Hackintosh : premier bilan, cinq mois après

Nicolas Furno |

Cet article appartient à une série sur mon expérience avec les hackintosh. Si vous avez raté le début, vous pouvez retrouver les premiers épisodes à cette adresse.

Le temps passe vite : cela fait maintenant plus de cinq mois que j’utilise un hackintosh au quotidien pour travailler ! Depuis le 22 août 2016, l’ordinateur tourne en continu quand je suis au travail. J’ai désormais suffisamment de recul pour tirer un premier bilan de cette expérience.

Le hackintosh, en bas à gauche, tiré en avant par rapport à sa position normale. Cliquer pour agrandir

Qu’est-ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas comme sur un Mac ? Qu’est-ce que je changerais si je me lançais dans l’aventure aujourd'hui ? Est-ce que je regrette mon choix ? Je vous dis tout !

Mes objectifs ont-ils été remplis ?

Quand j’ai commencé à réfléchir sérieusement à l’idée de monter un hackintosh, j’avais établi quelques objectifs que l’ordinateur devait remplir. Pour mémoire, voici ma liste :

  • Autour de 1000 € sans périphériques ;
  • un boîtier de taille moyenne tour ;
  • aussi silencieux que possible ;
  • suffisamment de puissance, mais surtout de l’endurance pour les tâches les plus lourdes ;
  • un SSD pour le système et les données, un disque dur pour la sauvegarde ;
  • au moins 16 Go de RAM et de la place pour en ajouter ;
  • une carte graphique suffisante pour de la bureautique sur un écran 4K ;
  • de l’Ethernet pour se connecter à internet ;
  • une carte Wi-Fi Apple pour conserver les fonctions de Continuité ;
  • les ports importants en façade.

Pour commencer ce bilan, revenons rapidement point par point sur ces objectifs. Le premier n’a pas vraiment été rempli, essentiellement parce que je m’étais documenté à l’origine avec des prix en dollars, sans prendre en compte la conversion en euros qui n’était pas en notre faveur. Par ailleurs, de nombreux composants sont plus chers en Europe qu’aux États-Unis, Apple n’a pas le monopole de cette situation.

À l’arrivée, ma configuration tournait plutôt autour de 1300 € lors de la commande, en juillet dernier. Un tarif sans aucun accessoire puisque j’avais déjà les écrans et autres accessoires de saisie indispensables. Ajoutons que les prix de certains composants, en particulier la mémoire vive, ont nettement augmenté depuis l’été, si bien que la même configuration tourne actuellement autour de 1550 €.

Prix des composants à l’heure actuelle. Cliquer pour agrandir

Je voulais aussi un boîtier de taille moyenne au format tour, celui que j’ai choisi correspond parfaitement à ce critère. Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce point, il est rangé sous le bureau et il offre bien des ports USB et une sortie jack en façade, l’un de mes autres objectifs.

Le silence m’inquiétait beaucoup quand j’ai commencé ce projet, mais je sais maintenant que c’était une peur inutile, provenant de vieux souvenirs qui ne sont plus vraiment d'actualité aujourd'hui. Je n’avais pas suivi l’actualité des PC personnalisés et il s’avère que les constructeurs ont fait de nets progrès dans ce domaine. J’ai choisi exprès des composants silencieux et le résultat est indéniablement impressionnant : je n’entends que les disques durs, jamais les ventilateurs. Même en poussant le Hackintosh au maximum de ses capacités pendant une demi-heure voire une heure, il reste parfaitement silencieux.

Rétrospectivement, j’aurais certainement pu économiser sur ce point pour favoriser un autre composant, mais je reviendrai plus loin sur les changements que j’apporterais si je construisais l’ordinateur aujourd'hui. En attendant, je peux dire que le silence du hackintosh est impressionnant et c’est un gain net par rapport à mon MacBook Pro 15 pouces Retina 2012 et ses deux ventilateurs qui deviennent parfaitement audibles dès qu’ils s’activent.

Les critères de puissance et surtout d'endurance sont parfaitement remplis, avec un bémol que j’évoquerai plus loin. À l’usage, le hackintosh est plus rapide que mon Mac de 2012, même si les benchmarks ne le montrent pas toujours. Je n’ai plus jamais de brefs blocages de l’interface comme je pouvais en avoir et la fluidité reste assurée à tout moment, sauf naturellement en cas d’un bug de macOS (cela reste rare, fort heureusement). La différence est sensible dans Final Cut Pro : le logiciel de montage vidéo est toujours fluide, même en 4K.

J’ai installé macOS sur un SSD de 750 Go, une capacité largement confortable au quotidien, mais qui ne permet pas de sauvegarder beaucoup de données. Qu’à cela ne tienne, j’ai aussi installé un disque dur de 4 To. Certes, il augmente assez nettement le bruit généré par l’ordinateur, mais il me sert autant de sauvegarde Time Machine que d’espace de stockage pour mes projets Final Cut Pro, pour les vidéos des keynote Apple ou bien encore pour ma musique complète. Et j’ai encore de la marge, environ 1,5 To de libre à l’heure actuelle… sans compter qu’ajouter un autre disque dur ou remplacer l’actuel sera très facile si je le souhaite.

Le disque dur de 4 To en place pendant le montage. Il me reste encore un emplacement libre en dessous si je veux ajouter un deuxième disque dur. Cliquer pour agrandir

J’ai installé 16 Go de RAM et il me reste encore deux emplacements si je veux augmenter la quantité de mémoire vive. Pour le moment, je n’en ressens vraiment pas le besoin et je pense que cette capacité me suffira encore longtemps.

La carte graphique que j’ai choisie, la MSI GTX960 GAMING 2G, est largement assez puissante pour mes besoins. Je dirais même qu’elle est « trop » puissante, non pas que ce soit un problème à l’usage, mais disons que je ne l’utilise jamais vraiment. C’est en partie à cause des choix d’Apple, on y reviendra, mais c’est aussi que je ne joue jamais et que mes besoins en graphisme sont limités.

Cela dit, l’objectif est rempli et j’ai utilisé un écran 4K pendant deux mois sans aucun souci avec le hackintosh. L’interface était tout aussi fluide et je pourrais probablement brancher deux ou trois écrans 4K sans problème. Je voulais essayer la 5K, mais cette définition n’intéresse plus vraiment qu’Apple et je n’ai pas trouvé de moniteur à tester.

Moniteur 32 pouces 4K branché au hackintosh.

Pour finir ce tour des objectifs, la connexion Ethernet Gigabit fournie par la carte-mère est aussi rapide que celle d’un Mac et fonctionne de manière aussi fiable. La carte AirPort Apple montée sur PCI que j’avais choisie s’est avérée une excellente idée. Le Wi-Fi a toujours fonctionné parfaitement, le Bluetooth a nécessité un petit peu plus de travail en amont pour identifier le port USB interne qui était utilisé (les détails dans l’article dédié).

Une fois ce travail préparatoire effectué, la connexion sans fil du hackintosh n’a jamais failli. Je n’utilise pas le Wi-Fi pour l’internet, mais pour les fonctions de Continuité comme AirDrop, Handoff ou encore le déverrouillage avec l’Apple Watch de macOS Sierra. Toutes ces fonctions sont bien au rendez-vous sans effort de ma part, de ce côté c’est un sans-faute.

Sur le papier, tous mes objectifs de départ ont bien été remplis. Il est grand temps de se pencher sur le bilan concret : à l’usage, que vaut un/ce hackintosh ?

Une utilisation quasiment transparente

À quoi ressemble l’utilisation d’un hackintosh au jour le jour ? C’était la plus grande inconnue pour moi et une inquiétude également : si je devais me « battre » régulièrement pour travailler, l’expérience poserait vite problème. Après quelques mois sans problème majeur, je peux le dire : ces craintes n’avaient pas lieu d’être.

À l’usage, mon utilisation est quasiment transparente. Ce que je veux dire, c’est que je ne me rends même pas compte que je n’utilise pas un Mac officiel vendu par Apple. Vous allez me dire que le gros boîtier noir n'a rien à voir esthétiquement avec un Mac, et vous avez parfaitement raison, mais je ne regarde pas mon ordinateur quand je l’utilise. Le boîtier est situé sous le bureau et je n’ai aucune interaction avec lui en temps normal. Le clavier et le trackpad sont toujours conçus par Apple, pas les deux écrans certes, mais ce serait tout à fait possible.

Par rapport à mon ancienne installation qui combinait MacBook Pro 15 pouces Retina et Cinema Display, j’ai ajouté une paire d’enceintes et il me manque une webcam. Je n’en ai jamais besoin et si c’était le cas, n’importe quel modèle USB compatible avec macOS ferait l’affaire. Si je l’avais voulu, j’aurais pu conserver un Cinema Display et j’aurais bénéficié de toutes ses fonctions, y compris ses enceintes et sa caméra, ainsi que le contrôle de la luminosité depuis macOS.

Garder son ordinateur au niveau du sol permet de dégager son bureau. En contrepartie, connecter ou déconnecter quelque chose est beaucoup plus pénible, il faut faire des acrobaties et souvent passer sous la table. Je donne peut-être l’impression d’avoir redécouvert l’eau chaude, mais c’est quelque chose que l’on oublie quand on a l’habitude des ordinateurs portables ou bien des ordinateurs de bureau d’Apple. Même le Mac Pro est pensé pour rester sur le bureau et il est vrai que cela a des avantages.

Cet inconvénient est vite relativisé à l’usage. Une fois les premières connexions effectuées, je n’ai pas besoin de connecter ou déconnecter quelque chose sans arrêt. Et si j’ai à brancher en quelque chose, c’est souvent en USB, auquel cas les trois ports en haut de la tour sont faciles d’accès.

Les interactions avec l’ordinateur lui-même sont limitées et les connecteurs en façade sont souvent suffisants. Cliquer pour agrandir

Par bien des aspects, mon confort a augmenté depuis le passage au hackintosh. En retirant l’ordinateur, j’ai gagné en place sur le bureau (les mauvaises langues diront que j’ai pu augmenter la place disponible pour mon bazar) et j’ai remplacé une installation avec deux écrans dont un 15 pouces par une installation avec deux écrans plus grands. Si je le voulais, je pourrais ajouter un troisième écran sans trop de difficulté, ce qui n’était pas possible avant.

J’ai aussi gagné sur le plan du silence. Mon MacBook Pro n’était pas bruyant, mais ses ventilateurs étaient parfaitement audibles lorsqu’il était activé au maximum de sa capacité. En comparaison, le silence du hackintosh est remarquable et presque troublant. Si j’avais choisi de n’utiliser aucun disque dur, je ne l’entendrais pour ainsi dire jamais, même en charge. En fait, en poussant le processeur et la carte graphique au maximum, on finit par distinguer un souffle plus marqué, mais il reste lointain et il suffit d’ouvrir la fenêtre pour couvrir ce bruit.

Ce n’est pas cet ordinateur en particulier qui fait des miracles, c’est un banal problème de physique. Un boîtier au format tour comme celui que j’ai choisi est équipé de larges ventilateurs qui brassent un gros volume d’air sans tourner trop rapidement. Ajoutez à cela un espace intérieur conséquent et vous obtenez un ordinateur qui ne surchauffe jamais et qui parvient à maintenir sa température intérieure, même quand le processeur et/ou la carte graphique fonctionnent à plein. Il faudra vérifier si c’est pareil au cœur de l’été, mais mon hackintosh a nettement moins chauffé au cours des derniers mois que mon MacBook Pro.

L’imposant ventirad chargé de refroidir le processeur. Il prend beaucoup de place, mais c’est pour une bonne cause : il fonctionne en silence. Cliquer pour agrandir

Un mot pour finir sur le matériel avec la consommation électrique du hackintosh. En usage courant (Safari, Mail, Tweeter et Reeder ouverts, iA Writer souvent en action, iTunes en tâche de fond), il tourne entre 45 et 50 W. Lors d’une tâche lourde, comme l’export d’une vidéo avec Final Cut Pro, c’est le double avec des pointes à 110 W. Pour avoir un rapport complet de la consommation, il faudrait comptabiliser les écrans associés, mais ce n’est plus du ressort de l’ordinateur.

À titre de comparaison, un Mac Pro de dernière génération consomme environ 40 W au minimum, c'est-à-dire sans aucune application ouverte. Disons que c’est à peu près équivalent à mon installation. Un Mac mini est largement en dessous de ces chiffres : autour de 15 à 20 W en usage modéré, entre 35 à 40 W au maximum pendant une tâche lourde. Ces deux machines ne sont pas des tours directement comparables au hackintosh toutefois.

Remontons un petit peu dans le temps : le Mac Pro de 2010, le dernier qui prenait la forme d’une tour en aluminium avant la grosse mise à jour de 2013, consommait au minimum quasiment 140 W. Là encore, on ne parle même pas d’une utilisation poussée, uniquement en allumant l’ordinateur et sans lancer d’application. Cela montre bien les progrès effectués en la matière ces dernières années et au passage, j’aurais pu choisir des composants encore moins énergivores si c’était un objectif plus important.

Consommation courante du hackintosh. Cliquer pour agrandir

L’essentiel de mon temps, je le passe à taper sur un clavier et à regarder mes écrans. Et là, je dois dire que je peux totalement oublier que macOS est installé sur un ordinateur monté par mes soins. Tous les logiciels nécessaires au bon fonctionnement du hackintosh sont invisibles sauf en cas de problèmes et j’ai un système aussi stable et complet que sur n’importe quel Mac.

« Sauf en cas de problèmes »… car oui, il y en a aussi…

Quelques défauts mineurs persistent

Venons-en aux défauts que j’ai relevés jusque-là. Certains pourraient sans doute être corrigés d’une manière ou d’une autre et peut-être que je trouverai une solution à l’avenir. Le cas échéant, je ne manquerai pas d’en faire part avec un nouvel article. Ces défauts sont toutefois suffisamment mineurs pour ne pas avoir envie de leur consacrer du temps.

Pour commencer, j’ai un bug pénible qui survient de temps en temps, sans que je sache trop pourquoi, qui fait que l’heure du hackintosh est déréglée quand je le sors de veille le matin, ou quand je l’allume en début de semaine. Quand cela arrive, macOS reste bloqué à une heure différente, en général quelques heures de moins que la vérité, comme s’il était resté bloqué dans la nuit.

Ce n’est pas systématique et le problème est assez facile à régler, même si c’est pénible : j’ouvre les Préférences Système, puis le panneau Date et heure et je déverrouille le panneau avec le cadenas en bas à gauche. Dès que j’ai saisi le mot de passe de ma session, l’heure se règle d’elle-même. J’ai essayé de changer le serveur utilisé pour le réglage automatique, sans effet. Et je n’ai, jusque-là, trouvé aucune explication logique qui me servirait de base pour corriger le problème (si quelqu’un a une idée, qu’il n’hésite pas !).

De temps en temps, le hackintosh n’est plus à la bonne heure. Un passage dans les Préférences Système suffit à corriger le problème quand il survient. Cliquer pour agrandir

Autre bug intermittent un petit peu pénible, mais pas au point de lui consacrer du temps : il m’arrive d’avoir des soucis en sortie de veille. C’est assez rare, mais l’ordinateur refuse parfois de sortir de veille et je dois alors forcer son redémarrage. Parfois aussi, le hackintosh se rallume tout seul pendant le week-end.

J’ai essayé de changer mes sauvegardes automatiques réalisées au départ tous les soirs à minuit. Je les effectue désormais à midi en semaine, mais ce n’était pas la source du problème, puisqu’il survient toujours. Le système étant très rapide à (re)démarrer, ce n’est pas un problème qui me gêne particulièrement et je sais qu’il y a des pistes à envisager pour le corriger, notamment dans la configuration de la carte-mère. Le sujet des forums que j’ai lancé au début de mon aventure contient de nombreuses idées à expérimenter dès que j’aurai le temps.

Un autre problème est plus gênant et n’a trouvé aucune solution pour le moment : les ports USB ne fournissent pas suffisamment d’énergie. Les Mac sont capables de recharger un iPad sans problème, mais pas le hackintosh qui se limite à une sortie standard en 5V. C’est suffisant pour un iPhone, mais pas pour une tablette qui indique alors « Aucune recharge en cours » et qui peut même se vider si on l’utilise. Dans un autre domaine, je ne peux pas utiliser les deux ports USB de mon clavier Apple filaire. macOS affiche un message d’erreur à ce sujet.

Les ports USB ne fournissent pas suffisamment d’énergie pour recharger un iPad, ou bien pour utiliser les deux ports USB présents sur mon clavier Apple filaire.

En attendant de trouver une meilleure solution, je me suis résigné à brancher un chargeur d’iPad au secteur et je l’utilise quand j’ai besoin de charger mes appareils. Il me faut un autre câble Lightning, cette fois relié à l’ordinateur, pour les données… c’est un petit peu pénible.

J’ai eu d’autres problèmes avec l’USB. Par exemple, le Snowball ICE de Blue Microphone n’a jamais fonctionné sur le hackintosh, sans que je sache pourquoi. Ce micro USB était bien alimenté par les ports USB, mais pas reconnu par macOS et je n’ai jamais réussi à trouver comment corriger ce problème.

Pour finir sur le chapitre de l’USB, ma carte-mère dispose d’un port USB-C au dos, mais la prise en charge de l’USB 3.1 pose encore problème. C’est pire pour le Thunderbolt 3, tout comme les normes précédentes d’ailleurs : même avec le bon matériel et la bonne configuration, il faut connecter les accessoires Thunderbolt avant de démarrer la machine. Je n’ai pas vraiment besoin de cette norme pour le moment, donc je n’ai même pas essayé de l’activer.

Ma carte-mère intègre un port USB-C (vers la gauche), mais par simplicité, je ne l’ai pas activé. Cliquer pour agrandir

Cette situation n’est guère pérenne toutefois. Apple l’a dit clairement, l'USB-C est le connecteur d’avenir pour les Mac et on peut facilement imaginer que l’entreprise ne sortira désormais que des modèles équipés de ce connecteur uniquement. Les accessoires vont aussi rapidement se généraliser et il va arriver un moment où j’aurai besoin de ce connecteur.

Au rayon des petits désagréments, je peux également signaler une séquence de démarrage qui ne ressemble pas vraiment à celle des Mac. Ce n’est vraiment pas gênant à l’usage, mais il est vrai que le démarrage commence uniquement sur un seul écran et avec une image pixelisée et déformée. Cela n’a aucune incidence à l’usage, mais ce n’est pas aussi élégant que sur un Mac et il n’y a pas vraiment de solution pour améliorer ce point.

La premières chose que vous verrez sur un hackintosh, ce n’est pas le logo d’Apple… Cliquer pour agrandir

Qu’est-ce que je changerais si je montais le hackintosh aujourd'hui ?

Avant de conclure ce premier bilan, qu’est-ce que je changerais si je devais monter un nouveau hackintosh ? Dans les grandes lignes, l’ordinateur que j’ai assemblé l’été dernier me convient très bien et je n’ai pas vraiment de regret. Le format est bon, j’ai tout le stockage que je voulais en interne, il est puissant et silencieux même en pleine charge… bref, je n’ai pas de véritable défaut à souligner.

Si je recommençais néanmoins, je privilégierais le processeur au détriment de la carte graphique. Pour rester dans le budget, j’ai choisi un Core i5 Skylake haut de gamme et une carte graphique GTX 960 également plutôt dans le haut de la gamme. À l’usage, je me suis aperçu que j'utilisais rarement la carte graphique. En bureautique, elle n’est pas exploitée du tout par macOS et c’est l’essentiel de mon activité.

Pendant le montage de l’ordinateur, installation en cours de la carte graphique. Cliquer pour agrandir

Le seul moment où j’ai besoin de puissance graphique, c’est quand je monte des vidéos avec Final Cut Pro. Mais là, ma carte graphique est sous-exploitée, parce que le logiciel d’Apple exploite OpenCL favorisé par AMD et non CUDA, une technologie concurrente portée par Nvidia. Et puisque je ne joue jamais, la carte reste silencieuse et inactive la majorité du temps, peut-être même en permanence.

C’est pourquoi je pense que je prendrais un modèle d’entrée de gamme si je choisissais les composants aujourd'hui. Sans doute un modèle de la gamme 950 qui coûte nettement moins cher. Et avec l’argent économisé, j’opterais pour un processeur plus puissant, probablement un Core i7 milieu de gamme. Je pense que je verrais un gain direct lors de l’export des vidéos avec Final Cut Pro, cette étape étant un petit peu lente sur ma machine.

Autres alternatives ?

Pourquoi rester sur une carte graphique Nvidia si elle est si peu exploitée ? Sur le papier, j’aurais en effet deux autres alternatives :

  • installer une carte graphique AMD ;
  • ne pas installer de carte graphique supplémentaire et me contenter de la puce Intel associée au processeur.

Dans la pratique, ces deux options sont compliquées par leur prise en charge dans macOS. Même si la situation s’est améliorée dernièrement, les pilotes de la carte graphique Intel posent problème, notamment pour la veille. C’est pareil du côté d’AMD : le constructeur ne fournit pas des pilotes à jour comme le fait Nvidia, si bien que c’est plus compliqué de configurer un hackintosh avec ses produits.

Le plus simple est donc d’utiliser une carte Nvidia prise en charge officiellement sur Mac. Ce qui exclut pour le moment la dernière génération, malheureusement.

Les autres composants choisis correspondent bien à mes besoins et restent pertinents avec le recul. Je pense que j’aurais pu économiser sur le boîtier, l’alimentation ou encore le ventilateur du processeur : j’ai choisi des composants haut de gamme pour assurer une installation silencieuse et ce n’était sans doute pas toujours utile. Je pense que des éléments moins chers auraient été tout autant silencieux, surtout pour mon usage.

Pour conclure : une bonne idée, mais a-t-elle un avenir ?

Installé sous El Capitan, passé sous Sierra avec un petit peu de retard, mais sans difficulté majeure, ce hackintosh a rempli son objectif principal. Ce Mac monté par mes soins m’a permis de travailler régulièrement sans me poser de problème. Au pire, il ne m’a jamais bloqué plus de quelques dizaines de minutes et toujours par ma faute, en général parce que je n’avais pas suffisamment attendu pour le mettre à jour.

Cliquer pour agrandir

Entre deux mises à jour du système néanmoins, ce hackintosh se comporte presque comme un vrai Mac. Presque, car il reste quelques petits défauts que j'ai évoqué plus haut, mais encore une fois, ils ne sont pas gênants au point de me faire regretter l’expérience. Le plus difficile à été la première installation et configuration, la suite a été beaucoup plus agréable à l’usage.

Je ne recommanderais pas à n’importe qui de créer un hackintosh. Néanmoins, si vous n’avez pas peur de mettre les mains dans le cambouis, autant pour le montage que pour la première installation, et si vous avez besoin d’un équivalent des anciens Mac Pro, vous devriez considérer sérieusement cette option. Peut-être qu’Apple sortira un nouvel ordinateur de bureau cette année, mais même alors, le prix reste un argument de poids.

Un hackintosh reste un investissement et pour l’amortir, il faut l’assurance que l’ordinateur a un avenir. C’est sans doute le point qui pose le plus de problèmes. Sans même parler d’un passage complet à ARM pour la plateforme — ce qui, si cela arrivait, reviendrait probablement à bloquer tous les hackintosh —, il y a de nombreuses raisons de douter.

Pour prendre un exemple qui pose déjà problème, Nvidia n’a toujours pas sorti de pilotes Mac pour ses cartes graphiques de dernière génération. Ce qui est logique après tout, Apple n’utilisant plus que des produits AMD dans ses Mac et le marché du hackintosh n’est pas viable seul. Est-ce que cela veut dire que l’on sera bloqué avec les cartes actuelles ? Ce serait un problème, car elles sont déjà plus difficiles à trouver.

Ma carte-mère est équipée d’un port USB-C 3.1, mais pas de Thunderbolt 3. En théorie, je pourrais en ajouter un et il existe des cartes d’extension, mais rien ne dit que macOS les prendra en charge. De manière plus générale, faire évoluer mon hackintosh sera sans doute plus difficile que je ne le pensais. Il ne sera pas possible de changer le processeur sans changer aussi de carte-mère et probablement de RAM. C’est quasiment un tout nouvel ordinateur que je devrais monter, si je décide un jour de le mettre à jour.

ASUS propose une carte d’expansion qui ajoute du Thunderbolt 3, mais uniquement sur ses propres carte-mères. Il existe aussi une solution similaire pour ma carte-mère. Cliquer pour agrandir

Malgré ces réserves, ce hackintosh correspond en tout point à mes besoins et j’en suis ravi. Si vous avez des questions sur mon expérience ou si vous voulez apporter votre propre témoignage, n’hésitez pas à participer à la discussion consacrée dans nos forums !


avatar mac_adam | 

Et avec l'arrivée de TouchID c'est définitivement mort pour moi : si je devais compter le temps passé à taper ces p... de mots de passe depuis des années !

avatar toketapouet | 

@Macadam

?‍? Mais financièrement, entre le temps à se renseigner avant de monter son hack, celui consacré pour le tenir à jour...

? Et surtout la perte sèche à la revente (si il parvient à le revendre), qu'on peut déduire directement de l'économie initiale ?

avatar mac_adam | 

@dis"camion" :
Si l'on a l'habitude de revendre régulièrement son matériel, j'imagine aisément que ce critère rend le hack encore moins intéressant financièrement.
On peut même penser, en lisant fte ci-dessous, que le hack peut facilement devenir une passion qui finit par coûter cher.

avatar McDO | 

@toketapouet

Y a pas de revente. Le boitier, l'alim, la RAM, le DD, le SSD, tu gardes ça plusieurs années. Tu changes le composant qui fait défaut, point. Si le proco n'est plus assez puissant par exemple, tu changes pour un autre plus puissant avec le même socket ou alors tu changes de générations, mais là faut changer de carte mère aussi, mais le reste des compo fonctionnera toujours.

On est plus dans cet état d'esprit consumériste à la con d'Apple qui faut tout "jeter" pour se prendre autre chose. La grande force d'un hack c'est son évolutivité et sa modularité, aucun intérêt de revendre tout le bazars.

avatar toketapouet | 

@Macdo

?‍? "Y a pas de revente. Le boitier, l'alim, la RAM, le DD, le SSD, tu gardes ça plusieurs années. Tu changes le composant qui fait défaut, point. Si le proco n'est plus assez puissant par exemple, tu changes pour un autre plus puissant avec le même socket ou alors tu changes de générations, mais là faut changer de carte mère aussi, mais le reste des compo fonctionnera toujours."

? Ok, ça se plaide totalement. Mais je ne suis pas convaincu d'un réel avantage, d'un point de vue financier et surtout efficience, avec le modèle que j'utilise, qui consiste à revendre tous les 2-3 ans?

J'investis plus à l'achat, on est d'accord. Mais j'ai une machine immédiatement fonctionnelle, sans bugs, garantie. Ensuite je rallonge de 500 ou 1000€ tous les 2-3 ans pour avoir une machine à jour, ce qui fait 250/350€ par an disons, et je bénéficie d'une machine immédiatement fonctionnelle, performante, à jour et garantie, sans avoir à m'enquiquiner à étudier la question, chercher les pièces compatibles, éplucher les forums, dealer avec d'éventuels bugs, monter ma machine, et stresser à chaque mise à jour d'OS.

Dans le modèle du hackintosh, tu upgrades toi-même mais ce n'est pas gratuit non plus. Certes, c'est sans doute un peu moins que ces 300€ par an, mais ta machine n'est pas garantie (il faut intégrer dans le prix l'éventuelle perte sèche d'un composant cher qui va griller hors garantie) et cela demande du temps et un minimum de connaissances. Je trouve que cela se vaut, l'un dans l'autre. Ce qui fait pencher la balance, c'est si tu aimes bidouiller, si tu détestes être contraint, si tu ne peux te permettre l'investissement initial, ou si tu es joueur ou non (ou une combinaison des quatre) ? Je ne suis pas joueur du tout ?

Exemple : l'écran de mon macbook pro est mort, je l'ai fait remplacer 6 jours avant la fin de la garantie. A une semaine près, c'était 1000€ qui s'ajoutaient à mon budget. C'est je pense un facteur à intégrer à la budgetisation d'un hackintosh ;)

?‍? "On est plus dans cet état d'esprit consumériste à la con d'Apple qui faut tout "jeter" pour se prendre autre chose."

? 1. Pourquoi "d'Apple"? Apple est la seule marque d'informatique à aller dans le sens du tout soudé? Tu en es certain?

2. Qui jette quoi? Je revends à quelqu'un qui va se servir de l'ordi encore plusieurs années, rien n'est jeté ?

avatar Bigdidou | 

@toketapouet

Oui, tout pareil.
Je t'ai lu après avoir réagi aussi.

avatar McDO | 

"Ensuite je rallonge de 500 ou 1000€ tous les 2-3 ans pour avoir une machine à jour, ce qui fait 250/350€"

Tu ne dépenses jamais 250/300€ par an dans un PC ni même 1000€ tout les 2-3 ans.
A la limite tu peux investir 800€ tout les 3 ans pour le dernier GPU haut de gamme pour profiter des derniers jeux du moment en ULTRA 4K 60FPS, mais c'est plus un caprice qu'une obligation.
C'est fini l'époque où il fallait "tout racheter" tout les 2-3 ans hein. On est en 2017 plus en 2003.

"mais ta machine n'est pas garantie"

Tout les composants sont garantie 2 ans voir plus. La RAM est garantie à vie chez Crucial par exemple, et les alim ainsi que les ventirad sont souvent garantie 3 à 5 ans voir plus.
Les lois européennes s'appliquent pour tous.

"il faut intégrer dans le prix l'éventuelle perte sèche d'un composant cher qui va griller hors garantie"

Ce qui est bien avec un PC monté c'est que la grande majorité des composants coûtent moins de 100€. C'est pas trop grave si y en a un qui lâche quoi.
Le compostant le plus cher et qui est le plus susceptible de lâcher est la carte graphique. Mais là tu auras le choix de prendre une nouvelle à 100€ (peu puissante) ou une à 800€ (très puissante). Dans tout les cas ça fera beaucoup moins mal qu'un Mac qui lâche. Mention spécial à Apple qui a voulu me facturer 400€ un vieux GPU de 2009 qui avait grillé. Aujourd'hui pour 400€ je me prend une GTX 1070 de 2016.

avatar toketapouet | 

@McDo

?‍? "Tu ne dépenses jamais 250/300€ par an dans un PC ni même 1000€ tout les 2-3 ans."

? Je n'ai pas monté de tour depuis 15 ans donc je ne saurais dire. Mais mon dernier portable PC m'a coûté 1600€, et j'ai dû le changer au bout de 2 ans comme chaque fois parce qu'il devenait inutilisable au quotidien (plantage/rame sous photoshop et lightroom). Je l'ai revendu avec grandes difficultés 400€ au bout de 2 ans.

?‍? "out les composants sont garantie 2 ans voir plus. Les lois européennes s'appliquent pour tous."

? C'est une garantie revendeur et non constructeur, et elle ne porte que sur les vices cachés, rien d'autre. Si un truc grille, il faut démontrer que ce n'est pas dû à l'utilisation, mais à un vice présent au moment de l'achat. Tu y as déjà fait appel? Tu verras, c'est fun.

?‍? "Dans tout les cas ça fera beaucoup moins mal qu'un Mac qui lâche."

? Non, puisqu'avec mon système, si mon Mac lâche, il est sous garantie, ça me coûte 0€. Je dépense potentiellement plus de sous que toi, si rien ne lâche chez toi, on est d'accord. Mais si un truc lâche, ça te coûte du fric, et pas à moi.

Ce sont deux modèles différents, l'un plus cher mais sans risque, l'autre moins cher mais imprévisible. C'est vraiment une affaire de goûts, de moyens et de caractère : je n'aime pas le risque ?

avatar en ballade | 

@toketapouet

"Mais mon dernier portable PC"

On te croit...???

avatar mac_adam | 

Pipeau : son dernier portable PC, il ne l'a évidemment pas vendu, il l'a donné.

avatar toketapouet | 

@MacAdam

?‍? "Pipeau : son dernier portable PC, il ne l'a évidemment pas vendu, il l'a donné."

? Non, vendu avec grandes difficultés à 400€ en 2008 ? (25% du prix, 2 ans après l'achat, youhouuuu)

avatar toketapouet | 

@ En ballade

?‍? ""Mais mon dernier portable PC" On te croit...???"

? Ça tombe bien, c'est le but quand je parle à quelqu'un. De même, je crois ce que tu me dis aussi, même quand je ne partage pas ton avis.

avatar McDO | 

"? C'est une garantie revendeur et non constructeur, et elle ne porte que sur les vices cachés, rien d'autre. "

Le moindre problème technique sous 2 ans, tu te le fais réparer, remplacer ou rembourser, comme chez Apple. C'est la garantie légale de 2 ans applicable dans toute l'Europe.

Si ma carte graphique grille ou est défectueuse endéans les deux ans, je peux soit appelé le constructeur soit Amazon pour l'a faire réparer pour la modique somme de 0€.
Passé les deux ans, je peux me la faire réparer pour 0€ également mais c'est très compliqué et pour des cas très spécifique comme des vises cachés (défaut de série, etc...). Mais endéans les 2 ans j'ai l'esprit tranquil. Bienvenue en Europe.

C'est comme ça avec tout les produits quel que soit le type.
Tu habites à l'étranger pour ne pas savoir ça ou quoi ?

avatar toketapouet | 

@Macdo

?‍? "Le moindre problème technique sous 2 ans, tu te le fais réparer, remplacer ou rembourser, comme chez Apple. C'est la garantie légale de 2 ans applicable dans toute l'Europe."

? Ce n'est pas si simple.

"La garantie légale de conformité est une garantie contre tous les défauts de conformité existant déjà à la date de livraison du produit."

Voilà la loi.

Par ailleurs, si tu as acheté ton produit avant mars 2016 et qu'il grille plus de 6 mois après l'achat (ce qui va concerner des gens pour encore un peu plus d'un an, donc...), c'est à toi de faire faire une expertise à tes frais qui te sera remboursée uniquement si elle conclue à l'existence du défaut à l'achat. Tu en as donc pour quelques centaines d'euros et quelques semaines ou mois de procédure, et le résultat n'est pas garanti.

Si tu l'as acheté après mars 2016, ce n'est plus le cas. Mais le vendeur a toujours l'option de faire pratiquer l'expertise lui-même (ce qui est facile et peu coûteux pour une grande chaine par exemple) et de t'envoyer proprement promener si le résultat démontre que c'est dû à ton utilisation (par exemple, overclock, tabac, produit manipulé ou modifié, etc...).

?‍? "Bienvenue en Europe. C'est comme ça avec tout les produits quel que soit le type. Tu habites à l'étranger pour ne pas savoir ça ou quoi?"

? Nous avons démontré plus haut que tu ne connais toi-même pas la loi que tu me reproches de ne pas connaître. Pourtant tu te permets de me parler comme à un enfant, ou à un benêt.

Parler ainsi à ses interlocuteurs ne fait en général que révéler au choix une personnalité peu engageante, un discret problème d'estime de soi, ou un savant mélange des deux.

C'est accessoirement prendre le risque de passer soi-même pour un crétin, en plus d'un malotru. Car nous ne savons pas à qui nous nous adressons : peut-être notre interlocuteur est-il nettement plus malin/cultivé que nous, qui sait?

J'accepte les excuses que tu ne me présenteras pas ?

avatar thierry37 | 

@McDO

"
"mais ta machine n'est pas garantie"

Tout les composants sont garantie 2 ans voir plus. La RAM est garantie à vie chez Crucial par exemple, et les alim ainsi que les ventirad sont souvent garantie 3 à 5 ans voir plus."

Pareil pour les ssd de grandes marques. Garantis 3-5 ans.

Sur un Mac tout soudé, il faudra changer toute la carte mère avec le processeur, la ram, etc.

avatar en ballade | 

@toketapouet

"il faut intégrer dans le prix l'éventuelle perte sèche d'un composant cher qui va griller hors garantie"

La tu confonds avec les composants Appl€. En montant ton pic, tu as la garantie des composants les meilleurs et de marque.

avatar toketapouet | 

@En Ballade

?‍? "La tu confonds avec les composants Appl€. En montant ton pic, tu as la garantie des composants les meilleurs et de marque."

? Pendant les années de la garantie. Ensuite, c'est fini. Et pour la garantie européenne, elle est loin d'être aussi simple à mettre en oeuvre que la garantie constructeur.

C'est une question de choix, pourquoi ne pouvez-vous pas le concevoir? Certains préfèrent potentiellement payer plus cher pour n'avoir aucun risque, c'est mon cas. D'autres préfèrent potentiellement payer moins cher, mais risquer la casse hors garantie, les bugs, les imprévus etc...

Parfois la chance ou la malchance donnera raison à l'un ou l'autre, personne ne peut le prédire. Aucune des deux options n'est stupide ou critiquable, elles découlent de la personnalité, des compétences, du temps que chacun veut y consacrer, des sous que chacun peut ou veut y consacrer.

C'est un CHOIX. Nous faisons des choix différents. Tous ceux qui ne font pas les mêmes choix que vous ne sont pas des noobs consuméristes pour autant. Je déteste mettre les mains dans le cambouis ou me faire chier avec ma machine, j'ai déjà donné quand j'étais étudiant.

Si j'étais millionnaire, je me prendrais deux macs full option pour en avoir un de rechange au cas où, et je changerais à chaque modèle, parce que je n'aime pas le bricolage, je n'aime pas le bidouillage, j'ai autre chose à faire de mon temps (je préfère la lecture, la photo, le surf et le basket, voilà), j'aurais ainsi un ordi performant sous garanti en permanence, et l'argent ne serait alors pas un facteur limitant.

avatar Bigdidou | 

@McDO
"On est plus dans cet état d'esprit consumériste à la con d'Apple qui faut tout "jeter" pour se prendre autre chose. La grande force d'un hack c'est son évolutivité et sa modularité, aucun intérêt de revendre tout le bazars."

J'opposerais pas aussi brutalement les deux, mais on connait ta finesse.
Revendre un produit en bloc, ça lui fait une seconde vie.
Je vois tous les jours sur les forums des gens parfaitement ravis et à l'aise avec du "très vieux" matériel, Apple ou "PC", peu importe. Quant à ceux qui tourne dans mon milieu professionnel, n'en parlons même pas...
Quand on fait évoluer son ordinateur par petits bout, on garde toujours le top, mais on fait quoi des bouts ? On revend facilement une carte mère et un processeur isolé vieux de 2, 3 ou même 4 ans ? Quid d'un SSD ? De barrettes de RAM ?
Le bilan comparatif des deux attitudes ne me parait pas aussi simple, et je lirais volontiers des avis experts à ce propos (sans te froisser, hein, j'ai un peu de mal à propos de ton expertise).
Après, la modularité, la réparabilité, par exemple en cas de panne de ssd, y a pas photo, c'est sûr.
Je me tâte, j'ai déjà fait une config sur Amazon. De toute façon, si le projet hackintosh foire parce que j'en suis pas capable, ça fera toujours un bon pc pour la maison, qu'on me réclame à corps et à cris.
J'aurais juste acheté un ssd et une carte wifi/bt en trop, ça va.

avatar McDO | 

@Bigdidou

"on fait quoi des bouts ?"

On le met dans un autre PC, on le vend sur Leboncoin, on le donne à un proche ou si c'est une antiquité on le met dans un endroit spécialisé dans le recyclage de produits électroniques.

Un PC monté est indéniablement moins cher qu'un Mac sur le long terme aujourd'hui.
L'informatique est arrivée à maturité, les évolutions des composants sont minimes et ne justifient plus de repasser à la caisse tout les 2 ans comme dans les années 2000.

La DDR4 n'apporte pas grand chose, les nouveaux CPU après 2014 non plus, les DD stagnent, le SSD SATA3 satisfait 99% des usages pro et non pro, etc..

Le seul composant qui évolue très vite et devient plus rapidement obsolète que le reste est la carte graphique. Mais ce point concerne uniquement ceux qui ont besoins d'une grosse puissante GPU comme les gamers par exemple.

avatar en ballade | 

@McDO

"On est plus dans cet état d'esprit consumériste à la con d'Apple qui faut tout "jeter" pour se prendre autre chose. La grande force d'un hack c'est son évolutivité et sa modularité, aucun intérêt de revendre tout le bazars."

Je n aurai pas mieux dit.

avatar fte | 

@mac_adam

Pour certains, c'est un hobby et un amusement.

Les processeur Ryzen qu'AMD va bientôt livrer attirent la convoitise des bidouilleurs. AMD positionne semble-t-il ses processeurs à des tarifs très raisonnables et met en avant l'overclockabilité. De quoi ramener un peu de fun et de chance dans les builds, avec des procs qui peuvent monter haut ou peut-être pas.

Il n'y a que très peu de variabilité chez Intel. On sait que le 7700K monte à 5 GHz bien refroidi. Le mien n'échappe pas à cette constance. Il monte à 5 GHz. 5.2 sur un seul cœur. Bon modèle ? Nope. Pareil que les autres. Fun ? Non. C'est de la configuration, rien de plus. Je l'ai même redescendu à 4.6 pour l'utilisation normale.

J'ai plusieurs copains qui trépignent de jouer à la loterie de l'overclock et qui prévoient déjà d'acheter plusieurs processeurs et de revendre les moins performants. :)

avatar mac_adam | 

@fte :
Tu es l'illustration de ce que j'entendais par le temps passé à se renseigner pour tenir sa machine à jour : je pensais non seulement à l'aspect incontournable de la maintenance de l'OS, mais aussi à l'aspect inévitable du geek que l'on devient encore plus, parce qu'une fois que l'on a mis un pied dans cet univers on devient aisément un bricoleur technophile (moi je n'y couperais pas). :-)

avatar toketapouet | 

@GoldenPomme

?‍? A moins d'une révolution de fou ou un coup de p*te d'apple sur les prochaines version d'osx, dans 5-10ans il aura tjrs le même matos.

? Ou d'un passage à l'ARM... Ou d'un MacOs qui ne supporte plus son matos... Ou d'une implémentation de TouchID ou de la Touchbar ubiquitaire sur la gamme fixe comme portable, et donc indispensable dans MacOs... Il peut s'en passer des choses en 10 ans!

?‍? Alors la décote, tu t'en fouts un peu beaucoup au bout de 10 ans.

? Euh oui, si tu pars du principe qu'il compte le garder comme machine unique et principale pendant 10 ans, ce qui est tout de même vachement rare, pour ne pas dire exceptionnel... Surtout pour faire du vrai boulot intensif.

?‍? A moins d'être un mec qui compte le moindre centime comme s'il valait des millions

? N'oublions pas que la principale (unique?) raison pour laquelle les gens montent des hackintosh, c'est le prix élevé des Macs...

Donc si tu économises 1500 balles initialement, en montant une machine à 1300€ au lieu de 2800€, c'est bien.

Mais 1500 balles, c'est le prix que tu aurais revendu la première au bout de 3 ans. Je prends 3 ans, parce que cela me semble un turnover honnête pour une machine principale. Combien revendra-t-il cette machine dans 3 ans? Si il parvient à la revendre, surtout?

avatar GoldenPomme | 

@toketapouet

"Euh oui, si tu pars du principe qu'il compte le garder comme machine unique et principale pendant 10 ans, ce qui est tout de même vachement rare, pour ne pas dire exceptionnel... Surtout pour faire du vrai boulot intensif"

Tu me rappels en quelle année on est ? C'est fini l'époque du cpu qui est hors course au bout de 2ans... c'tait ya 20ans ça.

Et comme dit ailleurs dans le sujet, ya le marché de l'occaz. Plutôt que payer plein pot, tu parts sur 1 génération ou 2 en arrière et pour moins cher que le prix du cpu récent de ton choix t'as au moins cpu (avec des perf ~identique vu que ça évolu très peu depuis trop longtemps) + cm.

Et encore ça c'est à cause d'Intel et de ses sockets qui changent volontairement chaques années pour faire un max de pognon sur le dos des pigeons.

Yaurait du amd, bah pas forcément besoin de changer la carte mère juste parce que tu changes de cpu...
Peu yavoir quelques limitations, ce qui est normal, sur le nouveau cpu du à une ancienne CM qui n'est pas faite pour à la base mais compatible quand même plutôt qu'1 année = 1 nouveau socket (2 si on compte le monde des serveurs) à la intel...

La chez amd va en yavoir un nouveau pour 2017, le précédent date de 2011.

Et oui dans un ordi on peut changer les trucs comme ça en quelques minutes, c'est fou nan ? T'as même pas le temps de prendre un café, c'est dire. C'est plus comme dans les années 70 malheureusement :(

avatar debione | 

@tocketapouet:

La valeur va descendre bien plus vite c'est une évidence... Mais la différence est je pense de pouvoir justement upgrader la machine sans devoir tout vendre... De fait elle reste bien plus longtemps sur le marché, ne sera pas limité par une capacité de DD ou RAM...

Ensuite il y a eu cette fameuse manie consumériste qui consistait à acheter le dernier cri et revendre l'avant dernier, maintenant que les évolutions sont super limitées, il y a nettement moins de raison de ne pas utiliser son matos jusqu'a la corde avant d'en changer...

avatar toketapouet | 

@Debione

?‍? La valeur va descendre bien plus vite c'est une évidence... Mais la différence est je pense de pouvoir justement upgrader la machine sans devoir tout vendre... De fait elle reste bien plus longtemps sur le marché, ne sera pas limité par une capacité de DD ou RAM...

? C'est vrai, tu as raison je n'avais pas réfléchi à ça : la durée de vie va être boostée, surtout vu les progrès plus que limités niveau CPU... Mais après 4 ou 5 ans, quasiment aucune chance de revendre pour le coup, donc c'est du tout ou rien à ce stade ?

?‍? Ensuite il y a eu cette fameuse manie consumériste qui consistait à acheter le dernier cri et revendre l'avant dernier, maintenant que les évolutions sont super limitées, il y a nettement moins de raison de ne pas utiliser son matos jusqu'a la corde avant d'en changer...

? La raison est que vu les sommes en jeu (chez Apple), la culbute est plus intéressante en revendant à 2-4 ans pour avoir toujours un ordi récent - et sous garantie - avec des innovations intéressantes (SSD rapide, nouveaux ports, touchbar, touch ID, nouvelles enceintes etc...), qu'en pariant sur le fait qu'il durera plus longtemps qu'un PC deux fois moins cher, ce qui est souvent vrai mais pas toujours (les accidents et le pas de bol ça existe) ?

avatar Pierre H | 

Et comme c'est dit dans l'article. Au bout d'un moment, tu changes le processeur ou la carte graphique et ton ordinateur fait un bon de puissance pour un ré-investissement plutôt faible.

avatar toketapouet | 

@Pierre H

Je ne suis pas expert, loin de là, et je n'aime pas bricoler ? mais tu peux changer le CPU ou le GPU comme ça? De mon temps quand on montait un PC, changer le CPU n'était déjà pas de tout repos... Mais ici en plus il faut que MacOs le supporte, tout comme le nouveau GPU, non?

Ca ne limite pas lourdement les choix?

avatar en ballade | 

@toketapouet

"De mon temps quand on montait un PC, changer le CPU n'était déjà pas de tout repos"

Tu parles de quelle époque?

avatar toketapouet | 

Il y a 20 ans, quand je montais mes tours, je faisais coller mon CPU à Montgallet, je ne voulais pas prendre le risque de me louper avec la pâte thermique.

Et j'avais la notion que c'était un peu risqué de le décoller, mais je me trompe sans doute, je ne suis pas vraiment manuel ?

avatar Pierre H | 

Non c'est assez simple à changer. Changer le GPU c'est 2 minutes, surtout si tu as fait un Hack avec une alimentation sérieuse. Le CPU c'est pas non plus très compliqué, je l'ai même fait sur mon Mac Pro de 2009 qui tourne avec une paire de processeurs bien plus rapides.

avatar debione | 

Je confirme, je ne suis pas du tout bidouilleur mais changer un Gpu c'est du Lego, changer le CPU c'est la même en plus petit et avec de la pâte thermique (je l'ai fait sur mon mbp 2006 très facilement...)

Je dirais que le pire truc que j'ai du changer cela a été le DD de mon iBook 466 Se, ou il fallait carrément démonter les charnières de l'écran et démonter les 3/4 des composants pour y arriver... Dans une tour, même mini, c'est justement fait pour être changé très facilement, et cela a toujours été le cas il me semble.

avatar McDO | 

"qu'en pariant sur le fait qu'il durera plus longtemps qu'un PC deux fois moins cher"

En quoi un Mac tiendra 2X plus longtemps qu'un PC monté ? C'est plutôt le contraire. Après avoir démonter un iMac 27" 2009 de fond en comble et avoir monté mon PC pièce par pièce, je peux affirmer qu'un PC monté soigneusement avec un choix rigoureux de composants de qualités, ce dernier est bien plus fiable.
C'est simple, tu prends les meilleures composants du marché, tu les rassemble tous dans une boite, et ça te fais un PC qui écrase tout.

Dans un iMac c'est que du noname, du plastique et de la chinoiserie. Dans un PC les matériaux sont robustes et les composants soigneusement étudié par les ingénieurs de la marque du compostant en question.
Un bête exemple:

ventilo imac: https://ae01.alicdn.com/kf/HTB109q3KVXXXXaHaXXXq6xXFXXXY/laptop-cooling-font-b-fan-b-font-for-Apple-Internal-font-b-iMac-b-font-A1418.jpg

ventilo PC: http://www.materiel.net/live/206016.jpg

avatar toketapouet | 

@McDo

?‍? "En quoi un Mac tiendra 2X plus longtemps qu'un PC monté ? C'est plutôt le contraire. Après avoir démonter un iMac 27" 2009 de fond en comble et avoir monté mon PC pièce par pièce, je peux affirmer qu'un PC monté soigneusement avec un choix rigoureux de composants de qualités, ce dernier est bien plus fiable."

? Preuve anecdotique + spéculation + généralisation = "affirmation" un poil WTF désolé...

Ensuite tu m'as mal lu je pense, puisque je parlais de "parier" qu'un mac tiendra 2 fois plus longtemps, et je précisais même en dessous que c'était souvent le cas mais pas toujours...

?‍? "C'est simple, tu prends les meilleures composants du marché, tu les rassemble tous dans une boite, et ça te fais un PC qui écrase tout."

? Tu parles de quoi, de perfs ou de fiabilité?

?‍? "Dans un iMac c'est que du noname, du plastique et de la chinoiserie. Dans un PC les matériaux sont robustes et les composants soigneusement étudié par les ingénieurs de la marque du compostant en question."

? Euh... Paie tes généralités quand même ? Sans compter que c'est généralement complètement faux : d'une part la plupart des composants susceptibles de lâcher et/ou coûteux (SSD, RAM, CPU etc...) viennent grosso merdo des mêmes marques, dans un Mac ou dans un PC.

Ensuite, tu parles de quoi, de la robustesse des vis? Des câbles? Tu as déjà entendu parler de défaillances généralisées de ce type de pièces dans des macs? Ca me fait penser aux gens qui se touchaient la nouille sur la construction en alliage de magnésium des boitiers Nikon, Vs polycarbonate pour Canon. Sauf qu'en consultant les SAV, on n'avait aucune différence de solidité dans les faits... Ce ne sont pas des points de faiblesse. Dans un ordi, ce qui lâche, c'est la carte mère, le GPU, le SSD... Et tout ça, ce sont les mêmes pièces, Mac ou PC ?

?‍? "Un bête exemple: ventilo imac: https://ae01.alicdn.com/kf/HTB109q3KVXXXXaHaXXXq6xXFXXXY/laptop-cooling-...
ventilo PC: http://www.materiel.net/live/206016.jpg "

? Désolé, mais c'est en effet un bête exemple, et doublement. D'abord tu compares un ventilo de portable (les iMacs sont conçus sur une bas de portable) à un ventilo de tour, ce qui n'a aucun sens.

Ensuite si une bonne ventilation se résumait à un bon choix de ventilo, ça se saurait... C'est toute l'architecture interne qui compte, l'évacuation de l'air, la température du CPU, du GPU, du dur etc... La marque du ventilo, comment dire... Ça n'a d'importance que quand tu parles de ventilos dans une tour, où le seul curseur que tu changes, c'est la marque du ventilo.

Là tu compares le ventilo d'un tout en 1 conçu sur une base de portable, sans un pet de vide à l'intérieur, au ventilo d'une tour ?

C'est un peu comme si je te disais que ma Kia est bien plus fiable qu'une Subaru, et que pour le démontrer je te montrais que le pot d'échappement est plus joli...

Bref, je ne doute pas qu'un hackintosh bien monté avec de bonnes pièces par quelqu'un qui s'y connait puisse être une excellente machine, durable et fiable. Mais tu n'as pas besoin d'utiliser des arguments aussi douteux que dogmatiques pour tenter de le démontrer (ce qui est impossible) ?

avatar McDO | 

"? Preuve anecdotique + spéculation + généralisation = "affirmation" un poil WTF désolé..."

Exact. C'est exactement comme si j'affirmais qu'une Mercedes AMG est plus fiable qu'une Renault Twingo.
Maintenant libre à toi de croire à cette affirmation... ou pas ;)

"? Tu parles de quoi, de perfs ou de fiabilité?"

Les deux.

"? Euh... Paie tes généralités quand même ? Sans compter que c'est généralement complètement faux"

Vrai, sauf pour les ventilo, l'alim, la carte mère, etc... Du full noname.

"Ensuite, tu parles de quoi, de la robustesse des vis? Des câbles?"

Qualité des matériaux et de constructions générales. De plus, chaque composant a bénéficié d'un travail minutieux des ingénieurs de la marque, tandis que ceux d'Apple sont des composants noname génériques sans plus value et sans avoir bénéficié d'attention particulière.

"Tu as déjà entendu parler de défaillances généralisées de ce type de pièces dans des macs?"

Moi j'ai eu avec mon iMac 27:

- Alim qui grésille
- Ecran taché de gris/jaune
- Ventilo bruyant (le Noctua que je t'ai montré est une référence en terme de silence)
- Carte graphique grillé (alors que je ne jouais jamais)
- Air flow merdique as fuck (je pense que c'est pour ça que la CG a grillé)

Mac Pro 2013:

- Google est ton amis. Mais je peux te dire déjà qu'un PC du Carrefour est plus fiable que cette poubelle d'après de très nombreux retour :)

"? Désolé, mais c'est en effet un bête exemple, et doublement. D'abord tu compares un ventilo de portable "

Faux. Je compare les ventilo de deux ordinateurs de bureau.

juste pour le plaisir:

- ventirad iMac: https://ae01.alicdn.com/kf/HTB1Se.LJXXXXXafXXXXq6xXFXXXN/922-9151-922-9499-610-0064-font-b-Fan-b-font-For-font-b-iMac-b.jpg

- ventirad PC: https://www.topachat.com/boutique/img/in/in1008/in10086692/in1008669202@2x.jpg (c'est celui que j'ai :)

- Alim iMac: https://ae01.alicdn.com/kf/HTB15aduIXXXXXchXVXXq6xXFXXXN/Brand-NEW-font-b-Power-b-font-font-b-Supply-b-font-310W-For-font-b.jpg

- Alim PC: http://www.magicpc.fr/44806-thickbox_default/alimentation-be-quiet-pure-power-l8-630w.jpg (et j'ai cette alim aussi, ultra silencieuse qui ne grésille PAS)

"Ensuite si une bonne ventilation se résumait à un bon choix de ventilo, ça se saurait..."

Eh bien figure toi que ça se sait. Il existe des tests de ventilo/ventirad pour PC au même titre que des tests d'iPhone.
Une comparaison en terme d'efficacité, nuisance sonore, volume d'air/heure, etc... entre les différents models. Tu risquerais d'être surpris par la différence de performance qu'il peut y avoir avec un objet à priori aussi "simple". Un ventilo à 5€ n'est pas le même que celui à 20€. Et c'est pareil pour l'alimentation, le radiateur, le boitier, la RAM, la carte mère, etc...
T'as appris un truc aujourd'hui.

avatar toketapouet | 

@Macdo

Tu n'as fait que reprendre les mêmes arguments fallacieux, exemples anecdotiques et démonstration hors-sujet que dans ton post originel.

L'argumentaire est faible, je sors du boulot à 20h30, je ne vais pas me répéter.

Tu ne m'as pas convaincu, je ne t'ai pas convaincu, mettons-nous d'accord sur le fait que nous ne sommes pas d'accord ?

avatar thierry37 | 

@toketapouet

Par exemple, je ne souhaite pas mettre 1300€ pour un Mini avec options. (16Go. Fusion drive)

Le Hackintosh coûtera la moitié.

Et je ne crois pas le revendre.

Tu prendrais un Mini, à revendre tous les 2 ans ?

avatar fte | 

@toketapouet

Une machine de ce genre ne se revend pas vraiment. Une machine de se genre est mise à jour pièce par pièce au fil des années. Il y a de la place pour augmenter cette machine assez notablement.

Le marché des composants d'occase est assez dynamique, tu peux récupérer pas mal d'argent en revendant le vieux matos.

Je viens de revendre les ventilos qui venaient avec le boîtier de l'ordi de ma fille par exemple. J'y ai mis des ventilos Corsair que j'avais dans mes tiroirs. Je n'ai pas récupéré une somme folle, 30 CHF, mais sur un boîtier à 120 CHF, ça reste significatif.

Un Mac ne peut que de revendre car aucune évolution n'est possible. Un hackintosh ne suit pas le même modèle, voilà tout.

avatar toketapouet | 

@Fte

J'entends bien et je ne critique pas, je me demande juste si à moyen ou long terme l'opération n'est pas en fait plus coûteuse ?

avatar en ballade | 

@toketapouet

Je te confirme que non, peu coûteux et ça va faire 7 ans.

avatar debione | 

Ah mais pas du tout au contraire... Je vais prendre l'exemple de la machine sur laquelle j'écris actuellement un Imac 27" i5/Radeon HD5750/4GoRam/DD 1 To...
Ce genre de machine, actuellement, c'est tout bon pour de la bureautique et du web et c'est tout... Vu que je fais aussi de la musique et qu'il m'arrive d'utiliser l'imac en postprod (parce que faire cela sur mon mbp 15" 2015 c'est chiant avec un écran si petit)...
Bref, pour continuer à l'utiliser il fallait impérativement avoir plus de mémoire et in fine passer au SSD (moins impératif que la RAM pour la musique en fait)... Je regarde le marché de l'occasion et mon Imac ici en Suisse, j'arriverais à le refourguer pour 700.- très grand max en trouvant un bon pigeon. Le prix d'une config actuelle sur un Imac 27" avec 8 go de Ram et 512 de SSD c'est grosso merdo 2500.- avec la vente de mon ancien j'arrive à un prix de 1800.- . L'upgrade de mon Imac actuel à 8 Go de RAM et à 1 To de SSD (2X512, j'ai viré le lecteur optique) 500.-.
1300€ de différence pour avoir in fine exactement la machine que j'attends, je n'ai pas spécialement d'intérêt pour le proc un peu plus rapide et la mémoire, actuellement il correspond exactement à ce que j'en attends, malgré le fait que j'y demande de temps à autre de grosses charge de travail.
Je compte le garder jusqu'en 2020, et cette machine m'aura coûté 2200 +500... Je te laisse faire le compte si j'avais changé tous les 2 ans, surtout avec l'inflation des prix... 2700.- c'est le prix d'un Imac actuel avec 16 Go de Ram et un SSD de 512.
C'est infiniment moins couteux que de pouvoir changer les composants que de tout racheter, à court, moyen et long terme...

En fait je sais pas pourquoi on en vient à en parler, pour savoir ce qui serait profitable à nous en tant que client, ben c'est exactement à l'opposé de ce que propose les entreprises, leurs buts c'est de nous faire payer un maximum... Si ée tout soudé rapport plus à Apple c'est bien parce que cela nous rapporte moins, c'est un peu le principe des vases communicant.

avatar toketapouet | 

@Debione

Je te crois, je n'ai pas creusé la question et je déteste bricoler ?

?‍? "En fait je sais pas pourquoi on en vient à en parler, pour savoir ce qui serait profitable à nous en tant que client, ben c'est exactement à l'opposé de ce que propose les entreprises, leurs buts c'est de nous faire payer un maximum... "

? C'est vrai tu as raison, mais c'est à pondérer avec le besoin des entreprises de fournir un produit performant et abordable, du simple fait de la concurrence. Par exemple Apple a voulu enterrer celle-ci en mettant le paquet sur la puissance des iPad, ce qui s'est retourné contre eux : après des ventes initiales plus que satisfaisantes, ils se sont retrouvés avec un turn over trop long et des ventes en baisse : ils ont saturé le marché avec des machines qui tiennent 5 ans sans sourciller. Ils cherchent un équilibre ténu, et tentent de le tirer de leur côté, sans chuter (trop cher, trop vite obsolète, on change de crèmerie). Nous tentons de le tirer de l'autre côté, sans crainte de la chute (pas cher, durée de vie généreuse) ?

avatar debione | 

Pour être plus vicieux, donc comme eux, ce n'est pas de fournir un produit performant et abordable, c'est psychologiquement parlant faire croire que... Alors il se peut que cela match, et que l'on se retrouve avec un produit parfaitement adapté à ces besoins... Mais c'est assez rare en fait, la plupart des gens ont toujours été sur-équipé pour leurs besoins , tant en ordinateur qu'en smartphone (qui a besoin d'un smartphone à 1000 boules pour faire du face book et du selfie? Ben apparemment la plupart des utilisateurs de hdg... Alors pas forcément ce qui traine sur un site comme ici, mais en règle générale, c'est 99% de l'utilisation que j'en vois faite... Et à la sortie du prochain Iphone qui c'est qui va recraquer plus de 1000 boules?

La notion de faire croire que est bien plus importante dans le commerce que le produit en lui-même...

avatar toketapouet | 

@Debione

Ce que tu dis est vrai, et c'est bien le soucis de l'iPad : un iPad vieux de 5 ans fonctionne encore tout à fait correctement et suffit à beaucoup de monde. Les ventes baissent. Elles remonteront quand le turn over interviendra.

Pour les smartphones, c'est différent, le soucis pourrait être exactement le même, mais c'est beaucoup plus un objet de mode et de paraître, et ces notions irrationnelles l'emportent visiblement dans l'esprit de beaucoup sur la rationalité qui voudrait qu'un téléphone qui fonctionne parfaitement et n'est pas limitant n'a pas besoin d'être changé tous les ans.

Après, certains comme moi aiment avoir un appareil sous garantie, surtout à ce prix là. C'est généralement le motif premier de mes upgrades.

De même, certains sont limités par leurs appareils : c'est aussi mon cas, qui fait de la photo avec du VRAI matos, et qui accueille donc toute amélioration du segment photo d'un téléphone avec beaucoup de plaisir : depuis 3 ans, l'option "photo avec l'iPhone" est devenue une réalité pour moi, et crois-moi, je n'y croyais vraiment pas fût un temps! C'est le Xiaomi Mi4 qui m'a fait changer d'avis, et l'iPhone 6s plus a fini de me convaincre ?

avatar debione | 

L'ipad justement n'est pas un problème, au contraire... (je parle d'un point de vue uniquement consommateur). C'est le seul produit Apple actuellement que je conseille les yeux fermés, quelque soit le modèle... Tu en auras pour ton argent et ne sera pas obligé d'upgrade dans 2 ans... A peu près tout le reste de la gamme actuelle pour moi doit répondre à une exigence stricte. Sans un besoin express d'un soft précis (pour moi Logic) il vaut mieux faire réellement un bilan des pour et des contre... MacOs n'est plus le truc tellement en avance sur le reste (windows depuis que je les ai quitté sous win98/xp on fait de sacré progrès, et franchement exceptées habitudes de 16 ans d'osx que je devrait modifier, il n'est plus du tout l'horreur qu'il était... et comme je bosse avec des softs et non pas avec l'os, et que les cross plate-forme sont exactement les même sous les deux Os (que ce soi DaVinci/Protools/Adobe etc) il n'y a que les programmes exclu mac qui doivent être pris en compte et il ne reste en fait que les utilisateurs de Logic et FCPX... Parce que pour le reste, même si cela reste du très bon matos, Apple a perdu son rapport qualité/prix excellent... On reste sur de la bonne qualité mais à un prix complètement indécent... Suffit d'acheter un iPhone 6 mois après sa sortie et son pendant Androïd 6 mois après sa sortie pour comprendre... Sur les ordis cela devient pire, ou au moment même de leurs sorties le rapport qualité prix n'est pas le meilleur du marché.

Je dirais que la garantie c'est une chimère... Déjà parce que c'est deux ans légalement (donc cela tombe pour l'argument changer pour la garantie tous les ans), et qu'après deux ans sans problèmes, c'est très rare de voir surgir des problèmes derrières (si ce n'est de l'usure genre la batterie), je n'ai pas en mémoire de problème après deux ans d'utilisation, par contre des appareils Apple que j'ai du renvoyer dans la première année cela correspond quand même à 50% de mes achats Apple depuis 1998...

Sinon tu appelles quoi photo avec du vrai matos? Parce que perso ma compagne a un iphone 7 et moi un petit Rx-100 de sony (compact moyen de gamme)... Alors déjà qu'il est moins encombrant qu'un iPhone, dans le domaine de la photo, il n'y a justement pas photo... Et c'est pas les effets de flou photoshopé dégueu qui vont rivaliser avec les vraies profondeurs de champs et on va encore moins parler des photos en basse lumière, ou tu peux monter jusqu'à 3200 ISO sans le moindre grain, le tout avec un capteur full frame.

Mettre cote à cote une photo prise en basse lumière d'un iphone 7+ et d'un rx-100 c'est un peu comme écouter un mp3 en 128 comparé à un Flac... Ca saute aux yeux tellement la différence est énorme... Donc pour le domaine de la photo, de la VRAIE photo, avec u VRAI matos, non Apple est complètement à la ramasse... Peut-être que dans le domaine de photo faite avec smartphone il s'en sortent (je ne connais pas la qualité des HDG android)...

Parce que quand je parle du rx-100, je ne parle pas de matos pro, mais amateur éclairé, alors imagine maintenant avec un hdg compact/bridge/reflex... Quand tu compares à cela, ce que propose l'iphone est à peine acceptable... Il n'y a bien que sur macg que j'ai lu un journaliste dire que l'appareil de l'iphone 7+ rendait obsolète les appareils compacts... Il y a une telle différence qu'il faut croire qu'ils n'ont jamais rien utilisé d'autre que du compact d'entrée de gamme (qui eux démontent n'importe quel smartphone entrée de gamme)...

Bref, oui il y a eu d'indéniable progrès sur les photos smartphones, mais croire que le reste des autres appareils photos n'ont pas autant évolué que ceux des smartphones, c'est oublier ou les constructeurs de smartphones achètent leurs optiques et autres capteurs... La différence est toujours autant grande entre les premiers smartphone et les appareils compact de l'époque, qu'entre l'iphone 7+ et un simple compact moyen de gamme.

avatar toketapouet | 

@Debione

?‍? "L'ipad (...) Tu en auras pour ton argent et ne sera pas obligé d'upgrade dans 2 ans."

? Totalement d'accord. Mais c'est valable aussi pour l'iPhone. Les gens changent pour des raisons principalement "irrationnelles", c'est un effet de mode (c'est valable pour les autres marques, c'est propre à la catégorie du smartphone).

?‍? "Je dirais que la garantie c'est une chimère... Déjà parce que c'est deux ans légalement (donc cela tombe pour l'argument changer pour la garantie tous les ans)"

? La garantie de 2 ans est une garantie de non conformité, elle est donc limitée. De plus avant la nouvelle loi, donc si tu as acheté ton produit avant mars 2016 et que ton défaut apparait plus de 6 mois après l'achat, la démonstration du défaut est à ta charge (et donc l'expertise). La vraie garantie confortable n'est que de 1 an. Et je prends personnellement l'Apple Care, tranquille pour tout pendant 3 ans ?

?‍? "Sinon tu appelles quoi photo avec du vrai matos?"

? Canon 5D mk2, Canon 50mm f/1.4, Canon 100mm f/2.8 macro, Canon 70-200mm f/4, Sigma 20mm f/1.8 (mon bijou), Canon extender x1.4. L'iPhone tout comme le compact dont tu parles sont des plaisanteries à côté, pourtant ils ont un avantage indéniable : on les a toujours sur soi, ils sont peu encombrants, ils attirent peu l'oeil.

Je suis certain que tu as le sentiment que ton compact enterre l'iPhone bien entendu, mais on fait des merveilles avec un iPhone aussi, le matos ne fait pas tout et aujourd'hui les smartphones sont de moins en moins limitants ? (mais ils le restent, tout comme ton compact, bien entendu!)

?‍? "Donc pour le domaine de la photo, de la VRAIE photo, avec u VRAI matos, non Apple est complètement à la ramasse..."

? Bien sûr, mais j'ai le même avis sur ton compact... Vu de mon matériel, la différence entre le tien et l'iPhone ne mérite pas l'investissement. Si je n'avais pas de reflex, bien sûr, je ferais sans doute le même choix que toi, mais pour moi, l'idée de ne pas avoir de reflex est inconcevable, la photo avec un compact n'est pas de la "vraie" photo, à mon sens.

Pour mémoire, tu vantes la taille du capteur par rapport à celui d'un iPhone et tu as raison, mais le capteur de ton compact est quasiment 4 fois moins surfacique que celui de mon DSLR... Surtout, les optiques n'ont absolument rien à voir ?

Mais je conçois tout à fait qu'avec un peu de talent et de maitrise de l'outil, tu peux sortir des photos très, très correctes de ton compact ?

Pour conclure : bien sûr que l'iphone est enfoncé par un compact comme le RX 100. Bien sûr que le RX 100 est enfoncé par un reflex comme le 5D mk2. Mais la photo ne se limite pas à une fiche technique ??(et l'iPhone est un appareil photo - très moyen certes - ET un téléphone ET un ordinateur ET une console de jeu ET un camescope ET un GPS, etc...)

Mon blog : http://toketpix.tumblr.com/archive

Quelques photos prises à l'iPhone 7 plus :

http://toketpix.tumblr.com/post/156769293447/musée-du-quai-branly-paris-7e-20-janvier-2017

http://toketpix.tumblr.com/post/156406445002/musée-du-quai-branly-paris-7e-20-janvier-2017

http://toketpix.tumblr.com/post/156761129542/musée-du-quai-branly-paris-7e-20-janvier-2017

http://toketpix.tumblr.com/post/156593524387/musée-du-quai-branly-paris-7e-20-janvier-2017

avatar debione | 

Bon on va pas faire un concours de quequette, mais assurément que tu n'as jamais utilisé un rx100. Si je dis cela c'est parce que oui il y aura une différence entre mon rx100 et ton matos, mais tu seras étonné de la différence minime ( si on enlève la possibilité des objectifs) , qui n'a strictement rien à voir avec la différence entre un iPhone et un rx100.
Le photographe qui m'a vivement conseille de prendre un rx100 lui même avoue que vu le prix dès boîtier qu'il possède ( 4 boîtier a plus de 5000.- nu pièce), soit dix fois le prix du Sony, ben ils font pâle figure pour 10x le prix... alors il en a encore largement besoin, mais par exemple la dernière expo qu'il a fait sur la reconstruction au Népal après le séisme, ben 90 % de ce qu'il a montré etait pris avec un rx100 justement, alors qu'il avait dans son sac deux boîtier pro... dont un 5D mark IV... différence il y a mais c'est vraiment infime, en tout cas rien à voir avec un iPhone...

Après, je suis entièrement d'accord avec toi que le matos ne fait pas le photographe, mais a photographe constant, le rx100 te donnera des résultats incroyable en rapport à l'iPhone et à peine moins bien que boîtier a 5K... le tout du principalement au fait que tant le rx100 que les gros reflex ont dès capteur full frame, ce qui est très loin d'être le cas de l'iphone

Vraiment, si tu as l'occasion de l'essayer lors d'un shoot fait le, il est juste incroyable ce compact, il a immédiatement remise au placard mon vieux 550D qui passe tellement moins bien en basse lumière...

avatar toketapouet | 

@Debione.

On ne doit pas parler du même appareil... Le capteur du RX100 est à ma connaissance un capteur 1", qui fait le quart de la surface d'un capteur full frame. 25% de la superficie. Ce n'est pas du tout un capteur full frame de reflex (ou alors un nouveau modèle est sorti?) ?

Comparer les perfs en basse lumière des deux n'a pas de sens. C'est correct, mais cela reste farci de bruit, pétri d'artefacts de lissage, et si tu connais un pro qui te dit sérieusement que ses "boitiers à 5000" font "pâle figure" à côté, il faut qu'il aille voir l'opticien, ou alors il ne tire que des 20x30cm... Si il le pense, pourquoi conserve-t-il pour 30 000 balles de matos?

De plus, la taille du capteur influe de fait sur la profondeur de champ. Tu ne PEUX pas obtenir le même rendu sur un capteur full frame et un APS-C, alors un capteur de 1"... C'est optiquement impossible, sauf à compenser avec des ouvertures inaccessibles, et quand bien même, le rendu ne sera pas le même ☹️

Par ailleurs, un DSLR offre une ergonomie et des contrôles manuels encore inégalés, notamment par le RX100.

Finissons pas les optiques. Un zoom miniaturisé comme celui du RX100 est à mille lieu de l'absence de zoom d'un smartphone bien entendu. Mais aussi qualitatif soit-il, il ne peut pas optiquement rivaliser avec une optique fixe 20 fois plus grosse et qui vaut 10 fois plus cher que le RX100 entier... Notamment à fond de focale ou à pleine ouverture.

PS : parler d'un "compact moyen de gamme" pour un compact à 380€, alors qu'on trouve des reflex à ce prix-là, c'est un peu osé. Il n'est pas aussi cher que certains modèles, mais il reste l'un des plus chers. On trouve des boitiers Reflex à ce prix là si je ne m'abuse, il s'adresse clairement au segment dit des "amateurs éclairés" dans le monde de la photo : c'est du haut de gamme, ne nous mentons pas ?

Après, je suis d'accord avec toi, le RX100 est bien meilleur globalement qu'un smartphone haut de gamme. Il est plus polyvalent d'un point de vue photo (le smartphone fait un million d'autres choses, mais c'est hors sujet), et meilleur d'un point de vue qualitatif. Mais l'écart qualitatif est loin d'être aussi franc que ce que tu penses, et surtout il est loin, loin, très loin d'un DSLR, notamment professionnel, affublé de bonnes optiques, et notamment quand les conditions lumineuses se dégradent.

Il y a en ligne des comparo RX100 Samsung S6 par exemple, et le S6 est loin d'être ridicule ?

Je te joins la review de dpreview, qui est impressionnée par les specs, mais nettement moins par les résultats, et surtout l'ergonomie.

https://www.dpreview.com/reviews/sony-cybershot-dsc-rx100-v-review/8

Pour conclure : les gens qui crachent sur le matos photo "bas de gamme" m'ont toujours étonné. Le facteur limitant d'un photographe, dans 99% des cas, n'est pas son matériel, mais bien son oeil, sa technique, et son talent. Avant d'être limité par un smartphone ou un compact, il faut déjà maitriser (VRAIMENT maitriser) la compo, le choix du sujet, tous les réglages disponibles, et surtout, la lumière... J'ai mis des années avant de me sentir limité par mon compact. Puis des années avant de me sentir limité par mon 350D, puis par mon 30D, puis par mon 5D. J'ai mon 5DMk2 depuis 6 ans et je ne ressens pas le besoin de passer au-dessus. J'ai fait des photos à la gopro 1 (5 Mpix) que l'on m'a proposé d'exposer, et j'ai vu des photos prises à l'iPhone qui ridiculisaient des photos prises au reflex, y compris les miennes ?

Je ne doute pas un instant que cela soit un excellent compact, et que tu en sois ravi ? Mais j'ai une question pour toi : pourquoi à ton avis tous les photographes professionnels sur les grands évènements sportifs, ou les meetings politiques par exemple, ont-il 15000€ de matériel autour du cou, si leur matos fait "pâle figure" à côté d'un compact à 380€? ?

avatar debione | 

Sérieusement je vais te dire ce que m'a dit le photographe en question ( le type a juste 45 ans de carrière de photographe de grand reportage): quand il a testé ce fameux rx100 cela l'a mis en colère... avec un peu le même genre d'arguments que tu sers... moi je m'en branle, les photos c'est pour moi, je n'expose quasi rien...

Et c'est indubitable que tu es dans le meme cas, cela se voit dans tes propos, ou tu déforme les miens ( j'ai dis qu'il y avait une différence entre le rx100 et les reflex haut de gamme et comme par magie tu prétends qu'il met au placard les gros réflexe, mais qu'elle était très largement moins grande que la différence entre un iPhone et un rx 100... et comme par magie dans ta prose cela devient " le rx100 met les gros reflex plro au placard" .
Bref très très désagréable de discuter avec toi quand tu possèdes le matos que l'on critique, c'était déjà le cas avec le mbp, c'est le cas avec les gros reflex...
Je vais te le dire les appareils genre du rx 100 ( c'est pas le seul de ces nouveau compact qui ont fait un bon spectaculaire, mais il est 20 à 30 % moins cher) ont remplacé tout une plage d'utilisation Y COMPRIS QPOUR LES PROS... ce qui se faisait obligatoirement par gros reflex n'est plus une nécessité aujourd'hui, les gros reflex gardent évidement l'avantage, mais dans bien des cas inutile de le sortir...

Alors oui le type a 30000 boules de matos ( en fait bien plus, il a des leica argentique incroyable) 45 ans de carrière, et il n'en n'a plus rien à foutre face aux gens de ne pas sortir son plus beau et plus cher matos à la moindre photos...
Si un type comme lui me sort que finalement le prix des gros boîtier est surfait en rapport de ce que l'on peut obtenir avec les derniers compacts moyen de gamme, et qu'un moyen gamme compact peut très largement suffire dans de grands nombre d'occasion, j'ai tendance à le croire lui plutôt que toi...

C'est comme je t'ai dit d'aller l'essayer, toi tu vas regarder un site... essayé le ( pas forcément seulement lui, lumix en a aussi un pas mal mais déjà 30 % plus cher)

Au passage, le rx 100 3ieme génération tourne plus autour des 600 que des 380 , et à 600 tu as bien un reflex mais de la merde.... comme je te l'ai dit, je ne suis pas un pro, mais mj'ai des yeux et j'ai vu la différence entre une photo prise à l'iPhone, la même photo prise par mon compact et l'autre prise par mon reflex ... le sujet était mon gamin devant le sapin allume de trois quatre bougie... sur l'iPhone tu vois que dalle, c'est le concours du pixel le plus gros, une vraie horreur... rien de tout cela avec le rx100 ou le reflex.... ou les dégradé sont lisses, et encore plus sur le rx100 que sur mon 550D on ne voit strictement aucune pixelisation... et sérieusement j'étais sur le cul, je pensais que ce compact allait quand même être en retrait de mon reflex....

Sérieusement, c'est pas parce que tu possède

avatar toketapouet | 

@Debione

?‍? "quand il a testé ce fameux rx100 cela l'a mis en colère... avec un peu le même genre d'arguments que tu sers... moi je m'en branle, les photos c'est pour moi, je n'expose quasi rien... Et c'est indubitable que tu es dans le meme cas, cela se voit dans tes propos"

? En colère, moi? Pourquoi serais-je en colère? Je n'expose rien, mes photos sont pour moi aussi... Et je peux m'acheter 5 RX 100 demain si j'en ai envie, pourquoi serais-je en colère?

?‍? "ou tu déforme les miens ( j'ai dis qu'il y avait une différence entre le rx100 et les reflex haut de gamme et comme par magie tu prétends qu'il met au placard les gros réflexe, mais qu'elle était très largement moins grande que la différence entre un iPhone et un rx 100... et comme par magie dans ta prose cela devient " le rx100 met les gros reflex plro au placard""

?‍? Je ne déforme pas tes propos, tu as écrit que le RX100 était full frame (c'est loin d'être le cas, le capteur est 4 fois plus petit), tu as écris que la différence entre un boitier à 5000€ et un RX100 était "minime", que le RX100 donnera des résultats "à peine moins bien que le boitier à 5000€", et que ton ami photographe disait que ses 4 boitiers à 5000€ faisaient "pâle figure à côté du RX100 pour 10x le prix".

Je ne te cache pas que je trouve très désagréable de me faire traiter de malhonnête, alors que tout est écrit noir sur blanc deux posts plus haut. Peut-être t'es-tu mal exprimée, mais ne me traite pas de menteur, s'il te plait.

?‍? "Je vais te le dire les appareils genre du rx 100 ont remplacé tout une plage d'utilisation Y COMPRIS QPOUR LES PROS... ce qui se faisait obligatoirement par gros reflex n'est plus une nécessité aujourd'hui, les gros reflex gardent évidement l'avantage, mais dans bien des cas inutile de le sortir..."

? ÇA, je suis totalement d'accord! C'est d'ailleurs ce que j'avais écrit au sujet des smartphones et des DSLR dans une bien moindre mesure, un peu plus haut ? Mais ce n'est pas ce que tu avais écrit, et je ne peux pas deviner tes pensées, je ne peux que te lire ?

?‍? "Si un type comme lui me sort que finalement le prix des gros boîtier est surfait en rapport de ce que l'on peut obtenir avec les derniers compacts moyen de gamme, et qu'un moyen gamme compact peut très largement suffire dans de grands nombre d'occasion, j'ai tendance à le croire lui plutôt que toi..."

? 1. Pourquoi pas, mais tu ne connais rien à mon expérience photo, à mes connaissances techniques, ou à mon talent ? Mais tu le connais lui, donc je comprends tout à fait.

2. Tout va bien, puisque je suis TOTALEMENT d'accord avec lui ??

?‍? "à 600 tu as bien un reflex mais de la merde...."

? Tu te trompes. N'importe quel reflex entrée de gamme actuel est capable de bien mieux que n'importe quel compact avec capteur 1". En terme de qualité d'image, de dynamique, ou d'ergonomie. Le capteur est bien supérieur, déjà (surtout en basse lumière!), et les optiques que tu mettras dessus peuvent être bien supérieures également. Et nul besoin d'aller chercher loin, un 50/1.8 à 90€ enterre n'importe quelle optique de compact ? (mais c'est une fixe on est d'accord). Un REFLEX entrée de gamme c'est chiant et pas pratique par rapport à un compact, mais c'est supérieur en terme de résultat.

?‍? "Bref très très désagréable de discuter avec toi quand tu possèdes le matos que l'on critique, c'était déjà le cas avec le mbp, c'est le cas avec les gros reflex..."

? Euh... C'est précisément ce que tu fais avec le RX 100 quand même non? Tu le possèdes, tu le surestimes (tu penses qu'il rivalise avec des reflex à 5000€) et tu déformes la réalité, de bonne foi je pense (tu penses qu'il comporte un capteur FF)... Je ne te dis pas pour autant que tu déformes mes propos ou que tu es de mauvaise foi ?

Conclusion : on est d'accord sur le fond (sauf sur la taille du capteur ?), ton propos était mal formulé visiblement, pas de soucis ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR