Apple a-t-elle définitivement tourné la page Jony Ive ?

Christophe Laporte |

Pomme d'avis, c'est la rubrique dans laquelle la rédaction de MacGeneration vous partage son point de vue sur l'actualité Apple. Les MacBook Pro marquent une véritable inflexion dans la politique du toujours plus fin initiée par Jony Ive. Maintenant que le designer n'est plus la boussole d'Apple, le constructeur ouvre un nouveau chapitre. Christophe s'en réjouit, mais il met aussi en garde.

Plus gros, plus épais, mais aussi plus complets et plus puissants : pour ses nouveaux MacBook Pro, Apple a enclenché la marche arrière toute, à rebours de la stratégie matérielle en vigueur depuis 2016 et des préceptes de design de Jony Ive. Une véritable rupture, alors que Tim Cook a fêté cet été ses dix ans à la tête d'Apple.


Tags
avatar TrollMan06 | 

Clairement vu les merdes qui sortent niveau design 🤦‍♂️

avatar Grahamcoxon | 

Entièrement d’accord avec cet article. Gare à ne pas trop écouter la minorité bruyante. En tout cas les choix qui ont été faits ces dernières années sont à mon sens excellent. Simplement on a je trouve atteint un plafond en terme de poids et il ne faudrait pas que l’iPhone continue à s’alourdir chaque année.

avatar Spinaker | 

C’est exactement le poids de l’iPhone 13 qui m’a décidé à acheter … un 12.

avatar melaure | 

Ho les pauvres habitants du 21ème siècle, à l'égo appleien surdimensionné mais aux muscles atrophiés, c'est abominable 200 gr ... mais comment peut-on vous infliger ça ... !

On devrait vous obliger à porter un Radiocom 2000 pour sortir de telles bêtises ! Mais quelle génération ...

avatar Spinaker | 

@melaure

👹👉🏻❌

avatar Kabrice | 

L’année 2021 aura été pour moi la meilleure depuis bien longtemps et la plus excitante coté matérielle. Entre l’iPad Pro M1, l’iPhone 13 mini enfin à la hauteur et les MacBook Pro M1 Pro/Max … Reste plus qu’a consolider le côté logicielle pour optimiser tout ça.
Après le design des MacBook Pro c’est une question de goût personnel. Le 14 étant plus fin que le 13 et le 16 à peine plus épais que le précédent modèle, c’est surtout l’absence de ligne de fuite sur les bords qui donne l’impression d’épaisseur.

avatar Mac1978__old | 

C’est vrai que je n’ai pas commandé un MBP 14’’ pour son design assez quelconque qui n’est pas sans me rappeler mon PowerBook G4.
La question pour moi est davantage de savoir s’il reste chez Apple des personnes dans le top management qui ont ce souci du détail pour pousser les équipes au-delà de ce qui se fait déjà.
Apple a souvent défini de nouveaux standards en matière de design parce que Ive et Jobs poussaient systématiquement les équipes à penser en dehors du cadre.
Si on repart quelques années en arrière, il était très courant de lire qu’Apple ne savait pas faire des notebooks et qu’elle était condamnée. Finalement, le premier MacBook Air est sorti (de son enveloppe) et a défini un nouveau standard dont le monde PC a mis du temps à s’inspirer.
Aujourd’hui, les notebooks n’existent plus et il existe un certain nombre de PC portables au moins aussi fin que le MacBook Air.
Peut-être que Ive aurait réussi à faire faire un MBP 14’’ aussi fin que l’actuel, mais avec la puissance et les ports de celui sorti il y a deux semaines.

avatar ArchiArchibald | 

La minorité de geeks qui ont guidé les choix d’Apple au début des années 90 a repris le pouvoir, si la vision de cet article est vraie…

avatar jopaone | 

Ok c’est certainement + fonctionnel, mais le design raffiné des MBP des années 2010 s’est clairement envolé avec ce cru 2021. Je reste également dubitatif quant au design des iMac. (Du reste c’est très subjectif)

avatar Mac1978__old | 

Quelqu’un peut m’expliquer l’interêt d’avoir aujourd’hui un modem 4G/5G dans un portable ?
Je travaille beaucoup dans le train entre Genève et Zürich, trains suisses sans Wifi depuis toujours…, et j’utilise mon iPhone. Je ne vois pas la raison de payer un second abonnement. Idem avec mon iPad que je ne prends jamais avec une carte SIM.
Sans doute que quelque chose m’échappe et je suis preneuse de toute opinion étayée.

avatar Kabrice | 

@Mac1978

Tout dépend des abonnements. Le mien par exemple propose une carte SIM pour tablette sans surcoût.
Du coup j’ai pris le modèle cellulaire pour mon iPad. Ça apporte un certain confort certe minime par rapport au mode modem de l’iPhone et ça permet d’économiser la batterie du téléphone.

avatar Mac1978__old | 

@Kabrice

OK. Merci. Je n’ai jamais demandé à mon fournisseur si je pouvais avoir une seconde carte SIM (même numéro ?).

La plupart du temps, j’utilise le partage de connexion avec un petit câble USB-C - lightning qui me permet de recharger le téléphone. J’ai pris cette habitude quand mon 7S arrivait en fin de vie à cause de la batterie. Mais c’est vrai qu’avec le 12 Pro Max qui l’a remplacé, c’est devenu inutile.

avatar Kabrice | 

@Mac1978

La SIM additionnelle dans mon abonnement est seulement pour la data donc pas de numéro associé et décompte sur l’enveloppe data de mon abonnement.

avatar Sindanárië | 

@Kabrice

"La SIM additionnelle dans mon abonnement est seulement pour la data donc pas de numéro associé"

Non non. Il y’a toujours un numéro de téléphone associé à toutes les SIM qui se connectent à des réseaux GSM. les opérateurs ne les transmettent pas toujours. Je sais que Sosh et Bouygues les inscrivent sur les documents afférents à ces deuxièmes SIM. Mais inutile d’essayer d’appeler avec.
J’ai un traducteur, celui-ci comporte une SIM qui permet un accès à la data sur toute la planète pour le mettre à jour. La SIM a un numéro de téléphone mais non utilisable pour appeler

avatar Kabrice | 

@Sindanárië

Je ne savais pas qu’il y avait quand même un numéro associé. Merci pour la correction.

avatar Sindanárië | 

@Mac1978

"OK. Merci. Je n’ai jamais demandé à mon fournisseur si je pouvais avoir une seconde carte SIM (même numéro ?)."

Les deuxièmes SIM on toutes un numéro. Différent du numéro de la première SIM. Seul la data est autorisée sur cette seconde SIM.

avatar Grizzzly | 

@Mac1978

Pareil, jamais vraiment compris l’interet d’une SIM supplémentaire.

Je crois que l’argument principal c’est la batterie de l’iphone qui fond rapidement en partage de connexion, mais pour ma part quand je partage la connexion, je suis generalement dans un lieu (comme le train) où j’ai une prise de courant à disposition.

avatar huexley | 

En entreprise Swisscom nous fournit gratuitement jusqu'à 3 sims pour un même numéro.

avatar pat3 | 

@Mac1978

"Quelqu’un peut m’expliquer l’interêt d’avoir aujourd’hui un modem 4G/5G dans un portable ?"

Préserver la batterie et la data de son tel, si on a tel + ordi.
Perso j’ai aussi un iPad, cellulaire, pour ne pas dépendre du tel quand je l’utilise. C’est-à-dire presque tout le temps, pour un oui pour un non, dès que je suis en voyage.
Si je ne l’avais pas, c’est sans doute mon ordi qui servirait à sa place, et là j’aimerais qu’ils soit autonome pour l’accès au web.

avatar BLM | 

@Mac1978
«Idem avec mon iPad que je ne prends jamais avec une carte SIM.»
Perso, je ne referai jamais l'erreur de prendre 1 iPad "WiFi seulement": le "cellulaire" devrait s'appeler "GPS + cellulaire".
Sur 1 "WiFi" le GPS me manque, et le cellulaire aussi, partagé ou pas.

avatar YetOneOtherGit | 

Apple se normalise sur son approche de la définition des offres et fini par se rapprocher des standards de l’industrie.

C’est peut-être la véritable première émancipation de TC par rapport aux dogmes fondateurs de SJ.

Apple n’est plus sur le dogme de SJ : Une vision produite forte, souvent clivante, ayant une identité que l’on impose aux consommateurs dont il ne faut surtout pas écouter la trivialité des demande.

Depuis quelques temps Apple déploie les outils classiques du marketing moderne : Focus Group, analyses d’usages, enquêtes poussées de satisfactions…

Tout ce que SJ conchiait en rappelant la classique citation de Ford : « si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient répondu des chevaux plus rapides »

A court terme cette normalisation permettra d’aller grappiller quelques points de PDM et de NPS.

Mais attention à ne pas vendre son droit d’aînesse pour un plat de lentille.

La capacité d’Apple à brusquer ses potentiels cibles avec des choix radicaux n’a jamais eu de conséquences importantes sur la santé du business et a permis à Apple de se forger une identité singulière dans un monde très normalisé et standardisé.

Oui bien des nouveaux produits cochent toutes les cases des listes d’envie les plus larges mais au dépend d’éléments d’attractivité moins rationnel bien que très puissant.

Les nouveaux MacBook Pro ne sont peut-être qu’un retour de balancier dans un équilibrage mal dosé et les audaces architecturales commencent largement les compromissions de design.

Évolution intéressante à suivre

avatar Madalvée | 

Ben oui maintenant pour crâner avec son MacBook Pro il faut l’allumer… Franchement, si cette évolution pouvait éloigner les Kevin ckool de la communauté ça me reposerait, et relire des questions de professionnels au lieu des questions de reformatage sur les forums me rendrait ma bonne humeur.

avatar YetOneOtherGit | 

@Madalvée

"Ben oui maintenant pour crâner avec son MacBook Pro il faut l’allumer… Franchement, si cette évolution pouvait éloigner les Kevin ckool de la communauté ça me reposerait, et relire des questions de professionnels au lieu des questions de reformatage sur les forums me rendrait ma bonne humeur."

Revenir à ton âge d’or du Mac c-à-d celui où Apple se mourrait en s’appuyant sur une petite communauté de « vrais professionnels » en fait 🤣🤣🤣🤣🤣🤣

avatar leonmariew | 

Le design ce n'est pas que pour crâner. C'est de l'envie, du désir, tu vois le truc t'as envie de l'ouvrir tout le temps. Perso, je me suis très bien organisé avec les hub et quand je regarde mon MBP de 2016 je le trouve beaucoup plus "désirable" que les 2 nouveaux et en arrive à considérer qu'il me suffit pour faire fonctionner Final Cut et le reste, alors que sur les nouveaux ça doit aller un peu plus vite. Bien sûr qu'il faut que "ça marche" un ordi, mais un ordi "beau" même s'il marche un peu moins vite, ça aide aussi et il me semble que c un peu de l'adn d'Apple qui se barre.

avatar Macbook31 | 

@leonmariew

J’ai eu le 15 de fin 2015, quasiment à sa sortie.
C’était un oignon. Toujours un problème de clavier , de touche coincée. Je l’ai degagé à la sortie du 16. Bien meilleur à mon goût.
Et franchement, le nouveau modèle me fait de l’œil.
Revenir à mon MBP de 2010, pas de soucis.

avatar melaure | 

Je n'achête pas un Mac pour le poser sur une étagère ou l'encadrer au mur. C'est avant tout un outil, mais surtout je l'achète pour macOS. Si on avait encore des clones officiels avec licence macOS, c'est probablement pas chez Apple que j'achèterais mon matos. Rien à cirer que ce soient les plus belles machines. C'est un plus mais pas l'essentiel. Et une config pro c'est avec de la connectique. Et ce serait encore mieux si on pouvait changer le SSD à sa guise !

Donc c'est très bien qu'ils soient plus épais, qu'ils respirent mieux tout en ayant plus de puissance, que Ive ait dégagé avec son délire du design extrême, qu'on retrouve enfin une connectique sérieuse, et une batterie facile a changer. Ca va dans le sens de l'UTILE !

Le top du MBP reste pour moi le mid 2012, et c'est le dernier modèle Pro avant le passage au M1 ...

avatar Dadourun | 

Pour l’instant, je dirais qu’affranchir du dogme de la finesse a du bon : la gamme est plus lisible avec des portables légers ou des stations de travail portables.

avatar cv21 | 

Qui a remplacé Jony Ive ? Est-ce bien Evans Hankey pour la partie design matériel ?

avatar olgluk | 

Apple s'est débarassée de Ive qui ne respectait plus la ligne de Jobs : Jobs ne sacrifiait pas tout au design, le design devait servir la fonctionnalité, l'ergonomie. Il savait recadrer les excès de Ive. En ce sens après la mort de Jobs, Ive s'était fourvoyé puisque justement le design était devenu contre-productif avec des mauvais claviers, de pertes de fonctionnalités trop massives (abandonner l'USB-A était logique comme l'ADB mais abandonner le port HDMI, le lecteur SD ?). Le summum fut avec le MacPro cylindrique. Personne n'osait contester Ive visiblement.
Là on a un bon équilibre je trouve ... quant à dire qu'Apple écoute trop ses utilisateurs heu ... je pense qu'il y a encore bcp de marges. Moi j'ai plus l'impression de revivre la belle période de Jobs en ce moment que la mauvaise période où Ive était en roue libre sans contre pouvoir. Cook s'est affirmé et c'est une bonne chose. Avant tout Apple est redevenue une boite qui développe des technologies et non qui fait du design et c'est une très bonne chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@olgluk

"Jobs ne sacrifiait pas tout au design"

Tu veux une liste de machines sous les différentes directions de SJ où les choix de design imposées par SJ se sont imposées aux contraintes techniques pour le pire quant à l’avenir du produit ?

Cette canonisation de SJ est vraiment délirante et révisionniste 🤯

avatar olgluk | 

@YetOneOtherGit : Ouhlà je n'ai jamais dit que Jobs était parfait, et suis loin de considérer que tout était mieux avant ... je sais pertinemment qu'on idéalise toujours le passé. Il y a eu en effet des erreurs (le Cube, beau certes). J'ai ragé quand il a supprimé le Newton. J'ai hurlé devant l'abandon de certains ports (ADB par l'iMac).

On ne se connait pas assez pour porter un tel jugement sur ce que je pense de Jobs, mais si j'ai pu donner l'impression de l'idéaliser : et bien non nous sommes tous deux d'accord il ne faut pas le sacraliser ! Donc non je canonise pas Jobs, c'est juste que j'ai une dent contre Ive et surtout contre le fait qu'Apple n'a plus su canaliser Ive.
Et puis sincèrement me faire allumer alors que tu as écrit "L’Apple de SJ a toujours eu la force de mépriser la doxa et d’anticiper l’évolution des pratiques." heu ... un peu l'hôpital qui se fout de la charité non ?

Il y a eu moins de conneries à mon sens de design à l'époque de Jobs que ces dernières années avec un J. Ive qui était manifestement en roue libre avec le florilège qu'on a connu jusqu'à son départ, y compris dans l'ergonomie UI quand il a eu la main dessus.

Jobs aurait dit "The Design is not just what it looks like and feels like the design is how it works", il faisait un lien avec la fonctionnalité. Il y a eu des erreurs c'est indéniable (et il y en aura d'autres après le départ de Ive c'est probable aussi), mais ce que j'entends par "Jobs ne sacrifiait pas tout au design" c'est cela : que même si le Design était important sous sa direction on perdait moins de vue je crois la finalité. Il y avait certes des erreurs mais il y avait encore à cette période un peu de réalisme / compromis design-fonctionnalités, j'en veux pour preuve les excellents boitiers des G3 (bleus)/G4. Ou des G5. Ces dernières années on a l'impression que personne n'osait chez Apple remettre en cause les choix de Ive c'est tout.

L'erreur de Ive est de faire du "Design" pour le "Design" ça s'appelle alors de l'art, c'est sympa mais c'est ce qui fait un produit fonctionnel et ce que je reproche à Ive. L'erreur d'Apple fut de ne pas contrebalancer Ive. Là j'ai l'impression que de nouveau Apple cherche à concilier design mais sans oublier que le design doit servir l'usage du produit et c'est tant mieux.

avatar huexley | 

Faut qu'on m'explique en quoi c'est dû "courage" que de de taper des palanquées de dongle a la con.

En tout cas je pense que le sous titre "Retour à la réalité" est aussi juste que parfait.

avatar YetOneOtherGit | 

@huexley

"Faut qu'on m'explique en quoi c'est dû "courage" que de de taper des palanquées de dongle a la con. "

Éduquer les masses rétrogrades est toujours un acte de courage tout comme être en avance sur son temps et ne pas regarder l’avenir dans un rétroviseur 😎

L’Apple de SJ a toujours eu la force de mépriser la doxa et d’anticiper l’évolution des pratiques.

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

les "masses rétrogrades".

Il n'existe qu'une Masse Rétrograde et Détestable: tout ce qui n'est pas Oomu.

Une entreprise ne "éduque" pas, elle impose un discours commercial pour justifier un acte d'achat. (or, dans la très grande majorité des cas, il n'est pas dans notre intérêt de donner de l'argent à un marchand)

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"Une entreprise ne "éduque" pas"

Et pourtant bien des entreprises ont profondément changé les comportements des consommateurs, leurs habitudes, leurs pratiques…

Que ce soit en bien ou en mal c’est une autre histoire.

Et Apple fait partie des entreprises qui ont comme peu imposé des approches qui sont devenus des standards.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"Une entreprise ne "éduque" pas, elle impose un discours commercial pour justifier un acte d'achat."

Le lancement des Lisa et Mac était une hérésie commerciale et pourtant ils ont changé profondément la road map d’adoption du paradigme WIMP.

Pas grand chose d’intéressant dans l’histoire de l’innovation ne provient de l’écoute des attentes des clients il faut bien le reconnaître.

Le consensus est toujours mou et sans saveur et les masses n’ont h-jamais rien inventées.

Les masses n’ont aucun goût, aucune imagination, aucune élévation d’esprit, aucun raffinements. aucune transcendance et doivent être guidées par les élites 😈

C’est l’immense talent du plus grand créateur de life style de sa génération aka SJ 👍

avatar hdam1959 | 

@YetOneOtherGit

"C’est l’immense talent du plus grand créateur de life style de sa génération aka SJ"

Hmm …

“Cette canonisation de SJ est vraiment délirante et révisionniste 🤯”

avatar YetOneOtherGit | 

@hdam1959

""C’est l’immense talent du plus grand créateur de life style de sa génération aka SJ"
Hmm …
“Cette canonisation de SJ est vraiment délirante et révisionniste 🤯”"

La provocation ironique de mes propos t’aurait échappée ? 😉

Je parle de ceux sur le créateur de life style et la médiocrité des masses évidemment 😜

Pour l’imbécile canonisation d’un SJ sous lequel tout était parfait c’est à prendre totalement au premier degré par contre 😉

avatar hdam1959 | 

@YetOneOtherGit

“La provocation ironique de mes propos t’aurait échappée ? 😉”

C’est fort possible … 🙂

avatar YetOneOtherGit | 

@hdam1959

"C’est fort possible … 🙂"

Après définir SJ comme un grand créateur de lige style ayant eu une forte influence sur les modes de vie de son temps est certes un rien provocant mais pas dénué de vérité 😉

Avec tout ce que cela implique d’excès, d’erreurs, d’errements, d’outrance… comme pour tous les créateurs singuliers.

Qu’on ne s’y trompe pas je suis un grand admirateur de SJ mais ce qu’en font certains ici ne cessent de me surprendre.

Il n’était pas un saint infaillible, il n’était pas un homme figé dans les convictions d’un moment, il n’était pas un anti-capitaliste, il n’était pas réductible à quelques étiquettes en faits 😉

Et l’utiliser comme une statue du commandeur que l’on fait parler d’outre tombe est détestable.

avatar hdam1959 | 

@YetOneOtherGit

"Après définir SJ comme un grand créateur de lige style ayant eu une forte influence sur les modes de vie de son temps est certes un rien provocant mais pas dénué de vérité 😉"

Je pensais bien que vous alliez essayer de nuancer votre propos. Vous ne souffrez donc pas de contradictions internes. Ouf ! 😉

avatar hdam1959 | 

@YetOneOtherGit

"Il n’était pas un saint infaillible, il n’était pas un homme figé dans les convictions d’un moment, il n’était pas un anti-capitaliste, il n’était pas réductible à quelques étiquettes en faits"

Je suis bien d’accord.

avatar huexley | 

Acheter des dongles a 50 balles devient synonyme de "Éduquer les masses rétrograde"… Fallait oser.

avatar YetOneOtherGit | 

@huexley

"Acheter des dongles a 50 balles"

Une parfaite illustration de la trivialité des masses : on parle du grand œuvre de la croisade pour l’unification des conectiques et ça vient chipoter pour une poignée d’euros et les minuscules efforts demandés😜

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

Vous rigolez mais finalement on revient sur le paradoxe que toute la lignée de tel machine doit être réduit à l'utilisation de quelques personnes
que neige besoin de ce port HD mis ou de ce lecteur de carte SD que je n'utiliserai jamais?
En échange de quoi important Derbol quatre supplémentaires était très utile
comme quoi...

Puisque je vous tiens pour revenir sur le sujet il est aussi possible que Apple proposant les mêmes composants que n'importe quel autre fabricant sur le marché (intel) ait du se différencier par le design mais que maintenant possédant ses propres processeur/chipset elle peut enfin venir à des machines un peu plus consensuelles car étant intrinsèquement différentes

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Puisque je vous tiens pour revenir sur le sujet il est aussi possible que Apple proposant les mêmes composants que n'importe quel autre fabricant sur le marché (intel) ait du se différencier par le design mais que maintenant possédant ses propres processeur/chipset elle peut enfin venir à des machines un peu plus consensuelles car étant intrinsèquement différentes"

Il n’est pas impossible que l’audace stylistique revienne effectivement plus tard 😉

avatar raoolito | 

oui à tout le billet d'humeur !

sauf peut-être un point qui restera:
"Retour en arrière avec le nouveau MacBook Pro 14 pouces, fier de son épaisseur (sous un MacBook Pro 13 pouces de 2016)."

ben à les regarder, le mbp13 de 2016 a de la gueule, alors que le nouveau... snif :'(

avatar Sindanárië | 

@raoolito

"ben à les regarder, le mbp13 de 2016 a de la gueule, alors que le nouveau... snif :'("

En effet! On se croirait revenu avec les machines des débuts 2000

avatar anti2703 | 

Quand je vois les nouveaux produits, je me pose la question inverse :

Est-ce que Ive n’aurait pas été poussé vers la sortie ?
Justement à cause des problèmes de clavier, le bide commercial du MacBook USB-C sans ventilateur et sans port, l’iPhone qui pliait ou encore l’autonomie exécrable de certain produit…

Ça à été autant de défauts sacrifiés sur l’autel du design, et autant de raisons de pousser Jony Ive vers la porte.

Quand aux retours des utilisateurs, Apple semble avoir compris qu’elle avait fait des erreurs, et peut être même qu’elle a trouvé un moyen d’augmenter encore ses revenus justement grâce à cette nouvelle approche produit amateur / produit expert.

avatar olgluk | 

@anti2703

Même analyse !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR