OpenCore monte des hackintosh contre des bitcoins

Mickaël Bazoge |

Apple ne va pas tarder à lancer son armée d'avocats à l'assaut d'OpenCore, un nouveau constructeur de PC compatibles macOS, ce qui est prohibé par la licence du système d'exploitation. Le premier boîtier vendu par ce cloneur est le Velociraptor, une tour qui est équipée de base d'un Ryzen 3700X 8 d'AMD1, 16 Go de RAM DDR4, une Radeon Pulse RX580, 500 Go de SSD et 2 To de disque dur. Des options sont proposées pour chacune de ces caractéristiques techniques.

Une des particularités du Velociraptor est qu'il est fourni avec macOS Catalina et Windows 10, chacun ayant un SSD dédié (de 250 Go de base), les deux systèmes se partageant l'espace de stockage du disque à plateaux. OpenCore prévoit également deux autres modèles, le T-Rex avec des Ryzen Threadripper jusqu'à 64 cœurs, et le Megalodon qu'on devine particulièrement bien armé. Il faudra attendre respectivement 58 et 141 jours pour découvrir ces tours.

OpenCore opère sur des bases juridiques très fragiles. Apple avait fini par obtenir la peau de Psystar, un fabricant de hackintosh qui s'était lancé en 2008 : il avait fallu aller jusqu'à la Cour suprême américaine, quatre ans plus tard, pour en terminer avec cette aventure (lire : L'affaire Psystar est close). Psystar était parti à l'autre bout de la gamme, avec un ordinateur sous Mac OS X à partir de 255 €.

Le nouveau cloneur espère s'en tirer avec une astuce : il n'accepte que les paiements en… bitcoin. Il propose au consommateur de verser un premier dépôt représentant 30% de la somme totale, en attendant de payer la totalité à la réception de la machine.


  1. On rappellera que monter un hackintosh AMD n'est pas une bonne idée. ↩︎

Pour aller plus loin :

Source
avatar fredsoo | 

@raoolito

On est bien d’accord 😉
Je respecte tous les choix,et le tiens est plus que respectable 😃

avatar CorbeilleNews | 

@fredsoo

Quelle distrib bous utilisez sur le 4 ?

Pas de pb de surchauffe ? Avec ou sans ventirad ?

avatar fredsoo | 

J’utilise Raspbian.
Non le Pi4 est nu, j’ai mis un ventilo branché sur gpio, t° max 45° normale 38°.

avatar CorbeilleNews | 

@fredsoo

Merci pour les infos, j’avais déjà tenté des distrib sur le Pi2 a sa sortie mais c’était un peu poussif, va falloir que je reteste cela avec 2 écrans c’est possible vu qu’il y a 2 mini hdmi ?

avatar fredsoo | 

Oui possible effectivement et depuis 15 jours une version 8go de ram du Pi4 est sortie . 👍🏻

avatar Sindanárië | 

C’est pas sur « Je veux le Top » cette affaire là ?
🤔

avatar CorbeilleNews | 

Si Apple nous faisait de vraies configs plus ouvertes et que l’on peu faire évoluer et pas à des tarifs stratosphériques ce genre de boite n’aurait aucun intérêt, seulement quand on est trop gourmand on se rattrape sur les clients captifs, les restants, ceux qui n’osent pas et ceux qui ne veulent plus payer ces tarifs pour le niveau des composants fournis et les verrous imposés de toute sorte ...

Mais y’aura toujours des irréductibles qui diront que c’est pas bien ... que d’autres ne paient pas leur dîme sans sourciller comme eux à Apple !!!

avatar Sindanárië | 

@CorbeilleNews

"Mais y’aura toujours des irréductibles qui diront que c’est pas bien ... que d’autres ne paient pas leur dîme sans sourciller comme eux à Apple !!!"

Le plus simple serait de dire que TU est captif d’Apple, non ? 😬Sinon tu arrêterais de te plaindre de ça à chaque fois ; tu serais passé à autre chose depuis longtemps et tu t’en foutrais !
Nie pas, ou alors ça prouverai ta névrose 😬

avatar CorbeilleNews | 

@Sindanárië

Oui docteur 👏👏👏

Merci docteur,

Je vous dois combien docteur,

Ou alors j’ai affaire à un philanthrope 🙏

Il n’y a que les imbé... qui ne changent pas d’avis, moi je l’ai fait, et vous docteur ?

Vous êtes presque amusant docteur,

Attention en psycho le danger est de changer de côté docteur 🤗

Vous vous êtes senti visé par le "certains", docteur 🧐

Et cela vous pose un problème que l’on ne caresse pas toujours dans le sens du poil docteur 😋

Les contre pouvoirs, ou ceux qui ne pensent pas comme vous c’est un problème pour vous docteur 🥳

Mais peut-être que cela vous arrange Dooooccccteeeeeeuuuuurrrrr 🤪

C’est bon j’ai pas nié docteur 😇

avatar Sindanárië | 

@CorbeilleNews

C’est bon. Mais vous me ferez une petite cure de temesta-vodka et une petite séance de Om dans votre petite chambre recouverte de jolis coussins blancs 😋🤓😷

avatar CorbeilleNews | 

@Sindanárië

Ah mince, j’aime pas trop les alcools, quand on voit les ravages que cela crée sur ceux qui croient vivre quand ils en boivent..., z’auriez pas plutôt un "générique"

avatar LeSedna | 

Pour info le bitcoin est reconnu comme une monnaie en Europe, et il est impossible de cacher son identité sur le réseau bitcoin donc c’est techniquement une très mauvaise idée de demander un paiement en bitcoin si c’est pour disparaître.

avatar corben | 

@LeSedna

Ton affirmation est à moitié erronée

Oui elle est reconnue comme monnaie... privée
C’est pour la BCE a reconnu que les transactions utilisant les crypto monnaies ne pouvaient pas être taxées
Cela dit elle n’est pas reconnue comme une monnaie officielle mais bien virtuelle et à ce titre l’UE doit encore statuer sur une réglementation bien spécifique
Elle avait prévu de le faire cette année mais le COVID a perturbé la bonne tenue des commissions devant travailler sur le sujet

On trouve sur le site de la commission des rapports détaillés sur ces monnaies

https://www.europarl.europa.eu/cmsdata/150761/TAX3%20Study%20on%20cryptocurrencies%20and%20blockchain.pdf

L’UE est bien consciente que ces monnaies qui ne sont pas issues d’aucune banque centrale ou nationale n’ont pour but qu’alimenter des activités illégales ou criminelles

L’absence même de réglementation a une conséquence majeure: l’absence de protection totale pour les utilisateurs

avatar Sometime | 

@LeSedna

C’est a mon sens tout a fait inexact et il me semble que vous mélangez certains concepts.

Un utilisateur averti peut encore masquer son identité réelle de manière plus ou moins efficace tout en payant en bitcoin.
L’aspect publique de certains éléments des transactions bitcoins n’est pas nécessairement synonyme de non-anonymité.
Il ne faut en fait ici pas confondre les notions d’anonyme, de pseudonyme, et du caractère public des éléments de certaines transactions - même s’ils sont liés.

Quant aux soit-disant « fameux logiciels » utilisés par la police que vous citez dans un autre commentaire, ils ont encore leurs limites et beaucoup de flux de transactions opaques peuvent leur échapper.

avatar LeSedna | 

Et ceux qui disent que les transactions sont anonymes ont besoin de réviser le principe d’un ledger public aha

avatar LeSedna | 

Ce n’est pas un “legal tender” mais c’est une monnaie.

Tu peux payer en USD sur PayPal, légalement ? Donc tu peux payer en bitcoin. C’est juste transformé localement en Euro pour la facture et les taxes, mais la monnaie que tu envoies ou reçois de ton côté à peu d’importance.

Dans d’autres pays c’est pareil, que la monnaie soit un legal tender ou pas, c’est une monnaie. L’important c’est que l’UE ne le considère pas comme un investissement uniquement, ce qui n’est pas le cas justement.

Sinon dire que le seul but de ces monnaie est le business criminel... c’est drôle étant donné qu’on peut aujourd’hui tout payer en crypto, de sa farine à son abonnement internet. Il y a déjà des pays où on peut même se faire payer en bitcoin (cf le Japon ou c’est devenu un légal tender). Aux usa c’est déjà depuis 2 ans qu’on doit payer ses taxes sur ses revenus en bitcoin de part la législation des sites par lesquels on se fait payer avec en USD. enfin cela fait bien longtemps qu’aucun criminel n’utilise de ledgers publics pour leurs activités. Ça fait longtemps que la police a des logiciels de traçage, ya rien de plus simple vu que les ledgers sont publics, et si tu suis les news tu verras qu’à chaque fois qu’un des rares comptes criminels transfert son argent les gens le remarquent car encore une fois tout est public. Étant donné que les échanges sont réglementés, quelqu’un qui veut blanchir des millions en crypto va avoir des soucis vu que les échanges ne vont pas les accepter. En fait, c’est plus simple avec des transferts normaux en envoyant de l’argent d’un pays à un autre avant d’être bloqué...ou comme depuis toujours, du liquide.

Il y a longtemps, on pensait qu’internet et surtout les emails ne serviraient qu’aux criminels.

avatar corben | 

@LeSedna

PayPal est une entreprise qui possède des licences bancaires dans toutes les zones où elle exerce
En l’occurrence pour l’UE sa licence bancaire a été obtenue auprès du Luxembourg

Il faudrait vraiment que tu te renseignes un minimum et surtout que tu ouvres les yeux sur le bitcoin

A la limite que tu essaies de te convaincre que c’est une monnaie légale c’est toi que ça regarde mais ne met pas les autres en erreur en leur faisant croire que tes croyances ont un fondement légal

avatar LeSedna | 

Ce qui est extraordinaire c’est que je connais des gens qui dépensent leur crypto et même paient leurs impôts et la déclarent en Europe, et les autorités n’y voient aucun soucis. Mais bon c’est impossible n’est ce pas ?

Ya plein d’entités bancaires qui permettent de se servir de crypto. En passant par l’Euro, oui, mais grâce au fait que différentes cryptos sont reconnues au même titre qu’une... monnaie, bref, comme si on dépensait des couronnes norvégiennes des yuan ou des dollars.

Mais bon apparemment c’est impossible et illegal. Et la crypto ne sert qu’aux criminels, bien évidemment. D’ailleurs ma banque elle même sait que j’en possède. Mais c’est illégal hein. Ce qui est ironique, c’est qu’elle a émergée suite aux actes criminels des sub primes de 2008, justement pour éviter les abus (principalement la non existence des valeurs).

D’ailleurs je connais plein de personnes qui se font payer en partie en crypto, et certaines 100% en crypto et ce depuis des années.

Mais c’est illégal hein. Ça sert qu’à la drogue 😂

avatar Sindanárië | 

@LeSedna

C’est génial comme film. C’est la suite du loup de wall street ? 😬

avatar Moonwalker | 

Ils ont fait seppuku.

avatar byte_order | 

> un nouveau constructeur de PC compatibles macOS, ce qui est prohibé par la
> licence du système d'exploitation

C'est faux.
Ce qui est prohibé, au sens légal du terme, c'est de (re)distribuer une copie de macOS sans en avoir le droit.
Cela n'empêche nullement de produire des ordinateurs compatibles macOS. Il suffit, par exemple, que la copie de macOS installée dessus ai été obtenu légalement, par exemple par un utilisateur ayant acheté un mac (et donc une copie de macOS). Cet utilisateur ayant légalement la possession d'une copie de macOS, il a parfaitement et légalement le droit d'en faire ce qu'il veut chez lui, dans son usage à lui, dans son cadre privé.
S'il veut utiliser cette copie de 0 et 1 pour l'écrire sur un disque dur de sa propriété pour démarrer une machine quelconque, à lui également, c'est son droit. Il a même légalement le droit de modifier *sa* copie de macOS.

Par contre, il n'a pas le droit de (re)distribuer sa copie, telle quelle ou modifiée. Parce que cela sort de son usage à titre privé.

Vendre des hackintosh *avec* une copie de macOS, modifiée ou pas, est illégal. Ce qui semble être le cas ici (je pense surtout qu'ils s'en foutent, qu'il s'agit surtout d'une arnaque pour capter les accomptes et disparaitre avec...).

Mais vendre (et donc produire) des hackintosh *sans* copie de macOS *mais* compatibles macOS - à charge de l'acheteur de s'approprier légalement une copie (soit en achetant un mac, soit en utilisant la copie qu'il a déjà) - c'est pas illégal, non.

La clause du contrat de licence qui interdit à l'utilisateur d'utiliser sa copie de macOS sur autre chose que sur le mac acheté avec est invalide : la copie est vendue à titre privé, elle lui appartient, de facto, tant que c'est dans sa sphère privée, il a légalement d'en faire totalement ce qu'il veut, y compris tenter de faire démarrer sa console de jeu dessus si cela lui chante, en modifier les données pour remplacer le logo Apple par autre chose, il est propriétaire de cette copie, tant que cette copie reste dans sa sphère privée, il en fait strictement ce qu'il veut, et Apple ne peut pas lui interdire cela.

Bien sûr, en la modifiant par exemple, le vendeur n'est plus tenu à sa responsabilité de garantie. Mais ça c'est un autre sujet.

avatar Moonwalker | 

Le support t'appartient et tu peux en faire un frisbee si l'humeur te prend. Par contre, le logiciel est et reste la propriété exclusive d'Apple et son utilisation est soumise aux conditions du contrat passé entre toi et la firme Californienne.

avatar byte_order | 

Apple n'ayant pas le droit de pénétrer chez vous pour vérifier la façon dont vous utilisez votre copie des 0 et 1 que constitue la version de macOS que vous avez légalement acquise, de facto, dans la sphère privée, on a bien légalement le droit de faire ce que l'on veut avec.
Et pas uniquement son support, non, son contenu aussi.

De la mème manière qu'on a pas le droit d'atteindre *publiquement* à l'image d'une oeuvre, quand bien même on a une reproduction légalement acquise, sans accord préalable, alors que dans le cadre privée, ce droit nous appartient.

Et, encore une fois, *toutes* les clauses d'un contrat ne sont pas automatiquement valides en droit. Dans quasiment tous les contrats du monde, vous trouverez des clauses qui rentrent en conflit frontal avec des droits pourtant garantis des individus.

Apple n'a pas autorité à vous imposez quoi que ce soit dans votre usage privé de ce que vous lui avez acheté, et qu'elle vous a cédé dans ce but. Son droit commence dès lors que cela sort de votre usage privé, mais à l'intérieur, non, ses conditions de l'EULA qui imposent d'utiliser la copie de macOS uniquement sur le mac le contenant ne sont pas applicables, car cette condition viole votre droit de propriété pour usage privé sur cette copie obtenue avec l'achat du mac.
Qui n'a rien à voir avec la propriété de l'oeuvre "macOS" en elle même, qui bien sûr reste à Apple.

Mais *votre* copie de cette oeuvre, dument acquise, vous avez le droit de faire dans votre usage privé absolument tout ce que vous voulez dessus. Inverser les 0 et 1, modifier les images, les logos, les copier sur un support, les copier sur du papier, les copier sur un disque bootable d'une seconde machine de votre choix, c'est *votre* usage privé de *votre* copie.

Elle n'avait pas qu'à pas la vendre cette copie, si elle ne veut pas que son propriétaire puisse faire ce qu'il veut avec dans son usage privé de cette copie.

Si quelqu'un vend des ordinateurs certifiés compatibles macOS mais sans copie de macOS, y'a rien d'illégal.
Si vous avez une copie légale de macOS, vous avez parfaitement le droit d'acheter un tel ordinateur et tenter d'utiliser *votre* copie légale de macOS dessus.
Bien sûr, Apple utilisera cela pour vous refusez la garantie, logique, elle ne peut être tenue à une conformité d'un truc qu'elle ne propose pas. Mais elle ne peut pas "interdire", au sens légal, cette façon privée d'utiliser une copie de macOS, non. Elle peut, par contre, tenter de rendre cela très difficile, et la puce T2 est là aussi pour cela, faut pas se leurrer.

Ce qui est illegal, ici, c'est (re)distribuer quelque chose sans en avoir le droit. Ce qui semble etre le cas d'OpenCore Computers à priori.

Après, si ce genre de possibilité gène vraiment Apple, cela en dit long sur la qualité de son offre matérielle par rapport à la demande.

avatar NORMAN49 | 

@byte_order

Une nuance importante... qui remet en cause toute cette belle "construction"... APPLE ne vend pas MAC OS.

avatar byte_order | 

@NORMAN49

*Son* macOS ? Non.
Mais Apple vend bien une *copie* de son macOS et une licence d'utilisation à vie de cette copie. C'est dans le prix d'achat de tout mac.

Votre copie de macOS, vendue avec sa licence d'utilisation à vie, vous appartient. A vous.
Tant que vous ne la redistribuer pas à un tiers (vous n'avez pas achetez un droit de reproduction, telle qu'elle ou modifiée, de votre copie de macOS), vous avez le droit d'en faire absolument ce que vous voulez. Y compris d'en faire des copies pour vous.

De la même manière qu'on achète pas un film (on deviendrait alors son propriétaire exclusif !) mais une "copie" de ce film avec un droit de reproduction limitée à son usage personnel. On est propriétaire exclusif uniquement de *cette* copie et de sa licence d'utilisation et on a le droit de faire ce que l'on veut de cette copie, y compris d'en faire une copie sur tout support de son choix, du moment qu'il reste dans l'usage personnel.

Merci de faire l'effort d'apprendre la différence entre la vente d'une oeuvre et la vente d'une copie de cette oeuvre assortie d'une licence d'utilisation individuelle de cette copie.

L'argument "Apple ne vend pas macOS, elle reste propriétaire de macOS donc elle a tout les droits etc" s'effondre très vite si vous n'avez pas un minimum conscience que dans l'achat d'un mac, y'a bien l'achat également d'une copie de macOS et de sa licence d'utilisation pour usage personnel.

Et imaginez un seul instant qu'Apple vendent des macs sans OS avec, ni donc licence.
Soit ces macs seraient compatibles avec d'autres OS, soit il faudrait obligatoirement acheté également une copie de macOS et une licence d'utilisation, ce qui serait alors de la vente liée, l'achat de l'un forçant l'autre.

Le prix d'un mac inclut l'achat d'une copie de macOS et de sa licence d'utilisation.
Et ce prix n'est pas 0, sinon il serait possible d'obtenir une copie légale de macOS gratuitement, ce qui n'est pas le cas. La copie est donc bel et bien vendue.

avatar Moonwalker | 

Tu es en faux, autant sur le logiciel que sur le DVD de film. La copie privée n'est pas un droit mais une exception au droit (cours de cassation - arrêt Mulholland Drive). Quant à macOS :
"1. Généralités.
A. Apple Inc. (« Apple ») vous concède une licence sur, et en aucun cas ne vous vend, le logiciel Apple (y compris le code d’amorçage sur mémoire morte), les logiciels de tierce partie, la documentation, les interfaces, le contenu, les polices de caractères et les données accompagnant la présente Licence, qu’ils soient préinstallés sur le matériel Apple, sur disque, en mémoire morte (ROM), sur tout autre support et sous toute autre forme (collectivement, le « logiciel Apple »), uniquement en vue d’une utilisation conforme aux termes de cet accord."

"J. Autres restrictions d’utilisation. Les droits accordés par la présente Licence ne vous autorisent pas à installer, à utiliser ou à exécuter le logiciel Apple sur un ordinateur qui ne soit pas de marque Apple. Vous acceptez de ne pas retirer, dissimuler ou altérer un quelconque avis de propriété (y compris les avis sur les marques et sur les droits d’auteur) susceptible d’être apposé sur ou contenu dans le Logiciel Apple. Vous vous engagez à ne pas enfreindre cette condition et à ne pas permettre à d’autres personnes de le faire. Sauf indications contraires dans les termes de la présente Licence ou d’autres licences d’Apple : (i) seul un utilisateur à la fois peut utiliser le logiciel Apple et (ii) vous n’avez pas l’autorisation de rendre le logiciel Apple disponible sur un réseau où il pourrait être exécuté ou utilisé simultanément par plusieurs ordinateurs. Vous ne pouvez vendre le logiciel Apple, le louer, le louer en crédit-bail, le prêter ni en concéder des licences."

https://www.apple.com/legal/sla/docs/macOSCatalina.pdf

Pour ce qui est de concéder une licence "à vie" je ne vois pas où tu as lu cela.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR