Résultats financiers : Tesla revient dans le rouge et devrait y rester

Nicolas Furno |

Après deux trimestres bénéficiaires l’an dernier, Tesla affiche à nouveau des pertes pour le premier trimestre 2019. C’est ce que le constructeur automobile exclusivement électrique a annoncé hier soir dans ses résultats financiers, avec des pertes de 702 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars. Pour ne rien arranger, Elon Musk a signalé dans la foulée qu’il ne fallait pas s’attendre à un retour au profit au deuxième trimestre.

Graphique The Verge

C’est une mauvaise nouvelle, même si elle était attendue après deux trimestres exceptionnels pour le constructeur. Tesla a livré 63 000 véhicules ce trimestre, moins que les 90 000 livrés au quatrième trimestre de 2018, mais avec cette fois une partie de la production pour l’Europe. Et c’est d’ailleurs une des explications qui justifient les pertes du trimestre : avec une seule usine en Californie, Tesla a du mal à fournir le monde entier. C’est pourquoi la firme construit une usine en Chine et envisage d’en ajouter une en Europe, probablement en Allemagne.

En attendant, expédier la Model 3, qui représente toujours l’essentiel des ventes, a été plus compliqué que prévu et Tesla en a vendu moins qu'espéré. Elon Musk s’est voulu rassurant toutefois, en soulignant que la Model 3 reste la voiture premium la plus vendue aux États-Unis, et de loin. Les deux autres voitures au catalogue souffrent un petit peu de la comparaison, mais leur mise à jour présentée hier devrait permettre de relancer la demande, d’après le CEO.

Les Model S et X ont été mises à jour, avec de nouveaux composants sous le capot. En particulier, les deux voitures intègrent de nouveaux moteurs qui permettent d’augmenter l’autonomie et même de dépasser les 600 km (370 miles) sur la Model S Grande Autonomie, un record pour un véhicule électrique. Les suspensions ont aussi été revues pour un meilleur confort et la vitesse de recharge a été améliorée, sans atteindre le niveau de la Model 3. Bref, de quoi distinguer ces deux véhicules, même si on attend un nouveau design intérieur plus épuré d’ici la fin de l’année.

Pour retrouver l’équilibre financier, Tesla a envisagé pendant un moment de fermer toutes ses boutiques physiques, avant de faire marche arrière. Elon Musk a reconnu que la communication aurait pu être améliorée sur ce point (c’est un euphémisme) et il a aussi assuré que la Model 3 à 35 000 $ ne sera pas supprimée, même si elle ne peut pas être commandée sur internet.

Pour rappel, ce modèle d’entrée de gamme devait reposer sur un intérieur standard et une batterie plus petite. À la place, c’est une Model 3 standard, avec une batterie bridée par logiciel et quelques fonctions supprimées également par logiciel. En France, les tarifs commencent toujours à 42 600 €.

Pour multiplier les sources de revenus, Tesla va lancer une assurance dès le mois prochain, probablement uniquement aux États-Unis. Ce sera aussi une réponse aux assurances apparemment anormalement élevées sur les voitures de Tesla outre-Atlantique.


avatar 421 | 

Au delà de la polémique sur l’intérêt écologique, ou non, des véhicules électriques, il faut reconnaître à Tesla une très grande longueur d’avance sur ses concurrents pour ce qui est des technologies et de leur mise au point.
Près de 500km au volant d’un de leur véhicule m’a convaincu alors que les concurrents n’étaient supérieurs que sur la finition, et encore.
Cette entreprise essuie les plâtres mais reste aussi fascinante que sont impulsif fondateur...

avatar SyMich | 

Musk n'a pas fondé Tesla!

avatar Star System | 

@SyMich

Et il raconte souvent n’importe quoi ! Les deux trimestres de bénéfice derniers il affirmait que désormais ils étaient durablement rentable ...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Star System

C’est un vendeur de chaussures! Sa keynote de la semaine dernière était pour rassurer les investisseurs et leur demander d’être parients...et de ne pas fuir après les résultats qui arrivaieng...

avatar Alex Giannelli | 

@SyMich

Si, Elon Musk est bien un des fondateurs de Tesla (je te laisse vérifier sur Wikipedia).

avatar Berechit | 

@AlexG

Euhh ! Musk n’est intervenu qu’en 2004 ! Les fondateurs initiaux sont Martin Eberhard et Marc Tarpenning dès 2000 (les premiers modèles étaient créés avec Lotus). Musk est arrivé à bon escient pour développer le business model de Tesla...et doucement pousser Martin vers la sortie en s’appropriant la paternité de tout le toutim.
C’est le vieux débat entre le financier et l’inventeur : l’un sans l’autre, il n’y a pas de développement mais souvent le financier dit que c’est lui qui permet le progrès.

avatar Alex Giannelli | 

@Berechit

@Berechit

Ah oui je vois ce que tu dis, Elon Musk est arrivé en 2004 avec l’investissement mais n’est pas à l’origine de l’entreprise.

Après, Elon Musk a une sacrée vision. Je pense qu’on lui doit l’impulsion énorme de toujours aller plus loin, comme Steve Jobs finalement, ce qui n’enlève pas leur caractère odieux et leur égocentrisme.

avatar jazz678 | 

@AlexG

Non. EM n’a été qu’un investisseur

Dixit Wikipedia

« Contrairement à une idée reçue, la société n'a pas été créée par Elon Musk mais par Martin Eberhard et Marc Tarpenning en 2003 »

avatar Alex Giannelli | 

@jazz678

En effet, il est dans les fondateurs, mais n'est arrivé qu'après. J'ai fait mon erratum juste au-dessus ?

avatar jazz678 | 

@AlexG

??

avatar SyMich | 

"Il est dans les fondateurs mais n'est arrivé qu'après" ?
Elle est belle celle-là !

Un peu comme si vous veniez faire les fondations de votre maison quand les maçons en sont déjà au 1er étage... ?

avatar Alex Giannelli | 

@SyMich

C'est vrai que j'ai du mal à comprendre pourquoi Wikipedia le met dans ses fondateurs, mais ça doit être du au fait que ça a été le premier investisseur, et donc, celui qui a donné l'impulsion ?

avatar debione | 

Euh, même pas en fait, vu que la boîte existait avant ils avaient déjà des investisseurs... Sortir de l’annonymat Oui peut être...

avatar Dave1 | 

Les fondateurs sont ceux qui ont fait naître la société telle que nous la connaissons aujourd’hui et Elon Musk est effectivement un des fondateurs.. c’est pourquoi Wikipédia le stipule ainsi et à juste titre..
Mais en revanche il n’est pas celui qui a créé la société.
Créer et fonder sont deux choses différentes.. tu ne t’étais donc absolument pas trompé et n’avait donc pas besoin de faire ton erratum.

avatar Bigdidou | 

@421

« Tesla une très grande longueur d’avance sur ses concurrents pour ce qui est des technologies et de leur mise au point.
Près de 500km au volant d’un de leur »

Peut-être aussi que les autres constructeurs ont la technologie mais qu’il s’agit pour eux de rester rentable... ;)

avatar Star System | 

La concurrence s’organise .... il y a deux volets, l’électrique et la conduite autonome ... concernant l’électrique, je trouve que les grands constructeurs ont des offres aussi crédibles que tesla ... pour la conduite autonome, cela reste très cher pour un produit pas encore au point ... n’est ce pas du gadget ?

avatar Nicolas Furno | 

@Star System

En tout cas, sur l'autonomie, Tesla reste loin devant. C'est le seul constructeur qui dépasse les 300 miles, tous les modèles concurrents sont en dessous, et souvent pas qu'un peu.

avatar headoverheel | 

@nicolasf

Je crois que même sur ce point Tesla est en train de perdre son avantage. La future Porsche électrique qui va sortir en septembre est annoncée avec une autonomie de 500 kilomètres

avatar Nicolas Furno | 

@headoverheel

C’est toujours 100 de moins… et Tesla devrait aussi modifier la batterie de la Model S pour exploiter les cellules de la Model 3 si l’on en croit les rumeurs. Si tout va bien, on devrait ainsi gagner encore en autonomie… peut-être pour dépasser les 700 km ?

Sans parler du Roadster, sa batterie immense et son autonomie annoncée de 1000 km. https://www.macg.co/ailleurs/2017/11/tesla-presente-le-camion-et-la-voiture-le-plus-rapide-au-monde-100419

Certes, ça reste de la théorie à ce stade, mais Tesla ne va pas stopper ses progrès pendant que ses concurrents continuent d’avancer.

avatar pechtoc | 

@nicolasf

Le future roadster à une autonomie annoncé doublée car ils ont doublé la capacité des batteries (200kWh). Ceci dit, 1 tonne de batteries sur un roadster c'est plutôt cocasse.

avatar jazz678 | 

@headoverheel

« La future Porsche électrique qui va sortir en septembre est annoncée avec une autonomie de 500 kilomètres »

Oui. En roulant à 30km/h max sur terrain plat sans la clim’ et sans passagers ni bagages
...et avec le vent dans le dos

avatar Achylle_ | 

@jaz678 :
Porsche est une marque rentable, avec une aura et une histoire tout ce qu'il y a de plus respectable.
Je doute qu'ils s'amusent à balancer des chiffres pour caresser les technophiles dans le sens du poil. Ils n'en ont tout simplement pas besoin.

Tesla fait de très belles voitures électriques, actuellement dans le haut de gamme, ce sont les seuls. Mais une fois que Porsche, Audi, BMW et compagnie seront dans la partie, qui voudra une Tesla ? même avec 100km d'autonomie en plus ?

L'automobile c'est avant tout une histoire de prestige et de signe extérieur de richesse.
Entre avoir une Tesla et une Porsche, que choisiront les clients près à mettre 100k€ dans une voiture électrique ?

Pour les auto utilitaires, les japonaises et les françaises répondront bien à la demande.

avatar jazz678 | 

@Achylle_

« Porsche est une marque rentable, avec une aura et une histoire tout ce qu'il y a de plus respectable.
Je doute qu'ils s'amusent à balancer des chiffres pour caresser les technophiles dans le sens du poil. Ils n'en ont tout simplement pas besoin. »

La rentabilité et la respectabilité de Porsche ne sont pas en cause ici.
C’est juste que ce genre de chiffres sont obtenus en usine dans des conditions très normées et ne correspondant pas à l’usage en vie courante du véhicule.
Ces chiffres servent à faire de la com’ marketing. Ils font pareil que toutes les autres marques, tout rentables et respectables qu’ils sont

avatar jazz678 | 

@Achylle_

« Tesla fait de très belles voitures électriques, actuellement dans le haut de gamme, ce sont les seuls. Mais une fois que Porsche, Audi, BMW et compagnie seront dans la partie, qui voudra une Tesla ? même avec 100km d'autonomie en plus ? »

Peut-être les mêmes qui voulaient/avaient une Tesla avec 100 kms d’autonomie en moins
Peux-tu ceux qui pourraient avoir une Porsche, une Audi ou une BMW à autonomie équivalente mais qui se laissent séduire par la conduite autonome

Who knows ?

« L'automobile c'est avant tout une histoire de prestige et de signe extérieur de richesse.
Entre avoir une Tesla et une Porsche, que choisiront les clients près à mettre 100k€ dans une voiture électrique ? »

Bonne question. Je n’en sais rien. Peut-être ni Tesla, ni Porsche
Les Porschistes purs et durs sûrement une Porsche à moteur thermique d’ailleurs.

avatar Dave1 | 

Une Porsche dont on ne peut plus faire gronder le moteur?
Houlà!

avatar Dave1 | 

Faudrait-il encore inonder le marché mondial avec des Porsches electriques ?

avatar j2c | 

@Star System

Non l’offre des concurrents n’est pas credible ni chez jaguar ni chez audi qui sont les seuls a avoir lancé des modèles comparables : consommation trop élevée, pas de réseau de recharge dédié, pas d’optimisation logiciel...etc

avatar ancampolo | 

@j2c

Comparable c’est un grands mot quand ru as essaye les derniers modeles tu ne peux plus dire ça.

avatar alexis83 (non vérifié) | 

Comment une entreprise peut-elle rester depuis tout ce temps en vie alors qu’elle est constamment en déficit ? C’est uniquement via les investisseurs et la confiance des banques en l’avenir de tesla que l’entreprise est toujours sur pieds ?

avatar boubloux | 

@alexis83

Oui les banque et les investisseurs lui prête de l’argent.
Ils ont confiance dans le fait qu’il va réussir à devenir rentable.
Tt se joue sur la confiance.
C’est pour ça que ça me fait marrer quand les gens disent les actionnaires ne mérite pas les dividendes.
C’est tt de même eux que mettent de l’argent à perte en attendant que l’entreprise gagne de l’argent.
Il est normal qu’un jour ou l’autre il récupèrent quelque chose.

avatar alexis83 (non vérifié) | 

@boubloux

Ok ça reste un sacré risque tout de même. Je n’ai rien contre les actionnaires non plus ?

avatar jerome74 | 

@boubloux les banques? À ma connaissance (limitée), les banques ne prêtent que l'argent que l'emprunteur a déjà et met en garantie, ou contre une hypothèque du bien financé si sa valeur est garantie. Donc ça m'étonnerait que ce soient elles qui financent Tesla…
Quand aux investisseurs initiaux, ils attendent rarement que l'entreprise gagne de l'argent, mais plutôt que sa valeur potentielle augmente assez pour revendre leur participation à d'autres investisseurs plus patients et moins téméraires.

avatar oomu | 

" Il est normal qu’un jour ou l’autre il récupèrent quelque chose."

quelque chose, bien évidemment ! tout comme le Oomu mérite quelque chose (souvent des claques, mais pas que, je mérite aussi des carottes régulièrement pour rester en bonne santé)

Mais PAS TOUT et certainement pas au détriment des TRAVAILLEURS qui sont ceux dont la valeur du travail est capté par les dirigeants et reversés aux actionnaires.

un équilibreuh !

avatar Phiphi | 

@oomu

Merci ?

avatar Un Type Vrai | 

ça dépend...
Y'a des boites dans lesquels j'investis, et là, je veux tout pour les investisseurs.
Et y'a des boites dans lesquels je m’investis et là je veux tout pour les travailleurs.
Le seul problème c'est pour ma propre boite ou j'ai un dilemme...

:-)

avatar Marco787 | 

Les banques n'ont pas beaucoup prêté : il s'agit surtout des investisseurs qui ont 1) prêté (via les obligations) et 2) investis (= achetés des actions / injectés du capital via les augmentations de capital).

avatar IceWizard | 

@alexis
"Comment une entreprise peut-elle rester depuis tout ce temps en vie alors qu’elle est constamment en déficit ? C’est uniquement via les investisseurs et la confiance des banques en l’avenir de tesla que l’entreprise est toujours sur pieds ?"

Tesla n'est pas encore une entreprise ordinaire. C'est la plus grande startup du monde, basée sur un gigantesque pari aux enjeux financiers hallucinants. Cela peut passer ou casser. Rien n'est encore joué ..

avatar KaptainKavern | 

On peut aimer ou détester l'entreprise, ils ont le mérite de dynamiter une industrie qui se la coulait douce en apportant des améliorations marketing à leur main, dont la plupart sont indéniablement inutiles.
Tesla a tapé juste en apportant "à la Apple" le hardware (la pétoire elle même, avec une bonne autonomie), le software (une des rares voitures réellement évolutives via OTA) et les services (le réseau de superchargeurs, un des rares qui a compris la problématique de réduction du temps de chargement, seule possibilité pour rendre crédible l'électro mobilité).
Ils sont pas pro au niveau industriel (châssis trop complexes, ambitions logistiques démesurées) face à une industrie hyper rôdée. Mais c'est un laboratoire incroyable (voir les performances ahurissantes de leur roadster qui ridiculise un groupe comme VW avec sa Bugatti Chiron à 1.5 M€) et qui fourmille des idées qui vont faire la mobilité de demain : autopartage, conduite autonome, réseau de recharge cohérent).
Ils tiennent car ils sont disruptifs, mais un jour ils seront rachetés, c'est presque - malheureusement - inéluctable. Et n'importe lequel de leurs concurrents y mettra clairement le prix.

avatar KaptainKavern | 

Je suis assez d'accord sur ton commentaire. Je pense en fait que Tesla sera racheté, car à court de cash. Il est très compliqué de renverser une industrie telle que celle de l'automobile, avec des groupes constitués extrêmement puissants, et capables de s'allier pour sauver leur peau (Daimler BMW notamment pour l'électro mobilité). Musk ira soit vers un crevard (Fiat Chrysler) soit vers un Chinois en première intention.

avatar headoverheel | 

@CLang
Je pense un peu la même chose.
Les marques pionnières montrent souvent la voie mais fréquemment ce sont d’autres qui récoltent les fruits. Avec Tesla, on peut voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Le positif : belle image de marque sur un marché en devenir. Le négatif : entreprise fragile , les mastodontes du marché automobile vont être de plus en plus présents.
Il est impossible de savoir si , à terme, Tesla déposera le bilan, sera racheté ou sera un acteur majeur du marché.

avatar Marco787 | 

@ KaptainKavern

"Tesla a tapé juste en apportant "à la Apple" [...] "

A la petite différence qu'Apple est ultra lucrative et qu'Apple ne vend des produits que s'ils gagnent beaucoup d'argent. Même s'ils ne gagnent qu'un peu, cela ne les intéresse pas...

avatar oomu | 

je considère toujorus que ce site devrait se nommer teslaG.co, et que je devrais pouvoir filtrer la teslasphère de mon abonnement.

Je ne possède aucun véhicule et je ne vois rien de particulier aux moteurs électriques ni à l'apprentissage profond. Et j'ai déjà lu quantité de bd sur Tony Stark.

avatar Nicolas Furno | 

@oomu

C'est déjà le cas sur notre app, dans le cadre du club vous pouvez masquer un tag.

Et ce sera le cas bientôt aussi sur le site du club.

avatar PomBreizh | 

@oomu

Dans l’application, tu cliques sur le tag ‘tesla’ en bas de l’article et tu choisis de filtrer dans la popup.

avatar Achylle_ | 

Il faut reconnaitre à Tesla son audace et son avance technologique sur le reste de l'industrie. C'est un fait et c'est unanimement salué par la presse et les utilisateurs.

Mais j'ai vraiment du mal à comprendre comment on peut mettre 50 ou 100k€ dans une voiture appartenant à une marque qui perd 116% du CA qu'elle génère tous les trimestres....
J'entends bien les investissements et le reste, mais moi ça me ferai peur quand même.

Pour de telles sommes, je préfère la sécurité et la pérennité d'une marque allemande.

avatar Matlouf | 

Mon explication ne vaut que ce qu'elle vaut, mais je pense que le rapport que beaucoup ont vis-à-vis de l'automobile frôle l'irrationnel. On n'a pas le même rapport avec sa voiture qu'avec son lave-linge ou son aspirateur, alors que ce ne sont après tout que des machines.

Et si nous avions un comportement rationnel envers l'automobile, ne disparaîtrait-elle pas à court terme ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR