Apple va permettre à ses clients de réparer eux-mêmes leur iPhone et leur Mac

Stéphane Moussie |

C'est un retournement de situation monumental. Jusque-là fermement opposée à ce que ses appareils puissent être réparées par quiconque, Apple va finalement proposer des kits de réparation aux consommateurs. Ces kits seront disponibles pour les iPhone 12 et iPhone 13 pour débuter, puis pour les Mac M1, annonce Apple dans un communiqué de presse. Les clients américains seront les premiers servis en début d'année prochaine avant d'être rejoints par d'autres pays au cours de 2022.

Image Apple

La première phase du programme Self Service Repair (réparation en libre-service) concernera les composants les plus couramment réparés, à savoir l'écran, la batterie ou encore l'appareil photo de l'iPhone. D'autres pièces détachées seront proposées plus tard. « Donner un meilleur accès à nos pièces détachées d'origine Apple c'est offrir à nos clients encore plus de choix quand une réparation est nécessaire », déclare le directeur de l'exploitation Jeff Williams.

Pour effectuer sa réparation en toute sécurité, le client devra d'abord lire le manuel, indique Apple (y aura-t-il un petit test à l'issue pour vérifier que la lecture a bien été faite ?). Après quoi il pourra passer commande des pièces ainsi que des outils dont il a besoin sur l'Apple Self Service Repair Online Store. Cette nouvelle boutique spéciale comprendra plus de 200 pièces détachées et outils. Une fois la réparation effectuée, le client pourra retourner les pièces usagées pour leur recyclage et recevra un crédit d'achat.

Apple prévient dès à présent que son Self Service Repair est destiné aux « techniciens ayant les compétences et l'expérience nécessaires pour réparer des appareils électroniques. » Pour la grande majorité des clients, le fabricant préconise toujours de faire appel à un professionnel afin d'éviter les incidents, le chiffon rouge agité jusqu'à présent pour marquer son opposition aux réparations effectuées par les clients eux-mêmes.

Apple part de très loin dans le domaine. En dehors de ses Apple Store, le fabricant n'a daigné fournir en pièces détachées et en documentation que les réparateurs agréés pendant longtemps. Cette politique a été doublée de diverses mesures venant contrarier certaines réparations effectuées en dehors de son réseau. La dernière en date était la désactivation de Face ID après un changement d'écran sur iPhone 13, une contrainte sur laquelle Apple est finalement revenue.

Durant toutes ces années, la Pomme s'est également opposée au projet américain de « droit à la réparation » qui vise à démocratiser les réparations en améliorant notamment l'accès aux pièces détachées et à la documentation. « La question avec un appareil [l’iPhone, ndr] qui devient de plus en plus complexe, c’est qu’est-ce qui est le mieux pour le consommateur ? Les réparations de tierce partie, les réparations non autorisées, ça signifie bien ce que ça veut dire. Nous voulons nous assurer que les réparations sont effectuées correctement », assumait en 2017 Lisa Jackson, la vice-présidente d’Apple responsable des initiatives environnementales, pour expliquer son opposition au projet.

Le fabricant n'a commencé à desserrer la vis qu'il y a deux ans en mettant en place un programme permettant aux réparateurs indépendants de recevoir des pièces détachées certifiées, ainsi que des outils de diagnostic et de la documentation pour réparer sans heurt ses produits. Sentant sûrement le vent tourner aux États-Unis, où l'administration Biden est résolue à favoriser le droit à la réparation, et en Europe, où un même droit fait également son chemin, Apple devance en fin de compte les législations.

D'après les informations complémentaires communiquées par Apple à Numerama, les pièces, outils et manuels seront disponibles pendant toute la durée de commercialisation des produits concernés, voire plus selon l'état des stocks. De quoi améliorer significativement un indice de réparabilité très moyen actuellement.


avatar Mickaël Bazoge | 
On se pince pour y croire.
avatar Stéphane Moussie | 
@Mickael : ouille !
avatar Camousse | 

@MickaelBazoge

Personne n’envissageait ça !

avatar occam | 

@MickaelBazoge

Ça gèle de plus en plus ferme en enfer.

avatar xDave | 

C'est un bug du site? on est pas en avril

Je vais me réveiller bientôt?

avatar macbook60 | 

@MickaelBazoge

Même un client lambda peut recevoir le kit ?

avatar Sindanárië | 

@macbook60

Non réservé aux humains pour le moment

avatar DavidAubery | 

@MickaelBazoge
Avec un des outils du kit de réparation ?

avatar melaure | 

@MickaelBazoge

Ils ont viré Tim Cook aussi ? 😛

avatar Sindanárië | 

@melaure

#espoir

avatar Ron Dex | 

@MickaelBazoge

C’est très bien. Seulement, quand on fait réparer nos appareils chez un réparateur agréé, on ne perd pas la garantie. Il s’y il y a un problème dû à la réparation, le réparateur agréé prend en charge les problèmes du à la réparation.
Qu’en est-il de la garantie s’ il y a un problème lors d’une de ces réparations… ?
Si il y a un problème, par exemple, avec la batterie ? Si ca provoque des dommages à des tiers ?
Qu’en est-il des responsabilités ?

avatar Paquito06 | 

@RonDex

“C’est très bien. Seulement, quand on fait réparer nos appareils chez un réparateur agréé, on ne perd pas la garantie. Il s’y il y a un problème dû à la réparation, le réparateur agréé prend en charge les problèmes du à la réparation.
Qu’en est-il de la garantie s’ il y a un problème lors d’une de ces réparations… ?
Si il y a un problème, par exemple, avec la batterie ? Si ca provoque des dommages à des tiers ?
Qu’en est-il des responsabilités ?”

Apple va se dedouaner de tout cela bien entendu. Tu ne veux pas mettre la main a la poche pour avoir un service de reparateur agréé/certifié Apple qui font ca toute la journee? A tes risques et perils si tu le fais par toi meme a moindre coût, tu fais sauter la garantie et les quelconques dommages sont pour ta pomme.

avatar Ron Dex | 

@Paquito06

Dans ce cas, pourquoi ouvrir la porte en grand ? Pourquoi permettre, et fournir tout le nécessaire, à la réparation ?!

avatar Paquito06 | 

@RonDex

“Dans ce cas, pourquoi ouvrir la porte en grand ? Pourquoi permettre, et fournir tout le nécessaire, à la réparation ?!”

Parce que c’est ce que veulent les gens (y a qu’a voir les commentaires qui se rejouissent peut etre un peu trop vite?) et ce vers quoi la regulation s’oriente. Quand Apple aura vendu des tonnes de kits (elle ne va pas en faire cadeau, on ne trouvera pas un ecran, haut parleur ou batterie pour qq $), et que monsieur et madame tout le monde aura testé puis abandonné avec aucune autre solution que de passer par les Genius, ca sera jackpot pour Apple. Quand je prenais le metro a SF, le nombre d’iPhone fissurés que je voyais… forcement ca fait chier de mettre $200 dans une reparation et si tu peux le faire toi meme pour $100 tu vas pas trop hesiter, et quand ton tel ne s’allumera plus et que tu devras passer par Apple… Apple ne change pas son fusil d’epaule apres 15 ans par courtoisie, Apple ne perd pas d’argent.

avatar Fego007 | 

WTF???????😳

avatar WiWi-M | 

😮

avatar donatello | 

C'EST LA FIN DES TEMPS

REPENTEZ-VOUS

avatar Faabb | 

@donatello

🤣🤣

avatar occam | 

@donatello

Penitenziagite!

avatar FredMac92 | 

@donatello

😂😂

avatar whocancatchme | 
avatar ancampolo | 

@donatello

Lol 🤣🤣🤣

avatar bodipif | 

Ils sont en avance pour le 1er avril chez Apple 🤔

avatar imrfreeze | 

A peine croyable ! C'est vrai que ça pourrait être un poisson d'avril. Mais attendons de voir le prix de vente des pièces !!

avatar pim | 

@imrfreeze

Bonne remarque ! Ça va douiller sévère !

avatar moua | 

Un ifixit officiel avec des pièces originales !

Il est possible de commander soit même les pièces officielles d’un lave vaisselle… pourquoi pas d’un smartphone ?

avatar Hideyasu | 

Si un jour on m’avait dit que je vivrai ce moment 😂

avatar MacGruber | 

On n’est pas le 1er avril pourtant 😲🧐

avatar EugenieetCamille | 

Enfin !!!

avatar r e m y | 

Il y a bien longtemps, Apple avait conçu un iMac pour qu'il soit réparable par son utilisateur. L'expérience n'avait pas été renouvelée sur les modèles suivants.

Proposer des kits de réparation aux utilisateurs dès les iPhone 12 ou 13 est surprenant car je pense que cette réparation par l'utilisateur doit être prise en compte dès la conception de l'appareil, pour que ces "kits" soient remplaçables facilement et sans risque (pour le téléphone comme pour l'utilisateur lui-même, pour la batterie par exemple)

avatar byte_order | 

@r e m y
> cette réparation par l'utilisateur doit être prise en compte dès la conception de l'appareil,
> ces "kits" soient remplaçables facilement et sans risque

Nullement.
Comme il est fort probable que toute réparation par l'utilisateur invalidera, même fourni par des pièces officielles, la garantie, au pire l'utilisateur aura non seulement acheté des pièces de rechanges officielles à prix bien officiel pour le grand public mais, en plus, devra au final aller quand même dans un Apple Store et là devra payer plein pôt la réparation, because garantie envolée.

Non, c'est nullement nécessaire. L'idée, je pense, mais je suis devenu peut être trop cynique, c'est à la fois de montrer au régulateur une bonne volonté et dans le même temps de montrer aux clients qu'au final le droit à la réparation lui coute plus cher encore que de toujours payer Apple pour tout.

J'espère vraiment que je suis trop cynique, sincèrement, mais bon...

avatar occam | 

@byte_order

"J'espère vraiment que je suis trop cynique"

En bon bayésien, je parie que non.

avatar r e m y | 

Un exemple des notices que fournissait Apple avec les pièces détachées pour le premier modèle d'iMac G5 qui avait été conçu pour pouvoir être réparé par l'utilisateur :
https://www.notice-facile.com/file/2019/07/5d3dfa4a12ede.pdf

avatar DAVID | 

Ils vont ensuite se faire une tune de fou !!!

Le client achète le kit et n’arrive pas à réparer et renvoie à Apple pour réparer correctement …

Résumée : le client paye deux fois une réparation !!!!

avatar Mickaël Bazoge | 
Hé oui… Mais au moins, Apple autorise qu'on puisse essayer de réparer le bazar en panne soi-même.
avatar 0MiguelAnge0 | 

@MickaelBazoge

Je fais cela depuis des années. C’est une avancée mais il y aura aussi l’effet kiss kool: après une réparation personnelle, ai un incident se produit, bim, pas de garanties.

Cela ne me gêne pas car il faut assumer. Mais il important d’avoir le choix.

Par contre je ne pense pas qu’Apple ait fait cela d’elle-même.
Je pense qu’ils ont appris que la digue allait céder avec le lobby de toua les états engagés aux US à promouvoir cela.

Donc sachant l’issue, ils ont voulu que l’histoire retienne que c’est la décision d’Apple et pas une décision fédérale qu’ils auraient combattu jusqu’au bout qui ont fait changé les choses.

avatar quentinf33 | 

@davidtuga

Bah euh si le client se plante c’est totalement de sa faute en même temps.

avatar Jacalbert | 

@davidtuga
👍

avatar Clément34000 | 

@davidtuga

Pour certains possesseurs oui, c’est bien ce qui va se passer lol.

avatar PommePommePidou | 

@davidtuga

Ça c’est toi qui dit. Ce programme n’est pas destiné à Monsieur et madame tout le monde. Mais aux professionnelles qui s’y connaissent (entreprise ou particulier)

avatar r e m y | 

Mais si... c'est bien destiné à Monsieur et madame tout le monde (individual customers) et pas uniquement aux professionnelles.
Apple parts, tools, and manuals — starting with iPhone 12 and iPhone 13 — available to individual consumers

avatar Pumbly | 

Et la garantie dans tout ça…?

avatar DahuLArthropode | 

@Pumbly

Pour un appareil encore sous garantie, quelles seraient les raisons de tenter de faire soi-même la réparation?

avatar SimR69 | 

Si le dommage est causé par un accident, il n’est pas couvert par la garantie.

avatar DahuLArthropode | 

@SimR69

Certes, mais dans ce cas, ce n’est plus la réparation qui fait sauter la garantie: c’est l’accident, la garantie a déjà sauté.

avatar byte_order | 

@DahuLArthropode

Tout n'est pas couvert par la garantie.
Le bris de l'écran vient à l'esprit en premier lieu, par exemple.

avatar DahuLArthropode | 

@byte_order

Re-certes. La question implicite du commentaire auquel je réponds me semble être « une réparation faite par moi-même ne risque-t-elle pas de faire sauter la garantie ».
Dans le cas où la garantie n’a pas sauté, ne pas faire la réparation soi-même.
Dans le cas où elle a déjà sauté (exemple que tu donnes), la réparation faite par soi-même ne peut plus faire sauter la garantie. J’imagine qu’un choc qui suffit à casser l’écran est un motif pour faire également sauter la garantie pour toute autre réparation (appareil photo, etc.), et qu’il serait impossible de démontrer un vice de fabrication préalable à l’accident.

avatar byte_order | 

@DahuLArthropode
> Pour un appareil encore sous garantie, quelles seraient les raisons de tenter de faire
> soi-même la réparation?

Pas d'accès à un réparateur proche de chez soi ?
;-)

avatar Splafi | 

@Pumbly

Pas con c’est vrai !

avatar minarey | 

Poisson d’Avril ? 🐠

Pages

CONNEXION UTILISATEUR