Apple va construire un nouveau campus à Austin

Stéphane Moussie |

Apple va étendre ses installations existantes dans plusieurs villes américaines, ainsi qu’en ouvrir de nouvelles au cours des prochaines années, annonce aujourd’hui l’entreprise.

L’investissement le plus important sera la création d’un nouveau campus à Austin qui coûtera 1 milliard de dollars. Il accueillera pour commencer 5 000 employés supplémentaires, qui pourront être rejoints par 10 000 autres à l’avenir, ce qui ferait d’Apple le plus gros employeur privé de la capitale du Texas.

Image Apple

Les postes ouverts toucheront à l’ingénierie, la R&D, la finance, la vente ou bien encore le service client. Apple précise que les 6 200 travailleurs actuels à Austin représentent déjà le plus gros contingent en dehors de Cupertino.

Au cours des trois prochaines années, l’entreprise va également créer 1 000 emplois supplémentaires à Seattle, San Diego et Culver City, ainsi que des centaines d’autres à Pittsburgh, New York, Boulder, Boston et Portland (Oregon).

Image Apple

Apple compte ainsi tenir son objectif de créer 20 000 nouveaux emplois aux États-Unis d’ici 2023. Autre chiffre communiqué : 10 milliards de dollars investis dans les centres de données aux États-Unis au cours des cinq prochaines années.l

avatar pagaupa | 

Bientôt une usine de montage...😂

avatar IceWizard | 

@pagaupa
"Bientôt une usine de montage...😂"
Jamais ! Quand Apple fera fabriquer des iPhone sur le territoire US, ce sera dans les chaînes d'assemblage automatisés que Foxconn a annoncé vouloir construire aux USA dans quelques années.

avatar Fan2ElodieFrege | 

Un mini alors.

avatar en ballade | 

Appl€ investit dans son pays d origine, avec l'argent qui ne paie pas en impôt en Europe.....des politiques pour l’arrêter chez nous?

avatar pslauver | 

@en ballade

Suffit de baisser les impôts taxes et charges et on aura des grands groupes qui viendront....

Pourquoi Apple ramène le pognon aux USA ?

C’est un accord avec Trump. Il a baissé les impôts et demandé aux GAFA de rapatrier le pognon.

C’est simple, non ?

avatar byte_order | 

@pslauver
> C’est simple, non ?

Oui.
Comme toute forme de chantage, à la fin cela se résume toujours à un simple rapport de force. Ici, économique. Le plus riche obtient ce qu'il veut du moins riche.

avatar en ballade | 

@pslauver

Et des écoles publiques , des routes et un état sanitaire déplorable à l’américaine ? Non merci

avatar pslauver | 

@en ballade

Tu peux toujours te consoler en inventant un roman où l’Amérique serait le Venezuela !

avatar codeX | 

Il fallait aller voter quand ça a été le moment.

avatar reborn | 

Sachant que rapatrier le pognon n’est pas obligatoire.

CONNEXION UTILISATEUR