Résultats financiers : Tesla revient dans le rouge et devrait y rester

Nicolas Furno |

Après deux trimestres bénéficiaires l’an dernier, Tesla affiche à nouveau des pertes pour le premier trimestre 2019. C’est ce que le constructeur automobile exclusivement électrique a annoncé hier soir dans ses résultats financiers, avec des pertes de 702 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars. Pour ne rien arranger, Elon Musk a signalé dans la foulée qu’il ne fallait pas s’attendre à un retour au profit au deuxième trimestre.

Graphique The Verge

C’est une mauvaise nouvelle, même si elle était attendue après deux trimestres exceptionnels pour le constructeur. Tesla a livré 63 000 véhicules ce trimestre, moins que les 90 000 livrés au quatrième trimestre de 2018, mais avec cette fois une partie de la production pour l’Europe. Et c’est d’ailleurs une des explications qui justifient les pertes du trimestre : avec une seule usine en Californie, Tesla a du mal à fournir le monde entier. C’est pourquoi la firme construit une usine en Chine et envisage d’en ajouter une en Europe, probablement en Allemagne.

En attendant, expédier la Model 3, qui représente toujours l’essentiel des ventes, a été plus compliqué que prévu et Tesla en a vendu moins qu'espéré. Elon Musk s’est voulu rassurant toutefois, en soulignant que la Model 3 reste la voiture premium la plus vendue aux États-Unis, et de loin. Les deux autres voitures au catalogue souffrent un petit peu de la comparaison, mais leur mise à jour présentée hier devrait permettre de relancer la demande, d’après le CEO.

Les Model S et X ont été mises à jour, avec de nouveaux composants sous le capot. En particulier, les deux voitures intègrent de nouveaux moteurs qui permettent d’augmenter l’autonomie et même de dépasser les 600 km (370 miles) sur la Model S Grande Autonomie, un record pour un véhicule électrique. Les suspensions ont aussi été revues pour un meilleur confort et la vitesse de recharge a été améliorée, sans atteindre le niveau de la Model 3. Bref, de quoi distinguer ces deux véhicules, même si on attend un nouveau design intérieur plus épuré d’ici la fin de l’année.

Pour retrouver l’équilibre financier, Tesla a envisagé pendant un moment de fermer toutes ses boutiques physiques, avant de faire marche arrière. Elon Musk a reconnu que la communication aurait pu être améliorée sur ce point (c’est un euphémisme) et il a aussi assuré que la Model 3 à 35 000 $ ne sera pas supprimée, même si elle ne peut pas être commandée sur internet.

Pour rappel, ce modèle d’entrée de gamme devait reposer sur un intérieur standard et une batterie plus petite. À la place, c’est une Model 3 standard, avec une batterie bridée par logiciel et quelques fonctions supprimées également par logiciel. En France, les tarifs commencent toujours à 42 600 €.

Pour multiplier les sources de revenus, Tesla va lancer une assurance dès le mois prochain, probablement uniquement aux États-Unis. Ce sera aussi une réponse aux assurances apparemment anormalement élevées sur les voitures de Tesla outre-Atlantique.

avatar 421 | 

Au delà de la polémique sur l’intérêt écologique, ou non, des véhicules électriques, il faut reconnaître à Tesla une très grande longueur d’avance sur ses concurrents pour ce qui est des technologies et de leur mise au point.
Près de 500km au volant d’un de leur véhicule m’a convaincu alors que les concurrents n’étaient supérieurs que sur la finition, et encore.
Cette entreprise essuie les plâtres mais reste aussi fascinante que sont impulsif fondateur...

avatar SyMich | 

Musk n'a pas fondé Tesla!

avatar Star System | 

@SyMich

Et il raconte souvent n’importe quoi ! Les deux trimestres de bénéfice derniers il affirmait que désormais ils étaient durablement rentable ...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Star System

C’est un vendeur de chaussures! Sa keynote de la semaine dernière était pour rassurer les investisseurs et leur demander d’être parients...et de ne pas fuir après les résultats qui arrivaieng...

avatar Alex Giannelli | 

@SyMich

Si, Elon Musk est bien un des fondateurs de Tesla (je te laisse vérifier sur Wikipedia).

avatar Berechit | 

@AlexG

Euhh ! Musk n’est intervenu qu’en 2004 ! Les fondateurs initiaux sont Martin Eberhard et Marc Tarpenning dès 2000 (les premiers modèles étaient créés avec Lotus). Musk est arrivé à bon escient pour développer le business model de Tesla...et doucement pousser Martin vers la sortie en s’appropriant la paternité de tout le toutim.
C’est le vieux débat entre le financier et l’inventeur : l’un sans l’autre, il n’y a pas de développement mais souvent le financier dit que c’est lui qui permet le progrès.

avatar Alex Giannelli | 

@Berechit

@Berechit

Ah oui je vois ce que tu dis, Elon Musk est arrivé en 2004 avec l’investissement mais n’est pas à l’origine de l’entreprise.

Après, Elon Musk a une sacrée vision. Je pense qu’on lui doit l’impulsion énorme de toujours aller plus loin, comme Steve Jobs finalement, ce qui n’enlève pas leur caractère odieux et leur égocentrisme.

avatar jazz678 | 

@AlexG

Non. EM n’a été qu’un investisseur

Dixit Wikipedia

« Contrairement à une idée reçue, la société n'a pas été créée par Elon Musk mais par Martin Eberhard et Marc Tarpenning en 2003 »

avatar Alex Giannelli | 

@jazz678

En effet, il est dans les fondateurs, mais n'est arrivé qu'après. J'ai fait mon erratum juste au-dessus 🙂

avatar jazz678 | 

@AlexG

👍🏼

avatar SyMich | 

"Il est dans les fondateurs mais n'est arrivé qu'après" 😂
Elle est belle celle-là !

Un peu comme si vous veniez faire les fondations de votre maison quand les maçons en sont déjà au 1er étage... 🤪

avatar Alex Giannelli | 

@SyMich

C'est vrai que j'ai du mal à comprendre pourquoi Wikipedia le met dans ses fondateurs, mais ça doit être du au fait que ça a été le premier investisseur, et donc, celui qui a donné l'impulsion 😊

avatar debione | 

Euh, même pas en fait, vu que la boîte existait avant ils avaient déjà des investisseurs... Sortir de l’annonymat Oui peut être...

avatar Dave1 | 

Les fondateurs sont ceux qui ont fait naître la société telle que nous la connaissons aujourd’hui et Elon Musk est effectivement un des fondateurs.. c’est pourquoi Wikipédia le stipule ainsi et à juste titre..
Mais en revanche il n’est pas celui qui a créé la société.
Créer et fonder sont deux choses différentes.. tu ne t’étais donc absolument pas trompé et n’avait donc pas besoin de faire ton erratum.

avatar Bigdidou | 

@421

« Tesla une très grande longueur d’avance sur ses concurrents pour ce qui est des technologies et de leur mise au point.
Près de 500km au volant d’un de leur »

Peut-être aussi que les autres constructeurs ont la technologie mais qu’il s’agit pour eux de rester rentable... ;)

avatar Star System | 

La concurrence s’organise .... il y a deux volets, l’électrique et la conduite autonome ... concernant l’électrique, je trouve que les grands constructeurs ont des offres aussi crédibles que tesla ... pour la conduite autonome, cela reste très cher pour un produit pas encore au point ... n’est ce pas du gadget ?

avatar Nicolas Furno | 

@Star System

En tout cas, sur l'autonomie, Tesla reste loin devant. C'est le seul constructeur qui dépasse les 300 miles, tous les modèles concurrents sont en dessous, et souvent pas qu'un peu.

avatar headoverheel | 

@nicolasf

Je crois que même sur ce point Tesla est en train de perdre son avantage. La future Porsche électrique qui va sortir en septembre est annoncée avec une autonomie de 500 kilomètres

avatar Nicolas Furno | 

@headoverheel

C’est toujours 100 de moins… et Tesla devrait aussi modifier la batterie de la Model S pour exploiter les cellules de la Model 3 si l’on en croit les rumeurs. Si tout va bien, on devrait ainsi gagner encore en autonomie… peut-être pour dépasser les 700 km ?

Sans parler du Roadster, sa batterie immense et son autonomie annoncée de 1000 km. https://www.macg.co/ailleurs/2017/11/tesla-presente-le-camion-et-la-voit...

Certes, ça reste de la théorie à ce stade, mais Tesla ne va pas stopper ses progrès pendant que ses concurrents continuent d’avancer.

avatar pechtoc | 

@nicolasf

Le future roadster à une autonomie annoncé doublée car ils ont doublé la capacité des batteries (200kWh). Ceci dit, 1 tonne de batteries sur un roadster c'est plutôt cocasse.

avatar jazz678 | 

@headoverheel

« La future Porsche électrique qui va sortir en septembre est annoncée avec une autonomie de 500 kilomètres »

Oui. En roulant à 30km/h max sur terrain plat sans la clim’ et sans passagers ni bagages
...et avec le vent dans le dos

avatar Achylle_ | 

@jaz678 :
Porsche est une marque rentable, avec une aura et une histoire tout ce qu'il y a de plus respectable.
Je doute qu'ils s'amusent à balancer des chiffres pour caresser les technophiles dans le sens du poil. Ils n'en ont tout simplement pas besoin.

Tesla fait de très belles voitures électriques, actuellement dans le haut de gamme, ce sont les seuls. Mais une fois que Porsche, Audi, BMW et compagnie seront dans la partie, qui voudra une Tesla ? même avec 100km d'autonomie en plus ?

L'automobile c'est avant tout une histoire de prestige et de signe extérieur de richesse.
Entre avoir une Tesla et une Porsche, que choisiront les clients près à mettre 100k€ dans une voiture électrique ?

Pour les auto utilitaires, les japonaises et les françaises répondront bien à la demande.

avatar jazz678 | 

@Achylle_

« Porsche est une marque rentable, avec une aura et une histoire tout ce qu'il y a de plus respectable.
Je doute qu'ils s'amusent à balancer des chiffres pour caresser les technophiles dans le sens du poil. Ils n'en ont tout simplement pas besoin. »

La rentabilité et la respectabilité de Porsche ne sont pas en cause ici.
C’est juste que ce genre de chiffres sont obtenus en usine dans des conditions très normées et ne correspondant pas à l’usage en vie courante du véhicule.
Ces chiffres servent à faire de la com’ marketing. Ils font pareil que toutes les autres marques, tout rentables et respectables qu’ils sont

avatar jazz678 | 

@Achylle_

« Tesla fait de très belles voitures électriques, actuellement dans le haut de gamme, ce sont les seuls. Mais une fois que Porsche, Audi, BMW et compagnie seront dans la partie, qui voudra une Tesla ? même avec 100km d'autonomie en plus ? »

Peut-être les mêmes qui voulaient/avaient une Tesla avec 100 kms d’autonomie en moins
Peux-tu ceux qui pourraient avoir une Porsche, une Audi ou une BMW à autonomie équivalente mais qui se laissent séduire par la conduite autonome

Who knows ?

« L'automobile c'est avant tout une histoire de prestige et de signe extérieur de richesse.
Entre avoir une Tesla et une Porsche, que choisiront les clients près à mettre 100k€ dans une voiture électrique ? »

Bonne question. Je n’en sais rien. Peut-être ni Tesla, ni Porsche
Les Porschistes purs et durs sûrement une Porsche à moteur thermique d’ailleurs.

avatar Dave1 | 

Une Porsche dont on ne peut plus faire gronder le moteur?
Houlà!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR