Apple prépare les esprits à la transformation profonde de macOS Server

Mickaël Bazoge |

Petit à petit, Apple a intégré dans les dernières versions de macOS « tout public » des petits bouts de macOS Server. C'est par exemple le cas avec High Sierra, qui prend en charge les fonctions de mise en cache du contenu, ainsi que les options avancées de partage de fichiers et de serveur Time Machine.

À ce compte, on peut se demander ce qu'il va rester de la version Server du système d'exploitation (lire : macOS Server présente-t-il encore un intérêt ?). Apple a levé le voile sur l'avenir de macOS Server, qui va se réduire comme une peau de chagrin.

Dans une note technique, le constructeur explique en effet que le système va se concentrer sur la gestion des ordinateurs, des appareils et du stockage de son réseau.

De fait, un certain nombre de services et de fonctions seront « cachées » dans une future mise à jour de macOS Server qui sera disponible au printemps. Apple précise immédiatement que si l'on utilise ces services, ils resteront disponibles même après l'application de la mise à jour.

Mais il faut savoir que ces services disparaitront corps et biens à l'avenir. Si l'on dépend de l'un d'entre eux, Apple conseille de « considérer une alternative » — y compris pour les fonctions d'hébergement —, ce qui n'est guère réjouissant. La note technique liste les services qui vont passer à l'as, assortis de liens pour des remplacements potentiels : Calendrier, Contacts, DHCP, DNS, Mail, Messages, NetInstall, VPN, Sites web, Wiki.

Apple ne précise pas la date de péremption de ces fonctions, si ce n'est « dans une future version de macOS Server ». Mais il est grand temps de s'intéresser à des services concurrents, voire à macOS tout court qui prend en charge plusieurs fonctions de Server.

Tags
avatar JoTaPé | 

Mais qui peut bien encore utiliser OS X Server ? Apple continue de se foutre de ceux qui ont lourdement investi dans ses environnements serveurs, XServe, XServe RAID, SAN etc.

avatar SteveC72 | 

Apple espère que ces clients passe chez le concurent le plus adéquat le plus rapidement possible je suppose ...

avatar JoTaPé | 

Oui, du genre "allez vous faire foutre avec ces très chers systèmes que vous m'avez achetés", qui étaient excellents et dont je ne veux plus entendre parler.
A quand : balancez vos iPhone et achetez des Galaxy ? :-)

avatar SteveC72 | 

Un jour peut être quand le projet AppleCar sera au top ils délaisseront le iPhone et nous donnerons un beau compliment de les avoir soutenus tout ce temps et que maintennt il est temps d'aller voir ailleurs ?

C'est ce qui s'en vient avec MacOS ( à base Unix) de toute façon iOS est sur les planches pour le remplacer ...

avatar marenostrum | 

on vieillit nous aussi. rien n'est éternel.

avatar C1rc3@0rc | 

@JoTaPé

«Oui, du genre "allez vous faire foutre avec ces très chers systèmes que vous m'avez achetés", qui étaient excellents et dont je ne veux plus entendre parler.
A quand : balancez vos iPhone et achetez des Galaxy ? :-)»

C’est sarcastique, mais tellement vrai, hélas.

Bon, il faut quand même relativiser: MacOS Server est une escroquerie depuis un moment.
Toutes les fonctions sont présentes dans MacOS (et Darwin) et le seul intérêt de la version serveur c’est l’interface graphique qui rend accessibles aux “non informaticiens” ces fonctions.

Mais il faut reconnaitre qu’Apple fait preuve cohérence avec cet abandon progressif: pourquoi maintenir une version serveur, alors même que MacOS est en route pour le cimetière et qu’Apple veut pendre le contrôle de manière centralisée de tous les “device” cela entre ses serveurs et iCloud… L’encloudage est une promesse tenue d’Apple…

On peut d’ailleurs constater cette «évolution» avec la perte de contrôle et de fonctionnalités sur les devices et accessoires. Par exemple la disparition qui a eu lieu il y a quelques années dans les fonctions de gestion des bornes airport: on pouvait a l’origine gérer la puissance du signal…

Bref, pour Apple MacOS est un produit a tuer et le «power user» est une espèce a éradiquer. C’est un peu plus vrai chaque jour.

avatar Quéquette Blues | 

"[...] alors même que MacOS est en route pour le cimetière"
"[...] pour Apple MacOS est un produit a tuer"

Huh?!? On est dans les petits papiers de Tim Cook, ou bien on lit l'avenir dans la boule de la rampe d'escalier?

avatar zatfco | 

@JoTaPé

« A quand : balancez vos iPhone et achetez des Galaxy ? :-) »

Pour bientôt 😂

avatar topitou | 

... moi... ;-)

par quoi puis-je le remplacer? et qui serait compatible avec les services sur mac et ibidules (serveur de calendrier, de contact, vpn, dns, ...)

merci

avatar mandrak134 | 

🎬 de fin

avatar SteveC72 | 

Apple MacOS managment
For
Microsoft Windows Server 2016-2020

Ou encore
Hp MicroFocus system server ... (LinuxRH Novell)

avatar pacou | 

Ubuntu ou debian font de bien meilleurs OS pour serveurs, de toute façon.

avatar JoTaPé | 

Le package OS X Server+Xserve+ XServe RAID étaient si mauvais que cela ?
Perso, ils m'ont permis de satisfaire les besoins de quelques centaines de personne sans m'emm...
Quoi demander de plus ?

avatar pacou | 

@JoTaPé

Tout le problème est dans le verbe au passé
Moi aussi j’ai trouvé ça super pratique, jusqu’à ce qu’Apple décide que cela devait devenir pourri

avatar JoTaPé | 

Le problème chez Apple, pas nouveau d'ailleurs, est que ce qui a été présenté comme génial hiezr devient objet à poubelliser du jour au lendemain. Ce n'est pas de l’obsolescence programmée c'est de l’obsolescence stratégique.
On se demande comment Microsoft survit encore avec son conservatisme à toute épreuve ? Et Dell et HP ?
Il est vrai que leur base industrielle, la base qui fait marcher des choses et produit, est un peu différente de celle d'Apple qui se moque en permanence de ses clients ce que ne saurait supporter l'industrie.

avatar Melcerin | 

Je comprends pas. Mac OS Server est simple à mettre en place, à maintenir, et fait preuve d'une stabilité quasi sans faille. Petit à petit Apple enlève des briques de son écosystème, alors qu'elle se distinguait des autres par l'intégration de ses produits. Bientôt un mac ne sera plus qu'un jouet pour aller sur le net.

avatar S00999 | 

Stabilité sans faille ? J'en administre quelques dizaine chez des clients, et je peu garantir qu'il y'a un paquet de faille....a commencer par Open Directory qui est devenu un vraie enfer... :(

avatar Bilbo | 

Que ceux qui n'ont pas vu venir le coup depuis Mac OS 10.7 aillent se faire pendre ailleurs. Zentyal, FreeNAS et Debian ou FreeBSD pour les services plus pointus et on travaille. Ça fait longtemps que Mac OS X Server n'est plus un cheval sur lequel il faut miser. Et on a eu le temps de s'organiser.

avatar Melcerin | 

@Bilbo

Quand t'as une PME avec un petit parc de Macs, MacOS Server c'est 2h de configuration et ça fait la café.

avatar SteveC72 | 

On a beau avoir vue venir le coup ...

Quand tu as une université et que ton département de recherche compte pour pas moins de 12 Xserv avec Xsan comptabilisant 200TB de disque et des heures de setup système pour la gestion de de toute la bête en quesytion et que tu as des labos qui compte pour 365 machine iMac sans compter les Macbook pro environ ...

De savoir que ça prend le bord ça enlève pas la douleur de la chose comprends tu ....

avatar Bilbo | 

Oui, je comprends très bien. D'autant que je vois la solution dont tu parles, elle a été déployée dans pas mal d'universités. Une belle solution comme je les aime et sans concurence à l'époque. Mais voilà, aujourd'hui en partage de fichiers c'est cette merde de SMB qui est supporté aussi bien par Microsoft qu'Apple. Il faut bien faire avec. Quant aux autres services, ben ça demande davantage de travail. Oui, je comprends très bien.

avatar SteveC72 | 

Ça représente plusieurs centaines de milliers de $ en investissement matériel sans compté des heures travaillés qui se doivent d'être refait car le système ne sera plus le même et donc ne pourra être migré ( config et setup) ...

Je sais pas si Apple a conscience que dans un futur très proche , tout ce qui concernera le réinvesissment du parc scolaire universitaire américain comme canadien , qu'il (Apple) son "out" de toute forme de soumission ... Et si c'est comme cela de notre coté ça doit être pareil ailleurs . Sans compté que l'établissement était un vecteur d'influence pour les étudiants en matière de choix technologique ... Pas sur que l'effet qu'Apple impose à ses client corpos soit de bonne augure pour l'avenir du mac ...

DU coté des universités bostonnaise , ça passe vers l'Open Source et Linux grand V .... De ce coté -ci même chose ... en plus pour le remplacement des Xserv , VMWare(ESXI) entre dans la danse .. les systèmes virtualisé ne peuvent être des produits APple ...

PS
Quand on me lance des chiffres comme quoi le mac se maintient , j'ai une grande difficulté avec cela car visuellement autour de moi et massivement s'est l'inverse qu'il se produit . L'influence du mac diminue grandement que ça en deviens inquiètant . OU nous avions une classe ou le MacBook Pro avait 90% de pénétration chez les étudiants maintenant on les comptes sur les doigts d'une seule main .

avatar Moonwalker | 

+ 100 Bilbo

avatar DarthThauron | 

Cela ne fait que me conforter dans mes choix : de la lente agonie de ce qui fut Mac OS X depuis 10.6, avec des évolutions de plus en plus en recul et en perte de fonctionnalités, avec une gadgetisation du système et un emprisonnement de l'utilisateur, je retrouve ce que j'ai perdu grâce à Linux. Pour moi le Mac n'apporte plus rien... Des machines fermées à peine rapides et ultra fermées. Mac user (1992-2017).

avatar Doctomac | 

Propos sans arguments factuels. Il suffit de voir à quel point macOS s’est enrichi de fonctionnalités et d'améliorations (sans considérer les fonctions de Continuité).

Par ailleurs, Apple vient de mettre à jour le système de fichier de macOS (un chantier colossal). Surement une marque d’agonie et de gadgétisation.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR