Jury partial : la requête de Samsung sera étudiée

Anthony Nelzin-Santos |

Le 6 décembre prochain, la juge Lucy Koh examinera la requête de Samsung sur la possible partialité du jury dans le cadre de son procès face à Apple. Samsung s'intéresse notamment au président du jury, Velvin Hogan.



La firme coréenne se plaint notamment qu'Hogan n'ait pas mentionné le fait qu'il ait été mis en faillite personnelle il y a 19 ans après un procès contre Seagate, un de ses anciens employeurs. Partenaire de Seagate, Samsung craint qu'Hogan n'ait ainsi été partial.



Durant la phase de « voir dire » du procès, qui détermine l'admissibilité des preuves et de la compétence du jury, Hogan a néanmoins indiqué qu'il avait déjà été impliqué dans un procès. Il remarque aujourd'hui que la juge ne lui a pas demandé de fournir une liste complète de tous les procès l'ayant impliqué.



Les avocats d'Apple se gaussent de la théorie de Samsung, arguant que le procès de Seagate n'a rien à voir avec l'affaire actuelle, que les avocats de Samsung avaient le devoir d'interroger les membres du jury et de les approuver (ils auraient alors pu demander l'exclusion d'Hogan) et qu'enfin rien ne prouve que les réponses du président du jury aient été sciemment malhonnêtes ou biaisées. Bref, le désir de revanche de Hogan serait difficile à prouver — et ce genre de requête aboutit en général très rarement.



La partialité de Hogan peut néanmoins être prouvée de manière différente : nous nous étonnions qu'il ait pris le risque de parler de « punition » contre Samsung lors d'une interview, alors qu'un jury est censé non punir le perdant, mais dédommager le gagnant. Or Hogan est lui-même détenteur de brevets, qui sont cette fois au cœur de cette affaire.


avatar Marc Duchesne | 
J'ai toujours un HTC à vendre... Samsung=Boycott n'oubliez pas...
avatar lmouillart | 
@Marc Duchesne depuis le temps tu n'es toujours pas au courant que tes appels au boycott sont passible de poursuites ?
avatar grems | 
Les personnes atteintes de déficience mentale ne peuvent pas être jugées responsables de leurs propos. Ça va il risque rien. On est tous au courant de son problème...
avatar Trollolol | 
@béber1 "Si le merite du concept en revient tout entier à kane Kramer, il n'est pour autant qu'un prior concept de balladeur numérique, car il faut voir aussi les multiples balladeurs qui se faisaient à la fin des années 90," Sauf que son concept est tomber dans le domaine public faute d'argent fin 80' pour renouveller ses brevets. A partir de ce moment ils ont tous pu le reprendre et on connait la suite. Et c'est pareil les stores, il avait déjà l'idée (et surement des brevets) de faire du dl depuis les lignes téléphoniques. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/56/IXI.jpg Tu vas pas me dire que ça te rappel rien ? et ça date du début des années 80'.
avatar Macmmouth | 
"Il fallait un coup de semonce exemplaire pour prévenir quiconque s'approchant trop de ses produits de poursuites devant les tribunaux." Les fabricants chinois tremblent de peur, ça se voit. Ils peuvent copier en toute impunité. Quand est-ce que les obsédés de Samsung ouvriront les yeux ? Ce n'est pas la corée du sud, le péril, c'est la chine. Ils peuvent déjà violer tous les brevets qu'ils veulent. Quand la chine passera 1ere puissance mondiale ( prévu pour 2017 ), Ils les fabriqueront pour leur propre compte les produits Apple.
avatar béber1 | 
Faudrait d'abord qu'ils aient l'OS et un écosystème logiciel adéquat. Tant que cela restera relativement marginal et sur des produits comme les Meizu ou les HaiPad qui font illusion 2 secondes, Apple laissera car elle s'adresse plutôt aux classes moyennes et supérieures qui préfèreront toujours l'original aux moyennes copies. Ce marché là est assez important pour lui suffire. Par contre si des grands industriels chinois comme ZTE ou Huawei sortent sur toute la planète des produits clones qui marchent significativement sur ses plates-bandes et bénéfices, tu crois qu'Apple ne va pas les assigner en justice ? Sans appuis, sur fond de rivalités grandissantes Chine/USA ? C'était le cas avec Samsung parce que justement ce n'était pas dans un marché confidentiel, mais au contraire parce que Samsung s'est calé et appuyé sur les modèles des iMobiles pour envahir le marché mondial, en siphonnant au passage assez spectaculairement le marché des autres Androidophones. De fait, elle se défendra -même par des accords - si une autre entreprise, quelle qu'elle soit, venait à detourner son marché en copiant ses produit car il en irait de sa survie
avatar phantoom | 
@Steeve J. "Avant les iPhones le web mobile c'était le WAP et iMode et quand on revoit le 1er Android qui était une copie des BlackBerry on rigole bien ! " heu juste pour remettre du vrai dans ces propos, je pense que tu as simplement découvert les smartphones avec l'iphone sinon tu saurait que le web (le vrai) est accessible sur smartphone depuis au moins 2003 (et je parle ni du wap ni de l'Imode) orange SPV - Windows mobile 2003 - avec internet explorer (sisi je t'assure) Et toute la batterie de smartphones Nokia et leur navigateur maison (qui permettait d'ailleurs d'appeler en visio et en 3G il y a bien longtemps) yavais même opéra comme application a telecharger et à installer... (comme quoi même les apps existaient) Quand au store je te dirait simplement le Ngage, toujours de Nokia... Bref tu veux absolument qu'Apple soient les créateur de tout sauf que non... Ils ont bien sur innové sur pas mal de points (tactile multitouch principalement) et on surtout réuni les meilleurs idée de l'époque en un seul appareil, mais en gros tout était déjà là. Tu nous rappel que le premier smartphone sous Android n'avait pas de multitouch activé et c'est vrai - C'est d'ailleurs aussi vrai que les iphone n'avaient pas les MMS (!) et que la visiophonie en 3G il a fallu attendre la dernière version du système IOS... Comme quoi... Tiens histoire que tu n'essaye pas de me prouver le contraire concernant internet sur smartphone avant l'iphone : Screnshot de Google.com sur le navigateur opéra mobile et pocket internet explorer de windows 2003 : http://media.nowpublic.net/images//06/e/06ea206f0bdca8f354c5a83add55f637.jpg ou sur Nokia (Symbian S60V3) : http://www.symbian-freak.com/images/news/06/10/saf04.jpg Et j'ai pas envi de te montrer qu'il y avait aussi des tas d'application a télécharger et à installer sur Windows Mobile 2003 ou sur Symbian S60V3 La différence avec l'Iphone étant que les applications n'étaient pas regroupées sur un store unique
avatar Macmmouth | 
"Faudrait d'abord qu'ils aient l'OS et un écosystème logiciel adéquat." Va voir le lien des tablettes chinoises. C' est du 100% Android.
avatar béber1 | 
Oui, ben ça sera pas des produits Apple, ce sera comme partout des Androidés. Androidés à la sauce Google ou Baidu?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR