WWDC 2021 : la conférence de toutes les transitions

Anthony Nelzin-Santos |

Après une semaine et plus de 200 sessions, la 32e édition de la WWDC ferme ses portes virtuelles. Que faut-il retenir ? Pas les blagues lourdingues de Craig Federighi, ni le pillage systématique des fonctions de Zoom, ni Raccourcis sur macOS et (presque) Xcode sur iPadOS, ni même l’interface en Technicolor de Safari 15. L’essentiel est ailleurs : la WWDC 2021 s’impose comme la conférence de toutes les transitions.

La transition de l’« ère Covid » à l’« ère post-Covid »

Le keynote d’ouverture de la WWDC 2020 était le premier de l’« ère Covid », qui mettait en scène un Apple Park immensément vide. Tim Cook avait adressé ses propos liminaires en tournant le dos aux gradins vacants du Steve Jobs Theater. Le keynote d’ouverture de la WWDC 2021 est le premier de l’« ère post-Covid », qui met en scène le retour progressif aux affaires. Tim Cook a ouvert la 32e conférence des développeurs en faisant face à un public de memojis.


Source
Images Apple
Tags
avatar Malouin | 

Belle analyse… Merci à vous !
Je partage totalement : utilisant au quotidien un iPad Pro 12,9 (j’attends mon M1 avec impatience), j’ai un Mac Mini au bureau pour quelques trucs et la satisfaction (du monde d’avant) d’utiliser un grand écran et plus de MacBook.
L’iPad est aujourd’hui une plateforme mure… Il ne lui manque qu’une étincelle pour devenir l’outil mobile parfait. iOS 16 ?

avatar Kubusiu | 

Bravo pour cet article très bien écrit!! J’ai appris 2 nouveaux mots 👍🏻

avatar DahuLArthropode | 

@Kubusiu

Monopsone?

avatar raoolito | 

bel article et bonne analyse à mon avis !

avatar thefutureismylife | 

Je partage complètement cette analyse, notamment sur le fait qu'Apple place ses pions pour ses lunettes.
Bel article Anthony ;)
Et j'aime beaucoup ta conclusion.

avatar pat3 | 

Ah ben voilà: monopsone !! Enfin un mot qui décrit la situation d'Apple sans la dénaturer ni l'amalgamer à d'autres. Merci pour la découverte.

avatar une fleur | 

.

avatar romain31000 | 

Quelqu’un peut m’éclairer sur « sharetime » dont il est fait mention dans le paragraphe « La transition d’Apple »?

avatar imrfreeze | 

@romain31000

Pareil !

avatar Saussau083 | 

@romain31000

Je penses qu’il s’agit d’une coquille et que l’auteur voulait évoquer SharePlay 😇

avatar romain31000 | 

@Saussau083

La je comprends mieux 🙂👍

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@romain31000 : je n’arriverai jamais à écrire « SharePlay » du premier coup.
avatar fte | 

"et en promouvant le développement dans le nuage, Apple finit de déposséder les développeurs de la maitrise des moyens de production des applications."

Je commençais à croire que j’étais le seul à craindre ceci. Ça me rassure de le lire ici.

avatar Nesus | 

@fte

Pourquoi le craindre ? Honnêtement, qui a besoin d’avoir l’ordinateur pour faire l’application. Ce qui compte, c’est l’idée et sa création. L’outil…
Il y a aujourd’hui énorme de métier ou l’outil est simplement loué. Ça coûte moins cher à la fin et on ne gère plus le sav.

avatar fte | 

@Nesus

"Pourquoi le craindre ? Honnêtement, qui a besoin d’avoir l’ordinateur pour faire l’application. Ce qui compte, c’est l’idée et sa création. L’outil…"

Le choix des outils de développement. Par exemple AppCode. Par exemple des parties en C#.

avatar Nesus | 

@fte

N’étant pas dev, je ne vais pas rentrer dans un débat que je ne connais pas, je ne suis pas assez féru pour savoir ce qui justifie d’utiliser C# à la place d’objective C. Pour moi, c’est juste de l’objet.
Je doute que ce soit un vrai frein. Sûrement aujourd’hui, pas dans quelques années. C’est toujours la même chose, là, ça va s’adresser au utilisateurs vraiment swift/objective C et de X-code pur. Et petit à petit les autres usages s’ouvriront et/ou seront compensés par autre chose.
C’est clairement l’avenir, tout est en train de se mettre en place pour. Avoir sa machine avec une puissance limitée, ça ne durera pas.

avatar fte | 

@Nesus

"C’est clairement l’avenir"

Oh tu sais, l’avenir, la voyance, l’astrologie… voilà hein.

avatar Nesus | 

@fte

On me disait ça des serveurs, il y a 20 ans. Aujourd’hui le serveur à la maison/entreprise, c’est vraiment pour une infime partie des clients. Et c’est logique.

avatar pakal | 

« Avec Siri et Spotlight, elle répond aux questions avant même qu’elles ne soient posées, et concurrence Google sans concevoir son propre moteur de recherche. Avec SharePlay, elle s’impose définitivement comme une fournisseuse d’identité et une créatrice d’expériences partagées, et concurrence Facebook sans concevoir son propre réseau social. »

est-ce bien sérieux ….

avatar BingoBob | 

Excellent article ! Merci pour ce résumé et ces projections que je partage aussi…

avatar Lucas | 

Excellent article, merci beaucoup !

L’arrivée des nouvelles fonctions en simultané sur toutes les plateformes est géniale, enfin le Mac et l’iPhone sont traités à égalité et il n’y a plus vraiment de plateforme lésée !

L’iPad y est presque mais pas encore…

L’évocation de la recherche sans vrai moteur renforce la frustration de ne pas avoir un Apple Search/Spotlight/iFind qui se passerait définitivement de Google, je comprends bien que c’est difficile de renoncer aux 9 milliards annuels tout en s’imposant des coûts et difficultés supplémentaires, mais aujourd’hui Plans et iCloud Photos sont des réussites et des atouts extraordinaires et on aime pouvoir se passer totalement de Google… il ne reste plus qu’à en réduire progressivement le rôle dans la recherche jusqu’à le faire disparaître, au moins par défaut !

En tout cas ça reste passionant de voir cette période de grandes transitions, hâte de voir le futur des Macs Apple Silicon, l’arrivée des lunettes et casques AR/VR, voire de nouveaux services utiles et agréables !

avatar PierreBondurant | 

« Apple finit de déposséder les développeurs de la maitrise des moyens de production des applications »

Camarade développeurs de tous les pays, unissez-vous!
Je me demande si le concept de propriété des moyens de production est bien adapté pour décrire des outils numériques servant à produire des services numériques ?

avatar fte | 

@PierreBondurant

"Je me demande si le concept de propriété des moyens de production"

Ce n’est pas tant la propriété des moyens de production qui est problématique, mais les possibilités de choix des outils de production. Par exemple, Apple proposera-t-il Flutter dans le nuage ?

J’ai comme un doute.

avatar PierreBondurant | 

@fte

Le choix des outils et la propriété intellectuelle qui reste problématique dans l’app store bien que régulé par Apple, les clones pullulent

CONNEXION UTILISATEUR