XPress 2016 arrivera le 24 mai

Florian Innocente |

C’est le 24 mai qu’XPress 2016 sera commercialisé et que les curieux disposeront probablement, le même jour, d’une version démo.

Cette révision s’articule principalement autour de trois domaines : la création de contenus HTML5 ; la conversion en objets QuarkXPress modifiables de documents PDF, EPS et Illustrator ; le copier coller de contenus issus de fichiers Illustrator ou Office dans une mise en page XPress (lire également Toutes les nouveautés de QuarkXPress 2016 en vidéo).

Cette nouvelle mouture va en profiter pour abandonner sa comptabilité avec Mountain Lion et se caler sur OS X 10.9 Mavericks au minimum. Dans l’attente de cette arrivée, l’éditeur propose un tarif de mise à jour de 199 € (réduction de 50 %) aux titulaires d’une licence 2015. Pour les autres (peu importe la version dont ils disposent) qui s’équiperaient avant le 24 d’une licence 2015, la mise à jour en 2016 sera gratuite.


avatar karayuschij | 

Ils proposent de nouvelles fonctions qui existent depuis 10 and sur InDesign :D

avatar vrts | 

je suis curieux : qui utilise Xpress et pourquoi ne pas être passé sur Indesign ?

avatar stephs30 | 

Moi
et pas prés de passer sur InDesign ....

avatar caissonbulle | 

@ stephs30 : “Moi et pas prés de passer sur InDesign...”

Même si j'ai des doutes aujourd'hui sur la pertinence de cet outil sans l'abhorrer définitivement (après tout les releases se succèdent à un bon rythme et il y a forcément des clients), je pense qu'il ne faut pas avoir un rejet systématique et définitif d'InDesign.

Peut-être que certains passent à côté de quelque chose...

;-)

avatar EricdeB | 

Il faut absolument qu'une alternative pertinente existe. La dominance d'Adobe est déjà tellement énorme qu'ils pourraient exiger n'importe quoi. Xpress reste un soft très productif. Perso je suis bien plus rapide sur Xpress que sur ID. Sans doute les habitudes.

avatar FredStrasbourg | 

J'adore le slogan "The better alternative for creative professionals".

Il fut un temps ou XPress dominait, et ou il n'y avait pas d'alternative. C'est lui, l'alternative désormais...

Je ne repasserai plus jamais sous XPress. J'ai connu l'époque des Dongles ADB plantogènes et des tarifs exorbitants... à une époque ou les gens de chez Quark avaient le monopole de fait dans le domaine du pré-presse, arrogants à souhait...

avatar enzo0511 | 

XPress était archi dominant pendant longtemps surtout parce que les imprimeurs n'avaient que ça
Puis milieu des années 2000, indesign a pris le relais
Beaucoup devaient avoir les 2 parmi les graphistes pour répondre aux besoins des clients
Les MAJ XPress ont fait perdre pas mal de comptabilités avec les versions anciennes (je me souviens que des fichiers de la version passport avaient dû mal avec la suivante)

Aujourd'hui la majorité du marché utilise indesign qui est de loin très en avance sur XPress

Il y a peu de raison de revenir à XPress si ce n'est qu'on ait toujours eu XPress

Enfin surtout quand on a indesign c'est aussi qu'on utilise généralement la suite CS

C'est pas très judicieux d'avoir un standalone d'un côté et une suite complete de l'autre surtout si on jongle entre indesign et illustrator

avatar EBLIS | 

Et puis cette intégration et ces smart objects entre les softs Adobe c'est du pur bonheur. Je me rappelle sous Quark il fallait faire attention qyand on importait. Perso il y a 15 ans j'ai fait ma formation sur Quark. Par la suite jai dû utiliser inDesign et tout est venu quasi instantané. J'ai abandonné par la suite iD car plus besoin, laissé passer plusieurs versions et y suis retourné de nouveau : pareil, quand on est habitué aux autres softs d'Adobe on retrouve les automatismes même si Adobe a encore beaucoup d'efforts à faire pour unifier ses interfaces. Je pense être incapable de toucher à Quark maintenant, je ne dois plus me rappeler de grand chose.

avatar BigMonster | 

Que vous soyez pro Quark ou pro InDesign, changez ! Ou ne changez rien…

Que vous soyez pro Quark ou pro InDesign, Jacques a dit, l'année prochaine, changez tout !

avatar bigVince | 

La société qui m'emploie sort des centaines de milliers de pages de MEP papier et ePub par an, pour des dizaines de clients éditeurs généralistes et scolaires qui ne demandent que du INdd. XPress c'est pour le FreeLance 100% solo, graphiste plaquettes/flyers/affiches qui n'a jamais bossé sur autre chose et dont les clients ne réclament jamais les natifs pour archivage ou mise à jour. Bref, je me demande de quoi ils vivent chez Quark...

CONNEXION UTILISATEUR