Intel lance Kaby Lake refresh, une partie de sa 8e génération de processeurs

Stéphane Moussie |

Moins d’un an après le lancement de la 7e génération de processeurs Kaby Lake, Intel commercialise son successeur, Kaby Lake refresh. Bien que les nouvelles puces exploitent la même microarchitecture et la même finesse de gravure, le fondeur parle de 8e génération.

La principale différence entre les deux tient dans le nombre de cœurs : les nouveaux processeurs ont 4 cœurs physiques, contre 2 pour leurs prédécesseurs. Et cela, pour un tarif inférieur — le retour d’AMD dans la bataille n’y est sans doute pas pour rien.

Cliquer pour agrandir

Ces deux cœurs supplémentaires conduisent à une augmentation des performances de 25 %, selon Intel. Ajoutez à cela des optimisations de design et de fabrication, et vous obtenez des performances en hausse de 40 % au total, affirme le fondeur.

La puce graphique intégrée évolue elle aussi. De la HD 620, on passe à la UHD 620, un changement de nom subtil qui reflète une prise en charge complète de la 4K : support en standard des protocoles HDMI 2.0 et HDCP 2.2.

Seulement quatre processeurs de 8e génération sont lancés aujourd’hui :

  • Core i7–8650U : 4 cœurs physiques (8 logiques en Hyper Threading), 1,9 GHz (Turbo Boost 4,2 GHz), 8 Mo de cache L3
  • Core i7–8550U : 4 cœurs (8 logiques), 1,8 GHz (Turbo Boost 4 GHz), 8 Mo de cache L3
  • Core i5–8350U : 4 cœurs (8 logiques), 1,7 GHz (Turbo Boost 3,6 GHz), 6 Mo de cache L3
  • Core i5–8250U : 4 cœurs (8 logiques), 1,6 GHz (Turbo Boost 3,4 GHz), 6 Mo de cache L3

Par rapport à leurs prédécesseurs, ils ont tous une fréquence de base inférieure de 600 MHz. La fréquence Turbo Boost ne change pas sur les Core i5, mais elle augmente de 200 MHz sur les nouveaux Core i7.

Ces quatre processeurs de 8e génération ont un TDP de 15 W et sont donc destinés aux portables assez fins. C’est le type de puces utilisé par le MacBook Pro 13" sans Touch Bar (celui avec Touch Bar utilise des puces 28 W), mais on ne s’attend pas à ce qu’Apple saute tout de suite dessus. D’une part, le constructeur a renouvelé ses portables il y a moins de trois mois, d’autre part, il manque les processeurs pour les autres machines.

Si vous avez suivi l’actualité Intel ces derniers mois, vous devez vous demander où est passé Coffee Lake, qui était le nom supposé de la 8e génération. Intel a indiqué à la presse que Kaby Lake refresh ne remplaçait pas Coffee Lake, qui verra le jour plus tard.

En fait, la 8e génération de processeurs Core va recouvrir des familles différentes. Jusque-là, chaque génération avait un nom et des caractéristiques bien spécifiques (7e génération Kaby Lake, 6e Skylake, 5e Broadwell…). La 8e va être un fourre-tout avec du Kaby Lake refresh (gravé en 14 nm+), du Coffee Lake (14 nm++, synonyme de gravure plus optimisée) et du Cannon Lake (10 nm).

Cliquer pour agrandir

Les processeurs de 8e génération pour ordinateurs de bureau grand public arriveront cet automne, et ceux pour les ordinateurs portables et de bureau plus puissants sont également prévus, mais leur date de lancement n’est pas précisée.


avatar j.antiochus | 

J'attend les Coffee lake en 10nm pour changer mon MacBook Air 2013 contre un MacBook Pro 13 pouces. J'espère que ça arrivera avant la rentrée universitaire 2018 ?

avatar maruku | 

@Mi-2018 pour Coffee lake ça me semble possible, mais comme pour Kaby Lake la sortie des différents processeurs sera échelonnée. Je dirai 2018 pour Kaby Lake et 2019 pour Coffee Lake sur MacBook Pro. Surtout que le 10nm doit poser de sacrés problèmes de production...

avatar C1rc3@0rc | 

ben Intel a pris l'habitude d'accumuler les retards a repetition dans sa feuille de route annoncée cela s'est empiré avec le cataclysme qu'a ete la generation Broadwell, et y a pas de raison que cela s'ameliore pour les prochaines generations.

Donc ce que l'on voit c'est qu'Intel sort aujourd'hui une gamme de processeurs, qui sont rien d'autre que des Kaby Lake enfin finalisés (pour la gamme portable tout du moins, la version Y (alias Core-M la limace souffreteuse n'est pas concernée, ni les Core i5 et 7 pour portables haut de gamme : Macbook Pro 15") Donc on peut esperer avoir des Kaby Lake vraiment finalisés et EXEMPTS de bug, a la difference des actuels.

Et clairement, ces Kaby lake semblent vraiment interressants pour les ultrabook (Macbook Air et Macbook Pro 13" - censé remplacer le venerable MBA). On passe enfin a 4 core pour ces machines avec en plus l'integration de coprocesseurs efficaces (dont la H265).
Apres, la progression de performances ne se ressentira qu'en multitaches (logique y a 2 core en plus) mais on va avoir une perte en monotache, la frequence de reference etant plus basse, c'est mathematique.
D'ailleurs Intel pour une fois se s’aventure pas trop loin dans le ridicule qui caracterise habituellement ses annonces de performances: 25% en plus... en doublant le nombre de Core, c'est pas une progression c'est une regression!

Cela etant on comprend pourquoi Intel a pris cette option: inefficacité energetique du x86 est ici a l'oeuvre: pour maintenir une temperature acceptable et ne pas siphonner la batterie trop vite en ajoutant des core, il fallait les brider en frequence. CQFD

Mais dans la pratique, pour un MBA, on aura bien une amelioration des performances (pour le Macbook Pro 13, ce sera bien moins evident).

Bref, avec Intel faut jamais trop s'avancer avec les annonces et attendre des tests en conditions reelles sur des proc de serie, mais en sortant aujourd'hui cette finalisation de Kaby Lake, Apple est quasi obligé de mettre a jour le Macbook Air et les Macbook Pro a l'autonme. On va donc esperer qu'entre temps Apple ait ecouté ses nouveaux conseillés et que l'on ait un MBA vraiment mis a jour et un Macbook Pro 13 qui effaces les graves defauts des gamme 2016/2017.

Bref, ceux qui veulent changer de Macbook Air, Macbook Pro 13" ça va etre le moment, parce que la releve n'arrivera pas de sitot et on a aucune garantie quant a l'efficacité de cette prochaine generations (depuis Broadwell c'est de pire en pire)

avatar crakou | 

A moins de faire de la 3D, de la vidéo 4K ou du gaming, les processeurs actuels sont suffisamment rapides, d'où la lenteur d'Intel à se bouger... Et faire évoluer les "petits" macbook pro 13'' va diminuer l'intérêt d'acheter un 15" puissant. Apple a donc intérêt à retarder la mise à jour.

avatar Hasgarn | 

@crakou

Le dernier iMac se balade en montage 4K.
Le 27 pouces full lias, certes, mais ça se fait les doigts dans nez. Après, il faut le logiciel qui va bien : tu peux en faire avec FCPX et DaVinci de manière fluide et avoir des prévisualisations toute moche et saccadées avec Première.

avatar pocketalex | 

@crakou

Quand tu fais de la 3D ou de la post prod (After, Nuke, ...) et sûrement d'autres domaines que je n'ai pas cité, tu craches sur aucune augmentation de perfs, crois moi ?

avatar pocketalex | 

@crakou

Entièrement d'accord, la montée en puissance des CPU n'a plus aucun intérêt pour une énorme partie des utilisateurs

Ceux qui se plaignent ici sont soit des power users (3D, etc) soit des geek biberonnés a toujours plus de ram et de puissance pour leurs benchs

Ils sont devenus une minorité dont les soucis sont très loins de la majorité des utilisateurs

avatar reborn | 

On s'y perd ?

avatar lmouillart | 

Chez Intel ils doivent avoir plus de personnes au marketing qu'à l'ingénierie ^_^, enfin c'est toujours bon à prendre.
Bon heureusement qu'AMD et ARM sont là pour bousculer un peu les choses, et un jour peut être RISC-V.

avatar Madalvée | 

Il faut remonter aux 386 pour s’y retrouver dans les références Intel.

avatar adrien1987 | 

Le i7 7700k a déjà baissé à 315€ aujourd'hui sur amazon. Sacré dilemme dans mon objectif de hackintosh. Attendre l'automne ? Profiter de la baisse de prix ? (Utilisation : Montage vidéo 4K, développement RAW essentiellement, et du coup un peu de jeu car la config va suivre).

avatar Hasgarn | 

@adrien1987

Le i7 7700k est très fluide en montage 4k. Après, FCPX fait les rendus en arrière plan donc la question de la vitesse de traitement en export n'en est pas une mais se pose pour les autres solutions.

avatar C1rc3@0rc | 

En terme de performances le 6700K vaut le 7700k, avec l'avantage que 6700K est "certifié" dans les config hackintosh de reference bien connues. Le 8800K on sait pas encore ce qu'il en sera ni quand il arrivera.

Bref pour qui a besoin de puissance et de polyvalenc on bon hackintosh a 6700k reste pour un moment la reference, surtout en performances/tarifs

Bref pour du hackintosh c'est le 6700k avec un bon GPU ( Nvidia 1070 ou 1080)

avatar harisson | 

Ça devient très confus chez DIn[o]tel, ça sent le deuxième effet Drumpf... ^_^

avatar bbtom007 | 

40% de perf en plus ? Credible ou mytho !?

avatar Stardustxxx | 

@ bbtom007
Crédbile, on parle d'un doublement du nombre de coeur.

avatar flux_capacitor | 

@Stardustxxx

Relis l'article, le dédoublement du nombre de cœurs apporte 25% supplémentaires de performances, ce qui est crédible même en parlant de cas généraux.

Par contre annoncer qu'au final en ajoutant une simple "optimisation" dans le processus de fabrication" les perfs sont boostées de 40 % sans changer l'archi ni la finesse de gravure, là le doute est permis et il faut atteindre les benchs.

Ce maximum est sans doute atteint dans des cas très particuliers en multithreading sur certains calculs, et connaissant Intel à fréquence équivalente, alors que ces processeurs sont en réalité downclockés de 800 MHz (et oui, on ne peut pas à la fois conserver la fréquence, la même finesse de gravure et doubler le nombre de cœurs tout en conservant le même TDP, il faut faire des compromis).

avatar Stardustxxx | 

@ flux_capacitor
J'ai bien lu l'article. Je ne vais répéter tout l'article pour expliquer les détails.
Les chiffres sont crédibles avec le doublement de coeur et l'amélioration de l'architecture.
Apres on peut aller débatre de la fréquence de fonctionnement, du turbo boost, du cache, du nombre de coeur.

Et les chiffres sont crédibles car des benchmarks ont leaké. Grosso modo on a maintenant la meme performance pour un TDP de 15W que l'on avait pour un TDP de 45W il y a peu.

avatar bbtom007 | 

@Stardustxxx

Évidemment faut comparer avec la même gamme de proc de la génération précédente et sur les mêmes tests.
Après avec les autres optimisations on peut imaginer des gains sur les applications video ou chiffrement

avatar C1rc3@0rc | 

@Stardustxxx

Petit indice, va sur le site de reference d'Intel, regardes les spec des i7-8650U par exemple:
Processor Base Frequency 1.90 GHz => TDP 15 W

Configurable TDP-up Frequency 2.10 GHz => TDP-up 25 W

Configurable TDP-down Frequency 800 MHz => TDP-down 10 W

Donc en fonction de la puissance de refroidissement de la machine, la frequence est inferieure a l'actuelle generation, d'ou une perte de performance en monocore, et un gain qui n'est que de 25% (a verifier toutefois, l'optimisme d'Intel... ça pourrait comme les precedentes vatier entre -5 a +5% selon les usages) en doublant les core.

Autre element a bien considerer, pour arriver a gagner 5 watt sur le refroidissement, il faut diviser par 2 la frequence de base...

Il est aussi notable que pour gagner 0.20Ghz, le TDP prend 10watts de plus, c'est une performance energetique vraiment mauvaise.

On donc peut s'attendre a un forte tendance au throttling sur les ces processeurs... et franchement avec une frequence usuelle de 800 Mhz, voir moins, ça va vraiment pas briller...

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
Je citerai juste pocketalex :
"@tous
Attendez, il y a @C1rc0nc1s ? qui va vite venir nous expliquer que non, que c'est de la merde, qu'Intel c'est là mal absolu, et que Apple aussi"

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
http://laptopmedia.com/highlights/intel-core-i7-8550u-coffee-lake-specs-performance-and-detailed-benchmarks/

Donc un intel i7-8550u 15W TDP bat un intel i5-6300HQ 45W TDP...
Mais comme tu dis les perfs regressent chez intel!!!

avatar C1rc3@0rc | 

«If you need performance, you have to choose a laptop with an HQ/HK processor such as 7700HQ, for example, which has a 45W TDP.»

«Adobe Photoshop Action (lower is better)
Intel Core i7-7700HQ 9.78 sec
Intel Core i7-8550U 10.50 sec»

Alors on parle de l'hyperthreading des Core i7 vs son absence sur le Core i5, et cela avec sur l'impact du en multicore ? Soit serieux... Intel fait de la segmentation marketing avec ses gamme I7 et i5... c'est pas pour rien.

Apres contrairement a ce que tu te plais a balancer, je ne dis pas que cette generation de Kaby lake est de la merdre, lis ce que j'ecris, je dis juste que doubler les core pour gagner 25% de puissance (en multicore) c'est de la regression de la puissance par core. Et comme pour les soft sur PC c'est la puissance par core qui compte, tres, mais tres loin devant le multicore, voila.

On constate tous qu'Intel n'arrive pas a ameliorer la performance energetique (autrement qu'en eteignant les composants... ce qui n'est pas de la performance energetique en soit) ni a augmenter la puissance par core, mais que face a AMD qui lui met des coups de cravache dans les mollets, Intel ne peut qu'augmenter le nombre de Core.. mais Intel ne peut pas le faire sans monter le TDP ou baisser la frequence par core. Et un x86 qui baisse de frequence, c'est un x86 qui perd de la puissance. Un core de Kabylake Refresh tournant a 800 mhz est moins puissant qu'un core de Sandy bridge tournant a 1.6 ghz. CQFD

avatar Stardustxxx | 

@C1rc3@0rc
"Alors on parle de l'hyperthreading des Core i7 vs son absence sur le Core i5, et cela avec sur l'impact du en multicore ? Soit serieux... Intel fait de la segmentation marketing avec ses gamme I7 et i5... c'est pas pour rien."
Ce qui m'intéresse c'est la puissance du CPU pas les détails techniques aussi intéressant que cela soit il. Alors que ce soit un i3,i5,i7 devant le nom du cpu, qu'il soit hyper threading ou pas ce sont des détails techniques. Ce qui est intéressant c'est le cpu en condition réelle.
C'est comme les cpu arm qui integrent des core low power, c'est du détail technique.

"Et comme pour les soft sur PC c'est la puissance par core qui compte, tres, mais tres loin devant le multicore, voila."
Non, ce n'est pas vrai, le nombre de coeur est aussi important. Tout dépend des softs que tu utilises. Les jeux modernes sont tous multithreadé (merci ps4 et XBox One).

"On constate tous qu'Intel n'arrive pas a ameliorer la performance energetique (autrement qu'en eteignant les composants... ce qui n'est pas de la performance energetique en soit) "
C'est ce que tu affirmes, je cite l'article :
And as you would expect, 8th Gen is a pretty big jump, may be not performance-wise but in another very important aspect – performance/watt ratio.
Donc un gros saut pour le ratio performance/watt, le contraire de ce que tu avances.

"AMD qui lui met des coups de cravache dans les mollets"
Niveau micro architecture non pas vraiment, Ryzen est moins efficace.
Apres niveau prix c'est autre chose, et la c'est vrai que c'est une bonne nouvelle, AMD est de nouveau compétitif, et oui ca force Intel a réagir.

"Et un x86 qui baisse de fréquence, c'est un x86 qui perd de la puissance."
Non, la puissance depend aussi du nombre de core. C'est un compromis que tous les fabricants de processeur font : Intel, AMD, ARM, Apple, etc...
Chacun utilise des astuces pour diminuer la conso : frequence plus faible, throttle, core low power, etc... Un CPU moderne est un équilibre entre différentes contraintes, ce qui importe c'est la puissance finale pour un modèle donné. Et ensuite suivant a l'utilisateur de choisir le processeur qui convient a son utilisation personnelle ou professionnelle.

avatar fte | 

@Stardustxxx

"le contraire de ce que tu avances"

Je ne sais pas pourquoi tu gaspilles encore ton énergie à répondre. Il n’en a rien à faire et balance n’importe quelle connerie tant qu’il s’agit d’enfoncer Intel et encenser arm. Tu ne le convaincras pas de changer de discours... j’ai essayé.

avatar Stardustxxx | 

@fte
Certains prennent ses délires pour argent comptant, a bout d'un moment c'est bien de montrer toutes les incohérences qu'il écrit ;)
Ce n'est pas pour lui, c'est pour les autres.

avatar pocketalex | 

@tous

Attendez, il y a @C1rc0nc1s ? qui va vite venir nous expliquer que non, que c'est de la merde, qu'Intel c'est là mal absolu, et que Apple aussi

avatar Samus | 

"C’est le type de puces utilisé par le MacBook Pro 13" sans Touch Bar (celui avec Touch Bar utilise des puces 28 W), mais on ne s’attend pas à ce qu’Apple saute tout de suite dessus."

Pourtant, j'ai du mal à voir 4 coeurs dans un 13 pouces de chez Apple. C'est contraire aux principes de segmentation dans la gamme. malheureusement je les vois plus desactiver 2 de ces coeurs....

avatar fte | 

@Samus

D’un autre côté, cette segmentation est au moins en partie faute d’Intel.

Déjà pour commencer j’aimerais bien que i3 i5 et i7 soient vraiment liés au nombre de coeurs / threads, juste histoire que ça ait un sens. Marre de consulter les fiches ARK pour savoir ces infos de base.

avatar Stardustxxx | 

@fte
"Marre de consulter les fiches ARK pour savoir ces infos de base."

La dessus ils font très fort. Régulièrement ils changent leur nomenclature, et pas longtemps après ca devient imbitable.

avatar LeGrosJeanLou | 

"le retour d'AMD n'y est sans doute pas pour rien"

On sent comme une petite pointe d'ironie dans ce propos ^\^

avatar fte | 

Merci AMD.

Après, le temps que ça débarque chez Apple sur le mini ou le Pro 13, on n’y est pas encore. Mais c’est une bonne nouvelle pour ultra-portables de toutes les autres marques.

avatar GreenPapy | 

Je suis bien curieux de savoir quel socket et quel chipset vont être nécessaires pour la version desktop... Moins cher que les Kaby actuels certes mais si on doit changer de CM pour exploiter la nouvelle puce correctement ?

avatar Hasgarn | 

@GreenPapy

Ça, c'est vraiment le truc qui m'exaspère chez Intel : une génération = un socket.
Quand à côté AMD déclare que son socket sera suivi sur plusieurs générations de CPU, on se dit que le produit est bien étudié.

avatar C1rc3@0rc | 

Sockets Supported FC-BGA1356...

avatar moh_schumi | 

Pourquoi Apple n’utiliserait-elle pas le processeur qui semble plutôt destiné au MBP 13 pour non TB justement avec celui ayant la TB plus un ARM à côté pour gérer plus de tâches de fond...
Ça permettrait peut être de baisser encore plus la consommation et atteindre les 12/13 heures d’autonomie !

avatar C1rc3@0rc | 

Heu ce processeur ne consomme pas moins que la gamme precedente.
Et plus on rajoute de composants logiquement plus ça consomme. Apres il faut un sacré travail sur l'architecture pour optimiser la consommation tout en augementant la puissance.

Avec le x86 depuis 10 ans on connait la ritournelle => stagnation, voire baisse de performances liee a la baisse de frequence, parce que l'architecrure est a bout de souffle et a atteint sa meilleure efficacité energetique... avec la generation Ivy bridge!

avatar piero6259 | 

Pas de i9 ? Il était parfait pour le stream et l’édition en 4K

avatar Hasgarn | 

@piero6259

On parle ici de CPU à destination des portables et ultraportables.
Mais rassure toi, il semble que les Skylake X soient de la partie : http://consomac.fr/news-7048-des-skylake-x-dans-macos-high-sierra.html

avatar raf30 | 

on dirait que c'est sauve qui peut chez Intel ! AMD fait peur visiblement....

avatar lepoulpebaleine | 

Juste un petit commentaire par rapport à la finesse de gravure. Les 10nm seront sans doute atteints (puisque Intel l'annonce). Les 5nm sont annoncés également. Mais ça va commencer à être TRÈS difficile voire impossible (ou au minimum pas du tout rentable).
De ce côté là on arrive probablement à la fin d'un cycle.

Les analystes parlent d'un
« mur technologique » pour 2021.

Sources : multiples mais en particulier ma femme qui travaille dans la microélectronique (pas chez Intel...).

Et si vous saviez le paquet de trucs qui sont encore gravés en 90nm, 130nm et même 180nm !
Selon les usages, la miniaturisation n'est pas forcément le critère essentiel.

avatar C1rc3@0rc | 

@lepoulpebaleine

Intel est toujours a 14nm... et parle aujourd'hui de 14nm amelioré, donc en dechiffré cela veut dire qu'ils arrivent enfin a ameliorer leurs taux de dechet et leur cout de production...

Lorsque chez TSMC et Samsung on parle de 14nm, c'est qu'il y a un partie du process qui est a 14nm, le plus simple, l'essentiel de la gravure c'est 16 nm, 18nm ou 20nm... D'ailleurs y a une battaille marketing pour changer la definition de la finesse de gravure..

Le passage sous les 18nm a ete possible en "trichant" avec la conception en 3D et nottament le FinFET. En reportant ce qui est gagné en finesse en 2D, sur la 3D ça permet d'amoindrir les problemes electroniques et quantiques qui sont etablis depuis les recherches du Leti sur la gravure, cela a 18nm.
Intel a amelioré le FinFET mais reste a 14nm... faut se poser la question de pourquoi.

De plus les processeurs a ces gravures doivent obligatoirement disposer d'unitées pour compenser les erreurs de calculs, cela a un impact energetique et en terme de puissance de calcul (compenser les erreurs mecaniques ça prend de la puissance de traitement)

On a rajouter pour finir que Nvidia nottemment a demontrer qu'on pouvait doubler la performance energetique tout en augmentant la puissance et cela en restant a une gravure de 28nm... c'est le travail sur l'architecture qui aujourd'hui est le plus efficace pour ameliorer la performance, seulement ça demande une sacre ingenierie et tout le monde n'en est pas capable (on voit la difference entre les GPU Nvida et AMD, ou au niveau CPU entre Apple et Qualcomm par exemple...)

Finalement, le gros du probleme reste qu'Intel est coincé et a coincé une bonne partie de l'informatique avec son architecture suranée qu'est le x86. La seule option d'evolution passe donc aujourd'hui par un changement d'architecture massif, la montée en frequence etant coincée sur le 4Ghz, la finesse de gravure etant coincé sur le 18nm, et le cout etant limité par le silicium... L'autre point d'evolution qui stagne depuis 3 decennies c'est... l'optimisation logicielle. Et la aussi la faute en revient au x86.

avatar florian3104 | 

Whaa... je ne comprends plus rien à Intel !

avatar lmouillart | 

@pocketalex
(je poste ici car j'ai toujours ce #^]#^]{] de bug qui m'empêche parfois de commenter sous certains commentaires).
Et il n'aura pas tort, la majorité du gain de performance est due au fait qu'Intel va vendre du plus haut de gamme (2 core en plus) pour s'aligner sur la concurrence, l'évolution technique est donc là de 0. C'est juste une baisse de prix.
Un des autres facteurs d'accroissement de la vitesse de traitement est dû au fait que le CPU / GPU se brideront dans les mêmes conditions que précédemment un peu moins vite.
Reste le gain d'environ 7% ajout d'extension là aussi liée précédemment au haut de gamme.

Niveau évolution technique c'est vraiment pas la joie, par contre le gain est tout de même intéressant à prendre, mais depuis Nehalem il n'y a pas de grosse évolution, cela oscille entre le petit et le refresh moyen.

Sans forcément être de la merde, mais sans réelle concurrence, disons qu'Intel roupille depuis 2008.

avatar pocketalex | 

Pour ma part, je m'accomode pas mal de cette stagnation

Déjà, pour le côté "rentabilisation " du matos

La chute des ventes de PC, c'est un peu à cause de la puissance devenue suffisante pour exploiter sur une plus longue durée, un peu à cause des smartphones et des tablettes, et aussi un peu à cause de la stagnation en puissance des CPUs depuis 2012

Ça donne moins de CA pour les constructeurs, mais d'un autre côté des machines plus rentables pour les utilisateurs

Pour moi c'est une bonne chose, c'est plus gênant pour ceux qui ont besoin du max de perfs, et encore, avec les fermes de calculs la puissance se loue pour quelques euros

L'époque où chaque génération de CPU apportait 20% c'était sympa mais c'était aussi une époque où les machines ramaient, ou l'OS bouffait des perfs, et où il fallait remplacer du matos bien plus coûteux qu'aujourd'hui tous les deux ans

avatar Doctomac | 

« xLa 8e va être un fourre-tout avec du Kaby Lake refresh (gravé en 14 nm+), du Coffee Lake (14 nm++, synonyme de gravure plus optimisée) et du Cannon Lake (10 nm). »

La communication d’Intel devient un vrai foutoir !

avatar lmouillart | 

C'est surtout panique à bord, ils sortent en vitesse des CPU quasi rebadgés, montrent d'un autre coté des bench sur ces mêmes CPU mais avec les techno de l'année prochaine, et hop. Un client final qui ne passera pas chez AMD.

Faut pas oublier que si les solutions d'APU mobiles d'AMD sont potables (niveau GPU - Vega et CPU - Ryzen) ça risque de faire très mal. Car si les GPU d'AMD sont un peu moins bon que ceux d'Nvidia, il peuvent proposer des choses très intéressantes par rapport aux solutions d'Intel.

Certes ça ne concernera par directement Apple et par exemple Dell qui sont des clients quasi inconditionnels d'Intel, mais chez les autres constructeurs le retournement peut être rapide.

avatar pocketalex | 

On appelle ça un retour de la concurrence et c'est une excellente nouvelle pour les "power users " qui ont besoin de puissance de feu

Pour l'énorme majorité des utilisateurs dont le i5 idle a 80% la plupart du temps, c'est une news insignifiante

avatar levincefr | 

C'est ça ouais ! +40% ! Et pourquoi pas 400% pendant qu'on y est ? Ils se prennent pour arm chez intel ? J'ai jamais vu ça depuis les années 90. On le voit à chaque nouvelle soit disante nouvelle génération. Les tests démontrent souvent que l'augmentation n'est que de quelques pourcent au mieux et souvent, on voit des ralentissements par rapport à l'ancienne génération.

avatar emiiilll | 

@C1rc3@0rc
J'étais sur le point d'acquérir un iMac 5K, mais cette news m'a fait un peu hésiter. Tu penses qu'il vaut mieux attendre qu'ils soit équipés en i7 Kaby Lake Refresh ? Mon ordinateur actuel montre des signes de faiblesses et je ne pourrai malheureusement pas attendre un an de plus. Qu'est-ce que l'on reproche concrètement au Kaby Lake i7 ?
Merci d'avance pour vos retours !

CONNEXION UTILISATEUR