Jony Ive, un designer libéré

Stéphane Moussie |

Le mois dernier, lors de l’inauguration de l’Apple Park, Jony Ive doit donner un bref discours sur ce projet titanesque qu’il a supervisé depuis 2014. Finalement, le designer en chef ne participera pas à l’événement, il doit s'envoler précipitamment pour le Royaume-Uni, voir son père victime d’un AVC.

Cette absence malencontreuse rapportée par le Financial Times fait écho aux dernières années distendues de Ive au sein d’Apple, qu’il quittera dans les prochains mois pour fonder son propre studio.

La présentation du MacBook Pro unibody en 2008, l’une des rares fois où Jony Ive est monté sur scène.

En 2015, après le lancement de l’Apple Watch, le designer star se déclare « profondément fatigué » et dit avoir vécu l’année « la plus difficile » depuis son arrivée à Cupertino en 1996. Laurene Powell Jobs suggère alors au New Yorker « une structure légèrement différente qui soit plus durable » afin de ne pas épuiser Ive.

Trois mois plus tard, le britannique est délesté des affaires courantes, au profit de Richard Howarth et Alan Dye. Une pause de deux ans, le temps d’achever l’Apple Park, le projet qui lui tient le plus à cœur. En 2017, Ive reprend officiellement les rênes du studio de design, sauf que son implication réelle n’est plus la même qu’avant.

Ive vient aux bureaux seulement deux fois par semaine tandis que de nombreuses réunions sont délocalisées à San Francisco, un lieu qui lui évite des déplacements supplémentaires depuis son domicile, rapporte Bloomberg. Il rencontre aussi parfois les membres de son équipe chez eux, dans des hôtels ou ailleurs. Il va même jusqu’à monter un studio à San Francisco pour y effectuer une grande partie de son travail.

Ive se rend également régulièrement à Londres, d’où il est originaire, et manque à plusieurs reprises des lancements de produits, chose impensable quelques années auparavant.

La visite de son père à l’hôpital le mois dernier confirme ses nouvelles aspirations : « Une nouvelle fois, j’ai eu un aperçu d’un environnement et d’une palette de produits qui pourraient être bien meilleurs. Je pense qu’il y a clairement beaucoup de problèmes à résoudre. »

« Un de mes traits de caractère est ma curiosité presque fanatique, indique-t-il au Financial Times. Mais si vous n’avez pas l’espace ni les outils et l’infrastructure, cette curiosité ne peut pas être assouvie. »

Bien qu’il ait mis sa patte sur la nouvelle composition des Apple Store et sur l’Apple Park, Jony Ive s’est finalement senti à l’étroit au sein de Cupertino :

Je n’ai aucun intérêt à créer un autre studio de design traditionnel. Ce qui est important, ce sont les valeurs et ce qui motive un groupe de personnes. Les petits groupes peuvent faire des choses extraordinaires, je pense qu’Apple l’a montré au fil des ans. […] Je ressens l’obligation morale d’être utile. J’ai eu la chance de travailler au cours des trente dernières années avec des gens remarquables. Nous avons travaillé sur des projets très intéressants et avons résolu des problèmes très complexes. Je ressens profondément la responsabilité de devoir faire quelque chose d’important avec cet apprentissage.

Sans dévoiler précisément les contours de LoveFrom, son nouveau studio qui ouvrira en 2020, le designer indique qu’il souhaite continuer à travailler sur les wearables et la santé, deux domaines matérialisés chez Apple par l’Apple Watch. La collaboration avec Cupertino n’est d’ailleurs pas terminée, Apple sera la première cliente de LoveFrom.

Photo : The Telegraph

Mais en étant son propre employeur, Ive pourra vaquer librement à d’autres projets, sans devoir suivre une feuille de route immuable, comme le fait son grand ami Marc Newson, qui touche à tout et qui le rejoindra d’ailleurs au sein de LoveFrom.

« Apple Park a été vraiment un projet à nul autre pareil, parce qu’il nous était destiné, explique Ive. Il a aussi réuni pour la première fois l’ensemble de l’équipe de design d’Apple dans un studio spécialement conçu à cet effet. Les designers industriels sont assis côte à côte avec les designers des interfaces et des polices. L’achèvement d’Apple Park signifie en quelque sorte que la vision pour cette équipe assez extraordinaire peut maintenant s’opérer. »

Le designer précise que la création de LoveFrom, et donc son départ d’Apple, était soumise à l’assurance d’avoir une équipe design en pleine forme.

La nouvelle organisation, qui repose sur le duo Hankey-Dye sous la houlette de l’homme-orchestre Jeff Williams, soulève néanmoins des doutes au sein de l’entreprise, indique Bloomberg. Des personnes craignent que la créativité de l’équipe design soit bridée par la facette opérationnelle de Williams.

Jony Ive, lui, lui accorde toute sa confiance :

J’ai travaillé avec Jeff depuis les prémices de l’Apple Watch et je pense qu’il représente une extraordinaire combinaison des talents qui sont indispensables à la création d'un produit unique. Il a une intuition et un jugement formidables sur les produits.

Steve Jobs avait laissé en héritage une philosophie. D’après Tim Cook, Jony Ive laissera en héritage une équipe.

Tags
avatar chriseg | 

Délivré ?

avatar Scooby-Doo | 

Un Jony libéré = Un Scooby libéré !

1 - 1 = la balle au centre !

avatar umrk | 

the "aluminium" guy, pour les américains ....

avatar Lucas | 

« son grand ami Marc Newson » ? 🤨🙃😚

https://media1.giphy.com/media/hINF50KhNPA2s/giphy.gif?cid=8fc3c8975d15f...

avatar Lucas | 

« son grand ami Marc Newson » ? 🤨🙃😚

avatar reborn | 

@Lu Canneberges

Bien sur,

Ou alors j’ai manqué un gros épisode 🧐

avatar stemou75 | 

@Lu Canneberges

Ils ont travaillé ensemble depuis la montre parce que Newson avait déjà désigné ses propres collections de montres.
Il y a une grande similitude d’approche du design et de sensibilité entre eux. Je pense qu’il a retrouvé une complicité qu’il avait avec Steve Jobs et qu’il n’avait sûrement pas avec le manipulateur froid Tim Cook.

avatar occam | 

@stemou75

Pour la sensibilité, je ne sais pas, mais concernant la similitude d’approche, si vous voulez bien approfondir, je suis preneur, curieux et réceptif.

Parce que la plupart des créations de Marc Newson me donnent une forme de nausée. Tandis que l’oeuvre d’Ive ne m’a jamais révulsé de cette manière, quelles que puissent être mes réserves à l’égard des dérives de sa toute dernière période.

Exemples :
• le Pentax K-01 de Newson, l’appareil numérique le moins ergonomique qu’il m’ait jamais été donné d’empoigner, dans une catégorie qui ne brille déjà pas par l’intelligence et la modernité.
Alors que le prototype réalisé pour Leica avec Jony Ive est une pure merveille. Or, ce Leica détonne absolument dans l’oeuvre de Newson, tandis qu’il est dans le droit fil du style Ive.

• Montblanc M de Newson : un des rares stylos de la gamme qui contrarient le plaisir d’écrire (et je suis un inconditionnel du stylo, prêt à essayer tout ce qui offre une prise en main à peu près valable).
Alors que même un gros bout de plastoc comme le Pencil d’Apple ne démérite pas trop, à l’usage. Etc.

avatar skizoboy | 

Tout à fait d'accord, autant l'œuvre entière de Ive semble régie par les principes édictés par Dieter Rams, autant celle de Newson représente ce qu'il y a de plus détestable dans le "design" en tant que label pour attirer le nouveau riche à la recherche de distinction.

Heureusement il est vrai, Ive semble influencer Newson plus que l'inverse, ce sont plus ses travaux avec Tom Dixon qui semblent l'inspirer, et c'est beaucoup mieux comme ça.

avatar totoguile | 

Il a quand meme fait The Sub ! :-)

avatar fte | 

@occam

"et je suis un inconditionnel du stylo, prêt à essayer tout ce qui offre une prise en main à peu près valable"

Mon stylo préféré à ce jour, Pelikan M805. Je ne suis pas l’homme d’une seule plume cependant, j’utilise beaucoup une Leonardo Momento Zero ces jours, très agréable, ainsi qu’une Sailor 1911 Large, superbe. Je fais tourner à chaque remplissage. :)

avatar ilyes3333 | 

Sinon personne ne veut commenter le nom curieux de LoveFrom ? 😁

avatar pelipa91 | 

@ilyes3333

C’est dans ce domaine que la forme et la finesse (ah non mince pas la finesse) sont importantes non? 😋

avatar ilyes3333 | 

@pelipa91

Haha mais c’est From et non pas Form. Du coup ça laisse perplexe 😜 #LoveFromParis

avatar pelipa91 | 

@ilyes3333

Ah en effet j’ai mal lu🤪
Ou j’ai voulu lire autre chose
Oue ça tombe à plat du coup..

avatar ilyes3333 | 

@pelipa91

Je l’ai lu comme toi au début aussi 😊

avatar stemou75 | 

@ilyes3333

Ive explique le nom dans le FT.
Ça vient de Steve Jobs.... Jobs avait expliqué qu’ils faisaient les produits avec le plus grand soin comme une marque d’amour pour chaque personne qui l’utilisera même sans jamais la rencontrer.

avatar RenaudL | 

Oui le nom est bizarre

avatar ShyWhere | 

Cette absence symbolise...
Je ne suis pas sûr que l’exemple choisi soit le meilleur. Lorsqu’un proche a un ennui de santé, on plante son travail pour s’occuper de lui de façon urgente, qu’on soit le designer en chef ou le dernier dans la hiérarchie.

avatar Stéphane Moussie | 
@ShyWhere : absolument, ce n'était pas bien très bien formulé. J'ai revu la phrase.
avatar ShyWhere | 

@stephmouss

👌

avatar Aquarius87 | 

Tout à fait, ça montre que la vie a une grande importance qu'après un problème de santé tout n'est plus comme avant Ive ici veut que les choses changent car quelque chose à changé en lui suite à cet évènement.

avatar whocancatchme | 

@ShyWhere

Et du coup ça a un rapport avec l arrêt du livre « Designed by apple » ? Je l’ai acheté cette semaine j’ai bien fais

avatar Biking Dutch Man | 

Ça révèle aussi la galère des transports en Californie! L’engorgement dû au «tout voiture» est proprement hallucinant, soit à SF, LA et SD, j’en ai fait l’expérience en 2016 et 2018.

avatar jacobinet | 

@C1rc3@0rc

... fais péter le champagne !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR