Interview de Benoît Widemann

c-66 |
Après l'interview de Marco Scheurer de Sen:te, Benoît Widemann, que l'on connaît de longue date sur notre plateforme comme développeur Mac OS Classic et maintenant Mac OS X avec des logiciels tels que Carnet ou AliasKeys répond à nos questions au sujet du passage d'Apple sur Intel. Contrairement à son confrère suisse, le développeur d'AliasMenu a participé à la Conférence Mondiale des Développeurs Apple (WWDC) qui se tenait la semaine dernière à San Francisco.

Est-ce qu'Apple offre les outils nécessaires pour facilement recompiler les applications pour Intel ?

Apple semble avoir bien préparé son affaire... La plupart des applications et drivers pourront s'exécuter en mode émulé de façon transparente. On a le temps de se retourner.

Est-ce que cela semble aussi facile qu'Apple le dit ?

Tout dépend du type de code. Les applications Cocoa se recompilent sans problème. Pour les autres... si le changement d'"endian" pose problème, ça peut devenir un léger casse-tête, mais Apple a prévu quelques outils pour aider la transition. Les développeurs qui s'y essaient sont plutôt surpris de sa facilité.

- Pensez-vous que cela apportera ou enlèvera quelque chose aux développeurs sur Mac ?

Un peu de travail en plus, ne serait-ce que pour aider les utilisateurs dans cette phase qui n'est pas facile à comprendre. Les développeurs jouent souvent aussi le rôle de consultants, où ils doivent expliquer, "évangéliser" comme on dit dans le jargon. Les besoins exprimés par les utilisateurs sont parfois perturbés par une compréhension technique incomplète. À en écouter certains, le Mac n'existe plus, Intel a racheté Apple, Windows peut s'installer sur le Mac, Mac OS X peut s'installer sur tous les PC... bref il est urgent qu'Apple communique massivement pour clarifier le message.

En comparaison avec les précédentes transitions (OS 9 vers OS X - 68k vers PPC), comment voyez-vous, au niveau de la masse de travail, le passage vers Intel ?

Bien préparée par Apple, incontestablement. Grâce à Rosetta, les applications Power PC s'exécutent comme si de rien n'était sur le processeur Intel, certes plus lentement que lorsqu'elles sont recompilées pour lui, mais d'une manière transparente. Pour l'utilisateur, tout se passe normalement dans tous les cas, il n'a pas à se soucier du processeur. Par ailleurs, Apple continuera à vendre des Mac Power PC pendant longtemps et le parc installé n'est pas près de disparaître. Cela signifie que les développeurs continueront à compiler leurs applications pour le Power PC en parallèle avec le processeur Intel. L'application s'exécutera indifféremment sur l'un ou l'autre.

Que pensez-vous d'Intel et de ses processeurs ?

Pour le moment pas grand chose, sinon que ça va vite...

Quels risques voyez-vous dans cette décision ?

Simplement que les clients d'Apple diffèrent leurs achats, mais je suppose qu'Apple a pesé sa décision avant de la prendre... Hélas les clients d'Apple sont aussi les nôtres, et leurs hésitations auront sans doute un impact négatif sur l'économie des développeurs.

Est-il possible/souhaitable qu'Apple décide de finalement garder trois fournisseurs (Freescale, IBM et Intel voir d'autres) en fonction des performances pour chaque type de machine (Sonoma pour les portables et PowerPC pour les Xserve par exemple) pour avoir "le meilleur des deux mondes" ?

C'est possible. Mais à terme j'ai bien l'impression que le basculement vers Intel sera général.

Pensez-vous qu'Apple va faire développer par Intel un processeur spécifique ou qu'ils vont prendre un processeur "standard" ?

Aucune idée. Ça n'a probablement pas tellement d'importance à ce stade, car ce basculement n'implique pas le retour des clones... Mac OS sur un PC, ça viendra peut-être, mais ça n'est sans doute pas encore à l'ordre du jour.

Beaucoup de gens parlent des performances d'Altivec comparé à SSE, est-ce que cela vous touche en tant que développeur, notamment dans la création d'applications universelles et est-ce que l'Accelerate Framework d'Apple est une solution valable ?

Ca ne me concerne pas du tout. Mais je connais plusieurs développeurs qui râlent...

Pensez-vous que cela puisse mener à la fin d'Apple en tant que fabricant d'ordinateurs ? Et d'éditeur de système d'exploitation ?

Certainement pas, bien au contraire... Ça ouvre des perspectives. Il est fort possible que de nouveaux protagonistes s'intéressent à la plateforme.

À titre personnel, en tant qu'utilisateur (et fan) de Mac de longue date, pensez-vous que ce choix soit une bonne chose ?

C'est trop tôt pour en juger, mais il semble que ça ne soit pas vraiment un choix...

Est-ce qu'au final cela va changer le monde Mac ou, une fois le "choc" passé tout continuera comme si (presque) rien ne s'était passé ?

Le changement est encore impossible à mesurer, mais il sera considérable. La "culture" Mac va évoluer, se resserrer sur des éléments spécifiques tout en s'ouvrant vers un ensemble plus standard, un peu comme ça s'est passé lors des transitions précédentes. L'accord avec Intel est une nouvelle donne où beaucoup de choses sont possibles. Le nouveau couple fera sûrement de beaux enfants.
Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
parler pour ne rien dire .... >> "La plupart des drivers pourront s’exécuter en mode émulé de façon transparente. On a le temps de se retourner." >>> en plus ca c'est faux ....
avatar JC | 
On apprend pas grand chose de nouveau...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Non, on apprend pas grand chose de nouveau, c'est juste son avis. Par contre niveau driver je comprends pas vraiment, c'est du bas niveau donc normalement rosetta n'intervient pas à ce niveau, pourrait-il préciser sur ce point ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pas très loquace le gars ! Mais d'un côté, il a raison : il préfère ne rien dire car tout ce qu'il pourait faire c'est spéculer et faire des supposition, vu qu'Apple ne communique pas beaucoup.
avatar FredX | 
Moi, la grande question que je me pose est les pourcentage d'application Mac développé via XCode ? Car pour celles-là la transcription n'apparaît pas trop difficile. Mais pour ceux qui n'ont pas opté pour cet outil de développement ? La note risque d'être plus salée ! Et ensuite, les développeurs ayant un logiciel Windows et Mac comment vont-ils faire ? Sur Windows ils n'utilisent pas XCode donc quel est l'intérêt pour eux du double développement si sur une plate-forme matérielle Mac on peut aussi installer Windows !? Ne seront-ils pas tentés d'arrêter le développement sur Mac OS ?
avatar NautileBleu | 
Moi plus ça va plus je pense que dès son retour chez Apple, Jobs envisageait le passage sur x86 (ou plutôt le retour ) Simplement à l'époque ce n'était pas faisable à cause de la transition depuis Classique. En effet Jobs a toujours faire un ordi le plus accessible possible, qui puisse toucher le plus grand nombre. C'était son rêve avec les NextStation, hélas beaucoup trop chères pour le public estudiantin visé. Et puis chez Apple, ce n'est pas Jobs qui a choisi le PPC, ni le G3. OpenStep supportait de nombreuses plates-formes, mais pas le PPC. Pourquoi ? A mon avis, Jobs n'avait pas trop envie de travailler avec Moto ni IBM. Les déboires avec Motorola puis IBM n'ont fait que donner des raisons supplémentaires.
avatar pecos | 
Il est très sympa, M. Wideman. mais bon... faut-il vraiment prendre pour argent comptant l'optimisme d'un développeur qui n'a jamais su réécrire son logiciel phare correctement lors du passage d'OS9 à OSX ??? (J'ÉTAIS un utilisateur acharné du génialissime "aliasmenu" depuis la version 1, sur os8 et os9 : je n'ai jamais retrouvé la vélocité de ce programme dans sa version pour OSX, et je ne l'utilise plus du tout. le seul qualificatif qui vienne à l'esprit concernant aliasmenu pour OSX c'est... "lentissimesque") alors je doute fort que le passage sur proceseur intel améliore les choses dans le cas de ce soft... au contraire.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour les développeurs qui travaillent sous CodeWarrior, je pense qu'on peut s'attendre à une anonce rapide de Metrowerks. Jusqu'ici ils se sont toujours adapté, et leur compilateur est nettement plus rapide que GCC.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ca ne devient plus interressant que si les perfs sont au RDV et que le prix des PM baisse vraiment.
avatar Didier Guillion | 
A ctrl_alt_suppr: Je ne pense pas, va voir sur le site de Metrowerks, apparemment la version Mac OS de CW est arrétée. Cordialement
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Avec Codewarrior il me semble qu'il y a un petit souci : ils ont récement abandonné leur compilateur x86... Je vois mal comment ils vont pouvoir continuer à supporter la plateforme mac. http://www.metrowerks.com/MW/Develop/Desktop/default.htm Ils n'ont d'ailleur toujours pas réagit à la migration d'apple sous Intel.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Une interview peu ou pas préparé c'est dommage
avatar FredX | 
Pour faire suite à ma précédente intervention : Pourquoi Apple ne porterai pas XCode et/ou ses librairies sous Windows ce qui permettrait de développer aussi une version Windows en plus des versions MacPPC et MacTel des logiciels. Là ça pourrait faire mal ! Mais bon c'est un peu de l'utopie...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
MAIS ARRRREEEEETTTTEEEERRRRR DE RALER TOUT LE TEMPS !!!!!!!
avatar marco | 
@FredX Du temps de NeXT, puis de Rhapsody, on pouvait faire exactement ceci. Cela s'appelait YellowBox for Windows. C'était un bon moyen de faire des applications custom dans l'entreprise, mais pas pour faire des produits grand public (runtime NeXT/Apple trop cher et trop gros pour l'époque). Comme OS X sur Intel, il n'est pas impossible que cela existe encore chez Apple...
avatar netgui | 
Voilà une déclaration trés claire... Il répond aux questions directement sans verbiage et c'est assez rassurant dans l'ensemble. Enfin on va quand même se retrouver avec 2 choix pour nos applis: compilé PPC ou compilé X86... bref c pas clair et ca pas aider le mac me semble t'il...
avatar ni pour ni contre | 
Sans être pessimiste, j'ai l'impression (à vue de nez) que 60-70% des lecteurs de MacG ont sérieusement besoin de mettre du Valium dans leurs tartines. ça devient réellement honteux, ces réactions creuses/paresseuses/mal informées. Pour rester poli. L'interview est bonne et les réponses intéressantes, notamment en rappelant le rôle de quasi-consultants de nombreux codeurs. Sur le reste, après que tant de voix aient pleurniché ou hurlé contre la migration vers Intel à cause de sa complexité, voici un avis averti qui dit précisément le contraire. J'appelle pas ça "ne rien apprendre".
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Un développeur est rarement un bon consultant; ce sont deux métiers totalement différent. Un bon consultant a vu global du marcher que n'a pas un développeur.
avatar THIERRY | 
intéressant coup de sonde sur l'état d'esprit d'un développeur
avatar pecos | 
@ ni pour ni contre : oui, c'est ce qu'il y a de mieux pour voir la vie en rose. tu dois en prendre tous les matins, toi, non ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merveilleuse langue de bois que cette interview ou comment rassurer les masses ! Tout va bien, ne vous inquietez pas...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
o consultant vs developpeur : le consultant a une vue globale de rien du tout. C'est généralement juste un type à qui on a collé un titre alors qu'il n'y connaît rien. Un développeur indépendant Mac a une bien meilleure vue du marché qu'un consultant de mes deux d'une SSII quelconque. o Xcode sous Win : euh, je pige pas l'intérêt de porter Xcode sous WinWin. Xcode est un wrapping au dessus des outils de dév GNU. À ma connaissance ces outils sont dispos sous Win. Au niveau librairie, il y a certains solutions pour utiliser par exemple GNUStep sur Win (mais bon c'est aussi simple à installer qu'un Linux des années 90). o Nombre d'applications développés sous Xcode : pas beaucoup parmi les ténors. Xcode était un produit Marketing de la version 1.0 (oublions la 1.1 qu'ils ont jamais osé sortir) à la 2.0. Pas mal de développeurs, y compris chez Pomme, préfère ProjectBuilder. Mais bon savoir avec quels outils est fabriqué un logiciel ne donne pas une idée juste d'un logiciel. Il n'y a qu'à regarder VLC qui était (est?) compilé en ligne de commande.
avatar gazobu | 
pour mémoire: 25/5/93, NeXTSTEP 3.1(486) sur PC 486 20/12/96, Apple s'offre NeXT à U$D 400.000.000 ... à votre avis Steve Jobs et Avadis Tevanian n'avaient ils pas une petite idée derrière la tête ?
avatar toto | 
Tout les réponces de Benoît Widemann ne sont que langue de bois...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Quest ce que vous lui reprochez a Benoit ? "langue de bois" ? mais vous croyez qu il en sait autant que Steve et Avie ou meme qu un ingé de chez Apple specialisé dans le portage de leur code pour Intel ? Il n en sait pas plus que 99% des developpeur mac qui on assisté a la WWDC... il livre ses impressions, honnetement, avec le peu (je devrais direr tres peu) d infos qu il a... c'est pas de la langue de bois ca ! c'est juste ses *IMPRESSIONS*, exactement ce que lui demande MacGé... Maintenant si vous voulez la verité vraie, avec tous les tenants et aboutissants de ce switch, allez voir les responsables la ou ils sont... l allez retour pour cupertino ca coute dans les 500€ si vous debrouillez bien :P

Pages

CONNEXION UTILISATEUR