Les voitures autonomes d'Apple donnent plus le volant au conducteur que les autres [màj]

Stéphane Moussie |

Le Department of Motor Vehicles, le régulateur américain de la conduite automobile, a dévoilé des statistiques sur les expérimentations de voitures autonomes en cours. Ces statistiques, partagées par le site The Last Driver License Holder, concernent les désactivations (« disengagement ») automatiques de la conduite autonome pour rendre la main au conducteur pour quelque raison que ce soit.

Il apparait que, pour la période allant de décembre 2017 à novembre 2018, les voitures d’Apple sont celles qui redonnent le plus le volant à l’opérateur. On compte 545 désengagements pour 1 000 kilomètres, soit environ un tous les 1,8 km.

L’entreprise qui a les meilleures statistiques est Waymo, l’initiative de Google devenue une filiale à part entière d’Alphabet, qui a 0,06 désactivation pour 1 000 km, soit un désengagement tous les 17 846 km.

Voiture autonome Apple (Lexus RX450h équipé d’un système de radars et de capteurs sur le toit)

Autrement dit, les opérateurs à bord des véhicules autonomes d’Apple doivent prendre beaucoup, beaucoup plus souvent le contrôle du véhicule que ceux installés dans les voitures Waymo.

Plusieurs facteurs hétéroclites peuvent expliquer ces statistiques diamétralement opposées, à commencer par le bagage de Waymo dans le domaine, qui a débuté ses essais dès le début des années 2010, quand Apple s’y est mis en 2017.

La flotte d’Apple compte une soixantaine de voitures actuellement. Tim Cook a confirmé en 2017 qu’un système de conduite autonome était en développement, sans préciser ce à quoi il se destinait. D’une voiture entièrement autonome, le projet Titan aurait finalement réduit la voilure pour se concentrer sur une navette autonome à usage interne.

Mise à jour — Dans un courrier envoyé en décembre dernier au DMV, Miguel Acosta le responsable des véhicules autonomes chez Apple explique que l’approche du constructeur en matière de manœuvres de désengagement est « conservatrice », le système de conduite n’ayant pas été conçu pour « opérer dans toutes les conditions et situations ». La priorité d’Apple, c’est la sécurité avant tout, rappelle-t-il également.

avatar Silverscreen | 

Etonnant qu’Apple fasse bien moins bien que tous les autres acteurs, dont beaucoup avec un budget R&D bien plus faible...
Depuis longtemps le projet Titan ressemble à un gros errement financier et humain : chaises musicales à la tête du projet, redéfinitions successives de l’objectif, licenciements massifs.
Donc soit Apple ne sait vraiment pas où elle va avec ce projet, soit le secret est très très bien gardé et les fuites orchestrées. Espérons la 2e option...

avatar debione | 

Pas forcément étonnant. Dans la téléphonie, les services, les ordis Apple a une grosse expertise. C'est ce qui a permis de faire l'apple watch... Il n'y avait rien de nouveau, juste une agrégation de domaine ou Apple a une expertise.
Ce qui se passe au niveau du projet titan est différent... A part pour passer de la music sur l autoradio et un tout petit peu de map (faut surtout pas utiliser dans des pays pau res) Apple n a strictement aucune expertise, et c'est pas trois types disparate engagé qui allait changer cette donne. Du coup Apple doit se reposer sur une vision... Problème, depuis la disparition de jobs et le renvoi de Scott, ils n'ont strictement plus personne avec cette capacité... Pour mener à bien ce genre de projet, il faut avoir une vision clair et une énorme paire de burnes(ou dovaires a choix)... Il faut aussi être capable de tenir tête aux actionnaires...

avatar Silverscreen | 

@debione

Je ne suis pas vraiment d’accord, Apple a les poches profondes, a déjà beaucoup investi en IA et en processeurs capables de traitement neural de l’info. Et plein d’autres techs essentielles à l’analyse de l’environnement sont maitrisées.
A l’inverse je vois plein d’autres boites, pas spécialement connues pour leur focus, l’audace de leurs dirigeants ou leur capacité à innover/aggréger des technologies, complètement larguées sur le développement logiciel et qui sont loin devant Apple dans ce tableau...
Donc avec ou sans Jobs, ça reste étonnant d’autant que Bon Mansfield c’est pas non plus le type le moins focus/obstiné chez la pomme...

avatar debione | 

@silverscreen
Ah mais justement, c’est bien le fait qu’ils aient énormément investit qui fait montre d’une errance dans leurs recherches... Une des choses les plus étonnantes quand on regarde dans le rétroviseur, c’est justement le budget RD. Il a complètement explosé depuis le départ de Jobs, se rappeler le budget RD des trois années précédant la sortie de l’iPhone, et le comparer aux trois derniers budgets...
Apple a beaucoup investit sur l’IA, oui, mais ils sont complètement largué et pour leur assistant vocal ( qui est vraiment misérable) et pour par exemple aussi la photo ( quand on voit la claque que met Google à Apple dans le domaine, mais pas seulement, Huawei aussi).
La ou un Jobs était capable d’avoir une vision clair du budget RD en rapport avec un produit final vendable, la Apple est plus partie dans une recherche large, avec si des découverte se font une possible transmission de la recherche dans un objet.

Dans la radicalité dû à cette vision manquante de quoi chercher pour quel produit, on remarquera bien que on a eu un passage à un Os sur base UNIX encore utilise aujourd’hui dans tous les produits Apple, qu’on a eu le duo phénoménal qui a fait décollé Apple ITunes+iPod, toutes les bases de ce qu’est icloud, et évidement l’iphone... Depuis on eu... L’apple Watch qui n’est qu’une déclinaison de l’iphone...
Alors oui Apple a beaucoup investit dan les puces, dans les process de fabrication, pour remplacer ce qui existait pour augmenter sa marge. Mais en ce qui concerne les produits, c’est nada niet que dalle!
Il est loin le temps où Apple avait cette capacité incroyable de sortir des produits de fou avec un budget RD ridicule. La c’est le contraire, des budgets de fou dans la RD pour des produits qui n’evolue Quasi pas ( genre des milliards pour changer la manière de déverrouiller un smartphone? Qui se revelle en fait bien moins user friendly que l’ancien? Meme si blabla sécurité?)

avatar L.Fire | 

@debione

Genre chez Apple il n’y a personne du niveau de Jobs ?. Faut arrêter de rêver le fondateur en dieu visionnaire qui n’aurait aucun équivalent.

Scott Forstall est certes quelqu’un de brillant pourtant Apple s’en sort très bien sans lui alors que lui ne fait plus rien sans Apple.

Mis à part tout raisonnement de style « c’était mieux avant » Ce qu’il faut lire ici c’est que l’entreprise fait des tests comme elle sait les faire. La force d’Apple c’est l’expérience utilisateur et pour avoir des résultats dans ce domaine il doit y avoir un nombre illimité de procédures impliquant l’humain.

avatar debione | 

@lfire
Quel était ce fameux niveau de jobs ? Ben c'était pas du tout technique, ni design, ni commercial, et personne dans le board actuel n'a le profil de jobs... Pas qu'il soit unique, mais que son profil n'a pas été remplacer. Celui de visionnaire, d'inventer de nouvelles choses et non pas juste de nouvelle méthode.

Je dirais pour résumer, que jobs à pense les produits, ive à donne son identité visuelle et Cook la solidité commerciale. Il ne reste plus que l'identité et la solidité commerciale. Apple commence à sérieusement courrir derrière, pas d'un point de vue commercial, pas d'un point de vue identité visuelle, mais derrière les autres...
Apple sans jobs ne mourra pas, par contre elle est bien devenue une entreprise lambda des gafa et associé... Ce qui n'était pas du tout le cas avec un visionnaire aux commande plutôt qu'un commercial...

avatar Crkm | 

Je ne serais pas surpris si on apprenait, d'ici quelques temps, qu'Apple décide de fermer son "projet Titan". À mon avis, ils se sont rendus compte qu'ils étaient bien trop mauvais pour faire un projet d'une telle ampleur, et se sont rabattus sur un système de conduite autonome pour faire plaisir aux actionnaires, pour qu'ils ne s'affolent pas par rapport à l'avenir d'Apple (alors qu'il y aurait de quoi, en réalité). Je pense qu'Apple mise tout sur ses lunettes RA et ses services, et ainsi Cook fait jouer la montre: en attendant que ces lunettes et Apple videos (qui va faire un flop) sortent, il donne quelques miettes aux actionnaires, pour que l'action AAPL ne descende pas trop (c'est tout ce qui importe pour Cook de toute façon, ce petit comptable minable sans envergure).

avatar Fan2ElodieFrege | 

Chez Mercedes ils ont surtout compris que quand tu es à bord d'une Classe S, t'as pas franchement envie (et d'intérêt) à abuser de la conduite autonome.
Si t'as pas envie de toucher le volant car t'aimes pas ça, t'achètes une poubelle à roulette genre Waymo ou une Tesla, pas une Classe S.

avatar John McClane | 

@Fan2ElodieFrege

Tout à fait d’accord. Moi qui n’aime pas conduire, il ne me viendrait pas à l’idée d’acheter une Mercedes autonome. Une Waymo m’ira très bien.

avatar jerome74 | 

Il doit pourtant y avoir plus de possesseurs de classe S à avoir un chauffeur, que de possesseurs de poubelles. Non?

avatar denisdp | 

La raison n’est pas forcément que l’autopilot est moins bon. C’est peut-être aussi un mode d’entraînement particulier de l’IA.

avatar roccoyop | 

Ou un excès de prudence, suite à ce qui s'est passé avec Uber.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@roccoyop

Prudence...? Si le système est performant, il n’y a pas à être prudent! Titan c’est Plan vs Maps en bis repetita...

avatar roccoyop | 

@0MiguelAnge0

Tu as lu la mise à jour de l’article ?

avatar alexis83 | 

Vu que ça prend en compte tous les problèmes ne serait ce pas dû aussi à la peur du conducteur en ce basant qu’ils ont moins d’expérience de conduite autonome que les autres ?

avatar flux_capacitor | 

Pourquoi Tesla est absent de ce graphe ?

avatar BeePotato | 

« Ces statistiques […] concernent les désactivations (« disengagement ») automatiques de la conduite autonome pour rendre la main au conducteur »

Ça ne concerne pas seulement les désactivations automatiques (où le système autonome demande au conducteur de reprendre la main), mais aussi les prises de contrôle volontaires par le conducteur. Des différences de règles de prudence d’une entreprise à l’autre peuvent donc jouer, comme l’a indiqué alexis83.

D’autre part, MacRumors, dans son article consacré au même sujet, a fait remarquer que les entreprises concernées ont une certaine liberté dans la façon de faire remonter ces données et notamment de considérer ce qui constitue un « désengagement » ou non, ce qui complique encore la comparaison de ces chiffres d’une entreprise à l’autre.

La seule conclusion vraiment sûre que l’on peut tirer de ces chiffres, c’est qu’il y a encore des progrès à faire avant qu’on puisse se sentir parfaitement en sécurité dans une voiture autonome. :-)
(Conclusion qui n’a rien d’étonnant, bien sûr.)

avatar Lemmings | 

Je ne pige pas trop, aucune stat sur Uber et Tesla ?

avatar marc_os | 

Quelles sont les conditions de test ?
Toutes différentes car il n'y a pas de tests normalisés.
Il ne s'agit que de statistiques, de chiffres avec lesquels on peut dire tout et son contraire.
Comment comparer par exemple le nombre de "désengagements" sur un trajet de 1000 km si d'un côté on roule sur autoroute et de l'autre en ville ?
Et bien on ne peux pas les comparer !
Cette accumulation de chiffres est juste foireuse.
Comment peut-elle être prise au sérieux ???

avatar irep | 

"AppleVroum est si cool. Regardez ce design. Il est unique. De profil, c'est une voiture, mais de face, boum, elle est si fine ! C'est un morceau d'admiration, n'est-ce pas ?

En déplacement, elle passe en mode horizontal et surfe à toute vitesse sur un iWay grâce à son processeur RAME2016.

À l'arrêt, à un FireLight, elle pivote en mode vertical que nous avons baptisé le mode iWall. Regardez comme ce mode est confortable. Les passagers peuvent se dégourdir les jambes et se tenir debout en s'appuyant le dos sur le iWall ou se regarder dans le miroir intégré pour se passer un coup de PeigneBrush.

Nos ingénieurs ont travaillé si dur pour maintenir une batterie la plus petite possible. Et regardez la connectique : un unique généreux port en tire-bouchon baptisé iGroin. Chez Apple, nous pensons que iGroin sera largement adopté à terme par les autres constructeurs. Un adaptateur est prévu en option."

avatar fredazou | 

Ça vient de Siri.
« Dis Siri, tourne à droite »
Et Siri « désolé je ne comprends pas ce que veut dire touradroite »?

avatar FreddyF | 

On a les infos pour Tesla et son auto pilote ? Ou ça n’est pas considéré comme de la conduite autonome ?

avatar Fan2ElodieFrege | 

Il est visiblement plutôt question de projets "expérimentaux"

avatar Bigdidou | 

« Les voitures autonomes d'Apple donnent plus le volant au conducteur que les autres »

Et après les trolls viennent dire qu’’Apple ne donne jamais rien.

avatar DG33 | 

En gros le conducteur reprend la main tous les... 2km !!!
Va falloir un petit peu améliorer cela, hein ?

CONNEXION UTILISATEUR