Une WWDC de nouveau uniquement virtuelle en 2022 ?

Mickaël Bazoge |

C'est mal parti pour tenir des événements en public en ce début d'année. Le CES, le grand salon annuel des technologies qui se tient actuellement en présentiel à Las Vegas, a été maintenu mais plusieurs grands noms ont fait défection, tandis que les normes sanitaires sur place sont contraignantes (et heureusement). La vague de contaminations, alimentée par un variant Omicron très virulent, pousse les organisateurs d'autres salons à s'interroger sur le bien fondé de tenir de tels raouts en présentiel.

C'est le cas de l'E3 : l'ESA (Entertainment Software Association), chef d'orchestre de ce rendez-vous incontournable du secteur du jeu vidéo, a annoncé que l'édition 2022 se déroulerait uniquement en ligne, tout comme celle de l'an dernier. Celle-ci devait se tenir à Los Angeles au mois de juin.

L'ESA a donc pris les devants très en amont, ce qui va laisser du temps aux studios et aux éditeurs pour se retourner. En dehors de toute pandémie, l'E3 attire 50 000 professionnels et 15 000 amateurs. La Game Developers Conference (GDC), autre moment important pour le secteur du jeu vidéo, reste pour le moment prévue du 21 au 25 mars, en présentiel à San Francisco. On verra si ça restera ainsi. La décision de l'ESA va certainement avoir un impact chez de nombreux autres organisateurs.

C'est le cas d'Apple et de la WWDC, le rendez-vous annuel des développeurs, qui se tient généralement début juin en Californie. Cela fait deux ans que ce moment fort de l'année d'Apple se tient uniquement en virtuel. Une troisième année à l'organisation similaire est-elle envisageable ? Très certainement, car la formule fonctionne relativement bien.

La WWDC 2020 en ligne, une expérience partagée pour les développeurs

La WWDC 2020 en ligne, une expérience partagée pour les développeurs

WWDC 2021 : la conférence de toutes les transitions

WWDC 2021 : la conférence de toutes les transitions

Bien sûr, Apple n'a rien révélé de ses projets pour cet été, après tout nous ne sommes que début janvier. Mais dans l'environnement sanitaire incertain dans lequel nous vivons, il ne serait guère étonnant que le constructeur emprunte de nouveau la route du tout virtuel. L'an dernier, la Pomme avait annoncé la WWDC 2021 en ligne le 30 mars.

L'autre inconnue pour Apple, c'est l'éventuel keynote du printemps. En 2021, on avait eu droit au special event « Spring Loaded » le 20 avril, durant lequel le constructeur avait lancé l'iMac 24 pouces, les nouveaux iPad Pro, l'Apple TV 4K 2e génération ainsi que les AirTags. Le tout en virtuel, bien évidemment. Depuis le début de la pandémie, Apple a joué la carte de la prudence : il serait étonnant qu'un événement en mars ou en avril se déroule en présentiel.

La réunion annuelle des actionnaires prévue pour le 4 mars se tiendra en ligne. Mi-décembre, Apple repoussait une fois encore le retour au bureau dans le nouveau format hybride incluant du télétravail, sans donner de date précise.


avatar Woaha | 

Si le gouvernement tournait sous Mac OS on aurait pas eu ce problème de virus.

avatar bhelden | 

Le « (et heureusement) » n’était pas nécessaire je trouve… 🧐

avatar raoolito | 

@bhelden

si, pour eviter ce genre de remarque ?

avatar bhelden | 

@raoolito

Ça donne un côté pro-vaccin ce « heureusement ». Ça ajoute ce côté où l’auteur évoque presque inconsciemment son adoration de subir les contraintes sanitaires même après 2 ans. Ce côté ou il montre son adoration de se prendre des douches de gel hydroalcoolique pour pulvériser toutes les bonnes cellules présentes sur notre peau…

Trop peu pour moi. Surtout en 2022.

Zébi avec affection sur tes deux joues.

avatar quentinf33 (non vérifié) | 

@bhelden

« se prendre des douches de gel hydroalcoolique pour pulvériser toutes les bonnes cellules présentes sur notre peau… »

Rien n’interdit de privilégier un lavage de mains au savon plutôt qu’au gel hydro-alcoolique en tout cas.

Pour le reste je ne me prononce pas, car contrairement aux experts autoproclamés sur les internets, je reste humble et normal en disant que je n’ai pas les connaissances en virologie et en épidémiologie pour donner un avis.

avatar raoolito | 

@quentinf33

"je reste humble et normal en disant que je n’ai pas les connaissances en virologie et en épidémiologie pour donner un avis. »
+1

mais à cela j’ajoute « donc ceux qui ont cette expertise je ne remet pas en cause leurs affirmations et conseils. Donc je me vaccine »

avatar  | 

@bhelden

Assez d'accord ...

avatar Doctomac | 

« La vague de contaminations, alimentée par un variant Omicron très virulent, pousse les organisateurs d'autres salons à s'interroger sur le bien fondé de tenir de tels raouts en présentiel. »

Non Omitruc n’est pas plus virulent (la virulence n’étant pas uniquement définie par la capacité de propagation).

Par ailleurs, une grande masse des populations occidentales est multi-vaccinée, donc à quel moment ces « raouts » vont redevenir acceptables. Quand ?

On sent dans l’article toute la peur de l’auteur, c’est sidérant. Ce serait bien que vous la gardiez pour vous et que vos articles traitent uniquement de l’infotech. Merci !

avatar Maestrorocco | 

@Doctomac

C’est clair, le covidisme c’est flippant

avatar marenostrum | 

Il a pas peur lui mais fais son boulot il retransmet la peur ambiante. Sinon ça va jamais s’arrêter parce que c’est la grippe qui date déjà. Ils ont eu la bonne idée de le réglementer.

avatar bhelden | 

@marenostrum

Il pourrait bosser chez BFM tient… 🤮

avatar EddyI | 

@Doctomac

Si, le mot virulent était le bon. Pour le reste, votre commentaire est juste désagréable, gratuitement. Allez vous défoulez ailleurs plutôt que d’invectiver gratuitement. Ou faites du sport, au moins ce sera bon pour votre santé.

avatar Doctomac | 

@EddyI

Non le mot virulent est utilisé à outrance et ne correspond pas à la réalité biologique observée.

Par ailleurs, je ne vois ni invective, ni agression dans mon commentaire. Juste une observation sur une partie du fond de l’article.

On n’a pas le droit de donner un avis c’est ça ?

avatar quentinf33 (non vérifié) | 

@Doctomac

« On n’a pas le droit de donner un avis c’est ça ? »

Bah à lire le commentaire d’origine, visiblement non (et tu le dis toi-même en plus).

avatar fte | 

@Doctomac

"Par ailleurs, une grande masse des populations occidentales est multi-vaccinée, donc à quel moment ces « raouts » vont redevenir acceptables. Quand ?"

Quand les hôpitaux pourront pratiquer les interventions non-urgentes. C’est à dire quand il y aura assez de lits pour autre chose que l’urgence. C’est à dire lorsque les lits ne seront plus occupés par des patients covid.

Une option est de refuser les patients covid non vaccinés. Ça pourrait permettre aux hôpitaux d’accueillir plus de patients covid vaccinés et de faire des fêtes et autres réunions de joueurs ou développeurs.

avatar toto_tutute | 

J'ai l'impression que les gens ont pris goût à cette virtualité. Quand je lis que le fameux salon du jeu vidéo, l'E3 (Los Angeles), va encore se tenir en "virtuel" alors que c'est en juin et que le risque sanitaire sera largement amoindri...

Ce virus ne disparaîtra pas et l'immunité ne sera que provisoire. Le problème de la saturation des hôpitaux sera récurent (et de toute façon était préexistant au Covid) avec nos populations toujours plus vieillissante et "comorbide".

Maintenant, est-ce un mal que toutes ces "grand'messes" ne se tiennent plus ou moins en présentiel à l'avenir ? 🤔

Était-ce raisonnable de faire venir des journalistes du monde entier pour la présentation des iPhone chaque année par exemple ?

Il y a beaucoup de positif à rendre tout cela en distanciel : emprunte carbone très largement amoindrie, baisse des coûts pour les exposants et les médias, aussi efficace en terme d'impact médiatique si ce n'est plus...

Après, c'est toute une économie qui va devoir se réinventer car de nombreux métiers vont être impactés par cette réduction de présence physique dans l'événementiel : hôtellerie, compagnie aérienne, logistique, gérant de salles, hôtesses d'accueil, traiteurs et restauration... et même des trucs aussi insignifiants que les fabricants de badges !

avatar raoolito | 

@toto_tutute

clairement en presentiel ca pollue plus qu'en virtuel, à noter que les négociations elles sont moins faciles.

ceci etant dit : WWDC 2023 sera dans le metaverse !!!!

avatar marenostrum | 

C’est des trucs sans importance. Donc même s’ils n’existent plus du tout ce n’est pas une grosse perte pour l’humanité.

avatar EddyI | 

@toto_tutute

je trouve ça plus raisonnable de ne pas déplacer le monde entier pour présenter en vidéo 2-3 bidules que parfois on ne peut même pas tester en vrai 😅

avatar jean_claude_duss | 

@EddyI

Grave !

avatar tupui | 

@toto_tutute

Dans toutes les conférences, l’action se passe dans les allées et au café. On va à un salon pour faire du networking. C’est vraiment pas pareil en virtuel même avec des systèmes de table rondes, ou zone de détentes. On s’y habituera certainement à termes.

avatar jean_claude_duss | 

@tupui

Il faut changer les habitudes.
J’ai participé aux conférences tech rock en virtuel il y a un mois et il y avait du networking virtuel

avatar Mac1978 | 

Je serai très intéressée à ce que vous développiez sur les résultats du networking en virtuel.

Parce que moi, je trouve que ce n'est pas du tout évident de créer de nouveaux contacts commerciaux et de faire passer des messages sans la quasi totalité du langage corporel dont on sait qu'il est plus important que le langage parlé.

avatar didloan92 | 

À force d’avoir tout en distanciel, et ça en arrange bien certains (les mêmes d’avant pandémie qui continuent à y trouver opportunités et profits...), on finira par ‘c _ _ _ _ _’ en distanciel et probablement dans l’indifférence totale. Triste évolution de l’humanité.

avatar jean_claude_duss | 

@didloan92

Y’a une différence entre aller au taff et faire venir 6000 personnes en avion de partout dans le monde pour un truc qui marche aussi bien en virtuel

avatar nomatech | 

« …variant Omicron très virulent… »
Définition de virulent du dictionnaire : « Qui possède un pouvoir pathogène intense. »
Définition de pathogène : « Agent biologique pouvant causer une maladie infectieuse. »

Conclusion : omicron est bien un agent biologique qui a un pouvoir de causer une maladie infectieuse… mais qui est très très très peu mortel !!!!

Jamais on n’a parlé d’un agent pathogène de cette manière et pris des mesures sanitaires et économique pour une létalité d’un virus de… 0,04% ☹️ quant à omicron la létalité est tellement faible que c’est encore plus affligeant !

Et personne ne parle de la létalité de ce qu’ils appellent un « vaccin arn » en phase expérimentale dont on redoute les effets à long terme (thromboses entre-autres) qui a provoqué plus de 30 000 décès et plus de 3 millions d’effets secondaires graves…

Le 28 octobre, l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) a publié une analyse de l'activité hospitalière en 2020.
Résultat : les patients admis pour cause de Covid-19 ne représentent que 2% de l'affluence hospitalière et 5% de celle en réanimation.
Source : https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/4144/aah_2020_analyse_covid.pdf

L’Insee n’a montré aucune surmortalité en 2020…

Bonne journée 😊

avatar BingoBob | 

@nomatech

Incroyable le nombre de conneries qu’un anti-vax primaire peut raconter à la minute.

« Pas de surmortalité selon l’Insee en 2020 » ? L’Insee dit pourtant le contraire sur son propre site !
Allez, c’est cadeau : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5347349

Pour ceux qui ne veulent pas lire la première phrase de leur propre article:
« En raison de l’épidémie de Covid-19, la mortalité a été exceptionnelle en 2020 avec près de 669 000 décès toutes causes confondues, soit 56 000 décès de plus qu’en 2019 (+ 9 %).
Une telle hausse de la mortalité n’a pas été enregistrée en France depuis 70 ans. »

avatar koko256 | 

@nomatech

On t'emmerde 🤣🤣🤣

avatar koko256 | 

@koko256

Bah casse toi alors pov con !

avatar dams229 | 

😂

CONNEXION UTILISATEUR