Powerwall : la batterie de Tesla pour alimenter la maison… et le monde

Mickaël Bazoge |

Elon Musk, le patron de Tesla, avait une annonce à faire en ce 1er mai, qui n’avait pas grand chose à voir avec les véhicules électriques même s’il est toujours question de batteries. Le programme Tesla Energy se propose d’alimenter une maison, voire une entreprise, avec deux produits distincts ; le premier est le Powerwall, sorte de grosse batterie à installer sur un mur de la maison (en deux versions : 7kWh pour 3 000$, 10 kWh pour 3 500$). L’appareil intègre son propre système de gestion de la chaleur et se connecte à internet pour créer un réseau de Powerwall apportant redondance et flexibilité à l’infrastructure. Il est possible de connecter plusieurs boîtiers pour alimenter une même maison.

Cliquer pour agrandir

Le Powerwall, alimenté à l’énergie solaire (la batterie ne se recharge que lorsque les prix sont les plus bas), peut aussi servir de batterie de secours mais l’idée est de couper le cordon avec la fourniture d’électricité classique. L’installation — aux États-Unis dans un premier temps — sera effectuée par des techniciens spécialistes agréés par SolarCity et autres. L’autre produit est le Powerpack, dont l’ambition est l’alimentation industrielle : il s’agit de blocs de batteries d’une capacité de 100 kWh, que l’on peut multiplier jusqu’à obtenir 10 MWh, et plus encore.

Lors de la présentation, Elon Musk n’y est pas allé par quatre chemins : son objectif est de changer la manière dont nous produisons et utilisons l’énergie. 160 millions de Powerpack permettraient d’alimenter complètement les États-Unis ; 2 milliards pour le monde entier. « Notre but ici est de changer la façon dont le monde utilise l’énergie à grande échelle ». Un sujet qui lui tient particulièrement à cœur, à voir le keynote ci-dessus.

Le Powerwall, déjà testé par une poignée de particuliers, sera disponible plus largement à partir de cet été. Pour le Powerpack, Tesla prendra les commandes cette année, mais les livraisons ne débuteront que lorsque la Gigafactory de l’entreprise, installée dans le Nevada, sera réellement en mesure de produire en masse ses premières batteries.


Tags
avatar Ipadhenry97 | 

Et niveau prix ?

avatar Mathias10 | 

@Ipadhenry97 :
Il faut lire l'article !

7kWh pour 3 000$, 10 kWh pour 3 500$)

avatar Mathias10 | 

Au moins ce genre de batterie sera recyclée (pour le lithium) au vu de la taille du composant.

Le panneau solaire fait combien de m2?

avatar Mickaël Bazoge | 
L'alimentation de la batterie passe par un fournisseur de solaire, on n'installe pas de panneaux sur le toit.
avatar HoulaHup | 

"L'alimentation de la batterie passe par un fournisseur de solaire" : en français, ça donnerait quoi ?

avatar noooty | 

@MickaëlBazoge :
La recharge de la batterie se fera au choix: soit au solaire, soit sur un réseau électrique aux heures creuses...
S'il s'agit du réseau électrique, l'amortissement se fera sur plusieurs années, mais s'il est solaire sur beaucoup moins.

avatar benji2227 | 

Euh........ Certains composants pour produire une batterie sont non renoubelables non? Donc comment peut-on parler de "futur" de la consommation électrique??

De plus, j'imagine qu'après 2 ans l'autonomie de la batterie sera amputée comme celle d'un smartphone et qu'il faudra la remplacer.

Déjà que recycler une batterie n'est pas entièrement maitrisé, ce serait plutot une catastrophe pour l'environnement. Déjà qu'au niveau des smartphones c'est pas le top, les voitures à batteries on en parle même pas (on a pas les ressources pour équipper plus de 5-10% du parc auto mondial il me semble), alors si on commence à équipper les maisons d'immenses batteries, où va le monde???

Ou qqun peut me contredire? (J'espère que oui)

avatar bonnepoire | 

On ne sait rien sur ces batteries et ce n'est pas Samsung mais Panasonic qui bosse avec Tesla. Ca laisse augurer du meilleur. Faut pas tout confondre.

avatar PiRMeZuR | 

Effectivement, le lithium va vite manquer si on équipe les maisons en batteries.

avatar dperetti | 

C'est marrant je ne le sens qu'à moitié ce mec.

avatar Hello7 | 

Après avoir vu la vidéo en entier, le diagnostique est clair : c'est ce qu'on appelle un grand mégalomane qui cherche à se faire des couilles en platine (et non en lithium). Si les batteries étaient des solutions viables, ça n'aurait pas échappé aux chercheurs qui cherchent des solutions depuis 1973.
Il n'y a rien de pire qu'un mec qui se prend pour dieu et prétend apporter à lui seul des solutions aux problèmes de la planète.
De toute façon, personne n'y croit... Enfin je l'espère. La seule chose que ses collaborateurs et investisseurs espèrent, c'est de croquer une bonne part du gâteau.

avatar dperetti | 

Jusqu'à présent, son bagou lui a surtout permis d'obtenir moult mannes publiques...

avatar bonnepoire | 

Sauf qu'il a déjà révolutionné les voitures électriques et les batteries (déjà) dont les droits sont libres.

avatar nicolas | 

il ne compte pas tout faire tout seul, puisque tous les brevets sont opensource

avatar Maxios | 

Justement, j'ai cherché sur l'article de The Verge mais à aucun moment on ne parle de la techno utilisée. Est ce que c'est sur que c'est bien du lithium ? Qqun a des infos ?

avatar Wallon_pas_con | 

Il existe des solutions déjà commercialisées avec les mêmes caractéristiques techniques que Tesla dévoile.
A base de lithium ion-titanate.
Un fabricant US ( Altair Nanotechnology) est sur le point de finaliser une nouvelle usine en Chine. CE ne serait pas étonnant qu'ils fassent partie du deal avec Tesla.
Wait and see

avatar bonnepoire | 

Rien à voir. Le deal est exclusif avec Panasonic. Le but de Tesla est de fabriquer tout aux USA.

avatar Maxios | 

Au temps pour moi, une petite lecture des specs sur le site de Tesla et je confirme bien que c'est du lithium ion

avatar Maxios | 

Peut-être faudrait il préciser le type de batterie dans la news. Ça change tout en effet !!

avatar Liena | 

Du lithium ? Et vu la quantité requise, la guerre des métaux ne cessera jamais...

avatar umrk | 

10 kWh c'est à peu près l'énergie que représente 1 litre de carburant , ou 1 m³ de gaz , avec ceci on ne va pas très loin ... la déception sera au rendez vous ... (Je vous fais grâce des subtilités sur le PCI, le PCS, etc ... Cela ne change pas l ordre de grandeur)

avatar iPop | 

@umrk :
On parle d'alimenter une maison.

avatar umrk | 

une quantité d'énergie exprimée en litre de carburant, ou M3 de gaz, est je pense beaucoup plus parlante pour le public qu'un nb de KWh (même si, pour un physicien, c'est une équivalence baroque).

Il serait d'ailleurs encore plus parlant pour le grand public de dire, qu'à raison de 3000 € les 10 KWh, il en couterait avec cette batterie 150 000 € pour stocker l'énergie contenue dans un seul réservoir de 50 litre de carburant ... (quantité tout à fait courante sur un véhicule automobile moyen).

Certains se demanderont donc peut être : mais alors comment se fait-il que la Tesla ne coûte pas au moins 150 000€ (coût du stockage d'énergie) ?. En fait la voiture électrique n'est possible que parce que le rendement d'un véhicule électrique est beaucoup plus élevé qu'un véhicule thermique. Les batteries d'un véhicule électrique n'ont donc besoin de stocker qu'une fraction de ce qui serait nécessaire, si ce n'était pas le cas. En équivalent - litre de carburant, les véhicules électriques ne stockent que quelques litres de carburant (d'où leur autonomie limitée). Les journaux automobiles qui , par ignorance et tradition, continuent à se focaliser sur la puissance d'un véhicule électrique (exprimée en KW ou en CV), ou, (ce qui en dépend) , sa vitesse de pointe, n'ont rien compris au film....

Les besoins énergétiques d'une maison ne peuvent donc absolument pas être satisfaits par cette batterie, même s'il ne s'agit que de stocker une énergie qui sera consommée dans la demi-journée qui suit (surtout aux Etats Unis, quand on connaît la taille de leurs maisons, leur boulimie d'énergie pour climatiser, etc ...).

Chacun peut d'ailleurs estimer le nb moyen de KWh que sa maison consomme par jour, en divisant le nb de KWh figurant sur sa facture d'électricité, AINSI que sur celle de gaz/ou de fuel , le cas échéant (oui, il figure un bien un nb de KWh sur la facture de gaz !), par 365. Cette estimation ne tiendra cependant pas compte des pointes de consommation en hiver ...

avatar bonnepoire | 

Quand je reçois mes factures annuelles c'est bien en m2 et kwh que je reçois les données. Je paie mes factures donc je sais ce que je consomme. Ne fais pas de généralités!

avatar Orus | 

BlabBla blablala...

Que de la négation, genre un avion ne pourra jamais voler.
Une triste image de la France.

avatar zoubi2 | 

"l’idée est de couper le cordon avec la fourniture d’électricité classique"

Tout à fait d'accord avec umrk. J'ai une maison "tout électrique" (pas le choix, hein...) et je me demande à quoi pourrait me servir une batterie de 10 kWh. Quelques heures en hiver... Mais bon, si l'idée est de ne la recharger qu'avec une électricité "propre" je veux bien... Mais je me tire deux lignes? Une ligne EDF sale caca quand je ne peux pas faire autrement et une ligne Musk propre écologique renouvelable toussa le reste du temps ?

Y a comme un truc qui m'échappe...

PS. Y a aussi un truc qui m'étonne. Certains semblent croire que l'énergie stockée dans une batterie est moins "sale " que celle fournie par le secteur. Euh... et comment vous faite pour recharger votre batterie ?

avatar nicolas | 

une batterie de ce type n'est pas faite pour alimenter un chauffage électrique, mais pour faire fonctionner tout le reste.
Pour le chauffage, il faut avant tout isoler son logement pour diminuer son besoin.

avatar Cowboy Funcky | 

Certains avancent des arguments sans s'avancer sur les usages de ces batteries...
C'est très Franco-français !

avatar Norandy | 

@Cowboy Funcky :
+1

avatar Hello7 | 

En général, ça sert à restituer l'électricité accumulée. Quel autre usage pourriez-vous en faire ? Je préfère ne pas le savoir.
Sinon, je vous propose d'ajouter l'expression "c'est très Franco-français" en 11ème place de la vidéo de Norman dans la vidéo dont vous trouverez le lien ci-dessous :
https://youtu.be/_z0tE1deFyg

avatar pommecroquee | 

pas convaincu pour le coup

avatar Alexandre | 

Quand Elon Musk promet une révolution, on sait qu'il faut attendre vraiment longtemps. Au moins avec Steve, on était vite fixés.

avatar bonnepoire | 

Que le français est aigri et mal informé pense-t-on en lisant les forums...

avatar Oleoo | 

- le lithium est une ressource limitée : impossible d'en mettre dans chaque maison, loin de là.
- ce type de batterie se recycle mal
- sa durée de vie est ridicule, regardez vos appareils mobiles
- recharger en heure creuse est stupide en France : une batterie chauffe à la charge ; elle redistribue seulement la moitié de ce qu'on lui a donné.

Cela dit, si on arrive à réellement stocker l'énergie, avec une batterie recyclable, le monde tournera facilement avec seulement du photovoltaïque/éolien.

avatar Orus | 

Elon Musk a le mojo, une vision du futur.
On le dirait tout droit sorti des studio Marvel :)

avatar Switcher | 

@ Orus

Gaffe, Reed Richards, Tony Stark et quelques autres ont merdé pas mal de fois...
:)

avatar Average Joe | 

J'aime bien dans sa keynote comment Elon Musk confond le CO2 avec des fumées d'usine… Alors que c'est le gaz qui sort de sa bouche ou de son nez à chaque fois qu'il respire. LOL. Ou qui sert à faire des bulles dans le champagne et la limonade.

avatar bonnepoire | 

C'est ton niveau à toi qui fait peur...

Le dioxyde de carbone, aussi appelé gaz carbonique, est un gaz à effet de serre bien connu, transparent en lumière visible mais absorbant dans le domaine infrarouge, de sorte qu'il tend à bloquer la réémission vers l'espace de l'énergie thermique reçue au sol sous l'effet du rayonnement solaire ; il serait responsable de 26 % de l'effet de serre à l'œuvre dans notre atmosphère (la vapeur d'eau en assurant 60 %).

Faut pas la ramener comme ça et se moquer d'un type aussi brillant quand on ne sait même pas de quoi on parle.

avatar Average Joe | 

Je ne sais pas de quoi je parle ? Voyons cela de plus près…
Le CO2 n'est ni une pollution ni un risque c'est la source de toute nourriture sur Terre par la photosynthèse:
lumière + eau+ CO2 --> matière organique + O2
 : plus de CO2 dans l'air c'est plus de nourriture pour tous ! Ce n'est ni un risque pour l'environnement ni une pollution, tout le contraire un bienfait pour tous par la fertilisation de l'air !
Le réchauffement climatique ? Quel réchauffement ? Voici les observations par satellite
 : 0,2°C/siècle ou 0,3°C par siècle de 1979 à 1996 et de 2000 à 2013, après le grand El Niño de 1997-98 qui a provoqué un saut de 0,3°C.
Le graphique des températures depuis 1850 est parfaitement approché par la somme de trois cycles climatiques de périodes 60 ans, 210 ans, 1000 ans qui existent depuis les dernières glaciations.
La relation d[CO2]/dt = k AT dit que le gros des incréments des teneurs en CO2 est tout à fait naturel et vient des fluctuations de température par dégazage de l'océan intertropical; ces fluctuations de températures sont des conséquences des El Niño.
Les émissions de 9 Gt-C ou 9 milliards de tonnes de carbone contenu dans les fumées de combustion en 2010, (avec +0,2 Gt-C en 2011 et en 2012) font qu'il n' y a dans l'air que 5 x 9,2 = 46 Gt-C d'origine "anthropique" ou 5,3% du CO2 de l'air ; et la croissance de la fraction anthropique n'est que de 5 x 0,2 Gt-C = 1 Gt-C/an soit +0,4 à +0,5 ppm/an; le reste (+1,4 ppm/an en moyenne mais entre 0 ppm et 3 ppm) est naturel et très marqué lors des événements météorologiques appelés El Niño.
Même si on croit –à tort- que le dioxyde de carbone a un effet "réchauffant" celui des gaz de combustion est très minime car ils ne font que 6% du tout. Multiplier par deux les émissions augmenterait ce chiffre de 6% soit selon la formule logarithmique de l'IPCC au pire 5°C log(1,06) = 0,3°C !

avatar bonnepoire | 

Le réchauffement climatique ? Quel réchauffement ?

...Mmmmmok!

avatar Pomme_Q | 

A noter toutefois que la nuit (ou dans l'obscurité) le merveilleux cycle de la photosynthèse laisse sa place à celui la respiration végétale (ou cellulaire), et du coup les plantes ne rejettent plus de l'O2, mais du CO2 et elles absorbent l'O2. Tant et si bien que le bilan de la production/consommation d'O2 par les végétaux est nul...

avatar Gulivert | 

Comment cacher la merde au chat oO
On ne sait pas recycler les batteries, ce projet est une catastrophe écologique... Sans compter ce qui est déjà dit, il n'y a pas les ressources pour ce genre d'utilisation...

CONNEXION UTILISATEUR