Intel change de patron et débauche celui de VMware

Florian Innocente |

Intel doit se réorganiser en profondeur, avait prévenu récemment un fonds d'investissement présent à son capital, en listant plusieurs actions à entreprendre vite et bien. Message reçu 5 sur 5 et ça démarre par le sommet de la pyramide du fondeur, avec le départ de son directeur exécutif Robert Swan.

Robert Swan

Swan va diriger le groupe jusqu'au 15 février, après quoi il sera remplacé par son homologue chez VMWare depuis 2012, Pat Gelsinger. Robert Sawn a pris les rênes d'Intel il y a exactement deux ans, après quelques mois d'interim. Son profil pour diriger Intel était atypique puisqu'il en était le directeur financier et n'avait pas de bagage spécialisé dans les technologies de ce milieu, à l'inverse de plusieurs autres responsables avant lui.

Pat Gelsinger. Image : VMware

Son successeur est familier de la maison, Pat Gelsinger a travaillé chez Intel pendant 30 ans, où il a occupé le premier poste de directeur de la technologie et a notamment œuvré sur l'USB et le Wi-Fi. Il a dirigé la création du 80486, supervisé 14 programmes de développements de processeurs, précise le communiqué, et contribué activement à la mise au point des gammes Core et Xeon.

Intel a subi plusieurs revers ces derniers temps, entre la lutte face à AMD, la perte symbolique d'Apple, l'échec à développer une puce 5G face à Qualcomm, son absence dans les processeurs pour smartphones ainsi que son retard face à des acteurs comme TSMC ou Samsung dans les méthodes de gravures toujours plus fines.

Sur ce dernier point, le cabinet TrendForce affirme qu'Intel a déjà décidé de sous-traiter auprès du taïwanais TSMC la fabrication de 15 à 20 % de processeurs qui n'appartiennent pas à ses gammes de puces pour ordinateurs.

Au second semestre 2021, ce serait au tour d'un gros volume de processeurs Core i3 (en 5 nm) de sortir des usines TSMC puis de puces plus moyen et haut de gamme (en 3 nm) à l'horizon du second semestre 2022. Intel de son côté a toujours des problèmes pour généraliser une gravure à 10 nm mais il a déclaré avoir progressé sur le front des 7 nm, déjà maitrisés en face.


avatar whocancatchme | 

Il a un bon dentiste Robert au moins ça on est rassuré !

avatar cybercooll | 

@whocancatchme

LOL. La pour le coup il est pas si bon. On voit que ça !

avatar Fanoo | 

@whocancatchme

Il manque quand même la petite étoile qui brille sur la canine !

avatar whocancatchme | 

@Fanoo

Ouais et posé sur une chaise qui monte le long de la rampe 😄

avatar Hugualliaz | 

Est-ce qu’à court terme les processeurs Core ont-ils de l’avenir ?

Peut-être que ça reviendra dans 5/10ans quand on les comprendra mieux mais là je ne vois pas comment ils vont s’en sortir à moyen terme...

avatar raoolito | 

je doute que Swan en 2ans soit le seul responsable de la situation qui n’est qu’une longue suite depuis près de 10 années au moins.
Et attention au fait qu’un directeur executif n’a pas vraiment besoin d’etre très bon en tant que spécialiste (technique ou autre) c’est d’abord sa faculté à ecouter les autres, à bosser et offrir une vision qui compte.

avatar cybercooll | 

@raoolito

Un mauvais dg n’a pas besoin de comprendre on est d’accord. Mais comment prendre un bonne/mauvaise décision que tu ne comprends même pas?
C’est comme qqun qui écrit des spécifications détaillées pour un développeur alors qu’il n’est pas du tout technique. Parfois ça marche. Souvent ça foire.
Ou un chef qui valide un chiffrage sans être capable de chiffrer lui même...

avatar raoolito | 

@cybercooll

Il n’a pas besoin de maitriser parfaitement le sujet il doit avoir quelques bases et surtout être bien entouré
D’autant qu’à ce niveau de responsabilité il n’y a pas que la technique à connaître

avatar cybercooll | 

@raoolito

Hé oui c’est compliqué d’être un bon dg...
J’ose même pas imaginer ce que ça doit être dans une boîte comme Intel!

avatar raoolito | 

@cybercooll

Et pourtant ici on a des spécialistes qui vous explique comment être Tim Cook c’est trop facile

( vous savez, le « yaka » qui s’adapte à tout sujet)

avatar cybercooll | 

@raoolito

Pour rien au monde je ne prendrais sa place! Je sais même pas comment il fait pour arriver à dormir la nuit.
Après dans ces boîtes énormes on ressent peut être moins le poids des responsabilités et conséquences de ses décisions...

avatar raoolito | 

@cybercooll

Je crois qu’a la première invitation à la maison blanche, on le saisie :)

avatar vince29 | 

> on ressent peut être moins le poids des responsabilités et conséquences de ses décisions...

Ah si quand même. Est-ce qu'on va se faire lourder avec un énorme parachute doré ou juste un gros.
Quelle pression.

avatar cybercooll | 

@vince29

Mon petit doigt me dit que tu ne sais pas ce que c’est d’avoir des responsabilités 😁

avatar vince29 | 

Le décideur de niveau n fait la moyenne des avis des décideurs n-1 et repasse l'info au niveau n+1.

Si jamais tu t'es trompé tu pourras rétorquer au niveau n+1 :
si tu étais en minorité :
il ne fallait pas t'écouter (alors le n+1 on sait pas faire une moyenne ?) ou
si tu étais dans la majorité :
le marché n'est pas mûr ou bien
le n+1 manque de vision stratégique et qu'il est incapable de s'affranchir de l'avis de ses subordonnés
Dans les 2 cas tu invoques l' (ir)responsabilité collective.

S'il n'y a pas de niveau n+1, alors le décideur est soumis à la terrible pression des actionnaires qui vont le couvrir de bonus s'il atteint ses objectifs ou le lourder avec force golden parachute s'il s'est trompé.

Cela fonctionne quel que soit n.
La seule chose qui change c'est le salaire qui augmente en fonction de n (on se demande bien pourquoi vu que c'est le même travail)

Voilà. J'ai bon ?

avatar YetOneOtherGit | 

@vince29

La remarquable caricature 😉

avatar CogipTelematique | 

Chez Intel il y a une grosse discorde interne entre les ingénieurs et les décideurs, c'est peut-être pour ça qu'ils ont commencé par ce changement.

avatar vince29 | 

Les décideurs savent qu'ils vendent des CPU ou bien c'est le modèle standard de chez P&G ?

avatar JoeGillian | 

La loose!!! Très bon PDG avec une belle vision de l’IT et des rachats intelligents

avatar toto_tutute | 

Oh purée, les facettes dentaires ou couronnes qu’ils se tape le boss actuel d’Intel, abusé, c’est blanc lavabo. Ça fait vraiment factice.

avatar kinon | 

@toto_tutute

Ca sent plutôt le blanchiment Photoshop...

avatar jujulec | 

En tout cas avec un ratelier aussi nickel et exposé il peux postuler chez Colgate !

Je sais, c'est pauvre, mais ça me faisait envie...

avatar scanmb | 

@jujulec

Éviter d’avoir une dent contre lui, svp
OK, je ==>

avatar Vini | 

Pat va être regretté chez nous... on ne sait pas encore qui reprend la boutique mais je suis sur que chez Intel il va souffler un vent nouveau !

avatar occam | 

Épitaphe : Swan is sawn.

Quant à...
Gelsinger.
He's the man, the man with the Xeon touch.
A wafer’s touch.
Such a gate wringer.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR