Les faux procès du MacBook Pro 2016

Christophe Laporte |

Le moins que l'on puisse dire concernant les nouveaux MacBook Pro, c'est qu'ils créent la controverse. Et cela dure depuis le special event, ce qui est inhabituel comme l'a convenu Phil Schiller envoyé au feu pour expliquer les choix d'Apple. Cette nouvelle gamme de portables fait l'objet de critiques surprenantes, voire infondées, pour qui suit l'évolution du constructeur de longue date.

Il y a un point qui fera l'unanimité, et encore, on peut en débattre, c'est le prix de la nouvelle gamme. Apple fait une fois de plus chèrement payer ses nouveautés. Mais est-ce que ces MacBook Pro sont plus chers que leurs illustres prédécesseurs ? Rien n'est moins sûr.

Si l'on s'en tient au ticket d'entrée, c'est certain. Si l'on se fie à sa durée de vie potentielle, c'est plus compliqué. Oui, tout est soudé dans ce MacBook Pro, ce qui interdit tout changement de composant. Autrement dit, pas d'amélioration possible après l'achat. Mais même dans sa configuration de base, le MacBook Pro 13" est suffisamment dimensionné pour durer des années. L'époque où un modèle en chassait un autre tous les six mois et rendait le précédent obsolète est révolue depuis un moment. Nous y reviendrons plus tard.

Depuis le premier PowerBook, les portables d'Apple ont toujours essayé de trouver un compromis entre finesse, autonomie, confort et puissance. Si vous cherchez un ordinateur portable avec toutes les dernières spécifications à la mode, allez voir la concurrence, cela n'a jamais été la force d'Apple.

Vous vous plaignez qu'Apple n'ait pas la carte graphique haut de gamme du moment ? Vous devez vous égosiller depuis bien longtemps ! Là encore, on peut vous conseiller quelques marques. Apple fait des choix, parfois radicaux, et cela a toujours été ainsi.

L'arrivée en force du couple USB-C / Thunderbolt 3 en est la parfaite illustration. Quelque part, c'est le symbole que cette société est fidèle à elle-même. Oui, la transition va être pénible à court terme, mais à moyen ou long terme, ce sera une avancée fantastique. La tentation aurait été de laisser un port USB classique, mais avec ce genre de compromis, on aurait encore des ports LocalTalk sur nos Mac (ce n'est pas faute d'avoir aimé LocalTalk).

On a survécu aussi à la fin du SCSI alors qu'il n'y avait pas d'adaptateur ! Image Smial CC BY-SA

Une des fautes d'Apple a été de ne pas suffisamment communiquer sur cette avancée. Et il est vrai que les fiches techniques (celle-ci ou celle-là) concernant le Thunderbolt 3 donnent le vertige : il est bien compliqué de s'y retrouver, même pour un utilisateur aguerri. Cette confusion est un mal nécessaire, le temps que les choses se lissent et que l'industrie marche du même pas.

Mais ce n’est pas nouveau : Steve Jobs avait eu beau mettre en marche son champ de distorsion de la réalité, l’absence d’un lecteur de disquettes avait été vécue comme un drame pendant des années par de nombreux utilisateurs.

Pourquoi ces machines vont durer

Comme on l’expliquait cet été, la course à la puissance n’est plus d’actualité sur les ordinateurs. On a vu que le nouveau MacBook Pro 13" d'entrée de gamme se faisait talonner par l'iPhone 7 et qu’il n’offrait pas d’avancée spectaculaire par rapport au MacBook Pro 2015.

Pour donner un autre exemple de cette stagnation en matière de puissance, il suffit de faire des comparaisons avec Geekbench, qui teste les performances brutes des processeurs. Sur un cœur, le nouveau MacBook Pro sans Touch Bar affiche un score de 3 588 points. À titre de comparaison, le premier MacBook Pro Retina haut de gamme avec un Core i7 réalise un score de 3519. Rappelons qu’il y a quatre ans d’écart entre ces deux machines. Il existe évidemment des applications qui savent tirer parti de plusieurs cœurs, mais pour un usage quotidien classique, ce sont surtout les logiciels à un cœur qui sont les plus sollicités

Toujours afin de montrer à quel point Intel stagne, en 2008, au même petit jeu, le meilleur MacBook réalisait un score de 1 728. Autrement dit, alors que les performances sur un cœur ont quasiment stagné ces quatre dernières années, elles avaient doublé entre 2008 et 2012.

Le principal problème qui se pose à Apple et à l'ensemble de l'industrie du PC par la même occasion, c'est la stagnation de son principal partenaire Intel. Le contraste est cruel avec ce qu'Apple est capable d'accomplir chaque année pour ses propres processeurs ARM. Les systèmes sur puce Ax qui équipent iPhone et iPad explosent le plafond de verre des performances de leurs prédécesseurs - on peut difficilement en dire autant des processeurs Intel.

La feuille de route d'Intel ne laisse pas présager de miracles dans les années à venir. Les puces graphiques d'Intel progressent plus vite, mais cela n'a rien à voir avec ce que l'on a pu connaitre par le passé. Et c'est peut-être le principal enseignement de cette génération de MacBook Pro : Apple est bloquée avec Intel, comme elle a pu l'être à une autre époque avec le PowerPC. La tentation de passer à ARM doit être sacrément grande du côté de Cupertino.

Le faux débat sur la RAM

« 8 Go par défaut ? C'est scandaleux, c'est de l'obsolescence programmée », on a eu le droit à ces balivernes dans les réactions, notamment dans les commentaires des différents articles consacrés au MacBook Pro. Ou encore « 16 Go pour les professionnels, c'est ridicule ! »

Beaucoup en sont manifestement restés dans les schémas de l'informatique à papa, guidée par la loi de Moore. N'en déplaise à certains, avec l'avènement du mobile, nous avons basculé dans une nouvelle époque. Là où on était dans le toujours plus, on est désormais dans le toujours mieux. Cette bascule sur Mac a eu lieu avec Snow Leopard. L'influence du mobile et de ses méthodes de développement ont eu un impact considérable sur macOS.

La gestion de la RAM n'a jamais été parfaite sous OS X. À un certain moment, cela aurait même pu devenir problématique. Mais ces dernières années, Apple a fait beaucoup d'efforts pour améliorer tout cela. On citera deux exemples : l'arrêt du Garbage Collector et la compression de la RAM introduite dans OS X Mavericks.

Pourquoi a-t-on pendant longtemps cherché à acheter toujours plus de RAM ? On va s'épargner les détails et aller au plus vite : tous les systèmes d'exploitation, ou presque, ont recours à la mémoire virtuelle. Lorsque la RAM est pleine, l'OS a recours au disque dur pour stocker les données dont il n'a pas besoin.

La gestion de la mémoire sous Mac OS était très artisanale
La gestion de la mémoire sous Mac OS était très artisanale

Comme vous le savez, la RAM est extrêmement rapide alors que les disques durs en comparaison sont lents. En matière de performances, cet aller-retour entre la RAM et le disque dur est extrêmement coûteux. Avec les SSD, la donne a considérablement changé. Et quand on sait que le SSD du MacBook Pro bat le record de vitesse du MacBook Pro 15" 2015 (2 Go/s en lecture) et multiplie par plus de deux les débits par rapport au précédent 13", on commence à entrevoir le faux problème que cette capacité en mémoire vive peut représenter.

Il y a les progrès système et les progrès matériels. Puis il y a le travail des éditeurs tiers. Quelle est l'application la plus gourmande chez bien des utilisateurs ? Le navigateur web ! Récemment, Google s'est aperçu que Chrome avait tendance à faire des excès. Le géant de l'internet a fait amende honorable et s'est lancé dans un régime forcené. Résultat, sur certains points, sa consommation en RAM a été divisée par deux. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Pour le commun des mortels, 8 Go de RAM, c'est suffisant. Et au vu des arguments avancés, c'est sans doute vrai pour de nombreuses années. À la suite de ces polémiques, nous avons trouvé un comparatif publié l'année dernière qui cherchait à évaluer les performances en fonction de la quantité de RAM. Ces tests ont été effectués sur un PC Windows dans une optique « gaming ». Petite précision : le PC était équipé d'un processeur Skylake Core i7 et d'un SSD. Résultat : autant la différence est grande entre 4 et 8 Go dans le cadre d'un montage vidéo, autant elle est minime entre 8 et 16 Go.

Il est vrai que pour quelques professionnels, 16 Go, ce n'est peut-être pas assez. Mais on invitera ceux qui ont tendance à râler un peu facilement à consulter ce témoignage du chercheur en sécurité Jonathan Zdziarski, qui expliquait que son Mac ne swapait pas alors qu'il avait un grand nombre d'applications ouvertes :

  • VMware Fusion avec deux machines virtuelles (Windows 10 et Sierra)
  • Photoshop CC avec quatre photos 36 MP ouvertes avec des calques
  • Xcode : 4 projets Objective-C ouverts
  • Microsoft PowerPoint : une présentation ouverte
  • Microsoft Word : un document de 20 pages ouvert avec de nombreux graphiques
  • MachOView : le genre d'outils qu'emploie un chercheur en sécurité pour analyser des binaires
  • Firefox : consultation d'un site web
  • Safari : consultation d'un site web
  • Aperçu : affichage de trois livres
  • Hopper : un logiciel de rétro-ingénierie qui analysait un binaire
  • WireShark : qui analysait un réseau en temps réel
  • IDA Pro 64-bit :qui analysait un binaire 64 bits
  • Apple Mail : consultation de 4 boîtes aux lettres
  • Tweetbot
  • iBooks : affichage d'un livre électronique
  • Skype
  • Terminal
  • iTunes
  • Messages
  • Finder
  • Calendrier
  • Console
  • Path Finder
  • Little Snitch

Pour faire swapper son MacBook Pro, il a fallu grosso modo qu'il lance et utilise toutes les applications présentes sur son Mac. Le seul moment où la pression sur la mémoire s'est manifestée (voir le graphique en jaune), c'est quand il a lancé InDesign.

Autrement dit, on peut parfaitement être « pro » et n'utiliser que 16 Go de RAM. Même s'il reconnait que volontiers, 16 Go, dans de rares cas, cela peut être insuffisant. Là où l'on est à 2 000 % d'accord avec Jonathan Zdziarski, c'est sur les conseils qu'il donne.

Si votre Mac rame, c'est peut-être parce que vous avez installé un peu trop de saloperies. À titre personnel, je suis parfois surpris par l'accumulation d'icônes chez certains dans la barre des menus. Il invite tous les utilisateurs à faire le ménage dans les dossiers /Library/LaunchDaemons, /Library/LaunchAgents (aussi bien à la racine du disque que dans votre dossier utilisateur) et à faire le ménage dans le panneau Ouverture dans Préférences Système.

Autre conseil auquel on souscrit : bien sélectionner vos applications. Il explique (et je le fais pour les mêmes raisons) ne pas utiliser Slack et Chrome, car ce sont de gros cochons en matière de gestion de mémoire vive.

Pourquoi 256 Go de SSD convient à la plupart des utilisateurs

Le stockage est un élément clé dans un ordinateur. Mais là encore, la course vers le toujours plus est passée de mode à une exception près. S'il y a un domaine dans lequel Apple concentre ses efforts vers le toujours plus, c'est dans les performances de ses SSD. L'acquisition d'Anobit — 390 millions de dollars en 2012 — est l'une des plus précieuses de ces dernières années.

Grâce à ses contrôleurs faits maison, les performances en lecture-écriture ont fait des progrès incroyables sur les dernières générations d'iPhone et de Mac. Mais la quantité de stockage sur un ordinateur portable n'est plus aussi importante qu'autrefois. 99 % du temps, nos ordinateurs sont connectés et la vérité est dans le nuage.

À une époque, vous étiez condamnés à avoir toute votre musique sur votre ordinateur. Il y a maintenant Spotify, Deezer, Apple Music ou même iTunes Match. Même chose pour les photos, avec des services comme la photothèque iCloud ou Google Photos. Voilà qui permet à bien des utilisateurs de gagner des centaines de giga-octets d'espace disque.

Apple a également comme souci constant de réduire l'empreinte de son système. Cela a été particulièrement le cas avec Sierra. Son installation permettait d'économiser une dizaine de giga-octets. De nombreuses options permettent de gagner drastiquement de la place comme la possibilité de ne garder que les pièces jointes récentes dans Mail.

Mais la fonctionnalité la plus impressionnante est iCloud Drive, qui peut se charger automatiquement de vous faire gagner de l'espace en stockant dans le cloud les documents que vous n'utilisez jamais (lire : macOS Sierra : comment fonctionnent le stockage et la synchronisation iCloud Drive) .

Bien entendu, certains diront qu'ils ne veulent pas dépendre d'iCloud ou d'un autre nuage. Libre à vous d'utiliser d'autres solutions et/ou de bâtir votre propre nuage avec un NAS par exemple. Les solutions existent.

Mais en 2016, votre ordinateur portable n'a pas forcément vocation à être le lieu où vous centralisez tous vos fichiers. En partant de ce principe, 256 Go peuvent suffire à un grand nombre d'utilisateurs. C'est vrai aujourd'hui, ça le sera également dans 2 ou 5 ans.

Le dépit amoureux ?

On peut aimer ou pas ces MacBook Pro, mais dans l'ensemble les choix d'Apple sont cohérents. On se retrouve en 2016 avec un MacBook Pro dans un MacBook Air, c'est finalement comme cela que l'on pourrait résumer cette machine.

Après, il y a des choix sur lesquels on peut logiquement s'étonner. Comment se fait-il qu'une machine censée finalement être connectée le plus souvent possible n'ait pas des performances Wi-Fi au top ? On peut aussi discuter des choix d’Apple en matière de carte graphique. Pourquoi AMD et pas Nvidia ? On peut aussi s’émouvoir qu’Apple ne donne pas 512 Go de SSD sur le 15” entrée de gamme qui est quand même vendu 2699 €. On peut s’interroger aussi sur la présence du port jack. Apple aurait-elle dû aller plus loin à ce niveau ?

De manière plus générale, on peut regretter que la gamme d'ordinateurs portables Apple soit devenue aussi complexe que la gamme de meubles de rangement d'IKEA.

Mais que cachent finalement ces commentaires qui ont déferlé sur Internet ? Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas une spécificité française ! Le déboulonnement du Mac comme centre du hub numérique est-il mal vécu chez certains ? Est-ce qu'il n'y aurait pas une part de nostalgie dans cette affaire ? On est passé d'une époque où le Mac était le centre de tout à un produit qui vit dans l'ombre d'iOS et pour lequel ses responsables doivent insister sur le fait qu'il va encore exister pendant de nombreuses années.

Et si le souci, ce n'était pas que tout le monde se rend finalement compte, petit à petit, que le meilleur est passé, que l'heure de gloire des ordinateurs est derrière nous et que ce sont les smartphones, les tablettes, voire les montres qui suscitent la passion !


Tags
avatar Laurent S from Nancy | 

D'accord avec à peu près tout (notamment les besoins de puissance) mais pas avec le dernier chapitre.

Dire que les gens peuvent se passer d'un stockage en local, on dirait un discours marketting d'Apple.

Perso je ne confierai pas l'intégralité de mes fichiers à un serveur externe sur lequel je n'ai aucune garantie de pouvoir accéder, et je ne suis pas le seul.

avatar kinon | 

Pour le prix du nouveau n'oubliez pas de tenir compte de la parité €/$ qui a changée pas mal depuis le précédent mac + l'inflation (même si faible).

avatar kinon | 

En gros avec le taux de change précédent il nous couterait 3400€ - l'inflation, disons 3200 environ.
Le prix de vente du nouveau aux USA ne doit pas être bcp plus cher que l'ancien à son lancement.

avatar kitetrip | 

On oublie que les consommateurs ont un vrai pouvoir.
N'achetez pas ce MacBook Pro. Découragez les acheteurs potentiels.
Il faut qu'on arrête de prendre les acheteurs de MacBook Pro pour des iOS users (qui ont découvert Apple avec l'iPhone 4 -_-)

avatar Neufouad | 

Appel au boycott et prosélytisme ; joli combo.

Rectification : un appel on a le choix… Là j'ai bien peur que ce ne soit l'impératif qui est utilisé…

Je suppute que c'est ce que d'autres appellent de la critique raisonnable et constructive… ?

avatar kitetrip | 

C'est ton opinion.

avatar awk | 

@kitetrip

Non c'est un constat es le courage d'assumer la portée de tes propos ?

avatar Neufouad | 

Ha mais justement kitetrip ; tu serais bien emmerdé de nous dire quelle serait mon opinion si on venait à te la demander (pour ce qu'elle a d'intéressant).

Quand de ton côté tu n'as pas hésité une seconde à nous assener la tienne en ayant même le culot de donner des ordres.

Donc non ; ce n'était pas l'étalage de ma petite opinion. Juste un simple décryptage de tes propos et une interrogation en guise de conclusion.

Que je peux reformuler avec une ponctuation plus lisible : « est-ce donc là ce que d'autres appellent une critique raisonnable et constructive ? »

Mais quelque part tu me rassures un peu ; apparement j'ai quand même le droit d'avoir une opinion, ouf ! ?

avatar awk | 

@kitetrip

knowledge is power ?

avatar macinoe | 

Il fallait oser la sortir le jour de la prise de pouvoir de Trump celle là.

avatar awk | 

@macinoe

La maxime de Francis Bacon est encore plus importante face à se crime contre la raison qui est hélas le fruit de bien des faiblesses que l'on constate ici.

avatar spootymilk | 

Je trouve ce MacBook Pro, plutôt bien. Cher, mais bien. L’USB C est clairement l'avenir de l'usb mais c'est un peu tôt. Heureusement que mon MacBook pro de 2011 marche encore comme une horloge !
L'idéal (pour moi) c'est d'acheter un futur modèle qui sortira en 2018 ou 2019. Ça laissera le temps à Apple de passer sur ARM éventuellement et aux port USB C de se démocratiser.

Par contre pour ceux qui ont besoin d'un ordi maintenant.... ben il faut aller voir ailleurs !

Concernant les remarques sur le fait de garder son mac durant 5 à 7 ans..... je rigole ! Si Apple était si sur de son matériel, une garantie plus longue coulerait de source.

avatar Aoutch | 

Oh putain quel article !
J'en ai versé une larme d'émotion.

Moi qui pensait abandonner le Mac, je vais de ce pas renouveler le parc de la maison.

C'est parti pour 3 portables Touche-ma-Barre, 4 Go de ram et 32 Go de stockage (il y a des options cachées sur le site, cherchez bien).

Un Chromebook en quelque sorte, mais tellement mieux grâce à Mac iOs et la révolutionnaire Touche-ma-Barre.

Joie !

avatar adrienj | 

Apple et Mr Laporte ne semble pas connaître la réalité de l'utilisation du MacBook Pro dans un environnement professionnel. Un comble.
Cet article est une grosse bourde.

avatar awk | 

@adrienj

Parce que toi tu les connais? Dans leurs variétés et leurs évolutions?

avatar alan1bangkok | 

je propose la bite au cirage pour awk et pour C Laporte aussi ..
faut pas gâcher la marchandise
envoyez les photos ..merci mouhahaha

avatar concretebubbles | 

Le tout soudé a-t-il vraiment un avantage technique important? Plus important que de permettre aux utilisateurs de faire évoluer les composants?
C'est une vraie question je n'y connais rien mais en tous cas l'article semble dire que la non évolution des machines ne devraient pas poser de problèmes car elles sont suffisamment puissantes aujourd'hui. Je trouve cet argument curieux car on ne sait pas exactement quels seront les besoins de demain et se priver d'une évolution possible c'est dommage.
Ce que l'on accepte comme compromis avec un téléphone excellent tel que l'iPhone l'est beaucoup moins avec un ordinateur qui est un outil de travail.

avatar Doctomac | 

Il y a 4 ans, le même blabla : pas assez de Ram, carte graphique faible , prix élevé, ce ne sont pas des machines Pro, etc :

https://www.reddit.com/r/apple/comments/1244m4/apples_13_macbook_pro_pricing_is_batshit_insane/

Au final, les gens reçoivent leur machine, la testent en réalité et le blabla s'estompent.

avatar lmouillart | 

Les remarques remontées n’empêchent pas votre conclusion.
En dehors du tarif cela correspond à mon chromebook : pas de RAM (2go), pas de stockage (32go), petit cpu (celeron) et donc petit GPU.

Pourtant il est super, et j'en reprendrais certainement un. Mieux : ces machines se vendent comme des petits pains.

Pour le reste je suis d'accord avec votre conclusion, ce n'est pas, car une machine semble ne pas nous convenir que c'est le cas (souvent on fantasme des usages très largement supérieurs à l'utilisation réelle que l'on a des produits), et ce n'est pas, car on pense qu'une machine ne conviendra pas à une personne que cela sera aussi le cas.

Concernant le tarif, il est très élevé au regard des prestations, c'est une réalité.

avatar adixya | 

Ils se vendent au top ces mac n'en déplaisent aux détracteurs...

https://9to5mac.com/2016/11/09/2016-macbook-pro-sales/

avatar carabat | 

Selon ces estimations (effectuées selon une méthode des plus douteuses), le MB 12" se serait également très bien vendu, alors que Apple n'a jamais communiqué en ce sens, et que les derniers résultats financiers trimestriels d'Apple ont montré que les revenus des ventes de Mac avaient baissé.
De plus il s'agit uniquement de ventes en ligne, le site d'Apple rassemblant sans doute le gros (sinon l'exclusivité) des commandes.

Je pense qu'il vaut mieux attendre quelques mois pour en savoir plus.

avatar awk | 

@carabat

Et tu es capable à partir des comptes d'exploitation d'Apple d'estimer les ventes relatives des divers Mac ? Tu es très fort toi ?

Les seules chiffres donnant une idées de cela ne se trouve pas dans ces documents ?

avatar carabat | 

@ awk;

C'est une baisse de revenus qui est à mettre en corrélation avec les estimations (en l'absence de chiffres officiels) d'autres études comme celles de Gartner et de IDC, études qui avaient été effectuées juste avant que Apple ne communique sur cette baisse de revenus, et qui faisaient état d'une baisse de 13 % des ventes de Mac.

avatar awk | 

@carabat

Oui et ? ?

avatar absolutben | 

C'est légitime de tenir le procès du nouveau Mac Book Pro
Les choix de Design sont trop clivants et trop coûteux
Je voudrais un mac Book Pro un peu plus gros mais qui me permette de mettre à jour la mémoire et le disque dur.
Et à un prix raisonnable
C'est à dire plus proche du modèle de 2011 que j'ai encore aujourd'hui et que j'ai pu mettre à jour au fur et à mesure
A en lire les violents et nombreux messages sur le forum, Apple devrait se méfier de ne pas s'aliéner son fan club
Pour ma part j'ai quitté Windows pour mac car plus pratique avec mon iPhone et mon iPad
Mais je ne ferai pas cela à tout prix. Pas au prix de ces nouveaux Mac Book pro
Et de toute façon, ils en font quoi chez Apple de leur profit ? À part être dans des paradis fiscaux?? Ils ne payent même pas les impôts qui servent à payer les écoles des gens qu'ils embauchent
L'image de Apple est en train sérieusement de se dégrader, et pour moi cette boîte commence sérieusement à me dégoûter

avatar awk | 

@absolutben

Le procès c'est le marché qui le tiendra, pas le microcosme ?

avatar Espcustom | 

Qd j'en vois qui s'offusque de cet article, moi je m'offusque de leurs commentaires...

Bon article qui attire les grincheux et les geeks frustrés. Après moi j'ai laissé tomber les nouveautés chez Apple. Beaucoup trop chères pr moi, même s'ils me font envie.

Le vrai problème c'est le prix. L'innovation est la, les perf aussi.

avatar awk | 

@Espcustom

"Bon article qui attire les grincheux et les geeks frustrés."

Qui hélas on petit à petit pratiqué l'épuration ethnique en ces lieux ? et ne tolère pas d'autre propos que leur doxa néo-poujadiste.

avatar SMDL | 

@Espcustom

"Le vrai problème c'est le prix."

Bien sûr, en tête. Euro faible, prix des options pharaonique. Parce que sinon le 256Go de ssd ne tient pas. Suffit de cocher la bonne case.

Après, les utilisateurs de niche que sont les Logic, FCPX et machines virtuelles users, sans compter les fabricants de Bitcoins, ça coince.

Comme l'a dit Mouillart, il y a un glissement de cible chez Apple question Macs. Et c'est sans doute irréversible. Attendons donc pour le MacPro.

avatar Mike Mac | 

Pour atténuer les rancœurs, voilà le MacBook d'entrée de gamme en core i7 mais sans MacOS....

Mais pour un tarif contenu de 575 euros, vous disposerez d'un processeur de toute dernière génération Core i7 Kaby Lake 2,7 GHz (jusqu'à 3,5 GHz), 8 Go RAM, 256 Go SSD, puce graphique Intel HD Graphics 620, WiFi, Blutooth 4,0, d'un affichage FHD IPS 13,3", USB 3,0 et USB 2,0, sortie HDMI, port RJ-45, port cartes SD...

Certes, c'est un peu au-delà des 500 euros, sorte de plafond de verra pour les salariés au SMIC ou les classes moyennes ruinées par la mondialisation.

Avec un peu de chance, il fera peut-être un HackIntosh convenable. ou fera patienter certains le temps qu'Apple revienne à la raison. En élargissant son offre par le bas ou en baissant les prix d'un montant total équivalent à cette machine.

http://www.gearbest.com/laptops/pp_560743.html?utm_source=linkshare&utm_medium=linkshare&utm_campaign=linkshare&siteID=TnL5HPStwNw-fg4F0AL8PcozBiWy5YN6hw

La vérité est ailleurs ! :-)

avatar Doctomac | 

Il en faut pour toutes les bourses mais quand même, comparer cette merde à un MacBook Pro ou un MacBook, il faut le faire.

Cette merde n'a pas la résolution d'écran des MacBook (en plus P3 pour les MacBook Pro), n'a pas de trackpad forcetouch (et il doit être sûrement dégueulasse, ça se voit par sa tête), pas de clavier rétroéclairé (visiblement) et sûrement pas la même qualité de fabrication sans parler d'un support plus qu'aléatoire de ce fournisseur chinois exotique.

Par ailleurs, quel est le format et la vitesse de la Ram, la vitesse du SSD ?

avatar awk | 

@Mike Mac

Et après certains osent me qualifier de Troll ?

avatar pocketalex | 

@Mike Mac : tu aurais sorti un bon Dell (et il y en a) ou une station de travail mobile Lenovo, tu aurais été un peu plus crédible

Mais nous sortir un noname en plastique directement importé de chine (prix sans TVA, la surprise à la livraison), avec un écran pourri non retina, un SSD pouri, dont l'OS est "DOS" (?????), et le reste des composants est à la ramasse, excuse moi, mais tu passes juste pour un troll.

Ce n'est pas un injure attention, juste un constat.

Que veux-tu nous démontrer si ce n'est ta totale inculture et absence de la moindre réflexion sur le sujet ?

avatar Mike Mac | 

@Doctomac

Je me moques mon cher ami.

Pour une machine un tant soi peu sérieuse en qualité, j'aurais plutôt ciblé les deux Notebooks de chez Xiaomi :

800 euros pour le 13" (mais clavier QWERTY et Windows 10 à réinstaller en français).

http://www.gearbest.com/laptops/pp_421980.html?utm_source=shareasale&utm_medium=shareasale&utm_campaign=shareasale

Mais je viens de trouver un article en français sur ce netbook Martian qui apportera peut-être des réponses à tes légitimes interrogations. La RAM à deux slots est upgradable, par exemple.

http://www.minimachines.net/actu/martian-a8-45789

avatar zorglub33 | 

Je suis globalement d'accord avec cet article.
En fin de compte beaucoup de gens (pas tous) surestiment leurs besoins en informatique pour flatter leur ego.
J'ai commandé un nouveau MB Pro et je suis bien conscient de le faire plus par envie que par nécessité. Mon MbPro retina actuel est encore bien assez puissant pour mon usage qui est pourtant plus important que celui de beaucoup de gens autour de moi tout en restant léger.
Quand je voyage je fais tout avec mon MacBook et ça se passe très bien.

Pour moi le seul argument pertinent était dans les commentaires, c'est celui qui dit que la gamme des autres Mac est obsolète et que donc tout tombe sur les épaules de ce MbPro. En effet ce dernier n'est pas fait pour répondre aux usages des utilisateurs qui en ont marre d'attendre une mise à jour du restant de la gamme.

avatar MiLe | 

Merci macG pour cet article .
Je ne comprendrai jamais la violence, la calomnie et la vulgarité de certains commentateurs !
Ceux-ci devraient jeter un œil sur cette étude de Slice intelligence :

"NEW DATA INDICATES IT MAY BRING FORMER BUYERS BACK TO MAC"

https://intelligence.slice.com/apples-macbook-pro-launch/

avatar buluhab | 

@Christophe Laporte
"allez voir ailleurs !"

Mais quelle excellente suggestion !

Vue l'ambiance qui règne sur ces forums (cf l'impossibilité d'y avoir une discussion sans se faire traiter d'idiot ou ce genre de chose dès qu'on est émet la moindre critique) et devant un tel ordre, je vais suivre votre conseil...

Ainsi, en désinstallant l'appli iGeneration de mon iPhone vous constaterez une légère baisse de vos recettes publicitaires apparaître. Une broutille...

Vous aurez remarqué mon utilisation de cette figure de ponctuation (utilisée dans cette phrase : "Donc vos accusations plus que jamais… ") qui en dit long sur le respect que vous avez pour vos contradicteurs.

Pour ma part, je ne m'en sers pas pour l'insinuation, mais pour la suspension

Que ceux qui n'aiment pas se prendre des points de suspension me suivent...

avatar webHAL1 | 

Quel article un peu étrange, MacG. Il semble partir du postulat "ne nous préoccupons pas du prix, et essayons de déterminer si les nouveaux MacBook Pro sont de bonnes machines". Mais quel est le but recherché ici ?! Apple, d'une manière générale, fait de bons produits (les possesseurs de Time Capsule me sauteront peut-être à la gorge, là ! :-D). Si on prend le Mac Pro, aujourd'hui en novembre 2016, ce n'est pas un mauvais ordinateur, même s'il connaît d'important problèmes de fiabilité. S'il était vendu $999, quasiment personne ne trouverait rien à y redire. Les acheteurs penseraient même probablement "tant pis s'il me lâche, je prends le risque". Et c'est le cas pour presque toutes les machines de la gamme Apple. Un Mac mini à $299, même tout soudé, non-évolutif, dépourvu de carte graphique digne de ce nom, s'attirerait bien peu de reproches.
Ce qui fait grogner beaucoup de monde, ce sont les tarifs et le fait que la Pomme considère que les différentiateurs qu'elle propose les valent. La grande majorité ici a envie de continuer à utiliser des produits Apple et exprime son inquiétude face à sa stratégie, tout comme des inconditionnels de Nokia se faisaient du souci par rapport à sa son offre de smartphones (c.f. qui misait tout sur Symbian) ou des "Microsoftiens" estimaient que Windows Phone serait un échec...

Et tout cas, félicitations à vous pour avoir à ce point réussi à attiser les passions. ^_^ On en est actuellement à près de 900 commentaires (il y en aurait évidemment beaucoup moins en excluant les trolls pro- et anti-Apple et les attaques personnelles). C'est dire si vous avez touché juste ! Je ne serais d'ailleurs pas vraiment étonné de voir bientôt un article "Les nouveaux MacBook Pro : pourquoi Apple se moque complètement du monde avec des machines lamentables". Pas tout de suite. Une fois que les commentaires ici commenceront à se tarir peu à peu... ;-)

Un grand merci pour votre site et votre travail !
Cordialement,

HAL1

avatar Vivid | 

Il y en a quelques uns qui sont prêt pour finir vendeur chez la pomme... niveau bonimenteurs : )

avatar pocketalex | 

@Vivid

En gros, tu voudrais que Phil Schiller prenne Laporte ?

avatar adrienj | 

awk on compte sur toi pour le 1000e commentaire de cet article !
Tu auras un T-Shirt MacG pour avoir déchaîné les réactions et propulsé l'article en 1ère place sur Google pour l'occurrence "MacBook Pro 2016".

avatar feefee | 

@adrienj

Ben au mois ça t'a permis de dire quelque ici sinon tu serais resté manchot derrière ton clavier ?

avatar awk | 

@adrienj

Tu crois une seconde que c'est moi qui est déchaîné les passions ?

J'ai commencé à commenter alors que le fil était déjà bien nourris en horreurs et en inepties.

Au premier rang des quelles les nombreuses calomnies obscène accusant les équipes de MacGe de s'être vendu à Apple et d'en être devenu les hommes liges ?

Mes interventions et celle de quelques autres ont juste apporté un peu de contradiction face à des torrents de boues souvent nauséabonds ?

avatar Christophe Laporte | 
Je tiens à affirmer que je suis déçu que personne ne soit passé à la rédac' hier !
avatar kitetrip | 

Quand on pense que le MacBook Air était décrié pour avoir sacrifié la connectique sur l'autel de la finesse, celui-ci disposait quand même de 2 ports USB 3.0, un port Thunderbolt et une prise MacSafe !!
Pourquoi ne pas avoir reconduit cette simplification sur le MacBook ??

avatar pocketalex | 

@kitetrip : le 1er macbook air ne disposait que d'un et un seul port USB, et un port DVI (micro-DVI pour être précis), un jack ... et c'est tout

Le Macbook, avec sont unique port USB-C est capable de mieux vu que ce dernier permet, en une prise, de sortir de l'Ethernet, plusieurs USB 3, écran, lecteur SD, etc, etc. Avec un dock à 30€, on arrive sur son bureau, on branche une et une seule prise, et tu as tout ça a disposition. Impossible avec le Macbook Air 1er du nom.

avatar debione | 

Pauvre choux...

T'as pas encore saisi pourquoi il y a quasi une chasse contre toi?

Allez je vais te l'expliquer avec des mots simples (car je te l'ai déjà expliquer quelques fois, mais comme par magie c'est des messages aux-quels tu ne réponds pas).

Premièrement, le 99% de tes interventions sont complètement à côté de la plaque car elle ne répondent pas au sujet... Exemple type, on te parle d'utilisation journalière d'un objet, tu traites l'autres de pire qu'un créationniste et que le marché blablabla... Sauf que l'on ne parle pas de marché, on parle d'utilisation quotidienne...
Tu insultes les autres à tour de bras, façon: Vous êtes des débiles qui ne comprenez rien à rien, le jour ou vous aurez créé autant de valeur ajouté que MOI! (je te dirais bien ce que j'ai apporté comme valeurs ajoutées (et chez moi cela se compte en vie humaine, pas en ligne de code débiles).
Tu n'es que dans la rhétorique, incapable de faire autre chose que de rebondir sur ce que quelqu'un a dit, tes phrase sont à 90% faites de JE et de TU... Hors une fois de plus on parle d'un objet, pas des personnes, choses que tu es incapable de comprendre...

Ton problème n'est pas ce que tu penses d'Apple ou de leurs matériel, mais la façon dont tu traites les autres...
Si tu trouves que tout le monde autour de toi devient fou et ne te comprend pas, c'est que le problème n'est pas les autres... C'est comme les maladies mentales, le plus dur c'est de s'en rendre compte soi-même...

avatar pocketalex | 

@ debione : tu es devenu le chef de meute de la bande de frustrés et de souffreteux ? tu déclare la chasse à l'homme ?

Je suis mort de rire

Reste enfermé dans ta bulle imaginaire avec tes "copains" si ça te fais plaisir, cela ne changera pas le fait que la RAM sera définitivement soudée chez Apple, que l'USB-C sera généralisé sur tous les appareils, et que la marque va continuer de générer d'insolents bénéfices et non faire faillite

J'en ai lu des conneries sur ce forum et ailleurs, mais je n'ai jamais lu un commentaire aussi pathétique

Putain, tu fais sincèrement pitié

avatar debione | 

J'adore ce commentaire, c'est d'une profondeur absolue, mais surtout WAHOUUUU! l'argumentation...
Ben en effet, quand on n'a plus une seule cartouche on fait dans l'attaque ad hominem, demande a awk, spécialistes dans la chose...

Je fais sincèrement pitié, et je m'en branle comme de l'an 40, au moins j'ai avancé un argumentaire auxquels vous vous soustraire en disant : "Nous on sait"... toi tu fais pitié...

Vous avez quoi, 10-12 ans pour être pareillement incapable de tenir une conversation avec des arguments?

avatar awk | 

@debione

Tu t'autorises de reprocher à autrui une version très douce de ce qui est ton fond de commerce ???

Tu oses vraiment tout.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR