Microsoft Edge, la réponse à Chrome et Safari

Florian Innocente |

L'arrivée d'un nouveau navigateur est toujours un événement, en particulier lorsqu'il s'agit du successeur d'Internet Explorer. Ce dernier va continuer d'exister en parallèle pour des raisons de compatibilité et pour les entreprises, mais l'avenir passe par "Microsoft Edge", ex Project Spartan, (lire Microsoft ouvre Windows 10 aux développeurs iOS et Android). Un navigateur commun à toutes les plateformes où fonctionnera Windows 10, qui devra lutter contre l'hégémonie de Chrome et de Safari sur les PC et mobiles.

Edge va à la fois se mettre au niveau de ses concurrents et marquer sa différence. Construit sur un moteur de rendu maison (EdgeHTML), il sera capable d'utiliser les extensions écrites pour Firefox et Chrome ce qui lui apporte une copieuse collection. Cette compatibilité ne sera pas directe, un travail d'adaptation reste nécessaire pour les développeurs mais on le suppose modéré.

Les utilisateurs devront toutefois attendre un peu après la sortie de Windows 10 pour en profiter. Cette faculté arrivera au travers d'une mise à jour. La version RTM du prochain système remise aux fabricants de PC, "dans le courant de l'été" n'en sera pas immédiatement pourvue.

Cliquer pour agrandir

Microsoft a également formalisé quelques-unes des nouveautés aperçues avec Spartan ou lors de fuites de versions de développement. La page d'accueil du navigateur présentera les sites les plus visités, une sélection d'apps sur le Windows Store et quelques données utiles pour la journée (météo, flux d'informations). Il y aura la possibilité d'annoter une page web et de partager ce crayonnage avec un autre utilisateur.

Plus intéressante encore, l'intégration de Cortana, la cousine de Siri. L'assistant proposera dans un volet latéral des informations supplémentaires en fonction de la page que vous lisez (la route pour aller au restaurant dont vous consultez la carte, les avis des clients laissés sur Yelp…), de termes que vous sélectionnez dans le texte ou de mots-clefs que vous tapez (lire Vidéo : Cortana assiste la navigation web dans Windows 10).

Edge aura aussi son mode lecture hors-ligne comme on en a par exemple dans Safari. Le tout dans une interface tout à fait dans l'esprit du temps, très anguleuse et où le maximum d'espace est laissé au contenu. Seul le logo de l'application garde un peu de l'esprit de son "glorieux" prédécesseur.

avatar Orion | 

" l'hégémonie de Chrome et de Safari "

Euh… l'hégémonie de Chrome suffira. Firefox et Safari sont loin derrière Chrome et l'actuel Internet Explorer.

avatar Doctomac | 

Safari est le browser an tête des consultations web sur mobile, il me semble.

avatar hautelfe | 

Bin non, justement:
http://gs.statcounter.com/#mobile_browser-ww-monthly-201204-201504

Entre Chrome version mobile et stock Android browser, Safari est rarement en première place.

avatar oomu | 

Safari représente 20%. Entre Android/Chrome + Safari, reste pas grand chose pour microsoft avec les autres petits.

Cela dit, une telle "hégémonie" ne me dérange pas.

Webkit est opensource et on peut le dériver quand ça nous chante
Chrome est opensource et on peut le dériver quand ça nous chante
et tous les deux participent activement au W3C.

Firefox représente sur les ordis de bureau encore un poids suffisant pour que Microsoft ou un Autre ne puissent pas tenter de dominer le net.

-
A quand Facebook Web ? hmmm ?

avatar hautelfe | 

Chrome: 32%
Safari: 20%
Android: 18%
UC: 14%
Opera: 9%
Nokia: 2%
IE: 2%
BlackBerry: 1%

Il y a cet "UC browser" qui m'intrigue, personnellement. Ce nom ne me dit rien et il est très bien placé...

A l'opposé, ni Dolphin ni FireFox...

avatar jackhal | 

Selon moi, regarder le marché mondial n'a pas trop de sens. On regarde les marchés qu'on vise, sinon c'est le plantage assuré.
Par exemple pour monter un business de réservations d'hôtels aux USA, les chiffres mondiaux d'Android / Chrome n'ont aucune utilité :
http://gs.statcounter.com/press/safari-over-half-us-mobile-and-tablet-usage

UBBrowser est un navigateur Chinois très populaire là bas, ou encore en Inde où c'est le navigateur mobile qui domine (et même le navigateur qui domine tout court).
La Chine a une autre particularité : Android Browser est très haut car de nombreuses marques se passent du Play Store / de Chrome et il faut donc en tenir compte si on vise ce marché.
http://gs.statcounter.com/#mobile_browser-CN-monthly-201403-201503

avatar hautelfe | 

Le marché qu'on vise ? Bin... Le marché mondial, quoi...

Et, justement, qui réserve les hôtels ? Les professionnel et les touristes en déplacement: les étranger, donc.

Pire que ça, la réservation, cela ne se fait pas nécessairement en mobilité, vu que c'est prévu à l'avance:

http://gs.statcounter.com/#all-browser-ww-monthly-201204-201504

avatar lmouillart | 

Webkit est mieux qu'opensource, webkit est libre.
Chrome n'est pas libre du tout, c'est tout ce qu'il y a de plus propriétaire, que ce soit sous Linux/OS X/Windows/iOS ou Android.
Chromium est libre et basé sur Blink (lui aussi libre).

avatar Mageekmomo | 

Hégémonie de Safari sur mobile*

avatar Mickaël Bazoge | 
En mobilité ?
avatar jipeca | 

Et je trouve ça bien dommage. Mais bon, les gouts et les couleurs !

avatar Ginger bread | 

Cool ce Edge !

avatar Ramlec | 

Il a l'air pas mal ce navigateur, notamment l'intégration poussée de Cortana ! Je me demande ce qu'Apple attend avec Siri... Il y a tellement de choses à faire avec pourtant !

Par contre, suis-je le seul à penser qu'avoir garder les racines d'IE pour le logo c'est une mauvaise idée ? Je veux dire, c'est la première chose que l'on aperçoit et avoir un rappel aussi flagrant à IE...

avatar keyzone | 

Des Microsoftees ont dit sur Twitter que c'était pour éviter de dépayser les utilisateurs actuels.

avatar Ramlec | 

Faudrait qu'ils pensent à savoir ce qu'ils veulent... Un coup faut enterrer IE un coup faut le laisser...

avatar Plastivore | 

@Ramlec

Non, pas du tout. L'utilisateur lambda a horreur du changement (d'ailleurs leur navigateur est Google, c'est bien connu, et ce depuis bien avant la sortie de Chrome), alors si tu leur supprime le "e bleu" pour aller sur "internet", il va y avoir du retour, et pas en bien !

avatar clmlvx | 

Copie de Safari et Chrome avec la petite touche de microsoft en intégrant Paint.

avatar heero | 

j'aimerais bien une version Mac comme à l'époque de IE 5 for Mac
déjà pour ne plus devoir utiliser de machines virtuelles pour verifier le codage d'un site web

avatar John McClane | 

@heero :
Même avec une version Mac, il faudrait utiliser une machine virtuelle pour voir comment ça passe sur la version Windows...

avatar keyzone | 

C'est vrai qu'entre plateformes, le résultat est pas forcément le même ! Ce serait trop simple voyons ...

avatar oomu | 

cela ne changerait pas grand chose

vous seriez quand même obligé d'utiliser une VM.

- parce que le QA vous dira "oui mais bon c'est pas windows"
- parce que QUEL comportement de QUEL ie/edge sur QUEL windows cette version de internet explorer/edge os x devrait être la plus proche ?
- parce que os x et windows ont des rendu graphiques différents (le plus flagrant: les polices, et ensuite la totale différence d'approche entre retina/HDPI)

et il vous faudra donc toujours vérifier sur l'équivalent de tous ce que vos utilisateurs peuvent avoir.

avatar heero | 

la seule alternative actuellement et je remercie Microsoft c'est IE accessible gratuitement directement sur le Mac via Azure (et Microsoft remote desktop)

avatar michael75 | 

Heu, y a que moi qui me demande si on pourra l'installer partout (Mac, Ipad, linux, etc) comme c'est le cas pour Safari ou Chrome justement ?

avatar RyDroid | 

Depuis quand Safari marche sur les OS non Apple (ça a été le cas pendant un moment sous Windows mais il me semble qu c'était fini) ? Ne confond pas la matériel. De plus, le logiciel et Linux n'est qu'un noyau, un logiciel fonctionnant sous GNU/Linux ne fonctionne pas forcément sur Android et l'inverse est vrai également.

avatar oomu | 

Chrome existe pour Linu... pardon, sigh..., donc... existe pour Linux Fedora Workstation, Debian, OpenSUSE et Ubuntu Desktop.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR