Intel détaille ses premiers processeurs de 10e génération

Stéphane Moussie |

Après un aperçu fin mai, Intel donne plus d'informations sur ses premiers processeurs de 10e génération, surnommée Ice Lake, qui motoriseront de nouvelles machines dans les prochains mois.

11 processeurs pour ordinateurs portables tirent parti de la gravure en 10 nm qu'Intel a mis tant de temps à maîtriser. Il y a cinq puces dans la gamme Y employée par le MacBook Air, à l'enveloppe thermique (TDP) allant de 9 à 12 W.

À part les Core i3 d'entrée de gamme, les Core i5 et i7 disposent de 4 cœurs physiques (8 logiques), ce qui laisse augurer un futur MacBook Air à 4 cœurs contre 2 actuellement. Cette multiplication des cœurs se fait au détriment de la fréquence de base, qui chute à seulement 700 MHz sur le premier Core i5. Le Turbo Boost, lui, en pâtit moins, même s'il faudra voir s'il tient la charge sur la durée : la fréquence peut grimper jusqu'à 3,8 GHz sur un seul cœur ou 3,4 GHz sur tous les cœurs.

Les six autres processeurs Ice Lake font partie de la gamme U, celle exploitée par le MacBook Pro 13". Comme sur les générations précédentes, les Core i5 et i7 ont 4 cœurs (et 8 threads), en revanche la fréquence de base est là aussi revue à la baisse. Les Core i5 au TDP de 15 à 25 W sont cadencés à partir de 1 GHz.

Le fondeur ne parle pas des performances CPU, signe qu'il n'y a certainement pas grand-chose à se mettre sous la dent dans ce domaine. Un communiqué précédent indiquait que les CPU de 10e génération étaient 18 % plus performants… que les processeurs Skylake datant de 2015.

Intel préfère mettre en avant le GPU intégré qui a, lui, évolué significativement. Les performances de l'Iris Plus ont jusqu'à doublé par rapport à la 8e génération. Est soulignée également l'intégration du Thunderbolt 3 (jusqu'à 4 ports) ainsi que du Wi-Fi 6.

L'entreprise de Santa Clara aimant par-dessus tous les casse-têtes, elle a décidé de revoir une nouvelle fois la nomenclature de ses processeurs. Les lettres, comme Y et U, qui permettaient de connaître la gamme des puces ne font plus partie de leurs noms. Elles sont remplacées par un chiffre.

Ça valait bien un graphique.

Prenons l'exemple fourni par Intel, Intel Core i7-1065G7 :

  • i7- : vous connaissez, c'est le haut de gamme (enfin, il y a les i9 maintenant…), supérieur aux i5 et i3 ;
  • 10 : ces deux chiffres désignent la génération, sur les générations précédentes c'est donc uniquement « 9 », « 8 », etc ;
  • 6 : ce chiffre semble désigner où se situe le processeur à l'intérieur de la gamme (le i7-1065G7 est supérieur au Core i5-1035G7) ;
  • 5 : enfin le quatrième et dernier chiffre indique le TDP (0 pour 9 W, 5 pour 15 W et 8 pour 28 W) ;
  • G7 : ce suffixe désigne le type de GPU intégré (plus le chiffre est plus grand, plus le GPU est puissant).

Plus de 35 ordinateurs portables différents tireront bientôt parti d'Ice Lake. Apple venant de mettre à jour le MacBook Air et le MacBook Pro 13" d'entrée de gamme, il ne faut pas s'attendre à un renouvellement avant l'année prochaine.

Et le MacBook Pro 16" qui fait l'objet de tant de rumeurs ? Ces premières puces de 10e génération sont sans nul doute trop peu puissantes, mais Intel en dévoilera de nouvelles plus musclées fin août.

avatar IceWizard | 

Ces processeurs sont forcément bien, tout ce qui commence par Ice étant cool.

(J’attend quand même les premiers tests indépendants pour parfaire mon opinion)

avatar UraniumB | 

@IceWizard

J’ai ri.
C’est faux.
😆

avatar Soner | 

Je sens que sur tout ce qui est "petit" processeur les ARM d'Apple vont faire mal.

avatar raoolito | 

ils ont quand meme un turbo boost impressionnant: 700 Mhz > 3,8 Ghz ca donne, un peu comme le niveau 13 pouces d'entree de gamme, une machine qui tire moins sur la batterie mais qui peut donner (durant un certain temps) pas mal de puissance.

avatar Akeru60 | 

700 MHz ☹️ moi qui rêve d’un MacBook Air 4/8 coeurs... je vais peut être attendre la version ARM. Mon MacBook Pro 2015 est encore parfaitement fonctionnel !

avatar oomu | 

mais ils sont capable de montrer très haut en fréquence sur un coeur. ces cpus doivent doc être capable de s'adapter à un grand nombre d'usages différents ou de besoin d'autonomie.

avatar Akeru60 | 

@oomu

Oui j’ai vu ça mais je vais attendre quand même les testes voir si ils tiennent sur le long terme à de hautes fréquences.

avatar macinoe | 

Oui, mais du coup la fréquence minimum n'a aucune signification concernant les performances même moyennes.

Ce serait comme juger la puissance d'un moteur quand il tourne au ralenti. ( inférieure à celle d'un cycliste ). ça ne veut rien dire du tout.

avatar Akeru60 | 

@macinoe

Je trouvais juste le chiffre bas 😓 point.

avatar macinoe | 

Plus ce chiffre est bas, mieux le processeur adapte ses performances au besoin.

avatar fousfous | 

@macinoe

La fréquence de base n'est pas la fréquence minimum attention, c'est juste la fréquence qui est garantie d'être inférieure au tdp et donc qui tournera quoi qu'il arrive.
Mais en cas d'utilisation faible le processeur peut descendre bien plus bas.

avatar macinoe | 

Je vois que le marketing des fréquence fait encore des adeptes...

avatar Akeru60 | 

@macinoe

Non... Intel a jamais été le champion des hautes fréquences. Ce que je veux surtout voir c’est comment il fonctionnera pour des tâches et autres donc je vais attendre les tests..

avatar Riki | 

@macinoe

Suivant l’utilisation métier / application la fréquence a plus d’importance que le nombre de cœurs et inversement

avatar fousfous | 

C'est pour ça qu'Apple va mettre a jour le MBP 13" cet automne, comme il n'a pas eu de vrai mise à jour cette année.

avatar rolmeyer | 

Je remarque que la gamme Y passe de 5/7 watts à 9/12 watts. 9 watts refroidit passivement...j’ai des doutes, le brider à 5 watts, on aurait perdu le bénéfice des nouvelles performances. C’est peut-être pour ça que Apple a arrêté le 12, parce qu’ils ne voulaient pas ajouter de ventilo. Pour avoir eu deux modèles de macbook 12, 5 watts c’est bien le maxi qu’il arrive à dissiper passivement et encore, pas dans un piece à 28 degré comme les jours de canicule.
J’ai l’impression que Intel n’a pas été capable de fournir du Y 5 watts avec un saut de performance.

avatar dujarrier | 

@rolmeyer

avatar dujarrier | 

@rolmeyer

Je me demande si l’intégration de 4 ports Thunderbolt 3 est l’une des raisons du passage de la gamme Y de 5/7W vers 9/12W...

C’est pour moi l’un des gros avantages de la gamme IceLake : l’integration « native » du Thunderbolt 3, et du WIFI 6

Je serais TRES intéressé par un Macbook Air ou un Microsoft Surface laptop sans ventilateur (fanless) pour le silence, qui intégrerait idéalement aussi une connectivité 4G LTE, type une puce Qualcomm LTE X24 et double SIM (nano-SIM + eSIM)

En fait, je suis très impatient de voir des tests de performances de la puce ARM pour ordinateur de Qualcomm, le Qualcomm 8cx en comparaison d’ordinateur qui auront des puces Intel IceLake, et de voir les nouveaux modèles de Microsoft Surface laptop de fin 2019 pour me decider entre Microsoft Surface ou bien Macbook Air...

avatar rolmeyer | 

@dujarrier

La Surface pro 5 et 6, en i5 n’a pas de ventilo et existe en 4G LTE simple sim mais je crois qu’il faut passer par un compte pro pour l’acheter.
Ma Surface 5 aka 2017 a un i5 refroidi passivement c’est un 15 watts mais bridé par MS. Et elle chauffe beaucoup si on la sollicite beaucoup et longtemps mais comme c’est vers l’arrière et pas le bas, donc ça ne dérange pas.
Sinon je pense comme toi, je suis sûr que le macbook air a eu un ventilo essentiellement à cause du Thunderbolt, je dis essentiellement car bien sûr ils en ont profité pour tirer plus sur le proc. J’ai un dock TB2 que je branche via adaptateur sur mon macbook air 2018 et ça chauffe toujours un peu plus avec que sans. Le ventilo du MBAir 2018 tourne alors sans bruit à 2300 trs/mn d’après iSat menu.

avatar olaola | 

@rolmeyer
La raison principale c’est qu’Intel fait la place pour l’arrivée en fin d’année de Lakefield dans la zone 4-7W qui sera un SoC un peu particulier pour Intel vu qu’il va mélanger des cores hautes performances (Sunny Cove, ceux présents dans cette gamme Ice Lake) et des cores basse consommation (core de la dernière génération ATOM à venir (Atom Tremont)) à la manière de l’architecture Big Little de d’ARM et de ce que fait Apple depuis quelques années.

avatar Doctomac | 

Quel bazar !!

avatar olaola | 

Au contraire maintenant le nom contient plus d’informations, plus besoin d’aller regarder la fiche technique pour savoir ce qu’il en est.

avatar malcolmZ07 | 

Drôle d'idée de changer la nomenclature :-/

avatar Alberto8 | 

... Un communiqué précédent indiquait que les CPU de 10e génération étaient 18 % plus performants… que les processeurs Skylake datant de 2015....

😂 Intel est mort 💀

avatar Dimemas | 

totalement d'accord. Intel est foutu

Pages

CONNEXION UTILISATEUR