Tesla dévoile la silhouette de sa « petite » voiture et compte expérimenter avec la publicité

Nicolas Furno |

Tesla organisait hier sa réunion annuelle des actionnaires et Elon Musk en a profité pour évoquer brièvement deux nouveaux produits à venir pour le constructeur. Même si ce n’est pas l’endroit pour lever le voile sur ces véhicules, le CEO n’a pas pu s’empêcher d’en parler en présentant cette silhouette qui correspond à l’une des deux nouveautés. On peut vaguement reconnaître la silhouette des Model 3 et Model Y, dans un format raccourci, notamment à l’arrière. En plissant les yeux, on peut même envisager la présence d’un hayon, ce qui répondrait bien à la demande du marché européen, le premier visé par ce modèle.

Voici la seule image diffusée par Tesla de sa nouvelle voiture actuellement en production.

De quoi laisser penser qu’il s’agit de la future voiture à partir de 25 000 $ promise depuis 2020. À l’époque, Tesla parlait d’une commercialisation en 2023 et même si cela semble peu probable, il faut noter que la voiture n’est pas à la phase de conception, mais bien de production selon Elon Musk. Le design serait terminé, tout comme les processus industriels et le constructeur en serait au stade des prototypes sortis d’usine. Un stade avancé, de quoi laisser envisager une présentation dès cette année et une sortie la suivante ? Quoi qu’il en soit, cette silhouette confirme qu’on ne sera pas sur une compacte selon nos définitions, mais ses dimensions devraient être plus pratiques sur nos routes européennes.

Une sortie en 2024 est envisageable, même si la méfiance est de mise avec le calendrier chez Tesla. Cette année devrait déjà être celle du Cybertruck, qui a accumulé les retards depuis sa présentation en 2019. À l’époque, Elon Musk promettait une sortie fin 2022, mais les premiers exemplaires ne sortiront qu’en fin d’année finalement et c’est en 2024 que sa production de masse se lancera pleinement. Cela dit, le constructeur peut compter sur d’autres usines hors du sol américain : la nouvelle voiture entrée de gamme sera produite en Chine pour l’Europe1 et dans la nouvelle usine du Mexique pour le marché américain.

En attendant d’avoir plus de détails sur cette nouvelle voiture, Elon Musk a été interrogé par un actionnaire sur le Roadster nouvelle génération. Présenté en 2017, il était censé entrer en production il y a trois ans et les nouvelles ne sont pas réjouissantes pour ses fans. L’objectif est désormais 2024 au plus tôt, autant dire qu’il ne vaut mieux pas retenir son souffle. Avant cela, Tesla devrait également expérimenter avec de la publicité traditionnelle, une première.

Depuis sa création, le constructeur automobile s’est toujours refusé à faire de la publicité, probablement surtout parce que son patron déteste. Jusque-là, l’entreprise avait du mal à suivre la demande et ne ressentait pas le besoin de vanter les mérites de ses produits au-delà des geeks et autres primo adoptants qui n’avaient pas besoin d’être plus convaincus. Sauf que la capacité de production continue d’augmenter, que ce marché des acheteurs déjà convaincus commence à être saturé et Tesla doit désormais consentir à des promotions importantes pour vider ses stocks.

Tesla a encore battu des records de livraisons, mais à quel prix ?

Tesla a encore battu des records de livraisons, mais à quel prix ?

En diffusant son message à travers des publicités, Tesla pourrait s’ouvrir à un nouveau public et tordre le cou au passage à quelques idées reçues, en particulier sur le prix élevé de ses voitures. Je l’ai vécu à plusieurs reprises avec ma voiture, associée à une image de luxe, alors même que son prix est inférieur à bon nombre de SUV thermiques. Et puis, Tesla pourrait acheter de la publicité sur Twitter, ce qui arrangerait sans doute bien le propriétaire du réseau social… #astuce

Même si Tesla ne fait pas de publicité au sens traditionnel du terme, la chaîne YouTube du constructeur diffuse régulièrement des vidéos qui mettent en avant ses produits.

Pour finir, Elon Musk a aussi donné quelques nouvelles du projet Optimus, un robot construit avec les mêmes technologies que les voitures de Tesla, tant sur le plan matériel que logiciel pour toute la partie intelligence artificielle. Depuis la présentation initiale à l’été 2021, on est passé d’un mannequin sur scène à de vrais robots qui réalisent des tâches simples.

Ils sont encore nettement plus lents et maladroits que les humains, mais les progrès semblent au rendez-vous, en tout cas si l’on s’en réfère à cette vidéo diffusée lors de l’événement. Le CEO estime que ces robots pourraient constituer une part importante du futur de Tesla, avec une demande qui pourrait se compter en dizaines de millions d’unités, rien que ça. Pour l’heure, on en reste à un projet interne et il y a peu de chance de voir ces robots dans la nature avant plusieurs années.


  1. Et l’usine de Shanghai vient justement de demander des autorisations pour un agrandissement, ce qui n’est sans doute pas une coïncidence.  ↩︎

avatar fleeBubl | 

@oomu

Robot ! De Blanca Li

avatar fleeBubl | 

@raoolito

Après, c’est à propos d’une info, qui était partagée dans l’article, sur les robots chez Tesla. Et il me semble que leur but était de promouvoir leurs utilisations, en tant qu’auxiliaire un peu ordinaire. D’où l’intérêt, d’opérée sans doute, par mimétisme sur une tâche particulière.
Y reste l’aide à la fabrication de prototypes pour la réparation ou une pièce unique, qui pourrait éventuellement satisfaire le cahier des charges de ce robot … mais encore, de très loin.
En attendant, ça reste presque une preuve de concept seulement pour l’Elan Musk’et pour lui seul, avec ça bande de suiveurs invétér… invertébrés.

avatar RomainCZ | 

C’est marrant cette question du design.

Personnellement j’ai la dernière 508, et j’aimerais vraiment que ma prochaine soit électrique. Tesla est clairement le numéro 1 dans ce domaine, mais ce qui m’a toujours empêché de sauter le pas, c’est le design. Un design qui fait très vieillot, et qui me donne pas du tout envie. Sans parler de l’intérieur qui fait vide, ce qui me renvoi une image très bas de gamme (l’intérieur d’une modèle 3 me fait limite penser à une citadine premier prix). C’est très dommage car côté technologique j’ai toujours été tenté, mais ce design ça passe clairement pas.

C’est un choix de Tesla, mais qui n’est pas du goût de tout le monde et c’est dommage. Pour ça que j’attend un autre constructeur avec de vrai voiture électrique, mais avec un design qui donne vraiment envie.

Me tapé pas, c’est qu’un avis perso 😅

avatar Fredouille14 | 

@RomainCZ

La seule référence que j’ai pour cet espace de vide à l’intérieur c’est ma première voiture 🚗
… une Citroën Visa

avatar Alias | 

Espérons que les sièges en plastique ne soient pas reconduits…

avatar Nicolas Furno | 

@Alias

Je pense que la majorité des pièces sera identique au contraire, pour réduire les coûts. Donc je dirais que ce sera probablement les mêmes sièges.

avatar Alias | 

Je pense aussi mais un tissu serait plus écologique…
Ce sera donc Volvo pour moi !

avatar oomu | 

"Ils sont encore nettement plus lents et maladroits que les humains"

pourquoi ne pas utiliser des humains pour le travail ? Avec une poignée d'humains, je pourrais ne plus avoir à travailler !

ça doit pas bien coûter cher, on en produit plein tous les jours !!

"avec une demande qui pourrait se compter en dizaines de millions d’unités,"

voir en milliards, et peut même en trilliards ! c'est dire, investissez !

et si on me les fait tout en rondeurs, ça sera +1

ha misère. https://pixar.fandom.com/wiki/EVE ze ipod qui fait tout

avatar marc_os | 

> dans la nouvelle usine du Mexique pour le marché américain

Ça c'est bon pour le made in USA.
Relocaliser ? Pas pour Musk.
(Faute d'esclaves, on se tourne vers les pays à bas salaires.)

avatar horizontitou | 

C est la nouvelle Magic Mouse 😂

avatar Fredouille14 | 

Je l’attends mais pas question que j’achète un modèle fabriqué en Chine
Je ne l’aurais peut-être jamais 😢

avatar misterbrown | 

Cette nouvelle voiture, j’en ai vraiment RIEN à faire!

Par contre ces terminators, je les trouve flippant.

Je me demande à quel moment ça va déraper.

avatar pechtoc | 

Le modèle court ? On voit surtout une Model 3... Vu que le restylage est sensé sortir sous peu.

avatar clems13 | 

@pechtoc

Oui c’est la modèle 3 restylée, pas question d’un nouveau modèle. On est dans les mêmes proportions, il y aura juste un changement de phares, de feux et peut-être un écran devant le volant

Sinon perso je trouve aussi le design de la modèle 3 fade, mais le pire c’est la modèle Y

avatar chandler74 | 

Encore une Tesla identique aux autres… enfin la pire reste la Y. Hormis la S qui, à l’époque avait vraiment de la gueule (un peu datée désormais) si l’on excepte des feux arrières peu sexy qui ont de manière incompréhensible été reconduits sur l’ensemble de la gamme, Tesla ne produit rien qui sorte de la nasse des productions banales. Ils ne sont évidemment pas les seuls, mais ce sont les premiers qui proposent 4 modèles, soit l’intégralité de leur gamme, aussi peu différenciés.
La seule explication logique est le coût de production. Et le désastre de l’habitacle des 3 et Y suit la même logique économique.
Que cela convienne à certains, je peux le comprendre. En revanche, confondre cette simplicité avec un vrai design épuré (et donc qui a une certaine classe), c’est signe qu’il est temps de changer de lunettes.
La mauvaise foi ne rendra pas Tesla plus désirable aux yeux des « non enthousiastes » et/ou de ceux qui ne sont pas des adorateurs du Dieu Elon.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR