Chez Apple, le retour en présentiel retardé et prime pour les employés 🆕

Mickaël Bazoge |

Apple repousse une fois encore le retour des employés dans leurs bureaux physiques (on parle du Corporate, pas du Retail). Et cette fois, la date reste à déterminer. Aux dernières nouvelles, les salariés devaient revenir progressivement en février 2022 dans un format hybride présentiel/télétravail : trois jours au bureau, deux jours à la maison, avec quelques aménagements supplémentaires pour favoriser le travail à domicile.

Mais au vu de la virulence du variant Omicron, Tim Cook a décidé de retarder indéfiniment la mise en place de cette nouvelle organisation du travail. Apple préviendra quatre semaines à l'avance lorsque le temps viendra de retrouver physiquement les collègues. À cela s'ajoute un coup de pouce de l'entreprise : 1 000 $ pour l'équipement de bureau à la maison. Voilà qui n'augure pas d'un retour rapide du présentiel.

La nouvelle tombe alors que le constructeur a dû fermer temporairement trois de ses magasins pour cause de Covid-19 : deux aux États-Unis où le port du masque est redevenu obligatoire dans les boutiques, un au Canada (celui de Rideau Hall, à Ottawa).

Mise à jour — Les employés des Apple Store auront également droit à 1 000 $ sous la forme d'une prime d'équipement pour du matériel de télétravail. En France, elle devrait s'élever à environ 860 €, taxes déduites, pour les employés des Apple Store. Ils la recevront en janvier.


avatar raoolito | 

Avec 1000$ ils peuvent s'acheter quoi? Macmini ou macbook air ( ils ont des pris si je me souviens bien )

avatar Mickaël Bazoge | 

Un pied de Pro Display XDR. Il reste même 1 $ !

Blague à part, le matos informatique est prêté par la boîte, comme ça avait été le cas pour les employés Retail lors des confinements. Ils avaient été affectés au SAV.

avatar raoolito | 

@MickaelBazoge

Je viens d'avoir l'image d'un mini branché à un pied

Merci Mickaël 😂

avatar cdadol | 

@raoolito

L’ordinateur est très certainement fournit par Apple
L argent sert plus d aménagement de poste comme un fauteuil, un bureau …

avatar Sindanarie | 

@cdadol

… un canapé

avatar TrollMan06 | 

@Sindanárië

Un lit?

avatar Paquito06 | 

@raoolito

“Avec 1000$ ils peuvent s'acheter quoi? Macmini ou macbook air ( ils ont des pris si je me souviens bien )”

L’equipement (ordinateur, telephone) est bien sur fourni par apple. Il y a des discounts pour les employés (autour de 30% pour le matos, avec des limitations en nombre, ca reste restreint, pour le cercle familial), mais $1,000 cash permet de s’equiper d’un standing desk (~ $300), d’un fauteuil (y en a de tres bons a $200), etc.
Il y a aussi des remboursements pour les forfaits telephoniques/internet a la maison.

avatar raoolito | 

@Paquito06

finalement c'est une tres bonne affaire :)

avatar Pierredu21 | 

@Paquito06

Je cherche un fauteuil pas trop cher pour le télétravail justement ! Des conseils ?

avatar Paquito06 | 

@Pierredu21

“Je cherche un fauteuil pas trop cher pour le télétravail justement ! Des conseils ?”

Celle-ci est super (ma femme vient d’opter pour celle-ci au black friday elle etait a ~ $350):
Steelcase Series 1 Work Chair Office Chair - Graphite Frame Nickel Cushions https://www.amazon.com/dp/B078HDP8NY/ref=cm_sw_r_cp_api_glt_fabc_Z9NPQ29BJT111QP42005

Mais celle-ci est semblable:
Alera ALEEL42ME10B Alera Elusion Series Mesh Mid-Back Multifunction Chair, Black https://www.amazon.com/dp/B003G4OJK4/ref=cm_sw_r_cp_api_glt_fabc_PKM3EWP3FZ5REFJY1R93

Je suis pas trop fin design ergo, j’ai ca:
AmazonCommercial Ergonomic High-Back Bonded Leather Executive Chair with Flip-Up Arms and Lumbar Support, Black https://www.amazon.com/dp/B07S574Z4R/ref=cm_sw_r_cp_api_glt_fabc_6MNP8Q4TBXZ1MJ83QB5G

avatar Pierredu21 | 

@Paquito06

J’avais pas vu cette réponse !!!!!!! Merci 🤩

avatar Mrleblanc101 | 

@raoolito

Les employés de bureau ont des appareils fourni gratuitement. Les employés en Apple Store ont des rabais substantiels

avatar Teeto | 

.

avatar Xap | 

La possibilité de bosser à la maison va devenir un élément différenciateur entre les entreprises (pour les jobs dont c’est possible).

Dans ma boite, ils se sont aperçus que beaucoup d’employés ne voulaient simplement pas revenir au bureau. Les forcer, c’est prendre le risque d’une hémorragie de talents vers des concurrents plus flexibles + une difficulté à recruter quand les candidats poseront immanquablement des questions sur ce sujet.

Du coup, pour l’instant le retour au bureau est purement optionnel et je pense que ça va rester comme ça.

avatar raoolito | 

@Xap

"ils se sont aperçus que beaucoup d’employés ne voulaient simplement pas revenir au bureau"

Nan mais ca c'etait deja le cas avant le covid hahaha 😹

avatar Bigdidou | 

@Xap

« Dans ma boite, ils se sont aperçus que beaucoup d’employés ne voulaient simplement pas revenir au bureau. »

Beaucoup, c’est quelle proportion ?
Parce que si tu y vas de l’observation personnelle pour créer une réalité, moi, je vous l’inverse (avec évidemment un biais de recrutement) : un paquet de gens qui n’en peuvent plus pour des raisons diverses, des difficultés de couple et familiales en pagaille…
Et je dois dire que le télétravail de mon épouse, a commencé à gonfler tout le monde, elle en premier.

Par ailleurs, il y a beaucoup d’activités ou ke télétravail est possible, mais pour lesquelles les temps de rencontre informelles sont essentiels. Ces temps ont complètement disparu.

avatar Dv@be | 

@Bigdidou

Élément de réponse à mon petit niveau.
J’interviens actuellement en tant que manager dans une DSI de 400 personnes.
Depuis 2 ans :
- taux de présence au bureau inférieur à 2% du staff.
- productivité en augmentation constante.

En terme de recrutement : plus aucun (vraiment aucun, c’est frappant) consultant ne veut être présent à 100% sur site dans le futur. 1 jour sur site grand maximum est ce qui semble acceptable.

La direction est ok avec ce constat vu l’augmentation mesurable des performances. Meilleure qualité, des livrables dans les temps.

avatar Xap | 

@Bigdidou

Combien? J’en sais rien, ça viens de discussions que j’ai eues avec des supérieurs hiérarchiques qui managent quelques centaines de personnes+ mes collègues + ma famille et mes amis. Après ma boite c’est 30,000 personnes donc rien de représentatif. Parlons donc pour mon cas:

Des gens qui veulent revenir au bureau j’en connais aucun. Zéro.

J’arrive pas a comprendre comment on peut vouloir re-perdre des heures à se préparer, dans les transports etc.. des heures perdues par jour, le pognon gaspillé dans les transports et la bouffe etc.

Perso c’est des dizaines voire des centaines d’heures que je passe maintenant avec ma femme, avec mes enfants, avec mes amis, a faire du sport ou d’autres trucs (une balade en pleine aprem au parc par exemple).

Et tout ça en étant beaucoup plus productif au boulot. Moins d’heures mais a la fin plus de résultats.

Oh et on pense aussi aller passer un mois en vacances a la plage, avec l’ordi du boulot pour pouvoir bosser les pieds dans l’eau. Une utopie pour le monde pre-covid.

Jamais je remet les pieds au bureau ou alors 1 ou 2 fois par mois grand maximum. Le jour ou ils me forcent a revenir je change de boite direct.

avatar occam | 

« Dicebamus hesterna die… »

Comme nous disions l’autre jour.

C’est par cette formule que Luis de León, moine augustin, théologien, poète et philosophe, inaugurait son cours du 30 décembre 1576 à l’université de Salamanque, de retour après quatre années d’incarcération pour hérésie.

Le 19 novembre, je notais ici au sujet de la rétrogression physique au bureau, prématurément dictée par Tim Cook pour le 1er février 2022 :
« Pourtant, le grand sachem se risque encore et toujours à fixer une date boutoir de retour au bercail, comme si elle n’était pas à la merci de la prochaine mutation malencontreuse. »

C’était exactement le jour où l’Afrique du Sud constatait une croissance exponentielle de l’incidence des cas dus au variant B.1.1.529, cinq jours avant l’annonce par l’OMS de son identification, et une semaine exactement avant sa classification comme « variant of concern ». On devait s’y attendre. Il fallait s’y attendre. Gouverner, c’est prévoir.

Un commentateur que je croyais pourtant sensé, et passablement moins obtus que la moyenne, crut alors pouvoir me fustiger. Je lui adresse un bras d’honneur bien amical et fraternel.

Sur ce, je me remets en congé indéterminé. Portez-vous bien, tous.

avatar Karamazow | 

@occam

😂

avatar Bigdidou | 

@occam

« On devait s’y attendre. Il fallait s’y attendre. Gouverner, c’est prévoir. »

On s’est toujours attendu à ça.
J’entends de la part d’un paquet de gens sérieux, quasiment depuis le début de la crise (et du séquençage du virus) et surtout depuis un relatif consensus qu’il existe un réservoir animal que :
- Le virus allait rester et que son éradication relève du fantasme, comme pour toutes les anthropo -zoonoses
- que ce virus se répliquant massivement et mutant à toute vitesse allait, du point de vue de l’immunité, être aussi emmerdant que celui de la grippe et qu’il fallait se préparer à des vaccinations récurrentes. Un rythme annuel est souvent évoqué. D’ailleurs, si le vaccin ARN a été privilégié, c’est aussi grâce à la souplesse de cette technologie, qui permet une adaptation rapide du vaccin, en théorie. L’application industrielle ne semble pas si simple, mais parfois pour des raisons inattendues pour un observateur naïf (que je suis). On se souvient des obstacles importants aux premières campagnes de vaccination comme la necsesxite d’un grand froid que très peu de structures possèdent, ou la pénurie… de flacons.

Donc on s’y est attendu.
Complètement et absolument.

Qu’ est-ce que tu aurais fait de plus, gros malin ?

En France on s’en sort très bien, avec, le semble-t-il un excellent compromis issus de notre culture de réduction du risque qui nous aide à prendre de la distance avec le fantasme de suppression.
Même si on pourrait faire mieux (on peut toujours chez les yakafocons), nous continuons à vivre de façon pour le moment acceptable.

avatar yasuo87 | 

@occam

Porte toi bien aussi à bientôt

avatar Silverscreen | 

@MickaelBazoge Accessoirement, les employés des équipes Entreprise d’Apple Retail en France sont repartis en télétravail, ou, en tout cas, en hybride cette fois. Quand t’en appelle un qui te dit « demain, je serais au bureau » , c’est un gros indice 😋

avatar Steve Molle | 

Les chinois ont bien bossé dans cette affaire. Rien à dire. Super résultat !

avatar cricrim@c | 

iMac 24 1299$ 1449€
Mac Pro 5999$ 6499€
iPad Air 599$ 669€
Etc

PRIME 1000$ 860€
Tiens pour prime il n’applique pas le meme change

avatar Argeuh | 

@cricrim@c

T’es au courant que tu compares de prix HT et TTC ?

avatar XiliX | 

@cricrim@c
iMac 24 1299$ 1449€
Mac Pro 5999$ 6499€
iPad Air 599$ 669€

FAUX

Si tu veux être exact
iMac 24 1299$ 1159€
Mac Pro 5999$ 5192€
iPad Air 599$ 535€

Je te laisse trouver pourquoi ???

avatar bbtom007 | 

@cricrim@c

Les employés apple ont pas une ristourne sur les tarifs publics ?
Moi pour le télétravail mon employeur a du me filer 20€

avatar raoolito | 

@bbtom007

plus haut il est expliqué que cette prime c'est en plus de l'ordi de fonction offert

avatar Shahdi92 | 

@cricrim@c

Encore un qui a tout compris…

avatar quentinf33 (non vérifié) | 

@cricrim@c

Compare correctement au moins, fais un effort :

iMac 24 1299$ -> 1217€
Mac Pro 5999$ -> 5041€
iPad Air 599$ -> 503€

Ensuite les charges ne sont pas les mêmes dans les deux états.

Finalement aucune raison de comparer.

Et en plus, au moins ils filent une prime, donc se plaindre qu’ils donneraient moins en France qu’aux USA, ça serait sacrément déplacé et culotté.

avatar airmax95 | 

C est pour acheter un bureau une chaise une lampe etc. J ai eu pareil dans ma boîte. ....bien qu un peu moins en valeur genre 700€...

CONNEXION UTILISATEUR