouvait encore lui ajouter de la RAM...

avatar pocketalex | 

@LeGrosJeanLou

OK laisse tomber, je pensais qu'on avait des 2014... on a le modèle juste avant

Je suis allé voir la procédure d'upgrade du Mini 2014 ... Looooool. Oui, faut vraiment TOUT démonter, au secours ?

Ajoute à ça que la RAM est soudée, c'est n'importe quoi cette machine

Après, sur tout ce que j'ai dit sur un futur modèle modulaire, ça parait pas comme ça mais je suis assez d'accord avec toi.

Dans l'idéal, et c'est ce qu'ils ont fait sur l'iMac, ce qui serait intéressant c'est qu'ils sortent un mac mini qui serait un modèle "semi pro", entend par là le pendant "semi pro" du futur Mac Pro (qui sera en Xeon, RAM ecc, etc) avec du core-i, de la RAM classique mais revenue sur slot, et deux ports TB3 ce qui permettrait d'avoir d'un coté accès à des solutions de stockage haut débit, et de l'autre l'option eGPU

On aurait une machine semi pro modulaire adaptée à ceux qui n'ont pas besoin du XEON et tutti quanti à 4000€ la config

Oui, ce serait bizance, et ce serait un retour intéressant du Mac Mini

Edit : le i7 du Mac mini est pas mauvais, mais ça reste un modèle "laptop" et non un modèle "desktop", et dans la réalité, si c'est un bon CPU, on est loin de ce que peux balancer un i7 7700K

avatar LeGrosJeanLou | 

@Pocketalex

"Dans l'idéal, et c'est ce qu'ils ont fait sur l'iMac, ce qui serait intéressant c'est qu'ils sortent un mac mini qui serait un modèle "semi pro", entend par là le pendant "semi pro" du futur Mac Pro (qui sera en Xeon, RAM ecc, etc) avec du core-i, de la RAM classique mais revenue sur slot, et deux ports TB3 ce qui permettrait d'avoir d'un coté accès à des solutions de stockage haut débit, et de l'autre l'option eGPU"

Complètement +1

C'est exactement à ça que je pensais.

Du Core i ou du Ryzen ^_^

avatar Ducletho | 

@LeGrosJeanLou

Je te confirme qu’il faut tout sortir
En réalité rien de bien méchant, c’est juste l’ordre de montage à bien voir et revoir

avatar jerome71 | 

Parler de retrait de fonctionnalités quand au contraire elles deviennent disponibles pour tous les utilisateurs de macOS (et le sont donc toujours pour les utilisateurs de macOS Server) - on n'est plus à la limite de la mauvaise foi.

avatar Link1993 | 

@jerome71

Et bien... En principe, je serai resté assez en accords avec toi. Sauf que beaucoup d’options dispo dans l’application Server, sont tout simplement absente dans panneau de partage des préférences systèmes...

avatar jerome71 | 

Très bien. Je n'ai malheureusement pas vu cette information dans l'article.

avatar Link1993 | 

@jerome71

Bon, j’exagère, mais c’est tout ce qui concerne les protocoles et les utilisateurs qui a été mis au rabais. Pas de WebDAV ni NFS (bon, ce dernier, je crois pas que des gens l’utilisais fréquemment...) en partage, et concernant les utilisateurs et groupes, c’est un peu le même genre. Quelques petites options en moins.

En revanche pour l’utilisateur, c’est tout bénéfice : plus de limite du nombre de client (je suppose) pour la version classique de Mac OS, un panneau de partage un peu plus complet qu’avant...

Je précise que j’étais habitué a Mac OS X Snow Léopard Server, et que je suis en train de faire une migration vers Hugh Sierra Server. J’avais utilisé rapidement Sierra Server auparavant, donc j’ai peut-être des souvenirs qui sont un peu perdu entre temps

avatar globeman | 

Il vaut mieux un NAS ou un mac Mini pour un serveur domestique?
Sachant que si c'est un Mini je m'orienterai vers un modèle 2011 ou 2012 pas trop cher donc au final je pense pas qu'il y est une différence de prix avec un bon NAS

avatar LeGrosJeanLou | 

@globeman

Je pense qu'un Mac mini sera toujours plus polyvalent qu'un NAS pour un usage domestique. Mais ça dépend de ce que tu comptes lui faire faire.

Et ne pas oublier non plus que tu pourras toujours installer un Linux server sur un Mini, mais que l'inverse n'est pas vrai.

avatar rolmeyer | 

@LeGrosJeanLou

Une question à ceux qui disent qu’un Mac mini est plus polyvalent qu’un NAS ? J’ai vu que sur certains NAS la sauvegarde des photos des appareils iOS est automatique. Je m’explique, on rentre chez soi, l’iPhone se connecte au réseau domestique, hop le NAS détecte que de nouvelles photos sont sur le téléphone et il va tranquillement en tache de fond et de façon tout à fait transparente les sauvegarder. C’est faisable ça sur un Mac ?

avatar LeGrosJeanLou | 

@rolmeyer

"C’est faisable ça sur un Mac ?"

À priori pour que ça marche sur un NAS il faut une app sur le téléphone qui ait accès à la bibliothèque photos. Donc ça ne devrait pas être plus compliqué à réaliser sur un Mac mini avec la même installation. Mais je t'avoue que je ne me suis pas penché sur la question !

Sinon il doit être possible d'automatiser la sauvegarde Wifi du flux de Photos non ?

avatar patrick86 | 

"Sinon il doit être possible d'automatiser la sauvegarde Wifi du flux de Photos non ?"

Le Flux de Photos repose sur iCloud. Pas applicable si on souhaite une solution auto-hébergée.

avatar Hideyasu | 

@rolmeyer

Oui c'est faisable, avec la synchro icloud. Ça peut même le faire en 3G si on a envie.

avatar patrick86 | 

"J’ai vu que sur certains NAS la sauvegarde des photos des appareils iOS est automatique. Je m’explique, on rentre chez soi, l’iPhone se connecte au réseau domestique, hop le NAS détecte que de nouvelles photos sont sur le téléphone et il va tranquillement en tache de fond et de façon tout à fait transparente les sauvegarder. C’est faisable ça sur un Mac ?"

Nativement, avec un serveur Mac, non. Les NAS Synology par exemple, permettent la sauvegarde automatique des photos via une app. Sur un Mac serveur, il n'y a une telle fonction nativement, mais vous pouvez l'obtenir en installent Nextcloud sur le serveur (ainsi que l'app cliente sur l'iPhone), ou bien avec Resilio Sync (même pas besoin de macOS Server), ou avec une app iOS capable de téléverser automatiquement les photos sur un serveur WebDAV…

avatar r e m y | 

@rolmeyer

Ce n'est jamais le NAS qui de lui-même va "aspirer" les fichiers sur les appareils (smartphones, ordinateurs...) qui se connectent sur le même réseau.
Il faut une application sur les appareils en question, pour envoyer au NAS les fichiers à sauvegarder.

avatar FollowThisCar | 

"Je m’explique, on rentre chez soi, l’iPhone se connecte au réseau domestique, hop le NAS détecte que de nouvelles photos sont sur le téléphone et il va tranquillement en tache de fond et de façon tout à fait transparente les sauvegarder."

Ben, c'est exactement comme çà que mon mobile Sony fonctionne avec Dropbox, sans problème, sans serveur, ni NAS, ni autre application.

Par contre, avec l'iPod Touch, les photos sont aussi automatiquement envoyées sur iCloud, mais beaucoup trop souvent, çà ne marche pas, avec l'apparition d'un message d'erreur très énervant. Ce qui m'incite encore moins à investir dans un iPhone ou un iPad.

Je reste donc sur Android + Dropbox, et je laisse mon réseau personnel sur mes Macs en dehors de tout çà, et surtout loin d'iCloud.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR