Mozilla ne veut plus être à la traîne avec Quantum, son nouveau moteur

Stéphane Moussie |

Mozilla planche sur un nouveau moteur de rendu, Quantum, exploitant au mieux les processeurs multicœurs des ordinateurs et des terminaux mobiles qui sont la norme depuis des années. Gecko, le moteur actuel de la fondation, va servir de base, mais il ne devrait pas en rester grand-chose au bout du compte.

David Bryant, responsable de la plateforme technologique de Mozilla, explique dans un billet de blog que Quantum va remplacer ses composants essentiels par de nouveaux capables de tirer parti du parallélisme ainsi que des GPU pour déporter certaines tâches.

Des parties de Servo, un moteur communautaire en gestation depuis quatre ans (une version expérimentale est disponible), seront intégrées à Quantum. Les deux projets vont apparemment continuer à évoluer chacun de leur côté, mais Quantum devrait reprendre à son compte bon nombre de composants de Servo.

Le successeur de Gecko sera ainsi écrit majoritairement en Rust, le langage de programmation de Mozilla décrit comme rapide, facilitant le développement pour les processeurs multicœurs et sûr.

David Bryant promet des performances ébouriffantes :

Les pages se chargeront plus rapidement, les défilements seront parfaitement fluides. Les animations et les apps interactives répondront instantanément, et elles seront capables de gérer plus de contenus lourds sans perdre en fluidité.

Grâce à toutes ces avancées, c'est « l'intégralité de votre expérience web qui s'en trouvera changée », assure l'ingénieur.

Mozilla, qui perd des parts de marché depuis plusieurs années, veut aller vite et va commencer à sortir des « améliorations majeures » à partir de l'année prochaine. La première version de Quantum sera intégrée à Firefox sur toutes les plateformes, à l'exception d'iOS, où Apple oblige l'utilisation de WebKit.


avatar Jeckill13 | 

En parlant de défilement fluide … les votre ne sont pas tellement sur votre nouvelle application … quand on fait défiler les. Commentaires ou les articles ça lag très souvent

avatar pat3 | 

Je profite du hors sujet pour signaler que l'accès à certains commentaires fait systématiquement planter l'appli : l'article sur le jamboard, par exemple, plante l'appli sur iPhone et sur iPad des que je veux accéder à ses commentaires, mais seulement en glissant à gauche sur l'iPad. Si je fait glisser le titre et clique sur le bouton commentaire, ça passe. C'est le 2e article qui me fait ça , mais je n'arrive pas à me souvenir du titre du premier.
Au passage, rappelez-moi où envoyer ces rapport de bogues?

avatar oomu | 

servo, quantum, rust... des blogs et des annonces, c'est très joli tout ça... mais ça ne fait pas un logiciel chez l'utilisateur.

-
Vivement que j'utilise donc Firefox Quantum sur Gnome 3 en Wayland et que Linux soit prêt pour le burô !

avatar lmouillart | 

Ceci étant Gnome 3.22.1 avec Wayland fonctionne enfin tiptop, même Google Chrome prend en charge Wayland.

avatar awk | 

Un des défis de l'époque : produire des logiciels tirant parti des ressources matérielles

Une grande part de nos logiciels en est aujourd'hui incapable ?

avatar fanchig | 

@awk

Euh, ça a toujours été un "défi" en informatique... Soft et hard vont de paire.

avatar awk | 

@fanchig

Le défi est bien plus conséquent aujourd'hui.

Les machines ont des architectures parallèle avec de plus en plus de coeurs et des GPU qui sont des unités de calcul massivement parallèle.

Les architectures et les modèles de programmation de la très grande part de nos logiciels repose sur des visions et des héritages antérieurs à cet état de fait.

Un travail de remise à plat de l'héritage pour tirer partie de la donne est très coûteux et très loin d'être fait

Nous sommes dans une période de très grand décalage entre le potentiel théorique du matériel et son usage pratique par le logiciel.

C'est une situation qui n'a rien de normal et d'habituel ?

avatar Emile Schwarz | 

version 48 ? On en est à 49.0.2 !

Et ils devraient commencer à virer les failles… J’en ai trouvé une… étonnante: une adresse (ou plusieurs ?) dans l’historique provoque un ralentissement général et de Firefox et du MacBook !

Comment s’en débarasser ?

Facile mais contraignant: changer le nom du dossier Firefox (dans les dossiers système) OU (pour ne pas être obligé de taper à nouveau toutes les URL habituelles: virer les URL “étranges” de l’historique. Tout enlever, c’est plus rapide, mais on perd l’auto-complétion dans le champ URL :(

Après ça, le défilement redevient rapide et fluide, les téléchargement redeviennent rapide… (moins qu’avec macOS Sierra)…

CONNEXION UTILISATEUR